zack

Members
  • Compteur de contenus

    787
  • Inscription

  • Dernière visite

Réputation sur la communauté

368 Excellent

À propos de zack

  • Rang
    Connaisseur

Profile Information

  • Pays
    France

Visiteurs récents du profil

1 035 visualisations du profil
  1. zack

    Guerre civile en Syrie

    Les techniques sont bien plus nombreuse maintenant et avec des drones moderne et leur capacités "SIGINT" les précisions sont de l’ordre du mètre. Conférence sur le rapport d’enquête parlementaire allemand sur les capacités de géolocalisation de la NSA. A 6.00 les grands principes sont rappelé.
  2. zack

    Les missiles air-air

    Concernant la navigation proportionnel voici une petite vidéo qui peut vous aider a comprendre le concept : Je suis loin d’être un expert mais le sujet ma longtemps intéressé, la majeur partie de ce que je sais concerne les système soiétique/russe si je me trompe je vous prie de me corriger : - Les missile passif ou actif se comporte de quasiment de la même manière lors de la phase initiale de vol ces missiles sont aveugles car leur antennes ou capteur (IR/MW) sont incapable de détecter les cibles a longue distance (100 km+). C'est pour cela qu'ils sont équipé de centrale inertielle et certain même de récepteur GPS/Glonass..., leur centrale est synchronisé avec l'avion porteur donc lors du tire le missile connait donc sa position 3D et son vecteur vitesse. Pendant la première phase de vol il reçoit donc en permanence la position spatiale de la cible via data link et connaissant sa propre position via sa centrale inertielle le missile calcule en permanence un point d'interception vers le quelle il se dirige. En se rapprochant de la cible les capteur du missile commence a recevoir les informations (signature thermique, retour radar de l'avion porteur, retour radar du radar embarqué...). C'est seulement la que le missile peut accroché sa cible de manière indépendante pour les missiles actif, les semi actif restent dépendent de l’éclairage radar/laser de l'avion porteur. Donc si ton radar est éteint tu ne peut pas rafraîchir la position de ta cible et ton missile se dirigera vers la dernière point d’interception qu'il a calculer, si ta cible a manœuvré entre temps ton missile serra au mauvais endroit. - Concernant les méthodes de détections passives elle peuvent permettre de tiré des missiles en mode "dégradé" en théorie un missile n'a besoin que d'une seul variable pour tracker un objet c'est de pouvoir le détecter mais cette méthode est très inefficiente. Je sais que sur les appareilles soviétique/russe et américain un pilote peut forcé le tire d'un missile même si toute les conditions ne sont pas réunie. Par exemple un détecteur passif (RWR) peut permettre de tiré un missile BVR en comparant la signature radar et la puissance d'émission a sa "bibliothèque" et ainsi en déduire la distance de la cible, c'est comme sa que les russe vienne d'ajouté a leur nouveau Su-25sm3 la capacité de tiré des missile R-77! Certain missile peuvent être tiré en mode HOJ (Home-On-Jam) le missile se dirigera vers une source de brouillage électronique et estimera sa distance de la même manière en comparant signature et puissance a sa "bibliothèque". Spectra doit surement être capable de faire de même, puisque qu'il fait même les pates et le café . Théoriquement les distances peuvent aussi être obtenue de manière passive avec deux capteur ou plus (Al-Kashi), sur le même avion (capteur en bout d'ailes) ou dans une même patrouille avec plusieurs appareilles via data link. PS : Les RWR sont justement capable de détecté les data link entre avions et missile et sont sensé déclenché des alerter dans le cockpit des leurs détection puisque cela coincide avec un départ de missile.
  3. zack

    Guerre civile en Syrie

    Je suis quasiment sûr que c'est un Kornet pas de "flare" a l’arrière du missile, une trajectoire stable et surtout on y reconnais la trajectoire très typique des missiles SACLOS laser d’inspiration russe/soviétique où le missile lors des première seconde de vol au dessus du faisceau laser pour ne pas généré de poussière et évité le reliefs.
  4. zack

