Bruno

Members
  • Compteur de contenus

    8370
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Days Won

    4

Bruno last won the day on November 16 2015

Bruno had the most liked content!

Réputation sur la communauté

1086 Excellent

1 abonné

À propos de Bruno

  • Rang
    Héros
  • Date de naissance 01/22/1971

Profile Information

  • Gender
    Male
  • Location
    Nord-Ouest
  • Interests
    Tout ce qui flotte et ce qui vole...
  • Pays
    France

Visiteurs récents du profil

2867 visualisations du profil
  1. Bruno

    Armée de l'air Russe

    Dans ce contexte précis, alors si on est puriste de notre belle langue, il fallait utiliser soit le verbe Implémenter, soit le verbe Installer, soit le verbe Réaliser aussi > "La modernisation du Su-34 au standard Su-34M pourra être implémentée/installée/réalisée sur les appareils déjà produits"
  2. Bruno

    Armée de l'air Russe

    La clé de la réponse sera aussi dans les modifications que nécessiterait la cellule du Su-57 pour qu'il devienne un bombardier tactique longue distance, capable de tenir l'air plus de 8 heures comme le Su-34 ; car cela supposerait > - De fortement augmenter le volume du cockpit pour que 2 pilotes puissent se tenir debout à l'arrière et disposent d'urinoirs + d'un petit four à micro-ondes pour réchauffer des plats préparés, comme c'est la cas sur le Su-34 "Platypus" (surnom de "Hellduck", chez les soldats américains en Syrie) - Vu l'augmentation de masse que ça impliquerait vers l'avant, il faudrait augmenter la surface portante du PAK-FA, notamment celle des canards - Pour qu'il offre la même autonomie, le même rayon d'action, que le Su-34 il faudra augmenter la capacité carburant interne d'au moins 2000 litres : encore des modifications à faire sur la cellule ! Au final, il me semble que ça coûterait bien plus cher de modifier le Su-57 pour qu'il acquière les caractéristiques qui font Su-34 "Platypus", que de modifier la partie arrière du Su-34 pour qu'il ait les même moteurs que le Su-57 ! Reste la question de la furtivité, où là effectivement un Su-34BM ne pourra jamais rivaliser avec le Su-57. Mais, "en même temps", son gabarit, et le design de ses bouts d'ailes aussi, lui permettra de recevoir des brouilleurs de + en + performants. Bien sûr, le plus simple et le plus économique pour moderniser le Su-34 serait de l'équiper d'une version améliorée de l'AL-31F (AL-31FM1 ou FM2), comme tu le suggères. Par contre, le doter de la même motorisation que le PAK-FA / Su-57, dont les livraisons ne dépasseront pas 200 exemplaires, aidera à rentabiliser le programme du tout nouveau réacteur, et permettrait progressivement une maintenance moteurs commune entre les 2 appareils phares des VKS. Enfin, c'est mon humble avis d'amateur de la "France d'en bas" .
  3. Bruno

    Armée de l'air Russe

    Cet article de février 2017 souligne à juste titre que cet appareil a un énorme potentiel de développements futurs. Je vois que cette version Su-34M, attendue pour 2020, aura de nouveaux équipements électroniques, mais à priori toujours les même moteurs Saturn AL-31F, dont la conception de base remonte au début des années 80. Le tout nouveau réacteur Izd-30 a commencé ses essais en vol depuis décembre 2017, respectant bien le calendrier fixé il y a quelques années, à la surprise générale. Sa mise au point définitive, pour passer avec succès le long processus d'acceptation/certification russe et pouvoir lancer une production en série, va maintenant prendre 3 bonnes années de plus. Et sa production ira d'abord au Sukhoï-57, le chasseur de 5ème génération justifiant le gros investissement de la Russie dans ce premier nouveau réacteur militaire de forte puissance conçu depuis la chute de l'URSS. Donc, un Su-34M (ou BM si c'est une deuxième modernisation, dite "profonde" dans leur jargon) équipé de ses nouveaux moteurs ne serait possible qu'à partir de 2025-2026. C'est pour ça que dans mon post précédent j'en imaginais des livraisons vers 2030, quand il faudra déjà commencer à remplacer les tout premiers Su-34, livrés avant 2010 Ça ferait d'ailleurs un bon prétexte à la VKS pour obtenir le remplacement d'appareils, avant qu'ils n'aient cumulé 35 ans de service ! (Les vieux Su-34 remplacés, toujours en état de marche pourront toujours servir comme "force de seconde ligne", être reversés aux garde-frontières, ou à un autre des nombreux services étatiques armés qu'il y a en Russie)
  4. Bruno

