christophe 38

Members
  • Compteur de contenus

    1879
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Days Won

    3

christophe 38 last won the day on July 22 2016

christophe 38 had the most liked content!

Réputation sur la communauté

886 Excellent

À propos de christophe 38

  • Rang
    Vétéran

Profile Information

  • Gender
    Male
  • Interests
    plongée
  • Pays
    France

Visiteurs récents du profil

1508 visualisations du profil
  1. yop je me rends compte que mon ton a été peut etre un peu véhément. simplement, les bateaux de peche, sur Mayotte, se décomposent comme suit : 5 grands thoniers senneurs qui sont immatriculés à Mayotte et qui sont aux Seychelles (on les voit une fois par an, parfois moins, dans l'ile et ce ne sont pas eux qui braconnent) https://www.letelegramme.fr/ig/generales/economie/chantiers-piriou-a-bord-du-thonier-geant-22-04-2009-345597.php quelques ligneurs, comme le M Twaro ou le captain alandor, de 8 - 9 m de long, aux normes europeenes, https://lejournaldemayotte.yt/pecheurs-conflit-autour-du-droit-du-travail/ des barques de 10 m dotées d'un compartiment pouvant contenir de la glace (mais, au fur et à mesure des prises, cette glace est jetée pour y mettre le poisson) https://mayotte.orange.fr/actu/mayotte/structuration-de-la-peche-lancement-des-projets-de-pontons-et-points-de-vente.html des barques de 6 m, sans compartiment, et qui arrivent quand meme à aller aux Glorieuses ou au Geyser (heu, ces barques et les précédentes n'ont pas de flottabilité propre, pas de radio, pas ou rarement de gps) et devraient rester dans la limite des 6 nautiques... et des pirogues, avec ou sans moteur, qui vont à 6 nautiques ou plus : ici, aussi, page 4 et 5 https://halieutique.agrocampus-ouest.fr/memoires/201501.pdf enfin, 80% des pecheurs sont clandestins, sans papiers. dans les 20% restant, 80% sont comoriens avec papiers, le reste est français. 80% de la population est analphabete, ne sait ni lire ni écrire ; donc, la maitrise d'une carte marine, lire les consignes, connaitre les lois (le passage du Geyser en reserve)... tout cela ne passe pas. Et, bien sur, comme les pecheurs sont majoritairement clandestins, ils ne vont pas aller vers les autorités pour chercher l'info. bref, 3 ou 5 thoniers senneurs, 5 ligneurs, 140 barques avec compartiment glace, 400 barques de 6 m, des milliers de pirogues à balancier, avec ou sans moteur... on en est là, pour la peche à Mayotte. aujourd'hui, quand tu rencontres une barque de 6 m en action de peche en mer, le poisson peché se trouve au fond... en plein soleil ; il macere dans l'eau de mer, dans l'essence, dans la pisse et s'il est prit à 08h00 du matin et que la barque rentre vers 16 h, ce sera un vrai poisson de sportif, déshydraté, avec des mouches (les protéines)... ça ne donne pas du tout envie d'acheter. c'est un autre monde, un monde de survie. L'extraordinaire est notre quotidien.
  2. et ? donc, on en fait quoi ??? on les embarque sur le bateau gris, sans les trier, sans les vider, voire sans frigo, on les ramene à Mayotte (la terre française la plus proche) à 80 nautiques et ensuite ??? on demande aux marins de jouer les mareyeurs ??? il faut laver, vider, trier, mettre au froid et essayer de vendre (et passer le contrôle vétérinaire) Mayotte, c'est la France, mais c'est surtout le tiers monde ! 84% de la population vit sous le seuil de pauvreté... Tu veux prendre le risque qu'ils soient malades, parce qu'à un moment du transit ou lors de la peche, ils n'ont pas été au froid ??? c'est l'hiver ici, mais il fait quand meme dans les 30° au soleil (et, sur les barques en mer, il n'y a pas d'ombre)... https://www.infoclimat.fr/observations-meteo/temps-reel/dzaoudzi-pamanzi-mayotte/67005.html tu veux qu'on écrive que la Republique empoisonne ses habitants ??? ou que les locaux disent qu'on leur vole leur poisson pour le donner aux clandestins (pour mémoire, environ 250 000 habitants recensés et, selon certaines sources, entre 550 et 600 000 habitants reels, bref, plus de clandestins que de nationaux).... déjà qu'ils en ont marre d'etre squattés par les Comoriens qu'ils ont fait venir pour travailler à la peche, aux champs ou pour construire des maisons (à 300 euros par mois, le clando, hein, pas plus)... (comprendre qu'une partie use et abuse des clandestins et que quand c'est fini, ils les dénoncent à la PAF pour ne pas les payer ou manifestent pour les virer chez eux) tu veux payer des avions pour convoyer ce poisson ailleurs ??? a t on trop d'argent pour le faire ??? quelle est la solution la plus efficiente, économique et morale ??? que proposes tu de mieux ???
  3. là, c'est ce qui s'est passé : pas de chaine du froid, pas de place pour stocker, pas de vente possible... on jette et les locaux couinent : ils avaient l'habitude d'aller pecher au geyser et à la zélée.... qui sont des reserves. fini de jouer. http://www.linfokwezi.fr/les-pecheurs-professionnels-inquiets-de-la-reelle-volonte-de-letat-francais-a-aider-le-secteur-a-mayotte/
  4. christophe 38

