Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Le F-35


georgio
 Share

Recommended Posts

il y a 6 minutes, FATac a dit :

Oui, je sais bien.

Mais je me demande dans quelle mesure il n'est pas plus efficace (économiquement, seulement) de faire l'étude de risque sur la supportabilité des anomalies, afin d'en déclasser le plus grand nombre possible, afin de ne corriger, ensuite, que celles qui font planter gravement. Je veux dire : le décideur, si tu lui dit "On a regardé, il y a 30 anomalies à corriger sur les 800, les 770 autres on peut s'en accomoder. On y va ?", je pense qu'il ne voit pas plus loin que le drapeau à damier que cette annonce lui agite sous le nez.

Mais je ne fais que donner une approche pour faire ça rapidement: 2B au moment de son portage était aussi dans un triste état, et 3I a du évoluer jusqu'à devenir solide donc si tu le met face à TR3 et que ça plante c'est sans doute TR3 qu'il faut modifier. Et quand TR3 marche, si tu le met en face de 3F tu va découvrir assez vite les anomalies qui font planter.

Link to comment
Share on other sites

Je relève juste un point. Il me semblait que la simulation était déjà le mode de formation et d'entrainement privilégié. Dans ces conditions sortir des block4 de formation revient seulement à reprendre les livraisons mais à laisser les F-35 fraichement livrés au sol.

Link to comment
Share on other sites

Frustrations build in Washington over continued halt on F-35 deliveries

Les frustrations s'accumulent à Washington face à l'arrêt continu des livraisons de F-35

Les législateurs de Washington s'inquiètent de plus en plus de l'absence de livraison de nouveaux avions de combat Lockheed Martin F-35 à l'armée américaine.

Plus précisément, les membres du Congrès sont frustrés par l'incapacité de l'avionneur militaire Lockheed à achever la certification de navigabilité de la dernière configuration technique de l'avion de combat furtif avancé, connue sous le nom de Technical Refresh-3 (TR-3).

Les difficultés persistantes rencontrées pour certifier le paquet TR-3, qui comprend une avionique améliorée et un nouveau logiciel d'exploitation, ont contraint le Pentagone à cesser d'accepter la plupart des nouvelles livraisons de F-35 en juillet 2023.

Le TR-3 est destiné à améliorer radicalement la suite déjà puissante de systèmes de communication et de traitement des données à bord du F-35, transformant chaque avion en un nœud de champ de bataille pour la collecte et la distribution d'informations pendant le combat, selon le Pentagone.

Washington a continué à accepter un petit nombre d'anciens jets configurés TR-2, mais les problèmes ont considérablement réduit les chiffres de livraison de Lockheed pour le F-35 l'année dernière. L'avionneur n'a livré que 98 F-35 en 2023, malgré une capacité de production annuelle de 156 avions.

Lockheed se bat depuis plus d'un an pour obtenir la certification de navigabilité de la configuration TR-3 du F-35, qui a commencé ses essais en vol en janvier 2023. Il y a un an, lors d'une conférence téléphonique sur les résultats d'avril 2023, le directeur général James Taiclet a qualifié le processus de "très avancé".

L'entreprise a repoussé à plusieurs reprises ses prévisions concernant l'achèvement de la certification TR-3, la dernière estimation datant du troisième trimestre 2024.

Lassés de ces retards, les élus de Washington expriment ouvertement leur frustration à l'égard de Lockheed et, dans une moindre mesure, du Pentagone, pour avoir tenté de mettre en service cette technologie avant qu'elle ne soit prête.

Le député Rob Wittman, qui préside la sous-commission des forces armées chargée des forces aériennes et terrestres tactiques, a fait part de son mécontentement face à la situation du TR-3 - et à la manière dont Lockheed l'a gérée - lors d'une audition tenue le 16 avril sur l'acquisition d'aéronefs à voilure fixe.

