Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Guerres & Histoire


Recommended Posts

il y a 10 minutes, Janmary a dit :

Il y a le meilleur comme le pire dans cette revue à laquelle je suis abonné depuis le début.

Un exemple typique est le numéro 51 d'octobre 2019 concernant les "Tigres Volants" du général Chennault (d'origine Huguenote Française)en Chine.

L'auteur ("BB" que je considère comme un traducteur de deux ouvrages américain  et non comme un Historien digne de ce nom) à formulé des propos personnel à l'emporte pièces. Or, je suis un passionné de l'Histoire des "Flying Tigers".

Et c'est par hasard que j'ai rencontré Larry M.Pistole, un fils d'un des "Tigres Volants lors d'un meeting / training à Chicago avec mon entreprise Litton (250.000 personnes à l'époque). Très longue discussion sur le sujet. Auteur, il à écrit =

The Pistorial History of the Flying Tigers

By larry M.Pistole

Moos Publications - Orange, Virginia

Ou l'Histoire très documenté sur ces pilotes volontaires pour servir en Chine avant le second conflit mondial avec l'accord du Président Roosevelt. Par la suite , j'ai lu la plupart de nombre d’ouvrages sur la question.

1° - Entre les deux guerres ;le bombardier était considéré comme "Roi" des airs..Le chasseur était inutile contre le bombardier volant vite, haut, et armé de nombreuses mitrailleuses. (théorie de l'Italien; le général Douhet) et le chasseur n'avait pas la capacité en arme d'abattre ces bombardiers là et d'être concentré contre un assaut aérien de bombardement.. Le Capitaine Chennault de l'US Army était opposé à cette thèse.

2° - Pilote de grande classe, il estimait que plusieurs chasseurs manœuvrant en binôme ou par  4 appareils avait la puissance de feu nécessaire. Il le démontra en créant la patrouille de 4 appareils (Le "Trapèze volant") réunis par une corde au bout des ailes en se livrant à des acrobaties aérienne (comme la patrouille marocaine il y une trentaine d'année que j'ai vu lors de la fête de la Fertais-Allais). Succès lors des démonstrations publique. Colère des stratèges qui développaient une force de bombardiers (B-17 entre autre) envoyèrent  cet "énergumène" dans un bureau (comme le général Mitchell du reste). Mais les chinois avait pris connaissances de ses théories et l'entourage de Chiang Kaï Chek vu ses démonstrations;  Il partit en Chine comme Colonel dans l'Armée Chinoise pour prendre en main la force aérienne après avoir démissionné.

3° - Et la, il appliqua sa seconde solution. Il créa en Chine un vaste "système de guet" sur le territoire des hostilités pour suivre tout les mouvements d'avions Japonais. Les guetteurs avaient la Radio, le téléphone militaire, etc.Comme les guetteurs de la guerre du Pacifique. De ce fait, les avions Chinois pouvaient décoller avant l'arrivée des avions Japonais et en altitude plus élevée

4° - La tactique de combat devant les avions Japonais fut de ne pas engager un combat tournoyant mais de monter / piquet pour éviter l'agilité des appareils ennemis.Mais la force Chinoise étant nul en nombre et qualification, ce furent des volontaires américains "AVG" (ou "Ameican Volonter Group") qui prirent la relève avec l'accord du Président Roosevelt. Entrainement des pilotes par Chennault lui même (dont Greg "Papy" Boyington, futur As des Marines)..

5° - A la déclaration de guerre des USA, il fut nommé général de la 14° Air Force comme unité de l'US Army en Chine. Il termina en 1945 comme "Major general". Beau score de combat. Combative, cette unité  remonta le moral aux USA en début de ce conflit.

Or, dans notre revue en question, les archives officielles américaines ne mettaient pas Chennault en valeur et pour cause puisque l’État-major le décriait.Il avait le soutient que de Chiang Kaï Chek et du Président Roosevelt. D’où les inepties y compris sur la compagnie aérienne les "Flying Tigers Airline" plus tard de l'auteur concernant cet article.

Janmary

mise au point salutaire

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 5 heures, Janmary a dit :

Il y a le meilleur comme le pire dans cette revue à laquelle je suis abonné depuis le début.

Un exemple typique est le numéro 51 d'octobre 2019 concernant les "Tigres Volants" du général Chennault (d'origine Huguenote Française)en Chine.

L'auteur ("BB" que je considère comme un traducteur de deux ouvrages américain  et non comme un Historien digne de ce nom) à formulé des propos personnel à l'emporte pièces. Or, je suis un passionné de l'Histoire des "Flying Tigers".

