gustave

Members
  • Content Count

    598
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    3

gustave last won the day on April 19 2014

gustave had the most liked content!

Community Reputation

281 Excellent

About gustave

  • Rank
    Connaisseur

Profile Information

  • Pays
    France

Recent Profile Visitors

1,218 profile views
  1. Évidemment que les US avaient un plan d’évacuation mais qui n’envisageait certainement pas les délais et contraintes entraînées par le tweet de Donald... Je pense que vous ne réalisez pas ce que représente l’évacuation de quantités de munitions (entre autres). Même la logistique U.S. a ses limites.
  2. Quelle autre solution ? Les munitions pèsent lourd, ne peuvent être transportées que dans des conditions contraignantes, ne sont pas irremplaçables, alors que beaucoup d’équipements sensibles doivent être évacués...
  3. S’agissant de la Turquie elle a beaucoup aidé ou laissé faire Daesh, sans jamais le combattre. L’Iran et les milices chiites ont effectivement été les premières forces étrangères à combattre Daesh, mais leur rôle a ensuite été plus marginal.
  4. Hormis que la position US en Syrie n’était pas intenable et que je ne suis pas certain que l’on puisse parler de négociation entre FDS et Damas...
  5. Le président, plus que les Us... Quant à l'acceptabilité pour le Ypg de céder le nord du pays aux groupes soutenus par la Turquie, le fait que la plupart des populations Kurdes y vivent sans guère de possibilité d'être bien accepté plus au sud laisse présager un refus assez ferme!
  6. Al Bab à été une opération militaire dont les difficultés ne sont dues ni au contexte diplomatique ni au milieu urbain (du moins dans sa première phrase) et a tourné au fiasco (au moins cinquante chars détruits par Daesh). Seul un rapport de force très favorable et l'avancée simultanée des forces du régime ont contraint Daesh au repli. Quant à l'engagement turc en Afghanistan même les Allemands font bien plus!
  7. Ah bon, les Russes soutiennent l'attaque turque et les Français appuient autrement qu'en paroles les Kurdes?
  8. A Al Bab il ne s’agidisait pas de contre guérilla mais d’une offensive blindée pour s’emparer d’une région. Et l’offensive actuelle n’est pas pour l’heure une contre guérilla non plus... Quant au rôle de l’armée turque en opex nombre de petits pays ont été bien plus engagés qu’elle, qui globalement assurait la sécurité d’une emprise sans opération sur le terrain.
  9. Pour l'heure ce sont les proxys turcs qui sont en première ligne (comme à Afrin), et l'attaque se limite à la zone frontalière semble-t-il. Je pense donc que l'on est bien dans une offensive déclenchée à la hâte (renforts tout juste dépêchés sur place) suite à l'inespérée (pour les turcs) autorisation de Trump mais que les menaces qui se font entendre (et potentiellement dévastatrices pour Erdogan) incitent la Turquie à ménager son engagement direct. On verra selon les réactions et si l'arrivée de nouvelles unités relancera l'action ou pas.
  10. Missions où ils n'ont tenu aucun rôle effectif... Quant au standard OTAN il reste largement théorique. Contre le PKK ce sont surtout les unités professionnelles (commandos notamment) qui sont engagées, et l'attaque d'Al Bab il y a deux ans n'a pas donné l'impression de la ruée du PanzerKorps Gudérian... Je pense surtout que les Turcs sont un peu inquiets des menaces venant de toute part, notamment US, mais que pris au piège de leurs déclarations et ne pouvant guère espérer d'autre fenêtre d'opportunité ils ne peuvent plus reculer. Ils essayent donc de tester pour a minima sauver la face et si les réactions demeurent verbales pousser leur avantage...
  11. Ce sont les Kurdes du PKK et du YPG qui ont sauvé une partie des Yezidis en 20-4
  12. Non, à ma connaissance il a été trainé au sol et étranglé par les sangles.
  13. Ils ont un projet politique qui nécessite le contrôle du territoire, et la géographie les contraint à aller jusqu’à l’Euphrate...
  14. La plupart du temps ils y ont également leur intérêt propre, ils sont rarement recrutés de force.