Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Montaudran

Members
  • Posts

    182
  • Joined

  • Last visited

Everything posted by Montaudran

  1. Voici le lien vers ce qui semble être le HS de chez DSI toujours avec des articles sérieux http://www.dsi-presse.com/?p=7452#more-7452
  2. Voici le Bourget 2015 qui point son nez et les rayons de nos buralistes reçoivent leur lot de hors-série. Voici la liste de ceux sur lesquels j'ai mis la main - A tout seigneur tout honneur la plus ancienne série le Sciences & Vie Aviation au menu - Aviation civile - L'état du trafic en 2014 - La baisse du pétrôle qui en profite ? - Crash en série, revoir la sécurité - Le retour du dirigeable - Jets privés le luxe - Drones le défi de la cohabitation - Aviation militaire - L'état des force en 2014 - Sahel une guerre aride - F-35 Le rêve américain ne fait pas réver - Les drones sous le feu des critiques - Conquête technologique - Au coeur de l'usine Airbus - Halte au bruit - L'impression 3D - Moteur match au sommet - Le futur à tire d'aile - Les rois du Web à l'assaut de l'espace - Questions-Réponses Vient ensuite Le Fana de l'Aviation spécial Bourget au sommaire alléchant - Les 4 guerres du Rafale - Quarante des F-16 - Le Neuron - Le F-35 Too big to Fail - L'A-10 qui ne veut pas mourir - L'aviation militaire chinoise - Les moteurs - Les marché des 100 places - Les sièges d'avion - L'hélico H-160 - Le Falcon 5X et 8X - le Bonanza a 70 ans Le Raids Aviation HS L'US AIR FORCE 2015 - Son état en 2015 - Va t'elle renaitre de ses cendres - L'aviation tactique face à son vieillissement - Un nouvel avion d'entrainement ? - Le bombardement stratégique - La flotte de transport - New Air Force One - Le renseignement - Les forces spéciales - Opération ihherent Resolve retour vers le futur - Un pied dans le futur les projets Voilà je n'ai pas vu de projet de chez DSI mais qui sait ? J'ai vu que Air&Cosmos sortait un hors série, je l'attends.
  3. L'Ukraine est un pays complexe de façon interne par les affinités entre ouest et est, et par la présence de son grand voisin qui estime que l'Ukraine n'est pas une entité indépendante alors que sa population a pour une grande partie développée une conscience qui se résume par "nous ne sommes pas russes". Cette complexité entraine les malheurs d'aujourd'hui mais le fait qu'ils ont une indépendance depuis moins d'un siècle n'a justement aucune importance si elle s'appuie sur cette conscience. On trouverait risible de dire que la cote est des USA devrait rejoindre l'Angleterre juste parce cette zone était une colonie de peuplement de cette dernière. On connait l'Histoire et on ne peut revenir dessus.
  4. @Gally Ma Question aurait peut être dû être Pour VOUS le peuple ukrainien a le choix de son destin ? Votre réponse est historique (l'Ukraine n'a jamais existé) ou geo stratégique du point de vue Russe (pas touche c'est ma zone) mais à la limite tous ça se discute alors pourquoi je pose la question ? parceque je lis ça et là non pas simplement une analyse historico-politique mais bien une pure et simple glorification de la force. Poutine fait ce que d'autres homme politique ont fait, la Russie ne s'est pas construite grâce à une lignée de boy-scout. La France, l'Allemagne, l'Angleterre et les USA ont tous connu des dirigeants "pas cool", OK. Mais est ce pour autant que nous citoyens français devont dire "Les Ukrainiens n'ont rien à dire, rien a désirer, rien à voter qui ne soit la volonté de Poutine car la force est la loi et c'est bon.". Car c'est ce que je lis en filigranne de bien des posts. Je lis des commentaires se délectant que des soldats ukrainiens meurent dans Debaltseve, je ne reproche même pas aux insurgés de faire la guerre mais bien à ces français de dire que la mort de ses hommes est une bonne chose.
  5. @Amarito J'admets que la Russie ne veuille pas de l'OTAN à ces frontières car c'est effectivement une action militaro/stratégique. De ce point de vue pas de problème d'ailleurs la France et l'Allemagne n'en voulaient pas. Par contre le rapprochement et non l'adhésion à l'union Européenne n'a pas à avoir l'adhésion de la Russie selon moi. - J'aimerai que les intervenants ici me disent simplement si l'Ukraine a le choix de son destin ou si seule la Russie à le droit de décider pour elle ? Fillon semble penser que c'est le second choix. Pas faux j'aime toujours beaucoup le mélange libéral économique/conservateur sociologique.
