Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

PolluxDeltaSeven

Moderateur
  • Posts

    6,526
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    33

PolluxDeltaSeven last won the day on December 15 2021

PolluxDeltaSeven had the most liked content!

Reputation

3,050 Excellent

3 Followers

About PolluxDeltaSeven

  • Birthday 04/25/1985

Profile Information

  • Gender
    Not Telling
  • Pays
    France

Recent Profile Visitors

4,928 profile views
  1. Tu parles de Meta-Defense ? Ah non mince, les personnages et les méthodes sont tellement similaires que ç'en est troublant !
  2. On évite le hors sujet les amis ;)
  3. PolluxDeltaSeven

    [Rafale]

    C'est vrai pour les avions civils (et les bombardiers lourds d'ailleurs), absolument pas pour les chasseurs tactiques. C'est pour Twitter, ça ne me choque pas en effet. Alors personnellement je n'ai toujours pas compris à quoi les pourcentages font référence. Mais pour le reste c'est clair: On a à gauche l'échelle qui correspond aux colonnes bleues (le nombre d'heures de vol) et à droite celle qui correspond au nombre de crashs (valeur absolue), avec un code couleur pour décrire la nature de l'accident. Du coup les pourcentages sont peut-être par rapport au nombre total d'accidents/incidents dans chaque flotte ?
  4. Alors techniquement, il me semble qu'il a dit qu'il "pensait" que les négociations étaient terminées, et c'est probable que ce soit 6 avions et pas 36. N'oubliez pas ce que je vous dis depuis un moment pour l'Indonésie: ils n'ont pas de pognon pour gérer toutes leurs intentions d'achat !! Rien n'a été signé avec les FREMM par exemple, et apparemment la configuration des frégates Arrowhead (signées il y a quelques années déjà) n'est pas encore fixée. Et sans parler du bordel atour des sous-marins ! Bref, rien n'est signé, et c'est pas parce que c'est prêt à être signé que le deal est fait, et même si c'est signé ça ne veut pas dire que les avances seront versées dans les temps (demandez aux Anglais et aux Sud-Coréens si les Indonésiens sont bons payeurs pour rire). Au final, si on part du principe qu'un tiens vaut mieux que deux tu l'auras, je préfèrerais encore qu'on signe rapidement pour 6 Rafale avec un acompte verser dans les temps plutôt que de signer une promesse d'achat pour 36 appareils qui sera si longue à mettre en place qu'on aura largement le temps de se faire doubler par Boeing et LM notamment ! Mais ce n'est que mon point de vue évidemment.
  5. Oui, d'où mes paragraphes suivants: "mieux" ou "meilleur" en parlant de type de PA n'a pas vraiment de sens, tant chaque concept a ses avantages et ses inconvénients. L'un des avantages du CATOBAR est d'ailleurs de pouvoir faire évoluer plus facilement son parc aérien, là où un porte-aéronefs est intrinsèquement limité par les capacités maximales atteignables par des appareils STOVL. C'est un peu plus complexe que ça. Les ponts-plats utilisés par les avions de l'USMC n'ont pas de tremplin. En soi, c'est bien mieux pour mener des opérations héliportées, mais au départ c'était aussi une volonté affichée de la Navy de ne pas disposer de porte-aéronefs trop performants qui auraient pu permettre de justifier (politiquement, et non pas opérationnellement) une réduction du nombre de CVN. A moins que la Chine décide de s'y mettre en développant un avion STOVL et des petits porte-aéronefs dotés de tremplins, personne ne disposera jamais simultanément de porte-aéronefs, de porte-avions STOBAR et de porte-avions CATOBAR.
  6. Alors j'ai pas accès à l'article, mais connaissant le gonz et sa façon de travailler, c'est clairement du pifométrique ++. Il faut vraiment pas lui attribuer plus de mérite que n'importe quel bloggeur ou fana défense sur Twitter. La seule chose qu'on peut dire de cette photo (si elle n'a pas été retouchée), c'est qu'un Rafale en configuration lourde a décollé, et que la photo a, "à n'en point douter," été prise AVANT un appontage simulé (la crosse est sortie). Le fait qu'elle ait été prise APRÈS un décollage ski jump est possible, et même plausible, mais simple conjoncture pour le moment. Euh... ça date de 2015 hein ! Alors, dans le genre "unpopular opinion", lors des premières opérations en Afghanistan, les Harrier anglais décollant STOL des porte-aéronefs classe Invincible faisaient plus de sorties, avaient une meilleure portée opérationnelle et embarquaient plus d'armement que nos Super Etendard CATOBAR. Ça faisait mal à l'égo ! Tout ça pour dire que tout le débat CATOBAR vs STOBAR vs STOVL ne vaut la peine que si les navires embarquent des avions aux capacités similaires. C'est là qu'une éventuelle utilisation opérationnelle du Rafale par l'Indian Navy pourrait nous offrir un point de vue intéressant (oui parce que