    MBT Leclerc : Genèse/Vie opérationnelle/Futur

    Non. Le paradoxe du plus vite =/= mieux est présent dans de nombreux autre scénario : - Pénétration d'un projectile dans l'eau les calibres d'épaule même avec balle perforante ont de médiocre performance dans le milieux aquatique. Elles ce désintègre littéralement alors que les calibre de poing bien plus lent et moins énergétique ont une meilleur pénétration. L’exemple intéressant est le Calibre: 5.66 x 39 de l'APS (fusil d'assaut sous-marin) russe. Voire vidéo ci dessous. - Pénétration d'un objet dans atmosphère à masse volumique et poids égale un astéroïde lent a moins de chance de ce désintégré dans l’atmosphère. - Une flèche ou un couteau à beaucoup plus de chance de traverser un gilet en kevlar qu'un calibre de poing. ... As-tu des sources sur les performance ? A ma connaissance le but premier des rails gun est d'augmenté considérablement l’allonge (centaines de kilomètre), de réduire le temps de vol et de s'affranchir des explosif embarqué. De plus vue l'énergie cinétique développé par ces canon (33 mégajoules pour l'instant et beaucoup plus dans le futur). La pénétration risque d’être un soucis moindre 33 mégajoule dans un MBT pénétration ou pas je pense pas que l'équipage soi en bonne état.
  5. zack

    MBT Leclerc : Genèse/Vie opérationnelle/Futur

    Je pense que G4lly fait référence à ceci : Ce n'est pas par hasard que depuis 30/40 ans la vitesse des sabots tournent autours des 1600/1800 m.s-1
  6. Bravo !

    Ton humilité (par le biais du "like" que tu m'as mis) est à souligner.

    En effet, vu la réaction de certains posteurs mis devant leurs erreurs, décidant de partir dans une surenchère visant à denier leurs erreurs (pourtant dans la majorité des cas, il n'y avait vraiment pas mort d'hommes, ou plus précisément de posts....), ton honnêteté est à souligner (me concernant).

    Voilà, au plaisir de te lire ! 

    1. zack

      zack

      Merci à toi :biggrin:.

      J'avais pourtant vérifier comme quoi parfois on va trop vite.

      Bonne soirée. 

    2. ascromis

      ascromis

      Bonne soirée à toi aussi !

      Au plaisir de pouvoir, dans l'avenir, discuter avec toi !

  7. zack

    [Rafale]

  8. zack

    [Rafale]

    Une Rocket de 68/70mm à pleine vitesse ca a une vitesse cinétique comparable a un obus de 90mm (90 OFL F1). Les VCI en aluminium n'ont pas de grande chance de survie. Concernant l'ACULEUS LG de chez thales : - Les gouvernent (plans canards) ce déploie à a une vitesse de MAC 2 - La roquette connais sa vitesse, et la distance qui la sépare de la cible elle suit donc une trajectoire balistique tout le long et corrige seulement en fin de course. - La roquette ne doit pas être lethal après 20m c'est dans le cahier des charges de l'armé.
  9. zack

    Guerre civile en Syrie

    C'est l'une des raisons pourquoi les américains ont interdit l'entré sur leur territoire du "Chef" des casques blancs. Ce qui est assez paradoxal car en même temps ils les soutient politiquement et matériellement. Mais cela n'efface pas les exactions commise des cotés a coups de Barrel bombs ou Hell cannons.
  10. zack

    Les forces armées terrestres russes

    Si vous vous demandiez à quoi ressemble une salve de 30 mm de face, les russes on la réponse.
  11. zack

    Armée de l'air Russe

    L'aviation stratégique qui décolle de Russie utilisent la tenu standard mais les pilote en Syrie utilisent bien le camo "sable".
  12. zack

    Armée de l'air Russe

  13. zack

    La gamme des hélicoptères russes, Mil Mi et Kamov

    Je compte 10 impacts sur la vidéo ceux qui peut faire penser à des roquettes S-13 (127 mm) plus les impactes qui sont assez conséquents. Ce ne serait pas la première fois que les Mi-28 irakien utilise les pod B-13L :