    Actualités Bâtiment multi-missions B2M PLV PLG

    Du bâtiment logistique, "du vrai, du tatoué" !
  5. Bruno

    Armée de l'air Russe

    A ce sujet, on voit que cette munition sera avant tout destinée aux Su-34. Et je me dis que cet appareil va sans doute avoir une longue vie : Les premiers ont été livrés de mémoire en 2011. Or, je verrais bien pour 2030 un "Su-34BM" avec 2 réacteurs Izd-30 (les mêmes que ceux du Su-57), augmentant son autonomie et ses capacités dynamiques, + un nouveau radar AESA, et encore une nouvelle suite de guerre électronique. Avec une telle version améliorée, le "Platypus" resterait un super vecteur air-sol à la page jusqu'en 2045-2050 ! Qu'en pensez-vous ? Hypothèse probable, ou pas ?
  6. Bruno

    [OPV ] Programme de renouvellement de la Marine Nationale

    Ta question finale n'est pas en relation avec le programme PHM, puisqu'elle va relever du nouveau programme que l'EMM évoque depuis quelques mois : à savoir celui des frégates légères d'environ 3000 tonnes. Ce programme sera lancé après les 2 séries, de 6 PLOM puis 6 PHM, pour livraisons à partir de 2030. Sachant que d'ici là, ces missions de seconder les frégates de 1er rang, ou de pallier leur indisponibilité, dans les coins mal famés loin de nos côtes, continueront à être dévolues aux FLF (modernisées) et FS "Floréal". D'après ce que j'ai compris jusqu'ici, les 6 PHM n'auront pas vocation à intervenir loin des côtes métropolitaines, mais juste à reprendre le rôle initial des A-69 en plus de celui des PSP. Leurs spécifications précises ne sont pas encore connues (corvettes de 1000 tonnes, 1500 tonnes ?), et à vrai dire beaucoup de temps est perdu à tergiverser... Tandis que celles des frégates légères qui devront remplir les missions que tu as citées, comme "second coûteaux" pour les OPEX, ne seront connues que vers fin 2023, début 2024 : définies avec le MinArm du gouvernement qui sortira des élections nationales de 2022, si ça ne tortille pas trop du popotin pendant 3/4 ans pour savoir si elles devront avoir des TLT ou pas, des VL Mica ou pas, etc...
  7. Bruno