"Nous avons été amèrement déçus, moi-même et d'autres membres de la commission, d'apprendre qu'un autre changement avait été opéré en faveur du droit à Q3, non pas directement par le contractant, mais par le biais d'un appel d'offres que nous avons dû lire dans le journal", a noté le républicain de Virginie, faisant référence aux commentaires que Taiclet a faits en janvier lors de l'annonce des résultats de Lockheed pour l'exercice 2023.

Wittman a poursuivi en décrivant "de nombreuses lacunes dans la manière dont le TR-3 a été testé et développé".

Ce sentiment est apparemment partagé par les membres du parti démocrate de l'opposition, y compris le membre le plus important de la sous-commission, Donald Norcross du New Jersey.

"Nous revenons année après année sur ce sujet et à chaque fois, nous ne faisons que repousser l'échéance", a déclaré M. Norcross lors de l'audition. "Il y a toujours quelque chose de nouveau. 
M. Norcross a ensuite demandé au responsable des achats de F-35 au Pentagone, le lieutenant-général Michael Schmidt, combien de F-35 achevés sont en possession de Lockheed et attendent d'être livrés.

M. Schmidt a refusé de donner un chiffre précis, pour des raisons de sécurité, mais a confirmé qu'il s'agissait d'un "nombre important" d'appareils.

Lockheed a refusé de répondre à toute question sur le sujet, invoquant la période de silence requise par les lois américaines sur les valeurs mobilières avant les déclarations financières. La société doit présenter ses résultats du premier trimestre le 23 avril.

Elle a déjà déclaré qu'elle continuait à assembler des F-35 au rythme prévu de 156 avions par an. Une moyenne de 13 avions par mois, combinée à une date d'arrêt des livraisons fixée à août 2023, signifierait que plus de 100 avions seraient stockés.

Interrogé sur son évaluation des retards, M. Schmidt a déclaré que le Pentagone étudiait des options pour une version "tronquée" du TR-3 qui pourrait être prête cet été.

"La première chance réaliste est juillet", a déclaré le général trois étoiles, notant que l'équipe interne de révision du logiciel du Bureau du programme conjoint du F-35 (JPO) estime qu'il est plus probable que le délai soit août ou septembre.

"Je suis aussi frustré que vous de ne pas pouvoir fixer une date précise et d'être extrêmement clair sur la date exacte de livraison", a ajouté M. Schmidt.

On ne sait pas exactement à quoi ressemblerait une version tronquée du TR-3. Selon M. Schmidt, une telle approche utiliserait probablement le logiciel d'exploitation existant du F-35, peut-être avec quelques "petites retouches" pour une amélioration plus modeste des capacités.

Cette reconnaissance représente un revers majeur pour le plan à long terme du Pentagone concernant le chasseur de cinquième génération, qui prévoit de nouveaux ensembles de capteurs, davantage d'armes de précision à longue portée, des fonctions de guerre électronique améliorées et une fusion des données plus puissante dans le futur modèle Block 4 du F-35.

Ces améliorations dépendent de la puissance de calcul accrue fournie par l'ensemble TR-3, qui semble aujourd'hui menacée.

Selon M. Schmidt, la véritable cause des retards dans la certification du TR-3 est la tentative de remédier à "l'immaturité du matériel" par "de nombreuses solutions de contournement logicielles" - une situation due en grande partie à la volonté du Pentagone d'ajouter rapidement de nouvelles capacités au F-35.

"Ce n'est pas une solution gagnante à long terme", ajoute-t-il.

En réponse aux problèmes matériels et logiciels, M. Schmidt déclare que le JPO a l'intention de "réimaginer le bloc 4" avec un ensemble de capacités prêtes à l'emploi, plutôt que d'essayer de les développer en même temps que la production active.

Il qualifie sans ambages ces programmes de développement simultané de "chimères" qui nuisent à la "rigueur technique".

"Nous avons déjà fait de mauvais choix", reconnaît M. Schmidt, qui promet une nouvelle approche. "Mais j'ai besoin de l'aide de l'industrie", a-t-il déclaré aux législateurs.

