Fanch

Members
  • Compteur de contenus

    444
  • Inscription

  • Dernière visite

Réputation sur la communauté

212 Excellent

À propos de Fanch

  • Rang
    Connaisseur

Profile Information

  • Gender
    Male
  • Pays
    France

Visiteurs récents du profil

651 visualisations du profil
  1. Je ne sais pas pour les commentaires, je n'arrive pas à charger la page du Figaro. Un mélange de "fake news" et de pro ou anti-chinois j'imagine. J'ai juste pu parler de ces évènements avec un indien qui avait eu le plaisir de passer quelques mois sur place. Lui, ça le faisait marrer ce genre d'incident et visiblement il n'en avait pas un mauvais souvenir (sauf les patrouilles le long de la Line of Actual Control l'hiver).
  2. Bah tu sais, ça se passe souvent comme ça apparemment. D'après ce qu'il m'a été dit les chinois et indiens ne doivent pas amener d'arme à proximité de la frontière (pas à moins de 2 km). Donc une fois sur place tu peux te chamailler joyeusement avec ton voisin. Ca va durer encore quelques semaines pour cette année et ensuite il va neiger et chacun va rentrer dans ces postes frontaliers. Ils ne feront plus que des patrouilles et parfois des rencontres/meeting nettement moins "viriles". L'hiver, quand tu es à plus de 4000 mètres, courir et lancer des cailloux ça te fait moins marrer.
  3. Pour tes prochaines vacances je te suggère : -le sud Liban et ses charmes méditerranéens... -balade le long du 38th parallèle (attention à ne pas décoller les affiches dans la partie nord) -le toit du monde et la frontiere sino-indienne (si c'est l'hiver tu pourras même lancer des boules de neiges sur les garde frontieres).
  4. équipement individuel du combattant français

    Non ce n'est pas du NFM, c'est du templarsgear.
  5. France - Revue stratégique 2017

    Je ne me souviens pas exactement de la réflexion du PR et mon but n'est pas de faire de politique. Mais il y a des secteurs où il faut être au top pour être "dans la course" (je pense à tout ce qui est guerre élec notamment) et d'autres où c'est moins important et où le meilleur équipement n'est pas forcément le bon équipement.
  6. France - Revue stratégique 2017

    Si les Dauphins et Lynx conviennent aux utilisateurs je vois pas pourquoi on changerait (quitte à reproduire la même cellule) Si c'est pour avoir un truc Hi-tech qu'on sera capable d'acheter qu'à doses homéopatiques, qu'on arrivera pas à faire voler correctement (théatre, mco, cannibalisme, toussa tousa,...). C'est bien de filer du boulot aux ingés de AIRBUS (ou à d'autres boîtes) mais j'ai parfois comme l'impression que les armées doivent faire avec ce que les industriels ont besoin de produire/de développer et pas avec ce que les armées ont besoin pour leurs missions.
  7. [Armement petit calibre] Le nouveau fusil d'assaut français

    Le M27 IAR est bien derivé du 416
  8. menaces intérieures

    Pas faux, il suffit de regarder des bouquins d'histoire pour voir que ce genre de massacre pour faire "craquer" la population ça ne marche pas trop ; Bomber Harris, toussa toussa...
  9. menaces intérieures

    Entièrement d'accord. C'est ce qui rend compliqué de prouver l'utilité comme l'inutilité de Sentinelle. Sauf à supprimer la mission et serrer les fesses. Merah a tué des militaires et des juifs. Donc des cibles choisies. Pourtant l'EI dans ces diverses publications occidentales a à diverses reprises ciblées spécifiquement des milis. Allant jusqu'à diffuser via telegram des noms et photos de milis belges. De même après le Bataclan, ils ont sorti un article assez long pour "justifier" les victimes civiles. Si ils ont eu besoin de le justifier, c'est peut être que, c'était moins bien accepté parmi leurs lecteurs occidentaux. Je ne suis pas certain qu'une finalité (au sens fin) a été définie pour cette mission et c'est là le probleme (pas que de Sentinelle d'ailleurs). Une bonne question à se poser est : Par qui et comment sont definis ces points sensibles ? Et éventuellement en fonction de quels critères (renseignement sur une menace avérée ou supposée, potes, critères électoraux, lobbying...) ?
  10. Ils trichent, il y a une ligne sur le sol
  11. menaces intérieures

