Desty-N

Members
  • Content Count

    955
  • Joined

  • Last visited

Community Reputation

727 Excellent

About Desty-N

  • Rank
    Connaisseur

Profile Information

  • Pays
    France

Recent Profile Visitors

2,717 profile views
  1. On est d'accord, c'est toujours bon à prendre. Actuellement la concentration de Covid stagne dans les eaux usées de plusieurs régions de France. Si à Pâques le R0 diminue ça peut suffire pour les faire basculer du bon côté.
  2. La Nouvelle-Zélande est un archipel, insulaire. Comme l'a déjà expliqué @pascal les différences géographiques font qu'on n'a pas les mêmes contraintes que pour un département de France métropolitaine, frontalier de surcroît. De plus, il faudrait tout de même garder à l'esprit qu'une hirondelle ne fait pas le printemps (désolé, rien de personnel ) : dans la région du Grand-est, la concentration du virus dans les eaux usés reste à un niveau élevé, mais ne s'est pas mise à augmenter récemment (le pointillé rouge): Pour rappel, on a un délais de 15 jours environ, entre les mesures dans les eaux usées et l'apparition de nouveaux malades. De manière plus générale, le nombre d'hospitalisations dans le Grand-est se trouve sur un plateau à tendance descendant, depuis un mois (~3000 hospitalisations vers le 15 janvier, contre 2532 le 15 février). on constate quelque chose de plutôt semblable pour le nombre de patients en réanimation (319 le 15 janvier, 298 le 15 février) (source https://dashboard.covid19.data.gouv.fr/vue-d-ensemble?location=REG-44) Et surprise .... un phénomène un peu analogue s'observe sur la Moselle : 503 hospitalisations aujourd'hui, contre 518 le 15 janvier. Par contre 61 patients en réanimation le 15 janvier, contre 72 aujourd'hui. (source : https://dashboard.covid19.data.gouv.fr/vue-d-ensemble?location=DEP-57 ) Sur le fond, je crois que tout le monde est d'accord qu'il y aura une nouvelle vague, avec des variants exotiques. La bonne question, c'est quand? Il faut connaître cette informations pour pouvoir agir à bon escient. D'ailleurs à ce sujet : Désolé @Alexis mais ce n'est pas vraiment une surprise, on en a parlé le 7 février : On a la chance avec Obépine de disposer des données qui nous donnent un visibilité à 15 jours, et sur ce coup-là, elles se sont avérées fiables. D'ailleurs les données d'Île-de-France se révèlent intéressantes : La concentration de virus tendrait plutôt à diminuer par rapport au pic de novembre. D'ailleurs on est loin actuellement des hospitalisations (5090 contre 6628) et des admissions en réanimation (741 contre 1119) de cette époque. J'ai lu l'hypothèse comme quoi la météo aurait un impact sur l'épidémie. Si elle s'avère exacte, chaque semaine de gagnée sans devoir confiner nous rapproche du printemps, des températures plus clémentes, et de la possibilité de ne plus vivre en vase clos, une pratique favorisant la contagion. S'il s'agit du pari fait par nos dirigeants, cela me semble valoir le coup d'être tenté, surtout combiné avec la vaccination.
  3. @cracou je suis plutôt d'accord avec toi, mais je reconnais une qualité à @Alexis : il a pris le risque de faire au moins une prédiction que l'on pourra bientôt vérifier. La mi février, c'est dans une semaine. Attendons lundi 15, et voyons si ce qu'il annonce se produit. Personnellement, je ne pense pas que ça arrivera, et j'ai expliqué pourquoi dans mon post sur Obepine, mais je peux me tromper. RVD dans 8 jours pour le savoir. Comme on dit: les faits sont le juge de paix.
