Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Exercice ORION 2023


hadriel
 Share

Recommended Posts

Il y a 10 heures, Boule75 a dit :

Quelqu'un a une idée de la participation effective des forces de nos alliés ? Des bateaux seulement ou plus ?

Des bateaux c'est à peu près certain. Peut-être des avions. Mais, troupes à terre, à ce stade, je ne sais pas. En tout cas je n'ai rien vu dans ce sens.  

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 7 heures, Fusilier a dit :

Des bateaux c'est à peu près certain. Peut-être des avions. Mais, troupes à terre, à ce stade, je ne sais pas. En tout cas je n'ai rien vu dans ce sens.  

Une fregate anglaise de l'exercice est rentré plus tôt à Toulon suite à une vrai avarie. 

 

D'autres navires simules des avaries de combats et doivent être réparé en urgence  

Objectif réagir rapidement en cas d'avaries complexes ou au combat sur un bâtiment engagé dans l'exercice et nécessitant une intervention conjointe de plusieurs industriels et des équipes de soutien de la Marine. Le MCO se prépare à répondre présent dans toutes les situations !

 La Marine a mobilisé plusieurs chantiers pour les réparations urgentes 

FqIJmbFXoAYClB9?format=jpg&name=4096x409

 

  • Like 2
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

On 2/28/2023 at 1:39 PM, Fusilier said:

Il me semble que l'on racontait les mêmes histoires, sur L'île Longue, dans les années 70 / 80, il doit y avoir une part de vrai. Faut dire que les FS de la Marine connaissent, c'est peut être plus facile de mettre le doigt dans les trous... :biggrin: Pourtant c'est plutôt bien protégé, doit y avoir 3 cercles, avec des zones accès délimitées,  sans compter l'extérieur AdT, gendarmes et toussa.. 

non c'est plus recent que ça. DGSE ou hubert, de mémoire. Excercise de penetration

Link to comment
Share on other sites

il y a 16 minutes, mgtstrategy a dit :

non c'est plus recent que ça. DGSE ou hubert, de mémoire. Excercise de penetration

Je n'en doute pas du fait récent. Il me semble me souvenir qu'ils étaient entrés avec des faux papiers ou quelque chose dans le genre. Mais, dans les années  70 / 80, il y a eu aussi ce genre d'affaire. 

 

Link to comment
Share on other sites

14 minutes ago, Fusilier said:

Je n'en doute pas du fait récent. Il me semble me souvenir qu'ils étaient entrés avec des faux papiers ou quelque chose dans le genre. Mais, dans les années  70 / 80, il y a eu aussi ce genre d'affaire. 

 

Tu sais, on a aussi pris les anglais en pleine visite du CDG alors en construction...  Mais oui, il y a regulierement des percées de nos forces sur les batiments sensibles : ile longue, rade, centrales etc.  Et bcp de mauvaises surprises

fin du HS

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Ref: 

Espionnage

En 1993, un groupe d’officiers du MI6 qui s'étaient fait passer pour des ingénieurs fut surpris en train d'inspecter le vaisseau en construction. On pense qu’ils étaient en train d’expertiser les équipements d’écran des réacteurs nucléaires.

  • Like 1
  • Thanks 1
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Sur les entraînements préalables à la manip amphibie. Corse.

https://www.defense.gouv.fr/marine/actualites/orion-23-entrainement-aux-operations-debarquement-force-amphibie-cotes-corse

Manip à Séte / Frontignan .

