Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

christophe 38

Members
  • Posts

    3,610
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    5

Everything posted by christophe 38

  1. A quoi sert un drone s il ne peut pas délivrer une arme sur une cible ? A dire qu elle est là et battre des ailes ?
  2. Disons aussi que l on ne va pas dévoiler sur un forum public les moyens mis en œuvre pour protéger une zone... Mais, simplement, si on n est pas observateur, on peut se rendre compte que la petite rade de Toulon fait quelques kilomètres carrés, et l emprise de celle de Brest n est pas mal non plus, et que ce n est pas le passage d un zodiac avec 2 fusco dessus toutes les heures, qui sert de sécurité contre les intrusions ou les curieux. Traduire qu il doit bien avoir quelque chose d efficace qu on voit pas qui fonctionne
  3. la junte au pouvoir semble repousser à perte de vue les legislatives et la présidentielle et ils se sont pris dans les dents le reproche par le président de la CEDEAO... evidemment, comme ils sont primaires et pas fins, ils n'ont pas aimés et font un caprice tout ceci participe à leur isolement.
  4. bonjour 2 autres articles sur le sujet : https://www.facebook.com/photo.php?fbid=1551669158521016&set=p.1551669158521016&type=3 où vous pouvez voir que l'estimation de la taille de chambre magmatique est de 10 kilometres cubes... et sa profondeur. et l'explication : https://astrophotometeo53.com/2021/10/25/le-volcan-sous-marin-de-mayotte-alimente-par-un-enorme-reservoir-magmatique/
  5. là, nous, c'est à dire certains habitants de petite terre, craignons, c'est qu'à force de tremblements de terre, le tombant externe, au niveau de petite terre et de Moya, particulierement, tombe dans l'eau : il part de - 50 et fait un stop à - 300 avant de descendre à - 1000. Et, hormis la terre et la roche qui descendraient, nous craignons un mini tsunami qui va rentrer dans le lagon et résonner entre les cotes, distantes d'un peu plus d'un km...
  6. Re. Je suis en brousse, au Togo. Ça peut collapser n importe quand Dans 10 minutes comme dans 1000 ans mais le volume peut absorber la totalité de Mayotte et plus Ça bâtit n importe où, dans des zones inondables, dans des zones submersibles ou dans des zones à risques de glissement...
  7. Merci pour ce résumé. Que peut faire l armée ? Par définition, un tremblement de terre n est pas prévisible. Si la chambre magmatiques se collapse, il y aura enfoncement de petite terre, possible tsunami. Pendant les marées d équinoxe, la piste de l aéroport n est pas encore mouillée mais ses abords, oui. Donc si l île descend, la piste sera HS et pas de plan b aérien. De plus, vu le caractère inopiné du phénomène, la Réunion n aura pas les moyens aériens pour parachuter beaucoup de matos. Il faudra tenir le temps que des bateaux arrivent. L hypothèse tsunami retenue par les officiels est d une vague de un mètre à un mètre cinquante de haut. Il y a beaucoup d habitations dans des zones inconstructibles en métropole ... En gros, entre 50 et 60 pour cent... Voir le brgm... Donc du travail en perspective pour les survivants.
  8. de mon coté, ce que je crains, pour Mayotte, c'est qu'en cas de tsunami ou de fort tremblement de terre, la piste d'aeroport soit HS et que nous ayons une panne totale d'eau et d'electricité. Les secours, venant de la Reunion en bateau, mettrons 72 h de mer (pratiquement incompressible) et le temps sera long pour avoir les fondamentaux (eau, electricité, téléphone pour rassurer la famille)
  9. disons que la bestiole, en 2 mois et demi, a poussé de 800 m de hauteur et de 5 km de diametre... c'est à dire qu'on s'est bien fait secouer en 2018. Là, les conduits sont ramonés et les secousses, donc, moins fortes, mais, mais, ça bulle tout autour de petite terre ; en cherchant bien, on trouve un plan en coupe qui nous explique que nous avons une chambre magmatique (il y en aurait deux) dont le volume serait en kilometres cubes et pourrait "avaler" Mayotte, et qu'elle est sous nos pieds... la seconde serait en mer (tsunami comme petit risque annexe)
  10. il reste encore de la place pour un Grand Maitre.... (le Capo de tutti capi) c'est tres collégial (il sera bien entouré) mais la place peut etre disputée.