  4. Je n'ai pas vu l'information sur le forum : depuis quelques jours Obepine publie en ligne les résultats de ses analyses : https://www.reseau-obepine.fr/donnees-ouvertes/ Pour rappel Obépine (OBservatoire ÉPIdémiologique daNs les Eaux usées) analyse des eaux usées pour y détecter le virus. L'intérêt, c'est qu'une fois contaminé, on est contagieux environ 15 jours avant de développer les symptômes. Cela implique qu'on expulse le Covid-19, non seulement par la respiration mais aussi dans nos déjections, ce qui signifie qu'on le retrouve si on fait des prélèvements dans les stations d'épuration. Si on détecte plus de virus dans ces prélèvements, environ deux semaines après, les médecins voient les malades arriver. Bien sûr, il y a des variations géographiques ou temporelles, mais là où ça devient intéressant, c'est que les gestionnaires du site essaient autant que possible de mentionner non seulement les résultats des stations d'épuration, mais aussi ceux de la région dans laquelle elle se trouve (sans doute en agglomérant les résultats des stations locales.) Je me suis donc amusé à regarder ce que ça donnait pour Strasbourg (https://www.reseau-obepine.fr/strasbourg/ ) et on constate une baisse non négligeable durant la deuxième quinzaine de janvier. Effet du couvre-feu, discipline des lasaciens ou alignement des planètes, je l'ignore, mais on assiste également depuis quelques jours à une baisse du nombres des hospitalisations et des admissions en réa ( https://www.reseau-obepine.fr/strasbourg/ ) Le temps me manquait pour faire pareil avec toute les régions, alors j'ai regardé vite fait pour Lyon-Marseille-Paris. Il semble que l'on ait une stagnation en Auvergne-Rhône-Alpes ( https://www.reseau-obepine.fr/lyon-pierre-benite/ , https://dashboard.covid19.data.gouv.fr/vue-d-ensemble?location=REG-84 ), une hausse en PACA ( https://www.reseau-obepine.fr/marseille/ , https://dashboard.covid19.data.gouv.fr/vue-d-ensemble?location=REG-93 ) et une certaine baisse en Île-de-France ( https://dashboard.covid19.data.gouv.fr/vue-d-ensemble?location=REG-93 , https://dashboard.covid19.data.gouv.fr/vue-d-ensemble?location=REG-11 ) Obépine ne donne pas de résultats pour tout le pays, mais Dashboard oui: depuis 3 jours, on se trouve sur un plateau légèrement descendant en ce qui concerne les hospitalisations et les admissions en réa ( https://dashboard.covid19.data.gouv.fr/vue-d-ensemble?location=FRA )Je pense donc qu'on a une chance d'éviter le confinement pour la troisième vague. Par contre, je ne me fais aucune illusion, on aura droit à une quatrième vague avec un variant anglais, brésilien ou moldo-valaque. La seule différence, c'est qu'on dispose maintenant de données en libre accès pour voir le danger venir ... et aussi pour apercevoir le bout du tunnel.
  5. Les chiens wokistes aboient la caravane passe. Pour en revenir à SW, j'ai retrouvé un article avec les principaux projets de série: Si on rajoute à ça la série sur Obi-Wan, alors les 4 séries de Favreau et Filoni ne constituent en effet qu'une partie de la future offre. Je dois avouer qu'il y a 4 titres pour lesquels j'ai un a-priori nettement plus positif que pour les autres ...
  6. Ils lui reprochent quoi exactement? Même s'il est vrai que le perso ne dégage rien d'extraordinaire, personnellement, j'apprécie qu'elle ne soit pas folle amoureuse du Mandalorien (en fait on ne sait rien de sa vie privée. Si au final, elle n'aime pas les hommes, alors ceux qui la critiquent sont homophobes !) Surtout, ils ont la bonne idée de choisir une ancienne combattante de MMA. Au moins, l'actrice a la stature et assez de technique pour que, quand elle balance un coup, ça ne semble pas totalement irréaliste que son adversaire ait du mal à encaisser.
  7. Sauf erreur de ma part, Favreau et Filoni ne s'occuperont dans un futur immédiat que de 4 séries: Mandalorien, le livre de Boba Fett, Rangers de la république et Ashoka Talo. Ils ont prévu de les connecter entre elles et de faire au moins un cross-over. Ils doivent s'inspirer de la logique Marvel, avec qui Favreau a pas mal bossé (Iron Man 1 & 2, Happy) : ils se rôdent en développant plusieurs fictions avant de les réunir. A priori, Fav; & Fil. n'auront donc pas grand chose à voir avec le reste des séries SW,. Tant mieux pour eux car ça leur permet de se concentrer sur la tâche qui les attend. Par contre ça me fait craindre le pire pour les autres fictions. Quand tu penses qu'une des grandes révélations supposées nous tenir en