FoxZz°

Members
  • Content Count

    2,210
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    2

FoxZz° last won the day on November 18 2017

FoxZz° had the most liked content!

Community Reputation

639 Excellent

About FoxZz°

  • Rank
    Vétéran

Profile Information

  • Gender
    Not Telling
  • Pays
    France

Recent Profile Visitors

2,938 profile views
  1. On a déjà annoncé des trucs officiellement et finalement le mec n'était pas mort. Donc, perso, tant qu'AQMI confirme pas, je reste prudent.
  2. FoxZz°

    40 CTA

    En fait l'avantage ça serait d'aller concurrencer les tourelles de moyen calibre dans un package arme de sabord d'autodéfense/CIWS.
  3. Dans l'autre vidéo postée juste avant ils tirent jusqu'à 800 yards. Toutes les balles au but sauf une.
  4. FoxZz°

    [Rafale]

    Ça me semble un peu gros quand même.
  5. Vous pensez que ce serait "rentable" d'un point de vue rétention d'augmenter les salaires des MdR et des sous-off ?
  6. Je suis d'accord avec toi, je dis juste qu'en terme de "retour sur dépense publique" le transfert direct de ressources vers les ménages (par l'augmentation du salaire par exemple) est moins intéréssant qu'une investissement dans d'autres secteurs. C'est typiquement l'exemple de la relance Mauroy en 81 : https://fr.wikipedia.org/wiki/Relance_Mauroy Le keynésianisme en économie ouverte ça fonctionne si l'on cible correctement l'investissement. Mais ce n'est pas vraiment le sujet. J'avais soulevé ce point car le salaire serait un bon moyen d'assurer une rétention des personnels, mais il aura un cout budgétaire plus important qu'une dépense équivalente dans un autre secteur, donc pour Bercy c'est sans doute moins acceptable. Quel est le salaire actuel d'un EVAT hors OPEX ?
  7. Disons que dans la part des dépenses du ménage moyen, une partie significative est destinée à des produits importés. Le MRTT pas sur, pour le Griffon je pense que c'est principalement des composants français. Mais le calcul est à faire. Du coup je lui ai demandé pourquoi il n'a pas tenté de rentrer comme sous-off. Mais je pense que ça montre qu'il n'a pas été bien informé au CIRFA, il y a sans doute des progrès à faire à ce niveau là.
  8. Du coup j'ai posé la question à l'auteur de la vidéo postée ci-dessus et il m'a répondu : J'ai l'impression en effet qu'il y une tendance contre laquelle on ne peut pas faire grand chose qui est que la jeunesse contemporaine est moins prédisposée au métier de militaire. Maintenant je ne pense pas que ça soit forcément un trait spécifique de notre époque, c'est des contraintes qui ont toujours existé, mais auparavant (avant la généralisation de la conscription au XXe) peut etre que comparativement, les conditions de vie dans l'armée étaient meilleures que celles dans le civil. Donc la question du salaire est un paramètre à prendre en compte. En sachant que le salaire est probablement la dépense défense qui rapporte le moins à l'économie nationale car une moindre partie reviendra dans cette économie nationale qu'un achat de matériel local par exemple.
  9. Sinon on pourrait renforcer les FUS et leur confier entièrement la mission, mais ça risque de faire grincer des dents. L'avantage de la brigade c'est qu'elle regroupe toutes les armes et permet aussi de tourner tout en restant suffisamment concentrée pour garder les savoirs faire amphibie tout en ayant une très bonne capacité de combat "classique". Surtout que si l'on envisage pas de débarquement en force, ou seulement contre une opposition légère, les savoirs faire amphibie, bien qu'importants restent au second plan par rapport au combat terrestre. Donc la Brigade amphibie peut être un bon compromis et un laboratoire intéréssant.
  10. Justement là l'idée avec cette unique brigade amphibie serait de renforcer son aspect amphibie et donc la fréquence des pré-positionnements à la mer. Donc la question se pose. Une possibilité serait de passer le 21e Rima dans la 9e Bima et il serait le "régiment méditerranéen", voir aller plus loin et déplacer sur la cote méditerranéenne un ou deux régiments de la brigade. On aurait ainsi par exemple le RICM et le 21 et le RG sur la cote Med et les autres sur la cote Atlantique.
  11. Il ne s'agit pas de recréer les FAR, c'est juste que cette Division regrouperait les divisions légères et spécialisées. La Brigade amphibie pour la projection par mer, la brigade para pour la projection par mer et la brigade montagne, brigade légère partageant des matériels et des spécificités avec les deux autres. Surtout que dans cette organisation, la brigade amphibie serait vraiment amphibie et pourrait donc être pré-déployée de manière plus régulière à bord des BPC. Dans tous les cas c'est ces brigades qui seront projetées en premier parce que légères même aujourd'hui. Donc autant avoir un EM de Division qui bosse sur ces scénarios là. Ça n’empêche pas la projection rapide des autres divisions, c'est juste qu'elles arriveront dans un second temps. Et ça permet surtout de disposer d'une division médiane de plus et de