Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Recommended Posts

Atterrisseur martien InSight : le bouclier thermique se dévoile


L’atterrisseur InSight, qui s'envolera vers Mars au début de l'an prochain pour étudier le sous-sol martien, en est aux essais. Pour s'assurer que ce lancement et le voyage se passeront bien, la sonde, bien emmitouflée dans son bouclier thermique, s’apprête à subir un essai de vibrations. C'est l'occasion de regarder à quoi ressemble ce bouclier...

 

http://www.futura-sciences.com/magazines/espace/infos/actu/d/insight-atterrisseur-martien-insight-bouclier-thermique-devoile-59506/

Link to post
Share on other sites

 

   Ca a un nom et ça s'appelle du pantouflage ... Ceci dit il a le droit d'avoir un retour a un travail privé aussi sans que ça soit forcément raillé ...

Le problème c'est quand il y a de liens trop directs qui laissent l'arrière gout qu'ils se sont fait un poste ou un contrat sur mesure en utilisant leur position publique pour leur avenir privé

Link to post
Share on other sites

La capsule spatiale Orion, de la Nasa, testée à l'atterrissage

En attendant le premier vol inhabité de la capsule Orion, le futur véhicule d’exploration des États-Unis, la Nasa réalise des tests sur Terre. Scénarios d'atterrissage dégradé, vol avec un parachute en moins et même crash lors d'un essai à un seul parachute 

 

http://www.futura-sciences.com/magazines/espace/infos/actu/d/orion-capsule-spatiale-orion-nasa-testee-atterrissage-59655/

Link to post
Share on other sites

 

  Aaaah ben depuis le temps qu'ils la développent cette capsule (dont le design d'origine remontent aux calendes de "Constellation")

Ils pourraient l'avoir testé sans les mains, avec une jambe de bois, complêtement saouls avec 3g dans chaque orteils, avec un couple de singe qui copulent et même avec Omer simpsons aux commandes !!!

Link to post
Share on other sites

Vivement que la Chine se lance dans la course a la Lune pour qu'ils accélèrent le mouvement. 

Au vu des difficultés économiques auxquelles Pékin commence à faire face, la Chine va peut-être accorder moins d'importance à ce genre de projets, non.?

Link to post
Share on other sites

Au vu des difficultés économiques auxquelles Pékin commence à faire face, la Chine va peut-être accorder moins d'importance à ce genre de projets, non.?

Pas sur, c'est bon pour faire rêver le peuple et excellent pour les hautes technologies :coolc:

    Bien vu, dans le cas d'une dictature a parti unique comme la Chine, une crise financière peut justement être un moteur d'augmentation des dépenses pour ce genre d'objectifs dans un but politique de caresser la fibre nationale du peuple ...

   Pourquoi diable a votre avis, l'URSS a autant mis d'énergie politique et de dépenses dans le spatial habité, quand elle aurait très bien pu se contenter a l'époque pour ses programmes spatiaux de ne tirer que des sats militaires (reconnaissance, communications) et pour la part industrielle seulement l'industrie lanceur liée a la dissuasion nucléaire et ses colossaux engins ? Tout simplement parce que cela apportait une sorte de justification politique dans la communication du parti unique envers le peuple :

   "Regardez, notre système politique nous met d'égal a égal avec une puissance économique largement supérieure a la notre dans le domaine de l'exploration spatiale, soyons en fier"

  • Upvote 1
Link to post
Share on other sites

 Ce doit être pour ça que le budget de la NASA suit une croissance exponentielle depuis 1975 ... (Joke inside, cf. https://en.m.wikipedia.org/wiki/Budget_of_NASA )

Ce comportement existe déjà en Chine ou en Inde.

La presse Chinoise glorifie régulièrement les exploits locaux avec les productions du pays : Lanceurs Longue Marche, capsules habitées Shenzhou...

La population Chinoise en majorité approuve ses développements. Ils considèrent que cela fait partie du statut de Superpuissance d’avoir ce genre de capacités .La population Chinoise en majorité adhère à ces programmes.

Donc alpacks à raison de dire que le gouvernement Chinois peut lancer en ce moment des projets très ambitieux malgré la crise actuelle.

Il est vrai que ces projets ne sont pas originaux. Mais ce n‘est pas grave pour les Chinois car l’augmentation de capacité industrielle, elle est bien réelle.
    
Le fait que le budget de la NASA n’augmente pas n’est pas une contradiction avec ce commentaire. Quand la NASA a été crée, les Américains venaient de se voire dépasser pour le premier satellite et le premier homme dans l’Espace. L’argent n’était pas un problème.

