cracou

Members
  • Content Count

    1,092
  • Joined

  • Last visited

Community Reputation

493 Excellent

About cracou

  • Rank
    Vétéran

Profile Information

  • Pays
    France

Recent Profile Visitors

2,185 profile views
  1. Nonnnn, pas de fusées de retard. Des fusées radar (plus exactement micro ondes). Ce qui change tout.
  2. Maintenant si missile, quel est le con qui a tiré? Hypothèse 1: kevin l'abruti Hypothèse 2: il tire sur un autre truc (comme un drone) et le missile va n'importe où Hypothèse 3: (pour faire plaisir aux complotistes) on tire sur un drone qui redirige exprès le missile sur le liner.
  3. Si on regarde les chiffres la DCA n'est pas géniale... Plus exactement sur 100 avions japonais 7 mettent un coup au but. La DCA descend 9% des avions classiques et 66 des kamikazes. En fait les 127 perturbent plus la viée et les 40mm dscendent la majorité des avions. Attention: en fait ces chiffres dates avant tout de 44-45 et les cibles étaient souvent les DD. Il est assez rate qu'on ait eu une attque majeure contre les BB.
  4. Les VT fuzes sont effectement très importantes en 44-45. Les cuirasés Japonais n'étaient pas plus gros que les US à l'exception des Yamato/Musashi. La DCA Japonaise était assez lamentable en gros calibres. Manque de direction radar et effectivement fisées mécaniques. Les VT sont cinq fois plus efficaces. https://en.wikipedia.org/wiki/Proximity_fuze Je dois avoir les chiffres quelque part: http://www.ibiblio.org/hyperwar/USN/rep/Kamikaze/AAA-Summary-1045/index.html#II tu as le détail par arme et fusée
  5. En fait les deux camps savaient que c'était merdouilleux au possible: la réalité faisait qu'il était impossible de passer dans un senscomme dans l'autre. Je m'explique: le niveau de déloiement était tel qu'il y avait en gros trois scenarii: - l'attaque brusquée: les divisions russes reçoivent un message qui dit "droit devant de suite et ranafout du reste" - l'attaque directe planifié: en gros on renforce bien les unités en Allemagne et droit devant. Préavis de quelques jours. - Renforcement maximal après mobilisation. Les cas 2 et 3 ne laissaient aucune chance aux soviétiques non pas qu'ils soient mauvais mais parce que l'OTAN ne pouvait que le remarquer et répondre de même. Sauf que l'OTAN avait moins loin à aller et il lui était possible de se déployer plus facilement tant que ça ne bougeait pas. On savait aussi que les sociétiques avaient des cycles de formation (typiquement deux classes d'age par an) qui laissaient les unités foireuses pendant des intervalles de temps précis. L'attaque brusquée finalement était la plus dangereuse et la plus imprévisible mais aussi celle qui risquait le plus de merder chez les soviétiques car entre "l'unité est prête" et "il manque un truc au T72 1564 et l'autre il lui manque une chenille"... Ceci dit il y a une chose qui a permis de ne pas avoir de guerre: pourquoi exactement les gens allaient se battre? L'OTAN n'avait strictement aucune raison d'attaquer (pour prendre un pays arriéré?) et les soviétiques ne pouvaient pas y gagner grand chose (à part une allemagne détuite.... et pour quels gains réels dans le monde? Si ce n'est la fin des importations de blé et probablement un effondrement du système économique.
  6. J'aimerais bien que les média arrêtent de dire n'importe quoi. Je vois un mélange de "roquettes", "missiles de croisières", "missiles balistiques" (remarquez bien qu'une roquette suit une trajectoire balistique après accélération aussi si on veut être précis) Rien à voir entre un RPG7 bricolé et un Shahab. Rien à voir non plus dans le guidage (en fait tout le monde sait faire un missile, ce qui compte c'est le guidage et c'est plus tendu que prévu).
  7. La vraie question est "qu'est ce qui était ciblé". Si les missiles sont tombés soigneusement dans le vide sur une piste vide à cette heure là ou un truc du genre, c'est alors un message politique etle but est de faire du bruit en interne chez les iraniens. A voir si les USA comprendront et ne se vanteront pas d'un bilan nul. Maintenant on n'est pas à l'abris d'un ciblage foireux qui touche ou d'un véritable ciblage des casernements et là c'est plus tendu.
  8. En fait il n'y a pas de calcul dans ce genre d'ordinateur, il y a simplement une observation à la fin de l'état engengré par un algorithme. Quand par exemple on veut trouver le chemin optimal entre deux points le parcours le plus observé est le meilleur... Donc on répète les observations.
