Chevalier Gilles

Marine Belge (composante marine)

Recommended Posts

bon ben comme l'ancien fil de la marine belge n'est plus en activité depuis longtemps, j'ai décidé d'en relancer un

la composante marine aligne actuellement 15 navires:

deux ex frégates néerlandaises de type M:

F930 Leopold I

F931 Louise-Marie

six CMT:

M915 Aster

M916 Bellis

M917 Crocus

M921 Lobelia

M923 Narcis

M924 Primula

un navire de comandement:

A960 Godetia

un Hulpschip:

A950 Valcke

un navire de recherches océanographiques:

A962 Belgica

deux navires d'assistance:

A963 Stern

A996 Albatros

un navire fluvial:

P902 Liberation

un voiler (école):

A958 Zenobe Gramme

et livraison en 2011 du premier (sur 4) NH-90NFH pour remplacer les trois alouettes III

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ton concitoyen de Nivelles avait lancé ce fil sur les FREMM pour la Belgique

http://www.air-defense.net/forum/index.php/topic,3251.0.html

Léopold 1 et Louise Marie.

http://www.air-defense.net/forum/index.php/topic,6202.0.html

Un fil de discussion au titre certes pas évocateur : "La marine Belge n'a pas la frite" http://www.air-defense.net/forum/index.php?topic=2529.0

G4lly va nous faire un beau "regroupé" et tu auras un fil tout neuf et consistant à agrémenter et à animer. =)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

la frégate F931 est en Crète pour un exercice

Après avoir quitté Zeebrugge le 4 octobre en direction de la Corne de l'Afrique, la frégate F931 Louise-Marie a atteint la Crète ce mardi 12 octobre.

La journée y a été mise à profit pour participer à un exercice en collaboration avec le NATO Maritime Interdiction Operations Training Centre (NMIOTC) de la base navale de Souda, à proximité de la ville de Chania située au Nord-Ouest de la Crète.

Cet exercice a permis d'encore travailler la capacité des équipes d'intervention face à des embarcations suspectes. Différents scénarios ont été imaginés par les instructeurs grecs du NMIOTC. À bord de leurs deux Rigid Hull Inflatable Boats (RHIB), les Belges devaient approcher les suspects et réagir aux évènements de manière adéquate...

http://www.mil.be/def/news/index.asp?LAN=fr&ID=2724

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

bilan 2010 des Sea Kings

Coxyde - L'année 2010 est dernière nous et les bilans fleurissent. 95 scrambles (décollages d'urgence) sont à comptabiliser pour les hélicoptères de sauvetage Sea King.

"Pour les personnes aidées ou sauvées, nous sommes à 38", ajoute Jacques Delchef, Medic Search & Rescue de la 40e Escadrille. Parmi les interventions marquantes, signalons trois personnes grièvement brûlées sur un porte-container et deux marins-pêcheurs blessés par des câbles de traction hyper tendus par le poids des filets. Tous ramenés à terre pour être soignés.

La tendance des interventions d'urgence est repartie à la hausse. Il faut remonter à 1999 pour retrouver des chiffres similaires (97 scrambles). Par contre, 2009 avait vu 50 personnes sauvées.

En presque 35 ans de service, les Sea King affichent de beaux chiffres aux compteurs : 2.645 scrambles et 1.540 personnes prises en charge.

À Coxyde, siège de la 40e Escadrille, on tire un trait sur l'année passée pour entamer l'année de transition qui devrait déboucher, en 2012, sur l'arrivée des NH90.

http://www.mil.be/def/news/index.asp?LAN=fr&ID=2815

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La frégate Louise Marie est rentrée de l'opération Atalanta à Zeebrugge le 7 février et voici un petit vidéoclip marrant réalisé par l'équipage (dont le commandant) du F931 durant la mission  8)

http-~~-//www.youtube.com/watch?v=0UieXz9wO4w&feature=related

La composante marine belge s'inspire de la Royal Navy qui avait déjà sorti un clip sur Rhapsody Bohemians de Queen; il y a quelques années.

http-~~-//www.youtube.com/watch?v=dJqiwosPI40

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La composante marine belge s'inspire de la Royal Navy qui avait déjà sorti un clip sur Rhapsody Bohemians de Queen; il y a quelques années.

C'est normal, la composante marine belge descend directement de la Royal Navy !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

10/08/12 10:17:29

Le Léopold I se jette à l’eau

La frégate Léopold I est sortie de cale sèche à Den Helder (Pays-Bas) ce jeudi 9 août 2012. Son équipement a été modernisé et des réparations ont été effectuées pendant quelques mois.