    [OPV ] Programme de renouvellement de la Marine Nationale

    Oui clairement, la FTI a évolué vers une nouvelle frégate ultra-sophistiquée, avec un système informatique étanche du tonnerre de Dieu que même les visiteurs du système solaire de Sirius n'arriveront pas à brouiller. On est maintenant loin de la frégate abordable pour une marine modeste, on est sur la suite des FREMM pour la MN, en plus compact avec une électronique plus puissante et puissant radar à antennes intégrées. Naval Group a su manoeuvrer pour séduire l'EMM et se faire dédommager avec ce programme FTI du non-respect du contrat initial du programme des FREMM... Ils l'ont joué au culot, "à la D.Trump" et c'est en train de marcher. Remarquez, tant mieux pour notre Marine qui aura 5 vraies frégates de guerre dernier cri (quoique chichement dotées en Aster, mais bon..) ! Pour les programmes PHM et PLOM, rien n'oblige à passer par Naval Group ! (car là aucun rapport avec les coups de cutter dans le programme FREMM). J'espère donc que tous nos chantiers seront appelés à postuler, dès que les spécifications de chaque série seront connues. Concernant les PHM en particulier, je rappelle que les CMN de Cherbourg, par exemple, ont depuis 10 ans au catalogue une corvette qui ferait bien l'affaire et sur laquelle ils ont beaucoup travaillés : la Vigilante CL-79 de 1400 tonnes, dont le design évolue tous les 2/3 ans. Elle est conçue d'emblée pour pouvoir faire de la "lutte ASM légère" (c'est moi qui l'appelle comme ça, hein, c'est pas une dénomination officielle), si le client le souhaite. Je dirais même, ce modèle correspond aujourd'hui parfaitement au vu de ce que l'EMM souhaite pour la série des 6 PHM prévus. Mais s'il n'est pas obligatoire que la coque soit en acier, le chantier Ocea de Vendée, avec son modèle OPV-270 vendu à l'Indonésie, serait alors aussi un compétiteur très crédible. D'autant que pour la chasse aux soums ou les capacités anti-mines, une coque en Alu a des avantages naturels... Par contre, si Naval Group a le message que cette commande lui sera réservée quoiqu'il arrive, alors on peut s'attendre à ce que ce petit programme devienne plus cher que prévu ! Concernant les 6 PLOM envisagés, qui seront sans doute les premiers commandés, si beaucoup estiment que cette commande ira à la Socarenam, qui travaille avec le réputé Bureau Mauric, c'est que plusieurs raisons le rendent probable et logique > 1) spécifications revues à la baisse par rapport à celles de l'ancien programme Batsimar, et elles sont proches de celles de leurs PLGA (j'ajoute le A pour "Antilles") 2) un dérivé des 3 PLGA serait rapide à concevoir, pas de vrai risque technologique, effet de série avec les 3 ainés dont les 6 unités s'inspireraient 3) et enfin, le chantier est entré dans l'esprit et le coeur de nos marins, qui semblent super-contents des 2 unités livrées, sans retard, sans surcoût, avec des perfs globalement meilleures qu'attendues, alors que l'expérience de ce navaliste dans les patrouilleurs équipés d'un armement télé-opéré était toute récente (avec les Castor et Pollux pour la Marine Belge) !
  8. Bruno

    A-69/Floréal/patrouilleurs

    Décidément, je regrette que ma passion pour les navires ne ce soit révélée/réveillée que vers les 35 ans ; j'avais déjà un métier bien payé (qui n'avait rien à voir avec la mer...), et ne l'ai pas quitté à ce moment là (alors qu'il ne devait pas encore être trop tard pour essayer d'intégrer la Marine Nationale), sachant que j'étais en couple... Je parlais déjà bien Anglais + Espagnol... (Soupir...)
  9. Bruno

    [OPV ] Programme de renouvellement de la Marine Nationale

    ? Mais moi je n'ai jamais voulu enquiller les dérivés de PLG pour les ZEE métropolitaines, très cher ! Oui, ils sont plutôt évoqués pour le sous-programme des PLOM (la police des ZEE "ultra-marines", donc), et la raison en est effectivement financière : apparemment, ça coûterait moins cher d'avoir 6 "PLG +" de 800-900 tonnes avec plateforme pour VSR-700, et à côté de ça 6 corvettes + de 1000 tonnes avec hélico et capacité de lutte ASM pour les ZEE de Métropole, que de s'offrir 12 de ces corvettes d'un coup pour bénéficier d'un gros effet de série. Je préférerais aussi 12 corvettes de 1200-1500 tonnes que ce saucissonnage en 2 programmes distincts, dont le seul véritable objectif est effectivement de dépenser moins... A mon avis, la clé du calcul réside dans le fait que l'EMM veuille doter les Patrouilleurs métropolitains de l'ex-programme Batsimar d'une petite capacité ASM similaire à celle qu'avaient initialement les Avisos A-69 (tout ça pour essayer de compenser la baisse du nombre de frégates ASM...) : ça en augmente forcément le coût. Et c'est sans doute cela qui a incité à réduire le nombre de "grosses" plateformes au format Corvette. Au final, si ce plan là se réalise tel quel, on aura des Patrouilleurs métropolitains avec plus de capacités qu'initialement prévu, et des patrouilleurs ultramarins qui eux en auront moins (plus d'hélico, notamment...). Concrètement l'Outre-Mer va être un peu sacrifié, comme toujours depuis les années 1990 !
  10. Bruno

