Philippe Top-Force

Situations Outre-Manche, forces aéromobiles et perspectives britanniques

Recommended Posts

Le Royaume-Uni

Les forces aéromobiles de l'Army britannique, regroupées au sein de l'Army Air Corps compte un parc légèrement inférieur à celui de l'ALAT française. La répartition des hélicoptères avec la Royal Air Force obéit à une logique particulière, cette dernière détenant les appareils les plus lourds destinés aux fonctions logistiques. La Royal Navy dispose également d'hélicoptères Lynx et Gazelle, mais elle devrait progressivement les perdre, ses hélicoptères de transport étant regroupés sous l'autorité d'un commandement interarmées (Joint helicopter command) alors qu'elle pourrait faire appel, pour les opérations aéronavales, aux hélicoptères de combat Apache dont sera dotée l'Army.

 

Évolution des forces aéromobiles britanniques

Type d'appareil

                          2002   2007

Lynx                       103  80

Gazelle                   126  96

Apache WAH 64       12   67

A 109 et Bell 412      7    7

Puma *                   70   70

Chinook CH 47 *      30   50

Merlin EH 101 *        10   30

Total                      358  400

*Les hélicoptères Puma, Chinook CH 47 et EH 101 sont détenus par la Royal Air Force

Deux tendances caractériseront l'évolution des forces aéromobiles britanniques durant les prochaines années :

- le renforcement de la capacité logistique et transport tactique avec l'hélicoptère Merlin EH 101, construit par Agusta et GKN Westland et les hélicoptères lourds Chinook CH 47 ;

- l'entrée en service opérationnel à partir de 2006 des hélicoptères de combat Apache WAH 64.

Dans le prolongement des conclusions de la dernière Strategic Defence Review, et compte tenu de l'arrivée, avec l' Apache, d'appareils de combat de nouvelle génération, les Britanniques revoient leur concept d'hélicoptères de combat qui seront regroupés au sein d'une brigade interarmes, la 16ème Air Assault Brigade, comportant des régiments d'hélicoptères, mais également des unités d'infanterie, des troupes aéroportées ou des unités d'artillerie. Cette brigade très mobile, modulable et projetable permettra de combiner les hélicoptères et les forces terrestres dans une manoeuvre d'ensemble.

Modifié par Philippe Top-Force

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le futur du parc d'hélicoptères britanniques est en pleine évolution.

Au début, il y avait trois programmes principaux:

- SABR (Support Amphibious and Battlefield Rotorcraft): un remplacement pour une cinquantaine de PUMA de la RAF, la trentaine de SEA KING HC.4 COMMANDO des Royal Marines et les SEA KING SAR de la RAF; ces nouvelles machines compléteront le parc des CHINOOK et des 22 EH.101 MERLIN Mk.3 de la RAF.

- BLUH (Battlefield Light Utility Helicopter): un hélico léger multirole de soutien et liaison en remplacement des Lynx.

- SCMR (Surface Combatant Maritime Rotorcraft): un hélico léger multirole embarqué destiné à remplacer plus de 60 LYNX HAS.3 et HMA.8 dans la Royal Navy, aux côtés des 44 EH-101 MERLIN Mk.1 livrés.

Jusqu'en 2003, la situation était assez claire et on s'attendait aux commandes suivantes:

- des Future Lynx comme choix pour les programmes SCMR et BLUH

- un mix de CHINOOK (SABR "heavy") et de EH-101 MERLIN (SABR "light/medium") comme choix pour le programme SABR.

Mais en 2004 les plans ont été modifiés dans le cadre d'une réduction globale du budget pour ces programmes d'acquisition d'hélicoptères, passé de 4 à 3 milliards de £.

Une des hypothéses étudiées serait de fusionner les 3 programmes SABR, BLUH et SCMR pour réduire le total de machines commandées et les couts du programme. Mais cela semble poser d'autres problèmes, p.ex. car une machine comme le Future Lynx irait bien comme hélico léger embarqué et de soutien/liaison, mais serait trop petit e mal adapté au rôle de transport et soutien logistique. Au contraire, un hélico comme le EH-101 MERLIN serait idéal pour ce rôle mais trop gros et trop cher pour les missions moins complexes. Bref, difficile de concilier les différents besoins opérationnels.

