Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

MIC_A

Members
  • Posts

    1,111
  • Joined

  • Last visited

Everything posted by MIC_A

  1. Ben voyons, ce qui serait inacceptable pour les Russes devrait l'être pour les autres ? Personnellement, j'en est rien à faire du logiciel Russe et de sa clique de voleurs/escrocs au pouvoir qui décident de qui et comment vivre toujours au nom de la patrie mais en réalité pour se remplir les poches sur le dos de leurs compatriotes à l’excès ! Comment le peuple Russe peut-il être aussi aveugle, qu'il regarde les biens et actifs de leurs dirigeants pour s'en convaincre pendant qu'eux tire la langue ou se font trouer la peau pour leur maintient au pouvoir ! Nous sommes dans un monde interconnecté ou tout fini par se savoir, même avec la censure d'état telle qu'érigée en Russie. Comment se fait-il que rien ne transpire chez eux alors que les hackeurs ne manquent pas pour diffuser quelques scandales; leur société serait gangréné à ce point dans toutes les couches sociale qui fait qu'une majorité restent satisfaite de cette corruption ? L'autre petit problème est que depuis maintenant quelques années, les frontières de la fédération de Russie ont une fâcheuse tendance à se déplacer et le sieur VP les intègre de facto comme son territoire. A ce rythme si on le laisse faire, il s'arrêtera ou selon toi ? L'UE considérée comme ennemie ça ne me semblait pas évident il y a peu vu les échanges dans tous les domaines, anciens pays de l'Est passés à l'Ouest depuis compris ! Ce n'est certainement pas à nous de changer le mode de vie russe mais il semble que l'interactivité crée plaisait aux Russes (du moins ceux des villes) et cette tendance à l'occidentalisation commençait peut être à inquiéter le pouvoir en place ou des comparaisons de modes de vie pouvaient faire ressortir les abus et politiques intransigeantes en place et faire naitre une envie de changer ça. Si le régime en place en Russie convient à d'autres pays qu'ils l’accueillent à bras ouvert mais je ne vois personne se bousculer au portillon et c'est plutôt l'inverse qui s'est passé ! imposer sa vision par la force ne dure pas éternellement, d'autres pays satellites en prennent conscience avec le conflit en Ukraine et il se pourrait bien que la boite de Pandore finisse par revenir dans les dents de celui qui l'a ouverte ! Qui prépare la guerre en dépensant sans compter alors que bien d'autres préoccupations prévalent, l'Europe frileuse sur les questions militaires au point de s'être prostitué via l'OTAN, les US qui disposent d'un budget démentiel à la mesure de leur économie et en jouent à volonté ?
  2. Bien d'accord jusqu'aux évènements de Crimée ou on a tardé à comprendre que ce n'était que le commencement larvé d'un conflit à venir. Depuis quatre mois les dés sont jetés et bien malin qui sera en mesure de lire les pensées/desseins de VP et de sa clique et comment ça va tourner, vu que coté armement ça augmente en puissance et porté coté Ukrainien et finira par se voir! Les dirigeants Russe on eu le temps d'y réfléchir et avaient misé sur un écrasement complet et rapide des Ukrainiens comme pour la Crimée et nous mettre devant le fait accompli. Le plan n'a pas fonctionné et l'UE s'est rebiffée comme jamais vu auparavant, cette entente possible, on pouvait y croire (pas moi depuis l'avènement de VP), maintenant ça semble raté pour longtemps sauf changements miraculeux. Faire rentrer le loup dans la bergerie UE, faudrait un vrais changement de mentalité coté russe qui ne semble comprendre que le rapport de force.
  3. Je m'étonne de cette insistance alors que l'instigateur de cette "opération spéciale" responsable de tout ce merdier et malgré les morts et destructions, continu de faire la sourde oreille et poursuit son œuvre, malgré le "canal resté ouvert et ira probablement jusqu'au bout de sa folle tentative si on le laisse faire avec un ressentiment encore plus marqué pour l'occident. Donc, on poursuit en parallèle la livraison d'armes vrais ou simulée pour certains alors qu'il serait souhaitable de faire bloc au moins en façade, vu les menaces continues de VP, c'est vraiment pas le moment de se défiler au risque plus tard de le regretter. Des pays qui souffrent de sanctions mais ne pipent pas mots, ou quand ils le font ciblent le mauvais cheval cause de tous leurs maux ou trop peur de froisser car ils mesurent leurs dépendances ? Va falloir ré apprendre la résilience et retrouver le système D, nous avons semble t-il mangé notre pain blanc à chacun de porter sa croix et faire au mieux si l'intérêt général ne peut être garantie par ceux qui prennent les décisions.
