cracou

Members
  • Content Count

    1,029
  • Joined

  • Last visited

Community Reputation

454 Excellent

About cracou

  • Rank
    Vétéran

Profile Information

  • Pays
    France

Recent Profile Visitors

1,761 profile views
  1. Et on en parle des chevauchées anglaises pendant la guerre de 100 ans? on en parle?
  2. C'est moi ou la parade faisait défilé de l'assoc de quartier? Deux pauv blindés en display et c'est tout.
  3. N'oubliez pas que 90% des réactions débiles des policies sont mues par la peur... Avec la quantité d'armes en circulation dans leur coin, le moindre flic pense d'abord à UNE chose: si le mec en face a une arme, c'est la merde. En France tu n'as pas ce genre de réaction car la proba qu'un mec qui fait ses courses avec sa famille ait une arme caché est infime.
  4. Tout simplement les faits. Tu utilises comme argument une situation incomparable, c'est à dire celle de l'armée rouge en 42 qui a déjà perdu 5.000.000 d'hommes et qui tente une attaque stupide devant des forces allemandes déployées et qui préparent leur propre attaque, sur un front posé et occupé Mon affirmation est "en 41 les russes ont perdu toutes leurs armées de l'ouest, s'ils avaient attaqué alors oui ils auraient perdu probablement pas mal de monde mais ils auraient évité ce qui a été le pire du pire: - 80% des avions détruits au sol - 80-90 de l'artillerie pas déployées - 70% des chars en réparation Donc la seule mise en oeuvre de ce matériel va prooquer bien plus de pertes chez les allemands et limiter la désagrégation russe. Alors oui, les allemands vont "gagner" contre ce premier échelon, mais avec des pertes majeures, en perdant pas mal de temps, sans vraiment avancer au début (ce qui va aider incroyablement les soviétiques pour mobiliser). Ta position c'est "les russes ne vont pas gagner". On est bien d'accord. Ils vont par contre générer un bordel incroyable et ne pas perdre 2 millions d'hommes dans des encerclements initiaux. " Lancer une offensive préventive en Juin 41 ça serait créer un Tanenberg/Kharkhov à l’échelle 10" Là c'est totalement absurde " Lancer une offensive géante en 41 pour les soviétique ça serait se lancer dans la nasse" Quelle nasse? Quelle contre attaque? Rien que le déploiement allemand n'était pas adapté pour recevoir une attaque (logique!). "et n’avoir plus aucune force vive lors de la contre-attaque allemande." Ils n'avaient plus de "forces vives" de ces armées en fin 41. rien de bien changé. "Enfin au niveau de la propagande et des relations internationales, l’effet d’une attaque soviétique serait assez désastreux" Bof bof... attaquer les nazis en 41 c'est pas franchement le truc que les gens ne vont pas aimer. Quelle relation internationale? Les alliés seront mort de rire.
  5. Certainement pas, c'est justement le but des lignes molotov et staline. Justement tu négliges ceux de 41 avec Joukov qui a bien montré que ça n'allait pas bien. Tu généralises un peu trop. Incompétent fort souvent mais dépassés par les évènements certainement. Le haut commandement a par contre fort bien compris le problème et a merdouillé des choses mais il a réussi à largement progresser et renforcer le front... Et si on y croit à celle là.... Le plan préventif aurait probablement fait LARGEMENT mieux que ce qui s'est passé historiquement.
  6. Ce que l'on oublie souvent c'est que les Allemands avaient un allié majeur en 41 avec eux: Staline. Tout mais vraiment tout ce qu'il a fait au début a totalement fait merdouiller son armée. Le what-if le plus intéressant est une prise de conscience de Staline ou bien un "ok, il va pas attaquer, c'est stupide, mais s'il est stupide on fait quoi?". L'action la plus stupide était d'avancer ses forces en 40 pour occuper massivement les nouveaux territoires sans assurer la logiqtique. En simplifiant une attaque allemande en 40 ou en 42 aurait royalement merdouillé (attaque sur des positions structurées et défendues). En 41 si on veut étudier la question le problème central n'est pas la nullité des russes mais leur incapacité à surmonter le choc militaire et surtout moral majeur que représente le fait de deoir combattre DANS ses frontières.