Autre hypothèse avancée, sur proposition d'Eurocopter: acheter une centaine de NH-90 (moins cher et moins gros que l'EH-101, mais plus capable que le Future Lynx).

Pour l'instant, la seule chose à peu près sure, c'est qu'un certain nombre de nouveaux CHINOOK vont être commandés pour répondre aux besoins exprimés dans le cadre de la composante "lourde" du programme SABR (SABR "heavy"). Pour le reste (SABR "light", SCMR, BLUH) rien n'est décidé: mix de EH-101 MERLIN et FUTURE LYNX, ou alors NH-90, ou encore d'autres combinaisons.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bon résumé Marc 8) ,il faut rajouter que le EH 101 Merlin pourrait se retrouver en concurrence avec le V22 dans le projet SABR concernant la RN & RAF. ;)

:arrow: Qu'une version HC3 + peut voir le jour ,un Merlin amélioré avec une capacité d'emport supplémentaire et de meilleure performance par temps chaud et en altitude ,28 hélicoptères proposés à la RAF pour optimiser les capacités de transport tactique.

Une version AEW Merlin ne serait pas mal pour la Navy.

Mais il faut bien préciser que par le temps qui court ,la prudence est de mesure ,les coupes budgétaires et les restrictions arrivent aussi chez nos amis d'outre-manche.

Super Lynx 3000 vs NH90 en perspective ,MERLIN vs OSPREY ,ce seront les Best value for money et les Buy British qui risquent de prendre le dessus sur toutes considérations techniques.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

il faut rajouter que le EH 101 Merlin pourrait se retrouver en concurrence avec le V22 dans le projet SABR concernant la RN & RAF

C'était le cas il y a quelques années (disons jusqu'à il y a 2-3 ans), puis cette possibilité est devenue petit à petit très très improbable, en raison des difficultés de dévelopement de l'Osprey, mais aussi des couts d'acquisition et de soutien. Et c'est pas en réduisant le budget de 25% qu'ils vont pouvoir se permettre d'acheter des Osprey's. :twisted:

Super Lynx 3000 vs NH90 en perspective ,MERLIN vs OSPREY ,ce seront les Best value for money et les Buy British qui risquent de prendre le dessus sur toutes considérations techniques.

Sur le plan industriel la situation est en effet assez complexe. Et en particulier du fait du "rachat" de Westland par Agusta et des intérêts croisés dans le programme NH-90.

La politique du "Buy British" favoriserait une commande massive de EH-101 et de Future Lynx/Super Lynx à AgustaWestland, qui construirait les machines en GB dans les usines Westland.

D'un autre côté, si le choix "NH-90" était retenu, NHIndustries pourrait très bien faire construire les machines britanniques en GB, dans les usines Westland, via AgustaWestland, Agusta qui a 32% des charges de travail du programme NH-90. 8)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Hypothèses commerciale ,de coopération et de partenariat : la GB choisit le NH90. GKN ayant vendu sa part de Westland à Agusta (Finmeccanica) ,agusta coopérant industriel dans le projet NH90 avec Eurocopter et Fokker. Voir et revoir les Britanniques et les Français partageant une plate forme commune de voilure tournante ,est de bonne augure. Par le passé avec le principe d'échanges de licences de fabrication ,les British et les french avaient des Puma ,Gazelle et Lynx. 8) Ce serait une belle opportunité et réciprocité en retour si Eurocopter en profitait de demander à Agustawestland ,une licence de fabrication pour les Chinook et Merlin. ;) Un brin de provocation ,en anticipant dans le fait que Eurocopter pourrait demander un rapprochement amical à Agusta ,mais là ,Bruxelles et OMC ne seraient peut-être pas de mon avis. :lol: Tout ceci est une pure supposition sans fondement. C'était juste pour soulever un débat. Il est vrai que le Merlin avec ses 3 moteurs est une grosse charge supplémentaire dans les coûts de revient et de soutien. 3 turbines ,tout comme nos bons et vieux superfrelon et le CH53. Faisant du EH 101 un coûteux achat de dotation ,onéreux à l'entretien sachant que les hélicoptères passent plus de temps en maintenance dans nos hangars que en l'air. :lol: Cela dit si notre marine ou notre armée de l'air pouvaient en commander une dizaine ,ce ne serait pas du luxe. :idea:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Image IPB

C'est à l'issue d'une compétition opposant Bell AH-1Z et notre Tigre ,que les Britanniques commandent 67 Apache AH MK1 en 1995.

