Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Etat de la Marine - Evolutions depuis 10ans


HK
 Share

Recommended Posts

Quand je parle de configuration air-sol, en fait je voulais dire configuration lourde. Je ne suis même pas sur qu'un Foch boosté soit capable de catapulter un rafale F1 en configuration nounou. Puis bon, si c'est juste pour utiliser la trentaine de chasseurs qu'on a, je ne vois pas l'intérêt de conserver 2 vieux PA. En plus nos rafales M font des opérations air-sol et je ne suis pas sur que les SEM aient encore beaucoup d’avenir, on aurait déjà de quoi remplir le CdG (avec les F1) Dans un autre monde, on aurait pu avoir les 2 Clem en PA léger ou de secours et 2 PAN pour mettre en oeuvre une grosse centaine de rafale. (Même actuellement si on n'avait que des rafale M à la place de nos B/C, on serrait capable de remplir 3 PA)

Pour la piste trop courte du CdG, il s'agissait juste de la piste oblique pour une utilisation optimale des E2C, pour un Foch ce n'est même pas envisageable. Après pour la vitesse, je crois que c'est plus un problème de parlementaire comparant les chiffres qu'un problème opérationnel. Le CdG va moins vite que le Foch mais doit catapulter les avions à la même vitesse. Donc les catapultes doivent (à priori) fournir plus de puissance ce qui pourrait occasionner une fatigue supplémentaire des catapultes ou des avions. Sauf qu'en pratique les catapultes sont beaucoup plus longues, donc elles peuvent être moins puissantes et fatiguent moins les pilotes et machine.

En plus même l'argument comme quoi le PA peut avoir besoin d'une vitesse élevé pour un transit ou pour fuir/ratraper une flotte ennemie ne tient pas vu que le PAN CdG peut maintenir sa vitesse maximale beaucoup plus longtemps que le Foch et la vitesse du GAN (PA + navire d'escorte) est même accrue par la capacité ravitailleur du CdG.

Link to comment
Share on other sites

  • Replies 182
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Beaucoup plus longue ? mais de combien ?

Tu n'aurais pas les longueurs en question SVP ? Non parce que vu que le CDG est un peu plus court, ils ont dû arranger la piste autrement, mais je ne me rends pas bien compte, ils ont combien de mètres en plus ? :rolleyes:

Link to comment
Share on other sites

@S 37

les catapultes du CDG font 75 mètres soit 25 de plus que celles du Foch

Ce sont elles qui font la différence et le PA2 était donné pour 25 noeuds max sans prop nucléaire (donc sans autonomie "illimitée") mais avec des catapultes de 90 m

La vitesse du CDG même avec les "vieilles" hélices insstallées après la rupture de pale n'a jamais été un problème pour les catapultages. Ce qui veut dire que même à 24 noeuds le CDG peut catapulter un Hawkeye alors qu'à 32 noeuds le Foch ne pourra catapulter que le Rafale en configuration AA et encore sans trop de bidons...

L'organisation et le dessin des ponts d'envol est totalement différent avec les ascenseurs déplacés un élargissement ...

Pour ce qui est de l'air sol le CDG est dimensionné pour le Rafale

LORS DE LA CONCEPTION DU CDG LE SEM N'ETAIT PLUS PREVU D'Y OPERER

Il faut arrêter de regarder les situations à un instant T mais les envisager dans leur globalité. Le CDG sera en service peut être jusqu'en 2050 certains d'entre nous serons mort d'ici là quant au SEM il sera enfin retiré en 2015.

Link to comment
Share on other sites

salut,

AVez vous lu dans DSI l'exercice de la marine iranienne mettant en action 300 vedettes. Le but était l'attaque en essaim d'un navire amphibie...

