funcky billy II

Members
  • Content Count

    222
  • Joined

  • Last visited

Community Reputation

96 Excellent

About funcky billy II

  • Rank
    Connaisseur

Profile Information

  • Pays
    Aruba

Recent Profile Visitors

799 profile views
  1. funcky billy II

    LUFTWAFFE

    Le dernier T3A allemand a quitté l'usine de Manching le 17 décembre 2019 (source Janes) Donc la chaine d'assemblage final est à l'arrêt pour le moment (ils attendent l'officialisation de nouvelles commandes de la part de l'état allemand pour la relancer) mais l'usine continue à produire des éléments pour les avions fabriqués par les trois autres pays.
  2. funcky billy II

    Le F-35

    D'ailleurs: Nos amis anglais continuent à faire voler certains F-35 notamment ceux du programme d'essais de leur PA.
  3. funcky billy II

    Le F-35

    Une autre hypothèse c'est peut-être qu'il ont appris que les USA clouaient leur flotte au sol et que personne chez les "partenaires internationaux" (cet euphémisme est délicieux soit dit en passant) n'a envie qu'un appareil soit détruit ou qu'un pilote ait un accident* alors que pour l'instant ils ne conduisent que des missions d'entrainement avec, surtout si les inspections prennent entre 24 et 48h à effectuer. Je ne dis pas que tu as tort mais à mon sens cet événement n'est pas suffisant à lui seul pour prouver ça. * Dans l'absolu mais plus encore vu le contexte: La démarche américaine est publique et, en cas de pépin, il leur faudrait expliquer pourquoi ils font voler des avions dont on sait qu'ils sont susceptibles d'avoir de gros problèmes
  4. funcky billy II

    Le F-35

    Ça a été ma première pensée quand j'ai lu la phrase que tu cites mais en même temps, ils disent: Donc ça serait plus qu'une simple série de pièces défectueuses fabriquée dans une période de temps donnée. Je comprends "known good fuel tubes are already installed" comme "On a pu vérifier que des canalisations de qualité acceptable étaient déjà installées dès l'origine sur l'appareil qu'on vient de contrôler" et non comme "on sait d'ores et déjà que certaines canalisations sont OK"
  5. funcky billy II

