Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Les missiles air-air


Kiriyama
 Share

Recommended Posts

Il y a 6 heures, vince24 a dit :

Est ce qu’un MiCA EM peut finaliser une interception sans utiliser son propre radar, juste avec une illumination intermittente de l’avion tireur?

Non. Il ne travaille pas dans la même bande de fréquences (restriction technique), il n'est pas "synchronisé" avec le radar LPI du tireur (restriction pratique : pas de désignation possible, tout écho conduit à une cible potentielle), c'est contraire au principe du "Fire and forget" (restriction tactique) et c'est incompatible avec la capacité multi-cibles (restriction tactique).

  • Thanks 2
Link to comment
Share on other sites

  • 1 year later...

J'ai compilé un résumé regroupant des informations sur diverses missiles FOX 2 avec IRCCM dont j'ai connaissance.

Ces détails ont été collectés sur Internet et divers forums, avec des liens fournis lorsque cela est possible. Malheureusement, je n'ai pas conservé toutes mes sources, alors si vous avez des questions sur des données ou des informations spécifiques, n'hésitez pas à les poser sur le forum, et je ferai de mon mieux pour récupérer les informations nécessaires pour vous.

MISSILES IR AVEC IRCCM

Révélation

Disclaimer

Un missile IR (infrarouge), également connu sous le nom de missile FOX 2, est un missile qui utilise l'émission de lumière infrarouge (IR) d'une cible pour la suivre et l'intercepter. Les missiles utilisant la recherche infrarouge sont souvent appelés "chercheurs de chaleur", car l'infrarouge est fortement émis par les corps chauds. De nombreux objets tels que les personnes, les moteurs de véhicules et les aéronefs génèrent et émettent de la chaleur et sont donc particulièrement visibles dans les longueurs d'onde infrarouges de la lumière par rapport aux objets en arrière-plan. Contrairement aux missiles guidés par radar (FOX 1 et FOX 3) qui dépendent de signaux radar de l'aéronef lanceur, d'une autre plate-forme ou du missile lui-même pour éclairer la cible, les missiles FOX 2 ne fournissent aucune indication qu'ils suivent une cible. En effet, les ondes radar sont détectables par les RWR ennemis (récepteurs d'avertissement radar) et la cible sait qu'elle a été visée. Un missile infrarouge est souvent conçu comme un missile "tir et oublie" car, lorsqu'il est tiré, le missile n'a pas besoin de plus d'informations de la plateforme de lancement pour intercepter la cible. Cependant, avec les missiles FOX 2 plus modernes, le LOAL (Lock On After Launch) et le DATALINK peuvent être utilisés pour les tirs BVR, de sorte que le missile reçoit toujours des informations de l'aéronef de lancement. Contrairement aux missiles radar, les missiles infrarouges ne sont pas efficaces dans toutes les conditions météorologiques. En effet, ils peuvent être limités par un couvert nuageux épais qui n'autorise pas le passage du rayonnement infrarouge, rendant le chercheur inutile. Ils peuvent être conçus pour des engagements à longue portée (une valeur de plus de 20 à 30 km pour le BVR est couramment acceptée) ou pour des engagements à courte portée en combat aérien, où la manœuvrabilité est essentielle.

Cependant, pour les engagements à longue portée, même les chercheurs infrarouges les plus modernes sont limités à quelques dizaines de kilomètres. Ainsi, pour les tirs BVR, le missile n'est actif que sur la fin, près de la cible. Pour guider le missile vers la cible, le missile peut utiliser la navigation inertielle (une fois localisé par l'aéronef, le missile connaît l'emplacement de la cible et se guide lui-même vers le point d'impact présumé) ou la guidage en milieu de parcours via liaison de données (l'aéronef continue de fournir des informations au missile en vol pour lui donner un point d'impact plus précis).

IRCCM (Contre-Contre-mesures infrarouges) sont des techniques permettant au missile de rejeter les contre-mesures infrarouges (IRCM) telles que les leurres. Pour ce faire, plusieurs techniques sont utilisées, telles que :

  • Un autodirecteur à éléments multiples qui réduit le champ de vision (FOV) du missile, réduisant ainsi les chances de voir le leurre. Fonctionne mieux à courte portée.
  • La double bande, telle que l'UV et l'IR, de sorte qu'un leurre infrarouge spectral unique ne fonctionne pas contre ces missiles.
  • Le suivi suspendu, lorsque le missile voit un leurre se séparer de l'aéronef, il cesse de le suivre et utilise la navigation inertielle (INS) jusqu'à ce que le leurre ne soit plus dans le champ de vision de son autodirecteur.
  • L'autodirecteur infrarouge à imagerie (IIR) qui réalise une image de la cible, rendant beaucoup plus difficile le leurrage.

Toutes les plages de portée maximale ne sont qu'une indication ; ces chiffres ne sont obtenables que pour un aéronef tirant à haute altitude et à grande vitesse contre une cible coopérative (sans manœuvres d'évitement) volant droit vers le missile. Le même missile tiré à basse altitude contre une cible non coopérative peut voir sa portée maximale divisée par 5 ou plus. La batterie du missile peut également être un facteur limitant, car un missile alimenté pendant une courte période ne peut pas parcourir une grande distance, même avec de bonnes caractéristiques cinématiques. C'est un problème pour les missiles soviétiques qui ont une durée de vie de batterie plus courte par rapport aux missiles de l'OTAN et donc moins de temps de guidage.

La capacité de manœuvre d'un missile n'est valable que lorsque le missile a une énergie maximale (à la fin de son temps de combustion) ; elle diminue rapidement à mesure que le missile perd de la vitesse avec le temps. Par exemple, un AIM-9L, un missile de 30G, ne pourra tirer que 10G environ après quelques kilomètres.

ÉTATS-UNIS

AIM-9M

Révélation

6ad54edec6aca3d4b85e97093905868c26d67072

L'AIM-9M, le premier missile américain équipé d'IRCCM , représentait une avancée significative par rapport à son prédécesseur, l'AIM-9L. Il présentait des capacités améliorées, telles qu'un meilleur rejet des interférences en arrière-plan et une meilleure discrimination contre les contre-mesures infrarouges (leures IR). De plus, il était doté d'un moteur à faible fumée pour réduire au minimum la signature visible de l'arme. Pendant la guerre du Golfe de 1991, l'AIM-9M a été largement déployé et a notamment été responsable des 10 tirs enregistrés du Sidewinder dans ce conflit.

Caractéristiques :

  • Longueur : 2,85 m
  • Largeur : 0,127 m
  • Envergure des ailettes : 0,64 m
  • Poids : 86 kg
  • Vitesse maximale : Mach 2,5
  • Portée minimale : 200 m
  • Portée maximale : 18 km
  • Propulsion : MTI/ Hercules MK.36 Mod 9
  • Capacités de l'autodirecteur : Meilleur autodirecteur que l'AIM-9L avec IRCCM. Le WGU-4A/B (AIM-9M-1/2/3 GCS) a des capacités de rejet de leurre qui n'impliquent pas de suspendre le suivi. Le WGU-4D/B (AIM-9M-6/7 GCS) a ensuite ajouté une meilleure guidage lors de la détection de leurre, et le WGU-4E/B (AIM-9M-8/9/10 GCS) a étendu le circuit de détection de l'IRCM pour améliorer les capacités contre les IRCM tactiques. Il y a aussi le WGU-4C/B (AIM-9M-4/5 GCS), mais je ne peux pas voir de changements spécifiques avec cette version du GCS.
  • Charge utile : Charge annulaire à fragmentation de 9,4 kg WDU-17/B
  • Type de guidage : LOBL (Lock-On Before Launch), INS (Inertial Navigation System)
  • Capacité de manœuvre : 30G-35G en un seul plan. Le missile ne peut probablement pas effectuer un virage à 180°.

AIM-9R

Révélation

ATTENTION : Le missile n'a pas été produit.