Et c'est par hasard que j'ai rencontré Larry M.Pistole, un fils d'un des "Tigres Volants lors d'un meeting / training à Chicago avec mon entreprise Litton (250.000 personnes à l'époque). Très longue discussion sur le sujet. Auteur, il à écrit =

The Pistorial History of the Flying Tigers

By larry M.Pistole

Moos Publications - Orange, Virginia

Ou l'Histoire très documenté sur ces pilotes volontaires pour servir en Chine avant le second conflit mondial avec l'accord du Président Roosevelt. Par la suite , j'ai lu la plupart de nombre d’ouvrages sur la question.

1° - Entre les deux guerres ;le bombardier était considéré comme "Roi" des airs..Le chasseur était inutile contre le bombardier volant vite, haut, et armé de nombreuses mitrailleuses. (théorie de l'Italien; le général Douhet) et le chasseur n'avait pas la capacité en arme d'abattre ces bombardiers là et d'être concentré contre un assaut aérien de bombardement.. Le Capitaine Chennault de l'US Army était opposé à cette thèse.

2° - Pilote de grande classe, il estimait que plusieurs chasseurs manœuvrant en binôme ou par  4 appareils avait la puissance de feu nécessaire. Il le démontra en créant la patrouille de 4 appareils (Le "Trapèze volant") réunis par une corde au bout des ailes en se livrant à des acrobaties aérienne (comme la patrouille marocaine il y une trentaine d'année que j'ai vu lors de la fête de la Fertais-Allais). Succès lors des démonstrations publique. Colère des stratèges qui développaient une force de bombardiers (B-17 entre autre) envoyèrent  cet "énergumène" dans un bureau (comme le général Mitchell du reste). Mais les chinois avait pris connaissances de ses théories et l'entourage de Chiang Kaï Chek vu ses démonstrations;  Il partit en Chine comme Colonel dans l'Armée Chinoise pour prendre en main la force aérienne après avoir démissionné.

3° - Et la, il appliqua sa seconde solution. Il créa en Chine un vaste "système de guet" sur le territoire des hostilités pour suivre tout les mouvements d'avions Japonais. Les guetteurs avaient la Radio, le téléphone militaire, etc.Comme les guetteurs de la guerre du Pacifique. De ce fait, les avions Chinois pouvaient décoller avant l'arrivée des avions Japonais et en altitude plus élevée

4° - La tactique de combat devant les avions Japonais fut de ne pas engager un combat tournoyant mais de monter / piquet pour éviter l'agilité des appareils ennemis.Mais la force Chinoise étant nul en nombre et qualification, ce furent des volontaires américains "AVG" (ou "Ameican Volonter Group") qui prirent la relève avec l'accord du Président Roosevelt. Entrainement des pilotes par Chennault lui même (dont Greg "Papy" Boyington, futur As des Marines)..

5° - A la déclaration de guerre des USA, il fut nommé général de la 14° Air Force comme unité de l'US Army en Chine. Il termina en 1945 comme "Major general". Beau score de combat. Combative, cette unité  remonta le moral aux USA en début de ce conflit.

Or, dans notre revue en question, les archives officielles américaines ne mettaient pas Chennault en valeur et pour cause puisque l’État-major le décriait.Il avait le soutient que de Chiang Kaï Chek et du Président Roosevelt. D’où les inepties y compris sur la compagnie aérienne les "Flying Tigers Airline" plus tard de l'auteur concernant cet article.

Janmary

N'hésitez pas à leur écrire pour faire part de vos réserves!

Il me semble qu'en fin de numéro ils publient des correctifs apportés par les lecteurs

Après il ne faut pas oublier que cela reste une revue de vulgarisation et que certaines nuances peuvent disparaître.

 

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 17 heures, elannion a dit :

N'hésitez pas à leur écrire pour faire part de vos réserves!

Il me semble qu'en fin de numéro ils publient des correctifs apportés par les lecteurs

Après il ne faut pas oublier que cela reste une revue de vulgarisation et que certaines nuances peuvent disparaître.

Merci elannion.

Je vais envoyer ce document concernant les réserves quand aux conclusions de l'auteur.

J'avais hésité devant la longueur de l'explication à donner, mais une partie est déjà ecrite dans notre sujet.

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

  • 1 month later...

Le nouveau Guerre & Histoire est sorti.

Au programme : 

  • Un reportage photos assez "percutant" sur le siège de Vukovar en 1991 ;
  • Le miracle sur la Vistule en 1919-1920, lorsque l'armée polonaise a battu l'Armée rouge ;
  • L'artillerie, l'atout de l'armée romaine ;
  • Heinz-Guderian, le père des panzers ?
  • etc. 
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,967
    Total Members
    1,749
    Most Online
    Aquaromaine
    Newest Member
    Aquaromaine
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...