Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Arland

Members
  • Posts

    2,491
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    2

Arland last won the day on January 1 2020

Arland had the most liked content!

Reputation

3,170 Excellent

About Arland

  • Birthday 03/30/1980

Profile Information

  • Gender
    Male
  • Location
    Bretagne
  • Pays
    France

Recent Profile Visitors

4,257 profile views
  1. On en est très très très loin quand même, aussi bien par les moyens ukrainiens par rapport aux gigantesques moyens alliés déployés pendant un an (plus de 650 bombardements quand même). Ensuite la cible n'a pas du tout la même envergure, l'Allemagne de 1944 était déjà en flux tendu pour alimenter sa propre armée et n'avait aucune marge avant même les opérations massives contre ses sites de production et de stockage et ne produisait qu'une toute petite fraction de la production russe actuelle. La Russie a quand à elle, une large marge, avant la guerre elle ne consommait que 1/3 de sa production.
  2. Ce qui est surtout navrant c'est qu'au bout de 2 longues années de conflit on en soit encore à envoyer de vieux stocks. Beaucoup de richesses pour pas grand chose de concret au final.
  3. C'est à se demander comment ils ont fait pour continuer à avancer avec des unités autant vidées de leur substance et désorganisées...
  4. Autre hypothèse, les autorités française attendent de voir si la flotte de F16 arrive à maintenir suffisamment loin la chasse russe pour offrir une zone exploitable pour les 2000D.
  5. L'explosif il est resté derrière pour des travaux de destruction en Russie?
  6. Hummm ... laissez moi réfléchir ... D'être sur le passage? Au pire vous vous sortez les doigts du fion et vous creusez un énorme fossé le long de vos frontières, ça peut faire illusion et vous faire passer pour une île anglo-normande qui s'est perdue.
  7. Tout dépend de l'ampleur d'un retrait US mais je ne vois pas l'OTAN survivre de toute façon. Si c'est uniquement politique mais que les US gardent leurs troupes sur le continent européen alors j'imagine que de nombreux pays vont aller frapper à la porte de la Maison Blanche pour "négocier" leur présence sur leur territoire et diront aux autres "démerdez vous les gars". Façon il n'y en aura pas pour tout le monde et seuls les plus offrants seront couverts. L'OTAN, sans les US, disparaitra car c'est avant tout un outil politique états-unien, où un très gros mets tout un tas de petits et de moyens d'accords sur la géopolitique du continent et sans ce très gros c'est un retour post-1945 en terme de relations géopolitiques intra-européennes à savoir défiance, concurrence, manipulations, peurs et trahisons. Si le retrait est aussi militaire et total, c'est à dire, plus aucune troupe US sur le continent, plus aucun parapluie nucléaire et plus aucun accord de défense et de renseignement ni de soutient technique (coucou le F35), en résumé, nous serions quasi à poil, alors le choc politique et militaire sur le vieux continent sera fort et ils faudra des personnalités très déterminées et incroyablement persuasives pour mobiliser l'ensemble des pays européens sur un projet de défense commune car nous partirons de zéro ou presque. Le premier obstacle ce sera d'arriver à surmonter nos défiances politiques les uns envers les autres et d'accepter de nombreux sacrifices. Militairement ce serait un champs de ruines, la plupart des pays européens n'ayant que des armées théoriques juste capables d'envoyer un contingent pour participer à des opérations de l'OTAN (donc sous encadrement et support US) avec une forte présence de matériels "made in USA" donc tributaires des caprices de ce dernier pour les MCO et les autorisations d'emploi. Même les plus gros ne sont pas capables aujourd'hui de couvrir tout le spectre des opérations. Mettre en commun un outil militaire c'est déjà rationaliser le matériel, les objectifs, les doctrines, les formations, l'industrie et la sécurisation des ressources ce qui impliquera une perte de souveraineté au moins partielle dans ces domaines pour certains pays. Il faudrait que tous les pays participent aux sacrifices pour mettre en place un outil militaire dissuasif (en conventionnel comme en nucléaire) et donc probablement faire taire certaines voix discordantes. Que l'on monte une véritable industrie de l'armement à l'échelle du continent (sans préférence pour tel ou tel pays) capable de fournir du gros volume et de traiter tout le spectre et pas un ensemble de petits artisans de la défense aux mains d'intérêts financiers extérieurs comme aujourd'hui. Bref, tout ça, il faudrait des décennies pour le mettre en œuvre avec des hauts mais aussi beaucoup de bas. Sur le court terme la situation serai très tendue.
