Sign in to follow this  
yo

l'armée française en 1940.

Recommended Posts

vu sur http://maginotmoselle.free.fr/index.htm La ligne Maginot et l'histoire du secteur fortifié de Faulquemont 1939-1940, quelle situation pour l'armée française ? 1er septembre 1939. L'Allemagne envahit la Pologne. En vertu des accords qui lient ce pays à la France et à la Grande-Bretagne, ces deux derniers déclarent la guerre à l'Allemagne de Hitler. Pour pouvoir mobiliser son armée, la France a besoin d'un certain laps de temps, or l'armée allemande pourrait à tout moment attaquer. Cependant, l'armée française peut compter sur une puissante fortification pour pouvoir mobiliser sans trop de précipitation : la ligne Maginot. En effet, si les Allemands avaient voulu attaquer la France, ils auraient eu deux possibilités : attaquer de vive force la ligne Maginot, chose qui aurait été très difficile, ou bien la contourner en lançant une offensive par la Belgique ou la Suisse, pays neutres. Dans les deux cas, l'armée française aurait suffisamment de temps pour s'organiser. Mais l'Allemagne ne bouge pas, trop occupée à battre la Pologne. Le premier rôle de la ligne Maginot a été rempli. Mis à part une très timide offensive en Sarre, la France et l'Angleterre ne bougent pas non plus de leurs positions, et ce pendant environ neuf mois. C'est ce qu'on a appellé la "drôle de guerre". Mai 1940. L'armée allemande en a fini avec la Pologne, l'hiver est passé, elle peut donc enfin lancer sa grande offensive à l'ouest. Quelle stratégie adopter pour attaquer la France ? La ligne Maginot est quasiment infranchissable, à moins d'y mettre de très gros moyens; les généraux d'Hitler décident donc de passer par la Belgique, c'est la "Fall Geld", le plan jaune. Cependant, les alliées avaient tout à fait anticipé cette manoeuvre, et appliquent donc le plan Dyle, qui consiste à s'avancer le plus possible en Belgique pour combattre les Allemands, épargnant ainsi à la France des combats ravageurs. Le second rôle de la Ligne Maginot, celui de faire passer l'ennemi par la Belgique, a été rempli. Mais les choses ne se passent pas comme prévues, l'armée allemande est passée par les Ardennes et a encerclé avec une rapidité étonnante les armées de l'ouest de la France à Dunkerque, non sans durs combats. Les français remporteront d'ailleurs la première bataille de chars de la Seconde Guerre mondiale contre les allemands à Hannut en Belgique. Sans oublier les deux batailles remportées par un certain colonel De Gaulle à Abbevile et à Montcornet. La deuxième phase des opérations allemandes, le "Fall Rot", est déclenché. Il consiste à accelérer la défaite française en encerclant cette fois les armées de l'est, celles qui sont regroupées derrière la ligne Maginot. L'une des phases de ce plan consistait à attaquer de front la ligne Maginot dans le secteur défensif de la Sarre, moins défendu que les autres secteurs de la ligne Maginot. Pour autant, cette opération, appelée "Tiger", ne s'est pas passée comme prévue puisqu'elle à tout simplement échouée, malgré de nombreuses pertes humaines aussi bien du côté allemand que français. Ce fût l'une des seules victoires françaises de la campagne de mai-juin 40. Mais le lendemain de cette attaque allemande, l'ordre de repli des troupes d'intervalles, c'est à dire celles qui appuyaient les ouvrages Maginot proprement dit, est donné. L'armée allemande en profite donc pour passe par la Sarre en écrasant cette fois les quelques troupes restantes, et attaquer ainsi la ligne Maginot par derrière. A ce moment là de la campagne de mai-juin 1940, les 53 ouvrages Maginot du nord-est sont seuls, délaissés par les troupes d'intervalles qui se sont repliées vers les Vosges. Et pourtant, harcelés par les troupes allemandes, les ouvrages combattent, remportant même quelques succès locaux. La ligne Maginot du Sud-Est, et l'Armée des Alpes n'est pas en reste puisque, malgré leur infériorité numérique face à l'armée italienne, 85 000 français contre 312 000 italiens, la ligne Maginot du Sud-Est met en échec en plusieurs endroits l'armée italienne, et l'on dénombrera à l'armistice du 24 juin, 6000 soldats italiens hors de combat, contre 250 français. En outre, l'attaque italienne de la France est un véritable échec, et la ligne Maginot du Sud-Est aura donc empêché jusqu'au bout la moindre avancée significative des troupes italiennes en France. La ligne Maginot n'a donc pas démérité en 1940. Elle a rempli son rôle, et, alors que le reste de l'armée française était en déroute, elle est restée seule et a sût tenir tête à l'ennemi, malgré de violents combats dans certains secteurs. Le 2 juillet 1940, soit 10 jours après que l'armistice fût signé, 48 des 53 ouvrages Maginot du Nord-Est laissent encore flotter le drapeau tricolore !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Si je me trompepas; les troupes de montagnes se sont trés bien comportées. Puisque les Italiens ne sont passés.

