Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Espagne


Enguer.
 Share

Recommended Posts

Casser les espoirs? Tu sais qu'il faut être logique.

Je serais espagnol: je me dirais qu'un châssis différent du couple Centauro/Freccia fouterait la me.....

Et pour quelle différence dés lors que les candidats peuvent tous porter les même tourelles et systèmes numérisés de commandement....

Le VBCI, s'il devait se présenter dans l'appel d'offre espagnol, n'est pas le mieux placé. Indépendamment des qualités propres du châssis et du montage industriel, le Freccia a une longueur d'avance sur tous les autres.

Le plus important pour Nexter serait de pouvoir vendre un lot "expéditionnaire" de VBCI en version dépannage/ambulance/mortier porté à l'Armée de Terre. Un lot de 30 blindés. Ce serait une superbe pub pour Nexter et les troupes en seraient très heureuses sur le terrain.

Je dois avouer mon écoeurement de voir un Freccia-RV chez les hibérique et rien en France pour le VBCI.

Link to comment
Share on other sites

La dernière partie de ton message, nous l'avions abordée par MP  :lol: puis par la suite est apparue dans un DSI.

Maintenant, tu sais pourquoi l'ejercito a des dépanneurs sur la base du 8x8 freccia car ils ont déjà des centauro 105 vendus deouis longtemps.

Il est vrai que Iveco a aussi placé 120 LMV à Madrid. http://fr.wikipedia.org/wiki/Iveco_VTLM_Lince

Mais Nexter peut remporter le marché avec son coopérant local.Il y a aussi un 8x8 made in Spain au nom de Toro*.Les fusiliers marins espagnols ont aussi 39 LAV amphibious Piranha IIIC 8x8 donc cohérence dans la logistique et maintenance est compromise.  

*

http-~~-//www.youtube.com/watch?v=Rj0PlcIeUzU

Paris et Madrid coopère sur la sécurité et la défense, http://www.interform-eu.org/UserFiles/File/Formation/sem-politiques-publiques/Note_docu_securite2.pdf

Compétitivité et innovation ENTRETIEN l’industrie européenne de l’armement terrestre au défi

http://www.frstrategie.org/barreFRS/publications/dossiers/eurosatory2010/dsi_masson.pdf

Link to comment
Share on other sites

Maintenant, tu sais pourquoi l'ejercito a des dépanneurs sur la base du 8x8 freccia car ils ont déjà des centauro 105 vendus depuis longtemps.

C'est pour cette raison que je suis convaincu de l'avance du Freccia. Sans oublier la partie industrielle de dossier.

Mais Nexter peut remporter le marché avec son coopérant local.Il y a aussi un 8x8 made in Spain au nom de Toro*.Les fusiliers marins espagnols ont aussi 39 LAV amphibious Piranha IIIC 8x8 donc cohérence dans la logistique et maintenance est compromise.

La partie industrielle du dossier ne sera pas neutre mais Iveco ne s'est-il pas rapprocher d'un fabriquant local? Dans ce cas, le Freccia n'a plus de handicape.

Pour les Piranha, il faut relativiser. Leur cohérence avec les forces médianes ne tient qu'aux huit roues motrice. Pour le reste, il est sous blindé. Enfin, ils ne sont peut-être pas dans la même chaîne opérationnelle et logistique que le reste de l'Ejercito et ses Centauro.

Link to comment
Share on other sites

D'autant que s'ils ont déjà 2 chaînes logistiques pour les Piranha et les Centauro, ils ne vont pas se compliquer la vie en créant une troisième pour la version VTT du VBCI de Nexter.

Je suis aussi convaincu de l'avance du Freccia. Le peu d'empressement politique français autour du VBCI sur le contrat espagnol et les contraintes budgétaires de l'espagne ne plaident pas pour la solution VBCI.... dont les modèles dépannage, ambulance, mortiers et VTT n'ont même pas été choisies par l'armée française, déjà pour des questions de coûts.

Link to comment
Share on other sites

C'est pour cette raison que je suis convaincu de l'avance du Freccia. Sans oublier la partie industrielle de dossier.

La partie industrielle du dossier ne sera pas neutre mais Iveco ne s'est-il pas rapprocher d'un fabriquant local? Dans ce cas, le Freccia n'a plus de handicape.

Pour les Piranha, il faut relativiser. Leur cohérence avec les forces médianes ne tient qu'aux huit roues motrice. Pour le reste, il est sous blindé. Enfin, ils ne sont peut-être pas dans la même chaîne opérationnelle et logistique que le reste de l'Ejercito et ses Centauro.