  4. Pas de problèmes économique, alors qu'elle en avait avant la guerre ? C'est pas un peu généraliste cette analyse et un gros poil biaisée ? Comme si tous les Russes vivaient à Moscou et ailleurs dans le pays ça se passe comment ? J'ai toujours entendu qu'un pays en guerre passait en économie de guerre et priorisait sa gestion en se passant du superflu pour acquerir ou fabriquer des armes pour continuer le combat. La Russie innove dans le concept et gagne du fric malgré la pertes colossale d'hommes et de matériels, sans parler des sanctions qui doivent faire très mal aux affairistes Je souhaite bonne chance aux investisseurs qui y croient, en France, certains se souviennent encore de la fiabilité Russe sur le remboursement d'emprunts d'état. Sauf à ponctionner tous les oligarques et taper dans la cagnotte à Poutine, même si s'était possible serait-ce suffisant ?
  5. Les décisions de l'UE ont surpris dans leurs unanimités et leurs radicalités et plus encore lorsque d'autres pays par nature "plus neutres" les ont rejoint bien au delà de ce qui paraissait possible. J'ai fait parti du lot en qualité de simple citoyen mais Poutine lui devait parier sur une réaction molle car il savait l'UE trop dépendante du gaz et pétrole Russe et pourtant ! Mourir pour l'Ukraine peut être pas mais pour sa patrie son mode de vie, protéger sa famille et ses biens, certainement ! Qui dit qu'il s'arrêtera à l'Ukraine si on le laisse faire, personne est en mesure aujourd’hui de l'affirmer. Déclencher une guerre qui n'en est pas une au yeux des Russes sous de fallacieux prétextes et réduire le voisin en poussière en s'accaparant au passage de tout ce qui peut l'être et menacer ce dernier de l'atomiser si jamais il étendait le conflit sur son territoire alors que lui se permet tout, étrange façon de faire la guerre ! Dans ces conditions, vaut -il mieux attendre d'avoir l’envahisseur sur son sol ou l'avoiner chez le voisin plutôt lointain par proxy interposé? La solution trouvée semble être la deuxième et pas assez à mon goût peut importe la menace de nucléarisation surtout vis à vis de pays détenant aussi ce type d'armes similaires car à la sortie personne ne serait gagnant sur le continent mais réjouirait certainement ailleurs, d’où ma méfiance sur l'engagement "sans failles" US, surtout nucléaire ! J'ose espérer que nos dirigeants ont enfin les yeux bien ouverts sur la réalité actuelle et sur les ruines fumantes des dividendes de la paix ou on réalise à quel point on est à poil devant un pays et des dirigeants qui rêvent à nouveau de puissance hégémonique et s'y sont préparés mais peut être pas assez, l'avenir nous le dira.
  6. J'adore la nuance "capable de transporter" et quoi en sous entendu bien que j'ai ma petite idée la dessus?
  7. Qu'il se rassure, pour la hausse des prix, c'est pareil chez nous ! Comme quoi on à tous les mêmes préoccupations immédiates et à plus long terme, le remplissage du caddie au moindre coût en se limitant au strict nécessaire. Les envolées lyrique des dirigeants ne font pas toujours bon ménage avec la réalité du quotidien de l'ensemble de la population.
  8. Reste à voir la suite ! Un retour sur terre après avoir longtemps plané, avec comme point de mire les US/UK, s'ils persistent dans leurs entêtements ou si les Australiens redeviennent plus "raisonnable" et comprennent que le rêve a été négocié au prix fort diplomatiquement/commercialement/militairement. Quel sera la nouvelle tendance ?
