Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

cracou

Members
  • Posts

    2,342
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    7

cracou last won the day on April 30

cracou had the most liked content!

Reputation

2,698 Excellent

Profile Information

  • Pays
    France

Recent Profile Visitors

4,593 profile views
  1. Je rappelle que Lyman n'est pas une nouvelle, c'est une ville perdue depuis longtemps puisque les UKR s'alignent sur la rivière en échangeant des pertes russes contre du terrain. C'est pas ce côté là le coin chaud. A Pospana et dans ce coin, il doit vraiment faire super malsain car les UKR tapent probablement avec tout ce qu'ils ont et les russes doivent avoir des pertes démentes car leur propre ravitaillement ne peux passer que sur une route unique. Rien que des tirs d'interdiction doivent faire mal. En face les Russes doivent taper aussi en masse et toute la région doit être invivable.
  2. Recul général des UKR sur la 2eme ligne de défense? (derrière Pospana)? Un village au sud semble être pris et cela ne peut arriver qu'en cas de recul général sur une autre ligne.
  3. Totalement. Quand pendant un siècle une école forme structurellement des officiers qui conduisent à des catastrophes, on peut commencer à se poser des questions. En tout rigueur le problème se pose plus à partir du niveau de colonel puisqu'en dessous il n'y a souvent pas grand chose à reprocher. En 70 le haut commandement était à la rue (voir en mode trahison comme Bazaine). En 14, au niveau division et au dessus c'était la foire à la saucisse. En 40.... pas de commentaire sur l'organisation du haut commandement et tout jusqu'au niveau corps d'armée. En 54 on s'est encore signalé pour notre profonde compréhension de la logistique Viet-Min. C'est pas super glorieux tout ça. Bien souvent la solution est venue de plus jeunes capables d'évoluer. Et c'est exactement ce qui se passe en UKR: visiblement une jeune génération avec des sous off formés à l'occidentale et une vieille garde qui restait sur des schémas soviétiques.
  4. Sans revenir sur le sujet, je rappelle qu'en 70, en 14, en 40 et en 54, le principal responsable des défaites, c'est le haut commandement et que les mecs de base ont fait comme ils pouvaient et comme on les a (mal) formés. C'est ce qui devrait je crois être gravé sur la porte de Saint Cyr: "messieurs, à chaque fois c'est d'ici que ça a déconné".
  5. Ah? Avec quoi. Ben oui, c'est un matériel à protéger donc on peut penser qu'un radar de base sera pas loin. Et partant de là soit c'est un petit drone à faible porté (plus difficile à voir) soit c'est un gros. Dans les deux cas un manpad peut le faire. vivivi, comme si la marine russe était capable de viser des cibles non fixes.... Depuis des mois ils prouvent que leur boucle de communication sur cibles non fixes est moisi. C'est pour cela qu'ils n'ont pas été capable d'avoir la peau des S300. Exact. Pas bien compliqué de prendre des camions poubelle , de les vider et de leur coller un gros tuyau peint en vert. Du haut ça fait un Cesar assez potable.
  6. Quand on voit la réalité, rien qu'avoir un stock important de machins de base qui ne périment pas, ce serait suffisant pour la majorité des cas. Prenons aussi du recul: a quoi peut bien servir tout l'armement qu'on a? Quels pays pauvent justifier l'existence d'armements de haute technologie? Il y a TROIS cas. 1) l'expédition contre des barbus ici ou là. Mali, Afghanistan et équivalent. Supériorité aérienne totale de nos forces, guerilla... 2) la guerre contre une puissance intermédiaire. L'Iran qui déciderait d'attaquer un truc, le Brésil qui pète un cable.... C'est un état qui est une puissance régionale mais qui ne peut pas menacer directement la France en tant que tel. Eventuellement ses possessions et son flux logistique. Dedans on peut compter par exemple le Japon. Mais même en fumant des paillettes, le scénario de guerre contre le Japon est loin. 3) La guerre "totale" à l'ancienne dit de haute intensité avec attaque sans retenur du potentiel industriel. Et là le nombre de pays qui peut nous menacer est très réduit: a) La Russie qui doit traverser 4 pays pour nous atteindre et qui vient de montrer qu'elle sortait du jeu b) la Chine qui a plus contre nous une arme économique et qui, à la rigueur, pet venir en Nouvelle Calédonie c) l'Inde... sauf que c'est dans la pratique un allié de fait depuis longtemps et on voit vraiment pas quel casus belli on pourrait s'inventer Et donc dans quel scénario aurait on besoin de quoi? Les conflits les plus crédibles supposent avant tout des attaques aériennes à longue distance ou le soutien d'un morceau du pays (Guyane, Wallis et Futuna). Donc il faut de l'aviation et des sous marins (les navires de surface, ça fait cible). Et sinon? On a vraiment besoin de chars? Pour le prix d'un char (sans sa MCO) e peux me payer 200 drones suicide. Perso je pends les drones