Malgré des années de retards et de problèmes techniques coûteux, le Pentagone et le Congrès semblent attachés au programme F-35, qui est devenu une pièce maîtresse de la planification de la guerre aux États-Unis.

"Nous sommes tous concernés par cet avion", a déclaré M. Wittman.

Le Pentagone prévoit d'acquérir un nombre impressionnant de 2 456 F-35 pour l'US Air Force, l'US Navy et l'US Marine Corps, couvrant les trois variantes de l'avion de combat furtif.

Lockheed a achevé l'assemblage du 1 000e F-35 en janvier.

  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

Cette version disposera d'un code "stable" et "capable" d'être utilisé pour l'entraînement, mais la pleine capacité de combat n'arrivera pas avant 12 à 16 mois, a déclaré Rob Wittman, R-Va, président de la sous-commission. 

...

Les responsables affirment qu'une capacité partielle est mieux que rien, et ce plan permettrait de sortir les jets non livrés du stockage à long terme, où ils prennent la poussière pendant que le TR-3 est développé. M. Schmidt n'a pas précisé le nombre d'appareils stockés, mais il a indiqué qu'il s'agissait d'un "nombre important". 

...

"Les risques futurs dépendent de la question de savoir si le TR-3 nécessitera d'autres versions logicielles incrémentielles pour tester et mettre en œuvre des correctifs essentiels. Si les risques se manifestent en laboratoire ou lors des essais en vol, le TR-3 pourrait nécessiter des versions logicielles supplémentaires (entre deux et six semaines par version)", a écrit M. Schmidt dans son témoignage.

Le programme F-35 a été confronté à une série de problèmes de développement, principalement en raison d'une "concurrence" excessive, ce qui signifie qu'un système est développé et acheté en même temps, ce qui rend plus difficile la résolution des problèmes lors des essais. 

"Nous nous sommes lancés dans des projets chimériques avec des programmes simultanés et une longue série de capacités pour de nombreuses raisons, car nous avons décidé qu'il fallait les avoir et que cela se ferait dans tel délai, sans la rigueur technique nécessaire pour que ces capacités soient réellement intégrées dans l'avion, avec tout ce que cela implique", a déclaré M. Schmidt. 

Les responsables du programme veulent changer cela grâce à un plan visant à "réimaginer" le bloc 4 et à définir les capacités "indispensables" que l'industrie sera réellement en mesure de fournir, selon le témoignage de M. Schmidt.

Par le biais du "Bloc 4 réimaginé", le programme établira un plan pour fournir des améliorations dans un "délai relatif au combat" avec un sous-ensemble de capacités déjà prévues dans le programme, mais seulement celles qui "nous permettent d'en avoir le plus pour notre argent", a déclaré M. Schmidt aux législateurs.

"Le bloc 4 réimaginé comprendra probablement des capacités communes pour la guerre électronique, la communication, la navigation et l'identification, le soutien et de nouvelles armes pour le partenariat, ainsi que des capacités propres aux services américains et des capacités propres aux partenaires. Le Block 4 réimaginé doit être constitué de "ce que l'industrie peut réellement fournir" dans le cadre du programme de défense pour les années à venir et être compatible avec le plafond des coûts de financement du développement fixé par la JESB", a écrit M. Schmidt. 

Conformément aux instructions du Congrès, le Pentagone établira officiellement le Block 4 en tant que sous-programme autonome au cours de l'année prochaine, a déclaré M. Schmidt. 

https://www.defenseone.com/policy/2024/04/f-35-deliveries-could-resume-july-new-jets-wont-be-combat-ready-year/395814/

  • Thanks 2
Link to comment
Share on other sites

il y a 31 minutes, Picdelamirand-oil a dit :

Par le biais du "Bloc 4 réimaginé", le programme établira un plan pour fournir des améliorations dans un "délai relatif au combat" avec un sous-ensemble de capacités déjà prévues dans le programme, mais seulement celles qui "nous permettent d'en avoir le plus pour notre argent", a déclaré M. Schmidt aux législateurs.