Pouvez vous m'en dire plus sur cette épisode. Je sais que les Francais ont mis en échec les Italiens ( et peut etre les Allemands ) presque a chaque fois et qu'il a fallu attendre la fin de la guerre pour qu'ils se rendent.

Un autre point, si vous pouviez me raconter ce qui s'est réellement passer sur la ligne Maginot. J'ai entendu dire que des soldats avait resisté pendant encore une semaine après l'armistice, puis je avoir plus d'infos. svp

merci :D

Faut arrêter de croire qu'on a gagné dans les Alpes , c'est les italiens qui ont gagné...

Share this post


Link to post
Share on other sites

La propagande germano-britannique a encore de beaux jours devant elle... mais désolé de vouloir pondérer un peu cela en contestant certaines affirmations.

Pour ce qui est de la campagne de juin 1940 dans les Alpes, elle a duré très exactement 14 jours (du 10 au 24 juin) dont seulement 5 de combat (et oui au départ les ordres italiens sont défensifs).

Puis subitement devant l'effondrement des français, Mussolini décide le 15 juin une attaque générale pour le 18. Grâce à l'intervention des généraux qui lui expliquent que l'on ne peut pas attaquer comme cela sur plusieurs centaines de km, il accepte de décaler au 20.

C'est ainsi que le 20, les italiens commencent une offensive sans artillerie, sans blindés, ni même la possibilité de bénéficier d'un soutien aérien.

Les français eux ont la ligne maginot et une supériorité totale en artillerie de tous calibres. Ils tiendront donc sur 5 jours, mais lors de l'armistice de Villa Incisa, les italiens ont dépassé, encerclé ou fait évacué tous la première ligne française (sauf en Savoie et en Haute-Ubaye), ils ont pris la moitié de Menton (la contre-attaque française a échoué à les repousser) et leur deuxième ligne commence à s'engager.

je ne conteste pas la valeur ni le courage des forces du Général Olry (qui mis également une raclée aux pointes Panzer vers Grenoble et Chambéry...), mais simplement, ce n'est pas exactement la défaite ou la déroute que l'on se complet à décrire régulièrement sans aller voir plus loin.

D'ailleurs, les italiens considèrent que les résultats ne furent pas si mauvais vu le contexte (les troupes sont contre l'attaque de la France, leur allié historique, et certaines unités d'Alpini refusent de monter au front, vu qu'ils sont cousins avec les savoyards...), et le rapport des forces (très favorable aux français).

Pourtant la propagande française, trop heureuse de trouver une occasion de compenser une défaite brutale et honteuse va construire d etoutes pièces une déroute italienne, en "inventant" une supériorité numérique du coté des italiens (c'est simple, il suffit de compter toutes les forces qui sont dans la plaine du Pô, même si elles n'ont jamais vu les Alpes...), et des succès tactiques extraordinaires (les italiens ont perdu pour toute la campagne moins de 2.000 hommes).

Voilà, maintenant, si vous préférez continuer à croire les mensonges des allemands (qui rejettent ainsi à bon compte leurs défaites sur les ritals), c'est votre choix, mais sachez juste que cela n'a rien à voir avec une quelconque rigueur historique.

Share this post


Link to post
Share on other sites

une petite anectode sur les pertes du aux pannes d'essence En mai et juin 40, de nombreux char B1bis seront détruits par leurs équipages qui croiront être tombés en panne d'essence. On avait simplement oublié de leur dire qu'il existait un reservoir de secours que l'on commandait à l'aide d'un robinet et qui permettait de faire encore une trentaine de kilomètres :!:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les chars français étaient pour la plupart inférieurs aux Panzer allemands.

L'Allmagne alignait en mai 1940 essentiellement des Panzer II, chars légers, faiblement blindés, faiblement armés (20 mm).

