Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Stark_Contrast

Members
  • Posts

    848
  • Joined

  • Last visited

Everything posted by Stark_Contrast

  1. @patrick La façon la plus simple de présenter les choses est peut-être qu'ils ont tous deux des capteurs de fusion, mais que le pilote du F-35 aura beaucoup plus d'intégration, beaucoup plus d'informations, avec beaucoup moins de travail pour les obtenir. Des éléments tels que les nacelles de ciblage doivent encore être attribués manuellement et leur fonctionnalité est limitée. C'est pourquoi j'ai utilisé cet exemple et le pilote doit évaluer ce qu'il voit à l'aide de son cerveau sans assistance supplémentaire. Aussi impressionnants que soient les systèmes du Rafale ou du Super Hornet ou d'autres systèmes, ils ont toujours besoin de la nacelle de visée. Il est censé falloir environ 5 ans à un "vrai pilote de chasse" pour apprendre à intégrer dans sa tête tous ces capteurs dans un Super Hornet. Et c'est pourquoi c'était un peu surprenant quand : "Je n'ai jamais rien vu de tel auparavant", déclare le colonel Joshua Wood, commandant du 388e groupe d'opérations. "Ce n'est pas une mission dans laquelle vous voulez qu'un jeune pilote vole. Mon ailier était un tout nouveau pilote de F-35A, sept ou huit vols après sa formation. Il prend la radio et dit à un pilote expérimenté, ayant 3 000 heures de vol et pilotant un avion de quatrième génération très performant. "Hé mec, tu dois faire demi-tour. Tu es sur le point de mourir. Il y a une menace dans ton nez." L'armée de l'air affirme que le pilote en question a marqué quatre "kills" au cours de ce combat d'une heure. "Grâce à sa furtivité, le F-35 peut se rapprocher des menaces plus que beaucoup d'autres avions. Combiné avec la performance des capteurs fusionnés sur le F-35, nous pouvons contribuer de manière significative à la majorité des missions", déclare Morris. "À mesure que cet avion arrive à maturité, nous continuons à le voir comme un multiplicateur de force important dans un environnement où les menaces sont nombreuses. Red Flag a été un succès pour nous et a rendu nos jeunes pilotes plus meurtriers et plus confiants." Certaines de ces choses vont dans le territoire "à prendre ou à laisser". Nous pourrions avoir des fils entiers pour débattre de ce sujet, tout comme de la définition de la 5e génération, de la furtivité active et d'une foule d'autres choses. Mais la façon la plus simple de présenter les choses est la même analogie avec le sport : on peut être un grand joueur de football dans une ligue récréative du week-end, mais cela ne fait pas le poids face à une équipe professionnelle de première ligue. C'est le même jeu, mais la différence est perceptible. Ce n'est pas la meilleure analogie, je l'admets. Je ne suis pas Antoine Griezmann en termes de capacités ou de caractère, mais je peux jouer au football. Mais je ne suis pas un joueur de football comme lui. si c'est tout pareil, alors c'est tout pareil. Je ne pense pas qu'il y ait assez de mots à la mode ou d'analogies simples pour convaincre qui que ce soit, et il est évident qu'il ne faut pas parler des choses classifiées, ce qui est un autre aspect important mais qui ne peut pas vraiment être partagé avec le public. Je suis sûr que je peux trouver et poster beaucoup de choses sur les F-35 qui ne sont pas classifiées, mais je ne sais pas si cela vaut la peine de s'en préoccuper. Je ne pense pas qu'ils choisissent le F-35 à cause de pots-de-vin, mais je ne pense pas non plus qu'ils le choisissent parce qu'ils aiment la couleur. Je devrais peut-être dire spécifiquement que l'EOTS est un "360 degrés sous la ligne d'aile" ou dans "l'hémisphère inférieur" du F-35. Et je pense que la rotation constante de l'EOTS et la possibilité d'avoir des cibles multiples constituent une différence par rapport à une nacelle de visée orientable dont le champ de vision est limité à une zone spécifique sur laquelle le pilote se concentre. L'idée est que le F-35 peut survoler une zone, la quitter et repérer 15 cibles cachées avec peu ou pas d'intervention du pilote autre que le pilotage de la trajectoire. Pour utiliser une nacelle de ciblage, il faut généralement la mettre en orbite et le pilote doit la trouver tout en volant et en gardant un œil sur les autres capteurs. On peut aussi procéder à l'ancienne, comme avec les A-10 et les Harrier, et utiliser des jumelles tout en pilotant l'avion. Si j'ai mal compris votre point de vue, je suis désolé. Ce qui va être intéressant pour les pilotes de F-35, c'est qu'ils ne seront plus "multi-tâches" avec de nombreux capteurs pour travailler sur quelques cibles, mais qu'ils devront "multi-tâches" avec le flot d'informations déjà traitées qu'ils reçoivent et comment gérer correctement de telles quantités de données, ce qui n'était pas un problème auparavant puisqu'il s'agissait de science-fiction. C'est un peu comme comparer une vieille encyclopédie avec un moteur de recherche internet moderne.
  2. J'aimerais qu'il en soit ainsi aux États-Unis. Ce n'est pas le sujet de la politique, mais l'un des gros problèmes des États-Unis est que ce pays, qui se targue d'être une "nation de lois", doit de plus en plus les abandonner, mais ce n'est pas une discussion pour ici... après tout, si nous suivions les lois, le fils du président serait en prison, et ce serait pour le moins embarrassant. aux États-Unis, personne n'est au-dessus de la loi, nous n'avons pas de rois et même les présidents doivent suivre la loi. sur le papier, bien sûr. la réalité est différente. On m'a dit qu'il y a un dicton hollandais qui dit "Une toile d'araignée attrape les guêpes et les mouches, mais une seule est autorisée à s'échapper". les États-Unis ne sont pas gérés comme la France, évidemment - les avantages de la petite taille, le fédéralisme et les lois changent constamment, sans parler de la "démocratie irlandaise" et le fait que 50 États peuvent faire 50 ensembles de lois différents, et la nouvelle façon wok de violer les lois "injustes" (qui a besoin de juges ?), plutôt que, comme vous le soulignez, de faire l'effort de les changer ou de les abroger ou d'appliquer quelque chose avec bon sens et décence. L'immigration illégale, par exemple, est toujours un crime fédéral. La solution de la Maison Blanche pour une loi qu'elle n'aime pas est simplement de cesser de l'appliquer, d'ignorer la loi et de ne pas remplir son rôle en tant que branche exécutive, puisqu'elle sait qu'une telle abrogation des lois sur l'immigration ne se ferait jamais par les voies appropriées. les états qui n'ont pas leur mot à dire dans la loi fédérale sur l'immigration ont aussi ouvertement bafoué la loi et créé des "états sanctuaires" et des "villes sanctuaires" nous nous dirigeons essentiellement de plus en plus vers une anarcho-tyrannie. c'est une bonne chose d'ignorer les lois injustes, mais il doit y avoir une limite à un moment donné. mais pour en revenir au F-35, aucune des lois ne semble être en violation parce qu'il y avait une clause qui disait que dans certaines circonstances, elle pouvait être changée et c'était avec une raison assez solide aussi. Et cela inclut aussi les lois que vous inventez sur les prototypes.
  3. Je n'ai rien à ajouter. désolé d'avoir attribué ses mots à vous dans ce domaine, ce n'est pas mon métier mais les maths de base ? 10 % de 2 400, ça fait 240. Nous sommes déjà 454 F-35 et comme @Skw l'a montré, ils ont déjà "dérogé" à la règle il y a des années en 2018 pour maintenir la fabrication (qui a pris des années à mettre en place, donc pas surprenant). Donc ça en fait une "note de bas de page" intéressante mais pas vraiment pertinente. Il existe encore des lois aux États-Unis, comme dans le Vermont, où une femme doit demander à son mari de lui fournir des fausses dents. Par curiosité, quels sont les chiffres exacts ?
  4. vous pouvez le dire autant que vous voulez. La capacité opérationnelle initiale (COI) est un moment de la phase de production et de déploiement (PD) où un système peut répondre aux capacités opérationnelles minimales (seuil et objectif) pour le besoin déclaré d'un utilisateur. La capacité opérationnelle comprend le soutien, la formation, la logistique et l'interopérabilité du système dans l'environnement opérationnel du DoD. La COI est un bon point d'évaluation pour voir si des améliorations sont nécessaires avant de passer à la capacité opérationnelle totale (COT). https://acqnotes.com/acqnote/acquisitions/initial-operational-capability Il y a clairement un "milieu" que vous refusez de reconnaître. L'IOC est ce qui se passe avant la FOC, et les avions IOC sont considérés comme "opérationnels", d'où le mot "opérationnel". Ils ont déjà envoyé des F-35 au combat et ont également déployé des systèmes qui n'avaient pas encore atteint le stade de l'IOC. La Marine a annoncé la capacité opérationnelle initiale (COI) du CMV-22B Osprey, confirmant la disponibilité opérationnelle de la plate-forme après l'achèvement réussi de son premier déploiement, le 18 février 2022. L'avion a été officiellement déclaré IOC le 14 décembre 2021, ce qui correspond à l'exigence prévue pour le premier trimestre de l'année fiscale. " Le déploiement inaugural du CMV-22 avec la Carrier Air Wing (CVW) 2 et l'équipe de l'[USS Carl] Vinson (CVN 70) est un succès opérationnel, ce qui m'a donné la confiance nécessaire pour faire la déclaration ", a déclaré le contre-amiral Andrew Loiselle, directeur de la division de guerre aérienne, N98, Bureau du chef des opérations navales. "Alors que nous continuons à livrer les plateformes avancées qui constitueront l'escadre aérienne du futur, le CMV-22B fournit le soutien nécessaire et plus encore pour transporter notre future force." https://www.navair.navy.mil/news/Navys-V-22-Achieves-Initial-Operational-Capability-Designation/Fri-02182022-0928 La capacité opérationnelle initiale (COI) du MV-22B a été déclarée en juin 2007. L'Osprey a connu trois déploiements de combat réussis en Irak d'octobre 2007 à avril 2009 avec les VMM-263, VMM-162 et VMM-266 respectivement. La VMM-263 a embarqué pour le premier déploiement à bord d'un MV-22 avec le Bataan Ready Group en mai 2009, au sein de la 22e unité expéditionnaire des Marines (MEU). Le 28 mars 2008, la NAVAIR a attribué à Bell-Boeing un contrat de 10,3 milliards de dollars sur cinq ans portant sur 141 MV-22 Ospreys pour le Corps des Marines et 26 CV-22 Ospreys pour le Commandement des opérations spéciales de l'Armée de l'Air. Il s'agit du premier contrat d'approvisionnement pluriannuel pour le programme Osprey, couvrant les achats des années fiscales 2008 à 2012. L'accord permet aux contribuables d'économiser 427 millions de dollars et réduit les risques pour le gouvernement en établissant des plafonds de coûts. Le 12 juin 2013, la Marine a signé un deuxième contrat d'approvisionnement pluriannuel (MYPII) avec Bell Boeing pour la production de l'avion à rotors basculants V-22 Osprey. Ce contrat pluriannuel prévoit l'acquisition de 100 V-22 au cours des années fiscales 13 à 17, 93 MV-22 étant destinés au corps des Marines et 7 CV-22 à l'armée de l'air. La valeur totale du contrat s'élève à près de 6,4 milliards de dollars et devrait permettre d'économiser environ 1 milliard de dollars pendant sa période d'exécution. Statut du programme ACAT : Programme ACAT IC Phase de production : En production Date de réalisation des capacités opérationnelles initiales (COI) : 2007 Date prévue pour l'obtention de la capacité opérationnelle totale (COT) : 2018 https://www.navair.navy.mil/product/MV-22B-Osprey
  5. devrait-il y avoir ? Vos conclusions sont incorrectes. Non seulement l'analyse est fausse, mais le parti pris est évident. J'aime l'éditorialisation cependant. C'est un point de vue rafraîchissant pour être sûr. il apparaît déjà qu'elle a été annulée pour les raisons évoquées dans l'article - à moins que mes calculs ne soient erronés. Le gouvernement établit des règles, mais il établit aussi des règles stupides, et le gouvernement s'en rend compte, c'est pourquoi il établit souvent d'autres règles qui stipulent que l'on peut parfois changer les règles. Il semble que ce soit le cas ici, car une fois de plus, nous avons plusieurs "forces imparables" qui se heurtent à des "objets inamovibles". Il s'agit de la version courte, alors je m'excuse si elle semble laconique. Je suis sûr que je peux écrire une meilleure interprétation de ce qui se passe réellement si les gens étaient intéressés à l'entendre. Herciv, pour quelqu'un qui pense que les pots-de-vin, les scandales et le chantage sont des éléments clés de ce programme, vous vous préoccupez beaucoup de ce théâtre des règles.
