Sign in to follow this  
S-37 Berkut

Crise au Kirghizstan

Recommended Posts

Les présidents russe et ouzbek évoquent la situation au Kirghizstan

MOSCOU, 13 juin

Le président russe Dmitri Medvedev s'est entretenu samedi par téléphone avec son homologue ouzbek, Islam Karimov, afin de discuter de la situation au Kirghizstan, rapporte la porte-parole du président russe Natalia Timakova.

Auparavant Mme Timakova avait également indiqué que la Russie avait refusé de prendre part au règlement de la situation au Kirghizstan.

Le sud du Kirghizstan est en proie aux affrontements interethniques qui se poursuivent depuis jeudi soir, réunissant des milliers de jeunes Kirghiz et Ouzbeks qui incendient des voitures, pillent des magasins et font irruption dans des logements.

Kirghizstan: 75.000 refugiés ont pénétré en Ouzbékistan

Image IPB

MOSCOU, 13 juin

Plus de 75.000 Ouzbeks ethniques du sud du Kirghizstan, envahi depuis trois jours de violences interethniques meurtrières, ont pénétré sur le territoire ouzbek, a annoncé dimanche à RIA Novosti une source du ministère ouzbek des Situations d'urgence.

L'Ouzbékistan a ouvert sa frontière avec le Kirghizstan pour des raisons humanitaires. Plus de 75.000 personnes, dont la plupart sont des femmes, des vieillards et des enfants ont déjà pénétré sur le territoire ouzbek. De nombreuses personnes ont reçu des blessures, a indiqué l'interlocuteur de l'agence.

Selon la source, dans trois régions frontalières avec le Kirghizstan ont été mis en place des points d'accueil où les réfugiés peuvent trouver nourriture et aide médicale et psychologique. 

Le sud du Kirghizstan est en proie aux affrontements interethniques qui se poursuivent depuis jeudi soir, réunissant des milliers de jeunes Kirghiz et Ouzbeks qui incendient des voitures, pillent des magasins et font irruption dans des logements. Selon les informations mises à jour, les troubles ont déjà fait 97 morts et près de 1247 blessés.

Troubles au Kirghizstan: le gouvernement mobilise l'armée

Image IPB

BICHKEK, 13 juin

Le gouvernement intérimaire kirghiz, formé par l'opposition en avril dernier, a décrété une mobilisation partielle des hommes de moins de 50 ans en vue de stabiliser la situation dans le sud du pays où des troubles interethniques ont déjà fait 82 morts, a annoncé dimanche à RIA Novosti une source du ministère kirghiz de la Défense.

"Le ministère de la Défense a ordonné à tous les hommes soumis à l'obligation de service militaire âgés de moins de 50 ans de se rendre dimanche aux centres de recrutement avant 15h00 (9h00 GMT)", a indiqué l'interlocuteur de l'agence.

Des violences interethniques entre Kirghiz et Ouzbeks ont éclaté dans la nuit de jeudi à vendredi à Och, dans le Sud du Kirghizstan. Des groupes d'hommes armées incendient des voitures, pillent des marchés et des magasins, font irruption dans des logements. Samedi ces troubles se sont propagés à la région voisine de Djalal-Abad où ont été incendiés l'Université de l'Amitié entre les peuples et le bâtiment d'une chaîne de télévision locale.

Image IPB

Le gouvernement intérimaire kirghiz a décrété l'état d'urgence à Och et dans d'autres régions dont la population comprend d'importantes communautés ouzbèkes.

Selon les dernières données fournies par le ministère kirghiz de la Santé, le bilan des victimes des affrontements dans le Sud du Kirghizstan s'est alourdit à 82 morts et à 1076 blessés, dont 614 ont été hospitalisés.

Kirghizistan: créer d'urgence un corridor humanitaire (Onu)

Image IPB

NEW YORK (Nations unies), 15 juin

Les Nations unies tentent d'aider les personnes affectées par les violences et les pénuries de nourriture, d'eau et d'électricité, notamment à Och… Un appel urgent à la collecte de fonds serait aussi lancé dans le courant de cette semaine, a indiqué M.Pascoe à l'issue d'une réunion extraordinaire du Conseil de sécurité sur la situation au Kirghizstan où les violences ethniques se multiplient et poussent des flots de réfugiés vers l'Ouzbékistan.