Vu l'évolution de la marine française, quelles solutions a t-on pour faire face à une attaque de ce type ???

bien sûr il faudrait s'approcher suffisamment des côtes pour être sous leur menace mais quand même ! Si en plus on considère la possibilité d'une attaque suicide de ces embarcations rapides...

bon, j'oubliais, on a des SNA, des SNLE, un PA,...et des doucettes ! :lol:

Link to comment
Share on other sites

salut,

AVez vous lu dans DSI l'exercice de la marine iranienne mettant en action 300 vedettes. Le but était l'attaque en essaim d'un navire amphibie...

Vu l'évolution de la marine française, quelles solutions a t-on pour faire face à une attaque de ce type ???

Normalement on va les voir venir (une vedette c'est peut-être discret mais pas 300) donc on doit pouvoir faire sortir les rafales.

20 rafale équipés chacun de 6 AASM et de 6 rafales d'une vingtaine d'obus de 30 mm, ça permettra d'éclaircir les rang Iraniens. En plus on peut peut-être envisager plusieurs raids. Et puis nos FLF furtive pourraient être suffisamment armée et discrète pour former une première barrière assez efficace.

Link to comment
Share on other sites

oui mais à condition d'avoir le PA à proximité... de plus, traiter une vedette très rapide d'une centaine de tonnes avec un AASM  :O  :O

Imaginons de simples frégates accompagnant un BPC ou un TCD (voire même un bâtiment ravaitailleur...). A part bourrer de tigres un BPC et les mettre en l'air pour les intercepter je ne vois pas trop quelle serait la réponse possible pour une marine comme la nôtre  :-[

(considérant le M51 comme très légèrement too much...)

Link to comment
Share on other sites

vous-êtes vous posé la question de savoir si l'Etat avait envie d'envoyer des PA dans tous les coins de la planète.

Pascal a raison sur ce point.

Il ne s'agit pas d'envoyer des PA s'exhiber partout et de se méler de tout.

Cependant, l'influence hors EU/OTAN/pays de droit se fonder sur la force.

Notre influence mondiale dépend très clairement de notre capacité à faire peur et contraindre les Etats rivaux.

Hors avec un seul PA notre capacité à faire peur et contraindre est très limitée.

Oui , nous pouvons faire des opérations de représaille ou contraindre des Etats à moins de 60 à 100 avions de combat modernes.

Pour faire plus, ça dépend de notre capacité de projection de puissance.

-la mission offensive déléguée à la Marine pose problème sur TROIS points

--le premier est d'ordre géographique tous les pays du monde où nous agissons ne sont pas à portée UTILE de PA (je ne vais pas les citer pour la x ième fois).

Oui mais la totalité des pays qui comptent ont une façade maritime.Un pays faible militairement comme le sont tous les pays enclavés ne nous posent pas de problème.

--le deuxième est aussi d'ordre géographique vous prenez deux PA en charge de la projection de puissance combien selon vous en faudrait-il pour maintenir une présence H 24 durant 10 ans sur un point précis du Globe ? Vous me répondrez on a qu'à les baser à terre les avions. Oui sauf que là on entre dans une logique et une logistique qui n'est plus du tout celle des marins et puis demandez aux marins d'où ils veulent opérer?

Les opérations prolongées et continues contre les Etats sont très rares.

Et les avions peuvent être basés à terre.Pensons à la guerre du Pacifique.

Dans le cas des contre insurrections, on base à terre puisque par définition il n'y a plus d'Etat pour nous en empêcher.

--le troisième est d'ordre technique

un Rafale biplace navalisé n'a pas de canon et emporte moins de pétrole que son alter ego terrestre. Vous me direz tout le monde en monoplace. Ce à quoi je vous répondrai allez demander aux pilotes ce qu'ils en pensent pour mener une mission de strike nocturne avec tirs multiples...

Sans importance aujourd'hui.Cf le DAS et le F35, ou l'AASM.Les biplaces sont une survivance du passé.

Link to comment
Share on other sites

sauf que les ailes du raFale auraient du être repliables

Pour avoir lu pas mal de littérature sur le développement du rafale, je peux te dire que cette option à été virée extrêmement tôt, avant même le premier vol du Rafale A. C'était beaucoup trop complexe avec des ailes en composite.