  6. @Psy Je suis d'accord avec vous, je ne suis pas là pour dire que l'Ukraine est un pays avec un gentils, efficace et non corrompu appareil d'état qui est déglingué par la Russie. Non, non l'Ukraine actuelle est corrompue, ces différents gouvernements étaient en dessous de tout mais c'est justement cela qui a exaspéré le mouvement de Maidan qui peut être naïvement a cru que se rapprocher de l'Europe allait l'aider à se sortir de cette pourriture. Ce qui est sûr c'est que la Russie n'a rien à proposée à ce niveau, elle est ravie d'avoir à traiter avec des oligarques bien pourri et complaisant. - Et donc ce qui m'ulcère c'est de lire un homme politique français sensément libéral dire que l'Ukraine n'a d'autre choix que d'être dans la sphère de domination Russe. Je le répète si il y a un vote des Ukrainiens qui montre un choix clair pour la Russie cela ne me dérange aucunement.
  7. "FF : Oui bien sûr. Enfin, la France a toujours été contre, mais je pense qu'on ne l'a pas dit assez fort. La deuxième chose qu'on a faite, c'est qu'on a laissé entendre qu'un jour l'Ukraine pourrait entrer dans l'Union Européenne, ce qui consiste à dire à la Russie qu'on lui dénie le droit d'avoir, au fond, une zone d'influence économique et s'agissant de l'Ukraine, c'est quand même un pays qui est peuplé pour une large partie de Russes, et qui est à l'origine de la Russie historique." Je suis interloqué par cette phrase, FF semble dire qu'il y a un droit immanent de la Russie sur l'Ukraine, que le peuple Uukrainien n'a aucune autonomie pour se rapprocher de l'Union Européenne. Les ukrainiens sont donc selon lui un peuple mineur (au sens moins de 18 ans ??? ). C'est d'autant plus dérangeant que la Russie ne propose aucun avenir à l'Ukraine... En fait c'est une question de soft power; l'Europe malgré tout ses problèmes offre une perspective d'avenir économique avec notamment un cadre de lutte contre la corruption. Que cela soit vrai ou pas c'est ce pour quoi Maidan s'est soulevée ET les ukrainiens ont voté. La Russie ne propose que de la corruption (cad l'Ukraine d'aujourd'hui), son économie d'émirat du gaz ne pouvant "entrainer" les pays périphériques. - J'ai vécu pas mal de temps avec l'URSS, cela ne me dérangeait pas particulièrement à l'époque de voir la Pologne et l'Ukraine de l'autre coté du mur et si l'Ukraine choisissait démocratiquement la Russie je dirais banco ! mais aujourd'hui je vois un homme politique français sensément libéral venir me dire que qu'un peuple n'a rien exprimer qui puisse déranger son grand voisin, que l’Europe n'a pas à avoir de relation avec ce pays. Pour paraphraser Napoléon je dirais que François Fillon "est une merde dans un bas de soie" mais sans le bas de soie.
  8. Pour certains, la guerre en Ukraine serait l’occasion de se battre « contre la Russie, l’UE et les États-Unis ». >>> Cela a le mérite d'être éclectique !! Ils ne veulent pas aussi mettre la branlée aux atlantes et martiens ?
  9. @ Kalligator: A quelle échéance est-il intelligent de se poser des questions sur les évolutions d'un système politique ? c'est dans plus d'un an, passez il n'y a rien à voir ? Sinon on sait car nous le voyons dans nos propres partis, les haines les plus inextinguibles se voient au sein même d'un parti (Fillon/Coppé, Mitterrand/Rocard etc...) et je me demande comment le partis de Poutine va gérer les inimitiés qui ne vont pas manquées d'apparaitre entre les différents courants (et les hommes/femmes qui les incarnent). Actuellement il y a un couvercle sur la marmite mais plus il va reste plus la pression va montée. On peut ajouter que plus longtemps le même partis et les mêmes hommes vont rester au manettes plus le système se corrompt et la corruption russe n'est pas un vain mot. Tout ce questionnement reste ce qu'il est des supputations mais elles s’appuient sur des précédents humains et historiques.