Réuni lundi en consultations pour examiner à huis clos la situation au Kirghizstan, le Conseil de sécurité a condamné les violences interethniques dans cette république d'Asie centrale et a appelé au retour à l'état de droit ainsi qu'à une résolution pacifique du conflit. Il a aussi insisté sur la nécessité de "soutenir de manière urgente la distribution d'aide humanitaire" parmi les populations en détresse.

Les troubles interethniques qui ont commencé le 10 juin dans la ville kirghiz d'Och (sud) ont fait 170 morts et plus de 1.700 blessés. Des milliers de refugiés ont pénétré en Ouzbékistan voisin. Les Kirghiz et Ouzbeks incendient des voitures, pillent des magasins et font irruption dans des logements.

Le gouvernement provisoire a introduit l'état d'urgence dans plusieurs villes et régions du sud du pays avant d'annoncer samedi la mobilisation partielle et d'ordonner aux forces de l'ordre de tirer sans sommation.

Kirghizstan: plus de 1.000 citoyens étrangers évacués (diplomatie)

Image IPB

MOSCOU, 15 juin

Plus de 1.000 citoyens étrangers ont été évacués des régions sud du Kirghizstan, théâtre de troubles interethniques depuis le 10 juin, annonce mardi la diplomatie kirghize.

"Selon les données précisées, 1.103 citoyens étrangers ont été évacués des régions d'Och et de Djalal-Abad (sud)", stipule le communiqué.

Parmi les personnes évacuées on compte 300 Turkmènes, 200 Chinois, 198 Indiens, 151 Turques, 134 Pakistanais, 92 citoyens des pays de l'UE, 27 Afghans et un Japonais.

Les régions les plus touchées continuent de recevoir de l'aide humanitaire en provenance de différents pays étrangers, a ajouté la diplomatie kirghize.

Les affrontements interethniques, débutés le 10 juin, font rage dans les provinces sud du Kirghizstan. Selon le ministère kirghiz de la Santé, ils ont déjà fait 170 morts et 1.762 blessés dont 826 ont été hospitalisés.

Kirghizstan: Ashton décide de dépêcher son émissaire (médias)

Image IPB

La chef de la diplomatie européenne Catherine Ashton s’est déclarée lundi « très préoccupée » par les affrontements interethniques au Kirghizstan et a décidé d’y envoyer son émissaire, annoncent lundi les médias occidentaux.

Image IPB

"J'ai été en contact avec notre représentant spécial qui va retourner dans la région " afin de voir "ce que nous pouvons faire de plus pour offrir de l'aide au pays", a déclaré Mme Ashton, citée par les médias.

Lundi matin, le secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon a annoncé lui aussi son intention d’envoyer un émissaire au Kazakhstan.

Image IPB

Depuis trois jours, les affrontements interethniques font rage dans les provinces sud du Kirghizstan. Selon le ministère kirghiz de la Santé, ils ont déjà fait 170 morts et 1.600 blessés.

Image IPB

Le centre de Djalal-Abad est sillonné par des pillards, ont indiqué à RIA Novosti des témoins des affrontements interethniques meurtriers qui envahissent depuis vendredi le sud du Kirghizstan.

Une énorme foule de jeunes Kirghiz, dont de nombreux sont armés, se dirige vers le centre de Djalal-Abad en pillant et mettant le feu aux immeubles. Des Ouzbeks sont barricadés dans leurs quartiers et préparent une riposte, selon des témoins.

Les habitants de la vielle craignent que les événements d'Och ne se reproduisent dans les rues de Djalal-Abad.

Image IPB

Le gouvernement intérimaire kirghiz a décrété dimanche l'état d'urgence et un couvre-feu dans toute la région de Djalal-Abad.

L'état d'urgence sera en vigueur jusqu'au 22 juin", stipule le décret.

Image IPB

Les affrontements interethniques au Kirghizstan représentent un conflit intérieur, et la Russie ne voit aucune possibilité de prendre part à son règlement, a annoncé la porte-parole du président russe Natalia Timakova.

