PolluxDeltaSeven

Moderateur
  • Content Count

    6,181
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    25

PolluxDeltaSeven last won the day on October 3

PolluxDeltaSeven had the most liked content!

Community Reputation

1,949 Excellent

3 Followers

About PolluxDeltaSeven

  • Rank
    Héros
  • Birthday 04/25/1985

Profile Information

  • Gender
    Not Telling
  • Pays
    France

Recent Profile Visitors

2,960 profile views
  1. On va surtout essayer d'y caser du MICA-NG, qui n'a rien (du tout) à envier à l'Astra
  2. Quelqu'un sait ce que couvrirait cette modernisation? Est-ce que des choses avaient filtrées il y a deux ans?
  3. Y'a des sagouins qui gaspillent du bon champagne en le fracassant sur des barcasses !!!!
  4. Alors oui, parfaitement d'accord, elle est d'ailleurs présentée comme une arme d'autodéfense. Par contre, là où ça devient con, c'est qu'il est envisagé pour "plus tard" de peut-être accepter de payer pour le soft permettant à la MU90 de jouer un rôle anti-torpille. Mais bon d'ici à ce qu'on se décide à faire ça, on aura bien inventé des chariot élévateur sur coussin d'air pour faciliter le déplacement des armes à la main...
  5. PolluxDeltaSeven

    [Rafale]

