Kiriyama

Cas de fraternisation entre Allemands et Soviétiques ?

16 messages dans ce sujet

Bonjour,

Je voulais savoir si, durant la Seconde guerre mondiale, des cas de fraternisation entre Soviétiques et Allemands s'étaient produits ?

Je me demande si, vu la brutalité des méthodes allemandes, de soldats allemands avaient pu être choqués par cette façon de faire et fraternisés avec leurs adversaires soviétiques.

Est-ce qu'il y a eu des cas de désertion de soldats allemands pour rejoindre l'armée soviétique ?

Un grand merci !

 

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour Kiriyama

Oui, en effet, il y eu de nombreux cas de fraternisation en 1914-1918 sur le front Russe

En 1941-1945, ce fut beaucoup plus rare sauf au début de l'agression nazi en Union Soviétique de la part des soldats (et des officiers de base) Soviétiques car ces derniers pensaient que l'Armée Allemande venait les libérer du joug du Stalinisme, d’où un grand nombre de prisonniers. Ce fut la raison pour laquelle les Allemands furent accueils en libérateurs en Ukraine (voir mémoires du général Guderian entre autres et le procès de Nuremberg).

Staline devait s'en souvenir et à la libération des camps de prisonniers soviétiques en Allemagne, ces derniers prirent le chemin de la Sibérie et les populations (entre autre Ukrainienne) furent massacrés. Pas étonnant qu'il y eu plus de 20 millions de morts en Union Soviétique.

Le régime Hitlérien à raté une occasion unique de gagner cette guerre en se faisant l'assistant des populations en particulier d'Ukraine. En affichant le drapeau nazi au lieu de celui des Républiques Soviétiques (procès de Nuremberg) le sort de la guerre - sur le fond - était joué. Cela allait à l'encontre des objectifs Nazis qui était d'obtenir "un espace vital à l'Est et de supprimer 20 millions de Slaves et d'éradiquer les populations Juive et Tzigane et de faire des territoires a l'Est une colonisation.

Il faut savoir que les meurtres en séries et le génocide des populations fut le fait de commandos spécialisés,  des formations de SS, mais également avec la complicité de la Wehrmacht et de la Luftwaffe. Il faut reconnaitre qu'une minorité d'officiers subalternes et de militaires de base furent choqués par ces pratiques (enregistrement d'officiers généraux en Grande-Bretagne, prisonniers dans le château de...écoutés à leurs insu pour connaitre les réactions et leurs propos sur la guerre en général).

Janmary

2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Citation

Il faut reconnaitre qu'une minorité d'officiers subalternes et de militaires de base furent choqués par ces pratiques

Mais est-ce que certains ont pu déserter et rejoindre l'Armée soviétique (ou proposer leurs services) ? Ou alors, refusé d'exécuter des ordres, aider les civils soviétiques, etc. ?

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 3 heures, Janmary a dit :

Il faut reconnaitre qu'une minorité d'officiers subalternes et de militaires de base furent choqués par ces pratiques (enregistrement d'officiers généraux en Grande-Bretagne, prisonniers dans le château de...écoutés à leurs insu pour connaitre les réactions et leurs propos sur la guerre en général).

Trent Park : https://en.wikipedia.org/wiki/Trent_Park

Arte a fait une série de reportages en utilisant entre autres l'analyse de ces enregistrements, intitulés "la Wehrmacht", qu'on peut trouver sur Youtube.

Il y a 3 heures, Kiriyama a dit :

Ou alors, refusé d'exécuter des ordres, aider les civils soviétiques, etc. ?

Dans le 4ème épisode de cette série documentaire, il y a l'anecdote d'un soldat allemand chargé d'emmener un commissaire politique capturé qui devait être exécuté selon le Kommissarbefehl, qui lui a permis de s'échapper. Résistance à petit niveau.

En revanche, déserter pour passer côté soviétique, vu le niveau de "haine" de ce front et le côté inhumain du système stalinien, ça a dû être très rare. (En sens inverse, la série Soviet Storm parlait d'un soldat soviétique d'un bataillon pénal qui va se rendre aux Allemands début 1945 parce qu'il est sûr de se faire tuer pendant une offensive à venir.)

2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Posté(e) (modifié)

Le journal Guerres et Histoire parle dans un des ses numéros d’un militant communiste Allemand qui rejoint l’URSS. Cet homme cache ses opinions lors de l’interdiction du PC. Il profite de la préparation de l’opération Barbarossa pour rejoindre l’URSS.

Cet homme pense être accueilli en sauveur par ses frères communistes dans le paradis des travailleurs. Il a failli être fusillé !

En effet Hitler a expliqué à Staline qu’il n’avait pas confiance dans ses propres troupes. Pour Hitler, ce qui lui faisait le plus peur, c’était qu’un agent de ses propres services secrets  ne cherche à déclencher une guerre en Allemagne et l’URSS en faisant croire que l’Allemagne allait attaquer. Staline a aussitôt fait un ordre : tout soldat Allemand disant que l’Allemagne allait l’attaquer  serait fusillé immédiatement comme agent provocateur.

Plusieurs soldats furent fusillés. Ce qui a sauvé le militant : le fait que l’officier qui l’interrogeait avait des informations sur des concentrations de troupes Allemandes suspectes. Il l’a envoyé discuter avec ses supérieurs. Malheureusement, c’était trop tard pour contrer Barbarossa.

Le militant a été utilisé pour des missions de propagande. Il appelait des Allemands à déserter. D’après le journal, à ce moment la propagande en URSS restait internationalistes comme avant la guerre : tous les travailleurs veulent la paix avec l’URSS. Seuls des chefs stupides veulent la guerre. Ensuite, la propagande en URSS à évolué : c’est Slaves contre Allemands. Et à la fin, il n’en restera qu’un.

A ce moment, il est difficile de fraterniser. Les actions dont parlent Rob1 ont bien eu lieu mais aucun des participants n’en parle de peur des représailles des deux cotés.

Modifié par Marcus
2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci Rob1. J'ai vu cette émission et c'est à cette dernière que je faisais allusion.

Kiriyama

Mais est-ce que certains ont pu déserter et rejoindre l'Armée soviétique (ou proposer leurs services) ? Ou alors, refusé d'exécuter des ordres, aider les civils soviétiques, etc. ?

A l'Est, ce fut une guerre d'anéantissement. Témoin le nombre de prisonniers fait a Stalingrad (centaine de milliers) et le retour de quelques milliers seulement en République Fédérale Allemande après négociation avec le Chancelier Adenauer. Même les sympathisants communistes Français qui allèrent en Union Soviétique après guerre (a la demande du PC Français) furent considérés comme des "suppots" du capitalisme et traités comme tel..

Des le début de ce conflit, ce fut la barbarie qui prédomina accentué par les partisans Soviétiques par la suite qui assistèrent bien souvent aux exécutions massives des nazis. Refuser les ordres ou tirer à coté des "cibles" lors des pelotons d'exécutions se terminait mal pour les soldats "nazis" (qui ne l'était pas tous ou avaient des cas de conscience). Quand à passer du coté Soviétique, peu le firent et ne revinrent pas.

A l'Ouest, ce fut quand même différent. Globalement, les règles de la guerre furent appliquées. Les SS, bien souvent, abattaient leurs prisonniers et les Républicains Espagnols réfugiés en France et faisant partie de la résistance abattaient les prisonniers Allemands d’où la crainte de ces derniers des redditions aux résistants.

 

 

4

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 14 heures, collectionneur a dit :

Il y a le ''comité national de l'Allemagne libre'' fondé en 1943  avec des militaires allemands capturé et le PC Allemand réfugié en Urss :

https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Nationalkomitee_Freies_Deutschland

Tu trouves toujours des choses rares pas facile à trouver .

Merci collectionneur :smile: .

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Wow vraiment intéressant ! Je regarde ça. 

J'ignorais que Paulus avait même servi de témoin à charge lors du procès de Nuremberg. 

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Posté(e) (modifié)

Mais peut on appelé cela ''fraternisation'' sur le front ? La, ou bien c'était des communistes allemands réfugiés avant guerre, ou des prisonniers de guerre. Le nombre de transfuges sur le front de l'Est est assez réduit.

Et j'ai doute sur les ''troupes de Seydlitz'' dont il est fait mention dans le wiki francophone, mème le wiki allemand n'en fait pas mention. Qu'il y est en plus des réseaux d'espionnage quelques allemands qui ont joué les guides à l'armée rouge, c'est certain, mais des unités constitués de ''commandos'', je ne ne souvient pas lu quelques choses de cela.

Modifié par collectionneur
doute sur les ''troupes de Seydilz''
1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ça me paraissait vraiment bizarre que des Allemands aient pu assister aux atrocités commises par leurs troupes en URSS sans être choqués, ou avoir envie de changer de camp. Je me disais que certains avaient vraiment dû sauter ou essayer de sauter le pas.

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il y a un probleme "d’éducation" des masses au niveau du nazisme. A répéter que les Juifs, Tsiganes et slaves étaient des sous hommes, cela influent sur le comportement des individus à la longue.