Et bien pour les piranhas l'infanterie de marine espagnole se corps fait parti de la marine (sa ressemble un peu au système us marines )et non donc pas de lien pour le choix de matos avec l'armée de terre .lorsque l'armée de terre espagnole avait de l'amx 30 ,l'infanterie de marine avait des m 60 (enfin un blinde de type us ) .les marines espagnol avaient pas mal de matos americain par le passe (hummer ,lvtp 7,m 109 en canon auto moteur de 155 etc...de plus se corps et très petit ceci explique la facilite de choix dans certain matériel .
Link to comment
Share on other sites

D'autant que s'ils ont déjà 2 chaînes logistiques pour les Piranha et les Centauro, ils ne vont pas se compliquer la vie en créant une troisième pour la version VTT du VBCI de Nexter.

Je suis aussi convaincu de l'avance du Freccia. Le peu d'empressement politique français autour du VBCI sur le contrat espagnol et les contraintes budgétaires de l'espagne ne plaident pas pour la solution VBCI.... dont les modèles dépannage, ambulance, mortiers et VTT n'ont même pas été choisies par l'armée française, déjà pour des questions de coûts.

Il y a NTGS http://www.ntgs.es/ qui propose son 8X8 Toro, il y a GDLS (ex Santa Barbosa) avec le Piranha IV/V , il y a Nexter http://lemamouth.blogspot.com/2010/04/nexter-cree-en-espagne.html qui propose un VTT VBCI en Espagne, où le groupe français s'associe à plusieurs partenaires locaux, au premier rang desquelles une société catalane GTD. Madrid doit dévoiler sa "short list" la prochaine semaine pour un choix début 2011. En cas de choix du blindé français, Nexter ouvrirait une chaîne de production en Espagne.

Enfin, Finmeccanica/Iveco/Otomelara qui propose un Freccia 8x8. Je pense même que Artek/KMW proposeront le Boxer.

En tous cas, si ça permet à faire sortir du bois Rescator pour apporter sa contribution  :lol: http://www.air-defense.net/forum/index.php/topic,1517.0.html

Link to comment
Share on other sites

  • 4 months later...

Et bien, je ne m'attendais pas au TPz-2 Boxer. Il faut reconnaitre que pour le moment, les espagnoles font le choix de la raison. Ils ne se portent que vers des blindés en production.

Le Freccia est très bien placé comme le rappelle l'article.

Link to comment
Share on other sites

Et bien, je ne m'attendais pas au TPz-2 Boxer. Il faut reconnaitre que pour le moment, les espagnoles font le choix de la raison. Ils ne se portent que vers des blindés en production.

Le Freccia est très bien placé comme le rappelle l'article.

vu qu'ils ont déjà du centauro ,je me demande si sa ne va pas joué contre le VBCI ...

d'ailleurs les italiens ont déployaient du freccia en Afghanistan ,et comme les Espagnols travaillent avec le contingent italien dans le même secteur de l'afghanistan ,ils ont surement du retex en "direct" .

Link to comment
Share on other sites

Le rédacteur de l'article a toujours parié sur le VBCI..

”Sin información detallada de lo que está haciendo KMW o el gobierno alemán por el Boxer, es difícil pronosticar qué dos ofertas saldrán de esta segunda parte de la selección. De lo que no cabe duda es de que el Freccia parece estar tan bien posicionado como el VBCI a nivel militar e industrial para hacerse con el contrato. Aunque este último cuenta con alguna ventaja política más. ¿Se admiten apuestas?”

Traduction : Sans une information détaillée sur ce que va faire KMW ou le gouvernement allemand, pour le Boxer, il est difficile de pronostiquer laquelle des deux offres (VBCI / Freccia) sortira de la deuxième partie de la sélection. Il n’y a pas doute que le Freccia semble être aussi bien positionné que le VBCI au niveau militaire et industriel pour ce contrat. Bien que le second (le VBCI) dispose d'un avantage politique en plus. On prend des paris ?

Nb A toutes fins utiles, la France est le premier detenteur de la dette (privée et publique) espagnole, devant l'Allemagne et très, très, loin devant l'Italie...

Je passe sur l'appui pour le A400 à Seville, etc...

Link to comment
Share on other sites

Mon petit doigt me dit de faire confiance à Fusilier  :lol:

Niveau partenariat la liste est vaste comme, la lutte anti terrorisme séparatiste, anti drogue, échanges commerciaux, partenariat industriel, Sarkozy ayant poussé le G20 et donc la mise en avant de l'Espagne.

Il y a un point important, c'est le choix de Barcelona pour implanter l'usine; sans les Catalans, il n'y a pas de majorité possible aux Cortes. Ivecco essaie de retrapper le coup, mais leur truc est centré sur Madrid, et ils ne peuvent offrir que des compensations (à Barcelona)

Link to comment
Share on other sites

Donc l'Espagne ferait l'impasse sur un 8x8 Toro du cru local? T'as des nouvelles de l'engin?