"Le bloc 4 réimaginé comprendra probablement des capacités communes pour la guerre électronique, la communication, la navigation et l'identification, le soutien et de nouvelles armes pour le partenariat, ainsi que des capacités propres aux services américains et des capacités propres aux partenaires. Le Block 4 réimaginé doit être constitué de "ce que l'industrie peut réellement fournir" dans le cadre du programme de défense pour les années à venir et être compatible avec le plafond des coûts de financement du développement fixé par la JESB", a écrit M. Schmidt.

C'est lunaire pour moi. 

Ils prennent le block4 ou le block3F ou le block2i les porte sur le TR3 et c'est quoi le capacités prête à l'emploi ?

  • Haha 1
Link to comment
Share on other sites

Citation

Selon M. Schmidt, la véritable cause des retards dans la certification du TR-3 est la tentative de remédier à "l'immaturité du matériel" par "de nombreuses solutions de contournement logicielles" - une situation due en grande partie à la volonté du Pentagone d'ajouter rapidement de nouvelles capacités au F-35.

:biggrin:

Les mecs ils corrigent 3F et Schmidt il croit que c'est des solutions de contournement logicielles.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 9 heures, Picdelamirand-oil a dit :

:biggrin:

Les mecs ils corrigent 3F et Schmidt il croit que c'est des solutions de contournement logicielles.

Je pense que l'idée est de suggérer que le matériel en maturant permettra une simlification du logiciel .... Il veut que les politiques penses que c'est la voie que suis actullement le JPO En realité il n'y a pas de simplification mais les polutiques sont incapables de le comorendre puisque la veritable simolification serait de renoncer a plusieurs modules du block4.

Bref il demande une validation implicite de sa stratégie et ainsi conforter le jpo.

Edited by herciv
Link to comment
Share on other sites

Le rapport de Schmidt est bourré de contradictions.

Je remarque que le JPO critique la méthode du C2D2 et de la concurency et annonce vouloir revenir à une méthode d'évaluation par Jalon (évoqué par Schmidt dans le doc que j'ai mis en lien) autrement appelé cycle en V. Qui dit cycle en V dit spécification globales et détaillées et je ne suis pas sûr qu'elles soient existantes parce que juridiquement mettre en place des jalons contraignants contractuellement va être très compliqués. D'autre part la concurrency sert notamment à livrer pendant le développement et a permis les différentes LRIP. Stopper le C2D2 revient forcément à stopper les livraisons en TR3/block4 jusqu'à la validation ... 

Schmidt suggère pourtant au congrès de reprendre les livraisons. Dit autrement il ne veut pas endosser la responsabilité de continuer à stopper les livraisons.

Lui suggère de livrer des avions sans système d'arme. "bon pour faire de la formation" donc. Or çà ne sera même pas le cas puisque justement la plupart des systèmes nécessaire à cette formation ne seront pas livrés. Je rappel aussi que normalement tout ce qui est formation et entrainement doit se faire au simulateur puisque c'est pas utile de voler pour s'entrainer (cf le discours suisse).

Schmidt

"To date, F-35 users have logged over 750,000 flight hours and 450,000 sorties across the globe." => Si je retiens ce chiffre et que je refais mes calculs la situation sera encore pire que calamiteuse. Je reste donc sur ceux de LM : https://www.f35.com/content/dam/lockheed-martin/aero/f35/documents/F-35FastFacts_April2024.pdf

"In March 2023, I set a target of increasing the U.S. fleetwide F-35 mission capable rate by 10% (to 64%) by the end of March 2024."=> chiffre non atteint d'après le GAO et qui continue à décroitre particulièrement le F-35A. Schmidt n'aborde pas le FMC.

