christophe 38

Members
  • Content Count

    2,450
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    4

christophe 38 last won the day on December 8 2018

christophe 38 had the most liked content!

Community Reputation

1,386 Excellent

About christophe 38

  • Rank
    Vétéran

Profile Information

  • Gender
    Male
  • Interests
    plongée
  • Pays
    France

Recent Profile Visitors

2,820 profile views
  1. mais, c'est ce que veut Trump en demandant de payer toujours plus pour le bouclier américain, sans aucune certitude qu'il ne la fera pas à l'envers... il ne fait pas bon etre un allié des américains....
  2. imagine que tu fasses le 17 pour des cambrioleurs en action chez toi et que, peut etre, les bleus arrivent 3/4 d'heure apres ton appel... et si tu veux remplacer voleurs par agresseurs, tu peux : ils sont à la maison et ont 30 minutes pour aller à la caserne prendre la voiture et intervenir plus le temps de se déplacer dans une ile de 3 km de coté
  3. Bonjour, A Mayotte, la sécurité publique est assurée par la gendarmerie, sauf dans le chef lieu, Mamoudzou, où il y a un commissariat. Sur Petite Terre, 25-27 000 habitants, au moins, les gendarmes nous "protegent". Je mets des guillemets car il ne faut pas avoir besoin d'eux : après 18h00, ils sont d'astreinte à 30 minutes. C'est à dire que si vous chopez un cambrioleur ou que vous vous faites agresser, apres l'envoi de l'appel 17 ( où l'on vous aura dissuadé de continuer l'appel, si, si !) l'équipage d'astreinte a 30 minutes pour se rendre à la gendarmerie prendre un véhicule pour intervenir (sachant que l'ile ne fait que 3 km de coté). Enfin, certains camarades trouvent plus efficaces d'effectuer des controles de vitesse sur des voiture conduites par des métropolitains ; un metro, c'est logeable et ça paie les prunes. Des locaux, on risque de tomber sur des clandestins et il faudra faire la procédure, on va tomber sur des défauts d'assurance ou de permis, ou encore de controle technique.... Bref, dommage, mais j'en suis revenu, de nos camarades. Vivement que le secteur redevienne police nationale... qu'on soit en sécurité.
  4. la proprieté alors, si je peux me prendre un vehicule qui roule au E85, sinon ce sera gas oil. En métropole, je roule 30-35 000 km par an, dont environ la moitié sur autoroutes. J'ai plein de collegues qui ont des Audi en location, et qui paient 300-400 euros par mois, le temps du contrat (dans lequel il ne faut pas de touchette, pas de dégat carrosserie, pas dépasser le kilometrage... dans lequel l'entretien, c'est à dire la vidange à 20 ou 30 000 est incluse (la belle affaire)). Au bout du compte, en 3 ans, à 400 balles par mois, le budget dépensé aurait permis d'acheter une bagnole de 3 ans d'age.... (et de 40-50 000 km)
  5. ouais, 450 balles tous les mois pour ne rien posseder à la fin du contrat, ça, c'est sur que c'est un bon plan... (je déconne, bien sur)
  6. yop je basculerai electrique le jour où je pourrai parcourir 500 km sur autoroute avec et ne pas dépasser 10 minutes pour refaire le plein d'energie. J'ai roulé recemment avec un "kangoo" electrique ; le stress de la panne de jus, d'autant que j'étais à la frontiere espagnole et que de l'autre coté, les bornes de recharge sont peu nombreuses. Bref, prendre le bouzin avec (ce jour là, à cet instant) 140 bornes d'autonomie, en parcourir 50 de jour et 10 de nuit et se retrouver avec 60 bornes et moins d'autonomie... non merci. Je suis vacciné. Et, quand je vois que certaines bornes de recharge (ou recharge sur le secteur) ne permettent pas, en une nuit, de "regonfler" les batteries, je continue à rouler diesel. Pour moi, la voiture individuelle (dans le sens "personnelle", en opposition à collective ou de location) est obligatoire : je ne vais pas aller faire mes courses au centre commercial à 10 bornes en bus, ni stratégiser pour savoir comment et où je vais aller me balader le dimanche...
  7. nous sommes quand meme dans une periode où il faut inciter les gens à changer... donc, couper les fonds, meme pour les riches, je ne suis pas certain que cela dynamise le marché
  8. bonjour concernant la vie dans l'espace, est ce possible durablement ? y a t il un impact avec les rayonnements solaires ? l'absence de pesanteur ne va t elle pas faire peser des troubles osseux ou articulaires ? enfin, je n'ai rien lu concernant la procréation dans l'espace ou la vie de nouveaux nés... (toutes ces questions posent LA question : la vie (longtemps) est elle possible sans risque dans l'espace ?)
  9. A cela pret que ce ne sera pas 2 mais peut etre 3 referendum ( Comme le prévoit l'accord de Nouméa signé en 1998, deux autres référendums sont en effet possibles dans les quatre ans en cas de victoire du non. Une clause de revoyure concédée aux indépendantistes Kanak pour garantir un climat de débat serein et ne pas concentrer tous les enjeux d'un débat historique sur un seul et unique scrutin.) déjà, le vote est limité aux seuls residents depuis 1994, (on est loin du slogan "un homme, une voix") et là avec le nombre de referendum, j'ai l'impression qu'ils vont voter jusqu'à ce que le resultat soit indépendance.
