Mistigun

Members
  • Content Count

    58
  • Joined

  • Last visited

Community Reputation

23 Excellent

About Mistigun

  • Rank
    Débutant
  • Birthday 02/22/1998

Profile Information

  • Gender
    Male
  • Pays
    France

Recent Profile Visitors

810 profile views
  1. Voilà un commentaire qui se montre déjà plus rassurant, merci beaucoup !^^ Personnellement, c'est surtout sur mon alimentation bien trop carnée et basée sur les produits les moins chers des supermarchés lyonnais que j'ai, je pense, le plus d'effort à faire. Sinon je ne me déplace qu'en transport en commun (tram, métro, train) parce que en vivant à Lyon intra-muros il faut vraiment être masochiste ou en avoir vraiment besoin pour s'encombrer d'une voiture x) Mon appartement n'est pas climatisé et jamais chauffé au-delà de 18 degrés en hiver, donc je pense que ce n'est pas trop mal même si on peut toujours faire mieux Par contre, par rapport aux visions de l'avenir de certains intervenant ici, personnellement j'imaginais plutôt pour la seconde partie du siècle un monde où les distances sont certes rallongées (déclin du transport aérien et maritime), la nourriture moins abondante et variée (pas forcément une mauvaise chose) car plus difficile à produire et que l'on ne ferait plus venir de très loin. J'imagine aussi une période troublée avec de nombreux conflits, mais dans mon esprits ils seraient plutôt situés en Asie ou en Afrique. A vrai dire j'ai du mal à imaginer le retour de conflits intenses en Europe du fait du gros travail de connaissance mutuelle fait par les européens entre eux, je veux dire par là que, même si on a nos rivalités et différences, on ne se haït plus comme certains africains ou asiatiques se haïssent entre eux. Mais bon, le manque de ressource doit sûrement dépasser ce genre de choses... J'imaginais aussi que l'Homme pouvait maintenir son niveau de vie et garantir sa survie, même à 9 ou 10 milliards d'habitants, en modelant la Terre encore davantage à son image, en sacrifiant la grande majorité de la biodiversité au profit de ses besoins en nourritures et en énergie, mais je pense que le changement climatique induit par de tels actions ne nous le permettrai pas (je doute de la clarté de cette phrase x) ) Enfin, une dernière pensée qui me vient assez souvent à l'esprit, même si elle me semble assez bête et d'une autre époque, mais je me dis que je n'aimerais pas que ma génération ou celle de mes enfants soit la première depuis 1939 à être appelée sous les drapeau en masse pour, par exemple, empêcher 200 millions de migrants climatiques d'entrer en Europe, ou pour aller piquer de l'eau/terres arables/minerais/ressources énergétiques à tel ou tel voisin ou pays plus lointain (en l'écrivant ça paraît encore plus stupide x) )
  2. Bien que ce sujet soit extrêmement intéressant et qu'il est primordial de l'adopter tant sa place est importante pour l'avenir de nos sociétés, il n'en reste pas moins terriblement anxiogène... Tellement que du haut de mes 21 ans j'en viens à parfois me demander si ça vaut la peine que je termine mes études ou que j'essaye de fonder une famille dans un avenir pas si lointain, puisque l'on va peut-être tous mourir/vivre l'époque la plus difficile de l'histoire de l'humanité avant même que j'ai atteint la fin de mon espérance de vie actuelle x)
  3. Mais ça serait plus rapide si il s'agissait de projeter nos forces en Allemagne ou à nos frontières non ? D'ailleurs, bien que je pense la Suisse capable d'opposer une certaine résistance dans ses montagnes, qu'en est-il de l'Autriche ? Parce que si les Alpes autrichiennes sont ouvertes, ça conduit tout droit au Nord de l'Italie.
  4. Par exemple, quelqu'un a-t-il une idée de la quantité d'hommes et de matériel que la Russie pourrait rapidement envoyé au combat en Europe centrale sur un court préavis ? Et il peut également y avoir l'option d'essayer l'adversaire sur un terrain difficile: les Alpes suisses ou autrichiennes, des fleuves polonais/allemands (je ne les connais pas très bien) ?
  5. En fait dans ma tête j'imaginais un peu ce scénario comme dans le film, genre un peu comme une attaque E.T surprise, mais qui ne sont pas équipé avec des technologies si évoluées qu'ils nous explosent sans effort. Ils ont des équipements équivalent à par exemple des Léopards 2, des Typhoon/Rafales, ce genre de trucs. Ils débarquent en Allemagne du Sud-Est et progressent dans toutes les directions, dans l'Allemagne, la République Tchèque, l'Autriche, la Suisse, la Pologne. Ils visent une conquête globale, au moins sur notre continent pour commencer. Ils avancerait lentement le temps de jauger la manière dont on se bat et aussi parce qu'ils ferait en sorte de se débarrasser des civils, notamment en les poussant à la fuite, des zones qu'ils occupent. Donc ce que je voulais savoir, c'est à l'échelle du continent européen comment on pourrait gérer ça alors que justement c'est pas trop dans nos plans une défense de territoire à grande échelle. Quelle quantité de matériel la France et les autre pays peuvent ressortir des stock, combien d'hommes ils peuvent mobiliser (armée, gendarmerie voir police), et si on tient un peu, quel genre de mobilisation industrielle est possible ? A votre avis est-ce que les USA ou la Russie s'engagerait dans se conflit si leur territoire ne sont pas encore en danger immédiat, et si ils s'engagent, que peuvent-ils envoyer rapidement ? Je sais que ça doit faire très brouillon comme sujet, mais c'est vrai que c'est plus difficile que ça en a l'air de ficeler un truc potable ^^
  6. Bonjour/Bonsoir à tous ! J'interviens peu sur ce forum même si je lis assidument nombre de contributions de ses membres, et aujourd'hui je me lance ! J'ai revu le film Edge of Tomorrow avec Tom Cruse dans le rôle principal, et je me suis demandé quels moyens (humains, industriels, financier...) les pays européens pourrais mobiliser, et en combien de temps (6 mois, un an pour se mettre en position de livrer un conflit massif en urgence ?) si un peu comme dans ce film une armée hostile apparaissait de manière imprévue en Europe, genre quelque part comme au Sud-Est de l'Allemagne. Exit ici le coup de l'adversaire qui remonte le temps quand il perd pour changer le résultat ou les aliens hyper balaise qui nous explosent, partons juste de principe que c'est une invasions à grande échelle par un adversaire disposant d'un grand nombre d'homme et dont les forces armées sont équipées au niveau de ce que si fait de mieux dans le monde aujourd'hui dans les domaines terrestres, aériens, cyber... Mais qui ne dispose pas de forces navales ou d'armes de destruction massive, et nous allons exclure l'usage des M51 francais ou des Polaris britannique. L'emploi de l'ASMP peut peut-être toutefois se discuter^^ Enfin bon voilà, c'est mon premier sujet, j'espère qu'il n'est pas trop bidon et qu'il pourra intéresser certain d'entre vous !
  7. Mistigun

