Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Recommended Posts

 

Faire du syndicalisme aujourd’hui en Chine

LE MONDE |

13.02.2014 à 14h53 • Mis à jour le 13.02.2014 à 14h54

| Par François Bougon

 

En une génération, les ouvriers chinois ont changé. Les enfants des paysans qui avaient quitté leurs campagnes pour travailler dans les usines des villes côtières sont plus combatifs, plus revendicatifs et plus conscients de leurs droits que leurs aînés. Et moins prompts à se laisser faire, en ayant recours aux réseaux sociaux pour se mobiliser.

Un ancien du mouvement de Tiananmen et fondateur du premier syndicat indépendant de la Chine communiste en 1989, Han Dongfang est un bon observateur de cette évolution. Depuis Hongkong, où il vit en exil après un passage par les prisons chinoises puis les Etats-Unis, il consacre sa vie à l’amélioration des conditions de vie des ouvriers après avoir créé l’ONG China Labour Bulletin. Leur exploitation a permis à la Chine de retrouver son rang parmi les premières puissances économiques mondiales, mais les temps changent, assure Han Dongfang dans ce livre témoignage, écrit avec le journaliste français Michaël Sztanke.

 

(...)

 

Suite: http://www.lemonde.fr/idees/article/2014/02/13/faire-du-syndicalisme-aujourd-hui-en-chine_4365935_3232.html

Link to comment
Share on other sites

Le régime chinois surveille et censure étroitement l'Internet, mais il a des complices occidentaux faisant preuve d'un zèle pour le moins poussé:

 

Microsoft étend la censure aux Chinois hors de leur pays

 

 

Le moteur de recherche de Microsoft, Bing, censure les requêtes en chinois concernant des informations sensibles pour le pouvoir communiste, non seulement en Chine mais dans le reste du monde.

 

Bing aiderait-il la censure chinoise à traverser les frontières? Cette accusation est formulée par Greatfire.org, un blog chinois luttant contre la censure, qui pense avoir découvert les manœuvres de Microsoft. Bing «censure les recherches en anglais et en chinois sur sa page d'accueil pour exclure certains résultats. Il filtre les liens et les histoires que le gouvernement chinois estime préjudiciables», affirm Greatfire. «Nous avons découvert que Bing était aussi censuré à plusieurs niveaux pour des utilisateurs [chinois] situés aux États-Unis», ajoute Greatfire. (...)

 

http://www.lefigaro.fr/secteur/high-tech/2014/02/12/01007-20140212ARTFIG00343-microsoft-etend-la-censure-aux-chinois-hors-de-leur-pays.php

 

Selon Microsoft, c'est une "erreur informatique". Haha. Leur chef de la communication sera bientôt qualifié pour diriger CCTV...

Link to comment
Share on other sites

China’s Failed Effort to Export Outrage Over Japan

 

http://blogs.wsj.com/chinarealtime/2014/02/14/chinas-failed-effort-to-export-outrage-over-japan/

 

 

By Ying Ma

 
With Secretary of State John Kerry visiting Beijing this week, China would like to see the United States express indignation over Japan’s efforts to whitewash its history from World War II. In service of that goal, Chinese diplomats have launched an unprecedented public relations blitz, arguing in dozens of op-eds and television interviews that Japan needs to be made to account for its past aggression.
 
On the issue of history, China’s diplomats have been convincing. Yet their message has largely fallen on deaf ears in the U.S., particularly in Congress. The lack of moral outrage in the U.S. on China’s behalf illustrates just how difficult a task the world’s most populous country faces in overcoming American fears over its growing assertiveness.
 
 
Chinese tourists view the names of victims of Japanese war crimes at the Nanjing Massacre Memorial Museum in Nanjing on February 12, 2014. Agence France-Presse/Getty Images
Beijing’s complaints about Japan are valid. It would be unthinkable for Chancellor Angela Merkel of Germany to downplay the Holocaust, or for a U.S. politician to describe female slaves who had been coerced into having sex with their masters as whores. Yet prominent Japanese politicians have made equivalent statements on multiple occasions in the recent past.
 
Last year, Prime Minister Shinzo Abe appeared to walk back a previous apology issued by Japan for its World War II aggression by saying the definitions of “aggression” and “invasion” were not clear. He has claimed that there is no evidence that so-called “comfort women” – some 200,000 sex slaves, many from China and Korea, made to serve Japanese soldiers during the war – were coerced. Those who were kidnapped to serve as sex slaves dispute the Prime Minister’s claim.
 
Meanwhile, other politicians in Japan have tried to argue that the 1937 “Rape of Nanking” — during which Japanese soldiers raped, tortured and massacred Chinese civilians — never happened.
 
