Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

NASA


 Share

Recommended Posts

  • 1 month later...

Le bouclier de carbone fait 11cm d'épaisseur pour pouvoir s'approcher à 6 millons de km du soleil, il va falloir attendre  7 ans.

Pour l'esa faut attendre 2020 pour la mission solar orbiter

Lancement réussi de la sonde solaire Parker

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2018/08/12/97001-20180812FILWWW00029-lancement-reussi-de-la-sonde-solaire-parker.php

le co

 

Edited by zx
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

SCIENCES

Parker Solar Probe, la sonde de la Nasa qui veut frôler le Soleil, décolle demain

https://www.futura-sciences.com/sciences/actualites/astronomie-parker-solar-probe-sonde-nasa-veut-froler-soleil-decolle-demain-67547/

 

il y a 21 minutes, g4lly a dit :

C'est pas 11 cm?!

je suis pas réveiller, j'émerge en train de me noyer dans mon café, j'avais pas encore fini le post, c'est corrigé, tu es matinal et réactif pour un dimanche :P

la mission de l''ESA, solar orbiter à lancer pour 2020, la vidéo est vieille, j'ai rien trouver de récent, on ne peut pas dire qu'ils savent communiquer au grand public à l'esa

 

Edited by zx
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

La NASA subventionne une PME tout nouvellement créé à ... Ajaccio :bloblaugh:

Biomathematica se spécialise dans la décryptage de la microbiologie humaine en utilisant des outils mathématiques, « Nous avons obtenu une bourse de 360 000 $ (plus de 316 000 €) de la part de la Nasa. Une somme que nous partageons avec l’université du Michigan » :

http://m.leparisien.fr/amp/economie/business/une-start-up-corse-couvee-par-la-nasa-15-08-2018-7853502.php

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...

en voilà une qui n'a pas le même destin

Enfant, cette Américaine voulait devenir vétérinaire. Sunita Williams, qui s'envolera à bord des premières capsules spatiales privées l'an prochain à 53 ans, est finalement devenue astronaute, pilote d'hélicoptère et marathonienne de l'espace

http://madame.lefigaro.fr/societe/sunita-williams-lastronaute-de-tous-les-defis-170818-150117

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

  • 3 months later...

Ils refont le coup du COTS (atk orbital, spacex) avec les moon lander,  beaucoup de candidats, peu d'élus à la ligne d'arrivée

NASA picks nine companies to compete for commercial lunar lander missions

https://spaceflightnow.com/2018/11/29/nasa-picks-nine-companies-to-compete-for-commercial-lunar-lander-missions/

Les neufs :

Astrobotic Technology Inc., based in Pittsburgh

Deep Space Systems, based in Littleton, Colorado

Draper, based in Cambridge, Massachusetts

Firefly Aerospace Inc., based in Cedar Park, Texas

Intuitive Machines LLC, based in Houston

Lockheed Martin Space, based in Littleton, Colorado

Masten Space Systems Inc., based in Mojave, California

Moon Express, based in Cape Canaveral, Florida

Orbit Beyond, based in Edison, New Jersey

Edited by zx
  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

  • 4 weeks later...
  • 1 month later...
  • 1 month later...

Message mit en double dans le fil colonisation lunaire.

Trump tance la NASA par le biais de son vice-président pour le retard de la SLS et veut des américains de retour sur notre satellite en 2024, en embauchant des sociétés privés s'il le faut :bloblaugh: :

https://www.tvanouvelles.ca/2019/03/26/trump-veut-des-astronautes-sur-la-lune-dans-cinq-ans

Edited by collectionneur
Link to comment
Share on other sites

si c'est pour planter un drapeau c'est juste idiot, ils l'ont déjà fait, si c'est pour installer une base lunaire pour des missions scientifiques avec une base relais en orbite,  pour atteindre Mars en second temps, pourquoi pas

Edited by zx
Link to comment
Share on other sites

La Nasa va envoyer dès le mois de juillet un mini-hélicoptère sur Mars, dans le cadre de la mission Rover Mars 2020 qui arrivera en février 2021 sur Mars.