    Le F-35

    Suite au récent crash du 28 septembre en Caroline du Sud, la flotte de F-35B est interdite de vol. Source Aviation Week Et de ce qu'ils disent, ça ne concerne pas que les US Marines. Edit: Maintenant ça serait toutes les versions que ce soit des forces armées US ou des "partenaires internationaux" qui seraient interdites de vol. (Re-edit: le MOD a annoncé que les Anglais au moins continuent à faire voler certains de leurs F-35) Concrètement, d'après une porte-paroles du JPO: ils vont inspecter les canalisations de carburant de tous les moteurs de F-35. Les inspections vont durer entre 24 et 48 heures. Cette mesure est bien en lien avec l'accident du 28/09. (Source)
  6. L'Autriche annonce vouloir retirer ses Eurofighters plus tôt que prévu. Les 15 appareils vont en effet être retirés en 2020. Le gouvernement estime que se procurer* 15 monoplaces et 3 biplaces d'un autre modèle reviendrait 2 milliards d'€ moins cher que de laisser les Eurofighters en service sur la même période (Sachant qu'exploiter la flotte actuelle sur une durée de 30 ans reviendrait à 5 milliards d'€ pour la période restant). A cela s'ajoute les soupçons de corruptions bien connus. Pour sa nouvelle flotte, l'Autriche privilégiera un contrat de gouvernement à gouvernement plutôt qu'un appel d'offre qui prendrait trop de temps. (source NYT ) * Les Échos parlent d'une location
  7. Il y a plusieurs articles dans le supplément en fait. Pour les noms, c'est par ordre d'apparition: Alan Warnes, Tim Ripley et Dzirhan Mahadzir.
  8. Le AFM de décembre 2016 nous gratifie d'un supplément sur le Typhoon dans la RAF. Pas de révélations fracassantes mais des petits détails inédits qui contribuent à améliorer par petites touches notre compréhension du programme. Tout d'abord, un bref rappel historique: le premier Typhoon est formellement accepté par la RAF le 30 juin 2003. Et la mise en service du premier standard qui permettra à l’avion de mettre en oeuvre de façon pleine et entière des capacités véritablement multi-rôles interviendra le 1er janvier 2019. (à rapprocher de la date de mise à la retraite du Tornado le 31 mars 2019). Le lièvre, la tortue, toussa… Selon l’article, le manque de maturité du Typhoon est aussi à mettre au débit de certains responsables de la RAF. En gros, avant 2008, tout le monde est focalisé sur le Air-Air et ce n’est qu’au moment où la crise éclate qu’on se rend compte que vu la situation budgétaire, il va aussi falloir que le Typhoon mette les mains dans le cambouis et se mette à balancer des bombes. Ce qui explique en partie l’échec du Typhoon en Libye en 2011 et ce en dépit de tous les efforts de la RAF pour faire accroitre le contraire à la presse. Aujourd’hui: Le HMD rencontre manifestement des problèmes mais le journaliste jette un voile pudique sur ces petits désagréments. D’autant que la casque Stryker est en voie d’être remplacé par le casque Stryker 2, qui en plus de pouvoir désigner les cibles disposera d’une capacité de vision nocture intégrée. En ce moment dans les standards du Typhoon, on en est entre le P1E et le P2E (eux même divisés en sous-standards) c’est-à-dire au P1E Further Works qui apporte des améliorations sur le HMI et les capacités de ciblage pour l’air-sol (comme précisé par d’autres plus haut dans ce fil). La stat La moyenne d’âge des pilotes de Typhoon anglais est de 26 ans. La P.O Ces 10 dernières années, la RAF a lancé entre 10 et 20 missions de P.O. réelles par an. La moitié concerne des aéronefs civils et l’autre des avions russes qui s’approchent trop près. Le problème posé par les avions russes est qu’il pénètrent la FIR anglaise (la zone dont les britanniques ont la responsabilité du contrôle aérien sans allumer leur transpondeur ni se signaler auprès des contrôleurs civils ce qui fait potentiellement courir un risque au trafic aérien. Cela étant à aucun moment, les russes ne violent les limites du territoire de sa Très Gracieuse majesté (la FIR s’étend bien au delà des eaux territoriales). Les pilotes de Typhoon escortent les Russes jusqu’à la sortie de la FIR en communicant leur position afin que le contrôle aérien civil puisse rediriger le trafic le cas échéant (comme c’est déjà arrivé aux contrôleurs islandais du fait d’un vol de Tu-160 en plein dans un corridor aérien). A noter qu’un tanker Voyager peut venir à la rescousse des Typhoon si la distance à couvrir est trop importante. Au sujet des upgrades: On ne touche pas aux tranche 1. Ils seront reversés à 2 nouveaux squadrons (il y aura donc 7 squadrons opérationnels* au total sans compter l’escadrons de conversion et l’équivalent du CEAM) et ils assumeront des missions de P.O. et de type Agressor. Maintenant, la RAF ne conservera pas l’intégralité de ses 48 tranches 1. A priori beaucoup de biplaces (sur les 16 Tranches 1 biplaces, les 6 tranches 2 biplaces n'étant pas concernés) sont voués à finir dans les mains des ferrailleurs dans la mesure où la conversion des nouveaux