Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Le F-35


georgio
 Share

Recommended Posts

il y a 5 minutes, FAFA a dit :

Bien sûr qu'un tel effort impact la chaîne logistique et ceci serait valable pour un F-16, un F-15 ou un Rafale.

Mais on est bien d'accord. Sauf que là c'est mesurable. Et que cette mesure fait apparaître des problèmes de soutenabilité si d'autres conflits devaient arriver.

Que tu le veilles ou non le problème est là. La flotte actuel de F-35 est insoutenable sauf à en immobiliser 75% pour soutenir tout le reste.

Edited by herciv
  • Haha 1
Link to comment
Share on other sites

à l’instant, herciv a dit :

Mais on est bien d'accord. Sauf que là c'est mesurable. Et que cette mesure fait apparaître des problèmes de soutenabilité si d'autres conflits devaient arriver.

J'espère que tu es informé que toutes les forces armées occidentales ont des problèmes de soutenabilité en cas de conflit de haute intensité. Toutes, sauf peut-être celle des USA !

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 14 minutes, FAFA a dit :

J'espère que tu es informé que toutes les forces armées occidentales ont des problèmes de soutenabilité en cas de conflit de haute intensité. Toutes, sauf peut-être celle des USA !

Non le rafale est bien plus facile à soutenir que le F-35 et handicap beaucoup moins les autres. En plus La France a déjà un excellent retour des besoins nécessaires pour une telle activité. Elle a déjà dimensionner les besoins.

Ensuite le cas israélien est justement très inquiétant pour l'activité des F-35 US. En gros si pour soutenir 40 F-35 il faut diminuer l'activité de 10% de 950 F-35, j'ai pas envi de faire le calcul mais je pense qu'il faudra immobiliser 75% de la totalité du parc pour soutenir 25 %.

C'est dans les contrats F-35, en cas de guerre ce sont les F-35 envoyés au front qui doivent être soutenu en priorité. 

Si les F-35 US affrontent les chinois, aucun F-35 européens ne pourra voler ... C'est aussi simple que çà.

 

Edited by herciv
Link to comment
Share on other sites

La lecture des chiffres israéliens et de ceux de LM est littéralement un GO pour les chinois. Je ne comprend pas comment on peut être aussi débile de donner des indications pareilles.

Link to comment
Share on other sites

il y a 16 minutes, herciv a dit :

 

Mes interventions sont souvent pour "défendre" le F-35, mais le "attaques" à son encontre sont tellement exagérées que j'ai parfois des difficultés à ne pas réagir. Durant des années il a été dit que le F-35 n'était qu'un bombardier incapable de faire du combat aérien, que la furtivité passive ne servait à rien, etc, etc...

Tu as même dit que les F-35 ne pourraient pas décoller depuis la base suisse de Meiringen située dans les Alpes car la piste était trop courte (si si, tu évoquais un sois disant expert qui le disait !). Tout ceci alors qu'une bonne partie des essais de l'avion se déroulaient justement à Meiringen et que cette base est prévu de devenir l'une des principales bases de F-35 en Suisse.

Alors cela ne veut pas dire que le F-35 n'a pas de lacunes. Pour en citer quelques-unes il y a ALIS ou ODIN qui ne sont pas (pas encore)à la hauteur. Le revêtement furtif de l'avion nécessitent probablement beaucoup de soins. L'avion qui fait beaucoup de bruit (ce sera un véritable problème en Suisse) et il y a certainement beaucoup d'autres choses qui posent des problèmes. Toutefois il ne faut pas oublier que tous les avions de chasse du monde ont des problèmes et nombre d'entres eux ne sont jamais résolus. 

Les échanges qui viennent de se dérouler sont très révélateurs. Un article dit qu'une flotte de F-35 a une excellente disponibilité durant plusieurs mois dans des conditions de guerre et tu t'empresses de trouver quelque chose à dire pour dénigrer l'avion.

Il y a quelque temps tu as laissé entendre que si la Norvège avait de la peine à recruter des pilotes de F-35 c'est parce que ces derniers ne voulaient pas voler sur cet appareil. Par contre tu passais sous silence le fait que la Norvège déplaçait ses bases et implantait l'une d'entre elle dans le grand nord dans une région où il n'y a qu'une ou deux maisons à des dizaines de kilomètres à la ronde. Même le plus passionné des pilotes hésiterait à habiter avec sa famille dans région glaciale totalement isolée où il fait nuit presque 6 mois par année. Bien entendu ça tu ne l'évoquais pas !

