Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Guerre contre le Terrorisme


mohamed
 Share

Recommended Posts

Techniques du terrorisme: des jouets téléguidés pour des attentats? Les autorités du Sri Lanka ont décrété ce mois l'interdiction d'importer des voitures, bateaux et avions jouets téléguidés. Elles craignent en effet que ces jouets puissent être utilisés dans le cadre d'attentats à la bombe commis par les Tigres tamouls. En effet, il serait possible de placer 2 à 3 kilos d'explosifs dans une voiture téléguidée, estiment les experts de la sécurité du Sri Lanka. On peut cependant s'interroger sur l'efficacité d'une telle interdiction, alors que des stocks de tels jouets déjà importés restent en vente dans l'île. Rappelons que ce n'est pas la première fois que des jouets suscitent des interrogations ou sont utilisés comme caches, pas seulement pour du trafic de drogue: ainsi, en juillet 2003, à l'aéroport d'Orlando (Floride), les contrôleurs avaient découvert un pistolet soigneusement caché dans l'ours en peluche qu'un inconnu avait offert à un enfant de 2 ans. 30 octobre 2006, 19:11 [20

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

L'ennui, c'est que le nombre de gens étant potentiellement des terroristes est trés élevée... il y a toujour eu des trafiques, et malheureusement il y en aura toujours. Nous n'avons pas pu suprimer la piraterie en mer (malgrés des actions d'ampleur) puis qu'il y en a toujours.... Je pense qu'on arrivera pas a empécher les attentats (ou acte de résistance, selon le point de vue) meme en suprimant tels ou tels choses. L'imagination de l'homme est sans limite. Si il ne peu tuer par un bombe, il prendra un fusil, pas de fusil? un arc, non plus? les mains? l'essence? les cailloux? les aiguilles projeter a grande vitesse par des aimants? etc etc J'ai bien peur qu'il n'y ai pas de réponse miracle... Si quelqu'un peu me contredire j'en serait heureux

Link to comment
Share on other sites

Le quotidien officiel El Moudjahid a récemment décrit dans les termes suivants le rôle de l’Algérie dans la participation à la «guerre contre le terrorisme» menée par les États-Unis : «L’Algérie est engagée dans la lutte anti-terroriste. Elle dispose indéniablement d’une expérience inédite en la matière et chèrement acquise par ses seuls moyens nationaux. Elle a particulièrement une expérience en matière de recueil et de traitement de l’information qui place ses services de renseignement comme partenaire incontournable de toute lutte anti-terroriste. Les États-Unis lui ont reconnu cette expérience qui fait école dans le monde

Link to comment
Share on other sites

Les fonctionnaires du contre-terrorisme français ont dit que leur approche préventive avait payé, leur permettant de prévenir des complots avant qu'ils ne se réalisent et d'empêcher en premier lieu des cellules radicales de se former. Ils disent que les tuyaux venant d'informateurs ainsi qu'une coopération étroite avec les autres services de renseignements leur ont permis de contrecarrer des attaques qui avaient été planifiées contre l'ambassade des Etats-Unis à Paris, contre des sites touristiques dans l'île de la Réunion dans l'Océan Indien et contre d'autres cibles.

Link to comment
Share on other sites

Elle dispose indéniablement d’une expérience inédite en la matière et chèrement acquise par ses seuls moyens nationaux.

Je panse que la France et l'Algérie ont coopérés dans les années 90 quand personne d'autre ne prenait au serieux le terrorisme Salafiste/Wahabite. correct ?
Link to comment
Share on other sites

oui et l'algerie avait a plusieurs reprise averti plusieurs pays, du danger reel mais personne n'a cru aux appel de l'algerie, l'algerie a payer un lourd tribu en vie humaine.[17]

Ils n'ont pas plus cru aux appels de la France (la France a, et de loin, beaucoup moin soufffert que l'Algérie).