    Salverius, 38 ans

    Avec retard, je te souhaite la bienvenue parmi nous, ô Salverius !
  11. Bruno

    [OPV ] Programme de renouvellement de la Marine Nationale

    21 noeuds, certes, mais serait-il compliqué de les doter de diesels plus puissants pour atteindre 24 noeuds ? Pour la version "originelle" avec une seule cheminée et un tirant d'eau de 3m20 peut-être, mais sans doute pas pour une version légèrement agrandie, qui aurait 2 cheminées et 1m de profondeur en plus dans la coque (car plus de contrainte de pouvoir naviguer sur des fleuves à faible fond, et donc d'avoir un faible tirant d'eau)
  12. Bruno

    A-69/Floréal/patrouilleurs

    La tourelle de 100mm qu'on distingue sur la droite de nos 3 marins étant sur une terrasse surelevée, qui donne sur une proue "en menton carré", ce tir au mortier a eu lieu sur une des 6 FS "Floréal" !
  13. Bruno

    Les FREMM de la Marine Nationale

    Encore heureux, oui que le vendeur reste responsable un certain temps de ce qu'il a livré, surtout pour ce genre d'articles... De toute façon si problème il y a (soit avec la plateforme, soit avec la munition qu'est le MDCN) les 4 premières FREMM mises en service devront alors faire l'objet d'interventions correctives des informaticiens (soit ceux du Naval Group, soit ceux de MBDA, soit les 2 en synergie). Et dans le cas de la 5ème, la D655 qui était l'objet de mes derniers posts ici, ben c'est une des nombreuses causes possibles du petit retard de sa date de prise en main par la MN (qui était annoncée pour le mois de mai). Evidemment que l'on "spécule", mais si on devait jamais faire dans le raisonnement spéculatif, les 3/4 des posts des fils de ce forum n'existeraient pas, faut pas oublier qu'on est juste des citoyens Lambda passionnés qui se laissent forcément un peu entrainer par leur "envie de comprendre/savoir", due à leur passion pour le sujet ...
  14. Bruno

    Où en est l' EBRC ?

    Dans ce cas, elle enverra aussi des Tigres HAD, et même avant les Leclerc qui sont plus contraignants à projeter (trop gros et trop lourd pour rentrer dans un A400M, contrairement au tigre une fois le rotor démonté)...
  15. Bruno

    Les FREMM de la Marine Nationale

    Oui, je sais, n'empêche que dans le cas de la D653 Langedoc la MN en avait officiellement accepté la livraison 1 semaine après son arrivée à Toulon, et pour la D654 Auvergne aussi, de mémoire. Leur TLD ne commençant dans les 2 cas que 3/4 mois plus tard. Là ça sent le peaufinage additionnel (du système de combat, donc de l'informatique ?), pour obtenir l'acceptation officielle de la MN, qui peut différer le transfert de propriété tant qu'elle estime qu'il y a risque que certaines spécifications ne soient pas complètement atteintes (notamment la certitude de pouvoir tirer ses MDCN quand il le faut...). Mais, quoiqu'il en soit, vu qu'il n'y a pas grande urgence opérationnelle à disposer dès maintenant de la 5ème FREMM, il vaut mieux que ce soit en ce moment lorsqu'elle est encore propriété du constructeur Naval Group, qu'une fois en service, au détriment d'une mission prévue, bien entendu.