Je ne vais pas continuer ce dialogue digne de supporters de foot. Je répondrais encore simplement sur cette affirmation:

il y a une heure, herciv a dit :

Non le rafale est bien plus facile à soutenir que le F-35 et handicap beaucoup moins les autres. En plus La France a déjà un excellent retour des besoins nécessaires pour une telle activité. Elle a déjà dimensionner les besoins.

https://www.opex360.com/2022/10/27/selon-un-rapport-le-deficit-dentrainement-des-pilotes-de-larmee-de-lair-et-de-lespace-est-preoccupant/

Je cite: " Quoi qu’il en soit, selon les normes édictées par l’Otan, un pilote de chasse doit effectuer un minimum de 180 heures de vol par an.

Or, un pilote de combat de l’AAE ne devrait voler que pendant 147 heures en 2023 [voire aussi en 2024], contre 162 heures en 2022."

C'est bien de s'inquiété pour les autres mais parfois il peut être utile de regarder ce qui se passe dans son propre jardin.

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Je reviens sur cette partie là de l'articles qui montre les opérations auxquelles les US s'attendent dans le pacifique :

 

"As a member of the global F-35 spares pool, Israel’s high pace of operations also has been supported by spare parts deliveries from partner nations, Carpenter said.

But the operational surge will have an impact on the Israeli F-35I fleet eventually. The JPO has deferred scheduled modifications for the F-35Is since October, leading to a backlog of required service actions. “A [modification] surge is going to come after the war,” he said.

The JPO, meanwhile, is studying F-35I operations during Israel’s war for lessons on surge operations for the Indo-Pacific region, but there are key differences. The Israelis are generating 2-4 daily sorties per aircraft for short-duration flights, leading to a spike in wear and tear on brakes and tires, Carpenter said. A surge operation by F-35s in the Indo-Pacific region, however, would likely involve more aircraft flying longer-duration missions of 12-16 hr. each, he said."

 

Je crois qu'il n'y a aucune mission recensée à l'heure actuelle aussi longue pour le F-35. La plus longue est 11 heures il me semble.

D'autre part l'effort logistique pour soutenir de telles mission sera immense. surtout si elles sont répétée.

 

Edited by herciv
Link to comment
Share on other sites

il y a 27 minutes, FAFA a dit :

Mes interventions sont souvent pour "défendre" le F-35, mais le "attaques" à son encontre sont tellement exagérées que j'ai parfois des difficultés à ne pas réagir. Durant des années il a été dit que le F-35 n'était qu'un bombardier incapable de faire du combat aérien, que la furtivité passive ne servait à rien, etc, etc...

Alors on va faire point par point :

- es-tu d'accord pour dire que les israéliens ont généré à peu près 3000 heures par mois de plus que d'ordinaire pour gaza ?

- es-tu d'accord pour dire que l'ensemble du parc de F-35 a fait 90000 heures en six mois ?

 

Link to comment
Share on other sites

C'est un syllogisme!

j'en propose un aussi
es-tu d’accord que Socrate savait siffler ?
es-tu d’accord que les locomotives sifflent ?

Peut-on en déduire que Socrate était une locomotive ?

Selon ta logique qui veut lier des données dont il reste encore à démontrer qu'elles sont connectées...... oui

 

 

 

  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 49 minutes, gianks a dit :

C'est un syllogisme!

j'en propose un aussi
es-tu d’accord que Socrate savait siffler ?
es-tu d’accord que les locomotives sifflent ?

Peut-on en déduire que Socrate était une locomotive ?

Selon ta logique qui veut lier des données dont il reste encore à démontrer qu'elles sont connectées...... oui

 

 

 

ET selon ta logique les pièces pour MCO généré supplémentaire pour les F-35I vient d'où ? Génération spontanée ? Ah pardon c'est dans l'article en fait. Et comme çà n'était pas utilisé par ces autres nations, elles ne les avaient pour pour elles-mêmes. Restait juste à mesurer de quoi on parlait et ces ânes bâtés là nous ont donné les chiffres. 565% d'heures en plus.