  7. En partie des allemands eux même qui ont mis sur le dos de l'hiver leur impréparation à l'hiver (ce qui n'est pas la même chose) et la résistance fanatique des russes à ce moment là. Même avant le début du début, avant le premier tome avec quelques entrevues avec Frank ou J.Sapir. J'ai laissé tomber en octobre 1942 à cause d'un australien qui me prenait la tête (je me chargeais de tout ce qui était stratégie et développement jampianso + pacifique sud). Tu as aussi raison sur Toppel. On découvre bien des choses. Sinon tu ne veut pas lire ce que j'ai dit: oui les soviériques auraient eu des pertes démentes... mais en entrainant avec eux bien plus de pilotes allemands (et ce sont les pilotes la limite, pas les avions) et en réduisant l'effet de choc des appuis au sol pour la simple raison que le polikarpov se prendra un dérouillée devant le messer mais fait largement l'affaire devant un stuka tout sul.
  8. C'est dommage de ne pas avoir dedans Glantz, le spécialiste le plus important du sujet (et d'inclure Manstein donc les écrits relèvent du travestissement historique) Bon comme tu as commencé par un argument d'autorité, à mon tour. Je ne présent pas avoir lu beaucoup. Par contre il se trouve que dans "la France continue" (où je n'ai été qu'un tout petit tacheron indigne d'avoir son nom dans la liste vu le travail fourni par d'autres) je me suis un peu tapé tout le détail des OOB en 41, l'étude des lignes Staline et Molotov et le calcul de tous les potentiels de mobilisation et des avancées. Le tout en regardant les études d'EM de la Stavka pour 41 y compris les debiefs de Jouvof et les changements planifiés (en particulier la création des brigades AT sur les trois axes principaux).
  9. Tu montres une certaine méconnaissance du sujet.... Comme le dit Akhilleus, l'hiver n'a pas "sauvé" les russes. Si tu veux parler de climat, alors oui la raspoutitza a aidé (les deux camps d'ailleurs). Cela dépend de ce dont tu parles: les pertes sont immenses en 41 mais très fortement liées aux prisonniers (qui sont bien souvent des civils mobilisés). On dit souvent l'armée rouge a perdu 3.000.000 d'hommes en 41. En gros c'est 750.000 morts, 1.300.000 blessés ou divers, 2.300.000 de prisonniers et 500.000 réservistes capturés. On voir bien que le gros des pertes est lié aux encerclements et pas aux pertes militaires pures. Sur ce sujet les pertes de l'axe sont aussi énormes: 220.000 morts, 750.000 blessés. Le rapport en perte "militaires" est juste de 2/1 ou 3/1. Si on compte les prisonniers ça fait du 5/1 C'est pour cela que c'est tendu pour les allemands: la moindre perte de temps, le moindre délai, le moindre préavis et c'est des km de progression foutus et c'est 50.000 hommes de plus par jour mobilisés et donc encore plus de perte de temps etc. Alors oui, vi l'état des armées les Allemands auraient aussi fait des pertes et bien progressé mais militairement ce serait bien plus tendu. N'oublions pas que les 2.500.000 de prisonniers seront assassinés d'une manière ou d'un autre. C'est exactement la même histoire.
  10. oui, les pertes allemandes sont loin d'être anecdotiques. Ce qui l'on oublie trop souvent c'est que, comme à chaque fois, c'est passé limite limite pour les allemands. Pour être honnête, chaque heure gagnée par Staline pour déclencher les mesures de défense se serait traduit par des pertes insensées pour les Allemands. Je ne veux que citer UN exemple très connu: En gros les avions soviétiques étaient sur les bases principales , en avant, sans protection, sans alerte. La situation unique et totalement inespérée. Avec 1h de préavis les soviétiques pouvaient faire chauffer quelques moteurs et avoir plus d'avions en l'air (un peu) Avec 2 h, une partie des chasseurs était en l'air et on commençait à disperser le reste et la DCA se mettait en place Avec 3h, la dispersion progressait Avec 4h certains appareils avaient le temps d'aller sur les terrains secondaires... car plein de terrains étaient trop avancé (et donc à porté de l'artillerie allemande) Avec 1 jour alors là ça devenait franchement tangent pour les allemands car ils auraient visé des bases soit vides soit bien défendues. En même temps le simple déploiement des unités d'artillerie, même avec des dispositions débiles ou sans trop de munitions aurait changé pas mal de choses. Alors oui, il est probable que les pertes soviétiques auraient été très importantes mais même avec un rapport très défavorable cela aurait été incomparablement meilleur que dans la réalité. Si je veux faire simple: les sociétiques ont perdu en gros 2000 appareils au tout début dont en gros 1600 au sol.... (je simplifie scandaleusement). Les allemands ont perdu 150 appareils en deux jours (sur environ 2300). Rien que le fait de mettre en l'air ces 1600 appareils et même avec un ratio de perte à 10/1 (qui finalement était moins pire) , cela fait exploser les pertes allemandes. En plus le plan allemand était par endroit techniquement débile ou plus exactement supposait que TOUT allait bien. Envoyer les bombardiers ou les stukas sans couverture de chasse c'était uqand même osé.
