Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

true_cricket

Members
  • Posts

    2,759
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    2

Everything posted by true_cricket

  1. On tourne en rond, une fois de plus je lis ici exactement la rhétorique du Kremlin. Le cas du Canada est un mauvais sophisme du faux choix. En effet, cela n'a aucune chance de se produire et vous savez pourquoi? Parceque les USA, contrairement à la Russie, ne se sont pas aliénés leurs voisins.
  2. Désolé, mais le détail de la réponse n'est pas public.
  3. C'est exactement avec ce genre de vision simpliste que l'on nie la volonté des peuples à disposer de leur destin. Avec des histoires d'aire d'influence arbitraires qui font qu'une vie ukrainienne a moins de valeur qu'un vie russe. C'est ça votre vision du monde? Celle où des esclaves n'ont pas le droit de relever la tête?
  4. Malheureusement au final c'est visiblement sous-dimensionné pour l’usage qui en est fait dans les conditions rencontrées. Le minimum des règles de classe semble ne pas considérer le mouillage comme un opération courante mais comme un moyen d’urgence. J'ai souvenir d'avoir vu chasser avec L'Astrolabe, et il n'y avait pas 60 noeuds de vent.
  5. Petite erreur. Certaines FREMM italiennes ont un canon de 127mm (les GP, 4 + 2 vendues à l'Egypte) en pus d'un canon de 76mm. Les autres ont 2 canons de 76mm.
  6. Je crois qu'il y a un peu de confusion entre caloporteur et modérateur. Oui, je pense qu'on ne doit pas se comprendre, ou ne pas parler de la même chose. https://fr.wikipedia.org/wiki/Réacteur_rapide_refroidi_au_sodium "L'eau n'est pas un bon caloporteur pour un réacteur à neutrons rapides, parce qu'elle agit comme modérateur et tend à thermaliser le flux neutronique." Ca a juste d'autre soucis, comme e devoir être maintenu liquide. Ce qui pose d'autres difficultés puisque ce n'est pas son état normal à température ambiante. Attention, il n'y a jamais aucune raison pour qu'un accident ait lieu. Et pourtant, ça arrive. Mais en sûreté nucléaire, cela pose d'autre problème : la nécessité d'avoir une installation redondante avec une alimentation en énergie d'une part. Et d'autre part d'assurer le refroidissement du combustible lorsque le caloporteur aura été extrait. Je ne dis pas que c'ets impossible, je dis juste que le développement puis l'exploitation à grande échelle va faire découvrir plein de nouvelles difficultés, dont on n'a qu'un échantillon.
  7. Je doute que les réacteurs à sels fondus soient "bien plus sûrs". Quand le caloporteur est du sodium liquide, on parle d'un fluide qui explose au contact de l'eau, et qui s’enflamme spontanément au contact de l'air quand ledit sodium est chaud.
  8. Il n'est absolument pas prévu de doubler les équipages sur l'intégralité des navires de la flotte. Le porte-avion n'est pas dans le scope des navires concernées.
  9. C'est un abus de langage. On y stocke tous les produits dangereux (si compatibles entre eux), et en effet aussi les peintures pour les petites retouches extérieures, ou pour les intérieurs.
  10. Je pense que les barrettes SONT les intercepteurs, pour l'hydrodynamique. Pour al peinture, on en peint plus trop car les gammes de peintures actuelles ne sont pas compatibles avec les conditions précaires dans lesquelles on fait peindre par les marins (hygrométrie, température, surtout).
  11. J'ai déjà navigué FREMM avec le plein complet de missiles, en opérations. Tous les tubes. Nécessité fait loi.
  12. Mais bonjour le retour des fuites d'air, et donc le fin du NRBC. Gros dilemme.