Depuis août 2011, la frégate multifonctionnelle était ancrée dans la base marine afin de subir les quelques réfections nécessaires au cycle de vie des navires. Durant cette période, elle a également été pourvue de matériel permettant de mieux répondre à ses missions opérationnelles telles que par exemple la lutte contre la piraterie. De nouveaux moyens de détections ont été ajoutés comme le Seastar (radar à quatre antennes permettant de recevoir une image à 360°) et le Gatekeeper  (système de caméras HD permettant la réception d'une image à 360°).

« La remise à l'eau n'est pas une manœuvre facile », nous confie le capitaine de frégate Philippe Warnauts, commandant du navire. « Le travail demande une préparation minutieuse et il faut rester attentif pendant toute l'opération. Plus de cent points doivent être vérifiés lors de la montée de l'eau ».  Grâce à la bonne collaboration entre les marines belge et néerlandaise, le Léopold I a pu être modernisé. Il est fin prêt pour entamer son programme d'entraînement opérationnel.

http://www.mil.be/def/viewpic.asp?LAN=fr&FILE=gall&ID=379674&SIZE=big

http://www.mil.be/def/viewpic.asp?LAN=fr&FILE=gall&ID=379675&SIZE=big

http://www.mil.be/def/viewpic.asp?LAN=fr&FILE=gall&ID=379676&SIZE=big

http://www.mil.be/def/viewpic.asp?LAN=fr&FILE=gall&ID=379677&SIZE=big

http://www.mil.be/def/viewpic.asp?LAN=fr&FILE=gall&ID=379678&SIZE=big

http://www.mil.be/def/viewpic.asp?LAN=fr&FILE=gall&ID=379679&SIZE=big

http://www.mil.be/def/viewpic.asp?LAN=fr&FILE=gall&ID=379680&SIZE=big

http://www.mil.be/def/viewpic.asp?LAN=fr&FILE=gall&ID=379681&SIZE=big

http://www.mil.be/def/viewpic.asp?LAN=fr&FILE=gall&ID=379683&SIZE=big

http://www.mil.be/def/viewpic.asp?LAN=fr&FILE=gall&ID=379684&SIZE=big

http://www.mil.be/def/viewpic.asp?LAN=fr&FILE=gall&ID=379686&SIZE=big

http://www.mil.be/def/viewpic.asp?LAN=fr&FILE=gall&ID=379687&SIZE=big

http://www.mil.be/def/viewpic.asp?LAN=fr&FILE=gall&ID=379688&SIZE=big

http://www.mil.be/def/news/index.asp?LAN=fr&ID=3445

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Les marins en ont ras le pompon.

La grogne sociale est de plus en plus perceptible au sein de la marine belge, à quelques jours du départ de la frégate Louise Marie vers l'Océan Indien dans le cadre de la mission anti-piraterie européenne Atalante, rapporte Le Soir samedi. Le manque d'effectifs empêche la bonne rotation des équipages.

http://www.levif.be/info/actualite/belgique/les-marins-en-ont-ras-le-pompon/article-4000202662716.htm

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ils n'ont qu'à mettre 94 gaziers sur leur frégate ... c'est pas compliqué !

Sur ces bâtiments, il faut un équipage:145 (15 officiers – 70 sous-officiers – 60 matelots) .Mais comme l'Australie, le Canada, la Norvège 3 pays très riches et bon élève mondial en économie ,il est probable qu'il y ait une crise de vocation ou une baisse de motivation patriotique aussi en Belgique et Pays-Bas.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Les jeunes aujourd'hui ils préfèrent jouer à la Wii avec maman et le clébard plutôt que de courir les océans .... même à 22 ans ... pfffffffffffffffffffff

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Les jeunes aujourd'hui ils préfèrent jouer à la Wii avec maman et le clébard plutôt que de courir les océans .... même à 22 ans ... pfffffffffffffffffffff

disons qu'en Belgique, une majorité des jeunes qui ont leur CESS vont a l'unif et pour entrer a l'armée il faut le CESS, de plus vu le nombre de fois dont on parle de l'armée dans les média, la moitié des gens ne savent même pas qu'on en a une et n'y pense pas comme carrière

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

http://www.meretmarine.com/fr/content/un-nouveau-mat-pour-la-fregate-belge-leopold-ier

