Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

dirigeables dans l'armee americaines


fahrenheit
 Share

Recommended Posts

source SVJ n°201 Nom du programme: Walrus ("morse" en francais ). Objectif: realiser un dirigeable pour transporter au moins 500 tonnes :shock: de troupes et de materielssur les lieux meme où se deroule une guerre. Cela en moins de 7 jours et sur une distances maximale de 20000 kms. un demi tour de la terre pour permettre aux americains d'intervenir dans le monde entier. L'engin doit pouvoir se poser partout, sur la terr comme sur la mer. Rendu des copies en septembre 2006 pour fabriquer un premier petit prototype qui puisse transporter tout de meme 30 tonnes. Le dirigeable taille XXL devrait voir le jour dans moins de 5 ans. Mais pourquoi concevoir un tel animal alors qu'il existe des avions ? Deux raisons principales: un dirigeables n'est pas visibles sur les ecrans radars ( du moins s'il ne comporte pas de parties metlliques ), et il n'a pas besoins de pistes pour atterir. Que pensez vous des dirigeables dans les armees ????? La question de furtivite me semble relative car avec 500 tonnes de materiels a l'interieur. L'armee francaise prevoit elle aussi un programme de dirigeable de "seulement" 30 tonnes. www.aerosml.com

Link to comment
Share on other sites

le transport est surtout beaucoup moins cher qu'en avion et l'appareil aussi d'ailleurs, pour transporter la même chose, il faudrait plus de 5 C-17. le transport est beaucoup plus rapide que par la mer, pour un cout seulement 3x supérieur je crois. Bon, après il faudra prévoir des escortes importantes ou un système Aegis modifié pour pouvoir opérer en zone un tout petit peu sensible.

Link to comment
Share on other sites

Certes ce sera sans doute furtif aux radars mais surement pas a l'oeil nu ! 500 tonnes qui se baladent en l'air, ça doit pas etre discret :? Donc si l'ennemi fait quelques patrouilles il le reperera assez rapidement et question interception..... jpense pas que même un hélico ait du mal à s'en défaire.

Link to comment
Share on other sites

Guest Guest

Bonsoir, Il y a belle lurette que la Navy a utilise des dirigeables. Des genres de porte avions (Curtiss je crois me souvenir)

Link to comment
Share on other sites

  • 2 years later...

ça revient très doucement dans le civil, mais je pense qu'au niveau militaire, ça prendra plus longtemps.

Et ça sera probablement pour de la logistique loin des lignes ennemies. Vu la taille de ces bestioles, surtout si on veut emporter de lourdes charges...

Même avec de l'hélium a la place de l'hydrogène...

Link to comment
Share on other sites

Bonjour je me demandais si il était possible de faire un dirigeable pour l'armée avec possibilité d emmener des chars ou des véhicules blindé lourd ... ? Merci  =)

Oui :)

C'est un truc étudié depuis longtemps pour le transport lourd et la manutention sur place, avec un systeme de gruttage ...

Mais y a toujours pas mal de probleme avec les dirigeable notament la séquestration du gaz ... en pratique les gaz léger sont des molécules de tres petit taille qui on tendance a s'échapper facilement des enveloppe ca nécessite donc des rechargement tres régulier de gaz ... gaz qui est cher ... et donc le cout de maintient en condition est assez élever de ce coté. Apres y a les divers probleme lié a la sécurité du vehicule ... vehicule tres gros, lent et tres peu maniable ... donc tres exposé a des tir de toutes sortes.

Les dirigeable pourrait reprendre du service plutot dans le genre drone haute altitude longue endurance ... sous forme de ballon captif porteur de systeme optique ou radar. fixe au dessus d'une base ou meme d'un navire.

Link to comment
Share on other sites

merci pour les réponses j ai trouver cela  sur wikipédia  :

"Aux États-Unis, la DARPA, l'agence de recherche américaine pour la Défense a lancé en 2005 un appel à projet baptisé Walrus. Ses contraintes étaient de pouvoir transporter 500 tonnes sur 20 000 kilomètres en moins de sept jours. La DARPA ne communique pas sur le projet, se contentant d'indiquer que le programme Walrus « est clos ». Lockheed Martin, groupe d'aéronautique et de défense avec l'aide du Pentagone, continue de travailler sur un projet de dirigeable capable de voler à plus de 20 kilomètres d'altitude : le P-791 (en) dont le premier vol de test à eu lieu le 31 janvier 2006. "  =)

Link to comment
Share on other sites

Les dirigeables que ce soit civil ou militaires il apparaissent le temps d’une crise pétrolière puis disparaissent aussi vite. Il semblerait qu’un ensemble de difficulté rendent la chose soit irréaliste soit économiquement non viable. Je vais voir si je retrouve quelques choses dans mes archives

Link to comment
Share on other sites

  • 7 months later...