" Israel’s high pace of operations also has been supported by spare parts deliveries from partner nations"

 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, herciv a dit :

ET selon ta logique les pièces pour MCO généré supplémentaire pour les F-35I vient d'où ? Génération spontanée ? Ah pardon c'est dans l'article en fait. Et comme çà n'était pas utilisé par ces autres nations, elles ne les avaient pour pour elles-mêmes. Restait juste à mesurer de quoi on parlait et ces ânes bâtés là nous ont donné les chiffres. 565% d'heures en plus.

" Israel’s high pace of operations also has been supported by spare parts deliveries from partner nations"

 

C'est la méthode que tu applique qui est discutable. Et par conséquent tes conclusions
Tu cite l'article comme source, et bien moi aussi.
Peut-on penser que l’aide internationale n’a servi qu’à la fourniture de pneus et de freins ? OUI  Car l'article nous apprend qu'il y a une consommation anormale des freins et des pneus.
Et objectivement ne me semblent pas être des composants difficiles à réaliser en cas d'une urgence internationale. 

Le JPO aurait-il pu fournir des centaines de moteurs fournis par d’autres pays ? Oui, peut-être
Et pourrait-il y avoir des centaines de F35 au sol sans propulsion pour faire fonctionner les F35I ? Oui, peut-être

Mais on ne peut pas dire cela en lisant cet article!

Alors, la diminution du nombre d'heures de vol des autres F35 pourrait-elle être liée à une épidémie internationale de dysenterie touchant les pilotes ? OUI... en lisant cet article
Et cette folle hypothèse a-t-elle la même valeur que celle que tu as formulée ?  OUI... en lisant cet article

Tu établis une connexion entre deux nouvelles avec une déduction peut-être raisonnable, mais qui demande en réalité à être démontrée.

Edited by gianks
  • Like 2
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 4 heures, FAFA a dit :

Je ne vais pas continuer ce dialogue digne de supporters de foot. Je répondrais encore simplement sur cette affirmation:

https://www.opex360.com/2022/10/27/selon-un-rapport-le-deficit-dentrainement-des-pilotes-de-larmee-de-lair-et-de-lespace-est-preoccupant/

Je cite: " Quoi qu’il en soit, selon les normes édictées par l’Otan, un pilote de chasse doit effectuer un minimum de 180 heures de vol par an.

Or, un pilote de combat de l’AAE ne devrait voler que pendant 147 heures en 2023 [voire aussi en 2024], contre 162 heures en 2022."

C'est bien de s'inquiété pour les autres mais parfois il peut être utile de regarder ce qui se passe dans son propre jardin.

J'ai regardé dans mon jardin, d'abord en allant voir le lien que tu nous fournis et j'ai trouvé ça:

Citation

 

Cela étant, au-delà des occasions pour les pilotes de l’AAE de tirer des missiles air-air dans le cadre de leur préparation opérationnelle, M. Giletti s’est inquiété de la réduction – drastique – du nombre d’heures de vol que ceux-ci doivent effectuer chaque année. Ce qui avait d’ailleurs été prévu par le général Frédéric Parisot, le numéro deux de l’AAE, lors d’une audition parlementaire, en juillet. Et cela, en raison de la cession d’un total de 24 Rafale à la Grèce et à la Croatie ainsi que du retrait des Mirage 2000C.

Quoi qu’il en soit, selon les normes édictées par l’Otan, un pilote de chasse doit effectuer un minimum de 180 heures de vol par an.

Or, un pilote de combat de l’AAE ne devrait voler que pendant 147 heures en 2023 [voire aussi en 2024], contre 162 heures en 2022. 

 

C'est le journaliste qui rapporte les propos de monsieur Giletti qui lui même fait référence  à une prévision du général Frédéric Parisot de juillet 2022 puisque l'article est d'Octobre 2022. Tous ces braves gens s'inquiètent pour l'année 2023.

Mais j'avais posté ça:

http://www.air-defense.net/forum/topic/19649-france-armée-de-lair-et-de-lespace/?do=findComment&comment=1667188

Citation

Le général Mille dans son audition dit à 1:02 à peu près que dans l'année 2023 les Rafale sont passés de 250 h à 290 h de vol par an. Il dit que ça compense en partie les ponctions qui ont été faites pour l'export. Sans doute que la remise en vol, grâce à l'achat d'équipements avec le produit des ventes à la Croatie, des 14 Rafale cannibalisés fini de compenser ces ponctions. Je ne sais pas si les 13 h supplémentaires pour chaque pilote signifie que c'est plus que compensé ou pas. En plus on n'en a pas encore donné 24, par exemple pour la Croatie on a du en livrer 2 et sans doute 12 à la Grèce maintenant donc 14 en tout et non pas 24 et normalement à la fin de l'année Dassault aura livré 13 Rafale neuf à la France, donc la pénurie n'est pas si importante.