  6. N'oubliez pas de comparer les casques lorsque nous parlons d'espace d'affichage :)
  7. Permettez-moi de formuler la question de la manière suivante. Lorsqu'un Rafale laisse sa nacelle de visée dans le hangar, le pilote a-t-il droit à une vue du sol du hangar pendant qu'il vole ? Le F-14 pourrait créer des modes où des capteurs supplémentaires (IRST, nacelles LANTIRN) pourraient être mis à contribution avec sa trajectoire radar, c'est une forme de fusion de capteurs. oui. la plupart des nacelles de ciblage peuvent être programmées pour se centrer automatiquement sur la visée du canon par exemple : https://www.youtube.com/watch?v=O15mW2CN06U Ce que la 5ème génération fait, c'est prendre tous ces capteurs et les faire fonctionner ensemble automatiquement et de manière inséparable. Alors que la plupart des avions ont des systèmes individuels, qui coopèrent parfois de diverses manières, mais ne sont pas automatisés. Un pilote voit un camion à travers sa nacelle de visée. C'est à son œil et à son cerveau d'essayer de déterminer s'il est hostile ou non. Un F-35 (l'avion, pas le pilote) "voit" un camion et l'ordinateur traite plusieurs capteurs pour détecter les émissions électroniques hostiles ou la signature thermique, diagnostique ces émissions et place ensuite une trajectoire sur la cible - automatiquement. Le pilote n'a plus qu'à décider s'il veut tirer ou non. Il n'aurait peut-être même pas su qu'un tel camion existait jusqu'à ce que le système le lui dise, car il était camouflé à l'œil nu, et le F-35 a détecté des émissions électroniques hostiles ou d'autres "indices" - vous ne pourriez pas le trouver avec une nacelle de ciblage ou un drone. Les nacelles de visée ont des limites en soi (elles ont une vue limitée et peuvent être masquées par l'avion ou ses munitions, elles doivent généralement être contrôlées manuellement et le pilote doit référencer manuellement les données de la nacelle et d'autres capteurs pour essayer de comprendre ce qu'il regarde), elles sont conçues pour ne pas être "fusionnées", ce sont des ajouts. Elles ont leurs propres pylônes et ne sont pas transportées si elles ne sont pas nécessaires. Le F-35 a un EOTS. Il est intégré à l'avion. Si vous regardez comment il est conçu, il offre une vue à 360 degrés, il se déplace et détecte automatiquement et coopère automatiquement avec d'autres capteurs pour détecter les cibles et présenter aux pilotes une "image finale", au lieu que le pilote doive la découvrir lui-même. La nacelle de canon modifierait légèrement la vue à 360 degrés, bien sûr, mais il s'agit toujours d'un champ de vision beaucoup plus large, qui recherche et tourne par lui-même. Il y a d'autres aspects classifiés de la fusion de capteurs de 5ème génération. Certains ont parfois fait l'objet de fuites ou d'allusions, mais ils sont en fait uniques et ne peuvent pas vraiment être reproduits par les anciennes générations de chasseurs. Ils peuvent peut-être s'en approcher, peut-être qu'ils peuvent en imiter et en reproduire certaines parties. Je peux m'habiller en tenue de hockey complète. Le casque, la crosse, tout. Puis on peut mettre Wayne Gretsky à côté de moi. Nous sommes tous les deux des joueurs de hockey ! Oui, d'une certaine manière. Mais ce n'est pas la même chose - de plus, je sais à peine patiner. On ne peut pas savoir ce genre de choses avant que quelqu'un nous regarde jouer au hockey, mais cela devient évident une fois que le match a commencé et que les gens peuvent nous regarder. C'est la façon la plus simple de le décrire sans entrer dans les mots à la mode. Il y a une énorme différence entre l'équipe de France et une ligue récréative du week-end qui porte des uniformes français, même s'il y a peu de différence d'apparence de loin.
  8. Oui. En général, les Républicains croient en un gouvernement limité et en la tradition telle qu'elle est décrite dans la Constitution américaine. C'est aussi la notion de République. Les États-Unis sont une République constitutionnelle et non une démocratie. Comme vous le soulignez, même avec l'avènement des nouvelles technologies, les Républicains et les conservateurs ont tendance à être d'accord sur le fait que les anciennes méthodes deviennent encore plus importantes. Les démocrates croient qu'une démocratie plus directe est la voie à suivre, que la constitution est dépassée (croyez-moi, la constitution est votre amie, les droits individuels sont des choses très utiles) et qu'il est temps d'évoluer au-delà des anciennes méthodes et de chercher de nouveaux systèmes à partir de ceux écrits et imaginés il y a si longtemps, l'Europe et le Canada sont souvent des modèles à suivre mais vous savez, la Suède pas la Grèce. La France, pas la Russie. Le parti démocrate est considéré comme plus diversifié sur le plan racial, plus respectueux des races, plus protecteur des minorités, basé sur la science, définitivement respectueux des femmes et de la classe ouvrière, bien que, comme je l'ai souligné, cela semble être en train de disparaître. Si vous répétez les points de discussion du parti démocrate d'il y a seulement 15 ans, beaucoup de gens vous diront que vous êtes maintenant un conservateur, peut-être même un Trumper. Le parti s'est éloigné de ses racines. Il y a une tension, comme l'a souligné Jordan Peterson, entre le nouveau et l'ancien. Le moderne contre la tradition. On ne peut pas aller trop loin dans l'une ou l'autre direction, sinon c'est préjudiciable. L'histoire évolue également par cycles. Le progrès n'est pas toujours ce qu'il semble être et le "bon vieux temps" n'est pas toujours aussi bon que ce dont on se souvient. J'ai toujours été curieux de savoir qui décidait de ce qui comptait comme "progrès", mais je m'égare. La façon dont j'ai décrit le parti est sujette à débat, et la façon dont les partis adhèrent réellement à leurs propres idées est sujette à un débat acharné. Ne le dites pas à votre femme.
  9. je ne pense pas que cela va devenir un crime fédéral, et si c'est le cas, comme beaucoup de crimes fédéraux qui sont légaux au niveau de l'état, ils ont tendance à ne pas s'en préoccuper. cela pourrait aussi aller à nouveau devant la cour suprême et faire face à des risques. l'immigration illégale est un crime fédéral aussi, pour ce que cela signifie Il n'est pas dans l'intérêt du parti républicain d'enflammer cette question et de motiver les gens à voter contre eux. C'est pourtant ce qui sera vendu pour motiver les gens à se rendre aux urnes. McConnell essaie déjà de jeter de l'eau sur le feu. Les républicains font la même chose avec le contrôle des armes à feu. La NRA gagne en fait plus d'argent lorsque les démocrates sont au pouvoir, car elle joue sur la peur du contrôle des armes à feu pour obtenir des dons et de l'attention. Les démocrates disent toujours que l'avortement va être interdit. Une personne cynique remarquerait qu'ils ont tendance à mettre en avant ces questions à l'exclusion de beaucoup d'autres, car il s'agit d'une des rares différences d'opinion réelles entre les deux partis. Le ciel nous tombe toujours sur la tête. Il est techniquement possible qu'une interdiction fédérale de l'avortement se produise, mais je doute qu'elle le fasse. Les républicains comprennent qu'ils ne peuvent pas aller plus loin. les républicains auraient besoin de 60 voix, je ne pense pas qu'ils aient jamais eu 60 voix dans l'histoire, sauf après la guerre civile, quand il y avait environ la moitié des États. au-delà de ça, je ne sais tout simplement pas. Si vous regardez le post que j'ai fait après celui-ci, cela pourrait expliquer l'urgence d'abandonner le truc de la fumée avant que cela ne commence vraiment à coûter des choses. Si les Républicains obtiennent autant de contrôle au Sénat, et qu'aucun de leurs sénateurs ne rechigne à une interdiction fédérale. Je vois cela comme impossible, il y a plusieurs républicains qui traversent l'allée et quelques femmes, rappelez-vous que McCain n'a pas pu se résoudre à abolir Obamacare ? il est peut-être temps de se demander comment diable nous avons donné le jeu de manière si décisive que les républicains puissent obtenir autant de pouvoir. Je suis peut-être vieux jeu, mais je vois les choses comme une question de confiance. On nous confie certaines choses, et si nous faisons un mauvais travail sur ces choses, alors il y aura des conséquences, nous perdrons la confiance du public. et beaucoup d'objectifs démocrates reposent sur la confiance du public. ça va être assez mauvais si le public nous fait si peu confiance qu'il remet essentiellement toute l'expérience aux républicains pour une longue durée. Il y a 20 ans, les gens parlaient de majorité émergente, en 2002, John Judis et Ruy Teixeira ont publié un livre qui a convaincu de nombreux libéraux que, quel que soit le pouvoir que les républicains pourraient accumuler lors d'une élection ou d'une autre, l'avenir appartenait aux démocrates. Dans leur livre - également intitulé The Emerging Democratic Majority - Judis et Teixeira ont concentré leur attention sur les "idéopoles", c'est-à-dire les grandes zones métropolitaines en expansion qui détermineraient notre avenir économique et culturel et qui seraient majoritairement libérales dans leurs valeurs et leurs politiques. Ils ont également fait valoir que les tendances raciales et idéologiques favorisaient les démocrates. Leur livre se termine par l'affirmation que les Américains ont soutenu et continueront de soutenir un rôle important du gouvernement dans l'éducation publique, la promotion du progrès technologique et des programmes tels que la sécurité sociale et l'assurance maladie. "Et ils veulent que les acquis sociaux des années 60 soient consolidés, et non réduits, que les blessures raciales soient guéries, et non enflammées", écrivent-ils. "C'est pourquoi les démocrates sont susceptibles de devenir le parti majoritaire du début du 21e siècle." Dans les années qui ont suivi, toute victoire républicaine - la réélection de George W. Bush en 2004, les victoires électorales du GOP hors année en 2010 et 2014, l'élection de Donald Trump en 2016 - verrait inévitablement certains conservateurs se plaindre : "Où est votre majorité démocrate émergente maintenant, hein ?" La réponse de Judis et Teixeira, et de ceux qui étaient d'accord avec eux, était que les tendances fondamentales n'avaient pas changé, même si elles jouaient lentement avec des revirements politiques temporaires en cours de route. Et maintenant, nous nous demandons si les Républicains seront si puissants qu'ils pourront interdire l'avortement au niveau fédéral ?
