Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

funcky billy II

Members
  • Posts

    469
  • Joined

  • Last visited

Reputation

1,213 Excellent

1 Follower

Profile Information

  • Pays
    Aruba

Recent Profile Visitors

3,699 profile views
  1. Un radar ECRS mk2 a été installé à bord d'un Typhoon pour la première fois le 1er novembre dernier. Il s'agit de l'avion instrumenté BS116. Le premier vol est attendu pour juillet 2024 (et l'IOC pour 2030...) Il y a quelques détails supplémentaires sur le FB de A2I (une rapide recherche Google ainsi que son style inimitable me laissent à penser qu'il s'agit d'une nouvelle itération de notre ami JL). Le MOD n'a pas communiqué sur la question car certains composants de radar devaient être remplacés. Le radar en question est toujours très expérimental. Il s'agit de l'antenne du démonstrateur Bright Adder qui a été branchée au "back end" d'un radar ECRS mk0. Les "vrais" composants du radar Mk2 sont toujours en développement. 12 radars Mk2 de développement vont être construits suivis de 40 exemplaires pour les T3 de la RAF. À noter que sur ces 40, une partie servira également à la mise au point du radar et sera ultérieurement remise au standard de série final. Mais comment tu expliques que les Espagnols aient un programme de modernisation des T1 ? Ils remplacent les tronçons arrière au cours du processus de modernisation ?
  2. Répondant à la question d'un parlementaire, le ministre de la défense britannique a confirmé le calendrier de radiation des Tranches 1. Il y a actuellement 30 T1 dans la RAF. 26 seront retirés du service le 31 mars 2025. 4 seront conservés jusqu'en 2027 il restera alors 107 appareils en parc dans la RAF (67 T2 et 40T3). L'idée, c'est de récupérer toutes les pièces détachées possibles des T1 à la retraite pour pourvoir les ré-utiliser sur des avions plus récents. Le nombre restreint de Typhoon restants inquiète les parlementaires eu égard à l'évolution de la situation internationale. BAE est techniquement capable d'amener les T1 à un standard plus récent mais le gouvernement n'en a pas fait la demande. Source
  3. D'après Janes, La Luftwaffe va équiper tous ses Eurofighter en radars AESA (à l'exception des T1 qui vont sortir de la flotte et être remplacés par des T4). Les 38 T4 vont être livrés avec des radars à balayage électronique à partir de 2025 et le reste de la flotte en sera équipé en retrofit (un autre article dit que ce sera fait pour 2028).
  4. J'ai cherché un peu aussi et je crois que je suis tombé sur l'interview dont parle @Chimera Et dedans : Sinon, Opex360 en parlait il y a un mois : Donc oui, ça a l'air de confirmer que les 15 ECR ne vont pas représenter de nouvelles commandes.
  5. Là excuse-moi, mais autant tu as en règle générale parfaitement raison de faire remarquer que certaines infos s'appuient des sources peu solides et qu'il convient de raison garder, autant sur ce coup là, je trouve que tu présentes les choses de manière erronée. La source c'est donc un article de Business Insider, qui relaie en fait le rapport du RUSI de mai dernier sur l'évolution des tactiques russes et notamment la partie sur l'infanterie (dont j'avais parlé ici à l'époque, en mentionnant cette info d'ailleurs c'est pour ça que je m'en souviens). Et donc, dans le rapport en question, on lit page 4 : et la source donnée c'est : Soit 7 interviews menées par l'auteur du rapport. Bref, peut-être que les Ukrainiens se sont donnés le mot pour nous faire croire que les Russes se défoncent avant de monter à l'assaut (ou peut-être que l'auteur du rapport invente des sources et/ou ce qu'elles disent), mais, en tout état de cause, ça me paraît un peu rude de dégager d'office cette info comme étant "n'importe quoi", d'autant plus que la tonalité du rapport, si il ne dissimule pas les défis que doit relever l'armée russe, est plutôt de mettre en lumière le travail d'adaptation aux nouvelles conditions de combat mené par cette dernière.