En plus, les modèles D, avec une suspension Christie, avaient des performances médiocres en tout terrain

Le Panzer III (le plus puissant de conception allemande), n'était pas mieux armé que les D-1, Somua et B1 bis. 1/3 des 350 Pz III engagés pendant la campagne de France ont été détruits.

Nénamoins, tu as raison de souligner le manque de place des tourelles APX des Somua, B1 bis et autres, ainsi que les problèmes en tout terrain des Somua.

Les D-1 avaient aussi ce problème: ils risquaient de se retourner vers l'arrière face à un obstacle trop pentu. La solution a été de monter une poutrelle verticale à l'arrière.

Quant à l'armée des Alpes, pourquoi se prendre la tête?

Les soldats français bénéficiaient de leurs positions défensives.

Pour les forces en présence, les Italiens étaient un peu plus nombreux (312 000 contre 172 000) avec le soutien de la 3è PzD. Tous n'ont peut-être pas combattu, mais c'est pas de notre faute si l'Etat-major italien n'a pas engagé toutes ses forces dans la bataille...

Le fait est que les Italiens ne sont pas passés et ont eu des pertes beaucoup plus importantes : 6 000 tués et blessés contre 250.

Si ce n'est pas une défaite italienne, c'est quoi? une défaite française peut-être?

Pas plus que la Ligne Maginot, l'armée des Alpes n'a été battue.

On ne peut pas savoir quel aurait été le dénouement si l'armistice n'avait pas été signée et si les combats avaient continué. Ca n'a pas eu lieu.

On peut supposer que les Italiens auraient engagés plus de moyens et d'hommes, c'est possible. Mais dans ce cas ont ne peut pas exclure non plus que les Français les auraient repoussés (l'offensive générale du 22 juin a été repoussée).

Il est également intéressant de souligner le peu d'efficacité de la Regia Aeronautica et les nombreuses victoires aériennes des chasseurs français face notamment aux vieux Fiat G-50.

L'objectif de Mussolini (obtenir par les armes une grande zone d'occupation dans le Sud de la france) n'a pas été atteint.

Edit: Joel, ce que tu as posté en dernier, c'est toi qui l'a écrit?

Share this post


Link to post
Share on other sites

une petite anectode sur les pertes du aux pannes d'essence

En mai et juin 40, de nombreux char B1bis seront détruits par leurs équipages qui croiront être tombés en panne d'essence.

On avait simplement oublié de leur dire qu'il existait un reservoir de secours que l'on commandait à l'aide d'un robinet et qui permettait de faire encore une trentaine de kilomètres :!:

Merci pour l'anecdote. C'est vraiment aberrant.

Les équipages français étient pourtant entrainés. Ils connaissaient pas leurs machines?

On est en pleine 7è compagnie.

Share this post


Link to post
Share on other sites

les B1 avaient une autonomie ridicule et une fiabilité désastreuse :lol: :lol: et le canon de 75 etait fixe :!: :!: :!: ils ont fait quelques coup d'éclat mais dans la durée.... aucune crédibilité , les allemands avait des blindés leger trés nombreux , trés mobile et trés bien employer en division de choc capable d'ouvrir des brêches dans les lignes enemies, en france ils appuyaient l'infanterie comme en 14 :lol: ......dans les derniers jour la leçon a porté mais il etait trop tard :cry:

Les B1 bis avait une autonomie de 180 km seul le panzer 4 faisait mieux avec 200 km.

La fiabilité du B1 n'etait pas si desastreuse que cela.

Le canon de 75 etait peut être fixe mais le canon de 47 en tourelle qui équipait les B1 et somua etait alors le canon antichar le plus puissant qui existait sur le front ouest .

Lors des combats, les chars B 1bis feront preuve d'une remarquable résistance aux coups, ne succombant que sous les obus de 105 perforants et surtout ceux du célèbre 88.La puissance des B1 impressionnera les allemands au point qu'ils le surnommeront la forteresse qui crache le feu.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les équipages français étient pourtant entrainés. Ils connaissaient pas leurs machines?

On est en pleine 7è compagnie.