La Nasa va y faire évoluer un hélicoptère de la taille d’une balle de tennis et d’un poids d’1,8 kgs comme démonstrateur des possibilités de vol et d’exploration de la planète à basse altitude.

 

L’appareil ne dispose pour tout instrument de mesure que d’une caméra HD couleur.

 

« la machine devrait opérer une série de vols sur des altitudes maximum d’environ 5 mètres, et ne dépassant pas les 90 secondes. Des sessions d’exploration très courtes, limitées par les contraintes liées à la faible gravité de la planète rouge. »

L’explication la plus intéressante est celle-ci :

« À cause de la raréfaction de l’air autour de Mars, les scientifiques estiment que faire voler un hélicoptère à quelques mètres de sa surface équivaudrait à une altitude de 30 000 m sur Terre. »

 

https://www.journaldugeek.com/2019/03/29/nasa-sapprete-a-envoyer-robot-helicoptere-mars/

Edited by TarpTent
  • Like 1
  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...

Voilà les 18 technologies innovantes dans lesquelles la Nasa a décidé d’investir significativement, dans le cadre de sa démarche NIAC - pour Nasa Innovative Advanced Concepts - .

Je les écris en anglais pour que vous ayez l’exact intitulé des programmes. Dans le lien, vous pouvez cliquer sur chacune d’elles pour plus de détails.

 

> The new Phase I selections are:

« - Bioinspired Ray for Extreme Environments and Zonal Exploration (BREEZE): Combines inflatable structures with bio-inspired kinematics to explore and study the atmosphere of Venus

- Power Beaming for Long Life Venus Surface Missions: New approach to support a Venus surface mission with power beaming

- SmartSuit: An intelligent spacesuit design with soft-robotics, self-healing skin and data collection for extravehicular activity in extreme environments that allows for greater mobility for exploration missions

- Dual Use Exoplanet Telescope (DUET): A novel telescope design to find and characterize planetary systems outside the solar system

- Micro-Probes Propelled and Powered by Planetary Atmospheric Electricity (MP4AE): Similar to the ballooning capabilities of spiders, these floating microprobes use electrostatic lift to study planetary atmospheres

- Swarm-Probe Enabled ATEG Reactor (SPEAR) Probe: An ultra-lightweight nuclear electric propulsion probe for deep space exploration, designed to keep mass and volume low for commercial launch

-  Ripcord Innovative Power System (RIPS): An investigation of a drag using ripcord unspooling power system for descent probes into planets with atmospheres, such as Saturn

- Power for Interstellar Fly-by: Power harvesting from ultra-miniature probes to enable interstellar missions

- Lunar-polar Propellant Mining Outpost (LPMO): Affordable lunar pole ice mining for propellant production

- Crosscutting High Apogee Refueling Orbital Navigator (CHARON): Novel system for small space debris mitigation

- Thermal Mining of Ices on Cold Solar System Bodies: Proposes using a unique heat application on frozen volatiles and other materials for resource extraction

- Low-Cost SmallSats to Explore to Our Solar System's Boundaries: A design for a low-cost, small satellite heliophysics mission to the outer solar system

 

> Phase II studies allow researchers to further develop concepts, refine designs and start considering how the new technology would be implemented. This year’s Phase II selections address a range of cutting-edge concepts from flexible telescopes to new heat-withstanding materials. Awards under Phase II can be worth as much as $500,000 for two-year studies.

 

> The 2019 Phase II selections are:

- The High Étendue Multiple Object Spectrographic Telescope (THE MOST): A new, flexible optical telescope design that can be a deployed in a cylindrical roll and installed upon delivery, on a 3D printed structure

- Rotary-Motion-Extended Array Synthesis (R-MXAS): A geostationary synthetic aperture imaging radiometer with a rotating tethered antenna

- Self-Guided Beamed Propulsion for Breakthrough Interstellar Missions: An effort to advance self-guided beamed propulsion technology

- Astrophysics and Technical Lab Studies of a Solar Neutrino Spacecraft Detector: A small-scale neutrino detector study to advance detector technology for future probe missions

- Diffractive LightSails: A study to design and advance passive and electro-optically active diffractive films for missions in low-Earth orbit, inner solar orbits and to distant stars

- Solar Surfing: A materials-science study to determine the best protective materials to enable heliophysics missions closer to the Sun
 

 

Le programme NIAC, a pour objectif d’aller au bout de la science-fiction, mais pas au-delà” – Jason Derleth, responsable du NIAC

 

https://www.nasa.gov/press-release/nasa-invests-in-18-potentially-revolutionary-space-tech-concepts

 

Personnellement, ça me plait bien que les voiles solaires ne soient pas abandonnées.

