Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Etat de la Marine - Evolutions depuis 10ans


HK
 Share

Recommended Posts

  • Replies 182
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Corlobé avait déjà annoncé la nouvelle en avril et même avant avec les chiffres notament de plus de 6000 marins sur le pont dès novembre...

Tous ces chiffres sont délivrés par l'EMM et sont disponibles

Et c'est de là que je m'en inspire  :lol:  le plus souvent!

Mais maintenant avec des sites comme RP Défense http://rpdefense.over-blog.com/, où sur celui du retraité Gilles Corlobé le portail des sous-marins http://www.corlobe.tk/ ou sur le blog de professionnel du journalisme de la défense comme Tanguy http://lemamouth.blogspot.com/ ou Chapleau http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/ , on peut y découvrir des informations sur la Marine Nationale.Sans oublier Mer&Marine ou le NetMarine.net

Non, Bruno je n'ai point l'ambition d'être le "meilleur veilleur national du Web" ou d'en être désigné.Je ne cours pas à ça et n'ait aucune prétention ou volonté d'y parvenir.

Link to comment
Share on other sites

  • 1 year later...

Au 30 juin 2012 ORBAT Marine    38810 marins et civils dont

FAN = 10560

FSM = 3217

AVIA = 5090

ALFUSCO = 1920

Gendarmerie Maritime = 1100

1 PAN  http://www.air-defense.net/forum/index.php/topic,10125.msg634331.html#msg634331

3 BPC    4 EDA/CDIC 16 CTM

1 TCD

4 SNLE

6 SNA

2 FDA et 2 FAA

8 F70 ASM

5 FLF

6 FS Floréal

10 PHM (9 ex A69)

9 P ZEE (4 P400/3 PSP/2 PAT)

11 Chasseurs de mines

4 BATLOG PR/BCR

3 BATRAL

75 navires + 90 autres moyens navals http://www.air-defense.net/forum/index.php/topic,2860.msg634234.html#msg634234

Link to comment
Share on other sites

il ne manque pas une F-67 dans ton compte?

Ce n'est pas mon décompte mais celui du Sirpa Marine et DIM 2012. ;)

Mais j'y apporte une précision.Il faut lire 7 F70 ASM et 1 F67 ASM

Frégates anti-sous-marines type F67

    Frégate De Grasse (D 612)

Frégates anti-sous-marines type F70 ASM

    Frégate Georges Leygues (D 640 - Équipage mixte)

    Frégate Dupleix (D 641 - Équipage mixte)

    Frégate Montcalm (D 642 - Équipage mixte)

    Frégate Jean de Vienne (D 643 - Équipage mixte)

    Frégate Primauguet (D 644 - Équipage mixte)

    Frégate La Motte-Picquet (D 645)

    Frégate Latouche-Tréville (D 646 - Équipage mixte)

Link to comment
Share on other sites

Je laisse la parole au CEMM  :lol: M. l’amiral Bernard Rogel, chef d’état-major de la marine. http://www.assemblee-nationale.fr/14/cr-cdef/11-12/c1112006.asp#P2_69

Nous avons en effet toujours besoin d’expliquer ce que fait la marine nationale pour que l’on comprenne bien son utilité. Comme disait Éric Tabarly : « la mer est ce que les Français ont dans le dos quand ils regardent la plage » !

Notre marine repose principalement sur : le porte-avions Charles de Gaulle ; 3 bâtiments de projection et de commandement (BPC) de la classe Mistral – véritables « couteaux suisses » de la marine, offrant une large palette d’options –, complétés par un bâtiment de transport de chalands de débarquement (TCD), le Siroco ; 18 frégates dites de premier rang – même si 5 d’entre elles sont des frégates furtives légères –, conformément au Livre blanc ; 6 frégates de surveillance pour les actions de souveraineté et l’action de l’État en mer, construites selon des normes civiles et prépositionnées dans les départements et collectivités d’outre-mer (DOM-COM) ; une vingtaine de patrouilleurs servant pour la mission de souveraineté en métropole et dans les DOM/COM. S’agissant des sous-marins, nous disposons de 4 sous-marins nucléaires lanceurs d’engins (SNLE) et de 6 sous-marins nucléaires d’attaque (SNA). Notre aéronautique navale comprend enfin l’aviation de chasse embarquée – destinée à intervenir à partir du porte-avions Charles de Gaulle – l’aviation de patrouille maritime, qui est polyvalente et importante pour notre stratégie militaire, et les hélicoptères.