Et vous savez quoi: rien que le passage de 250 h à 290 h améliore le nombre d'heure de vol que nos pilotes ont pu faire. En effet l'armée de l'air et de l'espace avait en début d'année une centaine d'avion. Mais en 2023 Dassault lui a livré 11 Rafale par contre elle s'est séparé de 12 Rafale d'après le tableau en lien:

http://www.air-defense.net/forum/topic/20703-production-davions-de-chasse-en-europe/?do=findComment&comment=1706024

Qui a été mis à jour par @Teenytoon en mars mais pour la FAL française (en jaune) avec des informations du 12/01/2024 de chez Dassault.

Le bilan en heures pour l'année 2023 est donc de 40 * 100 + (11-12) * 250 = + 3750 h. Ce n'est qu'approximatif parce que cela dépend des dates de livraison des Rafale neufs et des Rafale d'occasions mais l'inquiétude n'était pas justifiée.

 

Link to comment
Share on other sites

il y a 32 minutes, Picdelamirand-oil a dit :

Et vous savez quoi: rien que le passage de 250 h à 290 h améliore le nombre d'heure de vol que nos pilotes ont pu faire.

Combien d'heures ont fait les pilotes ? Car c'est de cela qu'il était question !

Loin de moi l'idée de critiquer le Rafale, cependant dire que tout roule comme dans le meilleurs des mondes me semble un peu exagéré. Il y a un certain temps, lorsque j'ai appris que 14 Rafale servaient de pièces de rechange pour les autres appareils et qu'un budget spécial était nécessaire pour les remettre en service je me suis dit que cela n'était pas si simple. Lorsque j'ai appris qu'un nombre très restreint d'avions étaient dotés de radar AESA je me suis dit que c'était cher. D'autre part, lorsque tu parles de disponibilité, connais-tu celles des Rafale du Qatar, de l'Inde, de la Grèce ou de l'Egypte ? Je reste persuadé que les Rafale compte aujourd'hui parmi les meilleurs avions du monde et je suis très content qu'un pays européen soit encore capable de produire de A à Z de telles machines. Cependant cela ne justifie pas de dire n'importe quoi sur le F-35 en trouvant n'importe quel angle pour critiquer cet appareil, quitte à inventer de véritables comptines.

  

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 46 minutes, FAFA a dit :

Combien d'heures ont fait les pilotes ? Car c'est de cela qu'il était question !

Loin de moi l'idée de critiquer le Rafale, cependant dire que tout roule comme dans le meilleurs des mondes me semble un peu exagéré. Il y a un certain temps, lorsque j'ai appris que 14 Rafale servaient de pièces de rechange pour les autres appareils et qu'un budget spécial était nécessaire pour les remettre en service je me suis dit que cela n'était pas si simple. Lorsque j'ai appris qu'un nombre très restreint d'avions étaient dotés de radar AESA je me suis dit que c'était cher. D'autre part, lorsque tu parles de disponibilité, connais-tu celles des Rafale du Qatar, de l'Inde, de la Grèce ou de l'Egypte ? Je reste persuadé que les Rafale compte aujourd'hui parmi les meilleurs avions du monde et je suis très content qu'un pays européen soit encore capable de produire de A à Z de telles machines. Cependant cela ne justifie pas de dire n'importe quoi sur le F-35 en trouvant n'importe quel angle pour critiquer cet appareil, quitte à inventer de véritables comptines.

Alors les 14 Rafale ne servaient pas de pièce de rechange. Il faut comprendre la gestion des heures des Rafale pour ne pas dire n'importe quoi à ce propos. Les Rafale qui vont en OPEX sont utilisés à 500 % de leur taux d'utilisation normal ce qui fait qu'en 2 mois, 2 mois et demi ils ont fait leur quota annuel d'heure de vol et ils sont remplacés car ils ne peuvent plus voler pour protéger leur potentiel qui doit durer 30 ans. Le potentiel d'un Rafale était de 7500 h qui divisait par 30 fait 250 h annuelles qui divisé par 1,4 pilote par avion fait 180 h qui est la norme OTAN.

