Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Virginia class US


Philippe Top-Force
 Share

Recommended Posts

Les USA lancent ce week-end un nouveau sous-marin d'attaque nucléaire capable de s'approcher plus près des côtes que ses prédécesseurs ,sans se faire repérer .

Le USS Virginia peut lancer des missiles Tomahawk à grande distance de sa cible ,le nouveau SOUM pourra s'approcher suffisamment des côtes pour débarquer des SEAL.

Son coût de 2 milliards de $ ,le Virginia qui sera inauguré samedi à Norfolk ,est le premier d'une série de 30 pour remplacer la classe Los Angeles.

30 cela fait beaucoup par rapport à nos 6 Barracuda et les 8 Britanniques.

Mais ,il me semble qu'ils viennent de diminuer leur parc de SNA .

Chez DCN ,sur le post de BBe ,nous pouvons aussi découvrir un nouveau concept de sous-marin le SMX-22.

Link to comment
Share on other sites

En fait ,les USA disposaient jusqu'à peu d'une flotte de 54 SNA ,mais avec le passage à la classe Viriginia ,ils optent pour une cible de 30 . Ce qui fait presque 50 % en moins de SOUM. Mais bon ,même avec le plus gros budget de la défense ,ils leur arrivent de modifier en cours de programmes ou d'élection leurs cibles de dotations et pas uniquement dans des SNA mais avec des tas d'autres systèmes d'armes. Moins de F22 & F35 ,plus de comanche ,plus de crusader 155 . ;)

Link to comment
Share on other sites

Quoiqu'il en soit les SNA Virginia Class sortent de chez General Dynamics et Northop Grumman.

Lobby quand tu nous tiens et devinez qui sont les anciens de ces boîtes qui sont à la tête de l'administration GWB et ceux qui vont y aller en tant que cadre supérieur après leur passage au Pentagone ou dans le team W ? :rolleyes:

En attendant voici les caractéristiques du SNA conçu et pensé dans les années 80 pour contrer la menace soviétique :twisted:

http://www.naval-technology.com/projects/nssn/nssn6.html

Link to comment
Share on other sites

  • 4 months later...
  • 11 months later...

Ce n'est pas un de la classe Virginia.

:arrow: L’USS Boise, un sous-marin de la classe Los Angeles en plongée dans le Golfe du Mexique, a lancé le mois dernier un missile de croisière Tomahawk à travers les zones d’essai maritime et terrestre de la base de l’US Air Force d’Eglin (Floride).

Le missile a suivi une trajectoire entièrement guidée de 613 milles nautiques vers le champ de tir de la base où il a simulé l’explosion de sa tête puis une récupération parparachute. Quelques secondes après le lancement, le Tomahawk est passé en vol de croisière. La durée totale du vol vers la cible a duré 1 heure 27 minutes.

Le missile de croisière Tomahawk est un missile subsonique à longue portée utilisé pour des attaques contre des cibles terrestres. Il peut être lancé depuis des navires de surface et des sous-marins. Il est conçu pour voler à des altitudes extrèmement faibles à des vitesses proches de celle du son. Il peut être guidé le long des routes choisies par différents systèmes de guidage.

Comme tous les vols d’essai des missiles Tomahawk, la sécurité aérienne a été plannifiée avec la Federal Aviation Administration (Aviation civile américaine). En cas de problème de sécurité, le Tomahawk aurait pû être guidé par des commandes envoyées depuis un avion de chasse.

Vivement l'arrivée des MdCN et que notre ami stratege nous débloque des crédits pour armer nos futurs SNA Barracuda d'un VLS. 8) et que nous gardions la cible d'acquisition d'une escadrille de 6 SNA.

Link to comment
Share on other sites

Franchement je vois de moins en moins l'interet du VLS:

On peut lancer les missiles de tubes lance torpilles,

-Les trappes VLS coutent cher et sont source de vulnérabilité et les VLS prennent de la place,

-Lancer des missiles abouti a se faire reperer par toute nation decemment armée,

En fait je prefere:

-avoir une salle torpille plus vaste pour acceuillir 30 armes ou plus quitte a grapiller de l'espace sur les postes d'equipage plus reduits aujour dhui en hommes,

-avoir un systeme retardateur avec filoguidage fibre optique (ou missiles avec recepteur data de recalage)pour lancer les missiles facon mines puis decamper de quelques dizaines de km avant la mise à feu des missiles.

Les VLS ne servent à rien.

De plus pour lancer 12 cruises, 6 avions avec ravitaillement en vol suffisent.Voir des ravitaileurs de l'ADA equipés de points sous les ailes et d'un systeme de CME suffisant pour s'approcher à 800 km des cotes.

Avec leur carburant et une perche pour etre eux meme ravitaillé il pourrait frapper à 10 000 km d'une base aérienne terrestre puisque c'est du one-shot.

Pour des frappes massives je preferai un "sous marin" simplissime remorqué par le SNA et contenant 100 cruises: le sous marin largue le porteur de cruise, s'eloigne, les cruises sont mis à feu.

Le porteur cruise consommable en acier commun, n'a pas de coque epaisse (pas d'espace vides) et pas d'équipage evidemment et utilise par exemple des ballast à l'alcool comme dans les bathyscaphes.

VLS: Vertical Launched System : systeme à lancement vertical pour les missiles - permet une cadence de tir rapide mais non rechargeable en mer.

Link to comment
Share on other sites

Acronyme en français = Système de Lancement Vertical

In VO = Vertical Launch System.