  10. Il existe une réelle tension à ce sujet et beaucoup de personnes aisées, isolées et riches considèrent tous les autres comme des parasites, des ignorants et des personnes sans éducation. Pas vraiment, non. Ce serait bien que la Californie s'intéresse davantage à ses propres pauvres. Vous pouvez vous pencher sur la "guerre contre la pauvreté" si vous le souhaitez. Et, bien sûr, le fait que l'équation des entrées et des sorties d'argent est compliquée et complexe, et aussi très artificielle, car même la Californie reçoit de grands avantages des financements fédéraux. Je nargue mes amis conservateurs avec cela tout le temps. Les démocrates n'arrêtent pas les riches, et les républicains n'arrêtent pas le gros gouvernement. woke ne vous intéresse peut-être pas, mais woke m'intéresse beaucoup. et cela affecte presque tout ce que beaucoup de gens ont construit pendant des décennies, cela va coûter cher au parti démocratique. Si tout cela n'est qu'un jeu, on s'en fiche. Mais si vous croyez que le parti démocrate est capable de créer un changement positif et que ses revers ont de grandes conséquences, alors ce n'est pas une bonne nouvelle du tout. J'espère que c'est assez compréhensible, mais je vais essayer de le simplifier. Les gens votent. Ils ne votent pas pour ce qu'ils n'aiment pas. Les Démocrates prennent des positions que beaucoup de gens n'aiment pas. les démocrates vont perdre des votes, ce qui signifie que les démocrates vont perdre des élections, ce qui signifie que nous perdrons le pouvoir ce qui signifie que nous ne pouvons pas avancer nos idées pour aider à résoudre les problèmes. Personne n'est plus malheureux que moi à ce sujet, mais suivez-moi bien... Je dois parler de woke quand je parle de politique, parce que woke a infiltré l'un des deux principaux partis politiques des États-Unis. l'ignorer ne le fera pas disparaître. deuxièmement, et c'est l'un de mes points clés --- ne parlez pas du progressisme woke!--- alors de quoi suis-je supposé parler avec la maison blanche ? une très belle pelouse ? Le parti démocrate ne peut rien faire tant qu'il n'a pas vaincu woke, parce que ses griffes se sont enfoncées et sont devenues le parti, et ce à quoi il est associé, les démocrates essaient maintenant désespérément d'échapper à son orbite, mais qui sait ? Vous pensez probablement que je ne prends pas assez au sérieux le magicien qui scie une femme en deux, mais je comprends qu'il s'agit d'un tour, d'une illusion créée et contrôlée, donc je ne le place pas au même niveau de vie et de mort que vous. Vous m'avez eu là, mais elle ne va pas vraiment mourir, mon ami. C'est un tour de passe-passe. Ce qui risque de se passer maintenant, c'est que les États bleus vont surcompenser et que les avortements ne seront jamais moins chers et plus accessibles, jusqu'à ce qu'ils achètent votre billet d'avion. Les états rouges introduiront des restrictions, mais seuls quelques états iront probablement jusqu'à l'extrême. Etant donné que vous ne comprenez même pas ce que dit la Cour Suprême, alors que moi je le comprends et l'ai même expliqué ? Je ne vois pas en quoi c'est plus grave étant donné que les avortements ne vont nulle part et que la Californie a déjà proposé, avec de nombreuses entreprises, de subventionner les avortements. On pourrait donc dire que, d'une certaine manière, c'est une chose incroyable, énorme, et que, d'autre part, très peu de changements se produiront. cela arrête les avortements mais ne fait rien pour les arrêter ? donc c'est une décision légale qui a peu ou pas d'effet pratique ? une partie de ce que je cherche à faire sur ce fil de discussion est de clarifier ce qui se passe réellement, et ce qui est réellement en jeu, ou ce qui est même légalement possible. cela inclut ce que sont réellement les démocrates, par opposition à la version idéalisée que beaucoup de gens ont d'eux et aux mensonges hyperboliques et autres fausses informations qui sont délibérément inventées afin d'attirer les clics, l'argent et les votes dans la politique américaine en général. Warren sait que l'avortement ne va nulle part. Mais elle sait aussi qu'elle va attirer beaucoup d'attention et, avec un peu de chance, faire augmenter la participation aux élections de mi-mandat et, bien sûr, les dons, ce qui lui permettra de conserver ses acquis politiques ou de les faire progresser pour continuer à bénéficier de l'argent et du pouvoir. La plupart des démocrates sont des DINO, c'est ça le problème. Je suis juste blasé. Regardez les gens très riches se plaindre des gens très riches pendant des décennies tout en faisant de grandes promesses qu'ils ne tiennent pas et des choses comme ça vont arriver.
  11. C'est en quelque sorte ce qui se fait déjà avec le concept de fédéralisme, et c'était destiné à être fait de cette façon, en comprenant que ce qui fonctionne à New York ne fonctionnerait pas aussi bien en Caroline du Nord, mais qu'il y a aussi un gouvernement fédéral suprême. Lorsque les États-Unis ont été créés, même parmi les pères fondateurs, cette question a fait l'objet d'un grand débat. Qui a le dernier mot ? le gouvernement fédéral ou les États ? la guerre de Sécession a répondu à cette question dans une large mesure, mais le débat se poursuit sur de nombreuses autres questions importantes. c'est l'une des raisons pour lesquelles Lincoln était considéré comme un tyran par le Sud, et une raison pour laquelle John Wilkes Booth l'a mentionné. Les États étaient censés faire contrepoids à un gouvernement central trop puissant qui créerait la tyrannie. le gouvernement fédéral est limité dans ce qu'il peut imposer aux États. Avec Trump en 2020, la Californie et de nombreux autres États bleus ont refusé d'ouvrir ou de mettre fin aux lockdowns avec le covid19. Lorsque Biden a pris le relais, la Floride et de nombreux autres États rouges ont continué à rester ouverts. Il y a des limites dans la constitution quant à ce que le gouvernement fédéral peut imposer aux États. Tant Trump que Biden ont essayé de faire pression sur ces États pour qu'ils se conforment, mais en fin de compte, les États ont aussi leurs droits et n'ont pas besoin de se conformer à tout - il y a aussi bien sûr des zones grises. Vous pouvez également considérer la légalisation de la marijuana par certains États - c'est toujours un crime fédéral. Les banques relèvent du gouvernement fédéral, ce qui signifie que les dealers ne peuvent pas apporter leur argent dans les banques, car il peut théoriquement être saisi. Mon frère vit dans le Colorado et, jusqu'à ce jour, je lui fais remarquer que son État a "tout gâché" parce qu'il a légalisé la marijuana en premier. En fait, j'attends toujours que le premier État légalise sérieusement les mitrailleuses, ce qui pourrait être très rentable, et je ne dis pas ça pour rire. Les mitrailleuses sont interdites par la loi fédérale, mais là encore, la marijuana l'est aussi et l'état de Washington, je crois, vient de légaliser presque toutes les drogues. ceci dit, je parie que les fédéraux sont plus disposés à fermer les yeux sur la légalisation des drogues, mais - selon qui est en fonction - je parie que les mitrailleuses obtiendraient une sérieuse attention fédérale. parce que là encore, c'est juste une question de principe politique des partis. Les deux camps le font assez régulièrement en fonction de ce qui convient à l'argument politique du moment (sous Trump, la Californie a vraiment aimé pouvoir faire ce qu'elle voulait - mais quand la Floride l'a fait, elle a été diabolique), c'est pourquoi il vaut la peine de maintenir la séparation des pouvoirs et de garder à l'esprit, comme je l'ai dit à plusieurs reprises, qu'il faut faire très attention à ne pas aller trop loin contre l'autre camp, car le retournement est un jeu équitable. Les personnes qui appellent à donner à Biden des pouvoirs fédéraux massifs pour sévir contre les ennemis du progressisme seraient utilisées par le prochain républicain pour sévir contre les ennemis du conservatisme, ce qui est une raison pour laquelle les "boutons rouges" ne devraient probablement pas être pressés. En outre, pour les nombreuses raisons évoquées ici, il ne faut pas que la division et la haine deviennent telles que le pays ne puisse plus fonctionner. regardez le nouveau tsar de la désinformation, est-ce quelque chose que nous voulons donner à Donald Trump ? un ministre de la propagande qui décide de ce qui est vrai ? cela me semble assez irréfléchi et stupide compte tenu de son histoire et de sa relation conflictuelle avec les médias. c'est la même chose avec cette nouvelle tendance bizarre. Si les hommes peuvent avoir des bébés, alors pourquoi un fondamentaliste chrétien ne peut pas insister sur le fait que le monde a été créé en 7 jours ? Cela ressemble à une course vers le bas. Donc ce serait vraiment bien si nous choisissions nos batailles. Je pouvais voir le météore de l'avortement arriver à un kilomètre. Les actions de 2020 utilisées pour lutter contre le covid19 allaient être tournées vers l'avortement ensuite. et Roe Vs Wade est fortement attendu avec la confidentialité médicale à l'esprit. cela a disparu lorsque vous avez eu besoin de prouver à votre employeur et à d'autres que vous étiez vacciné. Roe Vs Wade spécifie aussi que les femmes peuvent tomber enceintes... et c'est clairement idiot et dépassé, vous vous souvenez ? Nous avons ouvert la boîte de Pandore et choisi des batailles vraiment vraiment stupides à mener. Cette grande poussée d'ingénierie sociale pour insister sur le fait que la science médicale soit damnée, les hommes peuvent maintenant avoir des bébés ? cela valait-il la peine de sacrifier la science sur l'autel du ridicule politique pour jouer le jeu de quelques illusions aberrantes ? la meilleure façon de faire les choses est de gagner à tour de rôle. pas tout, mais certaines choses. compromis. et nous n'empoisonnons jamais le puits au point que personne ne puisse plus y boire. en général, il vaut mieux travailler dans le cadre que nous avons plutôt que de faire des "longs tirs" depuis la moitié centrale qui sont facilement repoussés par le gardien de but. Je déteste casser les frères Bernie, mais le capitalisme ne va nulle part, alors peut-être devrions-nous nous concentrer sur l'obtention d'une part plus équitable du capitalisme dans le système actuel.