Ces avions qui ne peuvent plus voler sont stockés et comme ils vont rester une dizaine de mois immobilisés ils deviennent source de pièces de rechange pour les pièces les plus coûteuses ou les plus rare.  Par exemple on ne va pas leur laisser leur antenne AESA... Mais quand ils reprendront du service on les rééquipera avec toutes les pièces qui manquent quitte à les prendre sur les nouveaux avions qui sont stockés.

Après ils s'est passés quelques évènements inattendus:

  • Dassault a pu prolonger la vie opérationnelle des Rafale de 7500 h à 9000 h moyennant quelques renforts qui peuvent être posés pendant la maintenance ordinaire.
  • On a vendu des Rafale d'occasion, c'est une bonne affaire pour l'armée de l'air et de l'espace qui échange des avions ayant à peu près 4000 h de potentiel contre des avions qui en ont 9000.

Le seul problème c'était la transition et il semble qu'il a été résolu en pourtant les heures de vol annuelles de 250 à 300 et à fin 2023 on était déjà à 290. C'est une décision administrative et si on est qu'à 290 c'est qu'on n'a pas besoin de plus, car de toute façon le Rafale est capable de faire régulièrement 1000 h par an. Mais on ne veut pas user son potentiel en 9 ans seulement.

Avec la nouvelle politique de 300 h annuelle on reste à 30 ans de vie opérationnelle pour un avion neuf ce qui ne change donc pas la date de fin de vie du dernier avion produit cela change un peu la durée de vie des avions déjà produit au moment du changement et qui n'ont pas usé tout le potentiel qu'ils auraient pu.

Pour les avions en stock au moment du changement on s'est retrouvé avec la possibilité de les faire voler 50 h de plus dans l'année, mais pour cela il fallait les rééquiper sans stocker de nouveaux avions à la place et donc il manquait des pièces importantes. C'est pour cela que Parly a utilisé le produit de la vente à la Croatie pour acheter des pièces de rechanges supplémentaires et des équipements comme par exemple des Pod Talios et des antennes AESA. Cela n'a pas empêché de remplacer les avions Croates par des  achats d'avions neufs avec la commande en fin 2023 de 42 Rafale supplémentaires.

Edited by Picdelamirand-oil
  • Thanks 2
Link to comment
Share on other sites

Il y a 5 heures, gianks a dit :

C'est un syllogisme!

Manifestement tu n'as pas très bien compris tes cours de math quand tu étais jeune. Je compare des heures de même natures mesurées par le même organisme depuis des années. J'applique simplement un coefficient sur certaines de ces heures, le fameux 565%.

Il n'y a donc strictement aucun sylogisme. 

Le israéliens ont fait 3000 heures de rab sur leur F-35 pendant 6 mois soit 18000 heures. 

Pendant le même temps l'ensemble des F-35 a fait 90000 heures. Donc tous les autres F-35 ont fait 72000 heures. 

C'est un calcul simplicime mais très cru qui me fait dire que ce chasseur est une calamité.

Edited by herciv
Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, FAFA a dit :

Combien d'heures ont fait les pilotes ? Car c'est de cela qu'il était question !

Si je me réfère à l'article que tu as mis en lien on apprend qu'en 2022 les pilotes ont fait 162 h de vol et comme on a une centaine de Rafale et 1,4 pilote par avion ça fait 140 * 162 = 22680 h de vol. J'ai calculé que le bilan entre 2022 et 2023 était approximativement de + 3750 h et donc chaque pilote a pu faire approximativement (22680 + 3750)/140 = 189 h de vol. Comme c'est approximatif je suppose qu'on s'est arrêté à 180 et c'est pour ça qu'on a pas eu besoin d'aller à 300h mais seulement 290.

Link to comment
Share on other sites

il y a 9 minutes, Picdelamirand-oil a dit :

Le potentiel d'un Rafale était de 7500 h qui divisait par 30 fait 250 h annuelles qui divisé par 1,4 pilote par avion fait 180 h qui est la norme OTAN.