Un nouveau mât pour la frégate belge Leopold Ier

Se trouvant actuellement dans la base néerlandaise de Den Helder, la frégate belge Leopold Ier a reçu un nouveau mât dans le cadre de la modernisation de ses moyens électroniques. Réalisé par Thales Nederland, ce programme a vu le remplacement de la mâture d’origine par un nouveau mât comprenant notamment un radar de veille surface Seastar et un système électro-optique Gatekeeper. Complétant les radars de surveillance aérienne SMART-S et LW-08 et les deux conduites de tir STIR d’origine, ces nouveaux équipements permettront d'améliorer la détection en surface, plus particulièrement des petits mobiles de surface, comme des embarcations rapides, mais aussi des mines flottantes, des plongeurs ou encore des périscopes de sous-marins. Doté de quatre antennes planes fixées sur chaque face du mât pour bénéficier d’une détection panoramique permanente, le Seastar, également commercialisé sous le nom de Sea Watcher 100, est en effet conçu pour faire face aux menaces asymétriques. D’une portée d’envirion 40 km, le système, également utilisé pour le guidage des hélicoptères en phase d’approche, peut détecter et traquer de très petites cibles dans des conditions météorologiques difficiles, avec des algorithmes spécifiques pour discriminer les pistes intéressantes des reflets des ondes radars sur les vagues. Système de surveillance électro-optique à 360 degrés, le Gatekeeper utilise quant à lui des moyens vidéo et infrarouge afin d'offrir une vision panoramique autour du bateau et de distinguer de petits mobiles, notamment dans un environnement littoral.

Les pistes détectées par l’ensemble des senseurs, y compris le Seastar et le Gatekeeper, seront automatiquement traités par un nouveau système de combat, le Guardia, développé par la marine des Pays-Bas via la société néerlandaise CAMS, dépendant du ministère de la Défense. La seconde frégate belge, le Louise Marie, recevra les mêmes améliorations.

Ces bâtiments, mis en service en 1991 dans la marine néerlandaise sous le nom de Karel Doorman et Willem Van der Zaan, ont été transférés en 2007 et 2008 à la Belgique. Les Pays Bas, qui ont construit 8 frégates de ce type (Classe M), ont également vendu deux unités au Chili et deux autres au Portugal, ne conservant que les Van Amstel et Van Speijk. Cette dernière a également reçu son nouveau mât alors que le Van Amstel, effectuant actuellement un long déploiement dans les Caraïbes, sera modernisé à l’issue de cette mission, en 2013/2014.

Longues de 125.2 mètres pour un déplacement de 3320 tonnes en charge, les frégates belges et néerlandaises comptent un équipage de 155 marins et embarquent un hélicoptère. Leur armement comprend 8 missiles antinavire Harpoon, un système surface-air Sea Sparrow (16 missiles à lancement vertical), un canon de 76mm, un système multitubes Goalkeeper, deux mitrailleuses de 12.7mm et quatre tubes lance-torpilles.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Evacuation médicale sur le bâtiment belge Godetia

Image IPB

Le Centre Régional Opérationnel de Surveillance et de Sauvetage (CROSS) de Jobourg a coordonné, hier, une évacuation médicale à bord du Godetia. Evoluant en Manche, le bâtiment de soutien de la marine belge avait signalé, vers 11 heures, que l’un de ses membres d’équipage était malade. En concertation avec le Centre de Consultation Médicale Maritime (CCMM) de Toulouse, le CROSS a dépêché l’hélicoptère Dauphin de la Marine nationale basé à Maupertus, près de Cherbourg. L’appareil a récupéré le marin du Godetia et l’a évacué vers l’hôpital Pasteur de Cherbourg, où il a été pris en charge vers 12h30.

Mis en service en 1966, le Godetia mesure 91.8 mètres de long et affiche un déplacement de 2260 tonnes en charge. Armé par un équipage de près de 100 marins, il sert de bâtiment de soutien et de commandement à la marine belge. Il doit être remplacé en 2015 par un nouveau bâtiment long de 125 mètres et déplaçant 4000 tonnes.

http://www.meretmarine.com/fr/content/evacuation-medicale-sur-le-batiment-belge-godetia

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La Belgique doit passer commande, d’ici la fin du mois, de deux nouveaux patrouilleurs. Il s’agit du projet Ready Duty Ships (RDS), dont le lancement a été approuvé le 7 décembre par le gouvernement belge.

http://www.meretmarine.com/fr/content/la-marine-belge-va-commander-deux-nouveaux-patrouilleurs

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonne nouvelle pour la Marine, les nouveaux patrouilleurs arrivent !