  12. Beaucoup continuent de penser que LM est tout simplement coupable et que le gouvernement devrait se tailler une part du gâteau, mais le gouvernement ne le fait pas parce qu'il sait qu'il est également coupable des problèmes. Il a déjà admis très tôt son manque de responsabilité, a licencié un général, a manqué à ses propres responsabilités à de nombreuses reprises. Le leadership et la responsabilité du gouvernement sur le programme ont presque toujours été faibles. Un manque de leadership, surtout lorsqu'il y a de multiples problèmes à "trier", est extrêmement préjudiciable. Lorsque vous mettez les voiles sans destination, aucun vent n'est favorable. On ne peut pas toucher à LM sans que le gouvernement ne se tranche la gorge, ce qu'il fait régulièrement de toute façon, et il se blâme constamment pour des lacunes très réelles - et il le sait. Crier aveuglément "C'est LM qui l'a fait" est non seulement faux, mais aussi ouvertement déconnecté de la réalité. L'histoire du programme F-35, c'est tout le monde qui montre du doigt tout le monde, y compris soi-même. C'est un gâchis. Wagdoox a raison car comment s'en prendre à LM alors que le DOT&E est censé protéger contre les problèmes qui se sont produits ? Pourquoi le F-35 s'est-il livré à des jeux stupides avec les A-10 à la demande du DOT&E alors qu'il avait manifestement des problèmes plus urgents à régler ? Punir le LM au détriment du programme dans lequel il a déjà admis ses propres fautes semble aggraver la situation au lieu de l'améliorer. Le Pentagone ne va pas fonctionner comme la France, ou comme les gens pensent qu'il devrait être géré. C'est un problème même pour les gens d'ici, même pour les gens qui travaillent au Pentagone, il ne fonctionne pas comme ils le souhaitent. C'est pourquoi vous voyez des règlements. LM règle les amendes et les pénalités avec le gouvernement. si le gouvernement demande trop d'argent, LM les poursuivra en justice. alors ils demandent un peu d'argent que LM peut payer. Le gouvernement peut crier victoire. Regardez : Lockheed Martin investira près de 71 millions de dollars pour corriger un problème persistant avec les pièces de rechange pour l'avion de combat F-35, selon le Pentagone. L'accord, annoncé mardi, sera officialisé dans les deux semaines, a déclaré un porte-parole de la Defense Contract Management Agency. L'accord porte sur plus de 15 000 pièces détachées de F-35 livrées à l'armée américaine sans "journaux d'équipement électrique", qui permettent d'identifier les pièces et de les absorber dans les systèmes logistiques. Des informations incorrectes ou non disponibles retardent le téléchargement des données, et le différend portait sur au moins 183 millions de dollars de dépenses du ministère de la défense dues à ce problème. Les pièces en question ont été rejetées pour installation uniquement en raison du manque de données de suivi - aucun défaut de sécurité ou de fabrication n'a été déduit, ont déclaré les responsables. L'action a été lancée après que l'inspecteur général du Pentagone a découvert le problème lors d'un audit en 2019, et a recommandé que le ministère de la Défense demande 303 millions de dollars de remboursement. Au lieu d'un paiement direct de Lockheed, l'entrepreneur de défense "compensera le gouvernement avec les investissements de Lockheed Martin" pour s'assurer que les futures pièces de rechange sont livrées avec des EEL précis, a déclaré le porte-parole de l'entreprise Brett Ashworth. La commission de surveillance et de réforme de la Chambre des représentants a critiqué Lockheed lors d'une audience en juillet, mais mercredi, les membres de la commission, Carolyn Mahoney, D-N.Y., et Stephen Lynch, D-Mass, ont applaudi la résolution du conflit. "Nous applaudissons le ministère de la Défense pour ses efforts visant à tenir Lockheed Martin responsable du non-respect des exigences de son contrat F-35contract", ont déclaré Mahoney et Lynch dans une déclaration commune. "Même si nous pensons que Lockheed aurait dû rembourser aux contribuables américains une plus grande part des fonds que le DOD a dépensé pour remédier aux inefficacités découvertes par l'enquête de notre commission, c'est un pas dans la bonne direction. Nous sommes impatients de voir l'accord final signé qui codifie l'engagement de Lockheed Martin à améliorer le programme F-35", ont-ils déclaré dans la déclaration commune. https://www.upi.com/Defense-News/2020/09/30/Lockheed-Pentagon-agree-on-706M-settlement-over-F-35-parts-problems/5021601494979/ il s'agit de "sauver la face". Il semble que LM détenait dès le départ la combinaison magique pour fabriquer le F-35 à la perfection, mais a curieusement décidé de la saboter délibérément, sous prétexte qu'il serait plus rentable d'entraver le plus grand programme de défense de l'histoire qui leur rapporterait des centaines de milliards de dollars. Il doit également y avoir une certaine marge entre ce qui serait des problèmes "normaux" au cours de tout développement compliqué (c'est le but des tests et de la vérification), et le type d'erreurs délibérées que LM est accusé de faire. Il semble que les choses évoluent encore plus en faveur des entrepreneurs en général, car le Pentagone a appelé il y a quelques mois à la création ou à l'augmentation du nombre de sociétés d'armement, et tout ce qui concerne le NGAD et la "série du siècle numérique" cherche à tirer parti de pièces de plus en plus avancées et rapides du secteur des entrepreneurs. Quoi qu'il en soit, si vous voulez vraiment savoir comment les choses ont mal tourné, il faudra beaucoup plus d'investigations, et c'est comme un oignon : de nouvelles couches, plus de larmes. Au final, ils ont besoin du F-35, et LM est le seul groupe capable de le livrer. le reste n'a été qu'une danse autour de cela.
  13. Ce que je veux dire, c'est qu'il y a une machine à distraire sans fin qui est apparemment conçue pour empêcher les masses de penser à autre chose qu'à des choses comme l'inégalité des revenus. https://thehill.com/changing-america/3255885-biden-honors-transgender-day-of-visibility/ et les riches ne paient toujours pas leur juste part. pourquoi le président des états-unis se préoccupe-t-il de ça ? je pensais que c'était seulement l'affaire des hyper-minorités, le président des états-unis n'a-t-il pas des choses plus importantes à se préoccuper ? n'y avait-il pas un énorme soulèvement il y a seulement 2 ans à propos du système entier qui était raciste ? est-ce que c'est déjà réglé ? n'y a-t-il pas d'énormes problèmes de sans-abris ? les riches ne sont-ils pas de plus en plus riches ? l'économie n'est-elle pas en ruine ? qu'en est-il des soins de santé après que Covid19 ait ravagé le système entier ? remarquez qu'à chaque fois que la question de l'argent ou de l'obtention de quelque chose de tangible est soulevée, nous nous lançons dans une croisade de distraction pour un petit groupe ou une petite cause qui apparaît comme par magie. la moitié de la population ? Vous n'avez pas entendu ? Les hommes peuvent aussi être enceintes. Une des grandes choses que j'étais heureux de leur dire se retournerait contre l'avortement... et nous y voilà. Je peux enfin dire "oui, je peux aussi être enceinte, donc mon opinion est tout aussi valable". Nous voyons la voiture de clown tourner en rond et la logique s'effondrer sur elle-même. J'ai mentionné précédemment comment les mandats de vaccination avaient détruit la notion de liberté médicale aux États-Unis, et bien cela a également détruit l'argument de "mon corps, mon choix", une des raisons pour lesquelles j'appelle constamment à la retenue. Permettez-moi d'expliquer quelques points très importants, ce qui permettra également d'explorer mes frustrations à l'égard du parti démocrate et, je l'espère, d'éclairer le forum sur l'épisode farfelu d'aujourd'hui : " Je crois tous les appâts hyperboliques que je lis sur Internet, y compris les trucs politiquement biaisés que je devrais probablement connaître mieux maintenant ". 1. Les démocrates ont eu des décennies pour codifier Roe dans des lois qui protègent l'avortement et ils n'ont souvent pas pris la peine de le faire. Jill Stein (parti vert américain) a tweeté à ce sujet aujourd'hui même en fait. 2. En fait, de nombreux États s'y préparaient déjà, sachant que si l'affaire était réexaminée, elle serait probablement annulée parce que, encore une fois, c'était une très mauvaise décision au départ et qu'ils cherchaient déjà à renforcer l'avortement. 3. Même si Roe est annulé, cela ne signifie pas que les avortements sont illégaux, mais que l'avortement n'est pas un droit, et qu'il revient aux États individuels de fixer les règles, ce qui, comme le souligne le document d'Alito, se produisait déjà avant que la Cour suprême ne rende l'arrêt Roe Vs Wade. 4. Faites attention aux personnes qui se noient, elles s'accrochent à n'importe quoi pour se sauver, et vous avez des démocrates qui regardent les élections de mi-mandat avec panique, et ils s'accrochent à n'importe quoi. Elizabeth Warren, dit qu'ils rendent l'avortement illégal, ce serait de la désinformation pure et simple. Ce mensonge est si pur, je suis étonné que Hunter ne l'ait pas sniffé. Et elle sait que c'est un gros mensonge. Sinon, elle est juste stupide alors. Ce qui est un débat amusant : "Stupide ou menteuse ?" Qu'est-ce que j'espère ? Mais les démocrates sont désespérés. La Californie parle déjà de l'inscrire non seulement dans la constitution de l'Etat, mais aussi de subventionner le voyage de tous ceux qui ont besoin de s'y rendre pour se faire avorter. 5. De manière classique, et prouvant qu'il n'y a pas une seule situation que Biden ne peut pas empirer, il a réussi à faire une déclaration qui a mis en colère à peu près tout le monde, à droite, à gauche, chez les démocrates et les républicains, et je suis tellement impressionné par cette capacité que je pense que c'est en quelque sorte volontaire. 