 Maintenant que les Américains ont gagné la course à la lune, ceux qui payent des impôts ne voient pas l’intérêt de continuer aussi fort pour la NASA.

 

Link to post
Share on other sites

Sauf que pour le moment, il n'y à plus de compétition pour une "grande première": les américains ont atteint la Lune depuis plus de 45 ans, et des stations spatiales tournent autour de la terre depuis les 70's.

De plus, il ne faut pas oublier le coût politique en cas de perte humaine. La destruction d'une sonde spatiale peut se ramener à une opération comptable, la mort d'un cosmonaute devient une tragédie. Ou une perte de prestige dans le cas de Pékin. Pas sûr qu'en cette période délicate, la Chine souhaite prendre le risque. D'ailleurs en 12 ans, il n'y a eu que huit taikonautes, dont le dernier vola en 2012. On a connu plus frénétique comme rythme.

Entendons nous bien, je suis un enfant des 70's et la conquête spatiale me fait réver. Mais. Je n'oublie pas que la Nasa doit sa plus importante collecte de résultats scientifiques aux missions Voyager. Deux sondes ... automatiques.

Personnellement, plutôt que de renvoyer à nouveau un homme sur la Lune, je trouve plus prometteur de ramener sur terre un échantillon d'astéroïde (Osiris - Rex, 2016) oud´aller étudier la couronne solaire pour mieux comprendre le fonctionnement de notre étoile (Solar Probe Plus, 2018)

Link to post
Share on other sites

Sauf que pour le moment, il n'y à plus de compétition pour une "grande première": les américains ont atteint la Lune depuis plus de 45 ans, et des stations spatiales tournent autour de la terre depuis les 70's.

De plus, il ne faut pas oublier le coût politique en cas de perte humaine. La destruction d'une sonde spatiale peut se ramener à une opération comptable, la mort d'un cosmonaute devient une tragédie. Ou une perte de prestige dans le cas de Pékin. Pas sûr qu'en cette période délicate, la Chine souhaite prendre le risque. D'ailleurs en 12 ans, il n'y a eu que huit taikonautes, dont le dernier vola en 2012. On a connu plus frénétique comme rythme.

Entendons nous bien, je suis un enfant des 70's et la conquête spatiale me fait réver. Mais. Je n'oublie pas que la Nasa doit sa plus importante collecte de résultats scientifiques aux missions Voyager. Deux sondes ... automatiques.

Personnellement, plutôt que de renvoyer à nouveau un homme sur la Lune, je trouve plus prometteur de ramener sur terre un échantillon d'astéroïde (Osiris - Rex, 2016) oud´aller étudier la couronne solaire pour mieux comprendre le fonctionnement de notre étoile (Solar Probe Plus, 2018)

   Mmmm l'accès a Mars pourrait devenir compétitif entre la Chine et les USA ... Pour l'instant les chinois sont pas tellement dans la course du fait qu'ils ont a peu près 20 ans a ratraper sur les américains ...

  Mais imaginons que les US + leur partenaires habituels (Canada, Jaxxa, ESA) loupent le coche de 2030-35 pour Mars, et qu'ils fassent l'erreur d'attendre plutot 2040-45, la Chine sera probablement en mesure d'emboiter le pas aux occidentaux pour l'accès a Mars : Car elle aura mis 10 ans sur la décennie 2020-2030 pour rattraper tout ses retards et venir a même niveau que l'expérience US dans le domaine : Et elle sera en mesure de s'attaquer a Mars avec en + un avantage direct certain : Son expérience sera récente et parfaitement déployable dans le cadre d'une course vers Mars ...

Pour l'instant il n'y a pas compétition vers Mars, Ok c'est vrai ... Mais d'ici 2035 si ce n'est toujours pas fait : Alors Mars deviendra un objectif sévèrement disputé avec les chinois

Link to post
Share on other sites

Mais imaginons que les US + leur partenaires habituels (Canada, Jaxxa, ESA) loupent le coche de 2030-35 pour Mars, et qu'ils fassent l'erreur d'attendre plutot 2040-45, la Chine sera probablement en mesure d'emboiter le pas aux occidentaux pour l'accès a Mars : Car elle aura mis 10 ans sur la décennie 2020-2030 pour rattraper tout ses retards et venir a même niveau que l'expérience US dans le domaine : Et elle sera en mesure de s'attaquer a Mars avec en + un avantage direct certain : Son expérience sera récente et parfaitement déployable dans le cadre d'une course vers Mars ...