En même temps, ils ont beau avoir été ridicules maladroits et plus gros pères que guerriers. Il n'empêche que lorsque l'on fait le bilan de leur action. (les évasions qui n'en finissent pas, le Char allemand abattu, la compagnie libérée, la dépanneuse piquée, le collabo trompé, les boches abattus, le mouillage de mines devant le port français) L'histoire de la septième compagnie donne un bilan plus proche de l'héroïsme guerrier que des pantouflards un peu pétochards qu'ils étaient. :P

Si toute l'armée française avait été composée de gars comme eux, l'armée Allemande aurait payé fort cher son occupation du pays. :D

Share this post


Link to post
Share on other sites

pour la petite anectode, les américains vont se servir des plans du Somua 35 puis 40 pour concevoir le "sherman"... Il suffit de voir le profil de ces deux chars pour se rendre compte de l'inspiration du S35-40 ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

En même temps, ils ont beau avoir été ridicules maladroits et plus gros pères que guerriers. Il n'empêche que lorsque l'on fait le bilan de leur action. (les évasions qui n'en finissent pas, le Char allemand abattu, la compagnie libérée, la dépanneuse piquée, le collabo trompé, les boches abattus, le mouillage de mines devant le port français) L'histoire de la septième compagnie donne un bilan plus proche de l'héroïsme guerrier que des pantouflards un peu pétochards qu'ils étaient. :P

Si toute l'armée française avait été composée de gars comme eux, l'armée Allemande aurait payé fort cher son occupation du pays. :D

"bah, au cas où qu'la situtaion se retourne, on s'rait comme qui dirait comme une épine dans le cul des boches !"

Share this post


Link to post
Share on other sites

.

Edit: Joel, ce que tu as posté en dernier, c'est toi qui l'a écrit?

Non , c'est 13emeDBLE ....

Share this post


Link to post
Share on other sites

pour moi la défaite de 1940 a plusieurs causes: - des chefs incompétents (les généraux français ne croyaient pas à la "blitzkrieg").Ni la guerre d'espagne (aviation) et l'invasion de la pologne en 1939 (1ere utilisation de la blitzkrieg à grande échelle)n'ont suscité leurs interrogations...aucune remise en cause de nos stratégies et "stupide" application du plan (comme en '14) Pour info: le désastre de dunkerque provient du plan D si je me souviens bien où le but était d'aider les hollandais et les belges et permettait de limiter l'étirement du front. - La mauvaise adaptation du matériel au besoin du terrain: ex: le Somua le meilleur char de son époque qui ne permettait aucune communication pendant le combat ou les chasseurs-bombardiers (ni tres bons pour la chasse ni très bons pour le bombardement mais produit en grande quantité). - la création beaucoup trop tardive des divisions cuirassées (2 en service le 9 mai 1940)...merci au colonel de gaule d'avoir montrer avec sa 4eme DC, mais trop tard, que c'était la bonne solution face au panzer divisions. Je pense à d'autres causes mais elles sont beaucoup moins directes Néanmoins, rappellons-nous que pendant ces quelques semaines les allemands ont perdu + d'hommes que pendant les 5 1ers mois de la campagne de russie (92 000 h du coté français/environ 60 000h coté allemands), qu'ils y ont laissé 800 avions (cela aura une importance pour la bataille d'angleterre) et des faits d'arme isolés mais "magnifiques" à l'image des cadets de saumur. A++

Share this post


Link to post
Share on other sites
L'Allmagne alignait en mai 1940 essentiellement des Panzer II, chars légers, faiblement blindés, faiblement armés (20 mm).

En plus, les modèles D, avec une suspension Christie, avaient des performances médiocres en tout terrain

Les B1 bis avait une autonomie de 180 km seul le panzer 4 faisait mieux avec 200 km.

Le canon de 75 etait peut être fixe mais le canon de 47 en tourelle qui équipait les B1 et somua etait alors le canon antichar le plus puissant qui existait sur le front ouest .

180km ça doit être l'autonomie sur route, en combat en tout-terrain, l'engin a un truc du genre 2h d'autonomie (il faut que je retrouve les chiffres sur tt ça!)...

Et pour comparer des chars, il ne suffit pas de regarder seulement l'épaisseur du blindage et la puissance du canon, sinon les meilleurs chars de la guerre seraient des engins comme le Jadgtiger, le Maus, ou le Koenigstiger... :)

On peut prendre en compte la capacité d'observation, la cadence de tir, l'emport en munitions, la vitesse, les capacités de franchissement, les capacités de coordination avec les autres chars et les autres armes, l'autonomie, le coût de fabrication, la fiabilité... Bête exemple : le canon de 47mm du B1-Bis avait beau être le plus puissant, son servant, dans sa tourelle monoplace, devait avoir une vitesse d'acquisition des cibles plutôt lente et une cadence de tirs assez faible, ce qui ne devait pas en faire le canon de char le plus efficace...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le somua a toujours était très surestimé : tourelle monoplace , pas de radio , son centre de gravité étant trop haut, il se couchait facilement en dévers et en tout terrain. Ce qui était catastrophique...aussi nos soldats devaient l'employer sur route ou terrain plat et sans trop de fossés...!