  6. Il n'y avait pas la question du passage de toutes les SMP russes sous l'égide du ministère de la défense ? (source) Une fois privée de ses soldats de fortune, je ne sais pas si sa survie aurait vraiment été menacée, mais en tout cas sa position aurait été fort amoindrie. Et il ne s'était manifestement pas fait que des amis...
  7. J'ai poursuivi ma lecture du résumé du rapport du RUSI sur les évolutions tactiques russes. Pour ceux que ça intéresse, je vous mets mon résumé ci-après. Je n'ai pas le vocabulaire technique approprié mais je pense que les concepts décrits dans le rapport sont malgré tout bien retranscrits. La Défense Sol-Air Les VKS
  8. J'ai poursuivi ma lecture du rapport du RUSI et, pour ceux que cela intéresse, je vous mets mon résumé de la partie sur l'artillerie.
  9. Vu que j'ai un peu de temps, je poursuis mon résumé du rapport du Rusi. Après l'infanterie, les blindés :
  10. Il y a un nouveau rapport du Rusi sur les évolutions des tactiques russes qui est sorti (ici). J'avais un peu de temps ce matin donc j'ai commencé à regarder la partie sur l'infanterie. Comme d'habitude, le rapport se fonde sur des entretiens avec des responsables et officiers ukrainiens et omet (délibérément) tout ce qui pourrait leur nuire. Je vous mets mon résumé du début pour ceux que ça intéresse.
  11. La Maison Blanche, en la personne du porte-parole du NSC, a révélé ses nouvelles estimations des pertes russes. Selon eux, depuis décembre, les Russes ont subi 100 000 pertes, dont plus de 20 000 tués, en Ukraine. Il s'agit d'une estimation des services de renseignement américains, pas plus de détails quant à la manière dont elle a été obtenue. Néanmoins, ils pensent que les mercenaires de Wagner représentent près de la moitié du total, et parmi eux, beaucoup d'anciens détenus jetées hâtivement dans la fournaise. Pour rappel, la dernière estimation publique du Pentagone en novembre, c'était "bien plus de 100 000 pertes." L'orateur, quand on lui a posé la question, n'a pas jugé utile de livré son estimation des pertes ukrainiennes. Ces chiffres sont évidemment à prendre avec toutes les pincettes d'usage.
  12. Le premier prototype du radar AESA anglais ECRS Mk2 a été livré aux essais en vol de BAE à Warton le 31 mars dernier. Maintenant le programme c'est intégration et essais au sol pour un premier vol prévu courant 2024. (source)
  13. Mais pour moi (en tout cas pour l'extrait que tu cites, je ne suis pas abonné au Monde, donc peut-être qu'il y a d'autres éléments dans l'article) ce sont deux choses différentes : le qualitatif et le quantitatif. Ils peuvent avoir des réserves énormes mais d'une qualité trop faible pour pouvoir espérer emporter la décision. Typiquement selon Kofman toujours dans le même podcast, les Russes ont d'autres contraintes que les effectifs comme le rationnement des obus d'artillerie ou la qualité des troupes ainsi que des officiers subalternes qui a fortement baissé. D'ailleurs, j'ai l'impression qu'il fait lui-même le distinguo :
  14. Juste sur ce point-là, le désaccord entre les deux ne m'apparaît pas si flagrant. Dans son podcast du 18, Kofman pense effectivement que les réserves russes ne sont pas suffisantes pour ouvrir de nouveaux axes d'attaque en dehors de la demi-douzaine d'ores et déjà choisis par les Russes. Donc l'offensive se cantonnera au Donbass. En revanche les Russes ont, selon lui, des troupes en réserves en quantité suffisante pour combler les pertes et aller renforcer l'attaque une fois qu'un axe prometteur aura été identifié par le commandement. Il parle d'une offensive qui ne changera pas d'échelle mais gagnera en intensité. Edit : après effectivement, Kofman pense que l'offensive a déjà commencé depuis quelques semaines.
×
×
  • Create New...