Depuis la suppression du Dirigeable de Transport WALRUS, c'est le concept BOEING / SKYHOOK JHL-40 qui intéresse les militaires :

http://fr.boeing.ca/ViewContent.do?id=48323&Year=2009&aContent=Boeing+compl%C3%A8te+une+%C3%A9tape+de+conception+importante+pour+l%E2%80%99appareil+de+transport+lourd+de+SkyHook

http://fr.boeing.ca/ViewContent.do?id=41245

c'est le coût du transport très faible par dirigeable qui semble intéresser l'armée. "While a JHL-40 would be significantly slower than aircraft like the C-130, its procurement cost, fuel costs, and maintenance costs are expected to be very significantly lower". Sur des routes trop dangereuses pour des convois de camions ou des zones où un C130 ne peut se poser, celà constituerait une alternative.

Ce dirigeable peut aussi avoir une utilisation civile.

Le site DefenseIndustryDaily en a fait un article complet le 18/08/2009 : http://www.defenseindustrydaily.com/Boeings-Skyhook-Shot-Redefining-the-Aerial-Heavy-Lifting-Market-04970/

Link to comment
Share on other sites

Sur des routes trop dangereuses pour des convois de camions ou des zones où un C130 ne peut se poser, celà constituerait une alternative.

et une cible d'entrainement géante pour l'ennemi ? :lol:

quoi que c'est vrai qu'il pourra très probablement voler plus haut (mais en Afghanistan, c'est déjà très haut...)

Link to comment
Share on other sites

Depuis la suppression du Dirigeable de Transport WALRUS, c'est le concept BOEING / SKYHOOK JHL-40 qui intéresse les militaires :

http://fr.boeing.ca/ViewContent.do?id=48323&Year=2009&aContent=Boeing+compl%C3%A8te+une+%C3%A9tape+de+conception+importante+pour+l%E2%80%99appareil+de+transport+lourd+de+SkyHook

http://fr.boeing.ca/ViewContent.do?id=41245

c'est le coût du transport très faible par dirigeable qui semble intéresser l'armée. "While a JHL-40 would be significantly slower than aircraft like the C-130, its procurement cost, fuel costs, and maintenance costs are expected to be very significantly lower". Sur des routes trop dangereuses pour des convois de camions ou des zones où un C130 ne peut se poser, celà constituerait une alternative.

Ce dirigeable peut aussi avoir une utilisation civile.

Le site DefenseIndustryDaily en a fait un article complet le 18/08/2009 : http://www.defenseindustrydaily.com/Boeings-Skyhook-Shot-Redefining-the-Aerial-Heavy-Lifting-Market-04970/

L'alternative me semble plutôt être pour des zones "safe" mais pour permettre de diminuer les couts.

Un dirigeable, ça nécessite quand même un terrain un minimum préparé et très dégagé.

@+, Arka

Link to comment
Share on other sites

L'alternative me semble plutôt être pour des zones "safe" mais pour permettre de diminuer les couts.

Un dirigeable, ça nécessite quand même un terrain un minimum préparé et très dégagé.

@+, Arka

euh nan ... normalement les projet inclus un système de pont permettant de décharger les conteneur au treuil depuis une altitude de plusieurs dizaine de mètre.

C'est d'ailleurs tout l'intérêt desservir des zones non équipé, et effectuer a la fois le transport et la manutention, de charge impossible a déplacer en helico, et de zone inaccessible en avion lourd faut d'équipement. En gros c'est une alternative crédible au projet de transport lourd quad tilt rotor et autre maxi helico avec plusieurs dizaine de tonne de fret.

Link to comment
Share on other sites

Le système de pont roulant est intéressant pour décharger les conteneurs mais lorsque ceux ci déchargés tu deviens d'un coup beaucoup plus léger que l'air et hop tu t'envoles.

La solution apparemment utilisée consiste en des hélices sustentatrices qui pourraient crée une force de portance/de portance afin de stabiliser l'engin en altitude mais c'est compliqué comme système.

