Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Singapour


Blacksheep
 Share

Recommended Posts

Et puis bon, j'adore le superhornet, mais personne ne l'aime :(

Si, moi ;)

Voilà un avion discret, mais qui n'a absolument rien à envier à ses copains.

Et en plus, il tient son budget, ses délais, et est plus léger que prévu :D

Link to comment
Share on other sites

Guest Guest

Petite note negative meme si j'aime bien cet avion pck je trouve qu'il est très adapté a la situation actuelle c'est qu'il manque un peu de puissance. en effet je l'ai vu a un meeting et a chaque fois sur la fin des virage il avait enormement de mal a repartir. Vous pouvez demander a l'Adjoint Net-defense je pense qu'il sera d'accord ;) ;) ;) :) :)

Link to comment
Share on other sites

Tout à fait d'accord avec l'Admin :D de toute facon que ce soit un F-18C Finlandais,un F-18F Americain ou un F-18D suisse à chaque break (ou virage serré) le Hornet (et le super hornet) s'enfonce dans son virage et à de la peine à accellerer :? c'est flagrant quand meme n'est ce pas Admin Air-Defense.net :lol:

Link to comment
Share on other sites

Tout à fait d'accord avec l'Admin :D de toute facon que ce soit un F-18C Finlandais,un F-18F Americain ou un F-18D suisse à chaque break (ou virage serré) le Hornet (et le super hornet) s'enfonce dans son virage et à de la peine à accellerer :?

c'est flagrant quand meme n'est ce pas Admin Air-Defense.net :lol:

Désolé, ce n'était pas l'avis des pilotes de RAfale au Bourget 2003 :)

Link to comment
Share on other sites

le F-18 a beau etre un avion redoutable et performant (ce que je ne mets pas en doute) le voir évoluer comme je le vois chaques années m'étonne (j'en ai meme discuter avec des pilotes de l'AA qui confirmaient mes propos cités ci-dessus)

Link to comment
Share on other sites

Guest Guest

Je viens de regarder ta video rayak et a aucun moment de vois de virage vraiment serré (break) a part peut ete a un moment de la video mais au depart du virage il a une vitesse elevé donc forcement c plus facile de repartir dans ces condition :) Mais je t'assure que que l'adjoint et moi l'avons vu au meeting de Payerne et quand il s'agit de repartir après un virage serré ou il perdu beaucoup de vitesse il fait vraiment TRES TRES pale figure face au F-15, Eurofighter,Rafale,Mirage 2000, Grippen et F-16. C'est vraiment plus que flagrant ;)

Link to comment
Share on other sites

En même temps, il était bien chargé à Payerne donc c'est un peu normal ;)

Nous verrons bien en Juin ,ce que vaut le super Hornet ,s'il est présent ? en Démo non statique.

Pour avoir vu sa demo en vol en 2001 au bourget je dois dire qu'il est quand même moins impressionnant et plus pateau que l'eurofighter ou le rafale qui enchainent évolutions serrées sur évolutions sérrée sans interruption alors que le F-18E à besoin de reprendre son souffle de temps en temps.

Celà dit, le dogfight n'est pas non plus une priorité aujourd'hui.

Link to comment
Share on other sites

évidemment, ils vont pas mettre des vrais missiles pour un meeting :lol: mais les maquettes sérieuses sont sencées avoir plus ou moins le meme poids et la meme trainée que les vrais, sinon ça n'a aucun sens :? Il y a 36 sortes de maquette, mais celle utilisée en vol sont normalement tres proches du modele réel pour justement simuler l'influence aérodynamique des vraies armes.... En tout cas, ce ne sont pas les maquettes en bois que l'on peut voir sur les expo statiques ;) Pour avoir vue les petafs américains ranger les maquettes des missiles du F-18E présenté au Bourget, je peux t'assurer qu'elle sont tres lourdes puisqu'ils utilisent les memes tracteurs monte-charge que pour les vrai. :D

Link to comment
Share on other sites

  • 4 weeks later...

Singapour a retenu les avions de combat Rafale de Dassault Aviation 8) :D et F-15 Eagle de Boeing mais pas l'Eurofighter européen pour une commande envisagée d'une vingtaine d'appareils, a-t-on appris lundi de source proche du dossier, qui confirmait ainsi une information de La Tribune.

Au siège de Dassault Aviation, on se refusait lundi à tout commentaire.

L'Eurofighter "na pas passé cette avant-dernière sélection", selon La Tribune de lundi, qui précise que l'île-Etat devrait prendre une décision finale "en juin, voire en juillet".

Le Rafale figurait déjà dans la "short list" de Singapour depuis 2004, en concurrence avec l'Eurofighter du consortium formé entre l'européen EADS, le britannique BAE Systems et l'italien Alenia, et le F-15 américain pour une commande de vingt appareils estimée autour d'un milliard de dollars.

Cette liste a ainsi été réduite à deux.

Programme phare de l'industrie de défense française, le Rafale est un avion de combat polyvalent, conçu au début des années 1980, capable de mener des missions d'interception, d'attaque au sol, de reconnaissance ou de frappe nucléaire.