  10. Certain on répondu avec gourmandise que bien des élus seront remplacé bien avant la disparition politique de Poutine. C'est sûr mais est ce une mauvaise chose ? certes la durée est intéressante en Politique (avec un grand P) mais point trop n'en faut. Obama a fait 8 ans, Hollande probablement 5 de même pour Cameron, ce sont des durées raisonnables et l'important c'est que de nouvelles têtes apparaissent. Je crains que la présence inintérompue de Poutine depuis 1999 durcisse, sclérose l'apparition de nouvelles personnalités et entraine au contraire des conflits de clan une fois Poutine sorti. Je ne suis pas précisément la vie politique Russe et je peux me tromper...
  11. Bonjour, Puisque je vois pas mal de post concernant Poutine, je me pose la question de l'après Poutine. Je m'explique que l'on apprécie ou pas le bonhomme il correspond à sa population qui l'admire (mais ne l'aime pas obligatoirement). Ce qui n'empèche pas que le bestiaux n'est pas immortel et qu'un jour il doive passer la main. La Russie n'a pas un gros entrainement à la démocratie qui implique des fois d'élire des personnages très "moyens". Le parti actuellement au pouvoir ve t'il trouver en son sein un personnage pour qui la population voudra voter ou cherchera t'il à imposer quelqu'un qui n'aura pas le même charisme. Le pouvoir actuel a tendance à museler sinon plus les t^tes qui dépasse et donc à assêcher le vivier de personnalité pouvant un jour se présenter à la succession de Poutine, je me dis qu'à long terme cela risque de ce payer...
  12. Bonjour, Je viens de lire un commentaire sur ce post à 16052015 12.27 http://www.latribune.fr/entreprises-finance/services/transport-logistique/20150215trib517f9d872/air-france-un-moteur-s-arrete-en-vol-le-b777-deroute-en-russie.html D'une personne indiquant que l'Inde abandonne le contrat Rafale, Intox pro Russe ou news ? je n'ai rien trouvé sur les média indiens mais je vous laisse à votre sagacité.
  13. Cela devient vraiment chaud, si la Chine envoit des chasseurs après des avions de l'ANA ou de la JAL et que le JAPON réplique par des F-15 des conneries peuvent arriver très vite. Article des Echos http://www.lesechos.fr/economie-politique/monde/actu/0203150109569-des-b-52-americains-ont-penetre-dans-la-zone-de-defense-aerienne-chinoise-632571.php D’abord sonnés par l’audace de la Chine , qui avait décrété par surprise samedi, qu’elle s’arrogeait le droit de contrôler et de réguler le trafic aérien au dessus d’une immense partie de la Mer de Chine orientale, et notamment au-dessus de plusieurs territoires contrôlés par le Japon et la Corée du Sud, Washington et Tokyo ont décidé, hier soir, de défier Pékin en testant la fermeté des intentions du pouvoir communiste. Annonçant qu’ils refusaient de tenir compte des nouvelles exigences chinoises, les Etats-Unis ont envoyé deux bombardiers B-52 patrouiller pendant une heure au coeur de la «zone de défense» aérienne officiellement mise en place par la Chine mais refusée par les autres grandes capitales de la région. Partis de Guam pour officiellement effectuer un vol d’entraînement, les deux appareils ont ainsi notamment circulé au-dessus de l’archipel japonais des Senkaku - que Pékin revendique - sans informer au préalable les autorités chinoises de leurs intentions ou de leur plan de vol. Et ce matin, Tokyo, désormais assuré du soutien entier de Washington dans ce différend potentiellement explosif, a demandé à ses grandes compagnies aériennes JAL et ANA de ne plus se conformer aux exigences de surveillance chinoises. Comme les autres compagnies aériennes, ces deux sociétés avaient d’abord indiqué dimanche qu’elles tiendraient compte de la zone de défense aérienne chinoise et communiqueraient donc avec Pékin. Les avions décollant ainsi du Japon et traversant cette région vont donc, eux aussi, moquer l’initiative de Pékin. Vive réaction du ministère de la Défense chinois Dans la capitale chinoise, ce double «affront» a provoqué une vive réaction du ministère de la Défense, qui est à l’origine de la nouvelle zone aérienne. «Le camp chinois a les moyens d’administrer et de contrôler dans les faits l’espace aérien concerné», a prévenu le ministère, laissant entendre qu’ils pourraient contraindre les avions circulant dans la zone à lui rendre des comptes. Pékin n’a toutefois pas indiqué comment son armée compte faire respecter ses consignes. Samedi, le pouvoir avait assuré qu’il était prêt à prendre des «mesures défensives d’urgence» contre les avions qui ne respecteraient pas ses nouvelles règles d’identification. A Tokyo, les experts estiment que le gouvernement chinois pourrait, dans les prochaines heures, faire décoller des chasseurs pour venir intimider les vols commerciaux japonais et les contraindre à communiquer. «Plus il y a d’avions en l’air, plus le risque d’un incident est grand», s’inquiètent-ils.
  14. Voici un article sur la décision de la Chine d'instituer une zone de défense aérienne sur ces iles qui sont déjà sous zone de défense japonaise. Parfait cocktail explosif. http://www.opex360.com/2013/11/25/une-zone-de-defense-aerienne-chinoise-engloble-des-iles-appartenant-au-japon/
  15. Dans le genre low cost avez vous lu les articles (ex Air & Cosmos) parlant de l'offre de IAI sur un Kfir Block 60 ? Tirés des stocks en cocon des derniers Kfir ayant très peu volé ils serait upgradés avec un EASA. Ils seraient proposés parait il à la Bulgarie. C'est tout de même magique qu'un zinc issue du Mirage III-V des années 60 se fasse une place sur le marché. "Vend mirage III pas cher avec un Tanguy ou Laverdure offert."
  16. Un article sur le site ci-dessous une analyse de military expert of Xinhua News Agency très content du J-15 qui est certe sans doute un bon appareil mais qui devrait voir ses performances abaissées par le manque de catapulte. http://www.defencetalk.com/comparative-analysis-of-performance-between-j-15-and-us-f-18-48969/
  17. Dans l'article ci-joint http://theaviationist.com/2013/09/03/pak-fa-close/#.UibqVX_-RuY qui reprend ces photo il y a un commentaire que je trouve interessant qui dit que la "forme" que l'on retrouve sur les avions de 5eme génération n'est qu'un des aspects de la furtivité et même l'élément facile. Ensuite il y a un gros travail sur la qualité d'assemblage et les formes des trappes, antennes etc... et effectivement quand on regarde le rivetage et les ouvertures diverses je suis moins convaincu par la furtivité du PAK-FA. Ceci dit il la furtivité n'est qu'un des aspects de la performance au combat futur et peut être que le mix (vitesse, manoeuvrabilité etc...) du PAK-FA sera peut être le bon.
  18. Voici une vidéo très ... disons promotionnelle à l'américaine d'une vision de l'Air Force japonaise en 2035 et d'une action contre une flotte chinoise. C'est intéréssant car indique que le Japon (du moins certaine s instances) voit réellement la Chine comme l'ennemi numéro 1 et cela montre une vision de ce que pourrait être une aviation du deuxième quart du siècle. http://theaviationist.com/2013/08/12/future-japan-air-war/#.Ugs6cn_-RuY
  19. Il semble que l'Air Force Coréenne ne croit pas du tout aux qualité "Stealth" du F-15 SEet préfère le F-35. http://www.defencetalk.com/f-15se-may-lead-south-korean-fighter-jet-competition-48727/
  20. C'est un vieux débat que l’intérêt des innovations technologiques pour l'emploi. Comme je le disais sur un précédent post l'innovation technologique permet une amélioration de la productivité, on fait donc autant avec moins ou plus avec autant. Donc si il n'y avait que çà alors l'innovation augmenterait tendanciellement le chômage. C'est ce que les premières révoltes des Canuts ont combattu. On voit très bien les emplois supprimé par des innovations. Sur cet axe les technologies de l'information qui permettent aux industriels de basculer des tâches sur le consommateur à permis une augmentation de la productivité. Un modèle low cost tel que Ryannair ne pourrait exister sans ces technologies. A coté de ça l’innovation technologique ouvre le champ des possibles et donc crée de nouveaux emplois. De nouvelles offres de produits et services sont créés, des capacités de travail humain "libérées" par l'augmentation de la productivité dans d'autres secteur peut s'y investir. Maintenant aucune "loi économique" indique que ces deux axes convergent vers le plein emplois. Je suppose que la vitesse de changement joue aussi si tous change trop vite pour que la population s'y adapte cela peut entrainer du chômage. Il faut noter qu'il y a plus de chômage en France que disons dans les années 60 MAIS il y a en valeur absolue plus de gens employés (notamment des femmes) que dans les années 60. En 1967 année de ma naissance nous étions 49 373 537 et aujourd'hui 65 000 000 (source Wikipedia), la population active (qui peut bosser) passe elle de 20 700 000 à 27 400 000, la population active occupée passe de ~19 000 000 à ~25 000 000. On le voit il y a de plus en plus de monde, de plus en plus de monde travaille (notamment grâce aux innovations technologiques) mais ce n'est pas suffisant pour donner du travail à tout le monde. C'est encore plus visible au niveau du monde où la population qui travaille explose (notamment en Chine). Cette mise au travail d'une grande partie de la population mondiale a commencé à la fin des années 70 et a accompagné la révolution des technologie de l'information, je ne suis pas sûr que la Chine aurait pû être "l'atelier du monde" aussi efficacement sans ces technologies, comment faire du juste à temps sans informatique ?
  21. @Alpacks Mon post sur le stockage massif de l'électricité vient de la constatation qu'il n'existe pas justement, effectivement le stockage d'énergie par remonté d'eau existe mais c'est limité; déjà il faut de l'eau et en été ce n'est pas toujours le cas. Aujourd'hui c'est 99% du stockage massif d'électricité. Le smartgrid seul n'est pas suffisant car il permet juste d'optimiser le besoin, c'est un premier pas important mais pas une rupture. Aujourd'hui l'offre d'électricité doit suivre la demande et nécessite l'activation de centrale de pointe ou l'achat sur le marché spot d'électricité. En définitive l'électricité est stockée sous forme de charbon/gaz/pétrole ce qui pose les problèmes suivants: - perte de productivité par investissement dans des installations peu utilisées ou l'achat au prix fort. - perte d'indépendance vis à vis des pays exportateurs En définitive l'énergie n'est pas ce qui manque dans le monde et en France en particulier mais elle est moins "dense" qu'avec les hydrocarbures un moyen de stocker l'énergie facilement, massivement et aussi de façon réactive (si il faut 10h pour commencer à déstocker ce n'est pas la peine) et c'est toute la structure productive qui s'en trouverait modifiée et c'est réellement ce que je nommerai une rupture. Stockage + smartgrid permettrait l'essor des énergies "vertes", intermittente mais local. Cet aspect local est aussi très important car dans l'hypothèse d'une technologie de "super-hyper batterie de la mort qui tue" tout bâtiment deviendrait un créateur/stockeur/utilisateur d'énergie d'où un besoin moindre de centrale énergétique (moindre empreinte écologico esthétique) et peut être un moindre réseau. Quand je pense rupture c'est réellement "il y avait un monde maintenant il y en a un autre". C'est le changement de paradigme et l'énergie est le cœur de la civilisation technologique, je ne vois pas aujourd'hui de rupture possible plus importante. http://www.google.fr/url?sa=t&rct=j&q=&esrc=s&source=web&cd=2&cad=rja&ved=0CFEQFjAB&url=http%3A%2F%2Fwww.ifpenergiesnouvelles.fr%2Fcontent%2Fdownload%2F73050%2F1543700%2Fversion%2F2%2Ffile%2F08-VF-Panorama-2013-Le-stockage-massif-de-l-energie.pdf&ei=Cm73UY30GM23hAf45IHwCA&usg=AFQjCNHIc5jrmkl3ESEO_6i3YbOnCP_3LA&bvm=bv.49967636,d.ZG4
  22. Pour répondre à la question "quel est le potentiel économique des technologie de rupture" il y a deux axes: - Premier axe, une technologie de rupture ou non a pour effet d'ouvrir des marchés, créer de nouveaux besoins. Le champ potentiel des "richesses" s'en trouve élargie. ---> Aujourd'hui on peut acheter un iTruc - Second axe une technologie peut améliorer la productivité cela été le cas de la machine à vapeur, de l'électricité et du moteur à explosion etc... Dans ce cas c'est l'augmentation "verticale" de la richesse. ---> Le iTruc coute moins cher. L'idéal étant que les deux dimensions augmentent de concert... Maintenant les grandes coupures technologiques portent dans un premier temps sur le second axe et si je devais pronostiquer/souhaiter une future rupture se serait le stockage massif de l'électricité. Cette dernière est stockable de façon très limitée dans des batteries, là je parle du stockage des surplus créés par les énergies renouvelables par exemple. Le saut de productivité serait énorme (je ne parle pas de la productivité horaire/homme mais de la productivité par unité de matière première dont l'énergie fait partie).
  23. Montaudran