pilotes sur Typhoon se fera bientôt sur monoplace au lieu de se faire sur biplaces. La deuxième raison invoquée c’est que le contrait TyTAN signé avec BAE pour la maintenance des avions sur 10 prévoit la cannibalisation d’un certain nombre d’exemplaires afin de récupérer des pièces de rechange. Pour l’instant, le seul avantage des Tranches 1 sur les autres c’est la capacité d’emporter des bombes de 1000lb alors que les 2/3 sont limités aux bombes de 500lb, avec un système de guidage plus moderne il est vrai (PWIV contre EPII). Un des points forts du Typhoon amélioré (même par rapport au Rafale j’ai l’impression) résidera dans le Brimstone 2 qui permettra de s’en prendre à des cibles mobiles tout en minimisant les dommages collatéraux du fait de sa faible charge explosive. Il sera possible d’en emporter jusqu’à 12 en 4 lanceurs triples Grande nouvelle, au lieu d’être stockés à la sortie de l’usine, les Tranche 3 sont maintenant livrés aux escadrons (bon, pour l’instant il y a en a 5). Jusque ici, ces appareils étaient placés sous cocons car, comme il n’y avait que 5 squadrons en ligne et beaucoup de Tranches 1/2 disponibles, la RAF entendait sauvegarder le potentiel de ses appareils les plus récents mais également, ce qui est peut-être un motif moins avouable, car certains logiciels n’avaient pas reçu de validation pour être déployés dans les forces. De plus les deadlines du projets Centurion (P2E: 2017 et P3E: 2018) sont des deadlines industrielles. Cela signifie donc que la mise en service dans la RAF sera postérieure même si certains éléments des standards pourront être disponibles avant ladite deadline. Par exemple, le temps d’entraîner les rampants et les équipages, les Storm Shadow et Meteor qui appartiennent au standard P2E dont la livraison par l’industriel est prévue avant la fin de 2017 ne seront sans doute pas opérationnels avant fin 2018. On ajoutera qu’en parallèle des P1E/P2E/P3E, BAE apportera des améliorations au DASS et aux senseurs de l’engin. Pour conclure: Il est prévu de conserver les Typhoon Tranche 1 jusqu’en 2035 tandis que les tranches 2/3 continueront jusqu’en 2040. Toujours pas de date d’entrée en service pour le radar AESA dans la RAF mais ça sera en tout cas après 2020 (voire bien après j'ai l'impression). *Voire 8 d'après le lien que Tmor a posté ci-dessus
  9. Rions un peu malgré tout. il est traditionnel que l'Elysée félicité le président élu par le biais d'une lettre rendu publique. Or d'après le Figaro, les conseillers de François Hollande étaient tellement sûrs du résultat de l'élection qu'ils n'auraient préparé qu'une seule lettre qui en l'occurence félicitait Clinton... Sinon, la palme revient à un journal iranien qui fait sa une sur la nouvelle présidente des Etats-Unis. Sinon, pour se rassurer (?), une interview de la correspondante aux US du Figaro qui décrit que côtoyer Trump est une expérience schizophrène. Le bateleur que tout le monde connait serait en privé un homme pragmatique, avisé et plus modéré qui, en dépit de ses déclarations ne recrute pas ses employés sur leur genre où leur couleur de peau mais sur leurs compétences. En gros un type qui a su saisir l'air du temps et le fonctionnement des médiaet en profiter pour se faire élire sans être foncièrement convaincu par ce qu'il dit. La presse américaine aurait échoué à en dresser un portrait fidèle et objectif, obnubilée par son combat contre lui. Si ce type qui est quand même milliardaire arrive quand même à faire proche du peuple c'est que son père ne lui a pas donné une éducation de gosse de riche et qu'il a passé pas mal de temps à côtoyer des ouvriers sur les chantier de construction. A noter que son père, qui a formé ses enfants à la "survie" et à être des "tueurs", a fini par déshériter son fils aimer pour propulser Donald à la tête de ses affaires, ce qui a poussé notre héros à ne jamais reconnaître ses faiblesses puisque c'est ce côté moins trempé et trop dilettante qui avait nui à son frère. La correspondante est malgré tout forcé de reconnaître qu'on ne sait pas vraiment ce qu'il va faire une fois à la maison blanche surtout si (quand) il ne parvient pas à tenir ses promesses.
  10. Sur Le Monde, (l'info viendrait du site United States Election Project, je ne sais pas quel niveau de crédit leur accorder) ils présentent des premières infos quant à la participation. D'après eux, le taux de participation (54,2%) est le taux le plus faible depuis 2000. Par exemple, on était à 57,1% en 2008. Ils présentent une carte interactive état par état sur le site du monde. Après, malgré tout, la moyenne des années 2000, c'est 54,4% et la moyenne depuis les années 60 c'est 54,5%. Pour quelques uns des Swing States: Floride 64% de participation Ohio 61,7% de participation Caroline du Nord 63,5% de participation Le gars qui gère le site US élection Project a aussi tweeté quelques hypothèses sur les raisons de la victoire de Trump que je laisse à votre sagacité:
  11. funcky billy II