Je ne veux pas disserter du Rafale avec toi et surtout pas sur cette page. Par contre dans le lien que j'ai posté et qui date d'octobre 2022 il est dit que les pilotes ont volé 162 h en 2022 et qu'il était prévu qu'il volent 147 en 2023 et 2024. Si tu as des sources qui disent le contraire je veux bien les lire avec attention, mais postes-les sur le fil Rafale.

il y a 15 minutes, Picdelamirand-oil a dit :

Alors les 14 Rafale ne servaient pas de pièce de rechange. Il faut comprendre la gestion des heures des Rafale pour ne pas dire n'importe quoi à ce propos. 

il y a 16 minutes, Picdelamirand-oil a dit :

Ces avions qui ne peuvent plus voler sont stockés et comme ils vont rester une dizaine de mois immobilisés ils deviennent source de pièces de rechange pour les pièces les plus coûteuses ou les plus rare.  Par exemple on ne va pas leur laisser leur antenne AESA... Mais quand ils reprendront du service on les rééquipera avec toutes les pièces qui manquent quitte à les prendre sur les nouveaux avions qui sont stockés.

Moi je lis cela: "Selon Mme Parly, 14 Rafale de l’armée de l’Air sont actuellement cloués au sol pour avoir été « cannibalisés »...   

Avoir un certain nombre d’avions en dotation est une chose… Faire en sorte que tous soient en mesure de décoller en est une autre. Or, sur ce point, sur les 102 Rafale que comptait l’AAE en juillet 2020, 14 n’étaient pas en état de voler. Aussi, le produit de cession, qui sera reversé intégralement au budget du ministère des Armées, servira à faire en sorte qu’ils puissent de nouveau voler.

« Nous avons pu, grâce au contrat grec, faire remonter en première priorité le fait de rééquiper des appareils qui n’étaient plus en état de vol. Ce n’est pas simplement une question de contrat MCO (Maintien en condition opérationnelle), c’est aussi le fait de pouvoir compléter des avions qui, en quelque sorte, avaient servi de réservoir de pièces détachées », a expliqué la ministre."

https://www.asafrance.fr/item/armee-de-l-air-14-rafale-cannibalises-sont-cloues-au-sol.html

Mais au final peu importe. Je le redis une nouvelle fois: je pense que le Rafale est l'uns des meilleurs avions du monde. Mais il serait bien d'arrêter de raconter n'importe quoi sur le F-35 afin de le dénigrer. Pour ma part je vais m'arrêter là car nous sommes HS.

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, FAFA a dit :

Loin de moi l'idée de critiquer le Rafale, cependant dire que tout roule comme dans le meilleurs des mondes me semble un peu exagéré.

Dur de dire le contraire sur ce forum :tongue:

il y a une heure, FAFA a dit :

Il y a un certain temps, lorsque j'ai appris que 14 Rafale servaient de pièces de rechange

Pas du tout ! Simplement ils donnent leurs pièces à d'autres avions et il faudra de l'argent pour leur en remett... ouais bon ils servent de pièces de rechanges

  • Haha 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 11 heures, herciv a dit :

Je crois qu'il n'y a aucune mission recensée à l'heure actuelle aussi longue pour le F-35. La plus longue est 11 heures il me semble.

D'autre part l'effort logistique pour soutenir de telles mission sera immense. surtout si elles sont répétée.

Sur le Rafale (et je présume que c'est pareil sur F-35) le soutien logistique d'une mission de 11 heures est beaucoup plus léger que celui de 11 missions de une heure.

En réalité, il faut parler de "cycles". Le nombre de décollages et d'atterrissage, le nombre de fois qu'on passe de plein gaz à tout réduit... Une mission de 11 heures dont une grande partie en convoyage sera bien plus facile à entretenir (à l'heure de vol) que des missions d'entraînement ou le pilote exploite tout le potentiel de sa machine.

On a aussi beaucoup de maintenances tous les X jours/semaines/mois. L'avion qui vole 10 fois plus n'aura pas besoin de vérifier 10 fois plus souvent son siège éjectable.

Je ne dis pas que ce sera facile, mais ce sera moins compliqué que le nombre d'heures de vols peut le faire penser.

 

Par contre, ce qu'on peut retenir de l'opération israélienne, c'est qu'en cas de besoin, presque toutes les heures de vols de la flotte internationale pourront être réalisées par un "petit" détachement qui en aurait besoin. Un pays allié, n'a même pas besoin de participer au conflit  il doit juste reduire son activité. Vu que peu d'adversaires potentiels doivent être capable d'approcher les 10 000 heures mensuelle, ça reste une capacité de dissuasion significative.