Nos systèmes verticaux s'appelent des SYLVER .

Merci, ce sont ces systèmes qui sont utilisés dans les SNLE pour balancer des missiles ?

Link to comment
Share on other sites

Et voila le remake d'"A la poursuite d'octobre rouge" :lol: Cette fois Ryan se fera appeler Meiling Ho :lol: Sinon en ce qui concerne les systemes de lancements sous marins, ya aussi la position diagonale comme celle utilisé sur les SM de la classe Oscar. Le sous marin se mais en position diagonale pour que le missile soit a 90° par raport a la surface de l'eau, comme cela les soviet on mis 2 ou 4 missiles de plus sur le petit Oscar comparé au gigantesque Typhoon avec ses 20 missiles à VLS.

Link to comment
Share on other sites

DIAGONALE En Géométrie on appelle ainsi la droite qui joint deux sommets non conligus soit d'un polygone soit d'un polyèdre. — Dans tout parallélogramme les diagonales se coupent en leur milieu dans un rectangle elles sont de plus égales entre elles dans un losange elles se rencontrent à angle droit. Le point de rencontre des diagonales d'un parallélogramme est le centre de figure de ce parallélogramme parce que toutes les droites qui y passent et aboutissent de part et d'autre à la ligure y sont partagées en deux parties égales. — Le nombre des diagonales d'un polygone — Dans tout parallélipipède les quatre diagonales se coupent en un même point qui est le milieu de chacune d'elles.

Un sous-marin n'est pas un polyedre... pas encore.
Link to comment
Share on other sites

  • 1 month later...

tient en parlant de leur nouveau soum au ricains , un copain sousmarinier ma dit qu'il s'etait fait choper en mediterannée par une fregate asm française , le pacha aurait sabré le champagne.des qui repasse je lui met la main dessus et je lui demande la date , le lieu et le nom du batiment.

Link to comment
Share on other sites

Pour contrer la flotte sous-marine chinoise qui se développe rapidement, les Etats-Unis devraient encourager une révolution dans la guerre sous-marine en concentrant plus d’attention et de ressources dans le développement de véhicules sous-marins sans équipage, a déclaré mardi un analyste de haut niveau.

Une telle décision rendrait "sans intérêt" les investissements chinois dans les sous-marins et garantirait que l’US Navy conserverait sa place de première flotte maritime au monde, a indiqué Robert Work, un analyste au Center for Strategic and Budgetary Assessments. Les chantiers navals nationaux, qui pressent le Congrès d’accroître le rythme des achats de sous-marins à 2 par an d’ici 2009, peuvent changer "les règles du jeu" dans la lutte sous-marine, indique Work.

Cela serait "beaucoup plus important que 2 bateaux par an," a-t-il ajouté. En effet, injecter des fonds dans la recherche et la construction de prototypes de véhicules sous-marins sans équipage pourrait compenser pour l’industrie d’éventuelles coupes dans les futurs budgets de construction navale, a déclaré Work, s’exprimant lors d’un forum de l’ Heritage Foundation sur "Construire une nouvelle flotte sous-marine."

Les véhicules sous-marins sans équipage, font en général partie des premiers systèmes subissant des coupes lors des arbitrages budgétaires au Pentagone, indique Work. Les ressources récupérées ont été utilisées pour acheter des plateformes avec équipage, dont de nouveaux sous-marins nucléaires et des frégates, dont le prix dépasse les 2 milliards de $ pièce.

Work a ajouté qu’il trouvait "très troublant" que la Navy ne dispose pas d’une flotte opérationnelle d’UUV à lancer depuis les sous-marins. L’an dernier, la Navy a publié un nouveau plan pour les UUV, prévoyant 4 tailles pour les véhicules sous-marins, s’étalant de 11 kg à 11 tonnes.

Le plan fixe aussi 9 missions à ces véhicules et souligne le besoin de modularité et de parties communes entre les plates-formes. Mais un rapport du Congressional Research Service, daté de juillet 2005, se demande si la Navy finance adéquatement les UUVs, et recommandait que le Congrès supervise la question.

Les véhicules sans équipage peuvent agir comme des extensions, des prolongements de plates-formes avec équipage pour effectuer des missions de renseignement, de surveillance et de reconnaissance. Ils peuvent aussi servir pour la lutte anti-mines, ou comme plates-formes de communication, de navigation et de lutte anti-sous-marine.

En plus des véhicules sous-marins, la Navy devrait aussi explorer la mise en relation de véhicules aériens sans équipage (drônes) avec les sous-marins pour accroître l’utilisation des sous-marins dans les missions de renseignement, said Ron O’Rourke, un analyste naval du Congressional Research Service qui s’est aussi exprimé à la conférence de mardi.

Link to comment
Share on other sites

Dans tous les domaines (air, terre, mer), des véhicules sans équipage humain et commandés à distance pourraient s'avérer extrêmement puissants et extrêmements meurtriers, pour des technologies pas trop compliquées (c'est la robotisation qui serait compliquée), pourtant les militaires sont très frileux...

Je me demande bien comment ils vont se débrouiller pour les piloter à distance...

Peut-être par filoguidage comme sur les torpilles ?? Des ondes radio seraient trop indiscrètes je suppose Image IPB

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,823
    Total Members
    1,749
    Most Online
    f-brn
    Newest Member
    f-brn
    Joined
  • Forum Statistics

    21.4k
    Total Topics
    1.6m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...