@+, Arka

Link to comment
Share on other sites

Je me pose une question depuis un moment...

Si le PA2 ne se fait pas tout de suite (très vraisemblable) et qu'au moment de débloquer les crédits, il soit temps de penser au remplacement du charles : le deal franco-brit pourrait-il être remis à plat pour finalement se tourner vers des PA type Roméo bis (avec un nouveau moteur nucléaire type futurUS) ou le contrat est déjà signé seulement reporté ?

Link to comment
Share on other sites

Je me pose une question depuis un moment...

Si le PA2 ne se fait pas tout de suite (très vraisemblable) et qu'au moment de débloquer les crédits, il soit temps de penser au remplacement du charles : le deal franco-brit pourrait-il être remis à plat pour finalement se tourner vers des PA type Roméo bis (avec un nouveau moteur nucléaire type futurUS) ou le contrat est déjà signé seulement reporté ?

Le PA brit en en train d'etre construit ... ca sauf a leur racheter le second qui se fera surement pas je vois mal quelconques deal!

Link to comment
Share on other sites

Et donc le design est actuellement remis en cause coté francais ou on reste sur le CVF ?

Le design de quoi? du porte avion qu'on aura pas ... bah a priori si y a un design pour un porte avion qu'on ne construira pas le design serait un nouveau adapté a nos besoin.

Link to comment
Share on other sites

Si, un nouveau PA, on l'aura :D La question est quand :p

Si la réponse est aux calendes grècque ... Aprés ça dépend aussi de ce qu'on appelle un PA. Si c'est dans 30 ans et qu'il faut remplacer le GAN complet, on risque de faire comme tout le monde et de s'équiper de 3 F35B qu'on pourra théoriquement mettre sur nos BPC (ou équivalent)
Link to comment
Share on other sites

j'ai lu ici souvent, et je trouve logique, que l'important dans un gan c'est l'aviation embarquée. (et le cout aussi d'ailleurs vient majoritairement de la)

se doter d'un second pa signifierai donc augmenter notre dotation en rafale m...meme si le but de ce second pa ce serai la permanence a la mer, 1/3 du temps on aurai deux pa dispo...on peut imaginer un planning tres light pour le "second" a ce moment, genre entrainement, mais il paraitrai assez peu prevoyant de ne pas avoir moyen le cas echeant d'armer ce second pa (vraiment en cas de besoin vital par exemple...)

Sans deshabiller l'adla en faveur de la marine, ce qui ne fait que deplacer le probleme, serai il envisageable d'equipper un ou deux escadrons de l'adla avec des rafales marines? on pourrai imaginer de les faire tourner avec les rafales utilisés par la marine, ce qui permettrai d'economiser un peu les cellules des appareils marine, pour compenser en partie le surcout a l'achat des "m" par rapport aux "c"

(j'imagine que les rafales m etant prevus pour l'utilisation sur porte avion, une utilisation sur des bases a terre doit etre moins stressante pour les cellules et donc la durée de vie sans doute pourrai etre allongée)

Cela apporterai de la souplesse, en permettant en cas d'urgence d'armer le second porte avion (dans un cas ou la projection par pa est preferée) ou au contraire de laisser l'adla beneficier des appareils si on choisis de se deployer via une base alliée proche du theatre supposé.

reste le probleme des pilotes, mais je suppose qu'il serai possible de former assez vite un escadron de pilotes experimentés de l'adla..enfin, plus rapide que de construire des rafales m, peut etre pas assez rapide cependant si on a reelement besoin d'un deploiement en urgence.

