Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Mauser

Members
  • Posts

    1,207
  • Joined

  • Last visited

Everything posted by Mauser

  1. Non ce n'est pas au sturtiger que je pensais mais à un truc bizarre dont je n'ai vu que 2 photos Une caisse qui ressemble un peut à un St Chamond sans les porte à faux .Apparament il était destiné à éventrer les immeubles ?
  2. Je veux bien mais ici vous donnez dans le délire vos gugus ils devront sortir un jour ou l’autre de l’engin , qu’il faut alimenter en plus . Dans un tel cas je ripe en enterrant mes armes et je joue le pauvre réfugié et attendez de descendre de votre délire. En plus économiquement ce n’est pas viable sauf dans une guerre d’extermination mais là une bombe H est mois cher et sans risque pour l’envoyeur .
  3. l'idée d'un blindé destiné à éventrer les immeubles n'est pas neuve les allemands y avaient pensé vers 42/43 mais je n'ai plus la doc qui va avec
  4. + 1 pour la qualité des canons au fait l'on dit chez les civils martellé à froid le reste c'est la finition qui pêche . Remarquez j'ai vu chez un ami suisse une carabine Mendelv en 9.3*53 poli glage puis rebronzée bleu S&W avec des bois en noyer du périgore un bijoux qui tirait aussi bien qu'il était beau .
  5. petite rectification le 8 mm 1892 est en 4 et pour les armes de poing c'est soit la munition qui classe l'arme j'avais un S&W md 25 en 45 acp donc 1 catégorie par contre tout PA d'un calibre suppérieur au 7.65 long français est 1 avec une execption le md 52 de S&W en 38 sp Pour les armes d'épaules c'est la munition qui classe l'arme d'aprés un tableau de la direction de la réglementation. Ce qui fait par exemple qu'une vénérable Winchester en 303 est une arme de 1 cat par contre avant les accords assassin de Shoenguen une remington semi auto en calibre 280 et un chargeur de 10 coups était en 5 cat vente libre à l'époque
  6. Mauser

    Le Thompson

    Je n’ai pas de chiffre mais si vous observez des photos d’époques elle semble bien moins répandue que l’US M1 mais de toutes façons ce doit être à l’échelle des USA.
  7. Mauser

    Le Thompson

    Pour les munitions IMI en France c’était une simple question de marge. Pour le calibre 45 son adoption aux USA est le résultat d’une commission suite aux plaintes des GI engagé aux philippines. La tommy a certes des tares mais c’est aussi l’un des premiers PM au monde Le premier étant italien le Villa Perosa en 9 mm Glissenti en 1916. Pour les 1911 et 1911 A1 avant de critiquer sa précision faite faire un souffre du canon certaines armes sont rincées.
  8. Mauser

    Le Thompson

    Je ne peut pas répondre pour la tommy je n’ai tiré qu’avec une en 45 acp pour la cartouche de 45 Thompson je n’en ai vu qu’une fois dans ma vie chez un collectionneur . Par contre le 45 W.mag j’ai testé avec un Grizzly sorte de gros 1911 sa pousse bien. Petite remarque bien que produite qu’en 45 acp et Thompson quelques exemplaires . Je me souviens d’une photo dans une revue de cette arme monté sur un affût à l’avant d’une vedette de police dans le second calibre. Elle était aussi proposée dans d’autres calibre par le fabricant je suis certain pour le 7.63 mauser 7.65 parabellum et 9 mm para. Mais la liste n’est peut être pas limitative.
  9. Mauser

    Le Thompson

    Pour le calibre de la Thompson saviez vous qu’a l’époque de sa création la firme avait proposé son propre calibre un 45 gonflé si ma mémoire ne me joue pas de tour c’est quasiment les performances du 45 Winchester.
  10. Mauser