Du reste, le petit canon allemand de 37 anti-char ne le perçait pas, mais un coup dans la jointure avant arrivait à le fendre en deux parties...Il y avait là deux défauts de conception très gênants.

En bref les meilleurs c'étaient les panzers ....

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest Guest

En plus si on compare, on peu aussi se dire qu'on avait pas de chance d'avoir une petite métropole (quoiqu'on avait l'empire, d'ou l'erreur de l'armistice), parce que les russes, qui ont la palme de la nullité stratégique (du moins entre 41 et 42, et a cause de leur chef), eux ont pus se retirer. En plus eux avaient de bon tanks. Si on compare comment l'armée francaise s'est comporté au début de la guerre, elle a quand meme mieux réussi sa mission que son homologue russe... Et je parle meme pas des italiens... Mais imaginez une flotte francaise du coté des alliés en 42... oui je sais, ca sert a rien de refaire l'histoire...mais bon...

Share this post


Link to post
Share on other sites

En plus si on compare, on peu aussi se dire qu'on avait pas de chance d'avoir une petite métropole (quoiqu'on avait l'empire, d'ou l'erreur de l'armistice), parce que les russes, qui ont la palme de la nullité stratégique (du moins entre 41 et 42, et a cause de leur chef), eux ont pus se retirer.

En plus eux avaient de bon tanks. Si on compare comment l'armée francaise s'est comporté au début de la guerre, elle a quand meme mieux réussi sa mission que son homologue russe...

Et je parle meme pas des italiens...

Mais imaginez une flotte francaise du coté des alliés en 42... oui je sais, ca sert a rien de refaire l'histoire...mais bon...

Quoi les italiens ?

Ils se battaient courageusement ...

Share this post


Link to post
Share on other sites

pour moi la défaite de 1940 a plusieurs causes:

- des chefs incompétents (les généraux français ne croyaient pas à la "blitzkrieg").

Si on y croyait pas pourquoi a t'on constitué des divisions blindées?

On ne pensait pas que le mouvement pouvait etre aussi rapide et les allemands non plus a part une poignee de generaux style Guderian.

Les chefs sont nommés par le pouvoir politique qui choisit les moins contestataires.

Pouvoir politique qui a fait une erreur colossale: virer Gamelin au moment ou les Allemands faisait leur trouée et commencaient a l'exploiter... pour le remplacer par Weigand qui revenant de Syrie a mis quatre jour pour appliquer la decision de Gamelin de refermer la trouée en contreattaquant a un moment ou ce n'etait plus possible, les Allemands ayant consolidé leur positions avec des corps d'infanterie.

Ni la guerre d'espagne (aviation) et l'invasion de la pologne en 1939 (1ere utilisation de la blitzkrieg à grande échelle)n'ont suscité leurs interrogations...aucune remise en cause de nos stratégies et "stupide" application du plan (comme en '14)

n'importe quoi!

Pour info: le désastre de dunkerque provient du plan D si je me souviens bien où le but était d'aider les hollandais et les belges et permettait de limiter l'étirement du front

.

Decision politique qui nous a privé de nos reserves.Pas de l'armée.De plus les Hollando belges se sont rendu trop rapidement en attirant nos reserves.

- La mauvaise adaptation du matériel au besoin du terrain:

ex: le Somua le meilleur char de son époque qui ne permettait aucune communication pendant le combat ou les chasseurs-bombardiers (ni tres bons pour la chasse ni très bons pour le bombardement mais produit en grande quantité).

Economie de bouts de chandelle (specialité de l'armée francaise grace au regles de Bercy)

Pas radios sur les chars et surtout pas d'obus perforant pour les avions (economie d'avant 40) qui n'ont pu faire de straffing efficace sur les colonnes blindées allemandes.

pas de coordination de l'aviation avec l'armée de terre aussi!

Les vrais raisons première de la (scandaleuse ) défaite sont:

-l'incurrie des politiques et controleur des armées (economies de bout de chandelle et surtout changement de chef dans la bataille !!!!)

-l'absence de resistance serieuse des belges et Hollandais

-les rivalités interservices qui ont conduit a l'absence de coordination ADA AT (encore la responsabilité des politiques qui n'ont pas su regler ce probleme)

-En dernier lieu un commandement pas assez pénétré d'esprit offensif mais les politiques avaient ecartés tout ceux qui auraient fait l'affaire.