  8. Je crois que l'on a surtout oublié ce qu'implique une guerre symétrique de grande envergure et le volume de matériel et d'hommes qu'il faut accepter de perdre. Nous avons été aveuglés par le fantasme des guerres aseptisées et "presse bouton" qui nous faisaient croire qu'avec quelques avions très coûteux et une poignée d'hommes et de véhicules nous pouvions tout faire. Les menaces contres les blindés, elles existent depuis leur invention et se sont adaptés aux évolutions de ces derniers et inversement. Aujourd'hui il y a certainement une remise en question à faire sur les designs et les doctrines d'emploi des véhicules blindés, comme il en existe à faire sur pas mal de matériels et de tactiques depuis le début de ce conflit. De là à dire que les blindés ne serviraient plus à rien à la vue de la durée de vie moyenne d'un fantassin une fois repéré c'est un peu osé. Les soldats, ils sont bien contents quand un engin blindé vient les récupérer sous une pluie de ferraille, ils n'ont pas du tout envie de tenter leur chance à pied et à découvert comme en 14-18 (probablement pire avec l'évolution technologique).
  9. Faut dire qu'ils ont bien siphonné l’Europe dans première moitié du 20ème, par la suite très peu de pays ont eu l'envie réelle et/ou les moyens financiers de les concurrencer et ceux qu'ils l'ont fait s'étaient contenté d'un ou deux domaines de prédilection (genre le spatial pour l'URSS, l'aéronautique en France ou l’électronique en Japon). Même la Chine ne cherchait pas jusqu'à présent à dominer dans tous les domaines, chose que même les USA ne font pas, mais face aux fortes restrictions imposés par ces derniers, il faudra voir quel sera la stratégie future du PCC surtout au sein d'un bloc idéologique de pays.
  10. Vous êtes certain pour les explosions? Dans toutes les vidéos que j'ai pu voir, il n'y aucune détonation qui ressort, juste un bruit de fond de moteur fusée en marche. Avec un énorme panache de fumée éclairé par une forte source de lumière et qui ne semble pas suivre la dynamique d'un panache de fumée généré par une violente détonation surtout que la lumière reste forte pendant un long moment et s'éteint brutalement. Pour le coup, l'histoire de l'explosion, j'ai un gros doute là. A titre de comparaison voici ce que donne le minuteman III de nuit : Essais statiques de booster de Shuttle :
  11. Faudra déjà lui dire que le 2000D n'est pas un avion multirôle mais juste un avion d'attaque au sol.
  12. Ça aide si tu cherches à remonter le réseau voire le/les commanditaires. Ne pas oublier que les ukrainiens bénéficient du renseignement US et Brit largement dominants rien qu'avec leur contrôle de l'ensemble des outils de communication à l’échelle planétaire. Des agents dormants russes, il a dû en avoir pas mal vu le vent de panique à Kiev en Février 2022 et sa grande chasse à l'homme. Assassiner quelqu'un ou saboter un truc en Russie? Tu passes par le darknet, tu trouves ton agent ou un intermédiaire pour corrompre une personne bien placée, tu inventes une belle histoire et tu fais péter les biftons. Au pire tu passes par des opposants au régime de Poutine. Les agents infiltrés tu les gardes pour des opérations plus importantes, ça reste une denrée rare qui prend du temps à installer.
  13. Bientôt un tweet sur la première perte d'un M1? Donc ils sortent leur "joker" offensif pour essayer de contenir la poussée russe dans ce secteur?
  14. Il faudrait déjà savoir qui a mené l'action, les gars du GUR se gardent bien de spécifier si ils sont responsables de sa mort. Vu l'état de corruption de la société russe ça peut tout aussi bien être d'autres militaires ou policiers qui ont été payé pour faire le sale boulot (ou simplement un groupe criminel).
×
×
  • Create New...