    Le Thompson

    Vous devriez poser la question a Berkut qui a la pratique du terrain. Pour moi le 7.63 , le 7.62 tt ou le 30 luger suffissent. Pour le 9 para et consorts comme le 9 Makarov je trouve le recul peut agréable. Une 45 ACP ou 44 Mag sont plus puissant mais moins désagréables. Remarquez tout tiens dans la pratique à une époque j’aurais dit le 22 c’est extra.
  11. L'époque vous avez entendu parler de certaines conventions
  12. Trésor nazis . Déjà ne mélangeons pas tout . Les fameuses banques suisse ou du Liechtenstein recélant peut être encore des comptes mais la majorité sont ceux constitué AVANT guerre par des familles disparues durant celle-ci ; puis les comptes du gouvernent de l’époque pour alimenter ses opérations eux ont tous été restitué même ceux de la SS. Les comptes ouverts après la conférence de Strasbourg en 44 où la SS et certains dignitaires nazis commençait à prévoir une défaite. La majorité de ces comptes sont clos ou vide d’où croyez vous que venait l’argent d’Odessa et les fonds virés en Argentine par exemple. L’or de la Reich banque il a été retrouvé et saisi ainsi qu’une part de l’or de la SS y compris l’or dentaire. Reste une part du butin de cette organisation évaporée mais où et de quel montant , constitué de quoi ? En 1945 dans les Alpes bavaroise il avait été trouvé des caches aménagées avec de nombreuses œuvres d’art et du numéraire en devises £,$ vrai et faux plus des lingots d’or et d’argent . Pour les œuvres d’art jusqu’en 2000 il existait un château en Autriche qui avait un catalogue impressionnant d’objet non réclamés D’autres part vous avez des légendes vivaces comme celle du lac Tomplizé et de caches dans un château maintenant en Hongrie de mystérieuses excavations ouverte à flans de montagne en Bavière. Il y a aussi un site en Italie ou le trésor de Rommel en Corse Personnellement je suis assez dubitatif , sauf pour les caches qui se sont retrouvées à l’Est qu’est-ce qui empêchaient dans les années 50 les propriétaires de les vider…Et qu’entre 1945 et 2000 personne n’ai parlé .
  13. Mauser