  9. Nana, pas du tout, je suis économètre / statisticien mais jevoyais des shadocks tenter tout et n'importe quoi :)
  10. Ce qui veut dire "on teste le truc 15615". Ca marche pas. On teste le 15616. Ca marche pas non plus". Gnignigniiiii
  11. De nombreuses personnes parlent de l'ordinateur quantique mais voient assez à quoi ça peut servir. En caricaturant ils sont là pour résoudre les problèmes NP difficiles c'est à dire essentiellement des problèmes d'optimisation tordus non réductibles à des modèles de programmation linéaire ou équivalents (en tout cas solubles en temps polynomials). Cela peut servir par exemple à résoudre des problèmes de trajectoire, modélisation, trajets etc .... La cryptographie n'est qu'un élément mineur et finalement assez stupide. On dit souvent que les ordinateurs quantiques peuvent faire sauter les codes.... Certainement pas. Ils euvent résoudre une carégorie spécifique d'algorithmes clef privée/ clef publique. Mais bonne chance pour résoudre n'importe quoi d'autre. Il ne rédoud certainement pas des problèmes avec un "grand nombre de valeurs" mais ceux où le nombre de solutions à tester est grand (ce qui n'est as exactement la même chose).
  12. En 36 si on n'a pas attaqué c'est par l'aviation a dit qu'elle n'était pas prête En 39 si on n'a pas bien attaqué c'est à cause de l'aviation En 40 si on a foiré c'est à cause de l'aviation (et de plein d'autres trucs mais surtout). Je m'explique: en 36 lors de la remilitarisation c'est l'aviation qui a dit qu'ils ne pouvaient pas (alors que c'était de l'intox allemande). En 40: - l'aviation tactique de soutien est à la rue et a des tactiques stupides - l'aviation de bombardement n'existe tout simplement pas (elle est en réaremement) - l'aviation de chasse a des tactiques dépassées, n'est pas organisée (soumission aux armées), est divisée, souffre d'un manque d'avions ET d'un manque de radars ET d'un manque d'observateurs (pour guider) ET d'un commandement centralisé de chasse ET d'une organisation de réarmement (les pilotes doivent aller eux même en usine chercher les avions au lieu d'avoir un corps auxiliaire pour le faire) ET d'un manque de DCA sur les aérodromes ET d'une absence totale de vision globale ET d'une absence totale de liaisons air-sol. Pour caricaturer les patrouilles françaises décolent en retard pour faire de la chasse libre sur une zone donnée, comme en 18. La simple couverture centralisée aurait provoqué une catastrophe chez les allemads (car le stuka est en fait une merde absolue en combat aérien). Alors oui cela ne change pas tout mais c'est probablement l'élément unique le plus important. Après on peut aussi parler de l'aveuglement Belge (car si les forces françaises avaient été déployées depuis plusieurs mois en Belgique, bonne chance pour les Allemands pour passer, vraiment), de la nullité de la politique d'alliance française, du manque de DCA, de la gestion merdique des forces AA et AT. Du manque de formation de l'infanterie et surtout de la nullité absolue du haut commandement français.
  13. Ben non, c'est justement pas ce qui est fait. Ils vont se balader vers la Hollande et les autres se déploient au mauvais endroit. Et les criminels sont les gens de l'aviation qui ont totalement merdé la stratégie et le réarmement.
  14. En 40 la nullité absolue du commandement est clairement responsable. Je parle surtout de la nullité de la prévision et de la planification. Le front populaire avait donné les moyens (si si) mais le sabotage vient de l'armée de l'air (formation en nombre!) et surtout de Pétain et sa clique qui a totalement merdé quand il était au gouvernement. Après les politiques furent coupables de nommer Gamelin, mais pas du reste.
  15. Certainement pas... en France (pour commencer). Ensuite ce genre de cour est spécifique aux USA: cela relève de l'intime conviction si on regarde bien et de toute façon c'est un acte politique. Clairement... non. Aucun rapport. Quand tu corromps le flic pour qu'il te mette pas la prune, le juge se contretape du fait que l'amende était légitime ou pas. Clairement non. Il existe un truc appelé ministère de la justice et c'est même, oh miracle, leur travail. Et même qu'ils signent des conventions d'un pays à l'autre. Et même que ces enquêtes sunt publiques avec même des avocats pour défendre les gens. Demander à son avocat personnel de gérer l'affaire est du plus haut grotesque pour tous les juristes du monde.