je suis pas sûr que les données sur les différentes variantes du J-15 chinois soient super transparentes) Mouais... On compare pas vraiment la même chose. Un PA STOBAR (avec Rafale ou autre) reste aussi limité qu'un PA STOVL sur beaucoup de choses: pas d'avions de guet aérien, pas de grosses configurations d'emport pour les chasseurs, etc. A ce petit jeu, le PA STOVL peut même avoir quelques avantages: capacité à opérer des décollages et appontages simultanés (selon les doctrines d'emploi, Short ou Vertical), capacité à agir comme navire amphibie, meilleures performances comme porte-hélicoptères (si on part sur un vrai pont plat, sans tremplin notamment), possibilité de se contenter de navires vraiment petits (classe 20.000t) et donc moins chers, etc. Bref, chaque solution a ses avantages et ses inconvénients, et la comparaison entre les deux concepts atteint bien vite ses limites. Si le Rafale M est sélectionné par l'Indian Navy, ce sera son seul et unique prospect export, il ne faut pas se faire de films.
  7. Le pire ça reste les Harrier !! Les derniers Sea Harrier sont sortis de chaîne en 1998, ont reçu des modernisations (appontage vertical automatique notamment) en 2005, et ont été retirés en... 2006. Sur la vingtaine de FA.2 construits à neuf (le reste était des FRS.1 modernisés), les plus anciens avaient à peine 13 ans de service, et beaucoup ne dépassaient pas les 1700h de vol ! Un vrai gâchis ! Et c'était presque pire pour les Harrier GR.9, entrés en service à partir de fin 2006, et retirés en 2011 ! Même si ce n'étaient pas des cellules neuves, les travaux de remise à niveau avaient été vraiment impressionnants ! Mais c'est vraiment une tradition britannique pour le coup: terre brûlée ! Quand le politique a dit que ça coûtait trop cher de rentabiliser un investissement, on découpe, on bulldozerise, on enterre les machines-outils et on crame les plans, comme ça on est certain que le gouvernement d'après ne reviendra pas en arrière sur la décision ! (bon, pour le coup une partie des Harrier a évité le bulldozer pour finir en pièces détachées chez les Marines, pas beaucoup plus glorieux) Je sais que beaucoup outre-Manche espèrent que les Typhoon d'occasion trouveront preneur de ci de là, mais perso je ne serais pas surpris qu'une grande partie finisse en lames de rasoir ou dans des matériaux de construction. Bon, pour le coup, la situation va peut-être être assez différente avec le Typhoon. A l'époque du retrait anticipé des Jaguar, Harrier et Sea Harrier, qui en avaient encore sous le coude, la RAF s'est réfugié derrière les capacités de sa double flotte de Tornado et de Typhoon. (Tornado qui depuis sont remplacés par des F-35 et surtout des Reaper.) Aujourd'hui (et demain), il n'y a plus de back up. Si le Typhoon est retiré du service, c'est parce que son remplaçant est opérationnel. Bon, même s'ils nous ont encore fait le coup avec les AWACS et la PATMAR, je doute quand même sincèrement qu'ils retirent du service la majorité de leur chasse sans remplaçant en escadron, en ne conservant qu'une poignée de drones MALE et de F-35 (oui parce que les 140+ F-35 Anglais, j'y crois autant que le père Noël). Mais bon, ce sont des Brittons, donc tout est possible j'imagine... Mes infos à moi datent de fin 2019 (ce qui, encore une fois, n'empêche pas qu'une partie du retard ai pu être rattrapé depuis). Bon, ceci dit, dans tous les cas on reste loin devant le Typhoon sur la question de l'AESA ! :D Tiens, ça me rappelle qu'ils avaient fait ça avec les Meteor. La RAF a été la première livrée, et les missiles sont directement allés en réserve, puisque le Typhoon n'était pas prêt. Les Suédois ont reçu les leurs plus tard, mais ils les ont mis en service directement (et en premiers !). Ils ont une notion de la gestion qui me surprend toujours nos voisins britanniques !
  8. Parce que de mon côté, les dernières infos que j'avais eu étaient effectivement un radar GaN "après l'introduction du F4", sans plus de détails. Voilà ce que j'avais écris au lancement du programme: "Dans la lignée du standard F3R, le F4 devrait apporter des améliorations en matière de détection. Pour le radar RBE2 AESA, les modifications seront surtout logicielles avec l’ajout d’un mode GMTI pour la détection et la poursuite de cibles terrestres mobiles, ainsi que d’un mode ultra-HD pour l’imagerie radar à longue distance. L’entrelacement des modes devrait encore être amélioré, en partie grâce à l’amélioration continue de la puissance de calcul offerte par l’architecture ouverte du Rafale, qui devrait être complètement modernisée et rendue plus résistante aux cyber-attaques. Si la technologie AESA à base de GaN semble aujourd’hui trop coûteuse pour être appliquée sur l’antenne d’un RBE2, elle devrait intégrer les antennes du système SPECTRA," Pour moi, le F4 c'est sans le GaN pour le radar. Ce qui ne veut pas dire que ça n'arrivera pas en cours de livraison des F4.2, juste que ce n'est pas intégré au programme F4, mais à l'évolution incrémentale du RBE2 développé par Thales. Après, mon reportage date du lancement du programme F4, certaines choses ont pu évoluer, notamment avec les nouvelles ventes à l'exportation (et la baisse de prix des composants GaN il me semble), donc je serais ravis de ne plus être à jour ! Mais je préfère m'attendre à rien et avoir une bonne surprise que l'inverse ;)