  7. oh que si. Vu les pertes on aurait déjà éclusé les Leclerc et les Brennus. On en serait aux B2 de base...
  8. J'adore ce genre de post "ouin ouin, on ne voit pas de photo de tel truc, moi j'ai l'habitude de regarder NRJ12 et de tout voir de l'émission, là on peut croise que Kevina a couché avec Dylan parce qu'on n'a pas vu les images".
  9. En fait pas vraiment. Les Russes ont foncé droit devant et il n'y a eu que quelques accrochages. Par contre les UKR ont eu le temps de faire sauter quelques ponts, ce qui a eu un gros effet sur la logistique. Les Russes en avançant ont perdu du temps sous le feu des drones et de leurs merdouillage logistico organisationnel. En clair les têtes de colonnes se sont fait ramasser et le reste n'a pas pu se déployer vu la bour (ce qui explique les monceaux de trucs embourbés du début). A chaque fois c'est particulier: dans les villes , à chaque fois le problème a été que les russes n'ont pas été capable d'avancer dedans et ont préférer contourner... quand c'était possible. Cela a laissé des flancs en l'lair que les UKR ont fortement tapé. Visiblement les UKR ont merdé et les généraux du coin se sont fait limoger. Les russes sont arrivés sur le pont de Kherson en une matinée donc c'était droit devant à fond. Très clairement un problème de déploiement et anticipation car au grand minimum le pont aurait dû bloquer l'avancée Russe. Rectification: ils ont essayé et se sont plantés à de multiples reprises. Normal vu que la zone est bien fortifiée et que le forces russes étaient principalement la milice autonomiste.
  10. Euhhh.... en fait.... Tu te rends compte que dans notre état normal on fait déjà caca dans les coins? Et la ralonge? Elle sert à quoi la ralonge?
  11. Drone voler quand même. Surtout quand homme blanc tripote son bouton. Grand Sachem.
  12. C'est totalement grotesque. 5 mois pour sortir 15 vieux machins. C'est du foutage de gueule. Laser pas aimer brouillard et nuages. Ni pluie d'ailleurs. Ni la neige. Sur le front de l'est c'est ballot.
  13. Ca fait longtemps que les russes n'auraient pas pu avoir un seul obus puisque tous leurs ponts sur 100km auraient été détruits. C'est un peu le principe de nos missiles et autres bombes guidées: détruire l'infrastructure qui permet le combat pour ne pas avoir à combattre. Bon après je dis pas non plus que c'est parfait. Là notre situation militaire est vaaaachement supérieure à celle d'il y a 3 mois car le plus grand méchant crédible s'est usé les dents.
  14. La logique selon laquelle les allemands ont perdu à cause de l'hiver est tout aussi stupide que celle selon laquelle les japonais ont perdu à cause de... quoi que ce soit. Ces deux dictatures ont tout simplement fait un pari (qui s'est avéré être faux). Le pari est qu'ils pouvaient zerguer les ennemis (zerguer veut dire dans le domaine du jeu vidéo utiliser toutes tes ressources pour construire rapidement une super armée pour écraser le mec d'en face, en sacrifiant ta résistance à long terme et en investissant moins en capacité de production. Si le joueur d'en face tien le premier choix, il gagne à la fin). Les allemands ont fait un pari: que l'armée soviétique DEVAIT s'effondrer en automne au plus tard. Tout était conçu sur ce postulat. Donc au lieu de transporter des uniformes, on transporte des munitions en plus. C'est un choix délibéré. Ce n'est pas l'hiver qui a arrêté les allemands, c'est leur postulat faux motivé idéologiquement. Si les allemands avaient voulu mieux se comporter en hiver 41, il fallait moins avancer pour garder une logistique potable. On ne peut pas avoir les deux. En fait en 41 l'attaque des soviétiques ou celle des USA par les Japonais ont mal été anticipées par les alliés car elles sont fondamentalement.... stupîdes. Elles n'ont aucun sens pour ces gens censés au courant de la réalité... mais on parle de dictatures fascistes. Tiens, c'est pas comme si le dictateur Poutine avait pas lançé une guerre avec des postulats sur le comportement UKR.
×
×
  • Create New...