Coût entre 3;2 et 4 milliards $ ,les Apache Anglais sont équipés de moteur British (of course :lol: ) Rolls Royce /Turbomeca RTM 322.

Image IPB

Image IPB

Image IPB

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

JOINT HELICOPTER COMMAND (JHC)

The UK armed forces' Joint Helicopter Command (JHC) became operational on 1 April 2000. Its first commander was Air Vice-Marshal David Niven, who had under his command about 12,000 service personnel.

By 1 April 2003, total helicopter assets of the JHC numbered some 454, including 67 WAH-64D Apache Longbow attack helicopters on order and whose delivery is to be completed by April 2004.

In total, as of 2003, the JHC incorporates:

44 Royal Navy helicopters (29 x Sea King Mk4, 6 x Lynx AH7, 9 x Gazelle),

306 British Army helicopters (117 x Gazelle, 117 x Lynx utility/TOW, 67 x Apache (final deliveries in 2004)

103 RAF helicopters (33 x Puma, 48 x Chinook HC2/2A/3, and 22 x Merlin Mk3).

The British Army helicopters include those operated by the British Army's 16 Air Assault Brigade (using Lynx light utility and anti-tank helicopters, and by 2005 to include 48 of the 67 WAH-64D Apache Longbow attack helicopters). The Chinook HC3 is to enter RAF service in 2003. The following RAF aircraft are assigned to the JHC.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

LONDON, March 18 (AFP) - Britain's armed forces face an "alarming" shortage of battlefield helicopters, a parliamentary committee warned Friday. It said the Ministry of Defence needed to increase its helicopter numbers by an estimated 20 to 38 percent, and that planned MoD spending would not help to eliminate the problem. "As regards the number of helicopters, there remains an alarming gap," the House of Commons public accounts committee report said. "The (MoD) is no longer proposing to fill this gap and this will potentially increase risks, including the risk of overstretching equipment and pilots." As of April 2004, the MoD had an overall fleet of 357 battlefield helicopters in a combined navy, army and air force command, to support land, amphibious and special forces' operations. The committee blamed the shortage largely on a military purchase fiasco in 1995 in which Britain paid 259 million pounds (496 million dollars, 373 million euros) for eight US-made Chinook Mark 3 models that are still grounded due to technical problems. The Chinook affair was "one of the worst examples of equipment procurement" it said it had ever seen. An official audit inquiry in April 2004 concluded that the choppers, grounded because their navigation software could not fit in the cockpits, had left Britain short of full battlefield capacity during its operations in Iraq and Afghanistan. The MoD, responding to the parliamentary report, said it had "learned lessons" from the Chinook fiasco and would not make the same mistakes again due to reforms put in place since. "It is far more important to learn the lessons and move forward rather than to apportion blame for mistakes made long ago, and to learn nothing from them," it said in a statement. The MoD announced last year a three-billion-pound spending program to revamp Britain's helicopter fleet. But the committee said even this spending was not expected to eliminate "in its entirety" the combat fleet's shortcomings. It recommended several procedural changes, including further streamlining the army, navy and air force on issues of training and determining the "airworthiness" of helicopters. It also said the MoD should decide how best to use the Chinook helicopters -- even if this meant stripping them down for parts. "MoD urgently needs to work out whether the helicopters can be made fit for operations and how much this would cost the public purse, or whether there is any other good use for the helicopters aside from breaking them up for spares," committee chair Edward Leigh said at the report launch.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La décision britannique (le 24 mars dernier) de confier le tiers de son budget d’acquisition d’hélicoptères à AgustaWestland constitue un revers pour les concurrents.

Face à ce marché obtenu de gré à gré, Sikorsky aurait même été tenté de faire jouer ses relations pour remettre en cause la victoire de l’US 101 pour le transport présidentiel américain, conquis par Agusta après un appel d’offres classique.

Pour autant, les concurrents déboutés soulignent que la défaite n’est pas totale : au départ, c’est le montant global de trois milliards de livres que le MoD entendait confier à Agusta et, grâce aux pressions des autres industrielles, la part négociée de gré à gré ne se situe plus qu’à un milliard de livres.