    Le F-35

    Bon alors, l'article que tu cites tire son info d'un autre article (http://www.popularmechanics.com/military/a23537/air-force-fires-up-depot-line-keep-a-10s-flying-indefinitely/) ce dernier nous indiquant que les centres de maintenances du A-10 vont remonter en puissance et qu'un programme de remplacement des ailes du A-10 va voir le jour. Il rajoute aussi que les A-10 sont plus utiles que le F35 dans le contexte des opérations actuelles au Moyen-Orient (donc un environnement permissif). Maintenant, le site que tu donnes en lien s'appelle Hotair et porte manifestement bien son nom. Parce que il reprend les infos de la source sur le programme d'entretien/rénovation du A-10 mais présente le dit programme comme la preuve que des tests organisés par l'USAF auraient prouvé que le A-10 est supérieur au F-35. Mais genre comme ça, sans donner de source, de preuve ou d'indices concordants. Il y a quand même un moment où tu ne peux pas transformer une hypothèse en conclusion par simple opération du Saint-Esprit. Et puis emporté par sa fougue, il ne voit aucune objection à proclamer fièrement : Donc en gros là , le mec reprend les mêmes éléments que la source initiale mais généralise sans trop de scrupules la conclusion en "Dès qu'il y a des troupes au sol, F35>A-10" ce qui est éminemment différent de "les A-10 sont plus utiles que le F35 dans le contexte des opérations actuelles au Moyen-Orient". Evidemment pas de source, toujours ce bon vieux Saint-Esprit ici secondé par un raisonnement foireux. Donc bon, on peut toujours trouver des sites qui défoncent le F-35 et je serai le dernier à dire que le F-35 bashing n'est pas une activité de bon aloi mais pour moi, cet article manque singulièrement de rigueur dans la façon dont il exploite ses sources et présente des hypothèse (qui sont peut-être valables) comme des conclusions indiscutables. PS: On peut émettre d'autres hypothèses quant aux raisons du non-retrait de l'A-10. Genre Aviation Week, ils disent que ça peut être parce que la pression du congrès qui veut que l'A-10 reste en ligne a fini par payer.
  12. De mémoire, il n'y avait pas de canon prévu sur le HAC. Il était prévu uniquement sur les versions HAP et export.
  13. Pour continuer à dire du bien de notre avion préféré à tous (activité suffisamment rare sur ce forum pour s'y adonner avec passion quand l'occasion en est donnée), ils donnent quelques détails supplémentaires sur le travail effectué sur le typhoon dans le combat aircraft de septembre 2016. L'article dixit,il y aurait une tendance chez les membres originels du consortium a examiner les façons de développer les capacités air/sol de leurs avions. L’Allemagne veut a priori récupérer des bouts du projet Centurion pour ses propres Eurofighters pour leur donner des capacités Air-Sol et même l'Italie se poserait des questions. Le développement du Typhoon a souffert (entre autres) de la pesanteur administrative du NETMA (l'agence multinationale qui gère le développement du typhoon mais a connu un coup de boost car les pays où l'avion a été exporté (et notamment l'Arabie Saoudite) n'entendaient pas se contenter des capacités de base de l'avion. Ce qui nous emmène aux avancées concrètes du programme. —> le 14 juin a été réalisé le 1er tir du Storm Shadow avec allumage du missile (ceux d'avant étaient des largages sans allumage). —> Le 6ème tir de Météor depuis le Typhoon a été effectué "récemment". —> Les test du Brimstone ont débuté en juin (test des communications en vol entre avion et missiles en vue d’un premier tir au premier trimestre 2017). Le calendrier des essais a été accéléré pour pouvoir présenter une conf représentative (si ce n’est utilisable pour le moment) du standard P3E à Farnborough et RIAT (soit 2 bidons, deux ASRAAM, 6 Brimstone et deux Paveway IV sous les ailes, 4 Meteor sous le ventre de l'avion et le pylône central sous le ventre resté libre). A terme, un pylône multi usage qui permettra d'emporter soit 3 Brimstone soit 2 Paveway IV sera développé. Aujourd'hui il y a deux pylônes différents: un pour 3 Brimstone et un pour 1 GBU) —> Le développement de l’AESA a été contractualisé (dans le sens où ils ont un client auprès de qui ils se sont engagés à en fournir ) et les essais en vols ont redémarré après des tests au sol (deux vols