Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

gustave

Members
  • Posts

    4,429
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    3

gustave last won the day on April 19 2014

gustave had the most liked content!

Reputation

3,160 Excellent

Profile Information

  • Pays
    France

Recent Profile Visitors

11,158 profile views
  1. Un ancien para de 69 ans et un prince de 71, effectivement il y avait lieu de mobiliser 3000 policiers, le coup d'état aurait été terrible!
  2. Cela fait six mois qu’ils annoncent que les Russes n’ont plus beaucoup de stock… Parce ce que s’il s’agit juste de dire que le stock diminue quand on le consomme pas besoin de services de renseignement… Donc si les Ukrainiens diffusent plus de vidéos de leurs succès que de leurs échecs cela démontre qu’ils abattent 70% des attaques, attaques infructueuses donc mais qui nécessitent une aide massive et urgente.
  3. Dans tous ces cas il y a eu coercition avec usage de la force mais sans invasion (la Tchétchénie est différente, répression d'une sécession), ce que tu estimais insensé. Je ne développerai pas sur la comparaison Tchétchénie et Tziganes, c'est HS mais je pense que la différence semble claire (des mercenaires US ont tiré dans la foule en Irak parce que c'étaient des Arabes. Génocide?)... Quant à M effectivement sa position sur Kiev est assez peu convaincante.
  4. Beaucoup d'inexactitudes tout de même voire d'arguments qui pourraient aller dans le sens de M (même si je pense que c'est faux pour ce qui est de Kiev en l'occurence). La Géorgie étant l'exemple même de la pression sans volonté d'invasion. Comment expliquer la Tchéctchénie si ce n'est pour éviter son indépendance (je passe sur le "génocide")? Pourquoi s'arrêter au Dombass en 2015? Et déposer des troupes dans un aéroport pour déposer un gouvernement n'est pas si rare... En bref la coercition n'exclut pas l'usage de la force.
  5. Quel intérêt? La chasse UKR n'est clairement pas le problème majeur pour les aéronefs russes, et aucun intérêt de se balader au ras du sol quand tu peux patrouiller haut pour tirer loin, ce qui semble être le cas. Sans même parler du risque...
  6. J'ai vécu à peu près la même situation quelques fois. La bande son ne fait aucune mention de destruction confirmée de l'adversaire, lors de la passe roquette il n'y a même pas de visuel confirmé sur des pax. Et même des impacts très proches de GBU ne neutralisent pas forcément des combattants dans ce type de montagnes rocheuses. Idem pour la thermie loin de donner des résultats époustouflants dans ces circonstances, et c'est du vécu pas de l’extrapolation. Par ailleurs les roquettes disponibles à cette époque étaient des roquettes fléchettes fort peu efficaces contre des pax dans les rochers, et même à découvert au vu du faible nombre de fléchettes contenues dans chaque roquette. Problématique majeure de la charge des munitions tirées en fonction de la cible. En revanche l'impact psychologique de l'apparition des hélicos était très fort en Afghanistan, avec un repli des Talibans la plupart du temps, sauf quand ils avaient le sentiment de pouvoir obtenir une victoire importante. Cet aspect est aussi une dimension importante des appuis, artillerie et aviation, à ne pas négliger. AInsi des tirs HOT ont pu figer quelques minutes la situation du fait de la charge et donc d'une forte explosion même si les dégâts étaient nuls sur les combattants.
  7. Globalement je note surtout la difficulté à obtenir des visuels. Sur la passe roquette on est sur de l'arrosage de zone plus que sur de la destruction, et sur même le premier tir canon je ne serai pas certain de la destruction du pax. Scénario commun aux mois chauds.
  8. La généralisation du concept d'une artillerie guidée par drone de façon intégrée me semble avoir été assez spécifique aux russes (intégration organique), à la différence d'un ciblage recourant aux drones d'une autre structure pour guider les feux sur les zones d'effort (intégration tactique). Généralisation jamais aboutie comme nous avons pu le voir (non remplacement des 2S1 et 2S3 dans les unités de mêlée et pénurie de drones pour équiper toutes les unités). Mais effectivement il n'est pas impossible que les Israéliens aient généralisé avant eux le concept. Quoi qu'il en soit on est à des années lumières de 2008. Et pour moi l'erreur a été la non préparation militaire de l'engagement (unités ni préparées, ni organisées pour aller au combat hors VDV) puis l'entêtement dans une couteuse impasse.
  9. Cela a été le cas, l'armée russe de 2022 n'avait strictement rien à voir avec celle de 2008 à tous points de vue, même si tout n'était évidemment pas parfait. Il suffit de songer à l'usage des drones couplés avec l'artillerie où les Russes ont été parmi les pionniers (en 2014 justement). Ce qui fausse notre perception de cette évolution est qu'en lançant un coup d'état et non une opération militaire (donc sans dispositif militaire adapté) et surtout en s'entêtant dans une voie sans issue et meurtrière ils ont sacrifié une bonne part de ce qu'ils avaient bâti et n'ont jamais pu se rétablir véritablement. Et donc entre mars et octobre l'armée russe s'est consumée, comme cela a été dit par certains commentateurs. A voir ce que la mobilisation de plus en plus générale de la société donnera pour la suite.
  10. Trop couteux de faire attendre des avions en BA. Leur endurance ne le permet pas et la distance de sécurité face aux SAM modernes devient trop importante: plus moyen de réellement concurrencer les artilleurs et drones pour de l'appui réactif.
  11. Oui, niveau hélicos la relève semble réellement en place. Pour le Su-25, plus que se concentrer sur les Su-34 il aurait probablement fallu faire effort sur les PGM et moyens d'acquisition qui auraient permis d'exploiter ces derniers. Mais il est toujours facile de commenter après la bataille. La question des soutiens est en effet dimensionnante, et pourrait apporter certains éléments de réponse. Problème commun à la presque totalité des armées du monde...
  12. Le plus inexplicable reste pour moi l'absence de toute CME sur le MiG-31... Ceci dit il faut toujours faire des choix faute de budget suffisant, et il n'est pas si incohérent de ne pas prioriser la modernisation d'avions dont le futur même de la fonction n'est pas certain (l'inverse peut aussi être défendu, la question étant "à quoi me sert l'économie réalisée"). On est encore loin des incertitudes (pour être poli) de la marine quant à ses projets (hors sous-marinade probablement) par exemple.
  13. Je modèrerais sur l'aspect "économies minables". On voit bien qu'hormis les US (et peut-être les Chinois) aucune armée, même celles dites sérieuses, ne dispose des budgets nécessaires à l'alignement des équipements, des personnels et des munitions. La corruption n'arrange certainement pas les choses chez les Russes, mais il n'est pas étonnant que la Russie n'ait pas eu les moyens de moderniser son parc terre/air/mer/nucléaire, de chercher à le renouveler, de professionnaliser son armée et de se doter en nombre suffisant de munitions modernes (et encore je suis assez surpris du nombre de missiles qu'elle s'est avérée capable de tirer quand on voit ce que la France ou la GB ont en inventaire). VP lui-même avait d'ailleurs souligner début 2022 (ou 2021 j'ai un doute) le besoin de massifier cette capacité en munitions guidées. Oui, même si communément pour le biffin il s'agit essentiellement du MEDEVAC request. Les autres relevant de spécialistes. A compléter avec le point de vue du JTAC au sol, par exemple "appui feu en Afghanistan" d'un JTAC UK.
  14. La patrouille à pieds est un non sens tactique: le déplacement colonne par deux en montagne, avec un dégainé PA...
×
×
  • Create New...