  13. Les évolutions techniques des moyens de détection ASM leur ont donné au fil des années des portées sans commune mesure avec ce qui était possible dans les années 60, ce qui a progressivement rendu inutile des avions des détection ASM sur un porte-avion. D'autant que les contraintes de mise en oeuvre de ces avions sont nettement plus contraignantes pour la manœuvre tactique du groupe aéronaval que celles induites par les frégates. Quand à savoir ce qui se passera dans 20 ans.. et bien je pense que c'est à l'étude pour avoir des moyens efficaces et peu contraignants (des drones aériens ou maritimes?), mais je n'ai pas de certitudes.
  14. Ca fait au moins 15 ans que les navires de la marine nationale sont pensé pour cela. C'est juste qu'il ne faut pas oublier :)
  15. La règlementation en vigueur est là : https://www.imorules.com/MSCCIRC_1054_ANN.html Bien qu'elle soit en anglais c'est bien la réglementation applicable en France, si vous regardez la page 229 de la division 222 du réglement des affaires maritimes : https://www.ecologie.gouv.fr/sites/default/files/d222_ 22_2017_0.pdf Parcequ'un avion à effet de sol ne va pas s'écraser de très haut, il n'a donc pas besoin d'avoir une telle certitude de voler, contrairement aux avions classiques. EN ce qui concerne la certification du personnel, l'avion à effet de sol interagit avec les navires et non les aéronefs, il doit donc maîtriser les règles de navigation maritime. Enfin, pour des raisons qui je ne connaît pas, au moment de se pencher sur le sujet l'OACI n'avait pas montré une grande volonté pour s'intéresser à ce sujet, c'est donc l'OMI seule qui s'y était collée.
  16. Ceux qui trouvent les français hautains n'ont vraisemblablement jamais travaillé avec un hollandais ou un danois.
  17. 2 ans de réduction de capacité ,avec une escorte du porte-avion réduit à 1 voire zéro frégate de défens aérienne en cas d'avarie? C'est clairement innacceptable d'un point de vue militaire, et du point de vue du contrat opérationnel que les armées ont reçu du politique.
  18. N'importe quoi... le GAN part de temps en temps en mer de Chine, des escorteurs poussent jusqu'en Corée ou Guam. Si le GAN ne part par dans le Pacifique c'est qu'il n'y en a pas le besoin.
  19. Attention, il y fausse route là. La profondeur d'immersion du sonar n'est pas liée à cela, mais à la volonté de pouvoir détecter dans les zone d'ombre : http://nareva.info/ssn_sonar/initiation.htm
  20. Le SF500 n'aurait visiblement pas été prêt à temps pour être intégré d'origine sur les FREMM-DA.
  21. J'ai eu sous mes ordres des marins qui aimaient rentrer chez eux, mais pas trop longtemps. Ceux-là préfèrent vivre avec des contraintes professionnelles. Peut être parceque ça les arrange vis-à-vis de la maison. Ou parcequ'ils n'ont pas/plus de famille et préfèrent bosser que rester seuls. En fait, @Fusilier veut travailler à DPMM/CPM (condition du personnel militaire) :D
  22. Ce n'est pas les raisons qui ont mené au passage à deux équipages. Le passage aux double équipages a eu lieu pour des raisons de fidélisation du personnel qui démissionnait en quantité conséquente.
  23. Cet atlas est surtout issu de quelqu'un qui n'a jamais fait de routage de navire, et qui ignore visiblement tout des réalités physiques de la navigation. Sa valeur est donc de zéro. Exemple : la chicane observée devant Sevastopol ne sera jamais suivie, car elle rallonge la route par rapport aux autres options (tout au large, ou au plus proche de la côte). La Crimée est reconnu par l'ONU comme étant partie intégrante de l'Ukraine, selon la résolution n° 68/262 adoptée le 27 mars 2014 par l'Assemblée générale des Nations unies. Le reste c'est de l’ergotage. Et ceux qui utilisent l'expression "que vous le vouliez ou non" tentent juste de noyer le sujet. Attention, le fait se se signaler est une coutume. Pas un impératif. Et donc quel alinéa de cet article de l'UNCLOS le Royaume-Uni a-t-il violé?
  24. Cet acharnement à traiter le R-U comme un pays hors de l'UE, conformément au vote des citoyens britanniques?
  25. Plus le temps passe, plus la démographie chinoise devient un handicap. A prendre en compte aussi.
×
×
  • Create New...