Link to comment
Share on other sites

Un C-17, un AN-124 ça ne passe pas inaperçu, c'est aussi des cibles très visibles mais en plus ils ont des contraintes de devoir utiliser une piste en dur, l'ennemi sait donc parfaitement où ils se posent.

Un C-130 à besoin d'une piste et constitue une cible au même titre qu'un dirigeable ou qu'un hélicoptère comme le Mi-26 ou le CH47 (aux capacités bien inférieures).

Qu'est-ce qui est plus risqué : un dirigeable qui dépose ou récupère en quelques minutes des containers ou devoir protéger pendant des heures ou des jours un convoi de quelques camions avec une centaine de soldats dans une zone potentiellement minée ou sous le feu de RPG ennemis postés en hauteur ? 

Question coût, il n'y a pas photo non plus. Le dirigeable est très économique, la version civile compte tenu de la flambée du pétrole à attendre est LA solution la plus logique.

Link to comment
Share on other sites

Le système de pont roulant est intéressant pour décharger les conteneurs mais lorsque ceux ci déchargés tu deviens d'un coup beaucoup plus léger que l'air et hop tu t'envoles.

La solution apparemment utilisée consiste en des hélices sustentatrices qui pourraient crée une force de portance/de portance afin de stabiliser l'engin en altitude mais c'est compliqué comme système.

Comme pour les sous marin les dirigeable on un systeme de ballastage. Il s'agit d'enveloppe contigu a l'enveloppe d'helium, mais rempli d'air grace a une pompe et une valve. On peu remplir ou vider ses ballons comme on le fait avec des ballast de sous marin, de maniere a modifier la pression de l'enveloppe d'helium, modifier l'assiette du dirigeable, modifier la flottabilité du dirigeable. Plus la charge utile est élevé plus le volume des ballonnets augmentent ce qui abouti a de volume un peu énorme d'ou la l'hybridation avec une sustentation dynamique type tilt rotor.

Link to comment
Share on other sites

Question sécurité, un RPG (par exemple) tiré contre un dirigeable serait surement moins grave qu'un tir contre un C-130, on n'est plus à l'époque du Zeppelin Hindeburg, il ne risque pas de tomber en flammes.

Sa structure interne en alvéoles le protège mieux, sa vitesse est similaire à celle d'un hélicoptère, son autonomie et sa capacité de transport plus importante, etc...

Au pire on peut l'utiliser dans des zones plus "safe" en afrique ou dans les OPEX de type ONU où le risque est plus faible qu'en afghanistan. ça permettrait de re-déployer les appareils de transports à voilure fixe sur les points chauds.

Un jour on aura des dirigeables à énergie solaire, économiquement imbattable (http://www.fondationairliquide.com/fr/projets-soutenus/projet-sol-r-premier-dirigeable-a-energie-solaire.html).

Link to comment
Share on other sites

pour la menace, je pensais surtout lors de la dépose.

Si par hasard un groupe d'insurgés ou d'ennemi arrive à y amener une 14.5 (ou une 12.7) et à tirer dans le tas en balayant la surface du dirigeable, les pertes en He2 (Hélium) pourraient être suffisantes pour forcer l'appareil a atterrir en urgence (plus assez de portance).

En plus, s'il y a une bonne centaine de trou d'un coté uniquement, ça peut éventuellement poser un problème pour contrôler l'appareil, si les conditions sont déjà limites (vents assez fort ou autres): poussée due à l'échappement de l'Hélium de l'enveloppe.

Bon, ça, à mon avis, c'est contrôlable si les ingénieurs y pensent...

Link to comment
Share on other sites

pour la menace, je pensais surtout lors de la dépose.

Si par hasard un groupe d'insurgés ou d'ennemi arrive à y amener une 14.5 (ou une 12.7) et à tirer dans le tas en balayant la surface du dirigeable, les pertes en He2 (Hélium) pourraient être suffisantes pour forcer l'appareil a atterrir en urgence (plus assez de portance).

En plus, s'il y a une bonne centaine de trou d'un coté uniquement, ça peut éventuellement poser un problème pour contrôler l'appareil, si les conditions sont déjà limites (vents assez fort ou autres): poussée due à l'échappement de l'Hélium de l'enveloppe.

Bon, ça, à mon avis, c'est contrôlable si les ingénieurs y pensent...