  9. Est-ce que ça garanti pour autant qu'on parte sur du GaN ? Perso, je n'ai jamais pu recouper cette information.
  10. Je pense effectivement que c'est la raison principale. Clairement, à part éventuellement pour des déploiements amphibies, le AirMaster-C n'avait pas grand intérêt pour l'ALAT: c'était du poids mort et du pognon inutilement dépensé de leur point de vue, je pense. De ce que j'ai compris, il peut quand même servir pour faire de l'ISR et de la détection de cibles mobiles, mais pas de manière aussi automatisée qu'un vrai SAR/GMTI. Et, à vrai dire, même s'il avait de telles capacités, est-ce que l'ALAT aurait eu intérêt à en équiper toute sa flotte ? Au mieux, une poignée d'appareils dotés de radars pourraient répondre à son besoin, mais dès lors autant privilégier un radar plus performant, capable non seulement d'un mapping en temps réel, façon Horizon-NG, mais aussi de vraies capacités de désignation de cible au profit du Tigre. Au final, l'ALAT a surtout choisi de privilégier l'autonomie et la mobilité, tout en conservant une excellente boule optronique. Cela correspond finalement beaucoup mieux au concept d'emploi du Tigre, qui reste (et de loin) l'hélicoptère de combat le plus furtif en service (non, le Ninja japonais avec ses 4 missiles Stinger ne compte pas !). Une furtivité qui repose en grande partie sur les capteurs passifs et l'absence de radar, et j'ai l'impression que cette logique est conservée sur le Guépard ALAT. Alors ça, déjà, oui. Non seulement pour trouver le ravito, mais aussi pour naviguer sur les longues distances qu'implique le ravitaillement. Et puis parce que les hélicoptères de l'AdlA remplissent pas mal de missions qui pourraient nécessiter un radar: -SAR et CSAR (y compris en mer et zones littorales) -soutien aux opérations spéciales (y compris contre-terrorisme maritime) -PO hélicoptère: un radar reste intéressant pour de la PO, notamment en basse visibilité. Bref, le besoin est bien plus sérieux pour les hélicos AdlA
  11. Ou alors il manque un A? "AAEE", Armée de l'Air ET de l'Espace, histoire d'être sûrs de pas oublier le spatial. Et encore, je me force, parce que pour moi ça reste avant tout l'AdlA Du coup on peut aussi dire AdlAedlE ? Ouais, je crois qu'on tient quelque chose !
  12. A priori les H160M de l'ALAT n'auront pas de radar AirMaster C, contrairement aux versions AEE et MN.
  13. Je pense qu'il faut rester prudent. C'est le genre d'article que n'importe qui pourrait écrire en se basant uniquement sur les photos leakées sur Twitter par exemple. C'est peut-être vrai bien sûr, mais c'est peut-être également une extrapolation. J'attends les photos ! haha ! Personnellement, de ce que je connais des marins indiens, ils vont vouloir pousser le Rafale M à fond depuis l'installation au sol. Ça leur permettra de calculer leurs marges de sécurité pour les essais depuis le Vikra. Et, là encore, les config qu'ils testeront ne seront pas forcément celles que l'on verra au quotidien par la suite (si ça se fait). Il ne faut pas non plus oublier qu'ils cherchent également un chasseur capable d'opérer depuis des bases au sol, donc l'étude des configurations ultra-lourdes est plus que logique.
  14. Intéressant en effet. L'article parle notamment de soucis de disponibilité sur les Mirage 2000-5Mk2, et effectivement, le manque d'investissement dans cette flotte a été assez catastrophique pour leur disponibilité (mais aussi pour leurs capacités opérationnelles). Espérons que ce ne sera pas le cas pour le Rafale.
  15. Ah bah j'ai rien dit @mehari, apparemment les Allemands auraient testé avec 2x4 missiles Spike sur le H145M ! Après tout dépend du client et de ses besoins, c'est un choix à faire entre autonomie et puissance de feu. https://defencehub.live/threads/airbusheli-is-getting-ready-for-firing-the-rafael-spike-from-the-h145m.3168/ A ma connaissance le programme n'est toujours pas officiellement clos, et une porte est gardée ouverte pour permettre de continuer la collaboration (non pas sur la plateforme, mais sur le cloud combat aéromaritime). Bon après je connais pas la taille de la porte ni le degré d'ouverture !
×
×
  • Create New...