    [Rafale]

    Faut croire le AGM-88 Harm a aussi été envisagé mais les USA sont sans doute moins "allant". Sur la photo montage on voit deux missiles, un sous chaque aile.
  24. Montaudran

    [Rafale]

    Selon des sources de Air & Cosmos des industriels russes sont en pourparlers pour adapter leurs missiles Kh-31P anti radar sur le Rafale pour le contrat Indiens. Le Rafale n'a pas à ce jour cet option "anti radar" et c'est sans doute un manque pour obtenir certains marchés.
  25. Montaudran

    [Rafale]

    Personnellement je ne trouve pas le classement du site Hush-Kit absolument débile. http://hushkit.wordpress.com/2013/06/26/the-ten-best-bvr-fighters-of-2013/ Cependant : - Il faut être humble sur les performances des systèmes militaires et encore plus sur les systèmes chinois ou iraniens, on en connait pas grand chose. - Il n'aborde qu'un aspect de la guerre aérienne: le combat aérien longue distance, ce n'est donc une analyse globale de la qualité d'un aéronef. - Ce parti pris avantage les spécialistes et dans leurs analyses globalement les aéronefs gros (donc gros radar), rapides avec des missiles a grande allonge sont avantagés, est ce vrai je ne sais... Avec cette grille de lecture le Rafale est pas au mieux relativement petit, avec un petit nez et un missile plus court sur patte (le Mica) que les Amraam C7,D ou R77 il ne peut être placé très haut dans l'échelle. Maintenant placer les F-14 iranien en meilleure place me semble absurde les pauvres sont certes gros et rapide mais avec une avionique issue des années 70 tandis que leurs missiles longue distances ne sont certainement plus si performant (sont ce d'ailleurs encore des AIM-54 ?). Cependant peut être ai-je tord car durant la guerre d'Irak le seul F-18 descendu le fût par un Mig-25 en BVR qui n'était pas non plus un perdreau de l'année.
×
×
  • Create New...