"Il s'agit d'un conflit intérieur, et la Russie ne voit pour le moment pas de conditions qui lui permettraient de prendre part à son règlement", a-t-elle déclaré.

C'est ainsi que Mme Timakova a commenté la demande du gouvernement intérimaire kirghiz d'envoyer un contingent militaire russe pour mettre un terme aux troubles qui font rage depuis quelques jours dans le sud du pays.

Image IPB

Des milliers de manifestants ont pris d'assaut le siège du gouvernement. Mercredi soir, le gouvernement kirghiz a démissionné, le président Kourmanbek Bakiev a quitté la capitale.

Image IPB

Selon des défenseurs des droits de l'homme, les deux parties entreprennent des mesures pour localiser les troubles, mais les forces de provocation recrutent des sicaires afin d'élargir la zone du conflit.

La partie sud du pays est au seuil d'une catastrophe humanitaire: un manque en médicaments et en provision s'observe déjà. Les régions non touchées par les troubles, ainsi que de nombreux pays étrangers, dont la Russie, préparent un fret des produits de première nécessité pour le sud du Kirghizstan.

Kirghizstan: plus de 15.000 réfugiés massés à la frontière ouzbèque (Sécurité kirghize)

Image IPB

MOSCOU, 16 juin

Plus de 15.000 réfugiés se sont massés à la frontière kirghizo-ouzbèque, fuyant les affrontements interethniques, a déclaré mercredi le Service de sécurité nationale du pays (GSNB).

Plus de 12.000 personnes avaient déjà traversé la frontière, a annoncé l'agence d'informations 24.kg, se référant au GSNB.

Les affrontements ont débuté le 11 juin à Och à la suite d'une bagarre entre les Kirghiz et la minorité ouzbèque de cette ville située dans le sud du pays. Le gouvernement intérimaire a décrété l'état d'urgence. Samedi dernier, les troubles se sont étendus à la région de Djalal-Abad, amenant les autorités à y introduire l'état d'urgence également. Les violences ont fait 187 morts et plus de 1.900 blessés, selon les informations les plus récentes.

Image IPB

D'après le Service de sécurité nationale, les participants aux troubles "sont toujours en possession de fusils d'assaut, d'armes à canon lisse, d'un grand nombre de bâtons et de barres à béton et d'une quantité importante de mélange incendiaire".

Kirghizstan: l'OSCE propose d'envoyer une force de police internationale

Image IPB

BICHKEK, 23 juin

L'Assemblée parlementaire de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE) propose d'envoyer une force de police internationale au Kirghizstan, théâtre d'affrontements interethniques meurtriers, rapporte le correspondant de RIA Novosti.

"Une opération avec la participation d'une police internationale contribuerait à stabiliser la situation dans le pays", a indiqué aux journalistes à Bichkek un porte-parole de l'OSCE.

Selon lui, il s'agirait de 50-100 policiers qui assureraient la sécurité et le retour des réfugiés au Kirghizstan.

"Je ne parle pas de soldats de maintien de la paix", a ajouté la source.

Les affrontements interethniques entre Kirghiz et Ouzbeks ont débuté dans la nuit du 10 au 11 juin à Och (sud du Kirghizstan) et se sont propagés ensuite sur la région de Djalal-Abad.  Selon les dernières données officielles, les violences ont fait près de 200 morts et plus de 2.000 blessés, mais les autorités reconnaissent que le nombre des victimes pourrait être beaucoup plus important et atteindre 2.000 personnes.

http://fr.rian.ru/world/20100623/186948565.html

Share this post


Link to post
Share on other sites

Kirghizstan: le bilan s'alourdit à 240 morts (données officielles)

Image IPB

MOSCOU, 23 juin

Les affrontements interethniques qui ont embrasé le sud du Kirghizstan ont fait 240 morts, a annoncé mercredi le ministère kirghiz de la Santé cité par l'agence AKIpress.

"Le nombre de blessés dans les affrontements s'élève à 2.194, 1.027 personnes ont été hospitalisées, 1.161 autres ont reçu un traitement ambulatoire", selon l'agence.