"Today, our U.S. F-35 fleet mission capable rate averages 57.5%– up over 4% since I last testified.". Les chiffres du GAO montre une décroissance des A et C et une très légère croissance du B. Il y a donc contradiction.

"Elimination of our top three degraders alone would increase U.S Fleet mission capability to 60.5%. In recent months, we’ve eliminated multiple degraders completely and significantly reduced many more; however, new top degraders have emerged." => de nouvelles emmerdes ! Lesquelles ?

"We are investing in processes and infrastructure today that will yield results for years to come." oui clairement les centres de maintenance poussent comme des petits pains encore hier un centre a été signé en Corée. 

"The F-35 JPO has driven F-35A Cost Per Tail Per Year (CPTPY) down from $8.7M in 2014 to $6.4M in 2022 (CY12$) and the Cost Per Flight Hour from $87.3k to $36.1k (CY12$) over the same period." Si vraiment on retiens le chiffre de 750000 heures le CPFH est énorme. Si on retiens le chiffre de LM de mars c'est plus crédible et dans ce cas on arrive à 14 heures / mois soit un peu en-dessous de la cible des 187 heures donnée par le GAO. Il y a des efforts faits pour réduire le CPFH mais ils sont moins efficace au fur et à mesure que chaque F-35 vieilli. Les 36000 dollars (en dollar 2012) par heures sont quasiment incomprésibles maintenant.

"EPM will provide increased cooling and electrical power generation required to support capabilities beyond Block 4 for all variants, while reducing lifecycle costs through engine life restoration." Donc l'ECU est prévu plutôt pour le block5. Oups ...

We are on track to complete transition of more than 30,000 eligible air vehicle part numbers from Lockheed Martin warehouses to DLA warehouses by the end of 2023. => 30000 ref quand même. Ca serait intéressant de comparer au rafale.

"The JPO and Lockheed Martin have faced challenges in PBL contract alignment within the range of the Government’s cost and readiness parameters. Lockheed Martin’s PBL proposal, submitted in June 2023 and updated in October 2023, is not within cost or performance ranges that enable the Government to proceed to formal contract negotiation." => toujours pas de PBL parce qu'ils ne sont pas d'accord sur les objectifs.

"ALIS-to-ODIN (A2O) is maturing software, hardware, data, and infrastructure with a focus on delivering incremental value to users along the way. In 2023, the program encountered technical complexities that delayed ALIS software releases." => On entendait beaucoup moins parler de ALIS depuis un certain temps. 

"The JPO is on track to complete development, test, and certification of classified ODIN hardware elements to enable fielding beginning in 2024. Throughout this effort, the JPO is delayering its supply chain to drive acquisition agility and affordability. By obtaining technical data rights, the JPO enables direct Government procurement of hardware – accelerating procurements and reducing cost." ca n'a l'air de rien mais d'après les tableaux du GAO le temps de réparation est principalement un problème de dispo de pièces détachées. Tout ce qui peut concourir à réduire ce temps est important.

"In alignment with the National Defense Strategy, and its objectives to ensure a resilient defense industrial base and foster integrated deterrence, the F-35 JPO participated in two combined OSD and Joint Staff F-35 sustainment table-top exercises to assess our sustainment strategy within a contested logistics environment. The JPO is applying lessons learned to maximize sustainment survivability, responsiveness, and flexibility." Bon clairement le retex israélien a montré des défaillances malgré que les israéliens ont annoncé 565% d'activité en plus sur 6 mois.

 

 

 

Link to comment
Share on other sites

"TR-3 remains the F-35 Program’s top development priority. TR-3, and the associated Next Generation Distributed Aperture System (DAS), realized significant risk over the past year, delaying forecasted Lot 15 production deliveries into calendar year 2024." Pas compris le DAS n'est pas dans le TR3 ? Il pose donc particulièrement des problèmes ?