rendre la BFA utile. Parce que nos Brigades sont déjà de très grosses brigades à 7 régiments, je vois mal comment on pourrait encore les augmenter. Pourquoi l'organisation des moyens spécialisés artillerie et génie en brigade fonctionnait mal ? Des discussions que j'ai pu avoir avec un officier du génie, la dissolution des régiments spécialisés et leur répartition dans les régiments de génie "de ligne" a entrainé une réelle perte de savoir faire dans les domaines les plus pointus. Et on a déjà des brigades spé : rens, trans, log, etc, ça fonctionne bien non ? Et oui la le fait que la Brigade amphibie un peu loin de Toulon est problématique. Après, si on crée une vraie brigade amphibie, on pourrait imaginer créer un pole amphibie à la Rochelle qui regrouperait les BPC et quelques navires log, des Fus, renforcement des frégates à Brest. Surtout que si l'on considère que les besoins amphibies probables sont sur la cote de l'Afrique de l'Ouest. Ou alors en profiter pour organiser un grand chambardement et réorganiser complètement les régiments et les brigades autour des champs de manœuvre, des points de projection, etc.
  12. J'en profite pour demander quel était la différence d’efficacité et d'usage entre Crotale et Roland ? Et comment ces derniers étaient ils utilisés par l'AdT ? Pour l'AdT, je pense qu'il faudrait plutôt un système capable d'accompagner un GTIA et donc avec de la protection et une capacité d'autodéfense la défense de zone étant assurée par le SAMP/T. Maintenant pour l'AdlA, est-ce qu'un deuxième système type MICA-VL en remplacement du Crotale serait intéréssant ? Ou serait-ce redondant avec l'Aster ?
  13. Merci pour cette réponse en détail ! Donc selon toi, les marges d'amélioration en terme de fidélisation ne se jouent pas là ? (Si les conditions de vie à la caserne sont bonnes j'entends avec des locaux salubres et de qualité). Qu'est ce que tu ferais pour améliorer la situation que tu décris ?
  14. Je reviens sur le sujet du format des armées, de la BFA et d'une FOT qui augmenterait. Aujourd'hui, la BFA est inutile sur le plan militaire mais indispensable sur le plan politique, donc dans le cadre d'une l'augmentation hypothétique de la FoT, et puisqu'on ne peut pas supprimer la BFA, pourquoi ne pas en faire une brigade française normale à 7 régiments, dont la seule spécificité serait d'avoir théoriquement des régiments allemands rattachés. Cette BFA deviendrait donc une brigade médiane qui bénéficierait de la création de quelques nouveaux régiments. Ce qui nous donnerait 2 BB, 3 BM et 2 BL. La deuxième phase serait de concentrer les savoirs faire et la spécialisation amphibie à la seule 9ème Bima. Celà permettrait de développer un vrai savoir faire en partenariat avec la MN plutôt que d'étaler la confiture et diluer les compétences. La troisième phase serait la création d'une nouvelle Division de réaction rapide qui regrouperait la 27e BIM, la 11e BP et la 9ème BiMa (qui serait un mix médian léger plus adapté à l'amphibie). Cette Division regrouperait donc tous les moyens "spécifiques" aux milieux particuliers que sont l'amphibie, la montagne et les opérations aéroportées et serait en charge du Guépard. On aurait donc deux divisions "de ligne" avec chacune une BB et une BM (l'une incluant des unités allemandes en plus) et une division "d'urgence" avec les trois brigades "milieux". En plus de ça, je pense que les régiments divisionnaires devraient être regroupés dans des brigades ou des commandements spécifiques plutôt qu’être endivisionnés, ça correspond mieux au concept de brigade/division réservoir de forces. En plus de ces 3 divisions on aurait donc un commandement de l'artillerie qui inclurait une brigade d'artillerie avec 2 régiments LRU/COBRA et 2 régiments Sol-Air. On aurait aussi un commandement du génie avec sa brigade du génie. Les régiments de génie en sont sein récupéraient toutes les taches qui ne relèvent pas du génie de combat afin de retrouver un niveau d'entrainement et de capacité de bon niveau, à l'image de la brigade génie de 2008 (un régiment spécialisé franchissement lourd, un régiment spécialisé infrastructure routière et ferroviaire, un régiment spécialisé infrastructures, soutien de l'homme, énergie, etc, le 132e RIC, le 2e NRBC). Les écoles du génie et de l'artillerie seraient aussi rattachées à ce commandement. A cela on pourrait ajouter des éléments déjà évoqués : un régiment inter-armes héliporté en appui à l'ALAT, un renforcement du Train. Avec une tel changement, outre l'augmentation en effectifs, on devrait pourvoir réacquérir des capacités niches et les entretenir de manière plus convenable. En termes de régiments à créer : 1 RC, 2 RI, 1 RIA (pour compléter la 27e BIM), 3 RA, 2 RG, 1 RT, 1 Régiment interarmes héliporté = 11 régiments soit environ 16 000 pax, ce qui est tout à fait conséquent. L'alternative serait d'alléger les brigade para et amphibie d'1 régiment redistribué dans la nouvelle brigade ce qui limite le besoin à 8 régiments soit environ 11 hommes ce qui correspond à une FoT à 88 000.