79cb5c5ca9868fa6e547fe459a33c5f2408e55ba

L'AIM-9R a marqué une étape significative au sein de la famille Sidewinder car il introduisait pour la première fois un autodirecteur à imagerie infrarouge. Cette innovation a conduit à des améliorations substantielles dans divers aspects des performances du missile. Notamment, l'autodirecteur à imagerie infrarouge a considérablement amélioré la portée de détection de la cible, élargi l'angle hors axe, amélioré le rejet des interférences en arrière-plan et permis de cibler précisément les zones vulnérables de la cible prévue.

L'une des améliorations les plus notables était le champ de vision considérablement élargi du chercheur, qui permettait l'acquisition de cibles hors axe et en manœuvre. De plus, le logiciel sophistiqué incorporait une sélection de point d'impact intelligente lors de l'engagement d'une cible.

Malheureusement, lors de sa phase de développement, l'AIM-9R a rencontré des difficultés en raison de coupes dans le budget de la défense. Par conséquent, le missile n'a pas été officiellement adopté et n'est jamais entré en production.

Caractéristiques :

  • Longueur : 2,85 m
  • Largeur : 0,127 m
  • Envergure des ailettes : 0,64 m
  • Poids : 86 kg
  • Vitesse maximale : Mach 2,5
  • Portée minimale : 200 m
  • Portée maximale : 18 km
  • Propulsion : MTI/ Hercules MK.36 Mod 9
  • Capacités du l'autodirecteur : WGU-19/B IIR avec une résolution de 256x256 pixels (uniquement en lumière du jour/ ne fonctione pas la nuit)
  • Charge utile : Charge annulaire à fragmentation de 9,4 kg WDU-17/B
  • Type de guidage : LOBL (Lock-On Before Launch, verrouillage avant le lancement)
  • Capacité de manœuvre : 30G-35G en un seul plan. Le missile ne peut probablement pas effectuer un virage à 180°.

AIM-9X

Révélation

3d2e0c061ed251d071fd268d64d85c8fe50af541

Dans la quête de remplacement du missile Sidewinder, l'AIM-9X, développé par Hughes Electronic, est apparu comme le concurrent choisi en concurrence avec le programme ASRAAM, obtenant la préférence des États-Unis. Cette sélection a été motivée par le fait que l'AIM-9X partageait de nombreux composants avec son prédécesseur, y compris le moteur et la charge utile, ce qui résultait en une production rentable, arborant fièrement l'étiquette "MADE IN USA".

L'AIM-9X représentait une fusion remarquable de technologies avancées, intégrant un autodirecteur High-Off-Boresight (HOBS), des capacités robustes de contre-mesures infrarouges contre les contre-mesures infrarouges (IRCCM), et l'utilisation d'une tuyère à vecteur de poussée (TVC). Ces caractéristiques lui conféraient la capacité d'exécuter des manœuvres dépassant 60G tout en maintenant une portée impressionnante, grâce à la réduction de la traînée.

AIM-9X BLOCK 1

Version initiale du missile. Entré en service en 2003.

Caractéristiques :

  • Longueur : 3,02m
  • Largeur : 0,127m
  • Envergure des ailettes : 0,445m ; 0,353m (envergure des canards)
  • Poids : 86kg
  • Vitesse maximale : Mach 2,5
  • Portée minimale : 200m
  • Portée maximale : 30km
  • Propulsion : MTI/ Hercules MK.36
  • Capacités de l'autodirecteur : Autodirecteur à imagerie avec 128*128 pixels et un pivotement à 90°.
  • Charge utile : Charge annulaire à fragmentation de 9,4 kg WDU-17/B
  • Type de guidage : LOBL , (INS ?)
  • Capacité de manœuvre : 60G avec TVC. Peut effectuer un virage à 180° en 2,5s.

 

 

AIM-9X BLOCK 2

Version améliorée du 9X avec une meilleure couverture à 360° grâce au LOAL, INS et DATALINK. Le missile est capable de réaliser une montée en altitude, ce qui implique de monter à des altitudes plus élevées dans l'atmosphère, où l'air est plus mince, afin de réduire la traînée et ainsi d'étendre sa portée (appelé LOFT).

Caractéristiques :

  • Longueur : 3,02m
  • Largeur : 0,127m
  • Envergure des ailettes : 0,445m ; 0,353m (envergure des canards)
  • Poids : 86kg
  • Vitesse maximale : Mach 2,5
  • Portée minimale : 200m
  • Portée maximale : 40km (Jusqu'à 15km lorsqu'il est lancé depuis le sol)
  • Propulsion : MTI/ Hercules MK.36
  • Capacités de l'autodirecteur : Autodirecteur à imagerie avec 128*128 pixels et un pivotement à 90°.
  • Charge utile : Charge annulaire à fragmentation de 9,4 kg WDU-17/B
  • Type de guidage : LOBL, LOAF( Loack On After Launch , verrouillage après le lancement, INS, LOFTING, DATALINK
  • Capacité de manœuvre : 60G avec TVC. Peut effectuer un virage à 180° en 2,5s.

 

AIM-9X BLOCK 3

ATTENTION: Le missile n'a pas encore été produit.

À mesure que les avions furtifs progressaient, réduisant la portée efficace des missiles guidés par radar, et que les technologies de brouillage continuaient de progresser, la marine américaine a reconnu la nécessité d'un missile infrarouge à portée étendue pour répondre aux exigences de combat en évolution.

Le budget de la Marine pour l'année 2016 a annulé l'AIM-9X Block III alors qu'ils réduisaient les achats du F-35C, car il était principalement destiné à permettre au chasseur de transporter six missiles BVR (Beyond Visual Range).

Caractéristiques :

  • Longueur : 3,02m
  • Largeur : 0,127m
  • Envergure des ailettes : 0,445m ; 0,353m (envergure des canards)
  • Poids : 86kg
  • Vitesse maximale : Mach 2,5
  • Portée minimale : 200m
  • Portée maximale : 65km (60 % de portée en plus par rapport à l'AIM-9X Block 2)
  • Propulsion : MTI/ Hercules MK.36. Moteur-fusée à combustible solide à double impulsion.
  • Capacités de l'autodirecteur : Autodirecteur à imagerie avec 128*128 pixels et un pivotement à 90°.
  • Charge utile : Charge annulaire à fragmentation de 9,4 kg WDU-17/B
  • Type de guidage : LOBL, LOAF, INS, LOFTING, DATALINK.
  • Capacité de manœuvre : 60G avec TVC. Peut effectuer un virage à 180° en 2,5s.

RUSSIE

R-27(E)T

Révélation

1d31c8477aba06f0bbfbe2808581d0c560fab7cb

Le Vympel R-27, connu sous le nom de code de l'OTAN "AA-10 Alamo", est un missile air-air de moyenne/longue portée développé en Union soviétique. Bien qu'il soit considéré comme l'équivalent russe des dernières versions du AIM-7 Sparrow et du Super 530, leurs similitudes sont limitées. Contrairement au Sparrow, le R-27 offre une grande variété de systèmes de recherche et a généralement une portée d'engagement plus longue. Dans ce fil, nous nous concentrerons sur les versions infrarouges, le R-27T et le R-27ET (AA-10 Alamo-B et AA-10 Alamo-D, respectivement).

R-27T (Début) :

La version d'origine du missile a été introduite en 1983. Cependant, en raison de ses capacités de recherche limitées (verrouillage avant le lancement), sa portée efficace est limitée lorsqu'il engage des cibles de front, car il ne peut pas suivre la partie la plus chaude de l'avion ennemi, qui est la tuyère.

Caractéristiques :

  • Longueur : 3,79m
  • Largeur : 0,23m
  • Envergure des ailettes : 0,77m
  • Poids : 245kg
  • Vitesse maximale : Mach 4/4,5
  • Portée minimale : 500m
  • Portée maximale : 50km
  • Propulsion : Propulseur à propergol solide à un étage
  • Capacités de l'autodirecteur : Autodirecteur TGS "Geofizika 36T" à double bande. Limite de pivotement de 45° avant le lancement, limite de pivotement de 60° après le lancement.
  • Charge utile : 39kg d'explosif hautement explosif (HE)
  • Type de guidage : LOBL.
  • Capacité de manœuvre : 30-35G. Ne peut pas effectuer un virage à 180°.

