Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Armée de l'air mexicaine (Fuerza Aérea Mexicana)


Kiriyama
 Share

Recommended Posts

Bonjour,

C'est assez incroyable, mais après quelques recherches, il semblerait bien que des F-5 Tiger II mexicains soient toujours en service.

Cet avion est arrivé assez tardivement au Mexique, en 1982 à l'aéroport Santa Lucia au nord de Mexico. Au départ, les Mexicains souhaitaient acheter des Kfir C.1, mais les États-Unis bloquèrent l'exportation des moteurs et Mexico se rabattit sur le Tiger II. Au départ 26 exemplaires étaient souhaités, mais seuls 12 seront achetés : 10 monoplaces et 2 biplaces.

Ces avions formèrent le Air Squadron 401 qui changea plusieurs fois d’appellation.

Aujourd'hui, il resterait 7 exemplaires en service, dont les 2 biplaces.

J'ignore s'ils ont été modernisés depuis leur entrée en service.

 

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

A peine, les F-5E ont reçu un équipement GPS dans les années 1990.

Les Mexicains voulaient trente monoplaces et six biplaces mais le Congrès américain a refusé. Ils se sont alors tournés vers Israël et on a commencé à parler de vingt-quatre Kfir C2 et possiblement une chaîne d'assemblage au Mexique... ce qui a entraîné un changement radical d'avis aux États-Unis. D'où le contrat Peace Aztec qui a suivi en 1982.

Ils seraient encore en service mais on a déjà parlé plusieurs fois de leur retrait. Très rarement de leur remplacement.

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

En même temps, le Mexique n'a pas un besoin urgent de chasseurs supersoniques. Au Nord c'est les États-Unis et au Sud les pays d'Amérique centrale (Guatemala, Honduras, Salvador...) qui ne sont pas une menace. Je pense qu'aucun des pays d'Amérique centrale n'a d'aviation de combat...

Il peut y avoir un besoin pour de la police du ciel, avec les avions qui transportent de la drogue qui peuvent longer les côtes mexicaines cela dit. Quelques bons chasseurs légers (Yak-130, FA-50...) pourquoi pas ?

Link to comment
Share on other sites

il y a 38 minutes, Kiriyama a dit :

En même temps, le Mexique n'a pas un besoin urgent de chasseurs supersoniques. Au Nord c'est les États-Unis et au Sud les pays d'Amérique centrale (Guatemala, Honduras, Salvador...) qui ne sont pas une menace. Je pense qu'aucun des pays d'Amérique centrale n'a d'aviation de combat...

Il peut y avoir un besoin pour de la police du ciel, avec les avions qui transportent de la drogue qui peuvent longer les côtes mexicaines cela dit. Quelques bons chasseurs légers (Yak-130, FA-50...) pourquoi pas ?

C'est surtout que l'Oncle Sam ne tolère pas la moindre concurrence dans son environ proche.

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

L'autre avion de combat mexicain c'est le Beechcraft T-6 Texan II.  Même s'il peut servir à l'entraînement avancé, il dispose d'équipements le rendant apte aux missions de combat.

Il avait été opposé aux Pilatus PC-9M et Super Tucano, mais l'a emporté parce que Beechcraft a des usines au Mexique à Chihuahua où une partie de ses pièces sont construites. Et la maintenance est organisée au Mexique.

La première commande est passée en 2011, la seconde l'année suivante et incluait les services annexes (maintenance, formation, pièces détachées...).

Une soixantaine d'exemplaires sont en service dans l'armée de l'air, et une quinzaine dans l'armée de terre.

 

Edited by Kiriyama
Link to comment
Share on other sites

N'oublie pas le Pilatus PC-7 qui a été largement acheté et utilisé par la FAM, notamment au Chiapas. Même si aujourd'hui il en reste en gros une quarantaine grand max.

Et pas de T-6 dans l'armée de terre, dans la marine par contre oui.

Edited by Ciders
  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 13 heures, Ciders a dit :

Et pas de T-6 dans l'armée de terre, dans la marine par contre oui.

Bien vu, au temps pour moi.

Les sources sont parfois contradictoires sur le nombre d'exemplaires en service.

Il y a 13 heures, Ciders a dit :

N'oublie pas le Pilatus PC-7 qui a été largement acheté et utilisé par la FAM, notamment au Chiapas.

Le T-6 est lui-même un cousin éloigné d'un autre avion suisse, le Pilatus PC-9.

Pour les PC-7 au Chiapas, je vais essayer de trouver des informations sur leur utilisation.

Edited by Kiriyama
Link to comment
Share on other sites

Concernant l'utilisation des Pilatus au Chiapas, c'est l'Esquadron 201 et 205 qui ont été déployés, lors de ce conflit qui a duré du 31 décembre 1993 jusqu'à la proclamation du cessez-le-feu le 12 janvier 1994.