Prof. Xu Xin of Cornell University, a specialist in East Asian international relations, recently describes Japanese citizens’ emotions about their country’s participation in World War II as “complex.” “I would say the nationalist sentiment [in Japan] is pretty strong….They seem to think they are different from Germany in many ways” Xu said.
 
China’s problem: U.S. policymakers have been preoccupied with figuring out how best to respond to China’s expansive territorial ambitions in the context of its growing economic, political and military influence.
 
Washington was alarmed when China established a new air defense zone in the East China Sea in November. U.S. policymakers have also been troubled by China’s expansive territorial claims in the South China Sea—Beijing claims almost all of it – which have impacted everything from fishing to regional stability to archaeological research.
 
Rhetoric out of Washington illustrates the hard attitudes China’s recent moves have engendered.
 
Congresswoman Ileana Ros-Lehtinen, the Florida Republican who was then Chair of the House Committee on Foreign Affairs, stated in September 2012 that China plays “the role of a schoolyard bully towards its maritime neighbors. From one end to the other of the South China Sea, Beijing has increased both in belligerence and bellicosity.”
 
“I believe we must be one hundred percent intolerant of China’s territorial claims and its continued resort to forms of military coercion to alter the status quo of the [Asia] region,” declared Virginia GOP congressman Randy Forbes, Chairman of the House Armed Services Seapower and Projection Forces Subcommittee, at a congressional hearing in January.
 
While largely ignoring China’s complaints about Japan, Congress has been much more sensitive to lobbying from Korean-American groups and frequent condemnations by Seoul of Japan’s historical amnesia. In January, Congress inserted language into the omnibus spending bill signed by President Barack Obama urging Secretary of State John Kerry to raise the issue of “comfort women” with Japan. Democratic congressman Mike Honda of California  subsequently sent a letter to Kerry pointing out that Prime Minister Abe had once considered the “comfort women” as mere “prostitutes.”
 
Other members of Congress have also chimed in. “It might be useful,” said Congressman Gerald Connolly, the Virginia Democrat, at a congressional hearing in January, “if Mr. Abe wishes to really exercise moral, not just political, leadership in the region—if he were to acknowledge the sins of Japan, especially with respect to Korea from the recent unpleasantness known as World War II.”
 
The emphasis on Korea’s suffering has helped attract attention to Japanese revisionism, but it also highlights China’s public relations challenge in Washington. China’s sufferings during World War II were immense, and it has as much a right as South Korea to decry Japan’s reluctance to take full ownership of its war-time wrongdoing. Yet China’s efforts to cultivate sympathy on that point have been undermined by the blunt way it has presented its territorial moves and by its longstanding image in Washington as a country that abuses human rights, manipulates its currency, steals U.S. intellectual property and conducts cyber espionage against America.
 
It has not helped that China has dismissed U.S. concerns over the air defense zone and Chinese activities in the South China Sea almost out of hand. Following testimony earlier this month by Danny Russel, the State Department’s top official on East Asia, that questioned the legality of China’s South China Sea claims, China’s foreign ministry issued a terse response calling the comments “irresponsible” and saying China had a right to take “any measures it sees fit” to defend national security.
 
However valid China’s grievances about history may be, one major factor that prevents the United States from showering on Japan the censure that China advocates is the widespread perception that China is an authoritarian regime that bullies its neighbors and presents a serious challenge to America’s leadership of the Asia-Pacific region.
 
This perception is one that no amount of Japanese penitence can erase.

 

Henri K.

Link to comment
Share on other sites

Chine: rencontre entre John Kerry et des blogueurs

 

Des blogueurs chinois ont demandé samedi à Pékin au secrétaire d'Etat américain, John Kerry, d'intervenir en faveur des droits et des libertés en Chine, se disant victimes de harcèlement et d'emprisonnement. (...)

 

Suite: http://www.notretemps.com/internet/chine-rencontre-entre-john-kerry-et-des,i53427

Edited by Bat
Link to comment
Share on other sites

La Chine lance une « tempête anti-pornographie »

Le Monde.fr | 17.02.2014 à 14h20

• Mis à jour le 17.02.2014 à 19h13

| Par Brice Pedroletti (Pékin, correspondant)

 

Le gouvernement chinois a lancé au niveau national une nouvelle campagne de nettoyage, qui concerne cette fois-ci les « trois vices » que sont la prostitution, le jeu et le trafic de drogue. Eradiquées en 1949 après l’arrivée au pouvoir des communistes, ces activités illégales ont proliféré depuis l’ouverture de la Chine à l’économie de marché, dans les années 1980. Elles font régulièrement l’objet de campagnes de choc – Pékin en a connu deux en 2012 – qui conduisent à des milliers d’arrestations et à la fermeture d’établissements, ainsi qu’à la chute d’officiels corrompus.