  9. Ce que je retiens est que cette guerre est arrivée au pire moment pour les dirigeants Français avec des discours d'orientations diffusés depuis 2017 sur la dépendance de l'UE envers les US, sans échos positifs de la part de nos partenaires ! Entre la prise de fonction de la présidence du conseil de l'Europe pour six mois et les élections dans notre pays ne laissaient pas les coudées franches pour engager le pays sur une voie qui aurait possiblement nuit à la réélection (fort tropismes Russe et US) avec l'incertitude d'une remise en cause de décisions trop tranchées dans le cas ou l'opposition l'aurait emporté. Sur les appels passés à VP, c'est de la diplomatie même si elle est apparue par moment "ridicule" on verra à la sortie de ce conflit s'il était opportun de maintenir un canal "ouvert" ou pas qui semble être le ba à ba de la diplomatie ! Un certain Général en France l'avait bien compris et fait savoir en son temps sa vision du non alignement, galvaudé depuis pas ses prédécesseurs ! La volonté Française mainte fois prôné de s’émanciper des US apparait comme une utopie tant le comportement de nos "alliés" est intangible malgré les discours de Trump qui ont été mal perçus à l'époque mais sont restés sans lendemain avec la venue de Biden. Si les pays de l'Est comme le reste de l'Europe de l'Ouest se sentent plus à l'abri sous la protection US que les engagements militaires d'autre pays, ça reste leurs choix mais faudra pas venir pleurer de retours de flammes à jouer les "gros bras" quand on est plutôt chétif et compter sur le protecteur lointain qui n'interviendra que si ses intérêts coïncident ! La Grèce l'a il me semble bien compris lors de ses démêlés avec la Turquie, un vrais cas d'école ! Certains en Europe ont cru ou croient toujours pouvoir bénéficier du parapluie nucléaire Français sans contre-parties (efforts budgétaire militaire et réformes des institutions), ce que fait l'Oncle Sam qui en retire un bénéfice substantiel mais ne garanti pas pour autant son implication hors conventionnel, on le voit bien sur le désir d’escalade qui atteins ses limites ! Ce conflit aura le mérite de renverser les quilles et mettre l'Europe devant ses responsabilités car aux premières loges si la guerre devait s'étendre, on verra bien ce qu'il va en sortir ! Certains pays, genre Pologne devraient rester plus mesurés (provocations) tout en montrant leurs détermination à en découdre si VP avait des velléités de pousser trop loin ses ambitions.
  10. Ça devrait faire réfléchir plus longuement certains dirigeants béats depuis trop longtemps et maintenant l'urgence est de diversifier et s'adapter, ce sera plus facile à dire qu'à faire mais plus trop le choix ! Reste à voir la capacité de chacun à discuter/proposer pour s'en sortir ensemble ou comme je le pressens, va y avoir des exceptions comportementale qu'il faudra encore excuser. Trop sûr de lui le VP, de ses forces militaires conventionnelles de son intelligence supposé, de stratégies/analyses biaisées des forces/faiblesses de l'adversaire, d'un pari sur la "frilosité" des réactions de l'UE et US et du reste des Occidentaux ! Manier du bâton sans la carotte en politique internationale ne mène à rien, le chantage au gaz/pétrole en faisait parti, ça ne semble plus trop marcher pour en avoir trop abusé. La densification en fournitures de matériels de guerre "lourds" vers l'Ukraine de beaucoup de pays le démontre ! VP se sent obligé d'agiter l’escalade nucléaire si en conventionnel il n'obtenait pas la victoire alors qu'il est à l'origine de ce conflit ! Risquer le futur de la planète pour un gain aussi marginal ? Ce qui devait être aux yeux des Russes "une opération spéciale" entres états/républiques ne concernant que la Fédération de Russie comme ça a pu se faire pour d'autres par le passé, s'est transformé en conflit international au grand dam de tous les fins stratèges Russe qui ont rompu un équilibre fragile mais persistant pour longtemps. S'ils en ont d'autres du même acabit dans les cartons, ils seront à reléguer au banc des nations jugées peu fiables à tout point de vus, bien dommage pour la population Russe qui ne mérite pas un tel traitement. A voir si les "alliés" le laisseront faire Chine en tête car pas les mêmes intérêts/visions sur le long terme ! Réjouissons nous l'été arrive, peut être le dernier vu les menaces persistantes Russe de troisième guerre mondiale sans cesse ressassées, alors penser à l'hiver prochain sera déjà un sursis !
