Wallaby

Members
  • Content Count

    12,083
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    36

Everything posted by Wallaby

  1. https://www.lemonde.fr/planete/article/2020/06/11/l-oms-clarifie-ses-propos-sur-la-transmission-tres-rare-du-virus-par-des-cas-asymptomatiques_6042525_3244.html (11 juin 2020) « Contrairement à ce que l’OMS a annoncé, il n’est pas scientifiquement possible d’affirmer que les porteurs asymptomatiques de SARS-CoV-2 sont peu contaminants », a ainsi écrit le professeur Gilbert Deray, médecin à la Pitié-Salpêtrière, à Paris, sur son compte Twitter. « Les infections asymptomatiques pourraient tourner autour de 30 à 50 % des cas », d’après le professeur Liam Smeeth Le professeur Liam Smeeth, de la London School of Hygiene and Tropical Medicine, s’est dit « surpris » : « Il reste des incertitudes au plan scientifique, mais les infections asymptomatiques pourraient tourner autour de 30 à 50 % des cas. Les meilleures études scientifiques à ce jour suggèrent que jusqu’à la moitié des cas ont été infectés par des personnes asymptomatiques ou présymptomatiques », a-t-il déclaré dans un communiqué. https://www.bbc.com/news/health-52977940 (9 juin 2020) La Dr Van Kerkhove, responsable des maladies émergentes à l'OMS, a fait la distinction entre trois catégories: Les personnes qui ne développent jamais de symptômes (asymptomatiques) Les personnes dont le test est positif alors qu'elles ne présentent pas encore de symptômes - mais qui continuent à les développer (pré-symptomatiques) Les personnes présentant des symptômes très légers ou atypiques qui ne se rendent pas compte qu'elles ont un coronavirus Certains rapports font la distinction entre ces catégories tandis que d'autres ne le font pas et elle a dit que, avec les groupes relativement petits de personnes étudiées, il est difficile de tirer des conclusions définitives.
  2. C'est intéressant de savoir qu'un même propos, peut être tenu pour ridicule ou non suivant qu'il est dit par une personne ou par une autre, à l'instar des jugements de cour des Animaux malades de la peste. C'est une copie en blog d'un éditorial paru à la une du Figaro de samedi sous le titre "Médecine, mensonge et vidéo" : Et Clemenceau ne prend pas d'accent aigu.
  3. Si je comprends bien le texte qui suit, il y aurait déjà eu 85 échanges successifs de terres, donc de modifications de frontières, entre la Pologne et la République Tchèque, depuis 1945, dans un but de "simplification". https://www.vie-publique.fr/sites/default/files/fiche_produit/pdf/3303331600794_EX.pdf Michel Foucher, À quoi servent les frontières ? p.3/8, "février 2016" La ville tchèque de Chrastava s’oppose à la cession à la Pologne d’une forêt de 52 hectares – considérée comme tchèque depuis le XIe siècle – décidée par les deux gouvernements pour mettre fin à un différend datant d’un demi-siècle. La région de Tesin en Moravie du Nord, avait été divisée entre les deux pays en 1918. Le tracé fut confirmé en 1945 avec une clause de simplification du tracé sur 80 km. Suite à 85 échanges successifs de terres, la Pologne a perdu 368 hectares.
  4. Clemenceau était un homme de bons mots, c'était plutôt lui qui ridiculisait les autres que le contraire. Cela lui a d'ailleurs valu un ou plusieurs, je ne sais plus, duels.
  5. L'éditorial d'Yves Thréard : https://blog.lefigaro.fr/threard/2020/06/medecine-mensonge-et-video.html#comments Telle la guerre - une chose trop grave pour être confiée à des militaires, selon Clemenceau -, une épidémie doit-elle être la seule affaire des spécialistes ?
  6. Ce n'est pas cette lecture que nous invite à faire Marcia Tiburi, qui rappelle que Bolsonaro est fasciné par les élites militaires et le décrit comme une "marionnette utilisée par les élites".