    F-22

    Merci à tous pour vos réponses !
  8. Mistigun

    F-22

    Bonsoir à tous ! J'ai vu sur l'article wiki de la supercroisière que le Rafale, l'Eurofighter, le Gripen NG et le F-22 seraient capable de supercroisière. Or il me semblait que seul le F-22 en était capable. Le simple mortel que je suis se présente du coup à vous pour chercher des réponses et/ou des infos complémentaires ! L'article de wiki en question: https://fr.wikipedia.org/wiki/Supercroisière
  9. D'ailleurs il me semble que l'équipage de ces bâtiments a été rebu à la hausse de manière non-négligeable et que les équipages ont/vont même être doublé pour augmenter le nombre de jour à la mer des navires, non ?
  10. C'est vrai qu'en agro-alimentaire, du moins en Europe, les boîtes françaises ont tendance à racheter tout ce qui peut l'être chez nos voisins. Et nous restons l'un, si ce n'est le, pays le plus visité du monde
  11. Surtout que les deux PA britanniques, c'est plus un PA et un porte-hélicoptère de luxe. Et en plus c'est pour mettre des F35 sur le PA...
  12. Bonsoir, pour ce qui est du blocage de l'université Jean-Jaurès à Toulouse, j'ai un très bon ami à moi qui y est étudiant et je fréquente le groupe Facebook de l'université, et là on se rend bien compté que c'est une archi-minorité d'étudiants d'extrême-gauche qui ont littéralement pris en otage les autres étudiants et leur année scolaire. De plus, toute publication contraire à leurs convictions fait l'objet soit de censure soit d'un déferlement de haine sur Facebook, les administrateurs n'hésitant pas à supprimer les posts dont il n'approuvent pas l'orientation politique. Personnellement je trouve que c'est dramatique qu'une si petite minorité puisse imposer ses vues de cette manière tout en traitant tous le reste du monde de fascistes à la solde du grand capital et du patriarcat (c'est littéralement ça sur leur groupe Facebook).
  13. Là ces derniers temps je ne souhaite qu'une chose, c'est qu'Erdogan et les fanatiques derrière lui prennent enfin la branlée qu'il méritent. Parce que même si les pays occidentaux ont l'air de ne pas le prendre sérieusement, je n'aimerai pas être celui qui poussera l'Europe à bout et aura a l'affronter dans un conflit d'envergure. Je n'aimerai vraiment pas être le type qui réveillera l'Allemagne, l'Italie, voir l'Espagne (ou tous les autres européens) et qui forcera la France et/ou la Grèce a vraiment montrer les dents. Parce que même si la Turquie n'est pas un petit pays, ce n'est pas un géant, et elle joue à un jeu très dangereux...
  14. Pour les quelques turcs avec qui j'ai pu "discuter", et qui pour la plupart ne sont jamais allés en Turquie sauf pour des vacances, Erdogan mérite tout ces pouvoirs parce qu'il rendrait la Turquie "puissante"...
  15. Personnellement, là où j'habite, j'ai le droit à la fois aux turcs qui pensent que leur pays est une futur superpuissance qui écrasera tous le monde et les français défaitiste qui pensent que ni la France ni l'Europe ne peuvent se permettre de ne serait-ce ouvrir leur bouche dans ce monde. Mais en réalité, vu les rapports de forces économiques (et même militaires) entre la Turquie et l'Europe, j'ai plutôt l'impression que l'UE peut "rayer de la carte" la Turquie (= la ruiner) juste en déchirant les divers accords économiques conclus avec elle. Ça ne serait pas indolore pour l'UE, mais tellement plus difficile à supporter pour la Turquie, et ce genre de trucs, soit ça calme direct, soit ça fait faire encore plus d'erreurs.