  11. Une erreur, non, je ne le pense pas. Je ne suis pas sociologue mais je me méfie de leurs études trop souvent "idéalisées" et parfois appliquées en dépits du bon sens quand elles sont "achetés" par dogmatisme par des politiques sensibilisés à leurs visions mais pour d'autres aspirations. On l'a bien relevé avec des évolutions sociétales qui ne se sont pas révélées aussi "prometteuses" qu'espérés pour un tas de raisons et le constat a été un rétro pédalage ou une dérive si entêtement. En démocratie ça donne des groupes qui s'identifient aux mesures les concernant et un peu de "rien à faire des autres " et à qui ont fait plaisir pour obtenir des voix en retour ! En autocratie/dictature, hors castes dirigeantes, pas une tête ne doit dépasser ! Ce sont bien des minorités qui renversent des pouvoirs sans l'assentiment de la majorité certes, mécontente, bruyante mais plutôt docile, imposent leurs visions par l'endoctrinement distillée sur la durée ou plus "radicalement" mais là faut vraiment y aller à l'excès et liquider rapidement toutes opposition et gouverner par la terreur ! Moins évident pour une population qui a goûté ou vécu longtemps avec sa liberté de penser et d'agir. A contrario, il est facile pour un pouvoir en place d'orienter la perception des foules suivant les évènements subits si tout l'appareil de communication est au ordres sans possibilités pour le clampin moyen d'obtenir un autre son de cloche pour se faire une opinion si tenté qu'il soit demandeur. Ça marche d'autant mieux sur des populations restés longtemps sous ces régimes mais n'est pas à exclure dans les démocraties perméables aux influences extérieures qu'elles aient été acceptés par traités et subit, socialement/économiquement/militairement. Je vois ou tu voulais en venir ! Le suivis des foules qui sont touchées par les pénuries liées aux sanctions occidentales et à la merci d'un discours biaisé qui fait passer la Russie pour une victime alors que pour le coup c'est plutôt l'inverse ! Je vois une bonne partie des Russes bien éduqué et certainement moins crédules que l'on voudrait bien nous le faire croire, qu'ils "donnent le change" pour des trucs sans importances ok, ils s'en sont accommodés depuis des lustres et très bien adaptés (système D) mais accepter une déclaration de guerre en se contentant des justifications de leurs élites, c'est le mot "méfiance" qui me viendrait à l'esprit et ça reste à voir! Tout dépendra du niveau d’imprégnation, de la façon de raconter l'histoire et préciser les buts, accessoirement un risque de destruction du monde si l'escalade s'amplifiait alors que la Russie n'est pas menacé physiquement mais économiquement pour tenter d'infléchir les ambitions actuelles d'occuper tout le Sud de l'Ukraine, pour le Dombass ça semble compris ! Beaucoup se poseront la question de comment ils en sont arrivé là et j'espère, manifesteront leurs souhaits de revenir à une situation autre que la guerre avec probablement des changements à la tête du pays qui aura failli dans sa mission de développement/bien être de ses populations. S'accoquiner avec la Chine pour longtemps, est-ce un avenir plus radieux pour les russes ?