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Bulletin d'actualité Espace n°19-13

 

International

La NASA hausse le ton face à l'ISRO suite à la destruction de son satellite
Astrowatch, 5 avril 2019
Space News, 10 avril 2019
L'Administrateur de la NASA a sévèrement condamné la destruction par un missile sol-air indien d'un satellite de l'ISRO, survenue à 300 km d'altitude le 27 mars dernier.
Cette opération aurait projeté 45 débris sur des orbites voisines de celle de l'orbite de la Station spatiale internationale (située à 400 km d'altitude) et aurait fait croître le risque de collision avec celle-ci de 44 % pour une période de dix jours (le risque devrait cependant s'amenuiser au fur et à mesure que les débris rentreront dans l'atmosphère terrestre en s'y consumant).
Dans la foulée de sa condamnation, la NASA a suspendu les activités du NASA-ISRO Human Space Flight Working Group, revenant toutefois une semaine plus tard sur sa décision.
A noter que l'Administrateur de la NASA a affirmé qu'il n'avait nullement l'intention de revenir sur les autres accords bilatéraux de coopération avec l'ISRO, notamment la mission de l'atterrisseur lunaire indien Chandrayaan-2 programmée pour 2022 pour laquelle la NASA développe le radar Synthetic Aperture Radar (NISAR) et apporte une contribution budgétaire de 900 M$.

Edited by zx
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Le 12/04/2019 à 07:33, zx a dit :


A noter que l'Administrateur de la NASA a affirmé qu'il n'avait nullement l'intention de revenir sur les autres accords bilatéraux de coopération avec l'ISRO, notamment la mission de l'atterrisseur lunaire indien Chandrayaan-2 programmée pour 2022 pour laquelle la NASA développe le radar Synthetic Aperture Radar (NISAR) et apporte une contribution budgétaire de 900 M$.

Bon dimanche. Quel est le budget de la mission Chandrayaan-2  ? La, quasiment un milliard de dollars de subvention américaine, cela me semble vraiment beaucoup; il n'y a pas une erreur de chiffre ? Et la mission ne devait pas décoller cette année alors qu'il écrit 2022 ? Il me semble bien que l'on mélange deux missions, le NISAR est un satellite à part, je pense que les 900 millions lui sont consacrés :blink:

https://fr.wikipedia.org/wiki/NASA-ISRO_Synthetic_Aperture_Radar

Edited by collectionneur
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

  • 3 weeks later...

Comme quoi il n'y a pas qu'en Russie qu'un fournisseur donne des matériels défectueux à une agence spatiale :fachec:

https://www.presse-citron.net/nasa-achete-pieces-fusee-defectueuses-pendant-annees/

La NASA a annoncé qu’elle ouvrait une enquête portant sur une fraude de matériels ayant causé jusqu’à 700 millions de dollars de dommages et l’échec de deux missions

c’est l’entreprise Sapa Profiles Inc qui serait à l’origine de la fraude. En effet, la société de l’Oregon aurait falsifié des milliers de certifications de pièces d’aluminium durant pas moins de 19 ans.

Dans les faits, ces pièces défectueuses ont mené la NASA à rater deux missions scientifiques Orbiting Carbon Observatory et Glory en 2009 et 2011 (échec des lanceurs Taurus...). À l’époque, l’agence avait indiqué que l’une des structures encapsulant les satellites avait mal fonctionné et ne s’était pas séparée sur commande, comme prévu.