  10. A cela pret, d'une part, que l'indépendance, ce sont les indigènes (ceux qui sont nés dans le pays concerné) qui doivent la demander et il n'y a pas l'amorce du début du commencement d'un balbutiement du mot indépendance, (au Comores, ils n'ont pas de systeme éducatif, ni de systeme de santé. A Mada, le salaire moyen est de 32 euros par mois. A l'heure de l'impression de déclassement, des gilets jaunes, penses tu que des gens qui vivent durement vont lacher cette situation pour retourner dans la misere, dans les 20 pays les plus pauvres au monde ? Ils se sont elevés par rapport à leurs voisins et ne veulent pas retomber dedans) et, d'autre part, pour la fécondité, je vous invite à lire ceci : https://www.google.com/url?sa=t&rct=j&q=&esrc=s&source=web&cd=1&cad=rja&uact=8&ved=2ahUKEwi4mvuoqfXlAhXWgVwKHbrzAmUQFjAAegQIBhAC&url=https%3A%2F%2Fwww.immigration.interieur.gouv.fr%2Ffr%2Fcontent%2Fdownload%2F87279%2F676594%2Ffile%2FIM_79_fecondite.pdf&usg=AOvVaw0RgYjXN_bQf-0wJYkP5L81 La version courte ? dans leur pays, les immigrés ont une fécondité elevée. En France, les femmes immigrées arrivées enfant ont une fécondité qui se rapproche de celles des françaises. Enfin, j'énonce une évidence : la fécondité des Français ne suffit pas à remplacer les décès, ni les actifs partant à la retraite
  11. yop https://lejournaldemayotte.yt/wp-content/uploads/2019/10/INSEE-memo-parutions-2019.pdf page 3/4, 44% des jeunes ont moins de 15 ans. part des 0-24 ans : 60. 2% https://www.insee.fr/fr/statistiques/2012692
  12. re, si je me permets d'etre précis sur les chiffres, c'est parce que je suis sur place, en plein dedans. Donc, 27 naissances par jour dont les 3/4 de femmes clandestines https://la1ere.francetvinfo.fr/nouveau-record-naissances-mayotte-2017-trois-quarts-meres-etrangeres-626458.html .... https://fr.wikipedia.org/wiki/Démographie_de_Mayotte Natalité Mayotte est le département français où le taux de natalité est le plus élevé. L'amélioration des conditions de santé et d'éducation, parallèle au maintien de traditions natalistes, expliquent en partie la croissance très rapide de la population mahoraise. En 2007, l'indice de fécondité était de 5 enfants par femme : 6,4 pour les mères nées à l’étranger (principalement aux Comores) et 3,4 pour les mères nées en République française (à Mayotte ou ailleurs sur le territoire national)19. En 2018, l'indice de fécondité s'élève à 4,79 enfants par femme2. Actuellement, plus d'un habitant sur deux a moins de 20 ans à Mayotte (contre 1/3 à la Réunion et 1/4 en métropole)4. Sur les 9 800 naissances répertoriées en 2018 (soit 3% de hausse), trois quart des mères sont de nationalité étrangère, dont 69% comoriennes et 4% malgaches20. Dans la moitié des cas le père déclaré est français, mais les autorités soupçonnent une pratique répandue de la reconnaissance frauduleuse de paternité20. Une mère sur 20 est mineure (soit 470 naissances par an), dont 120 mères de moins de 15 ans, et deux de 12 ans. si on considere qu'il y a 100 000 gamins scolarisés, en respectant ce ratio, cela veut dire qu'il n'y a que 25 000 gamins "légaux". Les établissements scolaires sont dimensionnés pour ce chiffre. Quant à disposer de l'environnement approprié, les gamins de clandestins et, également, des gamins de Mahorais n'ont pas de chambre, lieu pour faire les devoirs.... Les conditions matérielles d'une importante partie de la population demeurent très faibles, avec une extension des bidonvilles qui est sans doute la première d'Europe : « 28 % des logements ne disposent pas d'eau courante, 59 % n'ont pas de toilettes à l'intérieur de l'habitation et 52 % n'ont ni baignoire ni douche Je ne suis pas du tout convaincu que l'absence de solution apparente à ces problemes soit ce que tu appelles "l'indépendance" ; toi, tu veux choisir et virer les gens qui ne sont pas dans tes criteres ; le dégagisme, ce n'est pas le choix des "cibles". Quant à continuer sur cette voie, c'est faire montrer le RN... les Mahorais ont remarqué que certains étrangers avaient plus de droits que les locaux.
  13. heu, la forte natalité, elle n'est pas française ! 80% 27 à 30 naissances quotidiennes sont étrangères, voire clandestines. Donc, dans l'absolu, une fois les bébés nés, qu'est ce qui empeche de renvoyer les parents au pays ? Rien n'impose non plus qu'on ouvre des classes pour ces enfants : le CNED est aussi une solution. Il est en effet irrealiste de penser qu'on puisse ouvrir une classe par jour, pendant 3-4 ans... (actuellement, moins de 30% des enfants de 3 ans sont scolarisés, et les plus grands ont classe soit le matin, soit l'apres midi, pour que tout le monde puisse y aller)
  14. disons que le probleme, aujourd'hui, c'est qu'elle est courte. Coté Nord, il se trouve un relief et une agglomeration qui empechent de profiter de la totalité de la longueur.... de meme quand il pleut fort, elle peut etre momentanément fermée (mais, de mémoire, si nous avons un avion détourné par an, pour ça...)