Dans tous les cas, notre pouvoir politique est responsable en premier lieu de la defaite.Il est encore aujourd hui encore responsable des faiblesses innaceptables de notre defense.

Ceci dit les autres armées (Anglaises, US, Russes etc..) etaient pires mais ils avaient la profondeur strategique.

Share this post


Link to post
Share on other sites
En bref les meilleurs c'étaient les panzers ....

Oui mais c'est réciproque : un petit coup de 37 mm ou de 47 mm dans le Panzer et aufvidersen, tschüß...

Peut-être même que quelques coups du 25 mm hotchkiss...

Moi je dirais plutôt : les meilleurs c'étaient les Allemands, et de loin.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest Guest

Oui, sans vouloir d'aucune façon dire des propos blessant, on peut quand meme s'accorder sur le fait que l'armée, marine et aviation italienne n'ont eu que peu de valeurs durant le conflits (et UNIQUEMENT pendant ce conflit, il ne voulaient pas se battre contre les alliés d'hier).

Share this post


Link to post
Share on other sites

:lol: :lol:

J'adore le chauvinisme des français ! :rolleyes:

:lol: :lol: :lol:

Vous êtes tous très drôles à êtres chauvin comme ça !

:lol: :lol: :lol:

Ben oui ils étaient courageux !

Share this post


Link to post
Share on other sites

2 choses que je crois avoir lues dans des propos attribués au général. 1 - même s'il était mauvais Gamelin connaissait bien la situation - en plus il avait largement délégué ses pouvoirs aux groupes d'armées ... donc le virer le 18 ou le 19 mai c'téait faire perdre 2 ou 3 jours : le temps que Weygand arrive et comprenne la situation ... pas malin quand chaque heure compte ! 2 - la tactique française était totalement défensive - et lnos unités étaient conçues et entrainées pour la défensive !!! il était absurde le 10 mai 40 de lancer à l'aventure des chars et des avions en Belgique livrer une bataille de rencontre dans les plaines belges face à un adversaire dont les unités étaient organisées et exercées pour l'offensive. Peut-être aurait il fallu sacrifier les belges (qui l'avaient bien cherché) et attendre les panzers pour livrer une bataille des frontières à laquelle nous étions préparés ... ce plan Dyle-Breda c'est la véritable erreur de gamelin !

Share this post


Link to post
Share on other sites

donc le virer le 18 ou le 19 mai c'téait faire perdre 2 ou 3 jours : le temps que Weygand arrive et comprenne la situation ... pas malin quand chaque heure compte !

Exactement.C'est meme la raison fondamentale avec l'ineficacite de notre aviation de la défaite.Et le fait que nos troupes etaient entièrement en Belgique sans reserve strategique.

On ne saura jamais si la contre offensive Gamelin contre l'exploitation de la percée dans les ardennes reprise bien trop tard par Weigand aurait été victorieuse ou pas.

Les Allemands avaient tellement peur qu'ils ont ordonné à Guderian d'arréter ce qu'il n'a pas fait.

Ce qui est sur c'est que l'ADA n'a été d'aucune efficacité en appui faute de coordination et de munitions adequates.La conséquence de la rivalité interarmée d'avant 1940.C'est le responsable de l'ADA qu'il aurait fallu changer.Pas Gamelin, du moins pas a ce moment la.

Les allemands au sol ont tous noté qu'il ne voyait pas souvent l'aviation Francaise.Les Allemands ont pris des risques enormes, les Francais n'ont pas su en profiter.On ne change pas un chef dans la bataille par un autre qui n'avait pas suivi cette bataille.

Les politiques francais de la troisieme nous ont fait perdre cette guerre et se sont defaussés abusivement sur l'armée.

Peut-être aurait il fallu sacrifier les belges (qui l'avaient bien cherché) et attendre les panzers pour livrer une bataille des frontières à laquelle nous étions préparés ... ce plan Dyle-Breda c'est la véritable erreur de gamelin !

Et pourquoi?

Parceque les politiques avaient imposé cette avance en Belgique.Belgique et Hollande qui se sont rendues bien facilement.

Ceci dit l'armée francaise etait aussi entrainée en offensive.Elle savait faire comme elle l'a fait à Moncornet.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Sign in to follow this  

  • Member Statistics

    5,440
    Total Members
    1,550
    Most Online
    miryaqefalon
    Newest Member
    miryaqefalon
    Joined
  • Forum Statistics

    20,778
    Total Topics
    1,270,827
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries