Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Chaps

Members
  • Posts

    2,711
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    2

Everything posted by Chaps

  1. Je ne crois pas que ce soit un grand mystère que USA, UK et France veulent que Assad chute ... et en même temps essaient de choisir qui peut lui tenir tête. Le support US aux groupes locaux a eu la stabilité d'un tango argentin pour essayer de conserver une compatibilité d'"humeur" et une force de frappe Pour la chute d'Assad, c'est raté donc on va essayer de l'affaiblir le plus possible en soutenant ce qu'on peut qui pue médiatiquement pas trop (et qui est le plus possible finançable par le Golfe, parce que ça coûte cher ces conneries) et en le rendant totalement dépendant de ses soutiens externes , ce qui va l'affaiblir en interne et par réaction va le pousser à demander plus à ses soutiens qui vont être, à leur tour, embarrassés (en crédit monétaire ou en crédit médiatique ou politique). L'Iran , qui a le même traumatisme sur les gaz que les européens (guerre Iran - Irak) ne doit pas être super ravis d'être contraint et forcé de soutenir Bachar qui vient de faire monter les enchères "probablement" en utilisant du gaz alors qu'il avait gagné pour montrer que son autonomie d'action est sans limite et qu'il ne reculera devant rien face à son opposition interne (un dictateur a besoin d'exemple fort mais pas trop souvent -ça coûte - pour que la population intègre que cela ne sert à rien de moufter et que ses soutiens internes soient sûr qu'il ira jusqu’au bout pour maintenir leurs avantages) Bachar n'a jamais été invité à Alep et son gouvernement n'est même pas présent aux réunion Iran-Russie-Turquie. C'est le valet qui pue. Et il se venge en faisant monter le prix de son rôle de marionnette. "Parfois c'est la queue qui fait remuer le chien et pas le chien qui remue la queue". Comme les US au Vietnam. Les Russes veulent aussi s'en débarrasser mais surtout pas en donnant l'impression que c'est fait sous la pression occidentale. Donc ce serait dans quelques années après une transition politique "organisée". Les US UK FR veulent que les Russes se débarrassent de Bachar puisqu’ils n'y arrivent pas eux-mêmes (la base russe sur la méditerranée n'a jamais été contestée par les US, UK, FR) , et que ce soit visiblement sous leur pression pour montrer aux autres pays russophiles que la protection russe n'est pas en acier forgé.
  2. Et le symbole chimique... Sans celui-ci , on parlerait d'aucune frappe. Pour le moment, OACI avait attribué clairement selon eux 7 utilisations de gaz. 3x gaz moutarde par les rebelles 3x chlore par l'armée syrienne 1x Sarin par l'armée syrienne les 25 autres utilisations , principalement chlore /sarin ne peuvent pas être clairement attribués.
  3. Comme on l'a déjà entendu, il faut reconnaître que le point de vue occidentale s'efforce maintenant de séparer des dossiers distincts, puisque globalement ils/on a perdu. Baschar va gagner sur une partie de la Syrie. Le but étant que son territoire soit le plus petit possible et son pouvoir le plus fragile possible. C'est la théorie de la "Syrie inclusive". - l'usage des armes chimiques - le futur politique de la Syrie de Baschar - l'influence de l'Iran - l'alliance Iran-Russie / le rôle de la Russie - le rôle de la Turquie Et ils vont tenter de traiter chaque point séparément en précisant que leurs actions concernent 1 ou l’autre dossier. Actuellement, les frappes sont "vendues" comme exclusivement en faveur d' un symbole de ligne rouge chimique franchie et ne concernant pas les autres dossiers.
  4. C'est Reagan qui était assez fier que l'expertise psychologique de sa personne par le Kremlin concluait qu'il avait des tendances à la folie et qu'il était capable de faire tout ce qu'il disait. Et donc il était assez crédible dans ses négociations START.
  5. Peut-être parce que l'usage d'arme chimique ne choque qu'en Occident (l'empreinte de 14-18). Ailleurs on ne voit pas l'angoisse supplémentaire à mourir d'un coup de couteau, d'un fusil, d'une bombe ou de faim et de maladie. L'Occident est le seul à vendre l'idée qu'il y a des gradations dans le massacre de civil. Ailleurs quand on a décidé de le faire , et bien on le fait avec les moyens du moment les plus pratiques.
  6. euh faut pas non plus exagéré la volonté combative de l'Europe. On est prêt à vendre beaucoup de principes contre des revenus et de la tranquillité. Elle et ses peuples sont plus stressés face à leur déclin de niveau de vie à court terme et voudraient pouvoir se concentrer uniquement sur des questions commerciales, pour lesquelles les européens sont avant tout des concurrents (peut-on être ami quand on ne parle pas la même langue? la langue détermine en partie la pensée et donc une vision du monde). Et puis il n'y a pas UNE opinion publique européenne, encore moins maintenant avec le multiculti etc... Pour Erdogan, il a multiplié le PIB par 4 en 15ans (qui dit mieux) , a modernisé les infrastructures comme jamais , a créé un semblant de sécurité sociale, a laissé parler un peu du Hun qui est en chaque Turc et à libérer la conscience du peuple de la crainte de l'armée et des bourgeois laïques (qui n’étaient pas appréciés soyons clair. Ataturk n'était pas un démocrate). On chérit la main qui a bien nourri et qui flatte l'égo. La Turquie, c'était le tiers monde militarisé instable avant Erdogan, maintenant 17ième pays au PIB. Mais ils étaient bien utiles à l'OTAN et ne mettaient pas une burka sur la tronche donc on s'en foutait Et cela va continuer quelques décennies, tout enfant qui rate l’école classique doit aller s’inscrire en école religieuse. En 2000, 60 000 enfants. 1, 1 millions cette année... (administration religieuse a été multipliée par 3 aussi) Où ils vont bien apprendre la tolérance, l'esprit critique, la capacité de distanciation, non je déconne, ils vont se mettre bien profond que la prospérité et la sécurité c'est dû à Dieu et que la religion c'est l'état et le parti. L'Iran en version sunnite. Une génération pieuse comme il dit. " Gott mit Uns", ça donne des gens plutôt volontaires et qui sont prêt à défendre leur principe (beaucoup plus que nous). Et de toute façon géographiquement, démographiquement ou militairement , le morceau est un peu trop gros pour le pousser de coté sans frais sanglant hors de nos moyens ou faire comme s'il n'était pas là. Et le pire, c'est que ce ne sera pas le pire ...de nos voisins dans le nouvel ordre mondial. Et puis pour rire, la plus grosse armée de terre européenne, la France, c'est à tout casser 20000 hommes dans les unités de combat bien équipés et entraînés avec la logistique suffisante.. pour 65 millions d'habitants. Alors le reste des pays européens...Déjà qu'en Belgique, 20% des jeunes seraient prêts à mourir pour défendre le territoire nationale... alors mourir pour Rhodes ou Alexandroupoli
  7. Attendez un peu pour la guerre mondiale svp, je ne suis pas encore totalement habitué à l’effondrement et à la disparition de l'€uro.
  8. Vous pressez pas , y aura d'abord quelques pas de joutes oratoires à l'ONU. Mais le problème reste, 2-3 pays majeurs en Occident ont mis une ligne rouge, quelqu'un a marché dessus. Maintenant, c'est une question de crédibilité ou de gonades (comme les traités d'alliance en 1914.. mais à l'époque les peuples étaient moins regardant avec leur petite vie confortable)
  9. N'est pas né le Président français qui supportera l'infamie d'avouer aux Français le vrai pouvoir de la France dans le monde au 21ième siècle. Donc oui on doit maintenir les apparences . Et c'est valable pour toute l'Europe, qui n'est composée que de pays démographiquement fortement déclinant, de petites tailles et d'une ou 2 paires de dizaines de millions d'habitants alors que 18 pays au monde vont dépasser et se maintenir au delà de la centaine de millions , aucun en Europe. EN 1900, l'Europe (de l'Atlantique à l'Oural) comptait pour 20% de la population mondiale à égalité avec l'Afrique (et je ne parle pas du Delta économique et technologique...) Comment les Européens , (les Occidentaux) vont-ils gérer leur sensation de déclin, c'est une clé de compréhension de ce siècle.