En cas de succès à Singapour, il s'agirait du premier contrat d'exportation pour le Rafale, qui compte pour l'instant l'Etat français pour seul client depuis le lancement du programme en 1988.

Link to comment
Share on other sites

Toujours a l'affut le Philippe ;) Oui j'ai lu ca aussi, esperons que ca se confirme. Si c'est le cas, on a vraiment une bonne carte a jouer car Singapour n'est quand meme pas aussi influencable que la Coree. A+

Link to comment
Share on other sites

LE RAFALE DANS LA SHORT-LIST DE SINGAPOUR L'avion de combat de Dassault Aviation se positionne en tête de liste concernant l'appel d'offres du gouvernement de Singapour rapporte la presse du jour. Dassault et Boeing (avec le F15) ont ainsi été sélectionnés, l'Eurofighter proposé par le consortium européen BAE Systems, EADS et Finmeccanica n 'ayant pour sa part pas été retenu dans cette avant-dernière sélection. L'appel d'offres concerne un lot ferme de 20 appareils assorti d'une option pour huit avions supplémentaires, et ce pour un montant total de 1 milliard d'euros. Le gouvernement singapourien devrait faire son choix d'ici au mois de juillet, et les négociations devraient durer jusqu'à la fin de l'année. Dassault estime que son produit est en bonne position. En effet, la version " F4 " du Rafale a été développée en étroite coopération technologique entre la France et Singapour. Cependant les officiels et industriels français sont bel et bien conscients du caractère politique de la décision. Les trois années à venir devraient être capitales concernant le succès commercial de l'appareil. Dassault engrange les contacts à l'étranger et se positionne sur de nombreux prospects comme en Suisse, en Algérie, en Libye ou bien encore au Qatar. On reste sur un dernier cours à 506 euros.

Link to comment
Share on other sites

c'est ce que je croyais au début mais en fait il fort possible que le Qatar vende leur mirage non pas parcequ'ils en sont déçu mais parcequ'ils veulent le top du top...et le top Français après le 2000...ben c'est le rafale. Sinon, pour Singapore, Le rafale va gagner...c'est clair. :twisted:

Link to comment
Share on other sites

ouiais, je viens de voir ça ;)

Donc c'est pas encore officiel :?

Je suis meme pas sur que ca sera officiel tout court. Singapour peut tres bien ne rien dire de la supposee eviction du Typhoon jusqu'a la selection finale. On verra bien...

A+

Link to comment
Share on other sites

LE RAFALE DANS LA SHORT-LIST DE SINGAPOUR

L'avion de combat de Dassault Aviation se positionne en tête de liste concernant l'appel d'offres du gouvernement de Singapour rapporte la presse du jour. Dassault et Boeing (avec le F15) ont ainsi été sélectionnés, l'Eurofighter proposé par le consortium européen BAE Systems, EADS et Finmeccanica n 'ayant pour sa part pas été retenu dans cette avant-dernière sélection.

L'appel d'offres concerne un lot ferme de 20 appareils assorti d'une option pour huit avions supplémentaires, et ce pour un montant total de 1 milliard d'euros. Le gouvernement singapourien devrait faire son choix d'ici au mois de juillet, et les négociations devraient durer jusqu'à la fin de l'année.

Dassault estime que son produit est en bonne position. En effet, la version " F4 " du Rafale a été développée en étroite coopération technologique entre la France et Singapour. Cependant les officiels et industriels français sont bel et bien conscients du caractère politique de la décision.

Les trois années à venir devraient être capitales concernant le succès commercial de l'appareil. Dassault engrange les contacts à l'étranger et se positionne sur de nombreux prospects comme en Suisse, en Algérie, en Libye ou bien encore au Qatar.

On reste sur un dernier cours à 506 euros.

Quels sont les différences entre cette version F4 que Singapour prendrait et notre futur version F3. :?:

Link to comment
Share on other sites

ouiais, je viens de voir ça ;)

Donc c'est pas encore officiel :?

Officiel ou pas ,l'annonce venant d'une dépêche de la Tribune que j'ai apposée hier et apparue aujourd'hui sur le portail de l'armement.

C'est promis ,juré ce n'est pas moi qui l'ai aussi apposée sur IXARM. :lol:

De toute façon ,tu ne la trouveras pas non plus sur le site officiel EADS à la rubrique : Presse car tout comme les 60 Eurofighter envisagée par les socialistes grécs pour la Grèce ,l'annonce n'y était pas. ;)

Maintenant ,il est clair que la vente va se jouer non pas sur la qualité des avions mais plutôt sur l'influence du pays vendeur. ;)

Un léger avantage pour la France ,elle peut très bien compenser la vente par l'achat de SPYDER (véhicule d'investigation rapide pour nos COS ) par le BRONCO ATTV ainsi que des LGA 40 mm du même industriel STK.

Le standard 4 pourrait concerner des RADARS optimisés ?

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

  • Member Statistics

    5,964
    Total Members
    1,749
    Most Online
    Personne
    Newest Member
    Personne
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...