starpom

Members
  • Content Count

    675
  • Joined

  • Last visited

Community Reputation

34 Excellent

About starpom

  • Rank
    Connaisseur

Profile Information

  • Pays
    France

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. Non seulement cette conclusion me paraît prématurée vu que 1) il s'agit seulement d'essais et 2) les Allemands ne devraient même pas faire partie de la task force Takuba au Sahel mais en plus c'est un peu hors-sujet. Par ailleurs je viens de remarquer que ces canons M621 tirent des obus assez courts de 20x102 mm, plutôt que des obus de 20x139 mm que possède aussi Nexter. Du coup je me demande si un canon M693 tirant du 20x139 mm aurait été possible ; ou même si le canon M811 du VBCI tirant du 25x137 mm pourrait être monté sur un tel affût, où l'opérateur pointe l'arme manuellement juste avec ses petites mains et ses petits bras, ou alors si le canon est tellement lourd et encombrant qu'il faut forcément les commandes mécaniques ou hydrauliques d'une tourelle.
  2. Il faudrait un canon de moyen calibre en coaxial, c'est évident que que ça apporterait une grosse polyvalence ; la menace des chars lourds est la plus simple à détecter et à traiter actuellement, c'est face à l'infanterie et aux cibles molles qu'on a du mal, et que le canon de 120 mm est mal adapté. Vous avez déjà vu un MBT ouvrir le feu sur de l'infanterie dans des wargames ou des simulateurs un peu sérieux ? Si l'infanterie est à découvert ça va, mais dès que les hommes sont à couvert, c'est la galère. La 12,7 mm et la 7,62 mm sont vite arrêtées par les couverts, et le 120 mm est puissant, mais sa cadence de tir est vraiment limitée, entre 5 et 10 secondes entre chaque coup, c'est interminable quand on doit traiter des cibles multiples, et avec ces quelques secondes l'adversaire peut plus facilement manoeuvrer ou répliquer ; bref aucun des deux armements n'a d'effet de saturation explosive pour s'occuper de l'infanterie. Quand on voit à côté l'efficacité d'un simple canon de 25 mm ou 30 mm c'est le jour et la nuit, que ce soit pour fixer ou détruire l'infanterie ; et avec des obus airbust ça doit être encore un cran au-dessus. Mais avec les Allemands on ne pourra pas être trop audacieux, ce sera déjà bien si on reste dans les délai et l'enveloppe de coûts ; on se contentera d'une configuration assez classique, avec canon de gros calibre + mitrailleuse coaxiale. Déjà si on a un canon principal de 130 mm ça peut être un progrès, ensuite d'après les quelques images qu'on a vues, il devrait y avoir une Remote Weapon Station sur le toit, dans le meilleur des cas on aura un canon de 30x113 mm dessus (ou sinon simplement une 12,7 mm), c'est pas fou mais c'est un début. Après, le problème des RWS c'est que j'ai l'impression que l'emport en munition est assez réduit (genre 100 ou 200 obus), et qu'ensuite faut qu'un type sorte de la tourelle pour changer le boîtier d'alimentation en munition. Il faudrait aussi un 4ème membre d'équipage pour s'occuper de la RWS et d'un drone, malheureusement je crois que ça ne se fera pas ; et la charge de travail de la RWS et du drone iront vraisemblablement au chef de char. [edit] J'aime bien l'idée d'avoir des groupements chars + escorteurs T40 comme suggéré dans le message au-dessus, parce que ça amène à penser le char plutôt comme un élément parmi un système de plusieurs véhicules complémentaires. Mais si on va au bout de la logique, pour une machine qui sera peut-être en service pendant les 40 ou 50 prochaines années, il faudrait un système qui comprenne des drones aériens et terrestres. Mais on a pris trop de retard, et malheureusement on ne semble pas avoir encore de technologies matures dans ces domaines. [edit 2] Il faudrait aussi un système anti-drones, soit sur le char lui-même, soit sur un véhicule d'escorte capable de le suivre partout, soit simplement au sein de l'unité tactique dans laquelle il évoluera. Tout le monde a vu les blindés syriens se faire tirer comme des lapins par les drones et l'artillerie turques sans pouvoir réagir, y compris en se cachant sous des arbres ou contre des bâtiments, et pour l'instant je ne sais pas si on a grand chose face à cette menace.
  3. La Bundeswehr va essayer des canons de 20 mm pour les véhicules légers de ses forces spéciales. Je sais qu'on a fait des essais en France également mais je n'ai jamais compris pourquoi ça n'avait pas été retenu ; les 12,7 mm se font pourtant notoirement surclasser par les KPV de 14,5 mm qu'on trouve en face.
  4. Les Turcs ont vraiment déployé 80 000 hommes ?? C'est fou ! Jean-Dominique Merchet dans l'Opinion :
  5. Pour moi c'est juste un acte de fourberie de plus. Est-ce qu'on a une définition légale de l'acte de guerre ou est-ce soumis à (large) interprétation ?
