Picdelamirand-oil

Members
  • Content Count

    7,097
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    141

Everything posted by Picdelamirand-oil

  1. Nucléaire : une saisine parlementaire sur Astrid ? https://www.lemonde.fr/blog/huet/2019/10/18/nucleaire-une-saisine-parlementaire-sur-astrid/
  2. Le même en Français: Boeing 737 MAX : les dysfonctionnements avaient été repérés par des pilotes de Boeing
  3. Il y a deux techniques de base pour faire du LPI. Leur but à toute les deux c'est de faire ressembler l’émission du Radar à du bruit. Les deux techniques consistent à élargir le domaine utilisé pour émettre. On peut soit s'étaler dans le temps, soit s'étaler dans les fréquences. Dans le premier cas on va avoir un signal très faible qui dure très longtemps, le radar qui l'émet le sait et va comprimer le retour pour que ce soit exploitable mais l'ennemi va avoir du mal à le détecter car le signal va être à peu près au niveau du bruit, surtout à longue distance. Pour s'étaler dans les fréquences le radar du F-22 change de fréquence à peu près 1000 fois par seconde, encore une fois lui il le sait et pas les ennemis. Le signal est puissant et facilement détectable mais il est bref et donc apparait comme une anomalie qu'on ne comprend pas bien. Pour contrer ces deux techniques et leur combinaison, il y a sur le Rafale deux type de RWR intégrés à SPECTRA, un RWR large bande mais qui n'est pas très sensible, et un RWR super hétérodyne qui sert aussi à l'interférométrie qui est très sensible et très précis mais qui ne peut détecter qu'une bande étroite à la fois et qui doit donc scruter tout le spectre, fréquence après fréquence pour être exhaustif. Le premier système détecte sur l'ensemble du spectre simultanément et peut donc détecter la stratégie du F-22 facilement car le signal de celui ci est puissant ce qui compense la faible sensibilité du système. le deuxième système détecte facilement ceux qui s'étalent dans le temps car ceux ci émettent longtemps ce qui permet à la scrutation de ne jamais les rater et comme le système est très sensible la détection a lieu même si le signal est faible. Bon ce ne sont que des principes, c'est bien plus compliqué que cela. De plus dans les évolutions prévues de SPECTRA, Thales a proposé de rendre le système large bande aussi sensible que le système super hétérodyne....
  4. Les ricains...ils ont délaissé les RWR pour s'orienter vers le tout furtif... et nous non. D'ailleurs la suite du F-35 elle est faite par BAE qui sont bien moins bon que Thales.
  5. Pentagon says decision on full-rate F-35 jet production possibly delayed until 2021 Le Pentagone indique que la décision sur la production à plein régime de l'avion à réaction F-35 pourrait être reportée jusqu'en 2021 Mike Stone WASHINGTON (Reuters) - La décision du Pentagone de passer à un contrat de production à plein taux pour le F-35 de Lockheed Martin (LMT.N) pourrait être reportée à 2021 en raison de problèmes d'intégration du jet avec ses simulateurs de test et de formation, a déclaré un fonctionnaire vendredi. Les contrats de production à taux plein sont plus lucratifs pour les entreprises de défense que les contrats de production à taux bas, ce qui donne à penser que le gouvernement américain et ses alliés pourraient retarder jusqu'à un an les paiements plus importants pour les livraisons de F-35 à Lockheed. Ellen Lord, chef de l'acquisition du Pentagone, a déclaré aux journalistes qu'elle avait signé un rapport indiquant que la décision finale sur la production à plein débit pourrait être retardée jusqu'à 13 mois. Une décision sur la production à plein régime était attendue en décembre. "Nous ne progressons pas aussi rapidement dans l'environnement de simulation conjointe en y intégrant le F-35 ", a déclaré Lord. L'environnement de simulation conjointe est une installation de modélisation et de simulation appartenant à l'État qui peut être utilisée pour tester les aéronefs et les systèmes de vol en complément des essais en plein air. Un représentant de Lockheed Martin a déclaré que l'entreprise était "confiante que l'ensemble de l'entreprise F-35 est prête à produire à plein régime et prête à répondre à la demande croissante des clients". L'objectif de Lockheed Martin était de livrer 131 avions en 2019, avec une production de plus de 140 avions de série en 2020, a déclaré le représentant. Traduit avec www.DeepL.com/Translator
  6. Boeing 2016 internal messages suggest employees may have misled FAA on 737 MAX: sources Les messages internes du Boeing 2016 suggèrent que les employés ont peut-être induit la FAA en erreur sur le 737 MAX : sources David Shepardson WASHINGTON (Reuters) - Boeing Co (BA.N) a transmis des messages instantanés à partir de 2016 entre deux employés qui suggèrent que le constructeur de l'avion pourrait avoir induit la Federal Aviation Administration au sujet d'un système de sécurité clé sur le 737 MAX au sol, selon des documents examinés par Reuters. Les messages, rapportés pour la première fois par Reuters vendredi, ont incité Steve Dickson, administrateur de la FAA, à exiger une explication "immédiate" du directeur général de Boeing, Dennis Muilenburg, pour le retard pris dans la remise des documents que la compagnie a dit avoir trouvés "il y a quelques mois". Ces messages ont aggravé la crise du plus grand constructeur d'avions du monde quelques jours avant que Muilenburg, qui a été dépouillé vendredi dernier de son titre de président par le conseil d'administration, ne témoigne devant le Congrès de l'évolution du 737 MAX. L'avion a été immobilisé au sol dans le monde entier depuis mars à la suite de deux accidents mortels survenus en moins de cinq mois. La FAA a déclaré vendredi que Boeing lui avait fait part la veille de messages internes qu'elle avait découverts "il y a quelques mois" et qui caractérisent "certaines communications avec la FAA lors de la certification initiale du 737 MAX en 2016". La FAA a déclaré qu'elle avait trouvé les messages "préoccupants" et qu'elle "examinait cette information pour déterminer quelle action est appropriée". Une personne informée à ce sujet a déclaré que Boeing n'avait pas remis les documents à la FAA pendant quatre mois et que le ministère de la Justice