LePetitCharles

Members
  • Content Count

    181
  • Joined

  • Last visited

Everything posted by LePetitCharles

  1. Un autre aspect c'est aujourd'hui la probable chute de la valeur de revente des 737 MAX. En 1990 lors de la précédente crise de l'aéronautique les leasors détenaient 10/20% de la flotte mondiale. Et ils ont été un des principaux facteurs d’aggravation de la crise. Aujourd'hui ils ne sont pas loin de peser 50% de la flotte mondiale. S'ils perdent confiance dans la valeur de revente et/ ou la capacité de relocation du 737 MAX ils n'en achèteront plus voir préférons sortir de la file d'attente ... Et là Boeing n'aura plus le choix que de lancer un remplaçant. Ce qui serait un faux pas stratégique (cf. l'interview dans La Tribune de l'ancien DC d'Airbus). A noter que la dernière victime de ce syndrome de la valeur de revente ... est l'A380
  2. On peut se laisser à imaginer que les russes ont pu dévoiler à cette occasion certaines capacités de brouillage que l'on supputait sans jamais y avoir été vraiment confronté. Mais c'est justement le détail (enfin, modestement un peu plus de détail) qui serait intéressant. Quand à ta dernière phrase, tu as gardé une source ?
  3. Une partie d'article très intéressante sur La Tribune : "Pour autant, la France, dans le cadre d'opérations internationales combinées, est l'une des rares nations européennes à parvenir encore à tirer son épingle du jeu. Cela a été le cas avec l'opération Hamilton [frappes aériennes menées en Syrie en avril 2018]. "Nous avons acquis de l'expérience, notamment face au déni d'accès et sur la manière dont il est possible de passer au travers de défenses constituées de systèmes sol-air, de chasseurs et de brouilleurs GPS, a expliqué en mai 2019 le chef d'état-major de l'armée de l'air, le général Philippe Lavigne. Nous avons aussi acquis des connaissances concernant ce brouillage. On dispose également de retours d'expérience sur la capacité à commander et à planifier ce type d'opérations aux côtés d'alliés, et notamment aux côtés des Américains". Intéressant mais surtout intriguant https://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/aeronautique-defense/souverainete-sur-le-plan-militaire-la-france-reste-tributaire-des-etats-unis-837009.html
  4. Un morceau d'article sur de l'IA (je ne relance pas le débat - c'est le titre de l'article) pouvant être appliqué au SCAF/ NGF "En partenariat avec Dassault Aviation et Thales, la direction générale de l’Armement travaille au développement d’un système aérien cognitif, visant à doter les avions de combat plus d’autonomie et d’intelligence artificielle. Baptisé Man Machine Teaming, ce programme intègre plusieurs projets, dont Paramet piloté par la startup brestoise Extreme Weather Expertises. Via des algorithmes, Exwexs est capable d’observer et de prévoir des extrêmes météorologiques et océanographiques. Aujourd’hui, Exwexs déploie uniquement sa technologie sur un système fixe. Dans le cadre de Paramet, elle va la transposer à un système mobile. « Nous sommes capables de fournir dans les cockpits de l’information nouvelle, de la météorologie à haute résolution qui va permettre de tracer de façon précise la trajectoire des avions de façon autonome ». Concrètement, ce système sera utilisable au sol mais aussi en vol. Un prototype pré-opérationnel du programme est prévu pour la fin 2020."
  5. Peux tu nous synthétiser l'article en question ? Car comme toi, j'ai un peu l'impression qu'une part non négligeable de nos outils seront inopérants (sans que cela soit une surprise pour les militaires) en cas de haute intensité !
  6. Euhhhh ma question c'était "Du réservoir pendulaire plus massif qu'on a pu voir exposé au sol sur certains meeting OU de CFT ?" Remarque, avec eux ça peut être fromage ET dessert ... en 2040 ....
  7. Bonjour à tous, Petite question. Sur le site psk (http://psk.blog.24heures.ch/archive/2019/12/23/vol-inaugural-pour-le-premier-eurofighter-koweitien - -868430.html), il est indiqué que le nouveau standard (T3B) intègre "un réservoir de carburant qui permettra au « Typhoon » de rester en vol et en mission plus longtemps". De quoi parle-t-on ? Du réservoir pendulaire plus massif qu'on a pu voir exposé au sol sur certains meeting ou de CFT ?
  8. Je ne sais pas, je ne travaille pas au sein de la maison. Vouloir opposer ingénieurs, pilotes, managers, financiers, commerciaux et autres est un non sens. Chaque entreprise à besoin de chacun avec un équilibre sain. Des ingénieurs sans finance ... ça ne donne rien. Des financiers sans créateurs/ concepteurs/ ingénieurs ça donne .... Ok, ça donne la Bourse .... Un point pour toi Parallèlement, même si évidemment le coup est TERRIBLE pour Boeing, il faut le mettre en perspective de ce que le 737 MAX a fait gagner depuis son lancement et de la surface financière de la société. Quand BNPP s'est pris 9 Md$ d'amende par les USA (soyons clair c'est de la pure guerre économique) ... on aurait pu croire que la banque allait aller au tapis. Il n'en fut rien. Cinq ans après cette histoire est presque oubliée (pas par les collaborateurs ceci dit). Et l'amende que les américains s'apprêtent/ s'apprêtaient à mettre dans les dents d'AIRBUS est de la même magnitude.
  9. 7,9 Md$ à fin 2018. Mais si le programme 737 brûle 1 Md$ par mois, cela ne veut pas dire que Boeing brûle du cash. Les autres programmes/ activités sont contributeurs. Je n'ai pas été dans les détails mais le groupe génère 8/10 Md$ de Free Cash Flows par an donc on peut considérer (dans les grandes masses) que le problème 737 Max coûte toute la création de valeur 2019 de Boeing. Mais n'attaque pas sa trésorerie ... Pour information le cours de bourse de Boeing est au même niveau (à 1,4% près) qu'au 01/01/2019 ...
  10. LePetitCharles