Ce qui est dingue, ce sont les chiffres (comparé aux bordels le long de la nationale à la sortie de mon bled...):

 

DONGGUAN, CAPITALE DU SEXE

Selon la presse officielle chinoise, huit provinces ont emboité le pas à celle du Guangdong, qui a envoyé près de 2000 policiers effectuer des descentes dans les hôtels de Dongguan, où le commerce du sexe est une véritable industrie. Près de 300 000 prostituées y seraient employées.

Suite et détails: http://www.lemonde.fr/asie-pacifique/article/2014/02/17/en-chine-une-campagne-nationale-contre-la-prostitution_4368073_3216.html

Je précise que l'info est CCTV-compatible, puisque c'est elle qui a levé l'affaire. Mais tout le monde n'est pa scontent, notamment sur les blogs:

 

La presse chinoise est en générale invitée par la propagande à soutenir l’effort en cours, et aucune voix dissidente n’est tolérée. Les descentes de police à Dongguan ont toutefois soulevé un tollé sur la blogosphère chinoise et dans les médias les plus libéraux en raison de ce qui est perçue comme une double injustice : le plus souvent exploitées dans leur travail et sans cesse à la merci des abus policiers, les prostituées seront les premières à faire les frais des opérations anti-prostitution.

Celles qui se font arrêter sont susceptibles d’être envoyées sans procès par la police dans des centres de détention et d’éducation pour une durée allant de six mois à deux ans. Gérés par le ministère de la sécurité publique tout comme l’étaient les camps de rééducation du travail, abolis l’an dernier, ces camps n’ont rien d’éducatif, puisqu’ils donnent lieu à du travail forcé, comme le rappelle l’ONG Human Rights Watch dans un rapport (en anglais) publié en mai 2013.

Edited by Bat
Link to comment
Share on other sites

 Le cas d'un condamné à mort émeut le pays.

 

Dans les lettres qu'il a écrites à sa fille depuis sa cellule de prison, Zeng Chengjie se montrait confiant sur ses chances d'obtenir une remise de peine, à l'instar d'autres Chinois condamnés comme lui pour des infractions financières. Mais Zeng Chengjie se trompait. Non seulement il a été exécuté, mais son cadavre a été incinéré et sa famille n'a été prévenue de sa mort que plusieurs jours après, par une simple notice placardée sur le mur d'un tribunal.

Tout en suscitant des réactions outrées en Chine, le cas de ce condamné à mort est venu illustrer la face la plus sombre du système judiciaire chinois, où l'arbitraire le dispute souvent à l'inhumanité.

Les ONG estiment que la Chine est le pays du monde qui pratique le plus d'exécutions capitales, même si le nombre est un secret d'État. Le système judiciaire chinois reste soumis à l'autorité du Parti communiste au pouvoir. Il est miné par les abus, les confessions extorquées sous la torture et la quasi-absence de droits de la défense. Dans ce contexte, les erreurs judiciaires se recensent à la pelle, tout comme les scandales similaires à celui de Zeng.

Zeng avait été reconnu coupable de "collecte de fonds illégale". Son avocat a toujours affirmé que ses biens auraient facilement pu couvrir ses dettes - si l'État ne les avait pas confisqués.
 

Suite : http://www.lepoint.fr/monde/chine-le-cas-d-un-condamne-a-mort-emeut-le-pays-19-02-2014-1793585_24.php

Link to comment
Share on other sites

 

Dropbox à nouveau accessible en Chine Pour combien de temps, nul ne le sait

Le blocage de Dropbox avait été constaté par les utilisateurs en 2010. En 2014, les méthodes du gouvernement chinois n'ont pas changé puisque c'est sans cérémonie aucune que le service a semble-t-il été débloqué. Tout comme en 2010, l'explication est par ailleurs facultative : aucune justification d'une quelconque sorte n'a été fournie. La firme peut simplement s'estimer heureuse de regagner l'accès à ce marché aux dimensions colossales.

(...)