Et ça explique aussi pourquoi il est tellement important de vendre du F-35A, même à des pays comme la Suisse qui ne s'en serviront jamais pour aider les US...

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 3 heures, ARPA a dit :

Sur le Rafale (et je présume que c'est pareil sur F-35) le soutien logistique d'une mission de 11 heures est beaucoup plus léger que celui de 11 missions de une heure.

Alors quand je parlais d'effort logisttique pour ces missions je pensais aux ravitailleurs et aussi a la difficultė specifique du refroidissement compliqué du f-35.

Link to comment
Share on other sites

C'est vrai qu'il y a aussi la question des ravitailleurs...

Mon commentaire portait juste sur le fait que des F-35 faisant des missions longues et répétées pourraient vite avoir un nombre d'heures de vols énormes sans qu'il soit si compliquée que ça de les préparer pour le vol suivant. Et ce n'est pas forcément incompatible avec un MTBF d'une dizaine d'heures sur l'ensemble de la flotte.

Link to comment
Share on other sites

il y a 33 minutes, ARPA a dit :

C'est vrai qu'il y a aussi la question des ravitailleurs...

Mon commentaire portait juste sur le fait que des F-35 faisant des missions longues et répétées pourraient vite avoir un nombre d'heures de vols énormes sans qu'il soit si compliquée que ça de les préparer pour le vol suivant. Et ce n'est pas forcément incompatible avec un MTBF d'une dizaine d'heures sur l'ensemble de la flotte.

Oui je suis globalement d'accord. On le voit bien sur l'histoire des pneumatiques. 

Mais plutôt que de dire moins ou plus, je dirais qu'il y aura des MCO spécifiques. Des vols de 16 heures, pour lesquels il n'y a pas de précédents actuellement à part pour les bombardier à long rayon d'action, impliquent des problèmes pour les fluides consommables non ravitaillables. On en avait parlé dans le cas du rafale. Je pense à l'huile. Ca implique aussi un cycle échauffement refroidissement de la cellule de plus en plus compliqué à gérer pendant le vol, forçant par exemple le pilote à chercher les couches d'atmosphère les plus froides.

Je ne sais pas si c'est du wishfull thinking ces 16 heures mais j'ai un énorme doute pour en réaliser au quotidien. Je pense qu'il s'agissait de dire que les US auraient des opération depuis Diego Garcia ou des iles très éloignés de Taïwan. Le flux de tanker serait colossal. Je ne suis pas sûr que çà n'est pas une boutade de l'USAF lancée contre la navy pour dire à la navy qu'elle n'est plus une solution. 

Edited by herciv
Link to comment
Share on other sites

En gros il y a du bon dans cette situation. Les US savent maintenant dimensionner leur effort de MCO pour soutenir une guerre. Je je répète la bonne nouvelle est que c'est faisable. La mauvaise c'est qu'on ne sait pas combien de temps çà prendra pour dimensionner l'outil industriel à cette tâche.

Je dois avouer que je surveillais sur les chiffres de LM si l'activité Israélienne générerait des différences significatives. Hors il faut bien avouer que le volume globale d'heures avait augmenté, sauf au mois de janvier où il n'avait été que de 5000 heures. Sincèrement je ne pensais pas que la hausse d'activité Israélienne aurait un tel impact sur les chiffres. On parle de 18000 heures sur une activité totale de 90000 heures en 6 mois. 

J'espérais sans y croire qu'on apprendrais la proportion des heures israéliennes. Et grâce au post d'hier on l'a appris 565% d'activité en plus.

L'article ne donne pas de limite dans le temps à cette augmentation j'ai donc considéré qu'elle était maintenu sur les 6 mois.

LM dans sa communication dans les fast facts n'exclu pas non plus l'activité israélienne. Mais si ils le faisaient ils devraient communiquer sur 72000 heures pour 950 F-35 sur 6 mois. Soit une moyenne de 12000 heures par mois pour l'ensemble du parc. Si on ne corrèle pas ces chiffres à l'activité israélienne alors ils sont tout simplement catastrophique car par rapport à la même période de l'année précédente il y aurait 9000 heures en moins avec 100 F-35 en plus. Ca serait une situation totalement insoutenable quelque soit la façon de regarder. 