Texte en anglais qui le montre bien http://www.francemagazine.org/articles/issue69/article88.asp?issue_id=69&article_id=88

“For years, we got the brush-off from foreign colleagues who thought our warnings about Islamist extremism were some sort of odd ‘French obsession.’

Link to comment
Share on other sites

comme tu dit l'infiltration(en quelque sorte des espions)et possible mais tres dangereux , peut-etre un bon moyen.[45]

L'infiltration (ou le retournement) c'est l'arme atomique de la guerre clandestine. Mais comme tu dis c'est extremement dangereux et difficile.
Link to comment
Share on other sites

je pense que tu te trompe, il y a le r-g et l'armée il faut les traqués sans relaches pour avoir des resultas.
Le fait d'en traquer 10 et de les "suprimers du circuit", est-ce que cela n'en ferait pas des "martirs" et aurait pour conséquence d'en créer 100 terroristes pour les remplacer et venger les 10 premiers?

C'est dans le film de septembre noir de spielberg, parlant des attentas des JO de Berlin où ils en parlent... Que le fait d'en tué un en amenera un plus dur encore... Pire, les R G comme tu l'as dit, sont probablement infiltré. Nous savons donc QUI, et plus ou moins ce qu'il projetent de faire... Mais, dans le cas où on suprimerais le réseau connu. Un autre se créerait, et là, les R G devront tout recomancer (infiltration, etc etc) pour connaitre l'identité de tout le monde... Est pendant ce temps, la nouvelle cellule, n'étant pas surveillé parce que inconnue pour le moment, aura tout le loisir de faire un ou deux attentas...

Link to comment
Share on other sites

" capitaine a ecrit.

C'est comme pour le 11 septembre. Apparement la CIA était au courant d'une action terroriste et elle a laisser faire

L'avion écrasé à Pittsburgh pourrait avoir été détruit en vol", écrit "Reuters" (13 septembre 2001) : "Les enquêteurs fédéraux américains ont déclaré qu'ils ne pouvaient pas écarter l'hypothèse que l'avion qui s'est écrasé mardi près de Pittsburgh ait été abattu. "Nous n'avons pas écarté cela", a déclaré un agent du FBI interrogé sur les témoignages rapportant que le Boeing 757 d'United Airlines détourné en vol pourrait avoir été détruit en vol par un avion de chasse américain. "Nous n'avons rien écarté pour l'instant."[26]
Link to comment
Share on other sites

je pense que tu te trompe, il y a le r-g et l'armée il faut les traqués sans relaches pour avoir des resultas.
on s'est mal compris je pense, je voulais dire qu'il n'y a pas de réponse globale au terrorisme car le terrorisme n'existe pas mais qu'il y a des terrorismes liés à des groupes, mouvements et états différents ( je trouve peu de points communs entre le hamas, les tigres tamouls , al quaida , action directe, l'IRA etc...... ) à chauqe cas la réponse diffère ( politique , policière , militaire .... )
Link to comment
Share on other sites

directeur général du FBI, Robert S Muller. Ce dernier s’était d’ailleurs félicité du niveau de coopération entre l’Algérie et les Etats-Unis dans la lutte contre le terrorisme. Rappelons également que l’Algérie a été parmi les premiers pays à avoir plaidé en faveur d’un front mondial contre le terrorism L’affaire commence en 2003. Alors que le gouvernement algérien déploie d’intenses efforts diplomatiques pour obtenir de Washington un soutien financier et militaire, M. Abderrezak « El-Para », un ancien officier des forces spéciales de l’armée algérienne officiellement passé à la guérilla du Groupe salafiste pour la prédication et le combat (GSPC), va donner un sacré coup de main au régime. Le 4 janvier, à la veille de l’arrivée à Alger d’une importante délégation militaire américaine venue envisager une reprise des ventes d’armes à l’Algérie dans le cadre de la lutte anti-terroriste, son groupe attaque un convoi militaire près de Batna. Bilan : quarante-trois soldats tués et une émotion considérable dans la population. Evoquant un enregistrement vidéo qui se révélera plus tard un faux, les services secrets de l’armée algérienne, le tout-puissant département de renseignement et de sécurité (DRS, ex-Sécurité militaire), s’efforcent d’en persuader l’opinion internationale : El-Para serait un « lieutenant de Ben Laden » chargé d’« implanter Al-Qaida dans la région du Sahel ». Peu après, les Etats-Unis allègent l’embargo sur les armes à destination de l’Algérie et annoncent la vente d’équipements militaires antiterroristes (1). A Alger, fin 2002, M. William Burns, secrétaire d’Etat adjoint américain au Proche-Orient, avait déjà déclaré que « Washington beaucoup apprendre de l’Algérie en matière de lutte contre le terrorisme