Il faut aussi mentionner les 37 700 civils et militaires qui servent au sein de la marine et en sont à la fois le cœur, l’ossature et le cerveau. Parmi eux, 21 800 sont affectés dans les forces opérationnelles, soit les deux tiers, et 64 % servent sous contrat. Le taux de féminisation est de 13,5 %, ce qui est conforme à ce que nous souhaitions, sachant que celui des unités de la flotte est de 9 %, ce qui reflète le souhait des femmes de s’occuper de leur famille.

Notre marine est crédible sur le plan international : elle est, comme la Royal Navy, l’une des rares marines de premier rang en Europe. J’observe cependant que celle-ci n’a plus l’ensemble des capacités que nous avons, la Grande Bretagne ayant repoussé la construction de son porte-avions à 2020, n’ayant pas des BPC comme les nôtres et plus d’aviation de patrouille maritime. Nous sommes donc la dernière marine possédant l’ensemble des capacités et donc, en quelque sorte, capable de représenter la puissance navale de l’Europe. Il faut en avoir conscience.

Compte tenu des missions qui nous sont données, je considère aujourd’hui que le format de la marine est juste suffisant. Celle-ci dispose de l’ensemble des capacités. Elle peut intervenir pour des opérations allant de la basse à la haute intensité et touchant à la défense comme à la sécurité.

Mais elle intervient dans un contexte où, à l’avenir, les enjeux maritimes ne vont cesser de croître. D’abord, nous assistons à une « maritimisation » du monde : les trafics maritimes se développent – le Pas-de-Calais voit passer 80 000 bateaux par an, loin devant les 25 000 du Golfe arabo-persique – et plus de 70 % de ce que l’on construit, achète ou exporte passe par la mer. C’est la raison pour laquelle l’embargo maritime est l’un des premiers moyens de pression utilisés : on l’a encore vu récemment lors de la crise libyenne.

Ensuite, la mer devient un espace de richesse et de prospérité industrielles de plus en plus important. L’action conjuguée de la raréfaction des ressources minérales à terre et des progrès technologiques tend à accroître le nombre d’industries pétrolières et gazières, tout comme, dans un futur proche, l’extraction de ressources, telles que les terres rares en mer. Le fait de disposer de la deuxième zone économique exclusive (ZEE) au monde – près de 11 millions de kilomètres carrés, juste derrière les États-Unis – nous place dans une situation particulière : on voit les difficultés que cela soulève en Guyane en termes de protection et sauvegarde. De même, l’installation de champs éoliens ou hydroliens pourrait poser des problèmes de sauvegarde et de sécurité.

Ces nouveaux enjeux sont déterminants pour notre marine dont le format devra être maintenu, au moins au niveau actuel.

Les premières missions à venir seront celles de souveraineté, pour protéger les richesses de notre ZEE, dont 90 % se trouvent dans les DOM-COM – pétrole, gaz, terres rares, sachant que nous avons, semble-t-il, des gisements importants en Polynésie française et autour de Wallis et Futuna.

Une autre de nos préoccupations est aussi la lutte contre les menaces asymétriques, qui sont de deux types : les mines et les sous-marins. Aujourd’hui, 43 États utilisent des sous-marins, contre 10 au moment de la Guerre Froide. Nous devons donc garder nos capacités dans ces deux domaines pour lesquels nous disposons d’une compétence reconnue.

Nous observons d’ailleurs une contestation de notre souveraineté sur certains de nos îlots outre-mer tels que Clipperton, les îles Éparses ou Matthew et Hunter.

le programme Extraplac, qui est géré par le secrétariat général à la mer, a pour but d’accroître, dans le cadre de la convention de Montego Bay, notre ZEE – ce qui est important. 74 pays ont déjà demandé pareille extension, afin d’accéder davantage aux richesses du plateau continental. Or nous allons devenir une nation pétrolière en mer grâce à la Guyane d’ici un à deux ans. Si nous ne surveillons pas notre ZEE et ne montrons pas notre pavillon, nous serons pillés !

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,967
    Total Members
    1,749
    Most Online
    Aquaromaine
    Newest Member
    Aquaromaine
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...