PolluxDeltaSeven

Moderateur
  • Compteur de contenus

    5842
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Days Won

    20

PolluxDeltaSeven last won the day on June 15

PolluxDeltaSeven had the most liked content!

Réputation sur la communauté

1238 Excellent

1 abonné

À propos de PolluxDeltaSeven

  • Rang
    Héros
  • Date de naissance 04/25/1985

Profile Information

  • Gender
    Not Telling
  • Pays
    France

Visiteurs récents du profil

2021 visualisations du profil
  1. PolluxDeltaSeven

    AASL (Armement Air-Sol Léger)

    J'ai mis "peut-être" parce que je n'étais pas certain du choix des armes. Après, les bombes guidées très légères balancées depuis des drones intéressent beaucoup de monde: Chine, Turquie, Serbie, USA, etc. En France, nos FS aimeraient bien en équiper les C-130 d'ailleurs. Bref, il y a une utilité, et un marché à prendre. Mais la concurrence des missiles léger reste bien réelle sur le segment particulier des drones.
  2. PolluxDeltaSeven

    AASL (Armement Air-Sol Léger)

    Comme je le précise sur l'article de defens-aero, l'intégration sur drone n'est pas impossible, mais "soumise à caution", et je tiens ça de sources sûres (même si ça a pu changer depuis). En gros, on dit juste qu'on ne sait pas. Que des bombes similaires et aussi légères développées SPÉCIFIQUEMENT pour un usage sous drones puissent le faire, oui, c'est une évidence. Qu'une bombe conçue pour être larguée à grande vitesse et très basse altitude puisse être efficace en étant larguée à basse vitesse et très haute altitude, c'est autre chose. Je pense que personne, à la DGA, n'a envie de s'avancer là-dessus. Mais il est évident que chez Thales, on y pense. Et si l'ASPTT telle que présentée actuellement est mal adaptée, nul doute qu'elle servira de base à une munition optimisée en termes d'aérodynamique et de guidage (voir la conclusion de l'article). Après, si c'est "soumis à caution", c'est aussi pour des raisons opérationnelles. La GBU-12 tirée depuis l'ATL2 a refroidi pas mal de gens dans l'AdlA, avec un taux d'échec bien supérieur à celui de la même munition tirée depuis Mirage ou Rafale. Rien d'illogique, et rien qui ne dépasse les chiffres d'échecs des mêmes GBU-12 tirées depuis des drones US. Mais il semble qu'on ait pas la même culture que nos cousins américains vis-à-vis des bombes lâchées en pleine nature. Or, si on commence à utiliser de l'ASPTT, c'est aussi parce qu'on veut frapper léger, discret, et sans dommages collatéraux. Ce qui est peu compatible avec le fait de paumer des bombes sur les maisons avoisinantes parce qu'elles manquaient d'énergie (et non pas de vitesse finale) pour atteindre leur box. Tout est une question de choix et de volonté du client: la Chine et ses clients du Moyen-Orient préfèrent peut-être maximiser l'emport d'arme de leurs drones, quitte à accepter un taux d'échec raisonnable, comparativement à des missiles plus lourds, plus chers, et plus encombrant. L'Armée de l'Air (et/ou d'Armée de Terre) préfèrera peut-être faire un choix différent. Ou peut-être qu'elle n'aura pas à choisir, et que l'arme s'avèrera parfaitement adaptée à un tel usage. Mais pour l'instant, on n'en est pas certain.
  3. PolluxDeltaSeven

    [Rafale]

    on se calme les enfants !
  4. PolluxDeltaSeven

    [PO] Eurofighter

  5. PolluxDeltaSeven

    [PO] Eurofighter

    Non, ça me saoule. Du coup retournez au sujet Eurofighter immédiatement. Si vous voulez parler de la PO française, il doit y avoir un sujet qui conviendra mieux, sinon créez le (oui je suis toujours grognon)
  6. PolluxDeltaSeven

    Qui sera le quatrième client export du Rafale?

    ARPA, mon ami, vous commencez à me courir sur le haricot. Vous (tous) être hors sujet dans cette conversation. DEFA et Bubzy ont expliqué en long en large et en travers de quoi il retourne à la fois pour l'industriel et pour les forces. ARPA tu as le droit de ne pas être d'accord (même si au final vous n'êtes simplement pas d'accord sur ce qu'on met dans le mot "modernisation"), mais c'est HORS SUJET !! Donc merci de ne PLUS ABORDER cette question de la modernisation des bestioles parce que ça me gave de me taper 4 pages de forum pour lire un truc qui tourne en boucle non stop. Merci à vous tous
  7. PolluxDeltaSeven

    La Composante Air belge

    Juste pour information, je suis fatigué et irritable
  8. PolluxDeltaSeven

    La Composante Air belge

    Attention aux HS quand même (je parle pour la page précédente surtout)
  9. PolluxDeltaSeven

