gustave

Members
  • Content Count

    632
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    3

gustave last won the day on April 19 2014

gustave had the most liked content!

Community Reputation

292 Excellent

About gustave

  • Rank
    Connaisseur

Profile Information

  • Pays
    France

Recent Profile Visitors

1,300 profile views
  1. Pas vraiment besoin de 14000GIs pour bloquer ce qui reste d’armée syrienne...
  2. De toute façon il y a bien longtemps qu'on n'a pas vu un couguar transporter 25 pax, surtout au Mali!
  3. Je ne crois pas que le Hezbollah, à ma connaissance en tout cas, ne soit ni au cœur des rejetés ni au cœur de l'intimidation des manifestants, ni ne s'excite et encore moins par l'usage de ces forces militaires. Je n'ai pas l'impression qu'il cherche à raviver la division intérieure, au contraire... Enfin, en dépit des conséquences de son engagement syrien, il y a assez peu de doutes sur le fait que le Hezbollah demeure fort populaire dans une large partie de la population...
  4. Il est plus difficile de s’engager proprement sur son territoire que contre des forces étrangères
  5. 3.4 enfants par femme c'est largement plus que la moyenne nationale, encore plus si l'on pondère avec les métros en séjour... Et les enfants illégaux doivent être scolarisés eux aussi… Et comme vous le rappelez ils n'ont effectivement pas les conditions pour suivre des cours au CNED, qui ne doit à mon sens pas être capable d'absorber une telle population d'élèves. Enfin, je ne dis pas que l'indépendance est la solution à ces problèmes (je n'en vois pas pour être honnête), je dis que Mayotte ne présente aucun intérêt à la mesure des coûts et défis qu'elle engendre pour la France. En conséquence sa départementalisation a été une erreur, et il me parait tout aussi déraisonnable de s'opposer à son indépendance si elle devait advenir demain.
  6. Il est même surprenant que les GAT aient tenté à deux reprises une telle action. Par ailleurs je pense qu'il ne faut pas se méprendre, il ne faut pas entendre par "combat acharné" un fort Alamo local. Les images montrent bien la faible végétation aux alentours de la BOAT, nos gars ayant bien choisi leur position, aussi je crois que l'échange entre VBCI et PU GAT a été largement à sens unique…
  7. La population française locale a aussi une natalité supérieure à la moyenne nationale. Le CNED par ailleurs n'a pas une capacité sans limite, et il faut également disposer de l'environnement approprié (lieu pour faire les devoirs, courrier, tout simplement). Enfin, le problème ne durera pas 3 ou 4 ans, il n'y a même aucune raison pour qu'il s'améliore...
  8. Le coût futur prévisible sera croissant, pour des raisons structurelles lourdes (immigration additionnée à une forte natalité imposant une croissance des infrastructures publiques et privées difficilement réalisable, notamment du fait de la capacité écologique de l'ile). Je ne vois pas ce qui pourrait changer ce constat. Quant à l'Afrique, je ne crois pas que nous parviendrons à stabiliser à long terme les choses, la croissance démographiques y est trop forte.
  9. Je ne vois rien dans tout cela qui s'oppose au fait que Mayotte n'a que peu d'intérêt au vu du coût évident de son maintien en France. Le même discours que celui de capmat sur l'influence FR en océan indien peut être tenu, avec des zéros supplémentaires, sur l'Afrique par exemple, en dépit des indépendances...
  10. Oui, je suis démasqué... Je maintiens que l'intérêt économique et géopolitique de Mayotte (merci de ne pas me prêter des intentions que je n'ai jamais exprimé quant à d'autres terres) est très faible et sans commune mesure avec les investissements nécessaires pour les exploiter. Ce qui n'empêche en rien de souhaiter la conserver, notamment du fait de la volonté de la population locale. Mais il faut être conscient de ce que cela est un coût. Et je rappelle que son statut de département est loin d'etre antideluvien, ce qui ne semblait pas causer de cauchemar chez nos décideurs... En direct de Pékin!
  11. La Chine a de nombreux intérêts que nous ne partageons pas ou ne pouvons pas partager... Quant aux dictons maison, il existe une histoire de grenouille et de bœuf qui présente un certain intérêt...
  12. Effectivement, je répondais seulement aux arguments exposant les intérêts supposés de Mayotte pour la France. Par ailleurs, les moyens demeurent une limite à prendre en compte, quelle que soit l'importance que l'on accorde légitimement à l'être humain...
  13. Mayotte un porte avion? Aucune installation militaire sérieuse locale ni envisageable (quelles lignes logistiques et comment installer des infrastructures autres que symboliques?). Intérêt pour contrer la piraterie? Cela revient à dire qu'il est intéressant d'y être pour la protéger... Préparer des scénarios est une chose, mais il s'agit de préparer des scénarios pertinents, pas de tout vouloir sans se rapporter à des intérêts, des moyens et des priorités... En l’occurrence notre présence à Mayotte n'est pas la condition indispensable pour intervenir sur nos autres possessions. Quant aux ressources supposées (ce n'est pas rien de le préciser car depuis des décennies on nous parle des trésors immergés un peu partout sans le moindre commencement de réalité la plupart du temps) elles ne sont pas sous Mayotte mais sous d'autres iles éparses (jeu de mot)... Celles-ci présentent un réel intérêt potentiel effectivement! Pour conclure valoriser, militairement ou économiquement, Mayotte couterait (coutera) un bras, pour des gains très hypothétiques ou limités.
  14. Quel contrôle? Il y a d'autres voies de passage dans cette zone, d'autant que rien ne nous autorise à interdire le passage. Et quel intérêt pour nous? Y avons-nous un adversaire potentiel ? D'ailleurs les moyens militaires déployés parlent d'eux-mêmes. Quant aux ZEE et autres nautiles, leur apport actuel et prévisible est sans commune mesure avec ce que coûte l'ile, et encore plus avec ce qu'elle coûterait si elle devait être portée et maintenue au standard métropolitain... Les poussières d'îles apportent les mêmes avantages sans les coûts... Je pousse le raisonnement mais j'ai toujours été surpris de l'intérêt imaginé de cette île. Jecroyais que l'illusion impériale était passée de mode...