Il y a des echange j'imagine entre marine et adla, de temps en temps, donc sans doutes quelques pilotes adla qualifiés apontage qui pourraient se requalifier en une journée ou deux sur le chemin...

concernant l'escorte du pa...si on a besoin d'un deploiement rapide sur un point chaud, j'imagine qu'on peut placer deux pa dans un meme gan, sinon si il s'agit de deployer deux gan distincts dans deux zones "chaudes" avec risque air air voir sous marin, c'est plus les fregates et sna qui risquent d'etre en manque, a moins de deshabiller temporairement la fos...

quoi qu'il en soit, les aviateurs ne perdraient rien a voler sur "m", et la souplesse apportée si on a deux pa et qu'on veut rester au plus juste en dotation d'appareils pourrai valoir le surcout a l'achat, non?

Link to comment
Share on other sites

Sans deshabiller l'adla en faveur de la marine, ce qui ne fait que deplacer le probleme, serai il envisageable d'equipper un ou deux escadrons de l'adla avec des rafales marines?

C'est parfaittement envisageable. D'ailleurs c'est même presque prévu avec l'escadron de transition qui serrait équipé des rafale B/C et M. (enfin cet escadron n'est pas encore sur d'exister, ça dépend aussi des besoins export)

reste le probleme des pilotes, mais je suppose qu'il serai possible de former assez vite un escadron de pilotes experimentés de l'adla..enfin, plus rapide que de construire des rafales m, peut etre pas assez rapide cependant si on a reelement besoin d'un deploiement en urgence.

La ça dépend comment on raisonne. Actuellement sans PA2, on a déjà du mal à maintenir les compétences de 3 flottilles alors ce serra encore plus dur de maintenir les compétence de 2 escadrilles supplémentaires. Si on rajoute que les pilotes de la marine sont qualifié aux appontages aux USA, ça coûtera encore plus cher si on doit payer un stage US à nos pilotes terrestres qui ne vont presque jamais apponter.

Mais si on a un PA2 et besoin de former deux fois plus de pilotes (pour 3 flottilles de 15 rafales M et pour 2 escadrilles de 20) un entraînement purement français pourrait se justifier et donc la formation des équipages de l’AdA ne coûtera pas très cher. Si en plus on arrive à vendre des rafale M aux brésiliens (qui se seront décidé parce qu’on leur aura vendu un PA dérivé de notre PA2, pour les indiens je n’y crois pas, mais ça reste théoriquement possible) on peut aussi justifier cette école aéronavale pour les besoins export. En plus un appontage automatique doit être technologiquement réalisable et limiter encore la différence de pilotage.

Mais bon actuellement (en comptant ceux sous cocon) on a déjà presque plus de rafale M que ce que pourrait recevoir le CdG, donc je ne suis pas sur que l'AdA ait besoin de s'équiper de rafale M, tant qu'on n'a pas de PA2 en tout cas. Et vu que je ne suis pas sur que la marine ait les moyens d'ecorter un second PA ...

Link to comment
Share on other sites

Mais bon actuellement (en comptant ceux sous cocon) on a déjà presque plus de rafale M que ce que pourrait recevoir le CdG, donc je ne suis pas sur que l'AdA ait besoin de s'équiper de rafale M, tant qu'on n'a pas de PA2 en tout cas. Et vu que je ne suis pas sur que la marine ait les moyens d'ecorter un second PA ...

Si je pense que la marine a les moyens d'escorter 2 groupes aéronavals...

...mais après c'est le ou les groupes amphibies centrés autour d'un ou plusieurs BPC qui n'auront plus d'escorte, ou très peu d'escorte...

Link to comment
Share on other sites

La furtivité des Fremm : RCS inférieure à celle des Horizon qui est déjà de la taille d'un Thonier...

avec les peintures proposées par les Espagnols à base de nanofilaments... on ne va plus les voir beaucoup... je ne vous parle pas de l'étrave inversée... (Sniff, qui aurait encore diminué cette RCS)

Bref couler une Fremm (ou plusieurs FREMM et une HRZ si menace plus sérieuse) risque de ne plus être pour quelques temps à la portée du premier état venu

Car il aurait besoin d'y mettre beaucoup de missiles modernes pour être saturant

Et que ceux ci aient de bons autodirecteurs car elles vont devenir encore plus furtives : je ne suis pas sur que les C-802 vantés à la place des exocets MM40 par certains y suffiraient...