R-27T (Tardif) :

Le missile a été modernisé dans les années 90/2000 pour pouvoir monter des autodirecteurs améliorés. Le missile a été notamment exporté en Chine avec un autodirecteur amélioré. Le nouvel autodirecteur avait soit de meilleures capacités de suivi et HOBS (MK-80M) soit une meilleure portée (AS-10).

Caractéristiques :

 

  • Longueur : 3,79m
  • Largeur : 0,23m
  • Envergure des ailettes : 0,77m
  • Poids : 245kg
  • Vitesse maximale : Mach 4/4,5
  • Portée minimale : 500m
  • Portée maximale : 50km
  • Propulsion : Propulseur à propergol solide à un étage
  • Capacités de l'autodirecteur : Autodirecteur AS-10 (également appelé OS-27T)  à double bande et éléments multiples. Limite de pivotement de 50° avant le lancement, limite de pivotement de 60° après le lancement. Autodirecteur MK-80M à 2 éléments. Limite de pivotement de 60° avant le lancement, limite de pivotement de 75° après le lancement.
  • Charge utile : 39kg d'explosif hautement explosif (HE)
  • Type de guidage : LOBL.
  • Capacité de manœuvre : 30-35G. Ne peut pas effectuer un virage à 180°.

R-27ET (Début) :

Afin d'améliorer la portée opérationnelle du missile R-27 qui était utilisé précédemment, il a été décidé de l'équiper d'un moteur-fusée considérablement plus puissant. Cependant, étant donné que l'autodirecteur est resté le même que celui du R-27T, sa portée opérationnelle réelle était beaucoup moins importante contre des cibles de la taille d'un chasseur.

Caractéristiques :

  • Longueur : 4,49m
  • Largeur : 0,23m
  • Envergure des ailettes : 0,80m
  • Poids : 343kg
  • Vitesse maximale : Mach 4,5
  • Portée minimale : 500m
  • Portée maximale : 85km
  • Propulsion : Propulseur à propergol solide
  • Capacités de l'autodirecteur : Autodirecteur TGS "Geofizika 36T" à double bande. Limite de pivotement de 45° avant le lancement, limite de pivotement de 60° après le lancement.
  • Charge utile : 39kg d'explosif hautement explosif (HE)
  • Type de guidage : LOBL
  • Capacité de manœuvre : 30-35G. Ne peut pas effectuer un virage à 180°.

R-27ET (Tardif) :

Le missile a été modernisé dans les années 90/2000 pour pouvoir monter des autodirecteurs améliorés. Le missile a été notamment exporté en Chine avec un autodirecteur amélioré. Le nouvel autodirecteur avait soit de meilleures capacités de suivi et de HOBS (MK-80M) soit une meilleure portée (AS-10).

Caractéristiques :

  • Longueur : 4,49m
  • Largeur : 0,23m
  • Envergure des ailettes : 0,80m
  • Poids : 343kg
  • Vitesse maximale : Mach 4,5
  • Portée minimale : 500m
  • Portée maximale : 85km
  • Propulsion : Propulseur à propergol solide
  • Capacités de l'autodirecteur :AS-10 (également appelé OS-27T) avec contre-mesures infrarouges à double bande à éléments multiples. Limite de pivotement de 50° avant le lancement, limite de pivotement de 60° après le lancement. Autodirecteur MK-80M à 2 éléments. Limite de pivotement de 60° avant le lancement, limite de pivotement de 75° après le lancement.
  • Charge utile : 39kg d'explosif hautement explosif (HE)
  • Type de guidage : LOBL
  • Capacité de manœuvre : 30-35G. Ne peut pas effectuer un virage à 180°

 

Détails suplémentaire sur les capacités des autodirecteurs des R-27(E)T et les différences entre le 36T, le 27T et le MK-80M:

Révélation

5f6b3630d4e3a8f757caecf95badd6bad81d0481

277faf164e2d60c289f89f523b1fc99aeb0bc695

bd8f0a206abea523436565f16622fa84cc1ca250

R-73

Révélation

a9f63d0a127d318b512ee65576c25cc38ee50628

Le missile R-73 représente la prochaine étape de l'évolution par rapport au missile R-60M et est considéré comme le premier missile infrarouge (IR) de quatrième génération. Il a été mis en service en 1984, principalement intégré aux avions de chasse soviétiques. À la suite de la réunification de l'Allemagne en 1990, les nations occidentales ont eu l'occasion d'examiner ce missile et ont reconnu sa supériorité en termes de portée, de flexibilité du cardan de l'autodirecteur, de sensibilité et de maniabilité.

Cette révélation a incité les efforts de défense occidentaux à développer de nouvelles armes pour rivaliser avec le R-73, ce qui a abouti à la création de systèmes tels que l'ASRAAM, l'AIM-9X et l'IRIS-T.

 

R-73 (Izdelie 720, R-73E, RMD-1):

Variante initiale du R-73. Le R-73E est exactement le même missile, mais destiné à l'exportation. Produit par DUX.

Caractéristiques :

  • Longueur : 2,9m
  • Largeur : 0,17m
  • Envergure des ailettes : 0,51m
  • Poids : 105kg
  • Vitesse maximale : Mach 2,5/3
  • Portée minimale : 400m
  • Portée maximale : 30km
  • Propulsion : Propulseur à propergol solide RTTD-295
  • Capacités de l'autodirecteur : Autodirecteur MK-80 à 2 éléments. Limite de pivotement de 45° avant le lancement, limite de pivotement de 75° après le lancement.
  • Charge utile : 7,4kg d'explosif à fragmentation
  • Type de guidage : LOBL.
  • Capacité de manœuvre : 60G avec TVC. Peut effectuer un virage à 180° en 4s.

 

R-73L (R-73EL):

DISCLAIMER : Le R-73L n'a pas été produit. Le Pérou a acheté quelques R-73EL.

Variante initiale du R-73 avec un fusible laser au lieu d'un radar. Le R-73EL est exactement le même missile, mais destiné à l'exportation.

Mêmes caractéristiques que le R-73.

 

R-74 (Izdelie 740):

ATTENTION: Le missile n'a pas été produit.

Identique au R-73. Produit par Kurganpribor

Mêmes caractéristiques que le R-73.

R-73 "Secteur arrière"

Révélation

ATTENTION : Le missile n'a pas été produit.

0698d383536e3d50223735fcdf45a95af6a60302

 

Le missile a été développé sur la base du missile original R-73 et était destiné à équiper les avions de combat de première ligne, les bombardiers, les avions de transport et les avions anti-sous-marins. Il assure la protection de l'hémisphère arrière de l'aéronef qui le transporte. Le missile est équipé d'un propulseur détachable supplémentaire à l'avant pour contrer la vitesse de l'aéronef, permettant au missile d'atteindre une vitesse nulle. Il peut ensuite effectuer un virage à 180° pour engager et détruire l'aéronef d'attaque derrière l'aéronef de lancement.

Caractéristiques :

  • Longueur : 3,2m
  • Largeur : 0,17m
  • Envergure des ailettes : 0,404m
  • Poids : 115kg
  • Vitesse maximale : Mach 2,5/3
  • Portée minimale : 1000m
  • Portée maximale : 10-12km
  • Propulsion : Propulseur à propergol solide RTTD-295
  • Capacités de l'autodirecteur : Autodirecteur MK-80M à 2 éléments ou autodirecteur MK-2000/Impuls-90 à éléments multiples et double bande. Limite de pivotement de 60° avant le lancement, limite de pivotement de 75° après le lancement.
  • Charge utile : 7,4kg d'explosif à fragmentation
  • Type de guidage : LOBL, LOAL, INS
  • Capacité de manœuvre : 60G avec TVC. Peut effectuer un virage à 180° en 3s.

R-73M

Révélation

91d3c5a7fd7b5750c913e60c1af0b2f0464b0c00

Le R-73M est une amélioration générale par rapport au R-73, avec de meilleures caractéristiques cinématiques, une meilleure maniabilité et un autodirecteur amélioré.

R-73M(RMD-2):

ATTENTION: Le missile n'a pas été produit.