    La Composante Air belge

    Je parle surtout de leviers d'opinion et de leviers politiques, qui peuvent s'exprimer sous la forme de marketing et de com', mais pas uniquement. En gros, essayer de convaincre les militaires, c'est 30% du job. Les 70% restant, c'est convaincre les politiques, et leurs donner les arguments pour qu'ils justifient leur choix auprès de leur opinion. Les exemples, après, restent soumis à interprétation tant ils diffèrent les uns des autres (Suisse, Brésil, etc.) Mais on sort effectivement du sujet. Après, je ne dis pas que Dassault a complètement tord de bosser de la sorte. Ils répondent à une logique qui est la leur, et qui se comprend d'après leur taille, leurs ambitions, etc. Quel que chose me dit que si on avait pas déjà 3 clients exports, ils auraient pu être tentés de jouer le coup un peu plus sérieusement en Belgique. Mais, encore une fois, c'est un appel d'offre gouvernemental. Sans vraie volonté et motivation du côté gouvernemental, et si Dassault ne pousse pas au cul, c'est logique que ça ai évolué de la sorte
  10. PolluxDeltaSeven

    Eurofighter

    Le bidon de 1800 litres, je suppose que c'est aussi pour apporter des arguments au Advanced Typhoon pour remplacer le Tornado en Allemagne. Le timing n'est sans doute pas anodin. Le Typhoon semble avoir quelques problèmes avec le largages de charges lourdes. Sans doute rien d'impossible à surmonter, mais ça demande du temps et des crédits. Temps et crédits qui pourraient être débloqués si "quelqu'un" est prêt à financer une variante plus polyvalente de la bête, par exemple, avec la campagne d'essais en vol et de largage de charges lourdes qui vont avec. Quant à l'emport d'un tel réservoir: je dirais sous les ailes. Je doute qu'il puisse passer sous le ventre, mais la photo n'est pas très explicite sur la question.
  11. PolluxDeltaSeven