Un vol habité vers Mars, signifie un voyage de plusieurs mois dans l'espace. Dans un poste précédent, je rappelais que la Chine a envoyé 8 personnes dans l'espace en 12 ans, et aucune depuis 2012. À côté de cela le 44eme équipage de l'ISS, comme ses prédécesseurs, comprend des américains (deux: un vétéran et un nouveau venu) Je crois qu'il n'y a pas photo.

Si la Chine commençait à envoyer un taïkonaute dans l'espace, tous les ans, ça constituerait déjà un début voire un signal. Mais pour le moment, son expérience en la matière ne progresse pas vite. Je pense même que si Pékin ne lance pas de vol habité d'ici 2017, on risque d'assister à une érosion de son savoir-faire.

À la limite, la coo-pétition avec l'UE et l'ESA (Rosetta cette année, Juicy Moon Explorer en 2022) me semble plus stimulante pour la NASA. Mais il s'agit de sondes automatiques. Ça reste moins romantique que des héros capables d'aller "là où jamais la main de l'homme n'a mis le pied" (citation librement inspirée du Cosmoschtroumpf ...)

Link to post
Share on other sites

Avant d'aller sur Mars les chinois doivent déjà il me semble lancer leur station spatiale.

Coté US je pense que le gros problème c'est qu'ils développent tout depuis 0. Je pense qu'ils devraient s'appuyer sur des lanceurs existants, même si ça réduit les ambition, cela permettrait surement de très grosses économies.

Edited by seb24
Link to post
Share on other sites

Le gouvernement Chinois est particulièrement  énervé contre le gouvernent Indien.

La mission Chinoise avec une sonde robot Chang'e en 2013 vers la Lune avait été globalement un  énorme succès. Développement de nouvelles techniques pour la Chine. Recherche scientifique. Et beaucoup de prestige pour la population Chinoise.

Mais en 2014, la sonde Indienne MOM est arrivée en  orbite Martienne.  Ce fait a été considéré comme une humiliation publique pour le gouvernement Chinois.

Il faut donc une riposte dans ce domaine.

Mais quoi ?

Une nouvelle sonde plus ambitieuse vers la Lune? C’est déjà  en cours et annoncé. Mais seul un retour d’échantillons permettrait  de laver l’indignation MOM.

Une station spatiale Chinoise en orbite? C’est déjà  en cours et annoncé. Et lent et compliqué à mettre en œuvre.

Une sonde vers une autre planète? Cela permettrait de laver l’indignation MOM.

Un homme Chinois sur la Lune? Cela permettrait de laver l’indignation MOM. Mais c’est un peu  énorme comme riposte.

L’avantage d’envoyer un Chinois sur la Lune, c’est que cela permet de recycler beaucoups d’ancien discours : « Nous allons envoyer un  Chinois sur la Lune. Non parce que c’est simple mais parce que c’est difficile ».

Link to post
Share on other sites

La mission Chinoise avec une sonde robot Chang'e en 2013 vers la Lune avait été globalement un  énorme succès. Développement de nouvelles techniques pour la Chine. Recherche scientifique. Et beaucoup de prestige pour la population Chinoise.

Ca leur a permis d'avancer c'est sur. Mais c'est pas vraiment un succès je trouve, avec le rover qui est resté bloqué.

Link to post
Share on other sites

(...) Une station spatiale Chinoise en orbite? C’est déjà  en cours et annoncé. Et lent et compliqué à mettre en œuvre.

Une sonde vers une autre planète? Cela permettrait de laver l’indignation MOM.

Un homme Chinois sur la Lune? Cela permettrait de laver l’indignation MOM. Mais c’est un peu  énorme comme riposte. (..)

Déjà une station spatiale en orbite constituerait une étape intéressante, pour la Chine. Cela pourrait aussi éclaircir l'avenir de l'ISS ou de la structure qui lui succédera.

Une concurrence Pékin-Washington pourrait surement débloquer certains projets, mais dans la mesure du raisonnable. Orbite terrestre, OK. Voyage vers la Lune, à la rigueur. Par contre, j'ai des doutes pour l'envoi d'un équipage vers Mars..

Link to post
Share on other sites
  • 2 weeks later...
  • 2 weeks later...
  • 4 weeks later...
  • 3 weeks later...

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

  • Member Statistics

    5,559
    Total Members
    1,550
    Most Online
    b52.
    Newest Member
    b52.
    Joined
  • Forum Statistics

    21,129
    Total Topics
    1,386,338
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries
×
×
  • Create New...