    USA

    un pays qui décline ou qui dégénère... un pays ??? en fait non, une entreprise qui periclite.
  5. christophe 38

    Les missiles air-air

    ne serait ce pas le systeme du fire and forget ???
  6. voir la réponse de clairon, juste au dessus de ta contribution ; notre armée ne consomme pas assez de mun à l'année pour qu'une usine soit rentable. il faut donc vendre à l'international, donc rentrer en concurrence avec des moins chers.
  7. re, je comprends : le leader mondial des machines à munitions : il vend des machines pour fabriquer des munitions. est il concurrentiel pour fabriquer des munitions ? (parce que la question n'est pas la fabrique de machines, mais la fabrique de mun') et il ne t'a pas échappé que le cout annuel de l'employé en France est superieur à celui d'autres pays (qui travaillent plus, par semaine et sont moins payés, moins protegés...). enfin, si on fait un appel d'offre pour les munitions, cet appel d'offre sera obligatoirement européen et, legalement, on ne peut pas faire du protectionnisme, accepter de payer plus cher pour rétablir une filiere que nos politiques ont laissé filer et dont nous avons perdu le savoir faire (je sais, on sait faire les machines... mais, là, c'est ce qui sort des machines, qu'il faut faire, et à un meilleur prix).
  8. merci de ta réponse étayée simplement, aujourd'hui, les boites de mun' que reçoit mon service ne viennent pas de Manhurin mais d'Allemagne ou des ex pays de l'est (comme à une époque, nous avions Sellier Bellot). Combien couterait la relance d'une unité de prod' ? pour quel volume annuel (donc, au final, à combien ça reviendrait ? serait ce rentable en comparaison avec le niveau européen ou mondial ?)
  9. bonjour sommes nous dans un pays communiste où l'etat est tout puissant et décide de ce qu'il a à faire ou dans un pays concurrenciel ??? Y a t il un marché ??? combien couterait de relancer (puisqu'elle a disparu) un marché de l'armement et de la munition, juste pour nous ???? Y aurait il du volume (donc du travail) toute l'année ??? On a déjà bien aidé, bien contribué au sauvetage de Manhurin... maintenant, c'est bon, on passe à autre chose ! je m'explique ; à l'issue de la seconde guerre mondiale, en dommages de guerre, on a piqué les brevets des Allemands et Manhurin a fabriqué des P38 et des PPK (on a rien inventé, on s'est contenté de copier et de vendre) Dans les années 80, pour remplacer notre pistolet Unique (en police, en cal 7.65), on a acheté des revolvers Manhurin alors que toutes les polices passaient à l'automatique ; nous, on a fait du protectionnisme et du n'importe quoi. Il a fallut attendre 2008 pour retrouver un automatique Là, tu voudrais qu'on reinvente une arme de poing et une arme automatique (comme l'AR15 ou ses clones européens) ??? pour quel prix ??? (pour mémoire et donner un ordre d'idée, le SIG de la police/douanes ... coute 300 euros et des consommables sont prévus pour 20 ans ; Manhurin est capable d'en faire autant pour moins cher ??? avec quelles garanties ????) rappelle moi le prix du famas et compare avec ses concurrents (4 fois moins chers). enfin, sache que l'on fait partie de l'UE. Quand il y a un appel d'offre, nos locaux sont en concurrence avec les autres pays. Serons nous moins disant (pour récuperer les marchés ?) donc, s'il te plait, il s'agit de notre pognon, de nos impots, tu veux gaspiller ?? merci
  10. christophe 38