haleine, c'était la présence d'un personnage transexuel ... Maintenant, il faut être honnête et rappeler que le wokisme sous une forme ou une autre joue un rôle depuis longtemps dans les films SW. Lando Calrissian n'est apparu que parce que les afro-américains se plaignaient qu'aucun des leurs n'ait joué dans Nouvel espoir. Mais il s'est avéré qu'il s'agissait d'un personnage bien écrit, très bien interprété et bien filmé, ce qui fait que c'est passé sans problème. Les sjw commettent une erreur classique chez les idéologues: "notre cause est juste, donc nous vaincrons". Sauf que les leçons de morale et les commissaires politiques ne remplacent pas le talent. Dans le dernier épisode de la S2 du Mandalorien, c'est moins l'intervention de Luc en deus ex machina qui m'a plu, que la manière dont le réalisateur donne des indices successifs (X-wing -> silhouette semblable à quelqu'un qu'on a vu dans Le retour du j. -> jedi -> sabre laser vert -> main gantée ...) Suffisamment discret pour ne pas troubler le néophyte, mais suffisamment aguicheur pour exciter tout fanboy qui se respecte. Ça s'appelle raconter une histoire, et tout le monde ne sait pas faire. Dans ce genre de franchise, il faut désormais un bon dosage entre fan service et intrigues nouvelles. Je crois que le meilleur exemple récent, c'est Cobra Kai. On sent que les créateurs adorent Karate Kid, mais ils connaissent aussi leur métier.
  8. C'est marrant, ça me rappelle quelque chose ... De toute façon, comme @Tancrède l'a mentionné dans un autre fil , les consommateurs ne disposent pas d'un budget illimité et devient de plus en plus versatile. Si KK persiste dans ses parti-pris idéologiques pour sa prochaine série, au bout de deux épisodes les abonnements vont se retrouver en chute libre. Et ça Disney ne peut PAS se le permettre. Ils ne survivent en bourse que parce que Disney+ s'avère le seul concurrent sérieux de Netflix et que la VOD est à la mode chez les investisseurs. S'ils se mettent à perdre des parts de marché alors que le grand N rouge vient de passer les 200 millions d'abonnés ( https://www.wsj.com/articles/netflix-tops-200-million-subscribers-for-the-first-time-11611090902 ), le marché ne va pas apprécier. Maintenant vu le niveau des idéologues wokistes, je ne les vois pas accepter la réalité. (un peu comme Trump ). S'ils se retrouvent totalement mis sur la touche, ils vont faire comme dans Zadig de Voltaire: Nihil novi sub sole
  9. Même si elles vont sans doute souffrir un peu, Oxford et Cambridge s'en sortiront toujours, elles en ont vu d'autres. Entre le prestige du nom, la diffusion de la langue anglaise et la forte proportion d'étudiants hors UE (surtout américains et chinois), elles parviendront à trouver un nouvel équilibre. Pour moi, le problème, se posera pour les autres établissements. Le monde universitaire britannique ne se résume pas à Oxbridge, contrairement à ce que semblent croire les ministres anglais. En même temps, beaucoup n'ont jamais fréquenté que ce milieu Je m'inquiète bien plus pour toutes ces facs de taille moyenne qui accueillaient des étudiants via Erasmus, ce qui leur permettait d'obtenir des subsides non négligeables. Elles vont voir leur équilibre financier menacé, or leurs laboratoires constituaient un des fondements de la recherche britannique. Bien sûr si l'état lance le programme Turing en y mettant tout son poids, la situation pourrait se redresser d'ici quelques années. Boris Johnson a jusqu'ici parfaitement fait la preuve de sa constance et de sa cohérence . Sinon : & Et bien on va pouvoir avoir tout de suite un décision de politiques britanniques qui peuvent faire la différence, puisque des pécheurs britanniques veulent une action du premier ministre: Autant globalement, je plains les écossais qui ont majoritairement voté contre le Brexit, autant les pécheurs ne me tireront pas une larme. Les problèmes de délais pour cause de formalités administratives étaient connus. On en parlé un peu partout, y compris sur ce