  7. https://www.franceculture.fr/politique/marcia-tiburi-le-bresil-sombre-dans-la-peur-et-la-mort (11 juin 2020) Certains disent que ce sont les militaires qui gouvernent le pays et que la fonction de Bolsonaro n'est que décorative. C'est peut-être la raison pour laquelle il apparaît si souvent comme quelqu'un qui -ne sachant pas comment gouverner parce qu'il est une marionnette qui a été utilisée par les élites pour chasser le Parti des Travailleurs du pouvoir- se consacre à agir comme s'il était encore en campagne politique. Se présentant comme un homme agressif qui crie des gros mots, il n'est rien d'autre qu'un "super mâle décoratif" fier de son style grotesque. Ceux qui connaissent l'Ubu Roi d'Alfred Jarry comprendront la fonction du discours grotesque dans l'exercice de ce pouvoir disqualifié, qui se transforme en violence gratuite, effet de la stupidité devenue une forme de gouvernement.
  8. Ce serait bizarre qu'un virus qui infecte les poumons des mammifères et qui n'aime pas l'humidité se mette dans les branchies d'un poisson. J'aimerais bien voir à quoi ça ressemble, un poisson qui tousse.
  9. https://www.franceinter.fr/monde/snapshot-a-londres-on-protege-le-vieux-lion-churchill (12 juin 2020) À Londres, la statue de Winston Churchill, maculée d'un graffiti "racist" rapidement effacé, a dû être recouverte d'un grand sarcophage.
  10. Ou la gestuelle de la main sur le coeur pendant la Marseillaise, à rebours de la tradition française dans ce domaine : https://www.bfmtv.com/politique/la-communication-a-l-americaine-d-emmanuel-macron-1161261.html Et dernièrement le site de l'Élysée qui nomme "adresse aux Français" des discours qu'on avait l'habitude d'appeler des "allocutions".
  11. Il est imbibé comme une éponge de l'idéologie wokiste-communautariste, avec son discours de campagne de Marseille en 2017, « du Vieux Port à Saint-Loup en passant par le Panier, je vois les Arméniens, les Comoriens, les Italiens, les Algériens, les Marocains, les Tunisiens, je vois les Maliens, les Sénégalais, les Ivoiriens » qui renvoie les immigrés à leur origine, et sa blague révélatrice où il s'excuse d'être un "mâle blanc" le 22 mai 2018.
  12. La même chose en anglais : https://www.economist.com/science-and-technology/2020/05/14/which-way-a-wind-turbine-turns-might-not-seem-to-matter
  13. Je pensais que personne ne remarquerait. Moi aussi je me suis posé la même question, mais je n'ai pas trouvé la réponse dans l'article.
  14. Renaud Lassus, directeur du service économique de l'ambassade de France, fait le pari d'écrire un livre sur l'Amérique sans parler de Trump, ce qui me semble être une excellente idée. Je ne l'ai pas lu, me limitant aux premières pages en libre accès sur le site de l'éditeur : https://www.odilejacob.fr/catalogue/documents/livres-politiques/renouveau-de-la-democratie-en-amerique_9782738152701.php (10 juin 2020) C'est un livre optimiste qui croit pouvoir déceler les germes d'un renouveau salutaire de l'Amérique. Probablement une des clefs est celle indiquée par le préfacier, lorsqu'il indique que « les États-Unis ne se sont jamais résumés à ce qui se passe au niveau fédéral ». Au niveau du diagnostic : [C'est] avant tout une crise de la personne humaine, une crise de l'humain. Elle est marquée par les grandes solitudes, dans un contexte de déclin de la société civile. Elle exprime une perte de sens, avec le recul des grandes mythologies qui ont porté l'Amérique. Elle traduit un doute profond, alimenté notamment par des discours émanant d'une partie de la Silicon Valley, selon lesquels la personne humaine aurait une valeur relative et dégradée, en comparaison avec les « machines intelligentes » à qui l'avenir appartiendrait. Choc identitaire, en raison des tensions du modèle d'intégration américain, dans un moment où certains facteurs historiques d'unité sont en recul (les grandes « mythologies » partagées par tous, les projets communs) et où les identity politics mettent l'accent sur la différence plutôt que sur la citoyenneté commune.