:arrow: Elle correspond d’ailleurs à un créneau solidement défendu par l’hélicoptériste transalpin qui a développé une nouvelle version du Lynx, grâce à des financements britanniques, pour répondre aux besoins “Find” (reconnaissance) et “Attaque navale”. Il paraissait donc logique que le MoD privilégie le Lynx, d’autant que les Britanniques ont poussé leurs proches alliés (sultanat d’Oman, Malaisie, etc.) à l’acquérir. Le MoD a toutefois posé de solides conditions pour ce marché de gré à gré : Agusta a dû revoir sa copie et transformer le “New Lynx” en une version meilleure marché, dite “Future Lynx”.

Des conditions drastiques dans le domaine du coût de possession, un point noir d’Agusta, auraient été par ailleurs posées. Ce qui fait dire à certains observateurs que le marché n’est peut-être pas complètement clos…

Par ailleurs ,dans A&C n°1977 ,nous apprenons que les britanniques sont en manque d'hélicoptères ,d'après un rapport publié fin mars.

Sur un parc global du JHC de 357 machines en 2004 ,286 sont réellement disponibles ,le Joint Helicopter Command regroupe sous un même commandement ,environ 230 hélicos pour Army air corps ,90 RAF et une quarantaire RNavy .

Le MoD devrait consacrer 4,32 Md€ sur 10 ans pour la modernisation du parc mais ce rapport estime que la somme est insuffisante.

Si le Future Lynx a été choisi pour le programme du Rotorcraft Capability ,un autre programme risque de mettre en concurrence le Chinook ,le Merlin et le NH90.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Quelle chance cette RAF 8) selon A&C

:arrow: Les quatre EH101 Merlin HC Mk3 du N° 28 (AC) Sqn de la RAF opérationnels en Irak ont enregistré une disponibilité de 96 % et mené à bien 70 % de missions de plus que durant leur premier mois de service.

Image IPB

Image IPB

Image IPB

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Rob

A mon avis, le FRC (Future Rotorcraft Capability, le nouveau nom pur BLUH, SABR etc...) est la: 1. Un achete de 100 Future Lynx ("preffered option") (1.9 Billion Euros) 2. Un achete de 22 Chinook (assembly par AgustaWestland en Yeovil) plus grande modifications de 8 Chinook HC3 (maintenant a Boscombe Down) (1.0 Billion Euros) 3. Un achete de 30 Merlin MK3 (1.4 Billion Euros pour production et developpement)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

A mon avis, le FRC (Future Rotorcraft Capability, le nouveau nom pur BLUH, SABR etc...) est la:

1. Un achete de 100 Future Lynx ("preffered option") (1.9 Billion Euros)

2. Un achete de 22 Chinook (assembly par AgustaWestland en Yeovil) plus grande modifications de 8 Chinook HC3 (maintenant a Boscombe Down) (1.0 Billion Euros)

3. Un achete de 30 Merlin MK3 (1.4 Billion Euros pour production et developpement)

Bon choix envieux ;)

En ce moment ,des équipages du 9 regiment AAC procèdent à la marinisation ,modification ,navalisation de quelques Apache à partir des bâtiments amphibies Ocean ,Bulwalk et Albion de la RN d'ici jusquà la fin de l'année 2005 ,en 2006 nous pourrons voir aussi des Apache opérés à partir des portes-aéronefs.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Rob

Bon choix envieux ;)

En ce moment ,des équipages du 9 regiment AAC procèdent à la marinisation ,modification ,navalisation de quelques Apache à partir des bâtiments amphibies Ocean ,Bulwalk et Albion de la RN d'ici jusquà la fin de l'année 2005 ,en 2006 nous pourrons voir aussi des Apache opérés à partir des portes-aéronefs.

Comme ca (Apache trials sur HMS Ocean):

Image IPB

Image IPB

[sources: Royal Navy et Navy Matters]

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Les quatre EH101 Merlin HC Mk3 du N° 28 (AC) Sqn de la RAF opérationnels en Irak ont enregistré une disponibilité de 96 % et mené à bien 70 % de missions de plus que durant leur premier mois de service.

quelle est la difference entre un EH 101 MERLIN HC MK3 et un NH 90 TTH ???