    C'est là, à mon sens LA question, et il n'y a pas de réponse simple. Le militaire EST et RESTERA une cible privilégiée. Pour les "gogols bas de plafond" comme pour les autres. -il représente le pouvoir étatique de manière beaucoup plus marqué qu'un flic en civil (flics de Magnanville) et plus encore qu'un civil lambda. -il est un "challenge" beaucoup plus acceptable qu'un civil désarmé. Il est armé et pour la majorité entraîné. Pour l'assaillant tu évites donc le credo sur la lâcheté. Je pense qu'il est même pour un radicalisé beaucoup plus simple "moralement" de s'en prendre à un milouf qu'un un civil dans la rue. Comme ça tu restes dans une notion de combat et pas de meurtre. Il sera toujours plus facile de porter en exemple un type s'en prenant à des combattants qu'à des enfants dans une cour d'école. Il est possible en effet que les militaires "attirent" des attaques. Mais je pense qu'il va être très compliqué à prouver que ces attaques n'auraient pas eu lieu si ils n'avaient pas été là (le mec du Louvres n'aurait pas croisé des militaires, je doute qu'il serait rentré chez lui en se disant "zut je reviendrai demain"). Pas certain que d'un point de vue médiatique ça soit mieux de s'en pendre à des civils. Et pour des mecs un tant soit peu malins, organisés avec un objectif sur la durée, clairement non. Il n'y a pas eu d'attaque d'ampleur (type Bataclan) contre une patrouille Sentinelle. Pour le moment les attaques visant les milis ont plus été le fait de déséquilibrés que de terroristes formés et compétents (je ne classe pas même pas les mecs de novembre 2015 dans la catégorie compétents ; entraînés oui, compétents non). Mais si des mecs compétents et équipés cibleraient spécifiquement les patrouilles sentinelles (tir à l'AK dans la rue depuis une voiture, pièges à la sortie des lieux de repos...) et pas seulement à Paris. Tu aurais un effet beaucoup plus médiatique et psychologique sur la population car : la présence de militaires serait perçue comme une menace (de part la présence de cible), tu décrédibilises l'institution supposée protéger la population (elle ne peut se protéger elle même), pour l'ENI l'exploitation médiatique est plus aisée (et donc le recrutement de nouveaux membres).
  12. menaces intérieures

    Bon aller, je poste un petit avis à contre-courant pour certains aspects : http://chauvancy.blog.lemonde.fr/2017/08/11/de-lutilite-et-de-la-necessite-de-loperation-sentinelle/ Quelques éléments avec ce que j'en pense : "il faut rappeler que l’opération Sentinelle a répondu au manque de personnels disponibles suite aux attentats de 2015 puis de 2016." Et vu qu'entre temps on s'est apercu que les mili coûtait moins cher, bossaient plus et râlaient moins que les FSI... c'est pas prêt de changer. "Les armées fonctionnent en terme de mission – par exemple « sécuriser les lieux publics dans telle zone », mission qui, une fois reçue, leur permet de déterminer l’organisation et les moyens nécessaires à partir des forces disponibles." D'accord sauf que politiquement, et pour les FSI c'est mieux de parler de xx bonhommes sur le terrain (meme si ils sont mal utilisés) que de parler de missions et d'effet à obtenir (déjà les autorités civiles ne savent pas ce que c'est, on va se heurter à un probleme culturel). "Un rôle de paratonnerre qu’il faut assumer. Qu’attend-on des soldats sinon qu’ils protègent la population même au péril de leur vie" On peut mettre ça en parallèle de l'opinion de Desportes. "Elles [les armées] doivent désormais disposer notamment d’officiers de police judiciaires, militaires formés pour cette fonction" c'est sûr que ça serait mieux, mais une fois fait, ça serait impossible de sortir de Sentinelle (des gens qui râlent pas, qui bossent, et qui font le taf des flics pour moins cher, le rêve). "L’opportunisme politique ne doit plus être la règle." La marmotte, le papier d'alu, toussa toussa... @g4lly Avant Sentinelle certains lieux avaient des sociétés privées de gardiennage. Sentinelle a permis à certains de faire des economies.
  13. La Turquie

    Le retour sur investissement était sous-estimé. Mais c'est le but du PPP. La concession était de 78 ans (75 d'exploitation). Plus tu arrives à faire avaler des projections "basses" en terme de frequentation, plus tu peux allonger la durée de ta concesion (sur la base de tes recettes). Et donc faire un max de thunes.
  14. Ca en deviendrait presque dommage qu'il n'y ait pas d'essai...
  15. Tout sur le dernier système d'artillerie CAESAR

    Je ne crois pas que les trous de balles (quels qu'ils soient) améliorent grand chose... Je sais je sors...