  15. https://www.spiegel.de/politik/deutschland/bundeswehr-brandbrief-von-ksk-soldat-druck-auf-annegret-kramp-karrenbauer-waechst-a-f1bc0a3a-6e33-46b4-95d7-c56e65b34ed9 (12 juin 2020) Dans une lettre adressée à la ministre de la défense, un soldat décrit les abus flagrants au sein de l'unité d'élite du KSK et dénonce les activités d'extrême droite au sein de cette unité. Les politiciens de la coalition et de l'opposition exigent une explication. Selon les informations du Spiegel, la lettre incendiaire de douze pages d'un capitaine de l'unité d'élite de la Bundeswehr au sein du ministère a fait beaucoup de bruit. Début juin, l'homme s'est adressé directement à la ministre avec son appel à l'aide, parfois dramatique. Dans cette lettre, le capitaine se plaignait qu'au sein de l'unité, les tendances d'extrême droite auraient été tolérées et dissimulées. Les signalements de camarades d'extrême droite au sein de l'unité d'élite forte d'environ un millier de personnes auraient été "remarquées en interne, mais collectivement ignorées ou même tolérées pour des motifs variés".
  16. https://www.tagesspiegel.de/wissen/ein-viertel-mehr-energieausbeute-moeglich-90-prozent-der-windraeder-drehen-sich-falsch-herum/25905478.html (11 juin 2020) Les éoliennes tournent dans le mauvais sens ! On croyait jusqu'à présent que le sens de rotation des éoliennes n'avait aucune importance. "Faux ! " indique une étude du Centre allemand pour l'aéronautique et l'astronautique : à cause de la force de Coriolis, dans l'hémisphère Nord, on peut gagner jusqu'à 23% d'énergie en plus si on fait tourner les éoliennes dans le sens inverse des aiguilles d'une montre. Or actuellement, la plupart des éoliennes tournent dans le sens des aiguilles d'une montre.
  17. https://www.latribune.fr/technos-medias/internet/zoom-cede-a-la-censure-chinoise-quand-la-silicon-valley-s-aplatit-face-a-la-chine-850119.html (12 juin 2020) L'entreprise américaine Zoom reconnaît avoir fermé les comptes de militants aux États-Unis et à Hong Kong, qui voulaient utiliser son application de vidéo-conférence afin de commémorer la répression meurtrière chinoise de Tiananmen, à la demande du gouvernement chinois. Zoom s'inscrit dans la droite lignée des géants de la Silicon Valley en Chine, qui se retranchent derrière "le respect de la loi locale" pour préserver leurs intérêts économiques.
  18. Pour une personne comme toi qui sait dire "un verre de coca ça va, trois verres bonjour les dégâts", au sens figuré c'est à dire, je prends le coca, ou bien tel ou tel aspect culturel américain fort sympathique, mais je fais mon marché et je ne mets pas dans mon charriot l'idéologie communautariste qu'ils ont en rayon, combien d'autres ne savent pas s'arrêter et par effet d'entrainement, si ils voient à la télé des Américains déboulonner des statues, ils vont se mettre aussi à déboulonner des statues en France, parce que cela leur procurera un plaisir, le plaisir de se sentir américain, le plaisir de "passer à la télévision", aussi. Et les gens qui décident ce qui doit passer à la télévision ou pas, sont aussi des gens très pro-américains et très proches des idéologies en vogue dans les facultés de sciences humaines américaines. Les gens qui décident quel temps d'antenne consacrer à l'actualité américaine par rapport à l'actualité russe ou chinoise par exemple. Il y a un effet "vu à la télé". L'Américanisation est une religion. Johnny en est le Grand Prêtre, et le coca cola le sacrement sacré. Les Français moyens de la France Profonde, y ont été convertis, pas complètement, mais en partie. Comme dit Régis Debray, si on voulait revenir en arrière, ce serait très difficile. C'est intériorisé. Les gens ne le voient pas du tout comme une chose imposée de l'extérieur, mais comme un choix qu'ils font librement, comme quand ils choisissent de prendre du coca plutôt que de l'orangina (qui s'est fait racheter par les Japonais).