était également en possession des messages. Les messages internes de Boeing soulevaient des questions sur les performances du système anti-écrasement dit MCAS qui a été lié aux deux accidents mortels, l'un en Indonésie et l'autre en Ethiopie. Les messages sont entre le pilote technique en chef de la MAX, Mark Forkner, et un autre pilote de Boeing, ont dit les sources, et ont soulevé des questions sur la performance du MCAS dans le simulateur dans lequel il a dit qu'il était "en pleine expansion". Dans l'échange vu par Reuters, Forkner a dit qu'il écrivait tout en "buvant de l'oie glaciale gris froid". (tmsnrt.rs/2OZl4Ic) Les messages semblent être les premières observations connues du public selon lesquelles le MCAS s'est comporté de façon erratique pendant les essais avant l'entrée en service de l'avion. Forkner a depuis quitté Boeing. Ni lui ni son avocat n'ont répondu aux demandes de commentaires. Le Seattle Times a rapporté en septembre que Forkner a invoqué à plusieurs reprises son droit du cinquième amendement de ne pas remettre les documents cités à comparaître par le ministère de la Justice. Boeing a déclaré dans une déclaration que l'entreprise "a porté à l'attention du Comité un document contenant les déclarations d'un ancien employé de Boeing". "J'AI ESSENTIELLEMENT MENTI Forkner a dit dans un SMS : "J'ai menti aux régulateurs (sans le savoir)." L'autre employé a répondu que " ce n'était pas un mensonge, personne ne nous a dit que c'était le cas " d'un problème avec MCAS. Forkner a répondu peu après : "C'est vrai que je suis nul pour voler, mais même ça, c'était énorme." A un moment donné, Forkner a dit "il y a encore de vrais problèmes fondamentaux" dans le simulateur. La FAA prévoit de transmettre d'autres communications de Forkner au Congrès plus tard vendredi, selon certaines sources. Boeing est en train de réviser le logiciel 737 MAX pour y ajouter d'autres mesures de protection et exiger que le système MCAS reçoive les données de deux capteurs clés. La FAA a réitéré qu'elle " suit un processus complet, et non un échéancier prescrit, pour remettre le Boeing 737 MAX en service passagers. L'agence ne lèvera l'ordre d'immobilisation qu'une fois que nous aurons déterminé que l'avion est en sécurité." Les profits des compagnies aériennes du monde entier sont touchés par l'immobilisation au sol de 737 avions à réaction MAX, forçant plus de 100 annulations quotidiennes de vols chez de grands exploitants américains comme Southwest Airlines Co (LUV.N) et American Airlines (AAL.O). Southwest, qui a retardé jeudi le retour de l'avion à son horaire jusqu'en février, a déclaré vendredi qu'il n'était pas au courant des messages internes mais a continué à travailler avec Boeing et la FAA "dans leur poursuite commune de la sécurité". Par ailleurs, la commission du commerce du Sénat américain a confirmé qu'elle interrogera M. Muilenburg lors d'une audience le 29 octobre, un jour avant qu'un panel de la Chambre des représentants n'ait prévu de l'interroger. L'action Boeing a chuté de 6,7 % après le rapport Reuters, ce qui a contribué à ramener l'indice Dow Jones à son plus bas niveau depuis une séance. Les procureurs fédéraux, avec l'aide du FBI, de l'inspecteur général du ministère des Transports et de plusieurs groupes d'experts en ruban bleu, enquêtent sur la certification du 737 MAX. Traduit avec www.DeepL.com/Translator
  7. The Most Expensive Ship In The World Is Broken. The U.S. Navy Secretary Should Be Held Accountable. https://www.forbes.com/sites/craighooper/2019/10/16/the-navys-accountability-crisis-over-a-bet-ensnares-its-top-leader/#585fec491098 Les ascenseurs ne marchent toujours pas, le Secretary of the Navy, Richard V. Spencer a perdu son pari avec Trump....
  8. Non mais il croit vraiment que les Kurdes vont abandonner leur positions? C'est quoi ces clowneries?
  9. C'est super ça recoupe une information sur le SER du mirage 2000, du F-16 Bk 42 et du Gripen C/D: en effet j'utilise toujours la déclaration qu'avait faite un responsable de SAAB disant que le Gripen avait une SER moitiée du Mirage 2000 et 1/3 du F-16 Bk 42. Or pour le F-16 il est de notoriété publique que sa SER est de 1.2 m2 ce qui donne 0,4 m2 pour le Gripen et 0,8 m2 pour le Mirage 2000. Or 65% de 1.2 ça fait 0,78 ce qui recoupe les 0.8 du mirage 2000. Du coup ça consolide mes 0,06 m2 pour le Rafale (entre 1/10 et 1/20 de la SER du Mirage 2000 dixit un ingénieur de chez Dassault) cette valeur étant celle du début du programme hors furtivité active.
  10. Oui mais on a cédé sur un point important, on a été d'accord pour que l'exportation du Typhoon reste bloquée.
  11. Les blocages qui restent ce sont les compromis où c'est nous qui avons cédé
  12. Oui les Russe ont fait des surgénérateurs civils à base de plomb bizmuth, c'est très corrosif et si tu arrête le réacteur, il est foutu. Sinon c'est pas mal, peut être qu'il vaut mieux risquer des pertes financières qu'une explosion de Sodium.
  13. Alors je vais me permettre de commenter parce que j'étais chez Dassault au moment où ça s'est passé. D'abord il y a eu une phase de coopération avant que l'on décide de faire le Rafale tout seul. Donc il n'est pas sorti de rien, il y a eu des études opérationnelles... Le malheur c'est que chaque pays a fait les siennes et qu'après un préambule qui disait que le but était d'avoir enfin un besoin opérationnel conjoint, on avait, agrafés ensemble, les 4 besoins opérationnels des pays participants! Quand on a décidé de partir tout seul, il a fallu élaguer et là il faut rendre hommage à l'équipe de marque, c'est à dire les opérationnels que l'armée de l'air avait désigné, qui a fait un travail fantastique de design to cost. Oui parce que normalement les opérationnels veulent tout et là ils ont su demander que ce qui était nécessaire à l'accomplissement de leur mission, et pas tout tout de suite, d'abord protéger nos portes avions et ensuite, petit à petit, le reste. Moi c'est un scénario que je verrais bien se reproduire, avec le Rafale participant à une sorte de SCAF même si il est national c'est à dire dérivé de F4, et le NGF apportant la mission nucléaire d'abord et ensuite , petit à petit, le reste jusqu'à remplacer le Rafale.
  14. Picdelamirand-oil