    [Rafale]

    Est ce susceptible d'impacter à moyen terme l'AdA et l'Aéronavale ? A l'horizon du F4 par exemple ?
  11. Vous avez vu des RETEX pas trop "politiquement correct" du dernier TRILAT ? Je suis preneur !! PS : Pour reprendre Pic on ne peut pas dire que le Rafale soit un VLO. Ce serait un peu gonflé Merci ! Et ça c'est essentiellement pour les AEW&C. Sauf erreur en ce qui concerne les NOSTRADAMUS & co, aucun n'est opérationnel. Ce sont tous des radars de Recherche. Non ?
  12. Est ce qu'on a une estimation de la discrétion des radars de ces 2 appareils (les américains semblent très serein de leur LPI) comparé aux radars européens (Captor), russe (Irbis E ...), et chinois ? PS : De manière générale j'ai quand même l'impression qu'on ne "pardonne" rien à la dinde volante. Certes LM tend le baton pour se faire battre mais dans les dernières pages on voit systématiquement le verre d'eau à moitié vide : la VLO arrière du F35 est beaucoup moins bonne que celle frontale ! C'est quand même reconnaître que la VLO frontale est un avantage - Les radars transhorizon peuvent définir une zone (quand même hyper large) de localisation !!! C'est quand même reconnaître que cela oblige les adversaires à déployer un second réseau de radars spécifiques & fragiles (et combien de radars de ce type sont opérationnels en Europe par exemple ....) !!! L'ouverture de soute réduit la VLO du F35 ! C'est quand même reconnaître que soute fermé la furtivité du F35 est un avantage sur les appareils transportant leur charge en extérieur !!! Etc. Etc. C'est comme si on cherchait les détails (coûteux le détail j'en conviens) pour se rassurer. Que nous, français, n'ayons pas pu nous permettre pour des questions budgétaires de basculer dès les années 1980 vers le VLO est un fait. Cela ne veut quand même pas dire que cela ne donne aucun avantage à ceux qui en dispose (ie les US à ce stade). Et quand on entend/ lit les Retex des pilotes français des TRILAT .... bahhh la VLO des F22 les fait bien baver ....
  13. Le petit pépin là dedans c'est que, au moins dans l'aéronautique civile, les motoristes vendent les moteurs à pertes et gagnent de l'argent sur les services et la maintenance (d'où les tensions actuelles entre Boeing/ Airbus et les équipementiers, ces derniers voyant d'un mauvais œil les avionneurs prendre pied sur ce pre carré). Donc dans le cas du NEFE, et si la même logique est appliquée (pas sûr que la réponse existe déjà), il est à craindre que SAFRAN y perde des plumes
  14. Quel est le poids relatif de SPECTRA et des missions GABRIEL dans la constituton/ mise à jour de la BDD de SPECTRA ? Si l'information est publique bien sûr
  15. Auriez vous plus de détail sur ces limites et sur les "TGV" ?
  16. Factuellement tu as raison, mais c'est quand même dur de se passionner pour des autobus (de l'air ) ....
  17. LePetitCharles