Même du personnel des autres armes que la SS et les bataillons d'exterminations ont accomplis des horreurs. Ces derniers ont eu également des limites à leurs actions, écœurés par tant de sang versés et relevés du reste par Himmler lui même "Mes SS ont du mal  à tuer autant. C'est dur pour eux" (citation approximative. Il nous faut changer de méthodes).

Il faut reconnaitre que bien des officiers se sont montrés opposés a ces méthodes de "barbares". Mais pris dans l'engrenage du système, que pouvaient-ils faire à leurs niveaux ?

L'année suivante, le résultat de ces méthodes allaient se retourner conte les Nazis et l'Armée Allemande. Plus de reddition en masse et les horreurs également commises par les troupes Soviétiques tels que sentinelles ou petits détachements tués avec tètes coupées ou émasculées, etc.etc.

A ce stade, ce n'était plus de la guerre mais de l'anéantissement de populations et de forces ombattantes.

A lire les ouvrages de "Malaparte", journaliste Italien qui a suivi l'armée Italienne et Nazie en Union Soviétique. Hallucinant sur le sort des Juives, etc. concernant le comportement des Nazis.

Je peux donner des extraits de quelques ouvrages concernant ce conflit au niveau de ces comportement si vous le désirez.(Un peu long a écrire mais succinte).

3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oui, donnez-moi ce que vous avez. Ça m'intéresse. 

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 23 avril 2017 à 11:29, Kiriyama a dit :

Ça me paraissait vraiment bizarre que des Allemands aient pu assister aux atrocités commises par leurs troupes en URSS sans être choqués, ou avoir envie de changer de camp. Je me disais que certains avaient vraiment dû sauter ou essayer de sauter le pas.

J'ai souvent lu que les soldats allemands avaient été très choqués par la pauvreté des villages soviétiques. Ils avaient l'impression de revenir 100 ans en arrière. Cela avait fortement discrédité  l'image de l'URSS et validé la propagande de Goebbels.

 

le mépris de la vie humaine que montrait l'armee rouge avec ses charges massives de fantassins ne donnait pas non plus une image rassurante du monde rouge ...

 

eugenio Corti dans le cheval rouge raconte à peu près la même chose en ce qui concerne les Italiens qui aimaient peu les Allemands mais étaient très touchés par les récits des famines de 1930 que leurs avaient racontées les paysans ukrainiens. 

2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

En effet Aigle. Plus de 3 millions de paysans Ukrainiens de tués, de déportés ou de mort lente par famine dans les années 1930. Ordre de Staline (le petit père des peuples) !

Les Services Soviétique confisquant toutes les récoltes ! Rien ne devait rester sur place. Par contre pour les hauts fonctionnaires dévoués au régime, c'était l'abondance.

Hitler dans sa folie n'a pas compris qu'il pouvait mettre bas le régime Soviétique par volonté d'indépendance des  Républiques (Ukraine par exemple) avec leurs drapeau en propre, la fin de la collectivisation, la liberté religieuse, etc. L'accueil fait aux " libérateurs" Allemands va dans ce sens. cela n'a pas duré. Et à la fin de la guerre, Staline à présenté la note sous quelque millions de déportés et fusillés en particulier Ukrainiens.

Staline ne s'y est pas trompé en lançant son appel a la terre brulée, au peuple Russe et en se référant à l'Histoire Russe pour les combats et la résistance devant l'Armée Nazie.. Faut-il qu'il eu vraiment peur !

Je n'oublie pas Kiriyama. C'est un peu long à écrire.

1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Vue la longueur du sujet à écrire, j'affiche le lien de wikipédia assez complet sur le sujet.

En complément, l' ouvrage le moins connu est =

> Kaputt par Malaparte (Chez Folio Denoël 1946). Remarquable vue sur les événements, les massacres et les comportements nazis en ukraine.

Curzio Malaparte à suivi l'armée nazie comme correspondant de guerre, plus spécialement en Ukraine Il à écrit nombres d'ouvrages et même un film (Christ Interdit). Il fut emprisonné par les nazis pour ses écrits et termina la guerre dans la "Division de partisan" en Italie. Il est décédé en 1957 après un voyage en Italie.

> L'autre ouvrage de Curzio Malaparte sur la guerre à l'Est = La Volga nait en Europe (Chez Domat, Paris 1948).

 

https://fr.wikipedia.org/wiki/Crimes_de_guerre_nazis_en_Union_soviétique

2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !


Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.


Connectez-vous maintenant

  • Statistiques des membres

    5072
    Total des membres
    1132
    Maximum en ligne
    Arnaud L
    Membre le plus récent
    Arnaud L
    Inscription
  • Statistiques des forums

    20014
    Total des sujets
    1067382
    Total des messages
  • Statistiques des blogs

    3
    Total des blogs
    2
    Total des billets