  10. Ah ça depuis que les citoyens se sont habitués à avoir des emplois et des services sociaux, faut bien faire du commerce. Sont cons ces Saoudiens, on était habitué qu'ils achètent tout et n'importe quoi sans s'en servir. V'là qu'on entre maintenant en concurrence sur le marché des grands massacreurs avec les USA et les Russes. Comme quoi le commerce européen se développe. Bon plus sérieusement, le conflit au Yemen est une surprise stratégique de la part de MBS. Et son incapacité à plier l'affaire en quelques mois avant que la presse se pose des questions aussi. Bon on a encore en réserve "si c'est pas nous, ce sera d'autres fournisseurs " et "l'alliance avec l'AS dépasse le cadre d'un petit conflit local et temporaire" , bon pas de chance c'est le plus gros conflit du moment point de vue perte civile. Et depuis que Ryad se prend des Scuds sur le coin de la tête, je doute qu'il lâche l'affaire. Perdre la face , ... tout ça...
  11. Faudrait leur dire que a France n'a pas de producteur de bombes (outre le Hammer) , ni de munitions de petits calibres. Il y a une confusion. On titre sur les ventes d'arme à l'Arabie puis on liste du matériel livré aux EAU (qui sont aussi au Yemen). Pour l'AS, c'est des bateaux, des ravitailleurs et de l’électronique. Je vois pas trop quoi d'autres. Les Caesars, c'est pas fait , non? Ah si. Voilà donc les munitions incriminées. Mais le problème des civils semble être les frappes aériennes , pas l'artillerie
  12. Ou qu'un gouvernement qui a l'arrogance du vainqueur sauvé de justesse et qui se sent immunisé contre une représaille occidentale, qui sont vu comme castrés, face à un groupe jusqu'au boutiste qui a refusé de nombreuses fois de dégager. Assad a aussi besoin de ses troupes ailleurs, il peut pas négocier 107 ans et les attaques chimiques semblent assez efficaces sur le terrain pour briser des volontés.
  13. Y aura aussi un gros morceau de logiciel : système de missions, système d'armes, logistique planifiée et auto-diagnostique et ...de l'IA un peu partout pour être dans le coup. C'est Dassault qui a fait le système de missions et d'armes du Rafale ou c'est sous-traité avec ...Thalès?
  14. Je pense pas qu'Airbus va le présenter comme cela. Le Typhoon est le chasseur européen contemporain le plus vendu hors UE. Le NH90, faute de concurrent, se fait sa petite place. Et je suis sûr qu'Airbus va entretenir la confusion entre branche civile et militaire pour vanter sa force et sa compétence sur la gestion de grands programmes multinationaux.
  15. Quelles technologies la France va-t-elle devoir lâcher ou partager avec l'Allemagne et avec qui? Sur l'AESA, Thalès semble être vraiment bien et y a pas grand monde en face... Qui en Allemagne travaille concrètement sur l'AESA du Typhoon? Sur le moteur, Safran a une base solide mais si on parle d'un futur moteur à cycle variable, on repart un peu d'une feuille blanche. Là y a de la place pour MTU. Pour l'armement, MBDA .... doit y rester un bout de LFK (MBDA Allemagne) qui a fait le Taurus et Diehl mais c'est pas super lourd. (et Sagem -Safran Defense -en France mais bon au final, on s'en fout .Chaque pays qualifiera ce qu'il veut.. faudra juste se mettre d'accord sur la taille de la soute et la méthode d'éjection quand même) Formule aérodynamique : Dassault face à qui? Commande de vol: Airbus va vouloir dépouiller Dassault Gestion de projet : Idem Airbus va pas vouloir laisser passer , sinon c'est sa crédibilité de grand groupe internationale qui va souffrir. Pour l’assemblage, il y aura évidemment 2 usines. Vous pouvez ajouter les autres points comme les matériaux, l'électronique du cockpit, la guerre électronique, trains d'atterrissage, système carburant, siège éjectables mais c'est secondaire ou lié à des points déjà cités .