Les PC-7 ont servi pour l'appui-feu du 2 au 8 janvier 1994 avec des roquettes LAU-32 et des pods mitrailleuses (pods MAG 7.62), conjointement avec les hélicoptères Bell 212. Trois Pilatus ont été touchés par les tirs des rebelles, mais ont pu retourner à leur base sans grande difficulté. Comme je l'ai écrit, la première mission eut lieu le 2 janvier près de San Cristóbal où des PC-7 attaquèrent une colonne de rebelles en tirant 669 cartouches de 7.62mm. Le 4 janvier, une grosse formation de plusieurs Esquadron attaqua un commando rebelle attaquant les forces mexicains entre la ville de Corralito et Las Margaritas. Les Pilatus tirèrent plus de 1.000 cartouches et plusieurs roquettes pour soutenir les soldats mexicains au sol.

Le 5 janvier, les PC-7 menèrent une grosse opération entre María Auxiliadora et Los Corralitos, tirant plus de 2.000 cartouches, des roquettes fumigènes et explosives.

Les 6 et 7 janvier, les Pilatus protégèrent un centre de communication de l'armée mexicaine sur la montagne Tzontehuitz que l'armée rebelle zapatiste voulait détruire. Toujours le 6 janvier, un autre groupe de Pilatus mena un gros raid sur une force rebelle massive (environ 400 hommes) tirant un total de 3.000 cartouches de 7,62 mm et lançant 39 roquettes. Le lendemain, des Pilatus étaient en action du côté de San Cristóbal.

Le 8 janvier, l'Esquadron 201 arrive à Ixtepec dans l’État de Oaxaca en vue de soutenir les opérations de l'armée, mais le cessez-le-feu intervint avant leur engagement.

Après la guerre, les Pilatus PC-7 furent accusés d'avoir bombardés des villages civils, ce que la version officielle démentit.

Un contentieux éclata avec la Suisse, car apparemment les Suisses avaient vendu les avions avec la garantie qu'ils seraient utilisés uniquement à des fins d'entraînement et non de combat. D'après certains, leur utilisation au combat bloqua plus tard la vente de PC-9 au Mexique.

  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

Outre ses avions de combat, le Mexique dispose aussi de trois Embraer R-99 : un E-99 (avion radar) et deux P-99 (patrouille maritime) achetés en 2005.

Ils sont affectés à la surveillance aérienne au-dessus de la capitale et des zones touristiques du pays.

 

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Bonsoir,

Le Mexique dispose également d'une petite flotte de transport alignant des modèles assez variés : CASA C295, C-130 Hercules et aussi C-27J Spartan. L'armée de l'air en aligne huit, affectés au 301st Esquadron à Santa Lucia et la marine six (quatre C-295M et deux C-295W) tous basés à Tapachula.

 

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Bonjour,

Un petit topo sur les observations d'objets volants non-identifiés au-dessus du Mexique.

Il n'y en a pas eu beaucoup en réalité.

  • Le 12 août 1883, l'astronome José Bonilla rapporta qu'il avait vu depuis l'observatoire de Zacatecas plus de 300 objets sombres non identifiés tomber du ciel, devant le soleil. Par la suite, il s'est avéré que ces objets étaient des oies volant à haute altitude. Néanmoins, José Bonilla continua d'affirmer qu'un des "objets" qu'il avait photographié était bien un vaisseau extraterrestre.
  • D'après des passionnés d'OVNI, une collision serait survenue entre un OVNI et un petit avion près de la ville de Coyame le 25 août 1974. Une enquête militaire aurait eu lieu et ses résultats gardés secrets. Néanmoins, cette affaire d'enquête et de collision viendrait en fait du crash d'un Cessna transportant de la drogue et dont l'épave a été récupérée par l'armée.
  • Le vendredi 5 mars 2004, des pilotes de chasse mexicains utilisant un équipement infrarouge pour rechercher des avions de trafic de drogue ont enregistré 11 objets non identifiés au-dessus du sud de Campeche . Le ministère mexicain de la Défense a publié un communiqué de presse le 12 mai accompagné d'une bande vidéo montrant des lumières vives en mouvement à 11 500 pieds. L'ufologue mexicain Jaime Maussan a interprété la bande vidéo comme une "preuve d'une visite extraterrestre", tandis que d'autres experts ont suggéré que les lumières étaient très probablement des torches brûlées sur des plates-formes pétrolières offshore dans le golfe du Mexique.
  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

  • 1 year later...

 

Le Mexique va vendre son Boeing 787-8 présidentiel au Tadjikistan pour 92 millions de dollars alors qu'il avait été acheté pour 218 millions de dollars. L'argent servira à construire deux hôpitaux :

https://www.sudouest.fr/redaction/insolite/son-avion-contre-deux-hopitaux-le-mexique-vend-son-air-force-one-au-tadjikistan-14880668.php

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,936
    Total Members
    1,749
    Most Online
    FlorianBlanchard54
    Newest Member
    FlorianBlanchard54
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...