La mise à niveau du missile d'origine était prévue pour les années 1990. Cependant, l'effondrement de l'Union soviétique a entraîné une crise financière, conduisant à un financement insuffisant pour le projet de missile. Par conséquent, la mise à niveau du missile n'a jamais progressé jusqu'à la phase de production.

Caractéristiques :

  • Longueur : 2,93m
  • Largeur : 0,17m
  • Envergure des ailettes : 0,51m
  • Poids : 106kg
  • Vitesse maximale : Mach 2,5/3
  • Portée minimale : 400m
  • Portée maximale : 40km
  • Propulsion : Propulseur à propergol solide RTTD-295
  • Capacités de l'autodirecteur : MK-80M à 2 éléments. Limite de pivotement de 60° avant le lancement, limite de pivotement de 75° après le lancement.
  • Charge utile : 7,4kg d'explosif à fragmentation
  • Type de guidage : Verrouillage avant le lancement (LOBL).
  • Capacité de manœuvre : 60G avec TVC. Peut effectuer un virage à 180° en 3s.

 

 

R-74M(Izdelie 750, RVV-MD):

R-73M avec une amélioration de l'IRCCM pour l'autodirecteur. Produit par Dux et Kurganpribor depuis 2015.

Caractéristiques :

  • Longueur : 2,93m
  • Largeur : 0,17m
  • Envergure des ailettes : 0,51m
  • Poids : 106kg
  • Vitesse maximale : Mach 2,5/3
  • Portée minimale : 400m
  • Portée maximale : 40km
  • Propulsion : Propulseur à propergol solide RTTD-295
  • Capacités de l'autodirecteur : MK-2000/Impuls-90 avec éléments multiples et double bande. Limite de pivotement de 60° avant le lancement, limite de pivotement de 75° après le lancement.
  • Charge utile : 7,4kg d'explosif à fragmentation
  • Type de guidage : Verrouillage avant le lancement (LOBL).
  • Capacité de manœuvre : 60G avec TVC. Peut effectuer un virage à 180° en 3s.

 

K-74ME (export R-73M(?)):

ATTENTION: Le missile n'a pas été produit.

Le missile n'a été montré que sous forme de maquette sur le MARK-97. Mêmes caractéristiques que le R-73M.

 

R-74M2

Révélation

b3d90ec84f1a044faa13194dad3a684f146ba480

Aussi appelé Idelie 760, MVV-MD2.

Nouvelle mise à niveau majeure du missile R-74M avec un autodirecteur indigène (Russe) amélioré, une liaison de données et une meilleure portée. Destiné au SU-57.

Caractéristiques :

  • Longueur : 3,1m
  • Largeur : 0,17m
  • Envergure des ailettes : 0,434m
  • Poids : 117kg
  • Vitesse maximale : Mach 3
  • Portée minimale : 300m
  • Portée maximale : 50km
  • Propulsion : Propulseur à propergol solide 516-1M
  • Capacités de l'autodirecteur : Autodirecteur Karfagen-760 avec éléments multiples et double bande. Limite de pivotement de 60° avant le lancement, limite de pivotement de 90° après le lancement.
  • Charge utile : 7,4kg d'explosif à fragmentation
  • Type de guidage : LOBL, LOAL, INS, DATALINK
  • Capacité de manœuvre : 60G avec TVC. Peut effectuer un virage à 180° en 2,5s. (Correspond aux performances de l'AIM-9X)

CHINE

PL-5E

Révélation

1b749391462af9818b3f7fdf7f03a94e2268101a

Le PL-5 est un missile chinois à courte portée qui est en développement depuis 1966. Au fil des ans, il a subi de nombreuses mises à niveau pour améliorer ses capacités et ses performances.

PL-5E II :

 

Ce missile représente une amélioration par rapport au PL-5E, car il a été équipé de contre-contre-mesures infrarouges et d'un fusible de proximité laser. Ces ajouts sont conçus pour contrer efficacement l'utilisation de leurres et de brouillage radar par la cible.

Caractéristiques :

  • Longueur : 2,893m
  • Largeur : 0,127m
  • Envergure des ailettes : 0,617m
  • Poids : 83kg
  • Vitesse maximale : Mach 2,5
  • Portée minimale : 500m
  • Portée maximale : 18km
  • Propulsion : Propulseur à propergol solide
  • Capacités de l'autodirecteur : PL-5E II : Autodirecteur multibande à éléments multiples. Limite de pivotement de 25° avant le lancement, limite de pivotement de 40° après le lancement.
  • Charge utile : 6kg d'explosif à fragmentation
  • Type de guidage : LOBL
  • Capacité de manœuvre : 35g en un seul plan et 50g en deux plans. Le missile utilise probablement un seul plan. Ne peut pas effectuer un virage à 180°.

PL-5DE :

Le PL-5DE est dérivé du PL-5E II et intègre de nombreuses améliorations et optimisations de ses composants. Ces mises à niveau englobent les autodirecteurs infrarouges, les ordinateurs embarqués sur le missile et les fusibles. En conséquence de ces améliorations, le PL-5DE bénéficie de capacités de détection supérieures, de capacités de suivi décalé, de capacités anti-interférences et de performances de coordination du fusible et de la charge utile.

Mêmes caractéristiques que le PL-5E II.

PL-8

Révélation

7fcde18f510d52bac3efe66e4974b35857d30910

Le PL-8 est une version sous licence du missile israélien Python 3. En 1980, la Chine a obtenu la licence de production et a réussi à parvenir à une production entièrement nationale d'ici 1989. Au fil du temps, la Chine a introduit deux mises à niveau de ce missile : le PL-8A et le PL-8B, tous deux équipés de contre-mesures infrarouges pour améliorer leurs capacités.

PL-8A :

Mise à niveau initiale du PL-8.

Caractéristiques :

  • Longueur : 2,95m
  • Largeur : 0,16m
  • Envergure des ailettes : 0,80m
  • Poids : 120kg
  • Vitesse maximale : Mach 3,5
  • Portée minimale : 500m
  • Portée maximale : 15km
  • Propulsion : Propulseur à propergol solide
  • Capacités de l'autodirecteur : Autodirecteur infrarouge à 2 éléments. Limite de pivotement de 30° avant le lancement, limite de pivotement de 40° après le lancement.
  • Charge utile : 11kg d'explosif à fragmentation
  • Type de guidage : LOBL
  • Capacité de manœuvre : 40g en un seul plan et 55g en deux plans. Le missile utilise probablement un seul plan. Ne peut pas effectuer un virage à 180°.

 

 

PL-8B :

Mise à niveau ultérieure du PL-8 avec une contre-mesure infrarouge encore amélioré.

Caractéristiques :

  • Longueur : 2,95m
  • Largeur : 0,16m
  • Envergure des ailettes : 0,80m
  • Poids : 120kg
  • Vitesse maximale : Mach 3,5
  • Portée minimale : 500m
  • Portée maximale : 15km
  • Propulsion : Propulseur à propergol solide
  • Capacités de l'autodirecteur : Autodirecteur infrarouge à 4 éléments. Limite de pivotement de 30° avant le lancement, limite de pivotement de 40° après le lancement.
  • Charge utile : 11kg d'explosif à fragmentation
  • Type de guidage : LOBL
  • Capacité de manœuvre : 40g en un seul plan et 55g en deux plans. Le missile utilise probablement un seul plan. Ne peut pas effectuer un virage à 180°.

PL-9C

Révélation

1f30b64b574679395bca217c5fa7026f53b4943e

Le PL-9 est un missile à courte portée développé par la Chine depuis 1986. La variante PL-9C a reçu la certification en 2002. L'amélioration notable du PL-9C par rapport à ses prédécesseurs est l'ajout d'un système IRCCM pour l'autodirecteur, ce qui améliore considérablement sa capacité à rejeter les paillettes éclairantes et à fonctionner efficacement dans des scénarios de combat.