le 8 et 12 juillet mais avec le radar éteint). C’est l’IPA 5 qui a volé après avoir passé 2 ans sur le plancher des vaches: il avait été présenté en 2014 à Farnborough avec un proto AESA et BAE avait déclaré que les essais étaient « en cours ». On ne saurait les taxer de faire preuve d’un pessimisme exagéré dans le mesure ou le Typhoon IPA 5 a ensuite passé 2 ans au sol. Cela étant tout cela se met en place et l’IPA 8 allemand devrait se joindre aux essais. Ceci du fait que le Koweit a été le premier pays à signer un contrat pour l’AESA (et devrait être le premier pays à le recevoir, la situation étant assez floue pour les membres historiques du consortium). On vise (mais de ce que j'ai vu ici ils auraient du retard) une entrée en service en 2019 pour le Koweit avec un standard comprenant Captor E, EGBU-16 et pod Sniper. —> A noter que le Spear (un Brimstone sous hormones en très gros )est développé en utilisant le Typhoon comme avion testeur. Le missile est développé en priorité pour le F-35 mais pourrait trouver sa place sous les ailes du Typhoon si le financement suit. Le premier missile a été tiré en mars 2016. On parle aussi dans l’article de mettre de la SBD sur le Typhoon (mais là difficile de différencier l’hypothèse de travail du rêve humide de l’auteur de l’article) En conséquence, Eurofighter s’attend à ce que le Typhoon reste en ligne jusqu’en 2040/2050. Donc bon, ils prennent leur temps mais mine de rien les choses avancent.
  14. Pour le coup après avoir lu l'article, j'ai pas vraiment l'impression que ce soit le message que l'auteur essaie de faire passer ( en gros le "tout stealth" c'est mal"). En gros, on en est arrivé aujourd'hui à un point où il est possible de faire un avion furtif qui ne fera pas (trop) de compromis sur les autres aspects de l'avion (charge offensive, rayon d'action...) même si tout ça est loin d'être bon marché. L'exemple donné d'avion stealth où la recherche de furtivité n'a pas pris le pas sur celle toutes les autres qualités qu'un avion de combat doit avoir, c'est le F22. Le vrai problème de l'US Air Force est (était?) conceptuel dans la mesure où dans la conception des avions furtifs, elle se concentrait sur l'obtention d'un vecteur de qualité supérieure sans sa soucier de la façon dont il devrait interagir avec les autres appareils qu'elle avait à disposition. Encore une fois, l'exemple c'est le F22 qui est incapable d'envoyer les données de ses senseurs à un appareil d'un type différent. Il se fait son petit combat dans son coin et les autres font le leur. Or aujourd'hui, l'USAF est confrontée à une réduction du nombre d'appareils qu'elle reçoit et devra garder encore un peu de temps les avions de combats non-furtifs qu'elle a en parc. D'ou l'idée que les "legacy aircraft"doivent avoir un rôle à jouer face à une menace même de très haut niveau là où auparavant on aurait pu imaginer d'envoyer des avions furtifs tous seuls. Il faut donc que tous ces avions soient techniquement et conceptuellement en mesure de travailler de concert. Et tout ça inclu dans une coopération encore plus large (ie non limitée aux avions) avec toute la machine militaire US (satellites, cyber....) En bref, il faut arrêter d'opposer stealth et non-stealth mais réfléchir à comment les faire bosser ensemble. Ce qui, à mes yeux d'amateur éteint fort peu compétent sur le sujet, est tout sauf une percée conceptuelle parce que c'est ce que tout le monde pense (cf un article récent d'AFM ou Combat aircraft sur le nouveau Syllabus pour les spécialistes du combat aérien des marines sur F18 qui a été modifié pour prendre en compte le fait qu'ils vont devoir désormais évoluer en coopération avec le F35). Mais j'ai peu être loupé un truc, le retour de vacances est compliqué
  15. funcky billy II

    Le F-35

    Même si ne suis toujours pas convaincu que le mépris avec lequel le F35 est parfois considéré ici soit totalement mérité, le premier truc sur lequel tu tombes quand tu "googelises" Heritage Fondation-Lockheed c'est ça. Je cite quelques passages: Ce qui permet peut-être de relativiser l'objectivité de la source qui est en fait un thing-tank neo-con selon Wikipédia. (même si 40 000$ par an c'est peu je trouve mais cela a peut-être évolué à la hausse). Après ça ne prouve toujours pas que le F35 est une bouse.