  6. Nouvel article de Goya sur l'engagement français au Sahel avec une longue partie sur Barkhane, passionnant comme d'habitude https://lavoiedelepee.blogspot.com/2020/03/le-sahel-comme-laboratoire-des-guerres.html Résumé : La guerre au Sahel remonte à 2009 voire 1994. Interventions françaises par un système d'accords bilatéraux, de bases locales, de coopération/formation et de forces d'intervention sur place ou en métropole, forces réduites mais rapides. Force de contre-coup d'état, puis contre-insurrection, stabilisation, appui Succès de Serval en 2013, opération séquentielle, résultats visibles Barkhane : failles et échec annoncé Après Serval, aurait fallu soit succès stratégique en moins de 3 ans, soit s'organiser pour un conflit long ; Barkhane était entre deux MINUSMA ne combat pas, EUTM superficiel G5 manque de moyens, état malien inerte. Barkhane efficace militairement mais peu efficiente dans le conflit : effectifs réduits, seulement traque, raids, frappes temporaires. Opération cumulative avec résultats dispersés, coûte cher. Effet surtout dissuasif. Risque de cygne noir. Force visible, sans résultats visibles, et à côté du problème aux racines invisibles, finira par concentrer l'insatisfaction et être tenue responsable. Barkhane : ce qu'il faudrait faire : méthode de COIN de longue durée Un ministère qui regroupe les moyens diplomatiques, économiques, informationnels et militaires pour l'Afrique occidentale. Force lourdes hors de la zone critique + moyens discret dans la zone critique. Priorité recherche du renseignement, surveillance et connaissance du milieu Combattre avec des forces locales associées. Force nationales les plus discrètes possible, grâce aux soldats privés, mais bien contrôlés Strucure de forces : 1) une force similaire à l'ennemi, nomade, intégrée dans le milieu, qui doit mettre la pression, traquer, fixer, en coopération avec 2) des forces permanentes et 3) des forces d'intervention
  7. On a annulé des concerts, des conférences, des salons (du livre, du tourisme, de Tokyo), le semi-marathon de Paris, on a fermé le musée du Louvres, et le 4 mars est passé un arrêté interdisant les événement de plus de 5000 personnes en milieu confiné ; je me demande bien pourquoi on n'interdit pas tous les gros matchs de foot : quitte à maintenir les rencontres, on pourrait au moins interdire au public de s'y rendre.
  8. Concrètement ça voudrait dire quoi ? Monter les droits de douane et les taxes sur les produits turcs ? Et comment on gèrerait le ressentiment anti-UE qui en découlerait chez la population turque ?
  9. Il y a quelques jours on annonçait la vente prochaine de Photonis, une entreprise française de pointe dans le secteur des lunettes de vision nocturne, à des Américains, et le gouvernement français vient de s'y opposer, bonne et étonnante nouvelle https://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/aeronautique-defense/vente-de-photonis-l-etat-francais-met-son-veto-a-l-americain-teledyne-841220.html Du coup je n'ai toujours pas compris comment on a pu laisser partir la branche énergie d'Alstom
  10. Intéressante la conclusion de l'édito du Monde d'hier face à la pression de la Turquie par les migrants : l'UE devra arbitrer entre de la solidarité, de la fermeté, du réalisme et de l'humanité : solidarité envers la Grèce et la Bulgarie qui sont en première ligne, fermeté face au chantage de la Turquie, mais en même temps réalisme puisque la Turquie est un partenaire incontournable de l'UE, et humanité parce que les valeurs de l'UE font que tôt ou tard il faudra accueillir une partie des migrants.
  11. L'égoïsme des gens... y compris de certains personnels soignants prêts à faire prendre des risques à leurs collègues
  12. D'ailleurs c'est quoi ce brouillage ? Radio ou GPS ? Effectué par des stations au sol ou des aéronefs ? Sait-on à quelle portée efficace à opère ? Est-ce que ça marche contre tous les drones ? En France est-ce qu'on sait faire ?
  13. "Qui ne dit mot consent" faut vraiment se méfier de cet adage, c'est souvent faux, et on peut justifier plein de trucs avec ce raisonnement, genre des viols par exemple La Turquie pénalement responsable, j'ai un gros doute. 1) Il me semble que les états ne peuvent pas être tenus pénalement responsables, seulement des dirigeants ; 2) aller traduire des responsables Turcs en justice pour crimes de guerre, ça paraît presque aussi vraisemblable que de condamner les Américains pour des crimes au Vietnam ou en Irak, ou de condamner des Russes pour des Crimes en Afghanistan, en Tchétchénie ou en Syrie et 3) La Turquie ne reconnaît même pas la compétence de la Cour pénale internationale.
  14. La vidéo semble l'air pas mal mais c'est trop long, faudrait une transcription texte ; ou alors quelqu'un pour signaler les moments les plus intéressants ?
  15. [edit] svp évitez les hors-sujets comme le message qui vient d'être posté en-dessous du mien, d'ailleurs est-ce qu'un modérateur pourrait le déplacer ou l'effacer ?