    Police, Gendarmerie, Pénitentiaire, Pompiers [infos only]

    mytho ; il a chopé le melon, il se la petait et se croyait un bon
  11. christophe 38

    Police, Gendarmerie, Pénitentiaire, Pompiers [infos only]

    j'aurai bien mis + 10, mais je ne peux pas rien n'est exagéré !
  12. christophe 38

    Police, Gendarmerie, Pénitentiaire, Pompiers [infos only]

    le caprice d'un petit ; il s'est cru puissant et intouchable, il a joué aux gendarmes et aux voleurs, mais, dans la vraie vie, parfois, le retour de baton, ça pique
  13. christophe 38

    Armée belge

    re et, quand il n'y a pas d'opex ??? donc, tir à l'entrainement ??? Nous parlions (et je répondais ) de la Belgique qui n'a pas vocation à intervenir à l’extérieur en grand format. Autrement écrit, que ce soit au Mali ou A-stan, combien de missiles a t elle tiré ? (et nous, en étant engagé à l'exterieur, combien de fois avons nous du racheter des bombes ou des missiles aux alliés pour continuer la mission ????? ) Je ne nie pas que la Belgique doit avoir une armée ; ce que je veux mettre en exergue, c'est qu'il faut un minimum de moyens matériels et financiers (pour ne pas avoir les bras trop courts) et qu'en dessous de ce minimum, ce n'est que de la figuration.
  14. christophe 38

    Armée belge

    merci pour ton analyse que je partage en partie. Mon interrogation est plurielle : j'ai vu les Allemands au mali (enfin, j'ai lu) ; entre leur constitution, la restriction en nombre pour l'envoi de personnel à l'étranger, l'impact envers leur opinion publique en cas de décès sur un champ de bataille étranger, leur implication (au Mali, toujours)...au resultat, l'effet d'annonce est bon, mais, quand on compte combien ça fait de personnel dans les véhicules sur le terrain, hébé, on cherche. Alors, je me reporte la question chez les Belges ; dans le même pourcentage du PIB pour leur armée, (et encore, je ne parle pas d'une restriction, parce qu'il y a du chômage et qu'il peut être préférable politiquement de s'occuper de ses citoyens plutôt que de penser à se surarmer au cas où), que peuvent ils acheter et s'en servir ( avoir des missiles, par exemple, implique de les utiliser de temps en temps, parce qu'ils ont une date de péremption).... Bref, avoir une armée équipée necessite des crédits pour la manoeuvre et l'entretien. Et, politiquement, les crédits, il faut parfois choisir entre le social et le militaire.
  15. christophe 38

    Armée belge

    et, donc, quel serait l'ennemi qu'aurait à affronter la Belgique ??? un de ses pays frontaliers ??? un pays plus lointain ??? (qui, s'il a la puissance d'arriver jusque là.... l'aura sans aucun doute pour s'imposer et s'en emparer). quelles sont les possessions/colonies que possede la Belgique qui necessiteraient un bras long et du matos pour y aller ??? la politique belge est elle d'envoyer des troupes en Afrique assister un de ses voisins ??? pour quoi faire ??? du médical, du support ? la guerre ??? combien d'hommes, de matériels pourrait elle envoyer ??? bref, à quoi ça sert ???