forum. Il a été annoncé que ça risquait de rendre impossible la livraison des produits les plus frais. Ça a été écrit, dit, redit, encore et encore, mais les pécheurs ne s'en sont rendus compte qu'à la mi-janvier. Ils n'ont rien voulu entendre, ils ont voté pour le Brexit, ils ont cru au père Noël, qu'ils en assument les conséquences. Maintenant, outre un fond de soutien, le gouvernement pourrait fournir une aide administrative. Ce n'est pas le métier d'un marin de remplir des formulaires, il pourrait déléguer ça à quelqu'un de spécialisé. @pascal m’arrêtera si je dis une bêtise, mais en douane, il existe des entreprises qui jouent ce rôle d'intermédiaires spécialisés et qui s'appellent des transitaires agréés. Ce qui est lamentable c'est que les ministres n'aient pas vu le coup venir. Ils disposent de fonctionnaires compétents et fins connaisseurs des arcanes européennes. Si les indépendantistes écossais sont malins, ils en feront un enjeu des élections qui doivent se tenir cette année. Quelque chose comme "Votez pour nous, nous trouverons des transitaires pour s'occuper de la paperasse. C'est un scandale que le gouvernement anglo-londonien ne l'ai pas fait. Ça montre bien son mépris et sa mentalité colonialiste!"
  10. En fait, même s'il n'y a pas de sauterelles, on commence quand même à voir quelques effets sur la City : Une baisse d'activité de 6 milliards de Livres sterling en une seule journée, ce n'est quand même pas négligeable . Pour répondre par avance à ceux qui vont qualifier la finance de domaine déconnecté de la réalité, je voudrais juste rappeler que c'est un gros secteur d'activité pour le UK. De mémoire, ça compte pour ~7% du PIB. Donc le Brexit a eu un impact immédiat sur une activité qui représente une part non négligeable de la richesse de l'Angleterre. D'autre part, comme le mentionnait @cracou , si la Grande-Bretagne a profité de sa souveraineté retrouvée pour virer la Norvège, le Groënland et les îles Feroé de ses zones de pêche, ces pays lui en rendu la pareille. Ce qui, à en croire certains journaux, constitue une calamité bien pire que les rivières de sang et les nuages de sauterelles: Sans oublier que le RU voulait récupérer 35% de ses quotas de pêche dans les 5 ans à venir, alors que l'UE proposait 25%. Je m'attendais à un compromis à 30%, mais c'est la position de l'UE qui l'a emporté, ce qui en dit long sur le rapport de force ... Enfin, pour mémoire, les affaires étrangères britanniques redoutent par dessus tout de devoir affronter l'ensemble des pays européens à la fois. Ce n'est pas nouveau, ça date au moins de Napoléon. C'est pour ça qu'ils ont toujours adopté la politique "diviser pour régner". Ils ne se sont alliés à la France qu'après 1870, quand l'Allemagne leur a semblé constituer une menace plus importante que l'Hexagone. Même quand ils ont rejoint l'Europe, ils ont continué à constituer des alliances de revers, face au couple franco-allemand. Tout ça, c'est fini, maintenant ils font face au bloc de l'UE qui comporte même l'Irlande. Et à mon avis, pour le Foreign Office, c'est bien pire que toutes les plaies d'Egypte .
  11. Gibraltar, sauvée in extremis du « no deal » Donc après l'Irlande du Nord, dont les étudiants pourront continuer à bénéficier de Erasmus, on a Gibraltar qui va intégrer Schengen. Ce qui nous donne déjà en ce début d'année 2021, deux territoires britanniques avec des statuts d'exceptions par apport au reste du RU, et pas les mêmes dérogations, pour ne rien arranger. Si Dublin et Madrid deviennent taquins, ils pourraient demander les avantages accordés à l'autre. A quand des places dans les universités espagnoles pour les jeunes étudiants de Gibraltar? Et si un jour la République d'Irlande rejoignait Schengen (une de mes mes marottes ), le Sinn Fein pourra commencer à militer pour que l'Irlande du Nord fasse pareil. Sans oublier que, pendant ce temps là, les écossais pourront se plaindre de l'injustice des anglais qui ne leur ont accordé aucun de ces avantages ...