Link to comment
Share on other sites

Presque la totalité des reseaux terriristes qui se sont fait shopé en Europe l'ont été grace a l'aide des renseignements algériens. Certainne fillieres ont été traqué jusqu'en Afghanistan et des hommes a nous sont malheureusement tombé ailleur qu'en Algérie à cause d'opération d'infiltrations. Pour le cas de Benladen, il fut accusé officiellement par l'Algérie au debut des années 90, mais [26]

Link to comment
Share on other sites

L'avion écrasé à Pittsburgh pourrait avoir été détruit en vol", écrit "Reuters" (13 septembre 2001) : "Les enquêteurs fédéraux américains ont déclaré qu'ils ne pouvaient pas écarter l'hypothèse que l'avion qui s'est écrasé mardi près de Pittsburgh ait été abattu. "Nous n'avons pas écarté cela", a déclaré un agent du FBI interrogé sur les témoignages rapportant que le Boeing 757 d'United Airlines détourné en vol pourrait avoir été détruit en vol par un avion de chasse américain. "Nous n'avons rien écarté pour l'instant."[26]

D'après les reportage, se serait les passagers eux même qui auraient tenté d'affronter les terroristes.
Link to comment
Share on other sites

Bordj Ménaïel Une bombe désamorcée La journée ne s’est pas terminée après l’attentat à la bombe qui a explosé aux Issers sur la route nationale 68 reliant cette ville à celle de Chabet El Ameur causant de graves blessures à un citoyen, qu’une autre bombe de fabrication artisanale a été désamorcée avant-hier lundi aux environs de 18h30 dans la localité de Bordj Ménaïel à la sortie est de la ville située à quelque 35 km du chef-lieu de la wilaya de Boumerdès au lieu-dit Bousbaâ, à proximité d’un pont et d’une station de carburant de Naftal, non loin d’un barrage de la Sûreté nationale. Cette technique de désamorçage est l’œuvre des services de la Sûreté nationale, notamment les artificiers qui se sont rendus sur les lieux et effectué de vastes recherches à l’aide de chiens renifleurs. Selon une source sécuritaire, c’est le terroriste capturé par les éléments de la gendarmerie qui a indiqué le lieu de l’emplacement de la bombe dissimulée par les éléments du GSPC de katibet el ansar, qui agit dans la région au niveau du lieu précité. Dans la même journée à Ouled Moussa, une voiture de marque Mitsubishi, en stationnement le long de la grande rue, a attiré l’attention des citoyens et des services de sécurité. Après enquête et recherches, les services de sécurité, accompagnés des artificiers, ont permis de découvrir que le véhicule suspecté a été volé à un citoyen de Tizi Ouzou.

Link to comment
Share on other sites

Deux islamistes armés ont été tués par une patrouille de l'armée à El Makhneg dans le département de Bouira (100Km à l'est d'Alger). Cette opération intervient alors que l'armée algérienne continue de traquer dans les forêts de Bouira des membres du GSPC

Link to comment
Share on other sites

Guest
This topic is now closed to further replies.
 Share

  • Member Statistics

    5,773
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Severus Snape
    Newest Member
    Severus Snape
    Joined
  • Forum Statistics

    21.4k
    Total Topics
    1.5m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...