Citation : "Dans la nuit, trente fusiliers marins du Bataillon Detroyat (Toulon) ont sécurisé la reconnaissance et la prise de plage."  Je note que les TP  ont reçu les fusils belges. 

spacer.png

Fusiliers plongeurs de la flottille amphibie (reconnaissance de plage)  guidant un chaland 

spacer.png

Edited by Fusilier
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Un ferry (italien)  affété pour transporter le deuxième échelon de la manœuvre amphibie.  Remarques: 1° comme c'est un navire civil, il est visible à l'AIS :rolleyes: à retenir pour la prochaine fois... 2° Indicateur de l'état, je n'ose dire inexistence, de nôtre train d'escadre. 3° de Toulon à Séte ça va. Plus loin? 4° Peut-on faire pareil avec un ferry FR ?(syndicats et toussa..) 5° qu'est-ce que l'on fait si l'on a pas de port disposition... 

https://www.meretmarine.com/fr/defense/de-toulon-a-sete-un-ferry-de-gnv-affrete-comme-transport-militaire-pour-l-exercice-orion

 

 

  • Like 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, Fusilier a dit :

Un ferry (italien)  affété pour transporter le deuxième échelon de la manœuvre amphibie.  Remarques: 1° comme c'est un navire civil, il est visible à l'AIS :rolleyes: à retenir pour la prochaine fois... 2° Indicateur de l'état, je n'ose dire inexistence, de nôtre train d'escadre. 3° de Toulon à Séte ça va. Plus loin? 4° Peut-on faire pareil avec un ferry FR ?(syndicats et toussa..) 5° qu'est-ce que l'on fait si l'on a pas de port disposition... 

https://www.meretmarine.com/fr/defense/de-toulon-a-sete-un-ferry-de-gnv-affrete-comme-transport-militaire-pour-l-exercice-orion

 

 

Puisque nous ne sommes pas en temps de guerre, ça me parait pas idiot de laisser l'AIS quand même. En terme de gestion des risques, le navire civil n'est pas équipé comme un navire de guerre pour detecter et faire le gué aussi bien.

Donc dans l'analyse de risque, je comprends le choix. Si tu as un accrochage avec un tanker devant FOS....avec tes troupes à bord, vla le bordel....

Link to comment
Share on other sites

il y a 14 minutes, Eau tarie a dit :

Puisque nous ne sommes pas en temps de guerre, ça me parait pas idiot de laisser l'AIS quand même. En terme de gestion des risques, le navire civil n'est pas équipé comme un navire de guerre pour detecter et faire le gué aussi bien.

Donc dans l'analyse de risque, je comprends le choix. Si tu as un accrochage avec un tanker devant FOS....avec tes troupes à bord, vla le bordel....

J'entends bien. Mais, on est censé faire dans le réalisme avec de l'opposition. Donc, qui interdit à l'opposition de bombarder le ferry en profitant de sa position AIS...? Puis , comme on est dans le réalisme, ferry protégé par des frégates et tout ce qui est devant dégage, tanker ou pas...  

Sur le fond, la question est, quel est le statut d'un navire civil affrété pour une mission de guerre. Ici avec la difficulté double d'être un navire à pavillon étranger.  C'est, me semble-t-il, le type de question que ce genre d'exercice doit poser.  

Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, Fusilier a dit :

Un ferry (italien)  affété pour transporter le deuxième échelon de la manœuvre amphibie.  Remarques: 1° comme c'est un navire civil, il est visible à l'AIS :rolleyes: à retenir pour la prochaine fois... 2° Indicateur de l'état, je n'ose dire inexistence, de nôtre train d'escadre. 3° de Toulon à Séte ça va. Plus loin? 4° Peut-on faire pareil avec un ferry FR ?(syndicats et toussa..) 5° qu'est-ce que l'on fait si l'on a pas de port disposition... 

https://www.meretmarine.com/fr/defense/de-toulon-a-sete-un-ferry-de-gnv-affrete-comme-transport-militaire-pour-l-exercice-orion

 

 

C'est un affrètement de 5 jours pas besoin d'activer le dispositif qui permet de mobiliser des navires civils prévu dans notre dispositif.(CMA CGM. Brittany ferries. Corsica ferries etc....)

Link to comment
Share on other sites

il y a 2 minutes, Fusilier a dit :

J'entends bien. Mais, on est censé faire dans le réalisme avec de l'opposition. Donc, qui interdit à l'opposition de bombarder le ferry en profitant de sa position AIS...? Puis , comme on est dans le réalisme, ferry protégé par des frégates et tout ce qui est devant dégage, tanker ou pas...  