"While hardware reliability represents significant progress, industry suppliers have faced challenges in meeting TR-3 and Next Generation DAS F-35 production demands. The program is working closely with industry partners to encourage necessary capital investments in TR-3 and Next Generation DAS infrastructure to increase production rates and recover schedule. => OK donc des problèmes de capacités industrielles ????? C'est pas bon signe si il faut en plus fabriquer du SPARE."

"In recent months, the F-35 Program achieved important development milestones in real world flight test. Since TR-3’s first flight on 6 January 2023, the F-35 Program has flown over 140 sorties in support of TR-3 at Edwards Air Force Base (AFB) and Patuxent River Naval Air Station. In August, U.S. Air Force Pilots at Edwards AFB flew the first F-35 five-ship with TR-3 hardware and software to evaluate advanced sensor fusion. In October, the program released the first TR-3 13 software version to flight test that includes all TR-2 tactical functionality." gros programme de tests donc.

"TR-3 has experienced setbacks due to realized software development risk, aging development test aircraft, and insufficient lab capacity. Labs have not represented the operational environment well enough." => Environnement de test mal préparé donc et bug 

"While we are making progress, these software metrics are not yet adequate to field TR-3 software." c'est le principe !!! mais le risque est très mal pris en compte.

"we are working with the U.S. Services, F-35 partners, and FMS customers on a potential plan to truncate the initial TR-3 software release to deliver capable aircraft without full integration of all systems. This decision increases opportunities for pilot training, drives opportunities for maintainers to obtain hands-on experience, and reduces the duration that Lot 15 aircraft are parked awaiting software. Most importantly, this course of action enables the F-35 Program to pivot resources to the next software release, which incorporates the latest TR-2 combat capabilities into the TR-3 software baseline." => donc le but est surtout de monter en compétence le personnel au sol, pas les pilotes.

"Like TR-3, Block 4 development is critical to advance F-35 air system capabilities for the high-end fight. Block 4 upgrades enhance electronic warfare, communication systems, and other mission systems capabilities for operations in contested spaces around the globe. Block 4 has experienced significant challenges associated with hardware design maturity and software integration timelines. Development and production concurrency is Block 4’s most critical challenge, and we are dealing with its consequences today. The TR-3 experience reveals the consequences of accepting high risk in concurrency between development and production. The F 35 JPO, Lockheed Martin, and other industry partners have identified high risk concurrency in the F-35 Block 4 schedule, which would threaten to shut down aircraft production if development slips. We are focused on eliminating this concurrency and establishing realistic delivery schedules that U.S. services, F-35 Partners, and FMS customers can count on." => Attention à ne pas confondre TR3 et block4. Ce sont deux calendriers différents. Mais si le TR3 a stoppé les livraisons, le block4 pourrait provoquer le même problème. le C2D2 revient donc à un cycle en V dont le principal avantage est de permettre de recorrélé tous les modules mais va devoir modifier sévèrement les livrables logiciels. Je pense qu'il faut s'attendre à voir le block4 glisser au-delà de la date @Picdelamirand-oil.

"Earlier this year, the Undersecretary of Defense for Acquisition and Sustainment directed an F-35 Block 4 development Technical Baseline Review. In recent months, an independent group of Navy and Air Force technical experts have been evaluating the Block 4 development schedule, hardware maturity, program risks, software tools, and industry and Government workforce skillsets. We are looking forward to the Technical Baseline Review’s recommendations." ca n'a pas l'air dit comme çà mais c'est une énorme réforme dans le management de ce programme. C'était nécessaire mais çà semble tellement fondamentale comme remise en question qu'on se demande l'état réel du block4 (et du block3F).

"Coupled with a known production rate over a longer defined period, Economic Order Quantity (EOQ) funding would enable Lockheed Martin and its subcontractors to make longer-term supply chain investments that reduce overall cost. EOQ has the potential to save up to $2B over Lots 20-24, encourage F-35 suppliers to make capital investments to further reduce cost, and avoid costly supply chain disruptions that occur under current shorter-term agreements. EOQ funding is critical to maintain stable production cost, and a stable supply base must be a high priority of all F-35 stakeholders." => Ah oui quand même ! Rupture de la chaine logistique sur les contrats en cours !!!!  La question est d'où viennent ces ruptures ??