Qu'on le veuille ou non l'outil industriel de LM n'est pas dimensionné pour soutenir une guerre sur plusieurs fronts compte tenu des besoins de MCO du F-35. A l'heure actuelle sans changement majeur dans la production de pièces détachées pour la MCO du F-35 seul 25% du parc peut faire la guerre. Le reste doit renoncer à sa MCO.

La bonne nouvelle c'est que c'est faisable ce que montre l'exemple israélien.

Vous allez encore m'accuser des pires avanies mais je trouve que l'arrêt de la production de F-35s neufs est finalement bien tombé en ce que çà a permis de réorienter le flux de pièces détachées vers les israéliens. 

 

Edited by herciv
Link to comment
Share on other sites

Il y a 3 heures, herciv a dit :

Je ne sais pas si c'est du wishfull thinking ces 16 heures mais j'ai un énorme doute pour en réaliser au quotidien. Je pense qu'il s'agissait de dire que les US auraient des opération depuis Diego Garcia ou des iles très éloignés de Taïwan. Le flux de tanker serait colossal. Je ne suis pas sûr que çà n'est pas une boutade de l'USAF lancée contre la navy pour dire à la navy qu'elle n'est plus une solution. 

L'USAF a le retex du vol de convoyage des F-117 (monoplace) de 17 heures pour participer à la guerre du golfe (et je présume garder l'effet de surprise donc nécessité d'éviter les escales) Ils ont aussi l'habitude de vol de presque 15 heures avec les F-15E (biplaces).

Je ne pense pas que ce soit une boutade. L'USAF doit sérieusement envisager des vols de très longues durée pour le F-35A.

 

Pour la France et le Rafale, les vols records ne concernent pas les M car les pilotes doivent rester en forme pour l'appontage. Ils concernent surtout les escadrons des FAS (donc les B, biplaces) qui en profitent pour faire de la communication nucléaire. Mais les C volent presque aussi longtemps, on se retrouve avec des missions mixtes (type Pégase) ou un Rafale C participe au détachement et il ne fait pas plus d'escales que les Rafale B.

Je ne suis pas sur que le fait que le F-35A soit monoplace lui interdise les vols aussi long que sur des chasseurs biplaces. Bon, on parle du F-35, il est évidemment possible qu'un détail interdise les vols trop long. Et avec un MTBF de 10 heures, c'est joueur d'envisager une mission pour 4 F-35 pendant 16 heures.

Link to comment
Share on other sites

il y a 10 minutes, ARPA a dit :

L'USAF a le retex du vol de convoyage des F-117 (monoplace) de 17 heures pour participer à la guerre du golfe (et je présume garder l'effet de surprise donc nécessité d'éviter les escales) Ils ont aussi l'habitude de vol de presque 15 heures avec les F-15E (biplaces).

Je ne pense pas que ce soit une boutade. L'USAF doit sérieusement envisager des vols de très longues durée pour le F-35A.

 

Pour la France et le Rafale, les vols records ne concernent pas les M car les pilotes doivent rester en forme pour l'appontage. Ils concernent surtout les escadrons des FAS (donc les B, biplaces) qui en profitent pour faire de la communication nucléaire. Mais les C volent presque aussi longtemps, on se retrouve avec des missions mixtes (type Pégase) ou un Rafale C participe au détachement et il ne fait pas plus d'escales que les Rafale B.

Je ne suis pas sur que le fait que le F-35A soit monoplace lui interdise les vols aussi long que sur des chasseurs biplaces. Bon, on parle du F-35, il est évidemment possible qu'un détail interdise les vols trop long. Et avec un MTBF de 10 heures, c'est joueur d'envisager une mission pour 4 F-35 pendant 16 heures.

Oui mais on ne parle de la même faisabilité. Effectivement on a plein de cas ou çà a été réalisé en pur convoyage.

Suite à çà il faut maintenant savoir dans quel condition c'est réalisable tous les jours. Je pose la question autrement. Imagine que ton dimensionnement te donne un mrtt like pour 4 F-35 en condition pépère sur toute tes 16 heures. Que devient ce dimensionnement si sur le parcourt tu prévois 1 heures de mailloche ?

Edited by herciv
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,964
    Total Members
    1,749
    Most Online
    Mathieu
    Newest Member
    Mathieu
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...