    Le Thompson

    Dans l'ordre historique 7.63 en 1896; 9 mm Parabelum 1908 , 45 Acp 1911 7.62 TT1930/33 Nb vous auriez pu ajouter la 30 Luger du P06 Suisse de1906
  14. Mais non c’est une technique de repérage sur le terrain . Vu le haut niveau en géographie des américains ils commence par tirer sur leurs alliés ceux-ci hurlent et du coup la position est déterminée avec exactitude. Pas besoin de GPS et autres gadgets juste des obus ou des bombes et un poste de radio génial non .
  15. L'île du diable serait bien pour naboléon et ses collaborateurs
  16. Si ma mémoire ne défaille pas ce sont des renégats occidentaux qui l'on fabriqué
  17. Je dirais une fois par semaine j'ai droit à l'erreure 404 file not found . Je passe à autrechose et je reviens et merveille ça marche pas toujours GRR
  18. Cella vous surprends ; pensez au mode de recrutement de l’armée US. C’est d’ailleurs le cas de toutes les armées professionnelles quant interviennent simultanément deux situations antinomiques Le plein emploi pour les citoyens lambdas et un conflit extérieur gros consommateur de main-d’œuvre. D’autant que celui-ci n’est pas ou plus ressenti par la population comme une priorité majeure. Le sergent recruteur se contente de ce qu’il trouve le fond du panier. La question réside dans le retour au civil de ces gentils gamins qui auront acquis une expérience indéniable. A se demander si Clemenceau parlant des anciens combattants ; « il faut les tuer » ; n’avait pas raison. La question ne s’est pas posée en Europe pour deux raisons principales. L’unicité ethnique des armées nationales et la faiblesse de ce que nous appelons gangs. Mais dans l’avenir , une bonne part des cadres du FNL algérien étaient d’anciens soldats français ou des repris de justice leçon à méditer
  19. Avec l'empilement des nouveaux décrets il est dur de s'y retrouver. De mon temps celui des dynausaures le classement s'effectuait de deux façons soit l'arme tirait une munition de 1 catégorie et donc y était classée soit elle tirait en raffales et était quelque soit sont calibre 1 cat. Maintenant il exiistait déja une execption le 223 qui n'existait pas en 1939 et avait été rajouté dans es munitions réglementaires
  20. Des Famas jusqu’en 2020 ? une solution d’économie pour certains que d’autres payent sur le terrain. Maintenant qui peut me dire quelle arme ou système va naître d’ici à 2015 en prenant en compte des facteurs simples comme la progression de « l’électronique » le coût et la raréfaction de certaines matières ou l’évolution du combat en général.
  21. Pour les P38 et les B24 il existait un gros problème les américains voulaient bien les vendrent mais sans les compresseurs . Les anglais ont d’ailleurs poliment refusé les P38 châtrés Les B24 ils étaient bien venus pour le costal-command. Pour l’état d’esprit du soldat français en 1940 le meilleur texte que j’ai lu et qui résume bien la situation est de Barjavel dans les années de la lune. Il y décrit parfaitement le choc moral d’hommes qui se découvrent sans armes ou presque.
  22. Alors il faut croire que le Larousse de l'aviation et le Fana se sont plantés . Mais cella me parais difficile Peut être un des prototypes ?
  23. Ce genre d’avertissement je le lisais dans les bouquins sur les petits hommes verts il y a des années ; pas exactement la même chose mais le même style d’excuses vaseuses. Des études très cloisonnées. Heu mon général il existe au moins 2 goulots d’étranglement : L’enrichissement de l’uranium et la pile atomique. Dans le premier cas les physiciens sur place devaient savoir quel taux obtenir 3 à 5% pour une pile plus de 90% pour une bombe. Ceux de la pile qui n’a jamais fonctionnée se serait vite aperçus de la rotation rapide des barres d’uranium pour en extraire le plutonium. Speer et un petit peux avant lui certains industriels allemands ont mis en avance la redondance des systèmes de production. Je crois bien que la question s’est posée après le raid sur la base de Penemude. La focalisation sur une poignée d’atomistes allemands est aussi un faute de jugement. Si en 1945 un technicien américain affecté à Los Alamos ne savait pas ce qu’il faisait en enrichissant de l’uranium par diffusion gazeuse ;il l’a su combien de temps après. Pour les techniciens allemands certains ne savaient pas et ne voulaient pas savoir .La voie gazeuse repose sur des produits assez toxiques pour faire croire à l’élaboration d’un nouveau gaz de combat . Mais dans les années 70 quant les livres les documentaires sur la bombe se sont mis à foisonner , il aurait vite fait de comprendre. En admettant que le programme allemand ait été de la moitié de celui des américains en ordre d’effectifs . La base du nouveau Mexique regroupaient plusieurs milliers d’hommes et ce n’était que l’un des centres. Ou alors il faut admettre quelques impossibilités : La disparition TOTALE de tous les exécutants pour les NN pas de questions ; mais les bons allemands affectés à ces travaux nulle famille pour s’inquiéter. Ne parlons pas de la dépollution de l’usine d’enrichissement ; de nos jours le démantèlement de celle de Pierrelatte nous pose assez de problèmes. Allons au bout des hypothèses tirées par les cheveux une usine souterraine que la SS fait sauter avec ses ouvriers possible. Oui mais les voies d’accès et les lignes électriques , dans le chaos de 1945 qui aurait pu non seulement avoir les moyens mais aussi le temps de les démonter. En plus personne pour s’inquiéter de ces voies menant là aussi nulle part Et l’usine n’a jamais fuité quant vous connaissez les Grunen et leurs moyens c’est strictement impossible. Quant à la faribole d’une petite bombe tactique à l’époque c’était strictement impossible les mécanisme qui allaient avec comme les réflecteurs à neutrons ou les excitateurs n’étaient pas concevables. A l’époque une bombe A c’est 20 Kg d’uranium à plus de 93% point ou alors une concentration moindre mais une masse critique de quel poids inutilisable sur un champs de bataille.
  24. Alors je connais un autre cas identique avec le SR71 . Lui frise ou atteint les Mach 3
  25. Les Baikals si la finition et le poids ne sont pas votre priorité c’est le meilleur rapport qualité prix du marché en 15-20 de vente je n’ai pas souvenance d’un loup . Attention toute fois les chokes sont TRES serrés alors pas de tir à balle dans le full ou une plomb et pas souvent . Pour une huile grand froid il en existe une qui ne gèle pas c’et à base de spermatie de cachalot mais vaut une fortune , si non utilisez de la poudre de graphite
×
×
  • Create New...