Une des tâches de la Marine est l'aide à la Nation dans les domaines maritimes. Cette tâche se traduit d'une part en un nombre de missions de surveillance comme le contrôle de la pollution, la garde pêche, l'assistance à la surveillance pour la détection du trafic illicite et le soutien du Carrefour d'Information Maritime à la composition de l'image du trafic maritime. D'autre part, la Composante Marine est chargée de missions d'intervention comme l'engagement des patrouilleurs sous l'autorité des pouvoirs administratifs et judiciaires compétents. Ceci se passe dans le cadre des missions de surveillance mentionnées ci-dessus et des sauvetages en mer (par exemple en exécution du ‘plan catastrophe Mer du Nord') ou ils serviront comme plateforme de soutien pour le déploiement d'actions de contrôles ou de secours en mer. Les navires partiront de la Base Navale de Zeebrugge et seront déployés dans la zone économique de la Belgique. L'équipage fixe se composera de personnel de la Marine. Si nécessaire, du personnel spécialisé d'autre services publics (police, douane,...) sera embarqué.

Caractéristiques :

• Equipage: maximale 30 (12 équipage fixe + 18 embarqués)

• Longueur : 52 mètres

• Largueur : 9,30 mètres

• Tirant d'eau : 3,38 mètres

• Déplacement : 448 tonnes

• Vitesse : 21 nœuds

• Propulsion: 2 x MTU moteurs diesels de 2.880 Kw

• Armement: 1 x .50 mitrailleur (commandée à distance)

• 2 Rigid Hull Inflatable boat's (vitesse maximum 37 nœuds)

En primeur, voici une vue d'artiste de nos nouveaux patrouilleurs :

Image IPB

Image IPB

Image IPB

Image IPB

Source : mil.be

Infos supplémentaires :

Le constructeur des deux patrouilleurs est SOCARENAM à Boulogne-sur-Mer.

Et le modèle de base choisi est : cliquer ici

=)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

http://www.mil.be/fr/article/la-reine-baptise-le-castor

 

Ce 10 juillet, la reine Mathilde a inauguré le patrouilleur P901 Castor. Elle en devient ainsi la marraine. Le ministre et le chef de la Défense ainsi que le commandant de la Composante Marine ont assisté à la cérémonie.

En plus d’être copieusement arrosé par le bris traditionnel d’une bouteille de champagne, le Castor est officiellement entré en service. Cela s’est passé en présence de son commandant, le lieutenant de vaisseau de première classe Dirk Demedts, et du ministre de la Défense Pieter De Crem et du chef de la Défense, le général aviateur Gerard Van Caelenberge. Lors de la remise symbolique des attributs, l’équipage a amené à bord les pavillons, le fanion et la cloche. Cette dernière est obligatoire pour tout bâtiment dépassant 12 mètres.

Le commandant et l’équipage sont montés à bord du navire flambant neuf. La fierté était manifeste sur leur visage. Le dernier navire neuf de la Marine était en effet entré en service en 1991. Une raison de plus d’être orgueilleux. Le quartier-maître-chef Gino Michiels, mécanicien sur la Castor, l’est aussi : « C’est le point culminant de ma carrière de volontaire. J’ai déjà beaucoup navigué, mais ça, c’est unique. Voir une tôle d’acier devenir navire, c’est fantastique. »

Le Castor se révèle être un pas important dans la modernisation des capacités belges de surveillance et d’intervention en mer du Nord. Cette région n’est jamais calme. Mais selon le quartier-maître-chef, le Castor agira mieux en eaux agitées. « Les navires de patrouille sont spécialement conçus pour être plus stables en conditions météorologiques difficiles. Les moteurs ultramodernes assurent une vitesse élevée et consomment moins que les moteurs des patrouilleurs actuels. »

Avec cette nouvelle acquisition et l’arrivée prochaine du deuxième patrouilleur P902 Pollux, la Marine sera plus que prête à jouer un rôle de premier plan dans la coopération interdépartementale et sécuritaire en mer du Nord.


Mise à jour de la Composante marine belge...

Frégates de type M:

F930 Leopold I
F931 Louise-Marie

Chasseur de Mines CMT:

M915 Aster
M916 Bellis
M917 Crocus
M921 Lobelia
M923 Narcis


Navire de commandement:

A960 Godetia

Hulpschip:

A950 Valcke

Navire  océanographique:

A962 Belgica

Navire d'assistance:

A963 Stern (en cour de retrait)
A996 Albatros

Patrouilleur:

P901 Castor

P902 Pollux (En construction)

Voilier École :

A958 Zenobe Gramme

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • Statistiques des membres

    5 278
    Total des membres
    1 132
    Maximum en ligne
    polo03
    Membre le plus récent
    polo03
    Inscription
  • Statistiques des forums

    20 422
    Total des sujets
    1 171 405
    Total des messages
  • Statistiques des blogs

    3
    Total des blogs
    2
    Total des billets