  19. https://www.theguardian.com/environment/2020/jun/11/supertrawlers-making-a-mockery-of-uks-protected-seas (11 juin 2020) Les super-chalutiers ont passé près de 3 000 heures à pêcher dans les zones maritimes protégées du Royaume-Uni en 2019, "tournant en dérision le mot 'protégé", selon les militants. Le professeur Callum Roberts de l'université de York, membre du comité d'examen HPMA, a déclaré "L'analyse de Greenpeace est opportune et importante. Elle met en évidence le gouffre béant entre ce à quoi les gens imaginent que les zones maritimes protégées servent, à savoir protéger la nature et la faune, et la réalité de l'exploitation industrielle continue avec peu de preuves de retenue ou de surveillance.
  20. Oui c'est tout à fait ça, c'est pour cela que les cheveux me montent sur la tête. Il y a aujourd'hui encore une association humanitaire catholique relativement influente et pro-immigration, pro-réfugiés qui porte le nom de "Knights of Columbus". ...association dont John Kennedy était membre.
  21. https://news.sky.com/story/coronavirus-should-the-two-metre-social-distancing-restriction-be-reduced-12004622 (11 juin 2020) La restriction de la distance sociale de deux mètres est devenue une réalité pendant la pandémie de coronavirus, mais cela pourrait être sur le point de changer. Des témoignages suggèrent que le Premier ministre Boris Johnson envisage de la réduire à un mètre afin de permettre à davantage d'entreprises de reprendre leurs activités et aux écoles de rouvrir complètement en septembre. Une étude récente du Lancet suggère qu'une distance physique d'au moins un mètre réduit le risque de transmission du coronavirus, mais des distances de deux mètres pourraient être plus efficaces. Elle a révélé que le risque d'infection lorsque les personnes se tiennent à plus d'un mètre de la personne infectée était de 3 %, et de 13 % si elles se tiennent à moins d'un mètre. La modélisation suggère que pour chaque mètre supplémentaire jusqu'à trois mètres de distance, le risque d'infection ou de transmission peut diminuer de moitié.
  22. Puisqu'on démolit les statues de Christophe Colomb ( https://www.francetvinfo.fr/monde/usa/mort-de-george-floyd/etats-unis-des-statues-de-christophe-colomb-prises-pour-cible-a-boston-a-miami-et-en-virginie_4004307.html ), je recopie ce passage de Denis Lacorne, La crise de l'identité américaine, du melting-pot au multiculturalisme, Fayard, 2003, pp 253-255 : Cinq millions d'Italiens émigrèrent aux États-Unis entre 1876 et 1930. Ils surent se réapproprier une icône, Christophe Collomb, qui avait d'abord servi à célébrer le patriotisme yankee. Colomb féminisé (Columbia) incarnait, en effet, la Liberté et servait utilement à contrer l'image féminine de l'ennemi héréditaire, Britannia. Un nouveau genre littéraire d'inspiration romantique, la « colombiade », servait à décrire l'avenir d'un monde transformé par les libertés américaines. Des hymnes à Colomb étaient popularisés dès la fin du XVIIIe siècle. Comme les Irlandais arrivés une ou deux générations avant eux, les immigrés italiens étaient en butte aux vexations de vieux Américains de souche ; ils étaient latins et catholiques, et, de surcroît, leur pays d'origine venait d'être unifié en 1861 par un monarque, Victor-Emmanuel II. Il leur fallait donc un héros américain, acceptable aux yeux des élites politiques du pays. Christophe Collomb fit l'affaire : il était le nouvel Hercule américain, le meilleur symbole du lien entre l'ancien et le Nouveau Monde, l'équivalent catholique d'un père fondateur, le génial explorateur et même un grand savant