  12. "Accepter que des dirigeants étranger ne réagissent pas tous en termes de rationalité", certes mais c'est valable aussi dans l'autre sens ! Ça je peux le concevoir de la part de dirigeants autocrates/tirants ! Pour le petit peuple, je serais nettement moins affirmatif ayant pas mal voyagé pour mon boulot, donc avec une vision plus "réaliste" que le touriste moyen. En effet, je l'ai écris sur un autre post, ou je relate qu'en définitive quelque que soit la pays d’où l'on est originaire, les problèmes de la vie courante et besoins sont très similaires malgré les différences de niveau de vie et des aspirations sur les fondamentaux à peine nuancés suivant le degré de confiance établie lors des ces discutions, renforcées par les retours de familles qui ont choisies l'expatriation sous des cieux plus cléments. Pour ma part, la vision de VP s'apparente à un mélange d'ultra nationalisme monarchique associé à un fanatisme hérité du soviétisme ou l'endoctrinement à été élevé au rang de religion toujours au nom de la Sainte Russie avec des comportements dignes de l'inquisition dont s’accommodent pas mal de petits potentats/capots à tous les niveaux du pays et des entités de la "Fédération de Russie" ou seuls une minorité en tirent un bénéfice au détriment du reste de la population. Sous entendre que la majorité accepte cette irrationalité" alors que c'est dans la nature humaine d'essayer d'améliorer sa condition de vie encore plus dans des contrées ou la nature reste hostile comme en Russie, Je m'interroge ? Les Russes ne sont pas plus masos que les autres quand on fait référence aux sacrifices mais toutes tentatives d'émancipation est à chaque fois réprimée durement ou détournée. Pour la majorité, la priorité c'est de remplir l'assiette, avoir un toit, se chauffer et de quoi payer ses factures comme tout un chacun. Pour y arriver il faut bosser dur ou magouiller, le patriotisme comme la religion ça nourri pas son homme (du moins à bas niveau) ! Le rejet de la vision occidentale de VP contraste avec l'implantation d'industries aux emplois rémunérateurs et de magasins de biens de consommations dans la plupart des grandes villes en Russie et la foule qui s'y presse trop contente de trouver des produits de meilleures qualité sans parler des boutiques de luxes qui alimentent les nouveaux riches, classe dirigeante incluse mais certainement pas accessible à tous, histoire de ne pas déroger au discours du maître du Kremlin et affaiblir la "religion". Il me semble avoir lu que 200 000 têtes biens formées s'étaient tiré du Pays suites aux mesures mises en place depuis le début du conflit, preuve que tous n’adhèrent plus aux discours de VP ! Servir de chair à canon n'a pas du les enchanter ! Que veut VP, pour la Fédération de Russie, un modèle type Corée du Nord ? Des frontières hermétiques pour ne plus être contaminé/influencé par le mal Occidental mais sans se priver des petits privilèges pour eux mêmes venant d'occident ? Continuer d'entretenir cette paranoïa avec un arsenal démentiel et couteux qui apparait en piteux état à la lueur de ce conflit et interroge sur l'état de la partie stratégique !
  13. Intéressant ces doctrines mais en définitive, il resterait quoi qui vaille le coup de "survivre" (vainqueurs/vaincus) à ces scénarios apocalyptique, vu l'impact mondial coté retombées en dehors des territoires directement touchés et exsangues pour un millénaire à tout être humain ? Bien gentils tous ses plans/théories qui en règle générale ne se déroulent jamais comme prévus et bien couillus ceux qui feraient une absolue confiance à un système anti missiles nucléaire quel que soit son degré de sophistication quand on voit la puissance de destruction d'un seul vecteur ! C'était la base de la dissuasion, la non utilisation des armes nucléaires.
  14. Putain, j'ai failli renverser ma tasse ! VP, le nouveau Messie qui perpétue sous son joug la "Fédération de Russie" ou autrement la plupart des entités la composant se seraient barrées vite fait. L'avenir incertain proposé suite à cette guerre qui ne dit pas son nom pour l'exemple dans le cas ou d'autres avaient des vélliétés et un risque d'implosion si la Russie se trouve vraiment affaiblie ! Et ça en serait fini de cette vision civilisationnelle déjà mise à mal envers les "Slaves", peuples frères, les autres "pas frères" savent maintenant à quoi s'attendre. "L’économie et le bien être seraient secondaire" on nage en pleine spiritualité du paradis sans "l'amour et l'eau fraîche", même une partie des Chinois l'ont compris ! Sincèrement, Gustave, tu crois vraiment à cette vision dépassée de VP, j'ai l'impression de relire un versé de n'importe qu'elle religion pour justifier tout un tas de trucs indéfendables. Il me semble que c'est le ba à ba de jouir de son labeur plus encore de nos jours qu'avant, sauf à s'identifier aux nations qui ont élevé "le culte" de la personnalité de leurs dictateurs en dieu vivant dans l'opulence avec droit de vie ou de mort! Espérant ne jamais connaitre pareille situation que je combattrais de toutes mes forces et je comprends parfaitement ceux qui le font actuellement.