 

Link to comment
Share on other sites

Globalement lecture intéressante de ce rapport du responsable du JPO.

Il y a des point qui ne sont absolument pas abordés comme le FMC. Il y a des point qui ne sont pas remonté dans la presse mais qui sont fondamental comme la sortie de la concurrency et donc la réforme du fonctionnement du JPO. Il y a des détails technique comme la difficulté de l'intégration du DAS ou la rupture de la chaine logistique pendant le contrat actuel (je pense à janvier puisque l'ensemble de la flotte a fait ce mois là uniquement 5000 heures très loin des mois de janvier des autres années.

On a quand même l'impression que le JPO tente de sauver le programme en réalisant une réforme majeure de son fonctionnement mais les problèmes logiciels ne vont pas se résoudre pas sur une simple réforme fusse-t'elle indispensable. 30 millions de lignes de code à porter sur une nouvelle architecture. C'est colossal surtout quand le code est vérolé de partout.

D'autre part on voit bien qu'en parallèle les problèmes logistiques sont légions au point de provoquer une rupture logistique probablement en pleine guerre à Gaza. Si le rythme à Gaza s'est maintenu en janvier çà veut dire que les 950 autres n'ont volé que 2 heures en moyennes chacun !!!! Dit autrement le stock de pièces détachées était totalement insuffisant. Heureusement çà n'a duré qu'un seul mois.

Edited by herciv
Link to comment
Share on other sites

Il y a 3 heures, wagdoox a dit :

Si JPO contredit la GAO alors tout va bien. 
ca a autant de valeur que lorsque la scnf contredit la cours des comptes. 
 

Quand je regarde le détail il n'y a pas tant de contradiction entre les deux. Quand l'un donne des chiffres globaux, l'autre détail par exemple le MC ensuite il y a un petit décalage temporel entre les chiffres du GAO et ceux du JPO. 

Par contre une lecture détaillée du rapport de Schmidt révèle des points très intéressant totalement passés sous silence comme la rupture de chaine logistique probablement pendant la période GAZA. Pour moi ce point est partiellement passé sous le tapis. Pourtant il est critique parce qu'il pourrait montrer à quel point cette chaine logistique est totalement sous dimensionnée compte tenu des besoins de MCO du f-35.

Edited by herciv
Link to comment
Share on other sites

Concernant les problèmes du nouveau DAS révélés par Schmidt, je me demande si çà n'est pas un problème d'intégration.

Par exemple si la résolution est différente de l'ancien comment est-ce pris en compte dans le casque des pilotes qui lui n'a pas eu sa résolution augmentée ? Est-ce que par exemple la symbologie a été revue pour afficher plus d'objets ? Comment le charge de travail du pilote est adaptée à cette charge plus importante ? Comment les filtres travail pour n'afficher que les informations utiles au pilote ?

Edited by herciv
Link to comment
Share on other sites

il y a 2 minutes, herciv a dit :

Quand je regarde le détail il n'y a pas tant de contradiction entre les deux. Quand l'un donne des chiffres globaux, l'autre détail par exemple le MC ensuite il y a un petit décalage temporel entre les chiffres du GAO et ceux du JPO. 

Par contre une lecture détaillée du rapport de Schmidt révèle des points très intéressant totalement passés sous silence comme la rupture de chaine logistique probablement pendant la période GAZA. Pour moi ce point est partiellement passé sous le tapis. Pourtant il est critique parce qu'il pourrait montrer à quel point cette chaine logistique est totalement sous dimensionné compte tenu des besoins de MCO du f-35.