  16. On peut faire plus simple et humano politique comme explications. - Ça fait le 14ième russes opposants / magouilleurs / ex espions / oligarches du mauvais cotés qui a des problèmes de santé ou d'équilibre en hauteur ou d'accident domestique, sans aucune manière de contrecarrer la Russie, sans aucune preuve à 100% récoltable... (comme quelques affaires de meurtre non plus d'ailleurs où des faisceaux de preuve suffisent) - Sur l'affaire du polonium; la Russie s'est en trop bien sortie - Sur l'Ukraine pareil - La Russie nous embête au Proche Orient - May patouille sur le Brexit Donc un opposant russe qui est touché par un composant chimique , dans la tête d'un responsable politique UK, ça fait un peu "le retour de la vengeance du scénario qu'on a déjà vu et qu'on sait comment ça va finir" parce que la preuve à 100% ça n'existe pas et que la Russie va encore s'en tirer facilement. Donc autant y aller à l'estime, avec l'apriori bien ancré "c'est le style de la Russie Poutinienne" et de toute façon , ce sera parole contre parole et alliés contre alliés. En plus, comme l'UE cherche à ménager la réputation de May pour pas s'embourber dans le processus du Brexit et veut continuer à dire que même avec le Brexit, UK reste un pays européen, un partenaire spécial de l'UE, on fait des caresses à May. Et donc ce sera toujours mieux, comme riposte, vis à vis de l'opinion UK que précédemment quand la Russie est venu faire ses cacas sur le sol britannique sans dommage. Qu'est-ce que May a à perdre ? Une dégradation des relations commerciales avec la Russie... ? ;) Qe'est-ce qu'elle gagne? Elle affiche un coté dame de fer face à l'ogre russe et montre à ses citoyens qu'elle arrive à mobiliser en UE et de part le monde sur sa seule énergie diplomatique donc que l'UK ne sera pas affaiblie, seule hors UE.
  17. En 2017, la Turquie a la meilleure croissance mondiale mais l'inflation mange beaucoup de cette manne. Les grands travaux soutiennent vigoureusement l'économie mais les services et l’exportation ont fait des bonds intrigants https://www.lesechos.fr/11/12/2017/lesechos.fr/0301007961298_la-turquie-affiche-une-vigueur-economique-inattendue.htm# En complément, Erdogan est dépendant de l'économie dans son électorat (hmm on va dire comme chez nous.. ce qui est un peu rassurant) http://bfmbusiness.bfmtv.com/monde/comment-erdogan-a-fait-de-l-economie-un-instrument-politique-1315695.html
  18. C'est bien la preuve que les Russes ont utilisé un reste de stock de guerre non déclaré qui avait perdu de sa vigueur. Évidemment, on n'accuse pas le peuple russe, notre éternel ami mais l'entourage de Vladimir ou l'état profond russe , l'administration parallèle. (moi aussi j'aurai pu faire une carrière de communiquant)
  19. C'est bien parce que l'agent chimique utilisé est intraçable qu'il a été choisi par les Russes (oui il y a un peu de sophisme dans cette affirmation). On est quand même dans une drôle d'époque, où tout le monde veut des preuves et des vidéos pour tout et quand ils en ont , c'est jamais assez net ou c’est des CGI, des fakes. Il n'y a pas si longtemps, les peuples acceptaient quand même plus facilement de se mettre en rang d’oignons au coup de sifflet pour aller mourir en bon ordre sur le flanc d'une colline perdue à Pétaouchnok. Tout fout le camps.
  20. Rien que le fait que les Allemands n'aient même pas demandé des infos sur le Rafale, même par délicatesse, pour remplacer les Tornados, alors qu'il est son successeur le plus naturel en Europe mais uniquement des avions US est déjà un bon signe du niveau de franchise que les Allemands vont mettre dans la coopération FR-DE pour le SCAF.
  21. Le planeur hyper sonique est le véritable "game changer" : difficilement traçable une fois en orbite et hyper manœuvrant donc peu prévisible en phase de rentrée. Ce qui le mettra en orbite peut être un lanceur avec une vieille technologie, pas besoin d'un truc moderne. L'interception en phase ascendante étant toujours un mythe car elle ne pourra se faire que depuis un satellite en orbite (qui n'existe pas) ou par un tireur situé assez proche du lanceur (donc quasiment en situation d'invasion).
  22. Obus anti helicoptère, c'est l'ancien nom pour le nouveau obus Canister anti personel du Leclerc? Y a pas d'obus fumigène pour le Leclerc?
  23. Suite au Brexit, la Commission Européenne se demande ouvertement si: 1) il faut continuer à attribuer des contrats Galileo à des entreprises britanniques (qui fabriquent notamment des éléments de cryptage) 2) S'il faut continuer à donner accès au canal sécurisé aux Britanniques Theresa May voudrait garder les 2. http://www.bbc.com/news/uk-politics-43546209
  24. Pour le futur avion de combat européen, Airbus représente en théorie l'Europe (et ils vont vouloir pousser cette image) mais en pratique l'Allemagne. Les autres pays européens ont encore des spécialistes ou des sous-traitants nationaux en propre. pour le budget , on parle du double du budget Rafale - 46M€ (et y a un drone SCAF à financer à coté).
×
×
  • Create New...