  11. en cas de cyclone, oui... parce que, si la chambre magmatique se collapse, elle qui se situe sous Petite Terre, ce sera au moins 30 000 morts, voir le double avec les clandestins (quand l'ile sera 200 m sous la surface) un site bien tenu : https://www.facebook.com/groups/312080469323937/?multi_permalinks=1110493239482652%2C1110484596150183&notif_id=1634718145520427&notif_t=group_activity&ref=notif et là, un site officiel : https://www.facebook.com/ReseauVolcanoSismoMayotte/ le bulletin du mois dernier : https://www.ipgp.fr/sites/default/files/revosima_bull_n33_03092021.pdf par contre, la Prefecture nous fait des nuages de brouillard sur les questions précises... (quand c'est flou, c'est qu'il y a un loup). Bref, entre les cyclones, l'insécurité (on vit tous derriere des barreaux), le risque volcan, les tremblements de terre, bref, on ne s'ennuie pas et nos petits nerfs sont toujours en éveil.
  12. ça va ; en ce moment, je ne travaille pas Nous sommes en vacances au Togo... pour se changer les idées. Mais, dans une semaine, nous serons métropolitains, avant de repartir dans notre ile. Nous sommes du mauvais coté de la pente des vacances. Mauvaise saison ? l'été austral ? en gros, des temperatures de l'air, en ressenti, autour de 45° et surtout l'eau qui se réchauffe (monte jusqu'à 32° sur la barriere de corail) ; le petit souci, c'est que l'eau, à partir de 31° auto alimente les cyclones. Donc, de janvier à avril, nous baignons dedans... (c'est possible à partir de novembre jusqu'au début juin, exceptionnel apres). Pour mémoire, avec une population de 250 000 habitants, la prefecture prévoit un bilan de 25 000 morts. 10% ! et comme nous sommes bien plus, il va falloir trouver des solutions pour éviter les contaminations avec les jus (fosses communes, incineration au kero ou à l'essence, parce que, d'une part, il n'y a pas d'incinerateur localement, et apres le passage d'un cyclone, il n'y a ni electricité, ni téléphone, ni eau... donc, faire avec des moyens tres diminués)
  13. tu sais, quelque part, nous sommes tous des éternels apprentis...
  14. ils n'ont pas signé le protocole limitant l'emploi des Topol et ça se sait... nous sommes entre gens de bonne compagnie et de sachants, de pointure ; à nous de respecter nos voisins.. et merci à eux pour le taf et la dissuasion
  15. le plaisancier lambda fait entre 20 et 30 h de nav par an... pour celui qui a un bateau. Comment veux tu maintenir un acquis avec si peu de pratique ??? et pour ceux qui louent, voir à quand remonte leur derniere nav et pour quelle durée ?
  16. j'entends bien, mais, là, on en manque, donc, en perdre, c'est ballot sur Mayotte, le reseau est vieux (ce n'est pas moi qui le dit) et, vu l'inflation de la population, on peut aussi penser "sous-calibré" ; alors, tout ce qui fait perdre du précieux liquide doit etre réparé... Les puits de captage ne donnent pas grand chose, quand il y a de l'eau. Nos deux soucis actuels sont d'avoir de l'eau et de la traiter (voire de la stocker, car les "chateaux d'eau" sont en nombre insuffisant. Je ne vais pas parler des unités de déssallement.... l'ancienne a brulé quand la nouvelle a été mise en service ; la nouvelle produit péniblement 500 metres cubes par jour au lieu des 5000 qui étaient prévus... un autre éclairage : https://www.ege.fr/infoguerre/2020/12/mayotte-polemique-enfle-derriere-crise-de-leau Nous subissons le déboisement (pas à la meme échelle que Mada, mais, on morfle) ; les pluies deviennent plus rares (la saison des pluies derniere a commencé avec 70 jours de retard pour finir à la meme période) ; les pluies sont intenses (pas forcement le temps de rentrer dans la terre). Mayotte ne fait que 70 km de long sur une vingtaine de large, au plus large. A part les Comores à 70 km, les grandes terres, l'Afrique comme Madagascar sont à 400 km ; pas de quoi fixer les nuages. Le rechauffement climatique est là.
  17. re, je peux conceder que 10% ce n'est pas énorme, mais, nous n'avons que 32 000 mètres cubes de produit chaque jour et en perdre 3 000, on tape dans le volume utile... (et, surtout, jusqu'à cet été, rien n'était fait pour détecter les fuites et les réparer ; là, elles commencent à être détectées.............................. pas encore à etre réparées ; et quand on voit que le service des eaux annonce triomphalement qu'un forage produisant 300 mètres cubes par jour va etre mis en place, ça me gène : problème d'échelle, sans doute ; on a 3 000 qui sont perdus ; réparons pour récupérer de ces volumes avant de rajouter 300 metres cubes dont 10% vont fuir...) je dois avoir la tete trop pres du bonnet...