 

Suite: http://www.lesnumeriques.com/dropbox-a-nouveau-accessible-en-chine-n33260.html

Link to comment
Share on other sites

Je ne sait pas si je doit mettre l'article ci dessous sur le fil généraliste concernant la Chine ou celui sur l'armée de de chinoise mais les nouvelles générations de jeunes chinois, mieux nourrit, ont vu leur taille et leur embonpoint augmenté. Du coup, ils commencent a être dans l'étroit dans les blindés chinois conçu pour pour la génération précédente et trouvent leurs armes trop petites :

http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2014/02/19/zut-je-ne-rentre-plus-dans-mon-tank.html

Au fait, un sinologue peut il indiqué si la traduction de "zut" est la bonne ;)

Link to comment
Share on other sites

Je ne sait pas si je doit mettre l'article ci dessous sur le fil généraliste concernant la Chine ou celui sur l'armée de de chinoise mais les nouvelles générations de jeunes chinois, mieux nourrit, ont vu leur taille et leur embonpoint augmenté. Du coup, ils commencent a être dans l'étroit dans les blindés chinois conçu pour pour la génération précédente et trouvent leurs armes trop petites :

http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2014/02/19/zut-je-ne-rentre-plus-dans-mon-tank.html

Au fait, un sinologue peut il indiqué si la traduction de "zut" est la bonne ;)

 

完了 se traduit littéralement en "C'est fini". Mais les Chinois emploient cette expressions dans le cas où on dit "Ohhhh merde...".

 

"Zut" ou "mince..." c'est juste un peu maquillé mais ça va.

 

Henri K.

Link to comment
Share on other sites

L'importation de céréales par la Chine en 2013 est de 15 millions de tonne, soit 2,5% de la production de céréales annuelle du pays. Le gouvernement va continuer à contrôler très strictement l'importation alimentaire pour éviter toute dépendance.

 

http://youtu.be/suVOHXps5I4

 

Le Conseil d'Etat chinois publie un rapport sur le programme alimentaire et nutritionnel du pays entre 2014-2020, qui fixe le seuil minimum de production céréales annuelle du pays à pas moins de 5,5 milliards de tonne. Ce seuil est un minimum qui ne devrait pas être franchi. En 2013 par exemple, la production chinoise est de 6,02 milliards de tonne.

 

http://youtu.be/-T10X16IE4Q

 

Henri K.

Edited by Henri K.
Link to comment
Share on other sites

Les sept péchés capitaux de la Chine!

 
L'économie chinoise apparait invincible, une mécanique bien huilée, au développement planifié et gouvernée d'une main de fer par des dirigeants avisés.

Le tableau est impressionnant, avec un taux de croissance remarquable, toujours proche à quelques décimales près des prévisions, une inflation maîtrisée, un taux de change contrôlé. Rien à voir donc avec la dérive actuelle des autres pays émergents.

Alors, une Chine invincible, à l'abri du chaos ? Pas si sûr si l'on regarde de plus près les "sept péchés capitaux" de l'empire du milieu.

 

 

Suite et vidéo: http://www.latribune.fr/opinions/tribunes/20140220trib000816374/les-sept-peches-capitaux-de-la-chine-.html

Link to comment
Share on other sites

Et pour les poumons sensibles:
 

A Xingtai, ville la plus polluée de Chine, on ne voit plus le ciel

L’obligation faite, depuis début janvier 2013, à 74 villes chinoises de publier en temps réel leurs relevés de pollution atmosphérique est venue confirmer ce dont beaucoup d’habitants se doutaient déjà ici. L’air de Xingtai est le plus malsain de Chine.

Le long de la grande rue du Fer et de l’Acier, qui conduit du nord vers le sud, d’une usine sidérurgique à une centrale électrique au charbon, point de manifestants pourtant. Seulement des habitants oscillant entre colère étouffée, doutes sur l’efficacité des mesures annoncées par le gouvernement pour endiguer ce fléau et résignation. « Entre eux, les gens se plaignent, parce qu’ils ne voient plus jamais les étoiles le soir », résume Su Yuhong, caissière d’une épicerie située en face des hauts fourneaux de l’immense aciérie. (...)

 

 

Suite: http://www.lemonde.fr/planete/article/2014/02/20/a-xingtai-ville-la-plus-polluee-de-chine-on-ne-voit-plus-le-ciel_4370513_3244.html

Link to comment
Share on other sites

Le Président chinois XI reçoit son homologue sénégalais

 

http://youtu.be/Lck02w9sbI8

 

La Chine reçoit une délégation du sénat sud-coréen

 

http://youtu.be/or3aPIHs3Ds

 

Le Premier ministre chinois reçoit le Président pakistanais

 

http://youtu.be/t2ZmIC0tMj8

 

Henri K.

Link to comment
Share on other sites

En 2013, la Chine a déposé un total de 825 000 brevets, soit une augmentation de 26,3% par rapport à 2012. C'est la 3ème année consécutive que la Chine est le pays qui a déposé le plus de brevet au monde.