Ensuite avec les Drones, les Fremm vont acquérir une Intelligence qui n'étaient autrefois que l'apanage d'un GAN... Un équivalent de ScanEagle apporterait déjà amplement à l'affaire.

Enfin avec les MdCn, elles acquièrent une capacité de frappe dans la profondeur et avec les MM40 une capacité de frappe vers le littoral.

Sans nier la qualité de leur conception, et avant de les considérer comme des super-navires quasiment invincibles grâce à la furtivité radar et IR qu'elles seront censés avoir, attendons de voir ce que valent vraiment les FREMM dont la première ne commencera ses essais à la mer qu'à l'été 2011 ...

Déjà qu'il faudra attendre 2014 pour que les 2 premières FREMM disposent de leur NH90 en version "combat", c'est pas demain la veille qu'elles auront des drones (sans doute pas avant 2020), malgré le coût modéré d'un "ScanEagle".

Ce qui sera plus intéressant encore que l'embarquement d'un drone-hélico ce sera leur capacité à "voir" ce que verra le futur drone MALE ("Talarion" ou "Super-Heron TP") qui sera choisit début 2011 puis à en prendre le contrôle si besoin, surtout si ce futur drone est armé. Bref leur capacité de travailler en réseau "info-centré" si elle est bien exploitée devrait permettre de démultiplier leur efficacité dans certains scénarios.

Pour la capacité MDCN qu'elles apporteront là je suis 100% d'accord avec toi, ce sera un vrai plus que j'ai souvent moi-même souligné depuis 3 ans.

@philippe et pascal : j'entends bien les arguments selon lesquels réduire l'ADA à une force de DA peut-être imprudent, même s'il y a très peu d'ennemis potentiels que l'on ne puissent atteindre depuis la mer grâce à une grande force aéronavale (2 ou 3 PA).

Ceci dit, vous semblez considérer que notre MN actuelle est cohérente malgré les nombreux renoncements des dernières années : son unique PA, des 2 FDA type F70 obsolètes mais qui seront maintenues en service à grands frais jusqu'en 2021 dans l'attente des 2 FREMM AA, des navires de surveillance/police/logistique (je pense aux P400, A69 et BATRAL) qui sont bien vieillisants aussi ...

C'est sur ce point là qu'on diverge, car je trouve que l'évolution de note marine depuis 10 ans, ni celle qui est actuellement pour les 10 ans qui viennent est entachée d'incohérence. L'incohérence qu'avec Pollux et d'autres je dénonce et qui consiste à ne pas avoir su choisir entre :

- On décide de rester une vraie grande puissance mondiale (= qui ne repose pas uniquement sur la possession de SNLE) et on s'en donne vraiment les moyens (= au moins 2 PA + 15 vraies frégates bien armées, + au moins 6 SNA et au moins 3 BPC ...)

- On devient modestes et on se contente d'être une puissance régionale qui, hormis la dissuasion nucléaire conférée par ses SNLE, se contente d'assurer la souveraineté de ses grandes ZEE (héritées d'un passé de grande puissance) et de contribuer honorablement aux opérations internationales (comme l'Italie ou les Pays-Bas par exemple). Dans ce cas pas vraiment besoin de PA, mais de 15 à 20 OPV + 6 à 8 vraies frégates de combat, + 4 SNA, ou à la place des SNA 7-8 soum classiques genre DCNS Marlin, + 2 porte-hélicos de 15000 tonnes    

On veut tous un second PA mais on sait tous que le budget ne va pas augmenter, et comme ça vient d'être rappelé il ne pourra politiquement être commandé dans le contexte actuel. Alors le choix se représentera dans 5 ans, car à partir de 2015 la "bosse budgétaire" devrait s'atténuer (les 4 SNLE auront été livrés, le programme M51-2 aura été financé, les 2 premièrs FREMM seront en service ...) :