    Le F-35

    L'avion le plus impressionnant sur cette planche ... reste quand même (à mes yeux) le B2 ! Hallucinant de compacité sous cet angle.
  18. LePetitCharles

    Le F-35

    Pourrais-tu nous en dire plus sur ce changement de pied de la doctrine US ? Parce que dans mes souvenirs les américains avaient déjà abandonnés la logique de pénétration basse altitude depuis fort longtemps. L'Opération El Dorado Canyon (1986) s'est faite en moyenne altitude avec des chasseurs furtifs et un fort soutien SEAD. Les attaques américaines de la Guerre du Golfe se sont faites, dès les premières heures, en moyenne altitude. Ce sont les britanniques et les français qui, après la "casse" des premiers jours en basse altitude, ont relevé leur plancher de combat. D'ailleurs cela m'amène à me poser une question : je reste étonnés par la dichotomie existant entre les FAS et le reste de l'AdA. Les FAS se focalisent a priori sur une pénétration base altitude alors que la pratique concrète/ opérationnelle du reste de l'AdA (Kosovo, Bosnie, Lybie, Irak,et Syrie (je ne parle pas de l'Astan ni du Mali compte tenu de l'opposition)) est désormais à l'attaque en Moyenne Altitude. Est- ce certains d'entre vous ont des débuts d'explication. PS : Je ne sais pas retrouvés le profil de vol de l''"Entrée en premier" des français en Lybie en 2011. S'ils sont passé en basse altitude ... ma question précédente perd largement de sa pertinence.
  19. LePetitCharles

    [Rafale]

    Plus précisément il dit cela pour la configuration Air-Air. Dès lors que l'avion est en configuration Air-Sol lourde, il parle "d'un autre avion". Sans doute sa demande (mais il relativise lui même énormément son propos) naît de la seconde configuration
  20. LePetitCharles

    [Rafale]

    Question bête mais par rapport à quoi ? Au Super Etendart monomoteur ?
  21. LePetitCharles

    [Rafale]

    D'une part c'est un peu le principe des confrontations et des benchmarks. S'inspirer du meilleur des solutions des autres. Et visiblement, à chaque fois que PH "Até" Chuet (qui avait aussi donné un itw en podcast cité ici/ ancien pilote très actif sur la "com" du Rafale) est confronté à un avion équipé d'un HMD, ça lui posait un réel challenge. Donc (et ce n'est pas comme si ce son de cloche était régulièrement remonté par des pilotes) c'est un sujet : Sans doute pas un Must Have en 2006, plutôt un Nice to Have. En 2020 ... Bref vivement le F4 sur ce sujet.
  22. LePetitCharles

    [Rafale]

    Etonnant de franc parler cet interview ! Moi je retiens quand même le sujet HMD : Visiblement c'est LE sujet qui le préoccupe pour améliorer le Rafale (avec le remote jammer) et qu'il craint chez les potentiels adversaires (F18, etc. jusqu'à inventer cet équipement avec le Sidewinders 9-X sur le F22 !!!)
  23. Surtout que même dans le cadre du "simple" projet Centurion (l'implémentation des Brimstones etc), la RAF soulignait la charge de travail importante que supposait les frappes Air-Sol sur Typhoon
  24. Il serait également intéressant de connaitre le nombre de Paveway IV spécifiquement tiré par les Typhoons britanniques, sachant que la munition est intégrées depuis beaucoup plus longtemps sous l'avion. https://ukdefencejournal.org.uk/typhoons-destroy-islamic-state-training-camp/ https://www.gov.uk/government/news/update-air-strikes-against-daesh#history https://www.janes.com/article/86148/raf-typhoons-replace-tornados-in-operation-shader-armed-with-brimstone-for-first-time
  25. Les photos des différents tests montraient les Storms Shadows sur le point central de chaque aile (le point humide)