6. Dire aux gens que l'avortement est illégal (alors qu'il ne l'est pas) semble être un excellent moyen de décourager les femmes de se faire avorter, mais je n'écris pas leurs articles. beaucoup de contradictions et de paradoxes sont exposés. et c'est sombrement divertissant. Je suppose que les avortements sont toujours un droit pour les hommes ? parce qu'ils ont complètement oublié que les hommes peuvent tomber enceinte tout d'un coup. Parfois, il est très difficile de savoir si vous déformez délibérément ce que je dis ou si c'est, comme le peintre Bob Ross l'a dit, "un heureux accident". Encore une fois, vous ne savez pas de quoi vous parlez. La sécession n'aura pas lieu car c'est un acte de guerre, cela a été réglé dans les années 1860. Si les états se séparent, le gouvernement fédéral envoie les troupes, et ils les enverront, et ils n'auront pas à aller loin. Les équipes SEAL de la côte ouest apprécieraient probablement de chasser les politiciens locaux sans avoir à voyager à l'autre bout du monde, et elles savent déjà où trouver les meilleurs tacos. La logistique de la séparation des côtes (quelle monnaie utilisent-elles ? quelle est leur armée ? avec qui ont-elles des accords commerciaux ? des alliances ? qui possède les terres fédérales dans tous ces états dissidents ?), même sans guerre, une paix à l'amiable serait si fantastique qu'il est difficile de la prévoir ou de l'envisager. et c'est avant d'arriver au fait que ces mêmes zones rurales voteraient probablement pour "se séparer de la dissidence" et rejoindre les États-Unis. Il existe déjà des mouvements visant à créer de nouveaux États et à se séparer de l'État de Washington, de l'Oregon, etc. et à s'éloigner de leurs politiques insensées. Les États bleus ne sont pas vraiment des États bleus. Ce sont généralement des États rouges, avec des villes bleues denses, et certaines de ces villes bleues sont assez grandes pour contrôler l'ensemble de l'État. Parfois, ils ne le sont pas. Mais même dans ce cas, beaucoup de démocrates (et je me compte parmi eux) votent bleu mais aiment toujours leur pays et ne se joindront pas à ceux qui le quittent. Vous pouvez donc aussi compter certains de ces districts bleus qui n'iront pas dans ce sens. Et il y aura bien sûr des gens neutres qui ne partiront pas mais ne résisteront pas du tout. le réseau électrique ne tiendra pas une heure avant d'être coupé d'une manière ou d'une autre. si vous pensez que toutes les régions républicaines des états côtiers vont accepter de se séparer avec ce qui sera une quinzaine de villes au final. Les Américains ruraux, dans ces états, resteront dans les parages assez longtemps pour diriger les chars de l'armée de l'union vers Sacramento, Portland, NYC, etc, et ensuite ils regarderont le feu d'artifice. La guerre devrait être courte. On peut seulement se demander comment les gardes du corps personnels des politiciens se débrouilleront face aux Navy Seals et Delta Force, je parie 3 secondes. Peut-être 4 secondes si l'un d'entre eux parvient à se cacher. Mais il suffit de dire que les drapeaux américains vont surgir de partout dans l'espoir qu'ils ne soient pas confondus avec les traîtres. Enfin, l'économie change constamment. Si les "états côtiers" se séparent, cela change immédiatement l'équation économique. Boeing à Seattle, par exemple, aurait probablement un embargo sur ses avions, en plus de tous les autres embargos économiques, des sanctions et, puisqu'il s'agit d'une côte, d'un blocus naval (sexy !), nous pouvons également supposer d'énormes déploiements militaires pour se protéger des interférences étrangères lorsque les États-Unis reprennent les "nations" séparatistes. Beaucoup de gens fuiront vers les états voisins pour rester américains. Tous ces talents, cet argent, ces cerveaux, et même cette simple base d'imposition, reviendront aux Etats-Unis. Ce ne sont pas tous des fanatiques, mais ça va trop loin. Tout l'argent fédéral - Medicare, application de la loi, service forestier (lutte contre le feu - ouf bonne chance !) est arrêté. l'économie côtière s'effondrerait. Ce serait l'armée américaine contre la police d'État légèrement armée, je devrais dire ce qui reste de la police d'État qui n'a pas fait défection aux États-Unis, afin qu'elle ne soit pas éliminée par un bataillon de Rangers de Lewis-McChord, soutenu par des Apaches ou des chars ou quelque chose d'autre avec lequel elle n'a aucune chance. Pour quelqu'un qui dit que les Etats-Unis gardent jalousement l'Europe, vous pensez que nous laisserions des Etats actuels se détacher ? êtes-vous sérieux ? enfin, les Etats qui se détacheraient perdraient toute hauteur morale, ils seraient des traîtres, tournant le dos à l'union américaine, à la démocratie, etc. la seule façon pour eux de tenir tête aux Etats-Unis est de s'unir à la Chine ou à la Russie, et cela inciterait encore plus les gens à courir vers les Etats-Unis. J'essaie de brosser le tableau ici pour que les choses soient bien comprises. Je ne suis pas au niveau de haine, de méchanceté et de dégoût que certains démocrates ont pour les états ruraux, et que vous êtes aussi apparemment. Vous parlez comme un républicain : pourquoi les états avec des quantités massives de richesse devraient-ils partager avec les pauvres ? oui pourquoi ? c'est pourquoi je suis devenu démocrate, pour aider les riches et les bien lotis, en les protégeant des masses pauvres. Les états s'entraident, ce n'est pas seulement une question d'argent. Je connais un peu mieux mon pays grâce à l'avantage de vivre ici. Les reportages des médias ici vont être très hyperboliques dans les prochains jours avec le drame de la décision de la Cour suprême, et je les prendrais donc avec un énorme grain de sel, d'autant plus que les politiciens mentent ouvertement sur ce que cela signifie vraiment.
  14. Dans l'ensemble, il est bon, mais le problème est qu'il ne correspond pas nécessairement aux normes de réussite du F-35. Il est donc plutôt bon, mais selon ses propres valeurs, il n'est pas assez bon. Si les chiffres sont décomposés de cette manière, c'est pour souligner que la "moyenne" peut être très différente de la réalité. une unité à 80 % contre une unité à 50 % donne une moyenne de 65 %. si vous avez un F-35 fabriqué en 2021 par rapport à un F-35 fabriqué en 2011, le contraste sera saisissant, mais le F-35 de 2011 fera baisser les chiffres de l'état de préparation moyen. Imaginez que quelqu'un regarde les chiffres que j'ai mentionnés ci-dessus et constate que l'état de préparation s'est amélioré de "seulement" 15 % depuis 2011, où il était de 50 %. Mais la réalité est que le chiffre s'est amélioré de 30 %, mais une moyenne ne le montrera pas, parce que les avions plus anciens, qui sont moins "représentatifs de la production", vont tuer la moyenne à chaque fois. https://www.defensedaily.com/f-35as-in-pacific-not-seeing-sustainment-problems-pacaf-commander-says/air-force/ Voilà donc l'objectif de ce graphique. Montrer qu'il ne s'agit pas d'avoir un tas de F-35 à différents niveaux autour de 65 %, mais qu'il existe un large éventail. Pour des raisons évidentes, les unités d'entraînement ont obtenu des F-35 plus tôt et ont conservé leurs premiers F-35, qui ne seront probablement pas mis à niveau ou révisés au rythme des unités de première ligne. Comparez le F-35B Yuma au Beaufort. Le Beaufort est destiné à la formation, le Yuma aux escadrons de combat.
  15. Je ne pense pas que c'est ce qui va se passer.
  16. Je l'ai déjà dit et on continue à le perdre de vue. Le F-35 n'est pas considéré comme l'échec rédhibitoire que tant de gens ici croient. En ce qui concerne tout le monde, le F-35 a des problèmes, mais il est sur la bonne voie, et c'est la bonne décision. Il obtient des commandes, il est en service, il termine des déploiements, les militaires en disent beaucoup de bien. Ils parlent de 156 appareils par an, ce qui représente plus de F-35 par an que tous les Rafales en France, armée de l'air et marine confondues. herciv, je ne peux pas vraiment expliquer toute la relation du pentagone et du congrès et ce qu'ils voient et font confiance et ce qu'ils ne font pas. Je pense que vous avez le problème de prendre une information ou un fait et de laisser libre cours à votre imagination, sans regarder l'ensemble. Cela n'aide pas que cette mentalité de "F-35 contre tout" soit toujours présente. Le NGAD a une capacité air-sol, et vous avez conclu que cela signifiait une réduction des F-35, mais il coûte deux fois plus cher que le F-35 et ne sera probablement pas exporté. Ensuite, le F-15EX était censé remplacer le F-35, mais il semble maintenant que le F-15EX soit en voie de disparition. Ensuite, le Super Hornet était censé s'opposer au F-35, mais il s'avère que la marine ne voulait même pas qu'on lui donne des Super Hornets. C'est très complexe et lorsque la politique s'en mêle, les inévitables subterfuges et tromperies ne manquent pas, mais en gardant cette complexité à l'esprit, il serait peut-être préférable de prendre du recul et de réaliser que c'est difficile à comprendre et qu'il serait probablement sage d'être prudent. Je regarde et je me dis "wow, c'est très compliqué, et il y a probablement beaucoup de choses que je ne comprends pas, des subtilités que je ne peux pas détecter et une histoire que je ne connais pas, alors je ne vais pas sauter aux conclusions" et souvent je ne prends même pas la peine de poster. Les gens se plaignent que je poste dans les mêmes fils de discussion encore et encore, mais j'aime vraiment m'en tenir aux sujets que je connais un peu mieux et avec lesquels je suis à l'aise, plutôt que d'ouvrir la bouche et de tirer des conclusions hâtives basées sur des faits insuffisants. J'aimerais d'abord faire un peu plus de recherches et, même dans ce cas, je me rends compte que je n'en saurai jamais autant sur la France qu'un Français vivant en France. Les F-35 ne représentent qu'une toute petite fraction des plus de 730 milliards de dollars du dernier budget de la défense. L'année prochaine, nous recommencerons la danse, et l'année suivante, chaque année pendant des décennies.
  17. Le F-35 est le plus grand programme de défense de l'histoire. Ce qui serait déjà difficile, mais c'est aussi l'un des programmes les plus ambitieux de l'histoire en termes d'exigences. Cela allait être difficile dès le départ. Il allait devoir être un programme très soigneusement et méticuleusement géré, et le gouvernement a échoué sur ce point dès le début, il y a eu toutes les retombées de cela depuis. Si le gouvernement avait fourni des données appropriées sur le crochet de queue, il n'y aurait pas eu de retard ni de nouvelle conception du crochet. Cela aurait permis de gagner du temps, de l'argent et de l'embarras, mais cela n'a pas été le cas. C'est un exemple de problème évitable. Personne ne peut même évaluer qui est à blâmer. L'année dernière, ils ont reproché au Congrès d'avoir commandé trop de F-35 et d'avoir dépassé les chaînes d'approvisionnement et de logistique, ce qui a conduit à de mauvais taux de disponibilité. qui est censé tenir le Congrès pour responsable ?