Caractéristiques :

  • Longueur : 2,992m
  • Largeur : 0,157m
  • Envergure des ailettes : 0,856m
  • Poids : 119kg
  • Vitesse maximale : Mach 3,5
  • Portée minimale : 500m
  • Portée maximale : 22km
  • Propulsion : Propulseur à propergol solide
  • Capacités de l'autodirecteur : Autodirecteur infrarouge à 4 éléments. Limite de pivotement de 40° avant le lancement, limite de pivotement de 40° après le lancement.
  • Charge utile : 11,8kg d'explosif à fragmentation
  • Type de guidage : LOBL
  • Capacité de manœuvre : 40g en un seul plan et 55g en deux plans. Le missile utilise probablement un seul plan. Ne peut pas effectuer un virage à 180°.

PL-10

Révélation

4f650a6b5b82140de7db1e6a74f761844c1fed88

Le PL-10 est un missile chinois à courte portée développé depuis 2004. Le missile est produit depuis 2013 pour les chasseurs furtifs chinois J-20.

Caractéristiques :

  • Longueur : 3,0 m
  • Largeur : 0,16 m
  • Envergure des ailettes : 0,296 m
  • Poids : 105 kg
  • Vitesse maximale : Mach 3
  • Portée minimale : 500 m
  • Portée maximale : 20 km (PL-10E) (probablement plus proche de 28 km)
  • Propulsion : Propulseur à propergol solide
  • Capacités de l'autodirecteur : Autodirecteur à imagerie multi-éléments avec une résolution de 128*128 pixels. Limite de pivotement de 90°.
  • Charge utile : ? kg d'explosif à fragmentation
  • Type de guidage : LOBL, LOAL, INS, DATALINK.
  • Capacité de manœuvre : 55-60G avec TVC. Peut effectuer un virage à 180° en ?s (probablement environ 2/3s).

TAIWAN

TC-1

Révélation

241bbb2a87aa39548d48720f2cf910399b0209fa

Le missile TC-1 a commencé à être développé au début des années 1980, et sa conception ressemble beaucoup à celle du AIM-9L. Il intègre une disposition à canard, un contrôle par des ailettes avant et une stabilité par des ailettes arrière pour le contrôle en vol. L'une des principales améliorations du TC-1 réside dans son moteur-fusée solide amélioré. Lorsque le missile est allumé et détaché, il produit peu de fumée, ce qui garantit qu'il n'est pas facilement détecté par l'aéronef cible.

Le TC-1 est équipé d'un module de détection en antimonure d'indium réfrigéré très sensible et résistant aux interférences dans son autodirecteur, ce qui lui permet de suivre et d'attaquer efficacement les cibles depuis toutes les directions. De plus, la charge utile est dotée d'un fusible de proximité laser actif et utilise des fragments annulaires pour détruire la cible.

Caractéristiques :

  • Longueur : 2,87 m
  • Largeur : 0,127 m
  • Envergure des ailettes : 0,675 m
  • Poids : 90 kg
  • Vitesse maximale : Mach 3,5
  • Portée minimale : 500 m
  • Portée maximale : 18 km
  • Propulsion : Propulseur à propergol solide à faible fumée
  • Capacités de l'autodirecteur : Autodirecteur à deux bandes. Limite de pivotement inconnue.
  • Charge utile : 10,34 kg d'explosif pré-fragmenté
  • Type de guidage : Verrouillage avant le lancement (LOBL).
  • Capacité de manœuvre : 35g sur un seul plan et 50g sur deux plans. Le missile utilise probablement un seul plan. Ne peut pas effectuer de virage à 180°.

FRANCE

MAGIC 2

Révélation

012704623532ab7d86055457de34ecbb307003aa

Le missile MAGIC 2, un missile français à courte portée, a été introduit en service en 1986. Il représentait une avancée par rapport à son prédécesseur, le MAGIC 1, principalement en raison de son incorporation d'un autodirecteur toutes directions. Le système autodirecteur du MAGIC 2 était notablement avancé pour son époque, offrant des capacités exceptionnelles de lutte contre les contre-mesures infrarouges.

MAGIC 2

Version initiale du missile avec l'autodirecteur AD3633.

Caractéristiques :

  • Longueur : 2,75 m
  • Largeur : 0,157 m
  • Envergure des ailettes : 0,66 m
  • Poids : 89 kg
  • Vitesse maximale : Mach 2,5
  • Portée minimale : 500 m
  • Portée maximale : 15km
  • Propulsion : Propulseur à propergol solide
  • Capacités de l'autodirecteur : Autodirecteur infrarouge à 4 éléments. Limite de pivotement de 45°.
  • Charge utile : 12,5 kg d'explosif pré-fragmenté
  • Type de guidage : LOBL
  • Capacité de manœuvre : 35g sur un seul plan et 50g sur deux plans. Le missile utilise probablement un double plan. Ne peut pas effectuer de virage à 180°.

 

 

MAGIC 2 MK2

Développée entre 1990 et 1996, elle a été introduite en 1997. Version améliorée du missile Magic 2.

Caractéristiques :

 

  • Longueur : 2,75 m
  • Largeur : 0,157 m
  • Envergure des ailettes : 0,66 m
  • Poids : 89 kg
  • Vitesse maximale : Mach 2,5
  • Portée minimale : 500 m
  • Portée maximale : 20 km (meilleure que celle du MK1 grâce de une meilleure loi de navigation)
  • Propulsion : Propulseur à propergol solide
  • Capacités de l'autodirecteur : Autodirecteur amélioré par rapport au Magic 2 MK 1. Limite de pivotement inconnue.
  • Charge utile : 12,5 kg d'explosif pré-fragmenté
  • Type de guidage : LOBL
  • Capacité de manœuvre : 35g sur un seul plan et 50g sur deux plans. Le missile utilise probablement un double plan. Ne peut pas effectuer de virage à 180°.

 

MICA IR

Révélation

96b4d8fd212924589a1b910a85d3dbdd2c398a25

Le missile MICA, initialement connu sous le nom de Matra MICA et maintenant sous la désignation MBDA MICA, a été conçu comme un projet visant à remplacer entièrement les missiles Super 530D et R.550 Magic. L'objectif de Matra était de créer un missile capable d'opérer au-delà de la portée visuelle (BVR) équipé d'un moteur à vecteur de poussée et de capteurs interchangeables. L'approche innovante consistait à maintenir le corps du missile, le moteur et les dimensions générales constants entre les variantes (infrarouge ou électromagnétique/radiofréquence), la seule différenciation étant le type de capteur installé.

Ce concept de conception offrait aux pilotes la flexibilité de choisir le capteur qui convenait le mieux à leurs besoins opérationnels spécifiques, améliorant ainsi l'adaptabilité dans divers scénarios. Il introduisait également un élément d'imprévisibilité pour les adversaires potentiels, car ils ne connaîtraient pas les contre-mesures spécifiques nécessaires pour contrer le missile.

Une caractéristique intrigante du moteur du missile est la flamme violette distinctive qu'il émet lors de la combustion. Le missile MICA a passé son premier test de tir réussi en 1992, entrant finalement en service en 1996.

Caractéristiques :

  • Longueur : 3,1 m
  • Largeur : 0,16 m
  • Envergure des ailettes : 0,56 m
  • Poids : 112 kg
  • Vitesse maximale : Mach 4,5
  • Portée minimale : 350 m
  • Portée maximale : 60km (jusqu'à 18 km de portée maximale et 9 km d'altitude lors du lancement depuis le sol)
  • Propulsion : Propulseur à propergol solide Protac
  • Capacités du capteur : Capteur à imagerie à double bande, limite de giration de 60°.
  • Charge utile : 11 kg d'explosif pré-fragmenté
  • Type de guidage : LOBL, LOAL, INS, LOFTING, DATALINK.
  • Capacité de manœuvre : 50G+ avec TVC (poussée vectorielle). 50g jusqu'à 7 km, 30g jusqu'à 12 km pour le VL-MICA. Peut effectuer un virage à 180° en 3 secondes. A réussi à abattre une cible derrière l'avion de chasse à une portée supérieure à la portée maximale du MAGIC 2.