Les affrontements interethniques entre Kirghiz et Ouzbeks ethniques ont débuté dans la nuit du 10 au 11 juin dans le sud du Kirghizstan. Pendant une semaine, les participants se sont livrés à des pogroms, ont mis le feu à des logements et pillé des commerces. Le gouvernement provisoire a décrété l'état d'urgence dans plusieurs régions du sud du pays. Selon les données non officielles, le nombre de victimes pourrait atteindre 2.000 personnes.

http://fr.rian.ru/ex_urss/20100623/186945842.html

Kirghizstan: un vice-premier ministre augure un nouveau coup d'Etat

MOSCOU, 22 juin

Le vice-premier ministre kirghiz Omourbek Tekebaïev estime que certaines forces non nommées ont l'intention de perpétrer mardi 22 juin un nouveau coup d'Etat au Kirghizstan, rapporte mardi l'agence 24.kg.

"Des forces destructrices ont fixé à mardi 22 juin un nouveau coup d'Etat au Kirghizstan… Nous savons de qui il s'agit, mais ne pouvons pas les arrêter, car pour le moment ils ne parlent que de protestations pacifiques, quoique leurs desseins nous soient connus", a déclaré le vice-premier ministre, cité par l'agence.

"Nous devons réduire les délais de la période de transition au Kirghizstan et tenir les élections législatives en septembre", a indiqué le haut responsable. Selon lui, il n'existe pas de règlement fixant les modalités de fonctionnement du gouvernement provisoire, dont les partisans ont évincé l'ancien président Kourmanbek Bakiev début avril 2010.

"Le gouvernement provisoire est composé de 14 personnes indépendantes les unes des autres, ce qui fait sa force et sa faiblesse. Nous n'arrivons pas à nous entendre, à arriver à un consensus, il n'y a aucune politique commune visant un seul et même objectif", a déploré le vice-premier ministre.

http://fr.rian.ru/ex_urss/20100622/186939818.html

Share this post


Link to post
Share on other sites

Kirghizstan: Moscou espère que le référendum permettra la stabilisation

Image IPB

MOSCOU, 28 juin

La Russie espère que le référendum de dimanche 27 juin aidera à la stabilisation de la situation au Kirghizstan, annonce lundi, dans un communiqué, le ministère russe des Affaires étrangères.

"Nous nous attendons à ce que dans les jours qui viennent la Commission électorale centrale (CEC) du Kirghizstan dresse le bilan officiel du référendum, et que les observateurs internationaux et locaux exposent leurs évaluations. Nous souhaitons espérer que le référendum qui a eu lieu permettra la stabilisation du pays ami qu'est le Kirghizstan", stipule le document de la diplomatie russe.

Moscou salue le référendum constitutionnel au Kirghizstan, largement soutenu par la population, qui s'est déroulé dans le calme. La population du Kirghizstan a approuvé à une écrasante majorité une nouvelle Constitution établissant une démocratie parlementaire dans ce pays qui a connu plusieurs vagues de violences ces derniers mois.

Près de 91% des électeurs kirghizes se sont rendus aux urnes à cette occasion. La nouvelle Constitution devrait affaiblir considérablement le président au bénéfice du parlement afin d'éviter la concentration du pouvoir dans les mains d'une seule personne.

   

En avril dernier, un soulèvement populaire au Kirghizstan a renversé le régime du président Kourmanbek Bakiev, faisant des dizaines de morts. Deux mois plus tard, des violences interethniques entre les Kirghiz et la minorité ouzbèke dans le sud du pays ont fait 264 morts, selon le bilan officiel.

http://fr.rian.ru/ex_urss/20100628/186978178.html

Share this post


Link to post
Share on other sites

Feu vert à l'envoi de policiers de l'OSCE au Kirghizstan

Image IPB

MOSCOU, 22 juillet

L'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE) a approuvé la décision d'envoyer ses policiers au Kirghizstan, théâtre de heurts interethniques début juin, a annoncé jeudi le service de presse de l'Organisation.

"Conformément à la décision prise auparavant, un groupe de policiers se rendra au Kirghizstan afin de freiner la tension interethnique", stipule le communiqué.