  18. Je pense que ça va être assez cher parce que je ne les ai jamais vus attirer autant l'attention sur les coûts élevés. D'habitude, ils minimisent les coûts pour chaque programme. Donc, quand ils disent "Attendez, ce truc est cher", il est peut-être temps de prendre une grande respiration. Quand le Pentagone dit "wow, c'est beaucoup d'argent !", il vaut mieux se préparer. Ce qui semble être le but. Préparer le Congrès et le peuple américain à un sérieux "choc des autocollants". si vous regardez la logistique et les grands projets dont ils parlent pour le NGAD, pas seulement l'avion, mais la logistique, la gestion de la flotte et les plans de production, cela fait paraître le F-35 comme une affaire simple.
  19. nous sommes très différents de l'Europe. Je doute que nous ayons des réformes structurelles de sitôt. C'est l'une des raisons pour lesquelles je n'aime pas perdre mon temps à les souhaiter. L'une des choses que j'ai appréciées chez Bernie, c'est qu'il a su couper court à toutes ces histoires de "fluff" et de "feel good emotional" que l'on fait passer pour de la politique de nos jours, et qu'il les a traitées comme des négociations syndicales : voici ce que nous voulons, voici ce que nous attendons, voici les choses concrètes que nous exigeons". C'est drôle de voir comment ce discours a disparu pour revenir aux mêmes distractions qui n'apportent rien. La journée des transgenres, le mois des fiertés, l'avortement aujourd'hui est le grand sujet grâce à une terrible fuite dans la plus haute cour, les lois sur la régulation des choses que nous n'aimons pas entendre sur internet. Pendant ce temps, vous êtes toujours aussi pauvres, toujours aussi coincés. comme j'y ai fait allusion plus tôt, le simple fait d'arrêter temporairement les choses que vous décrivez ci-dessus serait une énorme victoire, mais ils ne peuvent même pas se donner la peine de le faire. Oubliez les réformes structurelles, j'adorerais voir les tendances s'arrêter, ne serait-ce que pour quelques années, mais les gens ne sont pas "programmés" ou "conditionnés" pour voir cela, et ce n'est pas un hasard. Il existe également un vaste mouvement visant à censurer davantage quiconque dénonce les problèmes et à créer davantage de tabous. Les solutions politiques disponibles ne fonctionneront pas, et les solutions qui fonctionneront ne sont pas politiquement disponibles actuellement. Le concept de "majorité émergente" s'est avéré être un mythe. Comme je l'ai déjà dit, si j'étais républicain, infliger au parti démocrate l'état actuel des choses serait une chose parfaite. Le truc du réveil est absolument désastreux. "Defund the police" a été un cauchemar, la culture de l'annulation est affreuse, les villes sont en déclin continuel. La plupart des villes sont dirigées par des démocrates, donc ce sont les villes et les électeurs démocrates qui souffrent le plus. C'est vraiment "du pain et des jeux" et les jeux sont délibérément créés et sans fin. Je suis à 100 % pour la liberté d'expression, mais je ne suis pas du tout choqué de voir la Maison Blanche et d'autres appeler à la censure, parce que les gens font remarquer que l'empereur n'a pas de vêtements, et plutôt que de reconnaître cela, et que nous avons échoué en tant que parti à faire ce que nous avions dit, nous préférons censurer les gens et appeler cela "démocratie". Il est essentiel de comprendre qu'il y a de nombreuses façons d'échouer, mais que l'un des pires échecs est d'échouer selon ses propres normes et règles. Un grand problème avec le parti démocrate est qu'il n'a même pas de sens dans son propre univers, ce qui n'est pas une bonne chose.
  20. Le but du F-35 n'était pas de reproduire le F-22, mais pour un but différent. Le F-22 a coûté un bras en développement et ne peut pas atterrir sur un navire, être utilisé sur de petits aérodromes, ni être exporté ou produit en nombre qui pourrait même remplacer le F-15, qui n'a pas non plus de super-croisière, de supersonique, de grande capacité de charge interne, d'extrême maniabilité, de grande autonomie, de poussée vectorielle... c'est vraiment le logiciel qui est le plus gros problème. Pour ce qui est de la question posée, je pense que le F-35 s'est plutôt bien débrouillé en ce qui concerne l'avion physique. Je ne pensais pas qu'ils arriveraient un jour à faire fonctionner le F-35B. Northrop Grumman pensait que c'était tellement tiré par les cheveux qu'il n'a même pas pris la peine de présenter une variante STOVL sérieuse dans son offre de JSF dans les années 1990, et Boeing/McDonnell Douglas a essayé le transport direct. Un billion de dollars sur plusieurs décennies avec une projection de milliers d'avions n'est pas exactement un choc ou même un coût unique. Fabriquez suffisamment d'avions et faites-les fonctionner assez longtemps et un billion de dollars se produira un jour. Ils ne savent toujours pas exactement ce que la flotte de F-16 a coûté à l'exploitation sur toutes les décennies. Nous n'avons aucune idée de ce que le NGAD aura à offrir. Certaines personnes ont déjà parlé d'hypersonique, de lasers, de constellations de drones, de moteurs révolutionnaires, d'une portée extrême - juste des choses très simples. Je ne veux pas parler du F-35 dans ce fil de discussion de toute façon, mais c'est un problème beaucoup plus grand et plus compliqué que d'avoir simplement 3 variantes. Rien que le prix semble indiquer des choses assez extrêmes pour le NGAD (quel qu'il soit). Le F-22 était essentiellement un avion à mission unique, à service unique et à pays unique, mais toutes les choses que vous avez énumérées ci-dessus ont provoqué beaucoup d'arrachements de cheveux et un coût extrêmement élevé. Il est facile de considérer le F-35 comme une "boule bizarre" essayant d'en faire "trop", mais le F-22 est coupable des mêmes choses, c'est juste plus facile à comprendre car il a essayé d'en faire "trop" dans une seule direction, au lieu de plusieurs. Je pense qu'avec le recul, l'USAF aurait fait des compromis pour réduire les coûts dans certains domaines afin d'obtenir plus d'avions. Mais là encore, le NGAD semble répéter le F-22... Je ne connais pas assez l'un ou l'autre pour porter ce jugement, personnellement.
  21. oui Tu veux dire qu'ils ne sont pas tous des amis souriants ? Je ne me soucie pas vraiment de savoir comment cela s'est passé, mais plutôt que cela se soit passé. Comme j'ai essayé de l'illustrer avec de très longs messages, pour moi, il est beaucoup plus important d'obtenir quelque chose plutôt que rien, en fait, c'est une caractéristique du système, et non un bug, que l'autre côté soit inclus. Les Républicains continueront d'exister, il est donc préférable de travailler avec eux. D'ailleurs, comme vous l'avez souligné, je suis heureux qu'ils aient vu les choses à notre façon et qu'ils aient pris les dépenses du baril de porc de toute façon - n'était-ce pas le but de l'ensemble du projet de loi de prendre des dollars fédéraux et de les injecter dans les localités afin que les gens puissent avoir des emplois, et que les emplois puissent fabriquer des choses que les gens utilisent comme des ponts et des routes ? infrastructure, emplois, économie ? On était censé ne rien faire ? culpabiliser les républicains pour qu'ils changent de parti comme par magie ? Il semble qu'il n'y ait pas moyen de vous faire plaisir, alors que je pense que nous devrions travailler avec ce que nous avons plutôt que d'attendre d'obtenir une majorité de 60 voix (probablement plus, parce que certains de ces démocrates comme Manchin et d'autres diront encore "non"). La dernière fois que nous, démocrates, avons eu une majorité de 62 sièges, c'était à la fin des années 1970, et il semble même aujourd'hui sombre de savoir si nous aurons même 50 sièges. Vous avez dit "nous ne pouvons rien faire". J'ai dit, nous avons fait quelque chose et... avec 17 républicains comme vous le soulignez au lieu des 10 requis. Tu as dit que ça ne comptait pas parce que tu n'aimais pas la raison pour laquelle ils ont dit "oui". Vous ne savez pas où aller à partir de là ? Les républicains étaient clairement prêts à dire oui à quelques milliers de milliards de dollars, mais ils ont leurs limites car ils doivent au moins faire semblant d'être fiscalement responsables. Il était stupide d'essayer de faire passer un projet de loi très coûteux et extrême pour reconstruire en mieux avec l'une des plus petites majorités de l'histoire présidentielle. Il n'est pas nécessaire d'être un expert en politique pour comprendre pourquoi cela ne fonctionnera pas - et bien sûr, ceci après avoir dépensé 1,9 trillion de dollars pour le Covid Stimulus en mars 2021, puis encore 1,2 trillion de dollars sur le projet de loi bipartisan, sans compter les trillions dépensés sous Trump et encore 3 trillions pour BBB. Cela commençait à s'accumuler et les gens commençaient à le remarquer. Même les démocrates devaient dire "attendez". Voici une pensée amusante : nous avons dépensé 3,2 trillions de dollars pour stimuler l'économie et notre PIB a chuté de 1,4%. Oui, je suis inquiet. no not every time, but that is also not the point. I didn't think it was going to be such a radical idea that suggesting more moderate goals and bills and laws to match what was more likely possible in order to gain more votes, and hopefully promote (while of course not guaranteeing) success was such an crazy idea. Republicans have their own voters to appease, and constantly shooting down reasonable things will quickly get them republican's in trouble with their own voters too, but its very easy to shoot down unreasonable things. As it turns out we couldn't even get the people in our own party to agree with it, which might just be a major indicator that it was too far. fun to blame the republicans, not what killed it though. we wasted a lot of political capital not just on BBB but not celebrating the victories we did get, because we decided to tell people over and over "oh and thats nothing, wait until BBB!" so now its all seen as a flop and the economy is bad, and its going to get worse. Je pense que s'il ne s'agissait que d'énergie et d'objectifs plus modestes, il aurait pu avoir une chance de passer. Manchin n'a pas besoin d'être "acheté". Il se trouve dans un état que Trump a facilement remporté par deux chiffres dans le pays du charbon. À plusieurs reprises, Manchin a souligné ce qu'il faudrait pour qu'il monte à bord, et à plusieurs reprises, il a été ignoré. Manchin est beaucoup plus proche de l'électeur politique médian aux États-Unis que les dizaines d'autres sénateurs qui étaient à bord de BBB - mais même dans ce cas, cela n'est pas pertinent, car Manchin fait ce qu'il est censé faire - représenter les habitants de la Virginie occidentale en premier lieu. Et cela, bien sûr, en se rappelant que Manchin