Je pense qu'on ne peut pas envisager ce genre de manoeuvre a moins de 3km d'un position ennemi possible... meme si l'ennemi est armé d'une arbalete ou d'un lance pierre. On parle de transport stratégique ici autour de 100t voire 150t, donc pour des unité de plusieurs centaine d'homme aillant de quoi garantir que le gros bébé ne sera pas mitraillé ... Je pense qu'il est hors de question d'approcher l'appareil s'il y a un doute sur la menace.

M'enfin pour l'Astan par exemple on peut convenir d'une DZ un peu a l'écart des grosses FOB assez éloigné des habitations et assez désertique/surveillable pour effectuer la dépose. La plupart de temps les bases surtout les assez grosses sont déja sur des position dominante ... assez a l'écart des locaux et dont les abords sont connu et reconnus.

La survavibilité d'un tel engin pourrait être grande s'il ne prend pas feu. Le gaz pouvant être réparti en alvéole de petite taille avec des mousse auto obturant sur la paroi externe de l'enveloppe, des perforation n'aurait pas de conséquence radicale et immédiate sur la tenu de l'engin qui dans le pire des cas devrait s'écraser mollement. L'enveloppe externe pouvant être construite en matériaux composite avec quelques petite capacité de protection ballistique, on peut même imaginer que le petit calibre ne perfore pas - résistance au déchirement plus amortissement de l'enveloppe semi rigide - pour peu qu'il soit tiré a plus de 500m.

Link to comment
Share on other sites

Comme pour les sous marin les dirigeable on un systeme de ballastage. Il s'agit d'enveloppe contigu a l'enveloppe d'helium, mais rempli d'air grace a une pompe et une valve. On peu remplir ou vider ses ballons comme on le fait avec des ballast de sous marin, de maniere a modifier la pression de l'enveloppe d'helium, modifier l'assiette du dirigeable, modifier la flottabilité du dirigeable. Plus la charge utile est élevé plus le volume des ballonnets augmentent ce qui abouti a de volume un peu énorme d'ou la l'hybridation avec une sustentation dynamique type tilt rotor.

Oui c'est exact j avait oublié que sur les dirigeable classique il y a des ballonnets. Mais je crois que ceux ci sont plutôt là pour pour contrôler la pression à l'intérieur du ballon. Je ne sais pas si leur gonflage/dégonflage à un impact énorme sur la portance. Dans le cas ou tu les gonfle tu augmente la pression interne donc la masse volumique de l'hélium donc tu diminue la portance mais le volume est aussi augmenter donc tu augmente la volume. Lequel phénomène prend le pas sur l'autre je sais pas?

Pa contre si le dirigeable est gonflé à l'hélium il n'y a aucun risque qu'il tombe en flamme, l'hélium est ininflammable. De plus le phénomène type ballon de baudruche décrit par Chris ne devrait être que faible. Les dirigeable souples sont je crois classiquement gonflé avec un surpression de 500Pa (la pression de atmosphérique standard est de 1013250Pa).

Enfin je pense qu'une enveloppe pour peu qu'on lui tire pas dessus à 50m doit plutôt bien résister au balle. Celle ci est tellement souple et molle que je ne suis pas sur que la balle parviennent à la traversé si celle ci est tirée d'assez loin. C'est comme si fout essayé de percer un bon sac plastique qui n'est ps tenu, c'est plus dur qu'il n'y parait. Pour J'y connais rien en porter donc je dirais pas de distance mais celle de 500m me parait suffisante.

Link to comment
Share on other sites

Je pense qu'on ne peut pas envisager ce genre de manoeuvre a moins de 3km d'un position ennemi possible... meme si l'ennemi est armé d'une arbalete ou d'un lance pierre. On parle de transport stratégique ici autour de 100t voire 150t, donc pour des unité de plusieurs centaine d'homme aillant de quoi garantir que le gros bébé ne sera pas mitraillé ... Je pense qu'il est hors de question d'approcher l'appareil s'il y a un doute sur la menace.

Bonjour,

Justement g4lly, en lisant les info via les liens mis sur ce sujet, je n'ai vue nul part qu'il était question de transporter des masses de 100 à 150t.  :rolleyes:

Evidement ce n'est qu'un prototype. Il faut qu'il augmente à au moins de fois plus pour que cela devienne interessant.

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,662
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Lapin
    Newest Member
    Lapin
    Joined
  • Forum Statistics

    21.3k
    Total Topics
    1.5m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...