  15. Pour la fusion, si un des deux "moniteurs" est féminin (je suis déjà loin) ! .
  16. Je faisais les même quand j'étais petit dans des écorces de pin puis j'ai eu le bon goût d'évoluer au niveau des lignes. Là, carrément c'est moche, design Playmobil ?
  17. Entièrement d'accord sur ce point et c'est ce qui différencie certainement le coût des munitions quelles qu'elles soient ! Coté Russe, j'ai depuis longtemps eu cette impression qu'ils développent un tas de trucs sans pousser jusqu'à la sécurité maximale des utilisateurs. Du stockage des obus dans un char (emplacement et résistance au feu) aux missiles et torpilles comme sur le Koursk ou l'innovation et la sécurité ne semblaient pas faire bon ménage malgré des précédents de fuites de carburant de certaines armes non compatible avec le milieu et préconisations de surveillance apparemment non effectués ou des risques assumés pour satisfaire des égaux ! Déjà, en Occident lorsque on développe ces munitions malgré des tests poussés, l’appréhension est présente lors des premiers tirs sur le vecteur final et plus encore sur un banc d'essai. J'imagine la "tension" de l'équipage censé manipuler/utiliser ces joujoux lorsque l'ordre est donné de faire feu ! Prendre autant de risques de perdre des hommes et des "capital Ships" avec des armes embarquées aussi peu protégées/désensibilisées ou apparemment "rustique" ne rime plus avec "nouvelles technologies". J'espère pour tout le monde qu'ils ont mis plus de "sécurités" sur les armes nucléaire et stocker ces dernières comme il se doit mais au vu de leurs nombre pas sûr que le suivi ait été parfait à la vue des photos de bases de sous marins nucléaire de l'ère post Soviétique. Détenir autant d'armes de destruction massives suppose une surveillance accru tant sur le nombre que leurs états (ça coûte très cher), vu les déboires actuel sur des matériels moins sensibles, on peut s'interroger.
  18. Ben voyons, qui les en empêche aujourd'hui ? Ses allies n'ont certainement pas apprécié les positions extrêmes adoptées et exactions pendant le conflit et ça ressasse les mêmes conneries qui conduiront à un autre conflit.
  19. C'est le "jeu" mais reste à savoir si la Serbie mise sur le bon cheval sur le long terme, pas sur ! Pas près de rentrer dans l'UE avec leurs "positions" plus qu’ambigus !
  20. Moi, je ne suis pas étonné de ce qui se passe, les gens en ont raz la casquette surtout de la manière dont c'est pratiqué, sans aucunes distinctions, "Zéro Covid" point ! Cette discipline exigée sans discernements et par la force risque d'être contre productive et se retourner contre leurs instigateurs et la populace finira par ne plus croire en rien venant d'en haut. Auraient-ils atteint le point maxi de résilience à Shanghai ? Le même schéma dans quelle autre ville, puisque quand l'objectif semble atteint, la diffusion se fait ailleurs et on recommence indéfiniment ?
  21. Une partie de LFI et probablement LR (Ciotti) ne suivront pas les directives données, Macron a beaucoup clivé durant son quinquennat, les gens s'en souviennent, l'appel au "rassemblement républicain" ne marchera pas à vitam æternam, juste resté attentif à la progression des uns et des autres à chaque élection présidentielle. L'après pour qui sera élu risque d'être coton vu la situation actuelle et entre promesses et réalités la population ne devrait pas trop se bercer d'illusions.
  22. Çà me rappelle quelque chose , ah, oui, le film : Déjà vu.
  23. On serait en droit de s'interroger sur les raisons de cette communauté en Allemagne, travail, asile politique, autre pour manifester en faveur de la Russie (nostalgies/manipulations) ? Dans un état de droit et suivant l'importance de la dite communauté, ça peut vite devenir déstabilisant .
  24. Le coût de cette obstination dépasse assez largement cette rhétorique de "perdre la face" si c'est le prix à payer pour les Chinois, ils en auront probablement jamais fini avec ces pandémies même en bouclant le pays hermétiquement, déjà tenté, sans succès, qui y croit encore ?
×
×
  • Create New...