  11. Certainement pas: https://fr.wikipedia.org/wiki/Richard_Sorge Il a écrit le 30 mai 41 que l'attaque arrivait puis a précisé le jour exact alors qu'il était à l'ambassade d'allemagne au japon (et bon il est fortement probable que le HC japonais était au courant des bases). Les Allemands en étant nazis ont raté leur seule chance potentielle: tout baser sur un effondrement en mettant de suite les nationalités au pouvoir.
  12. euhhh.... Vous oubliez un truc dans les plans: pour les allemands il n'a JAMAIS été question de se battre après 1942. Le postulat de base (débile mais c'est comme ça) des allemands c'est que le système soviétique va s'écrouler sous l'effet de l'invation des des forces de rupture internes (minorités, nationalités, luttes de pouvoir). Tout a été conçu pour que l'état soviétique s'effondre et... ben c'est tout. C'est le principe politique. Parler d'offensive au nord, au sud, de concentration... tout est secondaire devant l'objectif qui est de capturer le plus de territoire pour provoquer un effondrement total. D'ailleurs, et c'est ce qui est très paradoxal, toute offensive sur un point précis aurait probablement très fortement aidé... les russes! Ben oui: alors ils ont plus de temps pour se remettre ailleurs et chaque jour gagné où que ce soit c'est 50.000 soldats (en fait personnes mobilitées) sauvés et qui ont le temps d'entrer dans les rangs. N'oubliez pas que si les prisonniers de 41 avaient eu le temps de tirer ne serait ce qu'une seule balle alors les allemands n'auraient jamais dépassé Kiev.
  13. En fait les tercios interiennent à une période très spécifique où les armes à feu existent mais ne dominent pas encore. Paradoxalement les tercios n'ont pas été tant que ça un succès. C'est très paradoxal de dire ça mais je m'explique: en rase campagne l'entrainement et la formation aident énormément. Tactiquement ils sont très forts mais il y a trois très gros défauts: - ils sont effroyablement chers et en pratique lessivent l'économie espagnol malgrès l'argent des amériques. En pratique l'Espagne est totalement appauvrie à la fin des guerres - ils demandent un schéma tactique favorable que ceux d'en face ont bien fini par comprendre et refuser. En gros les Hollandais ont toujours évité ça si possible. - ils ont été trop efficaces en 1550-1600 ce qui a scérosé l'approche espagnole
  14. Oui et non. Ce qui s'est passé c'est le les Allemands ont attaqué, par coup de bol, àl'exacte seconde où ça passait mieux. Je m'explique: l'année d'avant les forces étaient alignées sur la ligne Staline. Elle était moisie mais permettait de limiter les pénétrations et surtout l'armée était à 100+250km des frontières donc avec un délai de moblisation raisonnable et 20 ans d'infrastructures derrière. En fin 41 la ligne Molotov aurait été terminée ou presque donc de nouveau une ligne dure à franchir. Ok les allemands seraient passé mais en perdant du temps et chaque jour de mobilisation en plus c'est 40.000 à 70.000 hommes de plus dans l'armée, correctement déployés. Bref la fenêtre de tir allemande était réduite à mai-aoû 41. E, 42 l'armée Rouge les aurait probablement balayé rapidement. Non pas qu'ils auraient été meilleur mais avec la simple production réelle des T34 et KV1 plus 1 an de formation des équipages dessus plus les Sturmovic en nombre, c'était la cata allemande asurée (en plus des unités préues comme les brigades AT prévues justement sur les axes réesl de pénétration allemands). En gros tout est un coup de bol total des allemands et d'ailleurs la croyance de Staline à la non attaqué était pas totalement débile: l'attaquer était fondamentalement stupide.... sauf à exactement cet instant.
  15. Ce qui est marrant c'est q'ils vont se battre pour ne pas y aller car le PM va prendre des baffes. Donc ils vont nommer une bouze.