qui avait su démontrer, empiriquement, que la terre était ronde. L'habitude fut donc prise, dans les villes de forte immigration italienne, d'organiser de grandes parades urbaines, le « jour de Colomb », le 12 (ou le 21) octobre... En honorant ainsi leur compatriote, les Italiens se dotaient d'une religion civile avec son jour faste, ses icônes, ses hymnes et son culte d'un « saint ethnique », qui ne fut pas, hélas, béatifié malgré d'innombrables pétitions adressées au Vatican. Le syncrétisme italo-américain atteignit son apogée avec la commémoration du quatre-centième anniversaire de la découverte de l'Amérique par Christophe Collomb, le 21 octobre 1892. Ce jour là, pour la première fois dans l'histoire des États-Unis, douze millions d'écoliers américains récitèrent le serment au drapeau (pledge of allegiance), rédigé pour cette occasion par Francis Bellamy, le rédacteur d'un journal de la jeunesse, le Youth's Companion, et l'un des avocats de l'école publique obligatoire. Un an plus tard, Colomb était célébré de façon plus fastueuse encore avec l'Exposition universelle de Chicago, dédiée au grand navigateur. Un monument dominait l'exposition : un quatdrige représentant le « triomphe de Colomb » surmontait le péristyle d'un immense arc de triomphe. Une gigantesque statue de Columbia, la déesse de la liberté, se dressait au sommet d'un antique navire, entourée de quatre rameurs symbolisant l'art, la science, l'industrie et l'agriculture. Colomb était désormais plus qu'un saint ethnique ; il était l'objet d'une passion nationale, intimement associé au civisme républicain d'un état laïque.
  23. À ce sujet, je ne me lasse pas de revoir cette vidéo de Régis Debray : ...qui fait écho à Simone Weil :
  24. C'est le fruit empoisonné ou pas, selon les sujets, selon le point de vue qui est le sien, de décennies de propagande culturelle, de soft power américain, qui a fait rêver les Français d'Amérique. Joe Dassin, Johnny Halliday... jusqu'à Emmanuel Macron qui fait son discours de campagne à Berlin en 2017 non pas en français ou en allemand mais en anglais. Il est normal qu'à un certain point les gens n'arrivent plus à faire la distinction entre eux, les Américains et nous. La confusion a été organisée, pas forcément sciemment. En partie inconsciemment, par effet de foule, selon les analyses de Gustave Lebon. L'Amérique vous en vouliez ? Ben vous allez en bouffer !
  25. On détourne le trafic francilien vers Anvers et Amsterdam au lieu de développer l'axe Paris-Le Havre. On organise le déclin de la France au nom de l'Europe. https://france3-regions.francetvinfo.fr/hauts-de-france/edouard-philippe-emmanuel-macron-nomme-matignon-opposant-au-canal-seine-nord-1254107.html (15 mai 2017) "Il y a quelque chose qui relève non pas du contre-sens, mais en tous les cas de la faute de tempo, à consacrer des moyens absolument considérables à cet outil alors que l’on pourrait, me semble-t-il, utiliser des moyens plus limités, pour capter des flux plus importants à travers les ports français", déclarait Edouard Philippe en novembre 2015 au sujet du canal Seine-Nord. "Il y a mieux à faire que ce canal. Il me semble que cet argent public serait mieux utilisé ailleurs. Avant ce projet, il faudrait dépenser un peu d’argent public pour développer les ports français". Lors d'une séance de questions au gouvernement en mars 2015, le futur Premier ministre avait également dénoncé "ce coup de pouce donné aux ports d'Anvers de Rotterdam qui n'en ont pas besoin et qui se réjouissent ouvertement des investissements français destinés à améliorer leur compétitivité".