MICA IR NG

Révélation

ATTENTION: Ce missile n'a pas encore été produit

b9a58f167596ef9a39caa034da8b537549e9f9e9

Le MICA NG, avec des similitudes par rapport à son prédécesseur de génération précédente, intègre des fonctionnalités avancées et des améliorations de conception. Malgré son extérieur et ses dimensions identiques, le MICA NG bénéficie d'une efficacité accrue et de détecteurs avancés.

Le maintien de la similitude avec la génération précédente présente des avantages tels qu'une logistique rationalisée et des processus de maintenance simplifiés, ainsi qu'une intégration aisée dans les systèmes existants. En interne, l'électronique a été compactée pour permettre l'ajout de propergol supplémentaire, ce qui entraîne une portée accrue du missile.

Une amélioration significative dans le MICA NG est le passage d'un moteur à impulsion unique à un moteur à double impulsion. Le timing d'activation du second propulseur varie en fonction du type de menaces rencontrées et des conditions dynamiques. Cette flexibilité permet au missile d'adapter ses performances au scénario d'engagement spécifique. L'utilisation du second propulseur dans les étapes ultérieures du vol améliore potentiellement la maniabilité, en particulier lors de l'engagement de cibles très agiles vers la fin de la trajectoire du missile.

Caractéristiques :

  • Longueur : 3,1 m
  • Largeur : 0,16 m
  • Envergure des ailettes : 0,56 m
  • Poids : 112 kg
  • Vitesse maximale : Mach 4,5
  • Portée minimale : 350 m
  • Portée maximale : 100 km (jusqu'à 35-40 km de portée maximale et ? km d'altitude lors du lancement depuis le sol)
  • Propulsion : Propulseur à double impulsion à combustible solide.
  • Capacités de l'autodirecteur : Capteur MATRIX très sensible avec détecteur d'imagerie haute résolution. ? Limite de giration.
  • Charge militaire : 11 kg de fragmentation par souffle
  • Type de guidage : LOBL, LOAL, INS, LOFTING, DATALINK.
  • Capacité de manœuvre : 50g+ avec contrôle vectoriel de poussée (TVC). Peut atteindre 50g jusqu'à environ 70-80 km grâce au moteur à double impulsion. Peut effectuer un virage à 180° en 3 secondes.

EUROPE

IRIS-T

Révélation

193b720fbc4d1390d0249f23bca993d4b0dea8a4

L'IRIS-T, également connu sous le nom AIM-2000, est un missile européen célèbre pour sa maniabilité exceptionnelle. Son développement a commencé en 1995, sous l'impulsion de l'insatisfaction de l'Allemagne à l'égard du missile ASRAAM d'origine, en particulier lorsqu'il était comparé aux capacités du R-73. La production de l'IRIS-T a officiellement débuté en 2003, avec des composants provenant de divers pays européens, contribuant ainsi à sa nature collaborative.

Caractéristiques :

  • Longueur : 2,9 m
  • Largeur : 0,127 m
  • Envergure des ailettes : 0,45 m
  • Poids : 87,4 kg
  • Vitesse maximale : Mach 3+
  • Portée minimale : 200 m
  • Portée maximale : 25 km (jusqu'à 10-12 km de portée maximale et 6 km d'altitude lors du lancement depuis le sol)
  • Propulsion : Moteur-fusée à combustible solide (boost élevé, poussée faible pour le virage initial, poussée élevée pour la vitesse maximale, sustentation à faible poussée).
  • Capacités de l'autodirecteur : Autodirecteur à imagerie double bande basé sur un tableau 128 x 2 qui utilise un miroir de balayage pour construire une image plus grande (efficacement 128*128 pixels 80 fois par seconde). Limite de giration de 90°.
  • Charge militaire : 11,4 kg de fragmentation par souffle
  • Type de guidage : LOBL, LOAL, IN), DATALINK.
  • Capacité de manœuvre : 60 à 80G avec contrôle vectoriel de poussée (TVC). Rayon de virage moitié moins que le R-73. Peut effectuer un virage à 180° en 2 secondes.

ALLEMAND

AIM-9L/I-1 (AIM-9Li-1)

Révélation

27138fb7dd0bca1986bfd26266b8bcbd4cd4ddbc

Le missile AIM-9L a également été fabriqué en Europe sous licence par une équipe dirigée par Diehl BGT Defence. Actuellement, plusieurs variations du missile "Lima" sont en service actif. Le premier à être développé était le missile 9L Tactical, qui représente une version améliorée du missile 9L standard. Ensuite, le missile 9L Genetic a été introduit, offrant des contre-mesures infrarouges améliorées (IRCCM). Cette mise à niveau impliquait un module détachable dans la section de commande de guidage (GCS) offrant des capacités de rejet de leurres.

Par la suite, le missile 9L(I) a été introduit, incorporant directement le module IRCCM dans le GCS, ce qui a permis d'améliorer les contre-mesures et le système de recherche. Diehl BGT commercialise également le missile AIM-9L(I)-1, qui améliore encore le GCS 9L(I) et est considéré comme opérationnellement équivalent au missile AIM-9M, initialement "réservé aux États-Unis".

Caractéristiques :

  • Longueur : 2,85 m
  • Largeur : 0,127 m
  • Envergure des ailettes : 0,64 m
  • Poids : 86 kg
  • Vitesse maximale : Mach 2.5
  • Portée minimale : 200 m
  • Portée maximale : 18 km
  • Propulsion : MTI/Hercules MK.36 Mod 9 (La version tardive du 9L a reçu le moteur à fumée réduite du 9M)
  • Capacités de l'autodirecteur : Autodirecteur amélioré par rapport à l'AIM-9L avec IRCCM. A des capacités similaires à l'AIM-9M. Comprend le suivi suspendu.
  • Charge militaire : 9,4 kg de fragmentation annulaire WDU-17/B
  • Type de guidage : LOBL, INS
  • Capacité de manœuvre : 30G-35G en un seul plan. Le missile utilise probablement un seul plan. Ne peut pas effectuer un virage à 180°.

ROYAUME-UNI

ASRAAM

Révélation

2af18238e25dce7e61341a32618202407623f843

L'AIM-132 ASRAAM est un missile air-air à tête chercheuse à haute vitesse, hautement manœuvrable, fabriqué par MBDA UK Ltd. Ce missile est conçu pour être une arme « tirer et oublier », capable de contrer efficacement l'occultation intermittente de la cible due aux nuages et aux contre-mesures infrarouges sophistiquées.

Pendant les années 1980, l'OTAN a conclu un accord dans lequel les États-Unis ont été chargés de développer la prochaine arme au-delà de la portée visuelle (BVR), ce qui a abouti à l'AMRAAM. En même temps, l'Union européenne a été chargée de développer la prochaine arme à l'intérieur de la portée visuelle (WVR), ce qui a conduit à la création de l'ASRAAM. Cependant, en 1989, l'Allemagne s'est retirée du programme et a lancé son propre projet de développement, ce qui a donné naissance au missile IRIS-T. Par la suite, en 1990, les États-Unis se sont également retirés du programme ASRAAM et ont commencé à travailler sur le missile AIM-9X.

ASRAAM Block 1 :

Version initiale de l'ASRAAM.

Caractéristiques :

  • Longueur : 2,9 m
  • Largeur : 0,166 m
  • Envergure des ailettes : 0,45 m
  • Poids : 88 kg
  • Vitesse maximale : Mach 3+
  • Portée minimale : 200 m
  • Portée maximale : 50 km (jusqu'à 16 km lorsqu'il est lancé depuis le sol)
  • Propulsion : Moteur-fusée à combustible solide avec faible émission de fumée
  • Capacités de l'autodirecteur : Autodirecteur à imagerie avec 128*128 pixels et une amplitude de 90°. Charge militaire : 10 kg d'explosif à fragmentation
  • Type de guidage : LOBL, LOAL, INS, LOFTING,DATALINK
  • Capacité de manœuvre : 50g en un seul plan et 70g en seux plan. Le missile utilise probablement un deux plan. Peut effectuer un virage à 180° en ?s. Il a réussi à abattre une cible derrière l'avion de chasse à une distance supérieure à 5 km à basse altitude.