et Sinema n'étaient probablement que la "pointe de l'iceberg", il y avait probablement beaucoup de démocrates qui s'opposaient à BBB, mais Manchin et Sinema pourraient prendre la tête et garder leur crédibilité en Virginie occidentale (très républicaine) ou en Arizona (état violet). Comme je l'ai expliqué à de nombreuses reprises, l'Amérique devrait peut-être vouloir ces choses, mais ce n'est pas le cas. Avec l'inflation qui s'accélère et de plus en plus de rapports sur les milliards dilapidés avec l'aide aux victimes, cela n'aide pas non plus. ils existent, ils pensent qu'il ne faut pas dépenser 3 trillions de dollars alors que l'inflation est en pleine explosion, et faire empaler son parti pour que le président d'un seul mandat soit une note de bas de page dans un livre d'histoire. voici Bill Maher, qui dit des choses qui semblent tout à fait conservatrices sur le plan fiscal il mentionne même la France ! cela dépend de qui vous demandez. vous avez déjà manqué le bateau et il semble que les Républicains n'aient pas à tricher du tout, j'ai expliqué comment Biden et les démocrates pourraient bien avoir gâché les choses au point que nous serons "perdus" pendant environ 10 ans ou plus. Il est vraiment difficile d'être réélu pendant une récession économique, c'est pourquoi, comme je l'ai déjà dit plusieurs fois, il était probablement plus important de "reconstruire" que de "reconstruire mieux". Que veulent les "centristes" ? Ils veulent l'économie de Trump sans Trump. comme je l'ai dit, je suis un peu blasé, j'ai "vu comment la saucisse était faite" et je ne me faisais pas beaucoup d'illusions. mais je suis aussi surpris de voir combien de foi les gens du forum mettent dans le parti démocrate. Je les regarde faire des choses vraiment stupides, et je suis continuellement frustré, mais encore une fois, je suis plus du moule centriste, et pas réveillé, et pas progressiste, et pas anti capitaliste, et j'ai favorisé les démocrates en raison des racines plus ouvrières qu'ils semblent avoir abandonnées. merveilleux : https://www.newsweek.com/its-not-just-hispanics-democrats-are-losing-black-vote-opinion-1702581
  22. Cela dépend si ces 60 voix sont nécessaires, dans certains cas, elles ne le sont pas. Ils ont fait passer des lois, par exemple la loi bipartisane sur les infrastructures. qui était la preuve que les deux partis peuvent encore travailler ensemble - un des objectifs clés - et faire avancer les choses. Et elle a effectivement été adoptée. Vous n'avez pas besoin de faire passer un tas de choses sauvages et irréalistes sur des lignes partisanes étroites. Tout ne nécessite pas de battre le filibuster. la confirmation des juges par exemple. Le projet "Build back better" allait être adopté par un vote partiellement linéaire de 50 voix grâce à une astuce budgétaire. Ce qui montre que certaines choses ne devraient peut-être pas être essayées, et puis, comme il s'est avéré que même les 50 démocrates n'étaient pas tous d'accord au départ. Donc peut-être, encore une fois, une telle chose n'aurait pas dû être tentée. C'est l'une des majorités les plus étroites de l'histoire américaine. Ce qui signifie que les choses auraient dû être plus modestes, plus centrales, plus agréables. De nombreux républicains sont prêts à franchir les limites de leur parti, et l'ont déjà fait, mais ils ne vont pas approuver un gâchis de 3 000 milliards de dollars, dont même les démocrates ne sont pas sûrs. Machin a compris la situation bien mieux que la Maison Blanche qui pensait pouvoir faire pression sur lui pour qu'il donne son accord, tandis que Manchin a réalisé qu'il détenait bien sûr tout le pouvoir en la matière. BBB aurait dû être créé avec l'idée que les démocrates et les centristes des "états violets" devraient être amenés à participer, et conçu avec eux à l'esprit. Manchin a expliqué plusieurs fois ce qu'il trouverait acceptable et a été ignoré, il était donc très facile pour Manchin de dire non. Ce n'est pas ce que les gens veulent entendre, mais l'idée d'avoir un seuil de 60 voix est d'empêcher l'adoption de choses vraiment très impopulaires ou extrêmes. L'idée d'obtenir au moins une partie de l'autre équipe à bord est la notion de compromis et de raison. Je sais que cela ressemble à un blasphème, mais peut-être que lorsque l'on doit se rabattre sur des gadgets, des astuces et autres subterfuges, c'est quelque chose que l'on ne devrait pas faire, simplement du point de vue de la morale de base. Des idées si grandes qu'il faut les cacher et les faire passer par des failles, plutôt que par les canaux appropriés. C'est l'une de mes grandes critiques sur les arguments en faveur de la santé ici. Si c'est si merveilleux, alors ça vaut le coup de payer, et les gens paieront, non ? Mais ils savent que les gens ne paieront pas, alors ils disent que "les riches paieront". ce qui serait stupéfiant parce que le démocrate qui est censé le dire à cette date m'a dit hier que les riches ne paient pas déjà leurs impôts. En fait, j'ai parlé avec un bon ami à moi, nous avons essayé de trouver des mots ou des phrases qui décrivent ce phénomène précis où l'on nous dit quelque chose constamment, et pourtant nous ne semblons jamais l'absorber même après des années. "Amnésie répétée" est le mieux que j'ai pu trouver. Taxer les riches. N'avons-nous pas dit que nous le ferions pendant des décennies ? Est-ce que cela s'est produit ? ou pas ? Est-ce que cela s'est produit et que ce n'est pas suffisant ? Avons-nous soudainement "oublié" d'essayer même lorsque l'équipe qui dit qu'elle va les tacler est aux commandes ? Quelqu'un d'autre a-t-il remarqué cela ? Aucune de ces réponses n'est particulièrement satisfaisante ou réconfortante. Si quelque chose vaut la peine d'être fait mais qu'il est difficile, les gens travailleront réellement pour le faire, et donc il a une grande valeur. Plus la lutte est difficile, plus la récompense est grande, mais cela fonctionne également à l'inverse : plus la récompense est grande, plus la lutte est difficile. Nous disons aux gens que cela vaut la peine de le faire, mais pas de se sacrifier pour cela - ce qui revient à dire que cela n'en vaut pas la peine. nous détruisons notre propre argument. ce que nous devrions dire, c'est "c'est difficile, mais cela en vaut la peine. Oui, vous paierez plus, mais voici ce que vous obtiendrez, et voici ce que cela coûtera". Vous savez, comme on parle aux adultes. Les républicains ont déjà signé avec Biden, mais ces choses doivent être raisonnables. C'est le vieux truc qui consiste à donner à son ennemi des conditions que l'on sait inacceptables, puis à se plaindre qu'il a "rejeté les conditions" que l'on a si généreusement fournies. Si les États-Unis proposaient un "ensemble de conditions raisonnables" comprenant la vente de Dassault à LM et l'achat par l'armée de l'air française de F-35 pour remplacer tout le reste, au prix de milliards de dollars, et la mise au rebut du Rafale, et que les Français disent très clairement "non", les États-Unis disent alors "nous avons essayé de raisonner la France !", les conditions raisonnables réelles seraient "peut-être que la France peut acheter 25 F-35, et en échange nous achèterons 50 Rafale ou Mirage 2000 en bon état pour nos bases d'entraînement et d'autres rôles spéciaux". C'est quelque chose qui pourrait théoriquement faire l'objet d'un accord - mais il faut que ce soit raisonnable pour commencer et non une farce délibérément empoisonnée, dont les termes ne seraient jamais acceptés. S i Biden avait dès le début travaillé à partir du centre, il aurait été plus facile pour les républicains de travailler avec lui. Aucun des deux camps ne serait complètement satisfait, c'est la nature du compromis. Mais n'oubliez pas que Clinton a non seulement survécu, mais a excellé en travaillant dans ses limites avec les républicains pendant la majeure partie de son mandat. Tout le monde a pu gagner un peu, même la classe ouvrière pauvre. Il ne fallait pas être un génie pour comprendre que le projet "Build back better" était extrêmement ambitieux, si ambitieux en fait que même les démocrates n'étaient pas tous d'accord avec lui. Alors nous descendons dans le terrier du lapin et nous nous demandons s'il n'a jamais été censé être adopté. Nous voulons quelque chose de très grand et d'ambitieux et quand il est rejeté, nous crions "nous avons essayé", mais il n'a jamais été censé passer. Les deux parties "gagnent" en ce sens que les Républicains peuvent dire qu'ils sont heureux qu'il ait été tué, et les Démocrates peuvent dire "regardez, nous avons essayé ! mais la prochaine fois, vous devrez voter encore plus fort, ces ignobles Républicains !" et Biden peut maintenant commencer à outrepasser son autorité en faisant des "ordres exécutifs" qui sont terribles pour la validité du gouvernement à long terme, imitent Trump, et bien sûr préparent le terrain pour d'autres abus par le prochain aspirant dictateur qui fera passer Trump pour un poids plume. rappelez-vous que la nature de la démocratie, c'est qu'ils se relaient, donc ce n'est peut-être pas une idée judicieuse de créer trop de mauvaises choses que l'on préférerait ne pas voir utilisées contre soi quand l'autre équipe prend inévitablement le pouvoir. vous ne voulez pas que Trump ait un programme sophistiqué de frappes de drones avec peu de surveillance ou d'équilibre ? peut-être ne poursuivez vous pas cette voie vous-même. Vous ne voulez pas que Trump dispose des pouvoirs extrêmes du gouvernement fédéral ? Peut-être que vous devriez envisager de diffuser certains de ces pouvoirs extrêmes. Il s'agit bien sûr de crier dans le vide, personne ne semble se préoccuper de telles pensées, mais il serait vraiment très bon que le Congrès et les branches judiciaires puissent envisager de mettre au pas la branche exécutive que Cheney et compagnie ont transformée en train fou dans les années 2000 et qui continue à ce jour. Cela pourrait vraiment devenir incontrôlable. Obama a reçu une lettre signée par des milliers de bérets verts lui rappelant poliment qu'ils ont prêté serment à la Constitution et qu'un décret sur l'interdiction des armes à feu leur forcerait la main. Obama n'a pas fait une telle chose, mais il suffit de dire que c'est assez sérieux. Au lieu d'opter pour quelque chose de petit et de plus agréable. Bien sûr, ce ne serait pas massif, en fait ça pourrait même être minuscule, mais ça ne vaut RIEN. Et c'est ce que nous avons obtenu. Et cela soulève une idée philosophique intéressante sur la nature du "progrès" et de ce qui fonctionne. Le club de baseball des Oakland A's a créé et incorporé ce qu'on appelle le "money ball". Au lieu d'employer de grands joueurs coûteux qui frappaient d'énormes homeruns dans une sorte de modèle de "boom and bust", ils ont utilisé l'analyse statistique