- Nos dirigeants du moment s'ils appartiennent à la mouvance "on veut maintenir le plus possible la position géo-politique passée de la France" (bref si D. De Villepin est devenu Président) vont maintenir/augmenter légèrement le budget et en profiteront peut-être pour commander le PA2 et accélérer les livraisons des SNA. Si ce n'est pas au moyen d'annulation d'une partie des 11 FREMM commandées, on retrouverait du coup la MN cohérente que l'on avait dans les années 70 et 80, avec une force aéronavale plutôt imposante escortée par un nombre correct de frégates et soum. Ceci dit vu qu'on s'est enchaîné dans des règles comptables très stricte ça ne sera posible que si la situation économique s'améliore ...

 

- S'ils appartiennent à la mouvance "la France doit dépenser juste ce qu'il faut pour garantir la souveraineté de son territoire et participer honorablement à toute opération multinationale qui lui convient" (qui au juste a cette position parmi les candidats potentiels à l'élection de 2012 ??) nos dirigeants du moment renonceront au PA2 et serons tentés d'étaler les livraisons de FREMM (augmentant du coup leur coût unitaire) puis de mettre l'accent sur le remplacement des A69 et P400 par une nouvelle génération d'OPV. Au moins ce schéma à le mérite de ne pas être tributaire d'une amélioration économique et ne demandera pas le courage politique pour "vendre" à l'opinion des dépenses sur des gros navires ...

Link to comment
Share on other sites

Ca doit bien etre limite, chris, surtout coté sna...faudrai pas qu'on en ai d'immobilisées hors grande visite...bon, meme si dans un cas exeptionnel on pourrai sans doute decaler une grande visite ou l'ecourter si gros besoin, ca serai tendu du slip il me semble.

Link to comment
Share on other sites

@Bruno

ton argumentation pêche à mon avis sur un point. Point que nos politiques et nos Amiraux prennent en compte (peut être contraints et forcés).

Il s'agit de la coopération, de l'action coalisée. Et de ce point de vue je ne peut m'empêcher de sourire à l'accueil outré qui fut fait à l'argument de Royal selon lequel on avait qu'à collaborer avec la RN... et bien 5 ans après on y court !

Tout çà pour dire qu'aujourd'hui notre cohérence navale doit s'entendre à deux niveaux

-la dissuasion et le renseignement (SNLE, SNA, Guerre électronique, Spatial) là pas de quartier on sanctuarise et on ne baisse pas la garde

-la projection de force et de puissance: on mutualise on coalitionne, sachant que sur un conflit majeur on ira en meute avec les autres (brits, us, italiens, espagnols). En clair face à l'IRAN à la Syrie au Pakistan à l'Inde on ne sera jamais seuls (on est dans structure intégrée de l'OTAN à nouveau).

Sur une menace < la Marine est calibrée pour nous permettre d'appréhender seuls le pb qui se résume aujourd'hui à de la pacification en Afrique et à de la police de ZEE

point barre le reste est aujourd'hui hors de portée

Link to comment
Share on other sites

En tout cas, merci pour les infos sur la piste du CDG. =)

Pour les histoire de PA2, encore faut-il avoir un point de fixation possible pour une base au sol dans le coin du conflict. C'est ne sera pas forcément toujours le cas.

Après, il y a le cas de figure des malouines.

Un département des DOMTOM envahi un beau matin avec un plantage de drapeau et un "c'est notre terre !"

L'amérique pourrait ne pas vouloir bouger et dire que nous n'avons qu'à trouver un règlement à l'amiable, l'Europe pourrait ne pas bouger non plus, imaginons des soldats allemands ou Finlandais refusant d'aller se battre pour sauvgarder un territoire FR d'outre mer. Si jamais le petit farceur à une vrai armée, (genre Venezuela, Pakistan, etc...) y se passe quoi ? Pourrions nous faire aujourd'hui ce que les GB ont fait en ce temps là ?