 

Parmi les 35 domaines techniques définis par l'Organisation mondiale de la propriété intellectuelle (WIPO), le nombre de brevets chinois domine dans 21 entre eux.

 

Le 12ème plan quinquennal prévoit d'atteindre une moyenne de 3,3 brevets par 10 000 personnes, cet objectif a été atteint avant la fin de ce plan quinquennal.

 

La société chinoise qui a déposé le plus de brevets est Huawei.

 

http://youtu.be/RKKs9ob8QV0

 

http://youtu.be/29mmAQwpv1A

 

Le ministère MLR (The Ministry of Land and Resources) publie un préavis interdisant toute occupation de terres agricoles pour le développement urbain.

 

http://youtu.be/7T_hdT_XRMA

 

La migration de la population rurale vers la zone urbaine en 2013 a atteint 269 millions de personne, soit une augmentation de 6,33 millions par rapport à 2012. 70% entre eux sont des jeunes nés après 1980.

 

http://youtu.be/mPf73ExR_P0

 

Henri K.

Link to comment
Share on other sites

La Chine pique sa crise chronique à propos du dalaï-lama:

 
La Chine furieuse qu'Obama rencontre le dalaï-lama

La Chine a formellement demandé, vendredi 21 février, aux Etats-Unis de renoncer immédiatement à la rencontre prévue dans la journée entre Barack Obama et le dalaï-lama, chef spirituel tibétain en exil, parlant de « grossière ingérence » dans les affaires intérieures chinoises. (...)

 

 

 

Et ce malgré la calinothérapie de Washington qui accepte l'annexion du Tibet par la Chine:
 

 

Pour tenter d'amadouer Pékin, le Conseil de sécurité nationale de la Maison Blanche a précisé que c'était « en tant que leader religieux et culturel respecté internationalement » que le dalaï-lama allait rencontrer le président américain, et qu'aux yeux de Washington le Tibet « fait partie de la République populaire de Chine ».

 

 

Suite: http://www.lemonde.fr/ameriques/article/2014/02/21/barack-obama-va-recevoir-le-dalai-lama-ce-vendredi_4370819_3222.html

Link to comment
Share on other sites

Le Président chinois XI reçoit Laurent FABIUS

 

http://youtu.be/T8lD0wFus9g

 

La Chine reçoit le Chef d'état-major de l'United States Army, le Général Odierno.

 

http://youtu.be/aN_YQORR_B0

 

Aujourd'hui est la Journée internationale de la langue maternelle, un reportage de CCTV qui s'inquiète du danger de la disparition des langues des minorités en Chine. La Chine est composée principale du peuple Han plus 55 groupes ethniques, et la langue de 53 entre eux risque de disparaître. Pour pallier à ce risque, la radio nationale de Chine diffuse quotidiennement les émissions dans plusieurs langues de ces groupes ethniques, et les Chinois ont mis en place des systèmes informatiques qui facilitent l'écriture, l'échange et la traduction des messages dans certaines de ces langues (celles qui pourraient être écrites).

 

Chaque année 24 langues disparaissent de la surface de la Terre.

 

http://youtu.be/zjJdIVldgdw

 

Henri K.

Link to comment
Share on other sites

24 aqueducs artificiels de la partie centre du programme "Transfert d'eaux sud-nord"  seront mis en test pendant 30 jours. Ce programme national gigantesque vise à ajuster artificiellement l'approvisionnement de l'eau entre la partie Sud et la partie Nord de la Chine.

 

http://youtu.be/CuzyNuFQlOA

 

Le Ministère chinois de la sécurité publique établit un plan sur 3 ans pour harmoniser le compte / dossier administratif des habitants et leur numéros de carte d'identité, afin de garantir l'unicité et éviter les fraudes.

 

http://youtu.be/VDdZ72Qpk5Q

 

Henri K.

Link to comment
Share on other sites

Les armées américaine et chinoise établiront un dialogue institutionnel

( Xinhua )

24.02.2014 à 08h12

Les Etats-Unis oeuvrent actuellement avec la Chine pour établir un dialogue institutionnel entre les forces armées des deux pays, a déclaré samedi à Beijing le chef d'état-major de l'armée de terre américaine Ray Odierno.

"Il s'agit d'un premier pas très important", a affirmé M. Odierno devant des journalistes, ajoutant que ce dialogue à long terme et durable était le premier de niveau institutionnel entre les armées des deux pays. (...)

Suite: http://french.peopledaily.com.cn/Chine/8544142.html

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,961
    Total Members
    1,749
    Most Online
    Mathieu
    Newest Member
    Mathieu
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...