Du bluff, pas très sérieux. Le point nodal est dans la possibilité d'un prêt/location d'engins, pour faire face à l'urgence. Ivecco essaye de ratrapper le coût avec un prêt/location d'engins de l'armée italienne...

A mon avis le seul avantage réel d'Ivecco est la communalité, vraie ou supposée, avec le Centaure

Link to comment
Share on other sites

Du bluff, pas très sérieux. Le point nodal est dans la possibilité d'un prêt/location d'engins, pour faire face à l'urgence. Ivecco essaye de ratrapper le coût avec un prêt/location d'engins de l'armée italienne...

A mon avis le seul avantage réel d'Ivecco est la communalité, vraie ou supposée, avec le Centaure

donc quelque part on se rejoint .

tu penses que le retex en direct d'afghanistan pour les espagnols (ils bossent avec le contingent italien ) ,sa ne tient pas la route pour le choix entre freccia et VBCI ?

Link to comment
Share on other sites

donc quelque part on se rejoint .

tu penses que le retex en direct d'afghanistan pour les espagnols (ils bossent avec le contingent italien ) ,sa ne tient pas la route pour le choix entre freccia et VBCI ?

Je ne sais vraiment pas. Mais, je pense que in fine, cela va se jouer dans les dimensions politiques (au sens large) et industrielles, si les deux vehicules sont considerés comme équivalents, militairement parlant.

Link to comment
Share on other sites

Je ne sais vraiment pas. Mais, je pense que in fine, cela va se jouer dans les dimensions politiques (au sens large) et industrielles, si les deux vehicules sont considerés comme équivalents, militairement parlant.

bon  perso sa serait le VBCI  (vive la France quand même  =D ).

s'est mon côté Français qui ressort là  :lol:

Link to comment
Share on other sites

Guest pinpon42100

Si jamais le choix du VBCI est fait, quelle sera la part de production réalisée en espagne? Fabrication à 100% du véhicule? Production des composants (caisse soudée/peinte, électronique, tourelle, fonction mobilité RTD) en France et l'assemblage réalisé en Espagne?

Je penche pour la 2ème option qui serait la plus logique au niveau industriel et transfert de compétences.

Link to comment
Share on other sites

Si jamais le choix du VBCI est fait, quelle sera la part de production réalisée en espagne? Fabrication à 100% du véhicule? Production des composants (caisse soudée/peinte, électronique, tourelle, fonction mobilité RTD) en France et l'assemblage réalisé en Espagne?

Je penche pour la 2ème option qui serait la plus logique au niveau industriel et transfert de compétences.

Il y a un pdf quelque part, qui montre le montage industriel; je ne me souviens plus ...

Link to comment
Share on other sites

effectivement ,mais l'aspect "sous le feu" est pas évident à voir je dirais ,contrairement à l'Afgha .

L'aspect "sous le feu" est à relativiser. Il recouvre deux éléments: la protection, la conduite du combat (ce qui se passe sous tourelle).

Pour la protection, c'est facile à tester. On prend une caisse. On la place sur un champ de tir et en avant. De plus, on peut facilement transférer des données sur des impacts subis.

Pour la conduite du combat, les espagnols ne peuvent tirer aucune conclusion des VBCI français. Ils ne veulent pas la même tourelle. Et là tout change. Combattre avec la Tarask ou un Hitfist italienne n'a rien à voir.

Le théâtre libannais permet déjà de voir des infos cruciales: taille des éléments de soutien, consommation réelle de carburant, taux de panne, mobilité réelle, effet de la boue libannaise sur le train de roulement...

Link to comment
Share on other sites

Ils peuvent toujours envoyer des observateurs...

s'est pas faux  =)

L'aspect "sous le feu" est à relativiser. Il recouvre deux éléments: la protection, la conduite du combat (ce qui se passe sous tourelle).

Pour la protection, c'est facile à tester. On prend une caisse. On la place sur un champ de tir et en avant. De plus, on peut facilement transférer des données sur des impacts subis.

Pour la conduite du combat, les espagnols ne peuvent tirer aucune conclusion des VBCI français. Ils ne veulent pas la même tourelle. Et là tout change. Combattre avec la Tarask ou un Hitfist italienne n'a rien à voir.

Le théâtre libannais permet déjà de voir des infos cruciales: taille des éléments de soutien, consommation réelle de carburant, taux de panne, mobilité réelle, effet de la boue libannaise sur le train de roulement...

effectivement ,j'avais mis de côté ses facteurs .

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,963
    Total Members
    1,749
    Most Online
    krach
    Newest Member
    krach
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...