  12. Petite précision que je ne crois pas encore avoir lue. Parmi les nouvelles séries SW, on sait désormais lesquelles se trouveront pris en charge par Favreau et Filoni, les papas du Mandalorien. Il s'agit de Rangers of the New Republic, Ahsoka, et The Book of Boba Fett. Comme pour Marvel, tout ça va culminer un joli crossover. (on sent que J. Favreau a travaillé avec Kevin Feige) Si moi, j'ai trouvé cette info en cherchant 5 mn, j'imagine que les fans hardcore sont déjà au courant. A mon avis les titres que je viens de citer pouront compter sur une certaine indulgence, quelle que soit leur qualité. Par contre, les autres productions risquent d'être attendues au tournant ... Finalement, les actuelles intrigues de cour chez Lucasfilm mériteraient à elles seules leur propre série pour une belle "mise en abyme."
  13. La Pologne et la Hongrie viennent d'accepter un plan de relance qui conditionne les aides au "respect de l'état de droit." Quoi qu'on puisse mettre derrière ce concept, il implique une induscutable conditionnalité au versement de certains fonds à venir ... Pour ne pas faire trop HS: La city commence à se réveiller: Bref, les financiers se réveillent cette semaine pour lundi prochain. Et après on va vanter la "sagesse intrinsèque" et la "main invisible du marché." La vraie question consistera plutôt à savoir quelle place boursière récupérera le plus de transactions? Je pense que ça va se jouer entre Francfort et Paris. Les deux vont abriter les bureaux de filiales bancaires: la première abrite le siège de la BCE et bénéficie de la puissance de l'économie allemande, la seconde accueille l'autorité de régulation européenne boursières et son homologue pour les banques. mon avis, la capitale française attirera plus les gens que la métropole allemande (nettement plus facile de trouver comment occuper la femme d'un cadre japonais un mardi soir près de l'Opéra Garnier que dans la Hesse ) Reste à savoir quels seront les bénéfices pour la France en général et la ville lumière en particulier ...
  14. La Commission européenne a dévoilé jeudi les grandes lignes du partenariat économique et commercial conclu avec le Royaume-Uni, qui fixe un cadre aux futures relations entre les deux partenaires à partir du 1er janvier. Un point à noter : Et je rappelle que pour les produits de la pêche, la fraîcheur compte énormément Boulogne est le premier centre de transformation des produits (frais) de la pêche de la mer du Nord (80% des volumes?) Donc si les pêcheurs britanniques deviennent casse pieds, un peu de zèle dans les contrôles peut permettre un rapide retour à la réalité. (En 2021, les postes de préfet et de directeur des douanes de Calais vont s'avérer sacrément sensibles et politiques ) Bien sûr la GB peut développer sa propre industrie de transformation et/ou se doter de bateaux avec congélateurs pour exporter en Asie, mais ça nécessitera des investissements conséquents et sur la durée. Ils viennent d'obtenir 5 ans, on verra bien comment ils en tireront profit. (Personnellement, j'ai un doute sur leur vision stratégique )
  15. Le nombre de cas flambe et le nombre de décès a entamé une croissance très rapide ( https://www.worldometers.info/coronavirus/country/south-korea/ ). Le genre qui annonce un doublement toutes les trois semaines. La même situation se profile pour le Japon : https://www.worldometers.info/coronavirus/country/japan/ Ces deux pays s'avèrent analogues à l'Allemagne ( https://www.worldometers.info/coronavirus/country/germany/) : après une bonne gestion de la première vague, qui en a peut-être amené certains à se reposer sur leurs lauriers, le virus finit par trouver un moyen de passer. Et - bizarrement- la supposée supériorité du modèle de tel ou tel pays commence alors à montrer rapidement ses limites. Pour rappel l'Allemagne frôle aujourd'hui les 30 000 morts, contre 15 000 il y a un mois. Et ça ne m'étonnerait pas qu'au premier trimestre 2021, ils passent allègrement la barre des 40 000 ...