Link to comment
Share on other sites

-la projection de force et de puissance: on mutualise on coalitionne, sachant que sur un conflit majeur on ira en meute avec les autres (brits, us, italiens, espagnols). En clair face à l'IRAN à la Syrie au Pakistan à l'Inde on ne sera jamais seuls (on est dans structure intégrée de l'OTAN à nouveau).

Face à une menace de tout premier ordre, lors d'un conflit majeur qu'ils auraient pu perdre, les brits y sont allés seuls en 82.

Donc le coup de la coalition qui serait forcément assurée a bon dos, en plus d'être dangereux.

En fait tout dépend uniquement des relations qu'entretient notre méchant ennemi avec les USA.

Link to comment
Share on other sites

@Bruno

ton argumentation pêche à mon avis sur un point. Point que nos politiques et nos Amiraux prennent en compte (peut être contraints et forcés).

Il s'agit de la coopération, de l'action coalisée. Et de ce point de vue je ne peut m'empêcher de sourire à l'accueil outré qui fut fait à l'argument de Royal selon lequel on avait qu'à collaborer avec la RN... et bien 5 ans après on y court !

Tout çà pour dire qu'aujourd'hui notre cohérence navale doit s'entendre à deux niveaux

-la dissuasion et le renseignement (SNLE, SNA, Guerre électronique, Spatial) là pas de quartier on sanctuarise et on ne baisse pas la garde

-la projection de force et de puissance: on mutualise on coalitionne, sachant que sur un conflit majeur on ira en meute avec les autres (brits, us, italiens, espagnols). En clair face à l'IRAN à la Syrie au Pakistan à l'Inde on ne sera jamais seuls (on est dans structure intégrée de l'OTAN à nouveau).

Sur une menace < la Marine est calibrée pour nous permettre d'appréhender seuls le pb qui se résume aujourd'hui à de la pacification en Afrique et à de la police de ZEE

point barre le reste est aujourd'hui hors de portée

Et on rajoute pour compléter un tableau bien synthetisé par Pascal :

que les menaces actuelles sont maintenant toutes à portée de rafales ADA

que tous nos Dom Tom se protègent les uns les autres

quesi les Chinois avaient actuellement l'idée saugrenues d' aller planter un drapeau sur un de nos ilots du pacifique je n'ose pas imaginer la réponse solidaire "otanienne" des Youesses qui nec

veulent surtout pas voir les chinois sortir de la mer de Chine!

Bref tout cela pour dire qu' on n'a ni Mussolini ni Hitler à nos frontières immédiates et que la guerre froide est finie ...et que pour le reste ce sera de la coalition

Link to comment
Share on other sites

Si jamais le petit farceur à une vrai armée, (genre Venezuela, Pakistan, etc...) y se passe quoi ? Pourrions nous faire aujourd'hui ce que les GB ont fait en ce temps là ?

Si jamais le farceur en question est le Canada, ça risque d'être très tendu, le PA2 (et ses avions) serrait presque indispensable. Et nos SNLE seront très utile (au moins pour écarter les US) et on ne pourra malheureusement pas compter sur nos alliés pour autre chose qu'un soutient logistique.

Mais pour la plupart des autres ennemis potentiels, notre GAN (avec 3 ou 4 SNA, une dizaine de frégate, 2 à 4 BPC/TCD …) doit avoir une capacité offensive supérieure à ce qui pourrait lui être opposer pour la défense d’un territoire fraîchement conquis (tout en gardant des réserves pour protéger le territoire d’origine de représailles) En plus la plupart de nos territoires sont plutôt bien peuplés (donc difficile à annexer, en plus c’est assez facile d’y maintenir une garnison importante) et assez proche les uns des autres (donc la reconquête pourrait compter sur une base à proximité)

A mon avis à part pour St Pierre et Miquelon ou pour Clipperton (mais qui en voudrait ?) on ne craint pas grand chose.

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,961
    Total Members
    1,749
    Most Online
    Mathieu
    Newest Member
    Mathieu
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...