ASRAAM Block 6 :

Le Block 6 représente une avancée significative du missile ASRAAM. L'un de ses objectifs principaux était d'éliminer les restrictions de l'ITAR en veillant à ce qu'aucun composant américain ne soit utilisé dans la construction du missile. De plus, le Block 6 est doté d'un nouveau système de refroidissement cryogénique intégré, améliorant ses capacités de performance. De plus, il intègre un nouvel autodirecteur développé au Royaume-Uni, ce qui contribue à ses capacités de ciblage avancées et réduit la dépendance à l'égard des composants étrangers.

Caractéristiques :

  • Longueur : 2,9 m
  • Largeur : 0,166 m
  • Envergure des ailettes : 0,45 m
  • Poids : 88 kg
  • Vitesse maximale : Mach 3+
  • Portée minimale : 200 m
  • Portée maximale : 50 km (jusqu'à 16 km lorsqu'il est lancé depuis le sol)
  • Propulsion : Moteur-fusée à combustible solide avec faible émission de fumée
  • Capacités de l'autodirecteur : Autodirecteur mis à jour avec une résolution supérieure à celle du Block1.
  • Charge militaire : 10 kg d'explosif à fragmentation
  • Type de guidage : LOBL, LOAL, INS, LOFTING,DATALINK
  • Capacité de manœuvre : 50g en monoplan et 70g en biplan. Le missile utilise probablement un biplan. Peut effectuer un virage à 180° en ?s. Il a réussi à abattre une cible derrière l'avion de chasse à une distance supérieure à 5 km à basse altitude.

ISRAEL

PYTHON 4

Révélation

03ea09f8405aeb13a680d268b1aa14d89e727bc3

Rafael s'est lancé dans le développement d'un missile infrarouge (IR) de quatrième génération en réponse à la nécessité pour Israël de contrer les performances redoutables du missile R73 et les avancées futures anticipées, telles que l'ASRAAM. Le missile Python 4 résultant présentait une conception intrigante caractérisée par 18 surfaces aérodynamiques. Il comprenait notamment deux ailerons à 45 degrés hors axe positionnés derrière les surfaces de contrôle primaires. Ces ailerons jouaient un rôle crucial dans le contrôle du roulis du missile, permettant au pilote automatique de gérer l'inclinaison et le roulis du missile, garantissant ainsi qu'il atteigne constamment sa surcharge maximale.

Contrairement à de nombreux autres missiles IR de quatrième génération, le Python 4 n'utilisait pas la vectorisation de poussée, mais il présentait une maniabilité remarquable. Il a démontré la capacité d'exécuter un virage de 180 degrés en seulement 3 secondes après le lancement, ce qui montre son agilité en vol. De plus, le missile incorporait un algorithme de poursuite de retard, ce qui lui permettait d'engager efficacement des cibles à la fin de leurs manœuvres, lorsque leur énergie était plus faible.

Le Python 4 a été largement reconnu pour ses performances impressionnantes et est devenu un choix prisé pour l'exportation. Lors d'évaluations menées par la Royal Australian Air Force (RAAF), il s'est révélé supérieur au R-73, mais légèrement inférieur à l'ASRAAM en termes de capacités globales.

Caractéristiques :

  • Longueur : 3 m
  • Largeur : 0,16 m
  • Envergure des ailettes : 0,64 m
  • Poids : 105 kg
  • Vitesse maximale : Mach 4
  • Portée minimale : 400 m
  • Portée maximale : 30 km
  • Propulsion : Moteur ND-10 80 kN
  • Capacités de l'autodirecteur : Autodirecteur multi-éléments (4 ?) (également appelé pseudo-imagerie), double bande (également appelé multicolore). Limite de 60° de pivotement avant le lancement, limite de 90° après le lancement.
  • Charge militaire : 11 kg d'explosif à fragmentation
  • Type de guidage : LOBL, INS ?
  • Capacité de manœuvre : 50g en un seul plan et 70g en deux plan. Le missile utilise probablement un deux plan. Peut effectuer un virage de 180° en 3 secondes.

PYTHON 5

Révélation

a1bd96286732ead65f228fa27fbc4136d14fc7c8

La cinquième génération du Python 5 présente une apparence externe similaire au Python 4, mais introduit d'importantes améliorations, notamment la capacité à engager des cibles sur un rayon de 360 degrés autour de l'aéronef lanceur. Il convient de noter que le Python 5 étend sa portée aux engagements au-delà de la portée visuelle (BVR), avec une portée dépassant 40 kilomètres et un temps de vol contrôlé d'environ 80 à 90 secondes.

Le missile intègre un autodirecteur à imagerie infrarouge, un système de navigation inertielle (INS) basé sur une fibre optique gyroscopique (FOG) et un système de liaison de données pour les lancements après verrouillage (LOAL) après le lancement. De manière impressionnante, tout en introduisant ces fonctionnalités avancées, le Python 5 conserve la même structure aérodynamique, le même moteur, l'INS, la charge militaire et le fusible de proximité que son prédécesseur, contribuant ainsi à ses performances exceptionnelles.

Caractéristiques :

  • Longueur : 3,1 m
  • Largeur : 0,16 m
  • Envergure des ailettes : 0,64 m
  • Poids : 105 kg
  • Vitesse maximale : Mach 4
  • Portée minimale : 400 m
  • Portée maximale : 40 km : Un lancement d'essai à Mach 0,6 à 7600 m a touché une cible approchant Mach 0,8 et 3050 m à 28 km de distance. (Jusqu'à 15 km lorsqu'il est lancé depuis le sol)
  • Propulsion : Moteur ND-10 de 80 kN
  • Capacités de l'autodirecteur : Autodirecteur à imagerie infrarouge double bande avec 320*240 pixels, limite de 100° de pivotement.
  • Charge militaire : 11 kg d'explosif à fragmentation
  • Type de guidage : LOBL, LOAL, INS, LOFTING, DATALINK.
  • Capacité de manœuvre : 50g en un seul plan et 70g en deux plan. Le missile utilise probablement un deux plan. Peut effectuer un virage de 180° en 3 secondes.

INDE

ASTRA

Révélation

ATTENTION : Le missile  n'a pas encore été produit.

Le missile ASTRA IR est un développement découlant du missile ASTRA MK1 FOX 3. Il offrira deux modes de lancement, notamment le lancement sur rail et le lancement par éjection, et sera spécifiquement optimisé pour détecter des cibles aériennes caractérisées par des signatures infrarouges et électromagnétiques diminuées, couramment associées aux avions de cinquième génération.

On s'attend à ce que l'ASTRA IR offre une portée améliorée par rapport aux missiles de combat rapproché existants tels que l'ASRAAM et le Python-5. Pour atteindre cette portée supérieure, des ajustements au niveau de l'aérodynamisme et l'intégration de technologies avancées capables de suivre des avions manœuvrant rapidement et de manière agile sont nécessaires.

Caractéristiques :

  • Longueur : 3,84 m
  • Largeur : 0,178 m
  • Envergure des ailettes : ? m
  • Poids : 154 kg
  • Vitesse maximale : Mach 4,5
  • Portée minimale : 500 m
  • Portée maximale : 80 km
  • Propulsion : Propulseur à propergol solide.
  • Capacités de l'autodirecteur : Autodirecteur à imagerie infrarouge , limite de ? degrés de pivotement.
  • Charge militaire : 15 kg d'explosif à fragmentation
  • Type de guidage : LOBL, LOAL, INS, LOFTING, DATALINK.
  • Capacité de manœuvre : 40G+ (Amélioré par rapport à l'ASTRA MK1). Ne peut pas effectuer un virage de 180 degrés.

JAPON

AAM-3

Révélation

19cf8c609d1b126fea3187d3c2e269f0cc147352

AAM-3 à gauche, AIM-9L à droite

L'AAM-3 est un missile développé dans les années 1990 dans le but de remplacer l'AIM-9L. Bien que des chiffres de performance spécifiques ne soient peut-être pas disponibles publiquement, il est couramment rapporté que l'AAM-3 est considéré comme supérieur à l'AIM-9L en termes de capacités et de performances.