    La Composante Air belge

    Parce que Dassault ne sait pas vendre, des avions militaires et dans le monde moderne en tous cas. Alors oui, c'est de la provoc', mais c'est vraiment basé sur du vrai. Et de nombreuses personnes chez Dassault Aviation s'en plaignent. Mais aujourd'hui, on continue chez Dassault de vouloir vendre des avions de combat comme en pleine Guerre froide, en négligeant complètement ou presque les effets de com' et de marketing (ce qu'on appelle pourtant aujourd'hui des leviers d'opinion et des leviers politiques). Aujourd'hui, quand en interne ou en externe quelqu'un essaie de monter une structure destinée à promouvoir le Rafale sur un marché bien précis, il y a des gens très hauts placés chez Dassault qui répondent que non, c'est le boulot du Quai d'Orsay. Ou que, oui, pourquoi pas, on va demander au Quai d'Orsay de s'en charger. Et, de manière générale, il n'y a pas (plus) chez Dassault, en interne, de véritables spécialistes des relations internationales capables de les aiguiller vers tel ou tel marché. Pour tout ça, ils se réfèrent uniquement à quelques briscards qui ont de bonnes bases mais pas à jour, et sur... le Quai d'Orsay, encore une fois ! (emoticone Facepalm). Chez Dassault, c'est grosso modo depuis 2008 (puis 2012) qu'on se bouge le fion côté militaire parce que le marché des bizjet se casse relativement la gueule. Mais en vrai, "l'industriel qui veut vendre son produit" veut surtout éviter toutes pertes potentielles, et ne fait quasiment aucun investissement à risque. Typiquement, c'est la présidence Sarkozy qui a insisté pour que Dassault présente le Rafale en Inde. A St Cloud, à ce moment-là, on estimait qu'après 10 ans à refuser le Mirage 2000, c'est qu'ils ne voulaient pas acheter français pour "des raisons politiques". L'Elysée et le Quai d'Orsay leur ont assuré qu'il y avait un partenariat stratégique à tenter, et ils avaient raison (même si le même gouvernement avait planté le Brésil) Bref, non, Dassault et la France de manière générale ne sont pas de "bons" vendeurs. Ce ne sont pas de mauvais vendeurs non plus hein !! Mais quand il s'agit d'aller démarcher de nouveaux prospects, de prendre des risques pour tenter l'impossible, de faire rêver avec leur produit, bah ils ne font pas ça bien. Et, pour le coup, c'est compréhensible. SAAB ou Eurofighter qui ne produisent que du militaire vont pouvoir prendre bien plus de risques que Dassault, qui s'appuie sur des reins solides dans le secteur des jets d'affaire. Et Dassault Aviation a une culture du secret des affaires et de la discrétion sur les produits qui correspond bien à sa clientèle professionnelles, ou à ses clients du Moyen-Orient notamment, mais qui fonctionne TRES MAL en Europe où les relais d'opinion sont tout simplement ESSENTIELS !! Oui, au Moyen-Orient, quelqu'un qui prépare un appel d'offre sur-mesure pour un type d'appareil avec un budget insuffisant pour le-dit appareil finira quand même par prendre ce dernier. L'argument financier n'aura servi que de levier dans la négociation. En Europe, en Suisse, en Belgique, ou même en Finlande, quand l'appel d'offre est taillé sur mesure pour ce que veulent les forces aériennes (le "5th Gen") mais que les politiques imposent un budget bien inférieur, et bien il faut être sacrément présomptueux et susceptible pour refuser de tenter sa chance !!! Bref, ni Dassault ni Balard ni le Quai d'Orsay n'ont su anticiper les facteurs politiques internes en Belgique et leur impact sur un tel marché. Si ça se trouve, ils vendront quand même le Rafale. Mais ça ne rendra pas service à leurs conceptions commerciales. Parce que ce que beaucoup mettent sur le compte de l'arrogance française, c'est tout simplement un manque de compétence (pour être poli) politique (et industriels, quand on parle d'industriels qui délaissent leurs services avant-vente aux administrations) qui nous a déjà coûté des marchés au Marco, en Arabie Saoudite, au Brésil et, de mon point de vue, en Suisse et bientôt en Belgique. En l'occurence, l'erreur française aura été de ne pas postuler à l'appel d'offre dans les règles, quitte à proposer un accord stratégique complémentaire. C'était ça le bon moove à faire. Ce post est volontairement provoquant, mais c'est aussi histoire de montrer qu'une entreprise ce n'est pas QUE de la pure rationnalité économique. Pour Dassault, laisser les clés des compétences internationales au ministère compétent c'est aussi une forme de confort, cela permet d'éviter des investissements coûteux pour une entreprise de (relative) petite taille. De plus, sur l'appel d'offre belge en particulier, même si celui-ci est clairement moins orienté pro-F-35 que certains ne le disent, il reste quand même bien dans la lignée du F-16 et de la philosophie d'emploi de l'USAF, y compris par rapport à la furtivité. Certes, les dimensions économiques ne doivent pas être négligées, tout comme la volonté d'adhérer aux doctrines d'emploi du fournisseur (mais, dans ce cas là, pourquoi définir un RFGP aussi précis du point de vue de la doctrine?). Mais Dassault rêve d'un face à face non biaisé avec le F-35, et ce n'est pas le marché belge qui le lui offrira, quelle que soit la résolution. Donc, c'est quand même une décision réfléchie de leur part. Mais certainement pas parce qu'ils n'ont aucune chance de gagner ! Mais parce qu'ils estiment ne pas en avoir assez, ou en tous cas pas dans leurs termes.
  12. PolluxDeltaSeven

    [Rafale]

    GBU-24 de 1000kg
  13. PolluxDeltaSeven

    [Rafale]

    Malheureusement j'ai pas d'archives haha ! (et je devais pas avoir plus de 3-4 ans à l'époque de toute manière ;) )
  14. PolluxDeltaSeven

    La Composante Air belge

    Ça fait environ 35 pages que ce topic me casse littéralement les burnes. Je perds une heure par jour à relire une centaine de posts qui n'ont aucun lien avec le sujet de la Composante Air Belge, mais qui partent dans tous les sens, de Clara Morgane à la coupe du monde, en passant par les différences culturelles de part et d'autre de Quiévrain, par l'analyse des institutions Européennes, du QI de Donal Trump, et de propos beaucoup trop généraux sur la Belgique. Et, bien entendu, des chicaneries, des attaques personnelles, des jugements de valeurs à en pleuvoir, etc etc. DONC !!! Comme ça me saoule TEEEEELLEMENT, soit vous vous reprenez (et j'entends par là vous ne parlez QUE des news en rapport avec la Composante Air et des commentaires DIRECTS à ce propos), soit je ferme ce topic à mon prochain passage dans le coin !! EST-CE QUE C'EST CLAIR POUR TOUT LE MONDE ???!!!! Donc partagez vos liens, discutez-en, mais pour les discussions générales sur la politique belge, c'est AILLEURS !!!!
  15. PolluxDeltaSeven

    [Rafale]

    C'était le Hornet 2000. Ce n'est pas allé très loin. En gros l'idée c'était de laisser une grosse part de la conception aux Français, et la gestion de la production aux Américains, qui auraient bien entendu eu la maîtrise d'ouvrage du projet, puisqu'ils en auraient commandé plus. Je vous laisse imaginé la gueulante que ça a provoqué chez Dassault ! Merci à vous deux !! Il me reste plus qu'à spoter les points d'alignement la prochaine fois que je me retrouve sous un Rafale, haha !