Sur le fond, la question est, quel est le statut d'un navire civil affrété pour une mission de guerre. Ici avec la difficulté double d'être un navire à pavillon étranger.  C'est, me semble-t-il, le type de question que ce genre d'exercice doit poser.  

AIS marche sur la VHF c'est facile à brouiller.

Dans une zone de guerre comme ce fut le cas au Malouines ou en mer noire aujourd'hui. Les civiles ne vont pas trop se balader sans une bonne raison. 

 

Link to comment
Share on other sites

il y a 12 minutes, Scarabé a dit :

C'est un affrètement de 5 jours pas besoin d'activer le dispositif qui permet de mobiliser des navires civils prévu dans notre dispositif.(CMA CGM. Brittany ferries. Corsica ferries etc....)

Justement, quand on monte une manoeuvre de ce niveau, que l'on mobilise même les industriels pour réparations; "on se fait chier"  à mobiliser le dispositif prévu, ça ne serais-ce que pour voir comment il fonctionne dans cas de figure... 

il y a 10 minutes, Scarabé a dit :

AIS marche sur la VHF c'est facile à brouiller.

Dans une zone de guerre comme ce fut le cas au Malouines ou en mer noire aujourd'hui. Les civiles ne vont pas trop se balader sans une bonne raison. 

Je sais comment fonctionne l'AIS...  Justement la question est que, un navire civil se trouve dans une zone de guerre, fut-elle  fictive, et que ce navire est, par destination, sous statut militaire.   

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Le 03/03/2023 à 10:27, Fusilier a dit :

Justement, quand on monte une manoeuvre de ce niveau, que l'on mobilise même les industriels pour réparations; "on se fait chier"  à mobiliser le dispositif prévu, ça ne serais-ce que pour voir comment il fonctionne dans cas de figure... 

 

Les coûts ne son pas les même y compris dans la durée. 

Il y aussi d'autre élément à prendre en compte, comme la limite en tirant d'eau du quai de débarquement réserver pour l'exercice, le nombre, et la taille d'engins, à transporter etc..  Tout en maintenant l’activité commercial du port de Sète durant l’opération.    

Quand à l'escorte au large de Sète tu a encore 2 Frégates Le Tonnerre avec l’hôpital embarqué du SSA à bord et les hélicos continue de faire des rotations pour ramener des blessés fictifs. Suis pas sur quand HI on auraient beaucoup d'hélico dans le ciel. Même si les rafales sont supposé avoir fait le ménage.    

  

Edited by collectionneur
Orhographe
Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, Scarabé a dit :

l y aussi d'autre élement à prendre en compte, comme la limite en tirant d'eau du quai de débarquement reserver pour l'exercice, le nombre, et la taille d'engins, à transporter etc..  Tout en mainteant l'activitée commercial du port de Sète durant l'operation. 

C'est peut-être vrai. Mais si c'est le cas, un pb de tirant d'eau, faut peut-être s'interroger sur les navires prévus à l’affrètement. Pour info, tous les quais commerciaux de Sète sont à 12,7m , voir 14,  sauf erreur plus profond que les appontements de Toulon. Faut vraiment rentrer dans la darse intérieure, quai d'Alger par exemple, pour être à 8,7. Tirant d'eau du Calao 8,42,  le Corsica Victoria 5,3 m (max) 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 3 heures, Scarabé a dit :

Les coûts ne son pas les même y compris dans la durée. 

J'y pense. T'as une idée du coût de cette manoeuvre sur l'ensemble des mois prévus avec les matériels et effectifs prévus; ce n'est l’affrètement d'un roro qui va exploser le budget... 

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

  • Member Statistics

    5,965
    Total Members
    1,749
    Most Online
    Personne
    Newest Member
    Personne
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...