Fraude entre 1995 et 2014 précise l'article suivant :

https://www.metalbulletin.com/Article/3505122/Sapa-admits-aluminium-extrusion-tests-were-falsified-for-almost-20-years.html

 

 

Edited by collectionneur
https://www.metalbulletin.com/Article/3505122/Sapa-admits-aluminium-extrusion-tests-were-falsified-for-almost-20-years.html
  • Confused 1
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

un atterrisseur avec  rover ca coute dans le milliard de $ voir deux . le radar doit couter bien moins cher. mais à revoir, 900M$ de la NASA, ils font forts.

d'après ce que j'avais lu, la mission Chandrayaan-2 devait coûter aux alentours de 165 M$, reste à savoir qu'est ce qu'il y a derrière ce chiffre, peut être la NASA ajoute le reste.

une autre source 

NASA resumes cooperation with ISRO after ASAT test

https://spacenews.com/nasa-resumes-cooperation-with-isro-after-asat-test/

Citation

Bridenstine a fait allusion à la lettre originale lors d'une audience du 2 avril du House Science Committee sur la demande budgétaire de la NASA. "J'ai envoyé une lettre à l'Organisation indienne de recherche spatiale indiquant que leurs activités n'étaient pas compatibles avec les vols spatiaux habités", a-t-il déclaré, interrogé par le représentant Mo Brooks (R-Ala.) sur toute communication avec l'Inde avant ou après le test ASAT.

M. Brooks a ensuite demandé s'il y avait " un risque pour ces efforts de coopération " entre la NASA et l'ISRO à la suite de l'essai. "L'Inde a fait quelque chose dont nous ne sommes pas vraiment satisfaits parce que cela met en danger nos ressources spatiales et nos astronautes ", a-t-il déclaré. "Y a-t-il une réduction potentielle des accords de coopération avec l'Inde en raison de l'augmentation des débris spatiaux qui sont dangereux pour nos efforts spatiaux ?"

Traduit avec www.DeepL.com/Translator

M. Bridenstine a déclaré qu'il n'y avait aucun plan pour réduire ces " engagements de coopération " avec l'Inde. "Nous ne voulons rien faire d'asymétrique, a-t-il dit, citant en exemple la coopération avec la prochaine mission lunaire de l'Inde, Chandrayaan-2. "Nous n'avons pas modifié nos accords de coopération sur la base de cet incident."

Les deux lettres ne mentionnaient aucun changement à la coopération sur Chandrayaan-2, qui sera équipé d'un rétroréflecteur laser fourni par la NASA. Ce dispositif, un instrument passif qui permet aux lasers au sol d'effectuer des mesures précises de la distance à la lune, se trouve également à bord de l'atterrisseur Beresheet de SpaceIL.

Le plus gros effort conjoint des deux agences spatiales, en termes de budget, est la mission NISAR (radar à synthèse d'ouverture de la NASA et de l'ISRO) en cours de développement. La NASA fournit l'un des radars pour la mission, tandis que l'ISRO en fournit un autre, ainsi que l'autobus et le lanceur du vaisseau spatial. La demande de budget de la NASA pour l'exercice financier 2020 prévoit que la NASA dépensera près de 900 millions de dollars pour cette mission, dont le lancement est prévu en 2022.

Traduit avec www.DeepL.com/Translator

 

 

Edited by zx
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

tant qu'il n y aura pas de projet pour installer une base sur la lune avec une équipe permanente, ce qui justifierais le rôle base relais et l'usage de plusieurs attérrisseur,  je vois pas l'intérêt de ces projets, mis a part gaspiller beaucoup d'argent.

 

NASA begins outlining roadmap for 2024 moon landing

https://spaceflightnow.com/2019/05/01/nasa-begins-outlining-roadmap-and-costs-for-2024-moon-landing/

 à noter

Citation

That will be followed by another Gateway module that doubles as basic living quarters for astronauts and a docking connector for a lunar lander. Five companies have developed habitat module prototypes for ground testing, and Gerstenmaier said NASA aims to select a commercial builder for the Gateway’s habitat module by December, in time for a launch — also on a commercial rocket — in 2023.

 

Edited by zx
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...