  18. re, j'y reviens zero traitement des eaux usées, zero ! et, tu parles du cout de l'eau, comme tout le monde ou presque a des fosses septiques, le raccordement à un reseau, des stations d'épuration vont aussi faire monter les prix.. l'efficacité du reseau ? je ne vais pas écrire zero, mais, nous perdons 10% de la production quotidienne dans les fuites sur le reseau (ce qui ne s'arrange pas avec les tremblements de terre) le stockage est pas mal, mais, la production ne suffit pas à remplir les trop rares chateaux d'eau/reservoirs... pas simple du tout, quand, en plus, tu ignores le nombre d'habitants, donc le volume necessaire quotidiennement
  19. moi, je suis interessé, pour Mayotte : actuellement, il y a 2 "usines" de production d'electricité, dont une vieille (qui absorbe un peu n'importe quoi) ; mais, ça fonctionne au fioul et, d'un autre coté, nous avons de graves problemes de production d'eau douce ; pour moi, un SMR pourrait, via la vapeur, produire de l'eau douce et résoudre ce probleme (en gros, depuis aout, nous avons de l'eau un jour sur deux, en attendant la saison des pluies qui, normalement, commence en novembre (mais, la saison des pluies 2020 a commencé mi janvier 2021, pour le meme volume) ; autrement écrit, l'an dernier, nous avons passé 5 mois avec de l'eau au robinet, à n'importe quelle heure, un jour sur deux.
  20. j'en ai connu au moins 2, des comme ça
  21. en même temps, quel pays d'Europe est prêt à envoyer des soldats ou des moyens dans le Pacifique (lire "avoir des pertes") pour défendre nos intérêts (par exemple pour protéger la Nouvelle Calédonie ou Cliperton contre un envahisseur chinois) ? j'y vois une grosse restriction d'une défense européenne : nous n'avons pas les mêmes motivations... Nous ne sommes pas d'accord sur ce que peut etre une défense commune ; quand je vois des Polonais qui achetent des avions americains sitot rentrés dans l'UE, UE dans laquelle ils ont un droit de veto, puisque l'immense majorité des décisions se fait à l'unanimité. Quand je vois les Allemands qui passent leur temps à nous savonner la planche, je me demande où sont nos alliés. Quant à l'OTAN, nous avons encore trop besoin des américains (ravitailleurs, drones), par exemple en Afrique pour nous en passer (en claquant la porte)
  22. A mon petit niveau de spectateur, j'ai (eu) apprécié que la France mette ses militaires à disposition du Mali pour sécuriser ses frontieres................................. pendant que l'Etat Malien mettait en place, vis à vis de ses citoyens, des moyens (écoles, eau, sécurité) et ne se contente pas de laisser filer le temps en s'enrichissant sur le dos de son peuple (et du notre, en passant, puisque c'est nous qui payons pour le déploiement de nos soldats et de nos moyens). Autrement écrit, il est temps de lacher la main aux Maliens qui doivent prendre leur destin en main et s'assumer.
  23. une question conne : le chauffage au bois, cémal, le chauffage au gaz, cémal 2030 ou 2035, fin des voitures neuves thermiques... mais pas la fin des passoires thermiques pour les logements donc, si demain, (je n'ai pas écris "dogmatiquement"), on ferme les centrales nuke, avec quoi va t on fournir l'energie necessaire au chauffage et à la vie quotidienne ?? je suis (normalement) en outremer ; mais, il me semble bien que quelques jours par an, en métropole, il fait froid, sans vent, temps bouché (en gros, pas de solution éolienne ni de panneaux solaires)... (je ne titille pas non plus sur le bilan carbone des eoliennes (et de leurs socles de 600 tonnes de béton qui seront félés avec le temps et inutilisables au bout des 20 ans de vie de l'éolienne) mais, les solutions non nuke ont peu d'avantages, à mes yeux)
  24. qui a le plus besoin de l'autre ? quelle est la capacité de nuisance de ce gouvernement ?? dernier point : ceux du FLN commencent à encombrer les cimetieres ; la page est en train de se tourner. et sinon, depuis l'indépendance, le FLN a fait quoi ? y a t il une indépendance alimentaire ? avec la rente du gaz, reste t il des pauvres ?
×
×
  • Create New...