Caractéristiques :

  • Longueur : 3,1 m
  • Largeur : 0,127 m
  • Envergure des ailettes : ?
  • Poids : 91 kg
  • Vitesse maximale : Mach 2,5-3,5
  • Portée minimale : 200 m
  • Portée maximale : Portée supérieure à celle de l'AIM-9L (> 18 km)
  • Propulsion : Moins de fumée et plus d'efficacité que le MK36 sur l'AIM-9L
  • Capacités de l'autodirecteur : Meilleur suivi hors axe, sensibilité de l'autodirecteur et IRCCM améliorées par rapport à l'AIM-9L (double bande)
  • Charge militaire :15 kg
  • Type de guidage : Verrouillage Avant le Lancement (LOBL)
  • Capacité de manœuvre : Bank-To-Turn, 40-50G sur deux plans. Le missile utilise probablement deux plans de manœuvre. Ne peut pas effectuer un virage de 180 degrés.

AAM-5

Révélation

05e187d7898bbe598d74d69caacb89abdf9a5349

L'AAM-5 représente une autre étape dans le développement de la famille de missiles infrarouges (IR) japonais. Il s'agit d'un missile à vecteur de poussée très manœuvrable avec autodirecteur à imagerie. Il est important de souligner que l'AAM-5 était en développement et en service avant l'IRIS-T, dissipant toute notion selon laquelle il ne serait qu'une "copie de l'IRIS-T". En réalité, les efforts du Japon dans cette direction ont précédé le développement du missile IRIS-T.

Caractéristiques :

  • Longueur : 3,105 m
  • Largeur : 0,13 m
  • Envergure des ailettes : 0,44 m
  • Poids : 95 kg
  • Vitesse maximale : Mach 3
  • Portée minimale : ?
  • Portée maximale : Maximum de 50 km, pratique jusqu'à 35 km.
  • Propulsion : Moteur-fusée à propergol solide
  • Capacités de l'autodirecteur : Autodirecteur à imagerie (l'AAM-5B dispose d'un autodirecteur à double bande pour la lutte contre les contre-mesures infrarouges)
  • Charge militaire : Explosif à fragmentation
  • Type de guidage : LOBL, LOAL, INS,  DATALINK, (LOFTING ?)
  • Capacité de manœuvre : 60G avec TVC (Commande vectorielle de poussée). Peut effectuer un virage de 180 degrés en ? secondes.

AFRIQUE DU SUD + BRESIL

A-DARTER

Révélation

ATTENTION : Le missile n'a pas encore été produit.

c185c14f7df87daa9914b3894f0d2736627a5979

Le missile V3E A-Darter (Agile Darter) est le fruit d'un effort de collaboration entre la société sud-africaine Denel Dynamics (anciennement Kentron) et les entreprises brésiliennes Mectron (maintenant SIATT), Avibras et Opto Eletrônica (acquise par AKAER). Le développement de l'A-Darter a débuté en 1995, et des processus d'essais et d'évaluation approfondis ont été menés jusqu'en 2019. À ce jour, il n'a pas encore été produit, en date de novembre 2022.

Caractéristiques :

  • Longueur : 2,98 m
  • Largeur : 0,166 m
  • Envergure des ailettes : 0,488 m
  • Poids : 89 kg
  • Vitesse maximale : Mach 2,5
  • Portée minimale : 400 m
  • Portée maximale : 22 km
  • Propulsion : Moteur-fusée à propergol solide
  • Capacités de l'autodirecteur : Autodirecteur à imagerie à double bande, limite de pivotement de 90°.
  • Charge militaire : ? kg d'explosif haute puissance
  • Type de guidage : LOBL, LOAL, INS 
  • Capacité de manœuvre : 100G avec TVC (commande vectorielle de poussée), 50G sans. Peut effectuer un virage de 180 degrés en ? secondes (probablement autour de 2/3 de seconde).

BRESIL

MAA-1B Piranha

Révélation

b0e35309c8832a6d2ee892d628dc46c7f3cb102c

Le MAA-1B Piranha est un missile air-air de quatrième génération fabriqué dans le cadre d'un programme de coentreprise entre Mectron et Airbus Defence and Space. Son développement a débuté dans les années 2000, et des progrès significatifs ont été réalisés, y compris la réalisation de plus de 40 essais en vol guidés d'ici avril 2012. La production devait commencer en 2013, mais aucune information supplémentaire n'a été fournie par l'industrie de la défense brésilienne, car elle se concentrait sur l'A-Darter.

Caractéristiques :

  • Longueur : 2,738 m
  • Largeur : 0,152 m
  • Envergure des ailettes : 0,64 m
  • Poids : 88 kg
  • Vitesse maximale : Mach 2,5
  • Portée minimale : 500 m
  • Portée maximale : 18 km (portée opérationnelle de 12 km)
  • Propulsion : Moteur-fusée à propergol solide avec 6 secondes de poussée.
  • Capacités de l'autodirecteur : Double bande, limite de pivotement de 70° avant le lancement, 90° après le lancement.
  • Charge militaire : 12 kg d'explosif à fragmentation
  • Type de guidage : LOBL, (INS?)
  • Capacité de manœuvre : 60G sans TVC (commande vectorielle de poussée). Peut effectuer un virage de 180 degrés en ? secondes (probablement autour de 3/4 de seconde). Programmé pour suivre la cible (Lag Pursuit).

 

TURQUIE

Bozdoğan

Révélation

61463521e3c43779c934cac5809470160c87819c

Le missile WVRAAM (Within Visual Range Air-to-Air Missile) Bozdoğan (Merlin) est équipé d'un autodirecteur IIR (Imagerie Infrarouge) capable de verrouiller des cibles hors axe, offrant une capacité d'engagement à tous les angles et une capacité de contrer les contre-mesures. Il intègre une technologie de propergol solide à réduction de fumée à forte poussée et utilise un système de visée et de tir à moteur électronique pour des performances fiables. Le missile bénéficie d'une grande agilité grâce à la vectorisation de la poussée, d'une ogive unique conçue pour une probabilité maximale de destruction, et d'une fusée fiable.

Conforme aux normes militaires MIL-STD-1553 et MIL-STD-1760, le missile Merlin est destiné à être utilisé avec le lance-missiles guidé LAU-129.

Le 14 avril 2021, un test de tir réel du missile Merlin a été effectué à partir d'un avion de chasse F-16 de l'armée de l'air turque. Le missile a fait preuve d'une précision exceptionnelle en détruisant avec succès un drone cible TAI Şimşek.

De plus, le missile Bozdoğan atteint des vitesses dépassant Mach 4, ce qui en fait un projectile très véloce.

Caractéristiques :

  • Longueur : 3,3 m
  • Largeur : 0,16 m
  • Envergure des ailettes : ?
  • Poids : 140 kg
  • Vitesse maximale : Mach 4
  • Portée minimale : ?
  • Portée maximale : 25 km
  • Propulsion : Rocket à propergol solide.
  • Capacité de l'autodirecteur : Autodirecteur infrarouge à imagerie avec haute résolution et capacité de verrouillage hors axe, limite de pivotement de ? degrés.
  • Charge militaire : Inconnue
  • Type de guidage : LOBL, LOAL, INS, LOFTING.
  • Capacité de manœuvre : 60G avec vectorisation de la poussée. Peut effectuer un virage de 180 degrés en ? secondes (probablement environ 3 secondes).

 

Ceci est une traduction en francais d'un topic que j'ai fait en anglais sur le Forum War Thunder. Si vous voulez encore plus d'info pour chaque missile , je vous conseille directement d'aller sur le lien initial:

Pour les missiles FOX2:

https://forum.warthunder.com/t/wip-modern-ir-fox2-missile-history-performance-discussion/31897

J'ai déja fait la meme chose sur War thunder pour les missiles FOX 3:

https://forum.warthunder.com/t/modern-arh-fox-3-missile-history-performance-discussion/29021

 

Je ferais un transport de toute les infos sur ce forum prochainement

  • Thanks 2
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,936
    Total Members
    1,749
    Most Online
    FlorianBlanchard54
    Newest Member
    FlorianBlanchard54
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...