    [Rafale]

    Solution L.M. faire croire que l'arrachage se fait de manière fractale afin de ne pas détériorer la fonction de ces dents ce qui implique que leur avion reste furtif.
  15. Moi je verrais un Rafale Mach 3 Radada plutôt que furtif (de toute façon à mach 3 l'IR te détecte) Tu le fais tout en acier/Titane, comme le MiG 31, tu lui met des souris et une version du M-88 turbojet ... avec Mach 3 tu dois pouvoir économiser l'accélérateur à poudre pour démarrer le Stato et donc pouvoir réduire l'encombrement de la bête.
  16. Oui peut être... Je me suis plus intéressé à l'état d'esprit qu'à la lettre de ce qu'il a dit, parce que de toute façon le remplaçant de l'ASMP-A semble s'orienter vers un missile hypersonique, qui sera de taille imposante et qui ne pourra pas être emporté par le Rafale sans doute à cause de sa longueur, donc on a besoin, même en national pure, de quelque chose.
  17. Il ne propose pas de ne rien faire, il propose de faire pour nous seul.
  18. https://www.forces.net/services/navy/we-give-you-hms-queen-elizabeth-and-her-f-35-fast-jets-all-their-glory Et 27 ans après il n'a plus aucune originalité et n'est toujours pas au point.
  19. Il n'a qu'à dire qu'une source qui ne veut pas être citée parce qu'elle n'a pas le droit de parler publiquement, a dit que....
  20. Fallait bien que je trouve un argument pour dire que c'était eux qui présentaient le dossier
  21. Eh bien l'Inde est en Asie et c'était les Allemands...
  22. Oui parce que le Combo F-16/S-400 contre Rafale en sous nombre....Je ne le sens pas, sauf si on décide de tout casser!
  23. Les UK ils sont plus au nord que les Allemands...