pour trouver des joueurs moyens, qui pouvaient être achetés à bas prix, mais qui produisaient de petites améliorations constantes et progressives (au lieu d'un home run, ils se sont concentrés sur le fait d'atteindre les bases). Si nous établissions une loi visant à améliorer les soins de santé de 2 % par an, beaucoup de gens diraient que c'est une blague pathétique, mais en 10 ans, cela représente une amélioration de 20 %. Dans 20 ans, c'est une amélioration de 40 %. Cela me dérangerait, surtout si nous l'avions obtenu il y a 20 ans. Mais ce n'est pas le cas, et je laisserai au lecteur le soin de se demander pourquoi les États-Unis semblent toujours, comme par magie, "échouer" dans les grandes choses géantes qui sont apparemment construites pour ne pas fonctionner ou passer, plutôt que dans les petites améliorations modestes qui passeront. Peut-être que nous n'aurons pas de soins de santé à l'européenne avant 25 ou même 30 ans ou seulement 5 ans ? qui sait ? mais je ne serais pas contre une amélioration progressive en attendant. Dans quelques années, les gens regretteront le bon vieux temps de 2019. Ne serait-ce pas bien si, dans cinq ans, les choses étaient 10 % meilleures ? Voici un autre excellent exemple. Lorsque Bernie a promis de mettre fin à la tendance des riches à devenir plus riches et des pauvres à devenir plus pauvres, il essayait de mettre fin à une tendance qui se produit depuis plus de 40 ans ici (restons limités en termes d'histoire, car je sais que ce n'est pas nouveau, mais utilisons l'histoire récente des États-Unis). Imaginons que Bernie soit élu et le fasse réellement. C'est peu, mais pour la première fois en 40 ans, les pauvres deviennent 4 % plus riches en 4 ans, et pendant 4 ans, les riches cessent de s'enrichir. D'une certaine manière, on pourrait dire "comme c'est pathétiquement petit, quelle blague", mais étant donné que ce serait la première "victoire" depuis 40 ans, peut-être que cette "blague", aussi triste soit-elle, serait finalement quelque chose à célébrer. Et encore une fois, c'est mieux que ce qui s'est passé. prenons les petites victoires quand nous le pouvons au lieu de frapper fort et de sortir, mais de convaincre tout le monde que nous avons fait des merveilles parce que nous avons au moins symboliquement "essayé". cela montre à quel point certains de ces problèmes sont énormes, mais nous refusons de travailler progressivement sur eux. le meilleur moment pour planter un arbre d'ombrage est il y a 20 ans, mais le deuxième meilleur moment est maintenant. "Je ne t'ai pas vu te balancer aussi fort que moi !" tu as raison, parce que je n'aurais pas swingué du tout et j'aurais pris la marche pour aller sur la base. si tu vas sur la base tu as une chance de marquer. strike out ? aucune chance de marquer. donc voilà. J'aurais travaillé avec les Républicains pour améliorer l'économie, mais je ne suis qu'un vieil homme farfelu, et non les brillants génies qui dirigent les choses aujourd'hui, alors que l'inflation explose et que le PIB diminue. un de plus comme ça et nous avons officiellement une récession. on va reconstruire mieux sans argent ? ça devrait être amusant. Traduit avec www.DeepL.com/Translator (version gratuite) Si l'on se souvient que le spectre politique est différent de celui de l'Europe, je ne suis pas nécessairement en désaccord. Il est très étrange de dire que les partis politiques semblent très alignés à l'exception de quelques questions clés, et pourtant le pays est prétendument au bord d'une "guerre civile", n'est-ce pas étrange ? Je pense que la guerre culturelle a été transformée en un extrême pour cacher le fait que les deux partis ne sont pas vraiment intéressés par une réelle amélioration. Sommes-nous au bord de la guerre parce que les démocrates pensent qu'il faut taxer les riches, mais ne le font pas, ou parce que les républicains ne font même pas semblant et se contentent de dire qu'ils ne les taxeront pas et ne s'en préoccupent pas ? le résultat est le même. Il faut rappeler que je n'aime pas Bernie, mais je peux comprendre pourquoi les gens gravitent autour de lui, et bien sûr je suis d'accord avec lui sur certaines choses. Allons-nous vraiment avoir une "guerre civile" parce qu'un côté dit qu'il ne faut pas se donner la peine de taxer les riches, et l'autre côté dit qu'ils devraient être taxés, mais bien sûr ne se donnera pas la peine de le faire. Et pourquoi le feraient-ils ? D'où viennent leurs dons ? Pourquoi est-ce que je me soucie que le grand footballeur ne défende pas le drapeau ? Pourtant, on en parle plus que des petites choses comme le fait que l'éducation américaine s'est complètement effondrée : https://www.washingtonexaminer.com/policy/77-of-students-at-baltimore-high-school-reading-at-elementary-levels-teacher-says
  23. Il se peut que non, s'ils continuent à ajouter des choses, l'achèvement sera impossible. contrat 1) n. f. un accord comportant des conditions spécifiques entre deux ou plusieurs personnes ou entités, dans lequel il y a une promesse de faire quelque chose en échange d'un avantage de valeur appelé contrepartie. Le droit des contrats étant au cœur de la plupart des transactions commerciales, il s'agit de l'un des trois ou quatre domaines de préoccupation juridique les plus importants et peut impliquer des variations de circonstances et des complexités. L'existence d'un contrat nécessite de trouver les éléments factuels suivants : a) une offre ; b) une acceptation de cette offre qui résulte d'une rencontre des esprits ; c) une promesse d'exécution ; d) une contrepartie de valeur (qui peut être une promesse ou un paiement sous une forme quelconque) ; e) un moment ou un événement où l'exécution doit avoir lieu (respecter les engagements) ; f) les conditions d'exécution, y compris le respect des promesses ; g) la performance. Les gens peuvent dire "LM a accepté le travail, ils doivent donc le faire", ce qui est bien, mais ensuite le gouvernement change le travail, modifie le contrat, oublie que le travail supplémentaire coûtera plus de temps et d'argent, et va même jusqu'à diminuer son propre objectif déclaré d'obtenir le bloc IV le plus rapidement possible. Accepter un contrat vous rend redevable de l'accord, cela ne fait pas de vous un esclave et cela ne vous oblige certainement pas à payer de votre poche les dépenses supplémentaires de l'autre partie qui n'a pas fourni de compensation supplémentaire. Même si LM a "trompé" le gouvernement en étendant le bloc 4 à des coûts supplémentaires, c'est toujours au gouvernement d'être l'adulte dans la pièce et de gérer le programme pour le bien de ses propres objectifs déclarés.
  24. Une des choses que les gens ont essayé de dire est que Trump était un démocrate des années 90 : avant que Donald Trump ne bouleverse l'establishment et ne "vole" le tour d'hillary, Trump était plutôt bien considéré. il était considéré comme une icône américaine. Étant un New-Yorkais, c'est une région plutôt bleue. Romney est le même Massachusetts est si bleu, que Machin est probablement plus républicain. Un démocrate du sud sera plus à droite qu'un républicain du nord-est. C'est une histoire trop longue à raconter, mais l'une des nombreuses raisons pour lesquelles Trump était si gênant est qu'il était trop ouvert. Il faut un type comme Obama pour frapper des enfants avec un drone. Vous ne pouvez pas le faire avec un Trump. Il est trop effronté et abrasif. La diplomatie, et je vais l'écrire en anglais aussi puisque ça rime, "La diplomatie est la façon de faire et de dire, la chose la plus méchante de la manière la plus gentille" Et Trump ne pouvait pas faire ça ce qui a fait de lui un terrible handicap en termes d'objectifs pour les USA. Mais je comprends ce que vous dites. L'une des critiques les plus virulentes du conservatisme est qu'il ne conserve pas grand-chose, la ligne bouge, et ensuite ils défendent la "nouvelle ligne" puisqu'elle est le nouveau statu quo. McCain a voté pour conserver Obamacare.
  25. Cela me rappelle la vieille blague soviétique, selon laquelle ils ne pourraient jamais avoir un système à deux partis, car tout le monde voterait pour l'opposé du parti communiste, ce qui conduirait une fois de plus à un système à parti unique. Il est presque toujours plus facile de prendre une structure antérieure et de la réaffecter. C'est pourquoi AOC travaille sous le nom du parti démocrate, et Bernie aussi. S'ils se contentaient du "parti socialiste" ou de ce qu'ils savent, ils n'obtiendraient même pas 10 % des voix. Nous avons de petits partis comme les Verts, les libertaires et d'autres qui atteignent rarement 4 % des voix. Ils sont généralement considérés comme un "vote de protestation". Les libertariens ont en fait eu une chance d'améliorer leurs votes et leur parti en 2016, car Trump et Hillary étaient considérés comme tellement ridicules que beaucoup ont voulu voter pour un troisième parti, juste pour envoyer un message. Les libertariens ont obtenu Gary Johnson qui, je peux vous le dire maintenant sans regarder, est défoncé au moment où je tape ceci, parce qu'il est toujours défoncé, et les libertariens ont géré tout cela comme si c'était une blague. Ils n'allaient pas gagner, mais ils auraient pu commencer à construire quelque chose à un niveau qu'ils n'avaient jamais atteint auparavant. C'est aussi comme ça que l'on sait que Bernie est un tigre de papier. Il aurait pu sérieusement blesser le parti démocrate au niveau national s'il avait dit en 2016 "ok c'est Hillary ? eh bien je me présente dans mon propre parti, le parti de Bernie - j'emmerde le parti démocrate" Il ne gagnerait pas, mais il enlèverait assez de voix pour qu'Hillary et beaucoup de démocrates perdent. C'est comme ça qu'on sait que Bernie ne fait que jouer un rôle. Quand les choses se gâtent, il se range toujours du côté de "l'establishment" dont il dit qu'on ne peut pas lui faire confiance et qui est la cause de tous les maux. C'est un jeu et un jeu évident. Donate. Nous devons combattre l'establishment. Je plaisante, votez pour l'establishment. Je soutiens le candidat de l'establishment. Parfois, il est difficile de dire qui utilise qui. Bernie est-il un complice volontaire du parti démocrate pour lui donner une validité plus à gauche "opposition contrôlée" ? ou le parti démocrate est-il plus utile à Bernie car il n'en fait pas techniquement partie mais semble savoir comment en profiter et le faire pencher vers lui ? Gary Johnson et quelques autres personnes se présentent à la présidence ou à un poste élu comme un travail à plein temps. Ils ne gagnent pas, mais ils gagnent assez d'argent pour vivre, puis ils recommencent. Je n'avais pas l'intention d'utiliser un gros mot, je m'excuse, le traducteur en a fait quelque chose de plus vulgaire que ce que je voulais.
×
×
  • Create New...