On reste sur les titres puisque c’est là le coeur de l’article cite par fritkot. 
passer d’une méthode agile a un cycle V, bonjour le changement. Ensuite, si ca fonctionne, on est toujours pas en waterfall. Si ca se limite a l’aspect logiciel ok mais si le hardware doit suivre, il faut pour cette partir revenir sur du waterfall. 
Et ca remet absolument pas en cause le problème premier du f3t a savoir que c’est un avion catalogue et non combat proven, surreprésentés en europe, ca deviendrait tres rapidement problématique en cas de besoin dans un temps moyen court. 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, wagdoox a dit :

et non combat proven

On ne peut plus dire çà de la même façon suite à l'emploi à Gaza. Il y a maintenant un retex non négligeable. Mais si mon intuition est bonne le mois de janvier a montré de grosses limites sur la logistique. Il y a eu rupture d'après le JPO et je pense que c'est à ce moment. D'ailleurs sur ce seul mois il manque 10000 heures par rapport à la normale. 

EN gros la chaine logistique n'aurait pas été capable d'encaisser le surcroît d'activité de GAZA et çà a généré cette rupture. 

Edited by herciv
Link to comment
Share on other sites

il y a 37 minutes, herciv a dit :

On ne peut plus dire çà de la même façon suite à l'emploi à Gaza. Il y a maintenant un retex non négligeable. Mais si mon intuition est bonne le mois de janvier a montré de grosses limites sur la logistique. Il y a eu rupture d'après le JPO et je pense que c'est à ce moment. D'ailleurs sur ce seul mois il manque 10000 heures par rapport à la normale. 

EN gros la chaine logistique n'aurait pas été capable d'encaisser le surcroît d'activité de GAZA et çà a généré cette rupture. 

  Bien sur que si les américains vendent un avion sur ce qu’il sera dans 10 a 15 ans, ou est la foc ? On pourrait attendre plus de cet avion que de balancer des bombes sur des populations civiles ou quasi. 

Link to comment
Share on other sites

il y a 1 minute, wagdoox a dit :

  Bien sur que si les américains vendent un avion sur ce qu’il sera dans 10 a 15 ans, ou est la foc ? On pourrait attendre plus de cet avion que de balancer des bombes sur des populations civiles ou quasi. 

Je reviendrais pas sur la population qui est en-dessous. Ca m'écœure trop.

Mais çà a fortement tiré sur la logistique et çà a été un test grandeur nature sur ce point. La logistique globale a été largement sollicitée.

Link to comment
Share on other sites

il y a 1 minute, herciv a dit :

Je reviendrais pas sur la population qui est en-dessous. Ca m'écœure trop.

Mais çà a fortement tiré sur la logistique et çà a été un test grandeur nature sur ce point. La logistique globale a été largement sollicitée.

Ca je ne le discute pas mais on parle de l’avion qui representera a terme plus de 50% de la chasse européenne, on parlera plus de contre insurrection là. Je te laisse deviner la suite. 

Link to comment
Share on other sites

il y a 9 minutes, wagdoox a dit :

Ca je ne le discute pas mais on parle de l’avion qui representera a terme plus de 50% de la chasse européenne, on parlera plus de contre insurrection là. Je te laisse deviner la suite. 

C'est sûr que sans remise en question de la logistique le résultat est connu. 

D'un autre côté c'est un point auquel le JPO s'attaque en augmentant notamment les centres de compétence un peu partout. Le dernier vient d'être contractualisé en Corée. 

Reste qu'on ne sait pas pourquoi il y a eu rupture. Problème de stock ? Problème de temps d'intervention ? Problème de de transports des pièces ? Problème logiciel mail dimensionné ? Il faut que je regarde à nouveau le rapport du GAO. Il y a des piste notamment sur les indicateurs de MCO comme le MTTR et tout le tutti.

Le constat est probablement qu'à peu prêt une augmentation de 15 à 20 % de l'activité globale et concentré sur un seul client à généré une rupture de la chaine  logistique.

Edited by herciv
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,962
    Total Members
    1,749
    Most Online
    Mathieu
    Newest Member
    Mathieu
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...