Une cinquantaine de policiers de l'OSCE seront déployés dans le sud du Kirghizstan pendant deux ou trois mois et contribueront à stabiliser la situation dans la république.

Les affrontements interethniques entre ethnies kirghize et ouzbèke ont débuté dans la nuit du 10 au 11 juin à Och (sud du Kirghizstan) et  se sont propagés ensuite à la région de Djalal-Abad. Selon les dernières données officielles, les violences ont fait près de 200 morts et plus de 2.000 blessés, mais les autorités reconnaissent que le nombre des victimes pourrait être beaucoup plus important. On compte près de 500.000 réfugiés.

http://fr.rian.ru/ex_urss/20100722/187107168.html

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je remonte ce fil car les FS kirghize donnent l'assaut, avec officiellement des armes non lethales, contre l'ancien président Almazbek Atambaïev en poste jusqu'en 2017 accusé de corruption par son successeur : 

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/kirghizstan-assaut-des-forces-speciales-contre-l-ex-president-atambaiev-20190807

  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Almazbek Atambaïev TOUJOURS LIBRE et lance une proclamation sur une de ses chaines de télé, un membre des FS tué, des dizaines de blessés de part et d'autres, cela commence à sentir le roussi :

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/kirghizstan-echec-de-l-operation-pour-arreter-l-ancien-president-20190808

Edited by collectionneur

Share this post


Link to post
Share on other sites

merci ça m'a obligé à regarder une mappemonde pour savoir ou était exactement ce pays .. en bas à droite de la Russie . quant à sa capitale il n'y a pas bcp de personne à connaitre son nom ... un pays mysterieux... je connais mieux la Syldavie finalement qui m'est bien plus plus familière. Tintin au Kirghizistan ça ferait un bel Album à la suite de Tintin au Tibet.

Ce pays de l'ex URSS mais dans la sphère d'influence de la Chine doit être assez spécial j'imagine

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, Lezard-vert a dit :

merci ça m'a obligé à regarder une mappemonde pour savoir ou était exactement ce pays .. en bas à droite de la Russie . quant à sa capitale il n'y a pas bcp de personne à connaitre son nom ... un pays mysterieux... je connais mieux la Syldavie finalement qui m'est bien plus plus familière. Tintin au Kirghizistan ça ferait un bel Album à la suite de Tintin au Tibet.

Ce pays de l'ex URSS mais dans la sphère d'influence de la Chine doit être assez spécial j'imagine

J'y ai passé trois semaines il y a deux ans. C'est tres bien et tres calme si on excepte les frictions avec les ouzbeks... J'ai pas mal discuté politique (et traditions) avec les locaux 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il faut reconnaître que la frontière entre Tadjikistan, Ouzbékistan et Kirghizistan est tout sauf simple, ça n'aide pas aux bonnes relations de voisinage. c'est du même niveau que celle entre l'Inde et le Bangladesh.

Kirghizistan_carte.png

Share this post


Link to post
Share on other sites

Non en fait il ne faut pas voir ca comme ça : le decoupage a été fait à l'époque de l'union soviétique, sur la base de chaque peuple a le droit à un pays (république) sur la base qu'il soit majoritaire sur son territoire. 

Ce qui bloque avec l'ouzbekistan, c'est que ceux ci ont toujours habité les villes et etaient commerçant, alors que les kirghizes etaient plus nomades et bergers. À l'époque de l'URSS pas de pb, mais depuis l'indépendance, les ouzbeks minortaires ne dirigent plus les endroits où ils habitent. Pourtant ils ont les mêmes droits et ont le même la possibilité d'avoir l'école en ouzbek...