    En réalité tous les Rafale peuvent emporter toute la liste complète du Rafale M (à l'exception du ASMP sur Rafale C, qui peut être emporté mais pas tiré). Les Rafale B emportent régulièrement un SCALP en point central pour s'entrainer à la mission ASMP d'ailleurs. Mais on est d'accord que dans les faits, l'Exocet et la nacelle de ravito ça reste cantonné au Rafale M
  6. Alors c'est pas un problème de design, mais de choix de la Marine, donc de pognon. En gros la configuration de la soute torpille hélico+TLT est pas bien différente de ce qui se fait sur FREMM. Mais la Marine n'a pas voulu acheté l'équipement de manutention pour les FDI. Donc c'est torpilles dans les tubes + éventuellement un stock pour les hélico, mais sans moyen de les partager, à moins de trimbaler les bouzins à la main je suppose. De toute manière, ce programme n'est qu'une succession de petites économies. Tout ce qui n'était pas essentiel a été jarté pour gagner du temps et de l'argent. Regarde mieux ;)
  7. Mouais... Je resterais plus circonspect. C'est moi qui ait posé la question à l'officier en question, et il a simplement dit que le standard 1 actuel était FFBNW, et qu'il y avait des réflexions en cours pour en équiper les frégates lors "d'un standard ultérieur' (ça peut donc être le standard 2 ou le standard 447). En l'occurrence, "aucune piste n'est exclue, qu'il s'agisse de leurres, de brouilleurs, ou de leurres actifs", comprenez une conjugaison de leurres et de brouilleurs. Les réflexions étant menées avec différents industriels: Naval Group, MBDA, Lacroix. Pour moi ça pue quand même le PEA pas encore lancé que le système qui sera opérationnel dans 5 ans. Mais bon on verra... Par contre, y'a bien un PEA en cours pour améliorer le COMINT, les FDI sont FFBNW, et ça je serais moins surpris que ça arrive assez vite. Pour les MDCN ou Aster supplémentaires, ça aussi c'est à voir pour les standards ultérieurs. Reste tout de même la possibilité qu'une demande insistante de la Grèce nous fasse opter pour des lanceurs supplémentaires également (plus il y a de communalité entre notre design et le leur, mieux on pourra synchroniser les livraisons pour pas ralentir le programme) Au final, je pensais comme beaucoup que c'était une question de pognon qui expliquait le manque de certains équipements ou le manque d'ambition sur d'autres. Maintenant je pense que c'est aussi et peut être surtout une question de timing. La DGA et la MN ont l'air de relativement faire confiance au gouvernement/à la conjoncture actuelle et au respect de la LPM dans les temps. Leur plus GRANDE peur ce serait que tout ralentissement du programme pour X ou Y raison (en l'occurrence le temps de développer tel ou tel système) ne leur coûte in fine 1 ou 2 coque, ou un étalement des livraisons sur une longue période. Donc tout ce qui n'est pas prêt, bah par miracle on en a pas besoin, ça tombe bien !
  8. C'est dans BEAUCOUP de ses vidéos, haha!
  9. LA SUISSE TETIEU !!
  10. Ça a TOUJOURS été comme ça, rien de nouveau sous le soleil. De l'affaire Dreyfus au Rafale, en passant par l'homéopathie, le réchauffement climatique ou le nuage de Tchernobyl, la presse généraliste en à jamais rien eu à foutre d'être objective et uniquement factuelle. Ce ne sont pas des revues scientifiques à comité de lecture. C'est pas pour autant qu'il faut tout jeter. Il faut juste comprendre le spectre d'analyse et de déformation de chaque journal. Mediapart et le Monde font pas plus de propagande que les Échos ou le Figaro. Ils ont juste une grille de lecture -subjective- différente. Mais, de manière générale, il ne faut pas attendre d'un journal ou d'un journaliste qu'il se contente de relayer des faits. Ça c'est le job des relations presse des grosses boîtes et des agences de presse. Le journaliste doit recouper des infos, élaborer des théories, questionner le réel, et proposer des "histoires" (Mes collègues américains et anglais ne m'interrogent pas sur les articles que j'ecris mais sur mes "stories"). Bref, l'erreur c'est de croire qu'on peut prendre pour argent comptant N'IMPORTE QUEL JOURNAL! Même son préféré... C'est peut-être triste, mais c'est comme ça et ça a toujours été comme ça. Après ça ne dédouane pas de s'interroger au cas par cas, comme on le fait là, car c'est le seule manière de savoir le degrés de confiance qu'on peut accorder à un journal ou un journaliste. Juste, je rajouterais un truc: on peut râler sur les derives de la presse indépendante ou relativement indépendante. Il n'empêche qu'en Inde on est aujourd'hui beaucoup plus proche d'une vraie propagande politique que de pur journalisme. Du coup on est pas les plus mal lotis
  11. Je me suis dévoué pour le lui expliqué de vive voix lors d'un dîner à Bombay 10 jours avant la publication de cet article, ça avait l'air de lui rentrer dans l'oreille pour ressortir par l'autre. Et mon impression était juste apparemment. N'oublions pas comment ça marche dans la généraliste: tu envoie un type à Delhi pour gérer toutes les questions en lien avec l'Inde et la France, donc les gars traitent de tout alors qu'ils sont spécialistes en rien. Et pour ce qu'ils ne connaissent pas, ils suivent simplement la ligne éditoriale du journal. Or dans la généraliste, la mode c'est de taper sur les industriels de l'armement, surtout s'ils possèdent en plus un grand journal concurrent. (et encore, là on râle parce qu'on connait bien le sujet. Mais vous imaginez pas les engueulades que j'ai pu avoir avec des journalistes de la généraliste à propos du nucléaire ou du glyphosate. Ils sont encore plus à la masse sur l'écologie que sur les autres questions, ce qui est objectivement bien plus important vu l'urgence de ces questions)
  12. Tiens d'ailleurs, de ce qui m'a été dit en Suisse à propos du Typhoon vs Hornet par des "sachants", je paraphrase: "y'avait franchement rien de nouveau sur Typhoon que ce qu'on a déjà sur Hornet. Même agencement des écrans, même disposition des manches. Concrètement, on avait l'impression d'être dans la même génération de chasseurs, à part qu'il avait plus de patate. Du coup c'était un peu frustrant". Après le monsieur a dit qu'effectivement l'interface était moins intuitive et fonctionnelle que sur le Hornet, avec une double sensation étrange de trop se reposer sur la technologie et en même temps de pas assez l'exploiter. Après j'ai sans doute été un peu lost in translation, mais j'avais l'impression que c'était au final raccord avec le reste de ses propos, et ceux du pilote dans le podcast. L'équilibre entre automatisation et fonctionnalité manuelle est loin d'être parfait sur le Typhoon, et du coup je comprends mieux le souci avec cette histoire de commandes vocales (une belle idée à la con). Le pilote interrogé en Suisse avait quand même l'honnêteté de reconnaître qu'il aime beaucoup le Hornet et le connait par contre, et que donc il juge les autres avions à l'aune de ce qu'il maîtrise déjà. En gros, ça veut pas dire que le Rafale est intrinsèquement meilleur, juste qu'il est plus adapté pour quelqu'un qui vient de la génération F-18 (et encore plus F-16, je suppose). Quant au Gripen, les promesses du NG semblaient éveillées sa curiosité, notamment le fait de conserver le manche central mais de passer à trois grands écrans tactiles (il aimait pas trop l'idée de monoécran, mais c'était pas encore définitivement acté en 2011 il me semble). Mais on en a nettement moins parlé. Au final, cette histoire d'IHM sur le Typhoon, c'est du même ordre que son radar AESA ou ses tuyères vectorielles: un potentiel d'amélioration laissé en jachère et qui ne trouve(ra) jamais les investissements nécessaires pour son amélioration. A l'exception près que je pense sincèrement que les commandes vocales restent une connerie sans nom sur un avion d'arme, au même titre que des interfaces purement tactiles d'ailleurs. Et si chez Dassault on a fait le bon choix de pas se vautrer dans les promesses technologiques ridicules avec l'IHM du Rafale, j'ai l'impression que tout le monde aujourd'hui refait les mêmes erreurs avec le SCAF/Tempest, Dassault compris (sauf qu'on parle plus de vision synthétique et de cockpit virtuel aujourd'hui, mais c'est du même niveau de foutaises absolument pas "combat proof").
  13. Oui oui, ils sont HOTAS. Le pilote dit juste que la disposition sur F-16 est bien plus intuitive.
  14. PolluxDeltaSeven

    [Rafale]

    C'est exactement ce que je cherchais, j'avais oublié que le topic était dans cette section du forum ;)
  15. Moi je retiens surtout qu'il en balance plein la gueule aux IHM de l'appareil et son manche central ! Quand un pilote de Typhoon t'explique que que l'interface est bien moins intuitive, simple d'usage et confortable que les HOTAS latéraux du F-16, c'est plus qu'explicite ! Et, bien entendu, ça a l'air de râler de ne pas avoir de radar AESSA chez les pilotes de Typhoon. Je pense pas qu'ils seraient si impatients que ça d'en avoir s'ils ne voyaient pas déjà ce que ça apporte chez d'autres appareils.