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

la taille déjà (le eh101 est plus grand), puis la motorisation (triturbine pour le eh101 et biturbine pour le nh90) et encore d'autres choses. Sinon les deux disposent d'une rampe à l'arrière il me semble.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Les quatre EH101 Merlin HC Mk3 du N° 28 (AC) Sqn de la RAF opérationnels en Irak ont enregistré une disponibilité de 96 % et mené à bien 70 % de missions de plus que durant leur premier mois de service.

quelle est la difference entre un EH 101 MERLIN HC MK3 et un NH 90 TTH ???

Pour compléter la comparaison de Chris2002 ,l'un est dans la catégorie des 15 Tonnes (EH 101) l'autre dans les 10 tonnes (NH 90) ,une autonomie légèrement supérieure du MK3 et une capacité de transport de troupes de 40 hommes contre 20 pour le TTH.

Le EH 101 étant un trimoteur plus cher à l'achat avec un surcoût dans la maintenance due aux triturbines.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Rob

Pour compléter la comparaison de Chris2002 ,l'un est dans la catégorie des 15 Tonnes (EH 101) l'autre dans les 10 tonnes (NH 90) ,une autonomie légèrement supérieure du MK3 et une capacité de transport de troupes de 40 hommes contre 20 pour le TTH.

Trente hommes (seated) pour EH101 mon copain . :) Quarante-cinq hommes standing. Et l'EH101 a plus portee que NH90 (750nm vs. 432nm)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

merci les gars :D

donc le EH 101 se situe dans une classe intermediare entre un CH 47 et un NH 90 !!

thanks.

Tout à fait, mais je me demande bien quel appareil choisira la grande bretagne pour remplacer ses Pumas, parce que le EH-101 me semble quand meme assez lourd pour cette tache (et donc moins souple d'emploi). C'est pour ça que je suis un fanatique de la solution italienne : CH-47, EH-101, NH-90 :D

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est pour ça que je suis un fanatique de la solution italienne : CH-47, EH-101, NH-90 :D

d'ailleurs je verais bien ça pour les français, quitte à remplacer les eh-101 par des EC725 Cougar.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

d'ailleurs je verais bien ça pour les français, quitte à remplacer les eh-101 par des EC725 Cougar.

Il est vrai que l'Italie dispose d'un parc homogène et complet de toute la gamme des tonnages.

Cependant ,il ne faut pas oublier que Agusta a les licences de production du CH 47 ,qu'elle a coopéré avec Westland pour le EH-101 et qu'elle est actionnaire dans le consortium EH Industries pour le NH-90.

La France savait développé un triturbine de la classe des 15 T = le Super Frelon mais est-ce que nos décideurs avaient demandé d'en sortir un nouveau ? ils ont décidés que le NH-90 en serait le remplaçant.

Je ne vois pas Boeing donnait une licence de fabrication à Eurocopter France pour autant. ;)

Les Britanniques vont certainement augmenter leur parc de Merlin et de Chinook même si à une époque leurs SAS auraient aimé disposer de NH-90 ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

de strategy page September 8, 2005: The British Army has reorganized its introduction plans for the Apache attack helicopter for the second time in four years. A force of 67 AH.1s – basically, the British version of the U.S. Army's AH-64 – won't reach full operational capability until 2010. The Army is having difficulties recruiting and training enough two-man air crews; it also had delays in getting the helicopter simulators working. Initially, the UK had planed to have 144 air crews fully trained by February 2007, but now only 126 air crews will ready for action by 2009. The first UK Apache regiment became operational this past May, with the second planned for operations in 2007, with the third ready by October 2009. The initial working plan was to have everyone converted over by February 2007. There's some good news. Eight Apaches have been modified to operate off of Royal Navy amphibious ships, to support amphibious operations. Modifications included anti-corrosion measures. By the end of the 2005, nine crews should be qualified to fly off of the carrier HMS Ocean, and the navy's two amphibious assault ships. More maritime-qualified crews are expected in 2006, along with certifying the Apache for operations off the Invincible-class aircraft carriers. – Doug Mohney un des inconvénients de l'AH64D était justement ne ne pas pouvoir ête déployé sur amphib: c'est une excellente nouvelle pour l'armée britannique :D

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • Statistiques des membres

    5227
    Total des membres
    1132
    Maximum en ligne
    david.andre
    Membre le plus récent
    david.andre
    Inscription
  • Statistiques des forums

    20342
    Total des sujets
    1150491
    Total des messages
  • Statistiques des blogs

    3
    Total des blogs
    2
    Total des billets