  • Like 1
  • Thanks 1
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Mardi, les paysans ont affronté les employés d'une mine d'or chinoise et il y eu une vingtaine de blessés. Les mines sont accusés de forte pollution :

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/kirghizstan-vingt-blesses-lors-de-heurts-autour-d-une-mine-d-or-chinoise-20190806

La police redonne l'assaut aujourd'hui :

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/kirghizstan-nouvel-assaut-des-forces-de-l-ordre-contre-l-ex-president-atambaiev-20190808

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, collectionneur a dit :

Mardi, les paysans ont affronté les employés d'une mine d'or chinoise et il y eu une vingtaine de blessés. Les mines sont accusés de forte pollution 

Bizarre, la seule mine d'or du pays (kumtar je crois) est exploitée par des Australiens (qui ont d'ailleurs provoqué une grosse polution vers le lac isik kul

Pour ce qui est de l'influence de la chine, elle est quasi nulle (sauf peut être cette mine que je decouvre). De toute façon les kirghizes sont super fiers de les avoirs repoussés les rares fois oû elle a tenté d'envahir il y a longtemps (avant marco polo je crois, plus de details dans son fameux livre "le dévissement du monde").

Les seules "incursions" chinoises sont la transformation de deux routes horribles côté kirghize en l'équivalent de nos nationales, prolongement des routes venant de kashgar (en Chine) et passant par deux cols où passaient déjà la route de la soie… ces deux routes sont maintenant praticables toute l'année. Par contre le passage des postes frontière (je n'ai testé que le korgurat) est long et compliqué… et parfois c'est assez touchy...

Pour le reste, le pays n'est tellement pas à vendre qu'il est même parfois difficile d'y investir pour faire du business… peut etre que ca a changé en deux ans.

Les kirghizes sont fiers de leurs révolutions : un dirigeant ne fait pas ce qui etait dit, un dirigeant semble s'en mettre plein les fouilles, c'est directement une révolution (de fleurs il me semble, pas de couleurs). Le seul organisme etranger qui semblait prosperer etait une organisation americaine concurente au cbt, et qui proposait donc aux touristes logement en ville, en yourtes, excursions et activités… mais sans le côté communauté, histoire de leur donner de vraies valeurs...

(je suis désolé d'être imprecis parfois, je suis àl'étranger sur le téléphone sans ma doc...)

Edited by rendbo
  • Like 2
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

@rendbo La principale mine est Kumtor exploité par une boite canadienne : https://en.wikipedia.org/wiki/Centerra_Gold

Pour la situation qui à conduit à la manifestation qui a dégénéré à la mine chinoise, j'ai trouvé cette article assez complet datant de juillet :

https://www.novastan.org/fr/kirghizstan/kirghizstan-la-fermeture-de-la-mine-de-solton-sary-demandee-par-la-population-locale/

Pour en revenir à la situation ce soir :

https://www.novastan.org/fr/kirghizstan/kirghizstan-lex-president-almazbek-atambaiev-detenu-les-affrontements-entre-partisans-et-policiers-continuent/

Almazbek Atambaïev a été détenu par les forces de l’ordre en fin de journée, après une seconde opération pour l’arrêter. Les violences continuent et la capitale, Bichkek, se prépare à des possibles désordres autour du lieu de détention de l’ancien président.

Le correspondant de Kloop affirme que les partisans d’Almazbek Atambaïev devraient se rendre ce soir “en masse” à Bichkek en direction du ministère de l’intérieur, autour duquel les forces spéciales sont déployées. L’information n’a pas encore été confirmée. Vers 22 heures, plusieurs dizaines de personnes étaient présentes sur la place centrale Ala-Too, réclamant la démission du président. D’après 24.kg, environ 1 500 civils volontaires, déployés par la mairie de Bichkek pour “patrouiller la ville et la défendre”, se seraient déjà rassemblés dans le palais des sports.

Sept nouveaux blessés ont été amenés dans les hôpitaux de la capitale, s’ajoutant au bilan déjà lourd d’au moins cinquante blessés. Pour le moment très peu d’informations sur le deuxième assaut et la situation actuelle sont disponibles. Le réseau mobile et la connexion internet ont à nouveau été coupés à Koï-Tash depuis le début de l’opération et les médias locaux ne peuvent pas joindre leurs correspondants.

Edited by collectionneur
  • Upvote 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Sign in to follow this  

  • Member Statistics

    5,418
    Total Members
    1,550
    Most Online
    KLD
    Newest Member
    KLD
    Joined
  • Forum Statistics

    20,725
    Total Topics
    1,253,726
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries