Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Qu'est-ce qui est prévu pour les TCD?


peary
 Share

Recommended Posts

  • Replies 76
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Débarquements surprises massifs : Inchon en Corée en 1950 et Suez en Egypte en 1956 ?

Opérations surprises limitées : invasion de la Grenade en 1983 et invasion du Panama en 1989 ?

Il nous faut un historien... a mon avis si l'ennemi est aveugle (pas de radar, de patrouille maritime navale ou aérienne), faiblement développé et n'a pas d'amis près à le renseigner et quand plus il ne se doute de rien c'est encore possible de débarquer par surprise autrement c'est rapé.

Link to comment
Share on other sites

San Carlos fut une belle surprise...

L'ennemi sait que tu veux débarquer peut être... oui mais où et quand...

En 44 les allemands savaient le problème ils ne sauvaient pas où (opérations de déception dans le cadre de Fortitude).

Un débarquement impliquant les moyens exposés ci dessus signifie une opposition de qualité. Sinon c'est Palliser au Sierra Leone.

Si l'oppostion est de qualité elle a des moyens de savoir donc:

il faut tromper aut

Link to comment
Share on other sites

Débarquements surprises massifs : Inchon en Corée en 1950 et Suez en Egypte en 1956 ?

Opérations surprises limitées : invasion de la Grenade en 1983 et invasion du Panama en 1989 ?

Il nous faut un historien... a mon avis si l'ennemi est aveugle (pas de radar, de patrouille maritime navale ou aérienne), faiblement développé et n'a pas d'amis près à le renseigner et quand plus il ne se doute de rien c'est encore possible de débarquer par surprise autrement c'est rapé.

En fait, si l'on parle d'opérations amphibies et non plus simplement de "débarquement massif" il me semble que le concept devient plus intéressant. Le "débarquement massif" est une des modalités d'action, la surprise une condition recherchée pour presque toutes les opérations amphibies, réussiés ou pas... D'ailleurs, en Corée c'est deux débarquement qui étaient prévus Inchon (ouest) et Wosan (est) celui de Wosan ça merdoit complet because le chenal miné et plages fortement minées,  le temps de déminer tout ça et de débarquer les marines  les sud-coréens étaient arrivés au port.  Ceci dit si l'avancée par terre avait merdé Wosan, aurait pu être utile...

Historiquement, il me semble qu'il faut partir des opérations amphibies de la guerre de 14 / 18. De cette époque à nos jours le nombre d'ops de toutes tailles est impressionant...

En ce qui concerne la surprise stratégique, elle me prait diffcile à obstenir... Seule peut être préservée avec plus ou moins de certitude la surprise "tactique" : point d'entrée, heure, date....

Link to comment
Share on other sites

San Carlos fut une belle surprise...

L'ennemi sait que tu veux débarquer peut être... oui mais où et quand ?...

En 44 les allemands savaient le problème ils ne sauvaient pas où (opérations de déception dans le cadre de Fortitude).

Un débarquement impliquant les moyens exposés ci dessus signifie une opposition de qualité. Sinon c'est Palliser au Sierra Leone.

Si l'oppostion est de qualité elle a des moyens de savoir donc:

-il faut tromper autant que possible pour gèner le positionnement du dispo du méchant (contre exemple parfait du leurrage des Marines en 91 sur les côtes du Koweit pour fixer les divisions de Saddam alors que l'aile gauche entame son enveloppement)

-il faut aussi frapper fort pour être imparable

Grenade et Panama sont des quasi non opérations tellement la différence tient de la caricature.

San Carlos c'est déjà plus complexe à cause de l'action aérienne des argentins car à terre la mobilité tactiques des unités argentines est quasi nulles les britons iront les chercher partout où ils se trouvaient.

Inchon c'est un formidable coup de Poker; du Mac Arthur (du panache du panache et du panache mais sur le fil du rasoir) mais avec derrière des divisions de Marines blanchies sous le harnais et ... des pertes.

Un débarquement massif aujourd'hui me paraît dur à cacher (imagerie spatiale, reco aérienne, elint, comint... ET BIEN SUR couverture des médias)

En revanche les famaueses questions où et quand restent d'actu.

En plus ou peut parier qu'avant de débarquer on aura

-aveuglé les gars d'en face par des frappes sur le commandement et les com

-fixé les formations (attaques des moyens de circulation, noeuds routiers et ferroviares, "encagement de la zone à investir" en 44 les gares de triage furent rasées de Brest à Lyon et la Belgique)

-leurré par des mouvements de déception

Link to comment
Share on other sites

Et encore, des moyens de détection actuels, même limités, permettent à un adversaire même moyennement moderne de savoir. La surprise tactique peut être obtenue par l'anesthésie de moyens de détection au point choisi (et dans quelques uns de diversion): bombardements aériens et navals, actions FS, frappe contre des centres nerveux nuisant à la coordination de smoyens adverses....

En bref, il s'agit de s'ouvrir une fenêtre de quelques heures pendant laquelle un premier échelon est débarqué et commence une avancée pour sécuriser une tête de pont.

Le front ne pouvant plus être continu, 95% des côtes de n'importe qui sont vides de défense, et c'est un dispositif en profondeur qui se tient prêt à monter au point de débarquement choisi. 44 et le Mur de l'Atlantique sont loins. Des défenses côtières continues, même denses, si quelqu'un pouvait les aligner (quasi impossible: trop cher), seraient balayées par un bombardement côtier modeste. Le Mur de l'Atlantique avait au mieux 5 km de profondeur (échelon des plus gros canons). Derrière, ce n'était que le dispositif AA. Mais les capacités de détection limitées, la faible coordination des feux et la puissance des armes de l'époque (inefficacité des bombardements sur les blockhaus) rendaient cet obstacle redoutable. Aujourd'hui non.

Du coup, un dispositif actuel reposerait avant tout sur ses capteurs, lesquels peuvent être anesthésiés en divers points choisis, au moins pour un moment. L'action simultanée (FS, missile de croisière....) sur des centres de com/décision peut même retarder le moment où l'envahi saura que ses capteurs côtiers se sont tus à certains endroits, parce que la coordination de ses infos en prend plein la poire.

Et là, la fenêtre est ouverte.

Après, tout repose sur Fusilier et son optimisation du flux de troupes de débarquement.

Link to comment
Share on other sites

Dans nôtre problème "République islamique du Zourboulistan",  avant d'arriver au flux optimisé des troupes de débarquement. Nous avons quelques pétits problème avec notre base d'opérations et nos lignes d'operations / communication, qu'il nous faut résoudre...

En effet, l'Emirat du Cacahouétan est enclavé dans un golfe fermé par un détroit. Pour accèder à celui-ci nôtre ligne de communications passe par ce détroit, bordé par "l'hostile". On ne peut écarter des opérations agressives et/ou clandestines visant à rendre le détroit d'Ormessuz impraticable.  Ce détroit est au même temps en plein dans nos lignes d'opérations, celui-ci découpant de part et d'autre la côte de l'objectif ; un certain nombre de point d'entrée possibles se rétrouvant de facto de l'autre coté du détroit, par rapport à notre base d'opérations...

Après analyse, nous proposons à Nostre Auguste Etat Major Général un certain nombre de modifications au plan d'opérations de concentration :

1° - Etablir deux bases d'opérations :

- une sur le Cacahouétan, code Charlie Hotel

- et une autre sur le territoire de la Republique des Affairistes et Issabelins. Code Romeo India

2° - Obtenir du Sultanat Omansland des facilités portuaires et de transit vers la base Charlie Hotel.

code Sierra Oscar.

3° - Prévoir une TF Bravo Echo avec Force GM, pour le controle aéromaritime du détroit de Baba au Miel.

4°- Prévoir une opération d'ouverture en force du détroit d'Ormessuz.  Cette force comprendra les élèments d'appui aéronavale; TF Oscar Sierra.  Cette opération devant être executé en coordination avec l'attaque générale...

Nous attirons l'attention de vos Augustes Seigneuries et Lords de la Mer sur les avantages strategiques et tactiques que presente ce nouvel dispositif conçu par votre "humble offcier plumitif"...

Link to comment
Share on other sites

J'ai du mal à situer le détroit du Baba au Miel, pourtant il fait envie. C'est celui sur lequel nous avons une base sponsorisée par la chaîne franco-allemande, notamment le centre d'Arte Plage?

Sinon, beau powerpoint en 4 points, c'est bon pour la carrière ça. Mais ça se termine là où ça devient intéressant, à savoir sur l'opération amphibie: un vrai amiral qui se mouille pas  :lol:. Un ambitieux, quoi; là il vise carrément le poste de CEMA! Beau roleplay mon cher.

Link to comment
Share on other sites

J'ai du mal à situer le détroit du Baba au Miel, pourtant il fait envie. C'est celui sur lequel nous avons une base sponsorisée par la chaîne franco-allemande, notamment le centre d'Arte Plage?

Sinon, beau powerpoint en 4 points, c'est bon pour la carrière ça. Mais ça se termine là où ça devient intéressant, à savoir sur l'opération amphibie: un vrai amiral qui se mouille pas  :lol:. Un ambitieux, quoi; là il vise carrément le poste de CEMA! Beau roleplay mon cher.

Exact, Baba au Miel est situé au sud du "pays aux cafiers heureux et autres parfums d'Orient" .

Pour la suite, un peu de patience nom d'une pipe! Je reflechis avant d'écrire, n'étant qu'un humble navalais et non point le fruit équivoque des cuisses jupiteresques des Sciences Po et autres ENA, qui savent eux, écrire avant de reflechir... :lol:

Link to comment
Share on other sites

Et t'imagines pas avec combien de clichés dans la musette  :lol:....

Mais si tu connaissais ces animaux-là, tu saurais qu'ils réfléchissent avant, pendant et après l'écriture, mais pas à la pertinence du propos pour qu'il améliore une situation. Ils ont appris à penser à leur carrière et à écrire stratégiquement en ce sens pour améliorer leur cursus jusqu'aux postes politiques ou aux instances internationales, appelées, en langage administratif, "planques bien payées". Comme les officiers généraux en somme.

Link to comment
Share on other sites

Et t'imagines pas avec combien de clichés dans la musette  :lol:....

Mais si tu connaissais ces animaux-là, tu saurais qu'ils réfléchissent avant, pendant et après l'écriture, mais pas à la pertinence du propos pour qu'il améliore une situation. Ils ont appris à penser à leur carrière et à écrire stratégiquement en ce sens pour améliorer leur cursus jusqu'aux postes politiques ou aux instances internationales, appelées, en langage administratif, "planques bien payées". Comme les officiers généraux en somme.

Ma foi j'ai une légère idée de la nature des oiseaux, j'ai fréquenté.....  :lol:  Le Polytechnicien n'est pas mal non plus ; rapides de la "comprennette" il faut leur reconnaitre cette qualité... =D

Link to comment
Share on other sites

Revue des moyens.... Va falloir racler les fonds de tiroir et être malin, pour faire un truc qui marche...  Bon, nous avons vu qu'il faut environ 80 rotations de cargos + n rotations de ferrys pour amener tout le monde. Jusque là ce n'est pas très compliqué. Par contre, il faudra calculer de combien de cargos et ferrys on dispose effectivement, car c'est cela qui va déterminer la capacité du flux logistique entre les Bases Opérationnelles et la ligne d'opérations... A tout ça il faudra ajouter un certain nombre de pétroliers pour les bésoins carburants (flotte + troupes + avions) et des transports frigorifiques pour le flux nourriture (va falloir renforcer le Bureau Transit & Logistique  :lol:) 

Ensuite, il va falloir organiser tout ça, pour pas que ce soit le bordel total....

Un rapide tour d'horizon des moyens d'assaut disponibles au jour d'aujourd'hui  (suis pas sur que l'année prochaine ou dans 2 ans on puisse faire pareil... :-[)

2 BPC

1PH (Jeanne)

2 TDC

1 Bougainville

1 TDC Orage, en réserve qui peut être mis en ligne plus ou moins rapidement, on va supposer 1 mois...

4 BATRAL

4 EDIC + 1 Gapeau

~ 20 CTM

~13 LAC XV

+ un nombre indéterminé de LCVP...

Je reviens pour voir comment on fait converger tout ça...

Link to comment
Share on other sites

J'oublias: la République Sinti, depuis sa capitale de New Ste Marie de la Mer, nous a envoyé son soutien moral, et essaie de négocier un accord avec le royaume du Mouki (dont la reine est une ancienne actrice de porno renommée, la reine Menstrou -Rania en moukian- désolé pas sur la tête) pour dégager un axe logistique. La République Sinti, créée par les survivants rom de l'Holocauste en 1947, a des relations plus que tendues avec le Zourboulistan depuis 1979, Zourboulistan qui voit d'un mauvais oeil l'occupation des Lieux Saints par les Gens du Voyage (bon, faut le reconnaître; c'est pas bien, mais y'en a pas beaucoup que ça réjouit) et condamne leurs moeurs jugées dépravées (c'est pour ça qu'on les aime bien, au fond).

Il serai ainsi possible de s'ouvrir un point de ravitaillement au fond du Golfe, dans l'Emirat du Kumquat, savoureux petit pays (tout comme le Baba au Miel; on va refaire la Guerre de la Pâtisserie comme à St Jean d'Ulloa  :lol:).

Soit dit en passant, mon cas de figure est plutôt une histoire qui se situe à la fin de la période couverte par le LB. Sinon un conflit majeur n'aurait pas le droit d'éclater; t'es bête toi  :P!

Link to comment
Share on other sites

Soit dit en passant, mon cas de figure est plutôt une histoire qui se situe à la fin de la période couverte par le LB. Sinon un conflit majeur n'aurait pas le droit d'éclater; t'es bête toi  :P!

Le problème est que,  je n'ai qu'une idée très vague de ce que sera la situation en bout de période.  Si je m'en tiens aux infos actuelles et en projection, je risque d'avoir moins de moyens / moins de plateformes. Avec certes quelques plateformes plus modernes.  Pour travailler, sériusement il faut partir de l'existant, d'élèments solides, vérifiables. C'est le "RETEX" qui va éclairer la situation future. Autrement dit, c'est la confrontation du réel (l'existant) avec les projets, qui permet de construire une réprésentation de la :

"situation(s) future(s) probable(s)".  Enfin, c'est comme ça que je vois le problème...

Link to comment
Share on other sites

le royaume du Mouki (dont la reine est une ancienne actrice de porno renommée, la reine Menstrou -Rania en moukian- désolé pas sur la tête

Son nom de scène était Salopina Sucetti sur les plateaux italiens et danois.

A  partir de Marseille

La SNCM et la Compagnie Méridionale de Navigation peuvent fournir

pour la première

deux grands ferries

Le Napoléon Bonaparte (23 noeuds)

Le Méditerranée (26 noeuds)

un plus petit

Le Corse

deux grands rouliers

Le Pascal ! Pas au lit!

Le Paglia Orba

La CMN

Deux rouliers

Le Kallyste (sister ship du Paglia)

Le Girolata

Le reste des flottes demeure affecté aux liaison avec la Corse

Les détails sur les capacités de ces navires seront fournis au BTL si besoin.

Link to comment
Share on other sites

Citation : c'est quoi comme engin??

Quelque chose qui ressemble à ça....

http://www.fas.org/man/dod-101/sys/land/aavp7a1.htm

Des engins qui ne seront jamais en dotation française,  :-[ tout comme à l'époque l'AMX 10 PAC 90 amphibie ou l'AMX10 P Marine, sorte de pendant français de AAV-7 vendu à l'Espagne et l'Italie.

Link to comment
Share on other sites

merçi je pensais a autre chose,mais c'est quand même dingue de ne s'être pas équiper a l'époque de quelque AMX 10 P marine  =(

Le pire de tout mon ami, c'est que l'on a eu dans nos rangs des engins ancêtres directs des AAV7. =(  On les a même mis en oeuvre dans un débarquement grand style à Suez.

Un escadron amphibie de Légion ainsi que les Fusiliers Marins en étaient équipés. Mais bon, l'amphibie est ce qu'il est dans les armées françaises, et coup ça va, un coup ça revient, ça depend du vent.... :lol:

Link to comment
Share on other sites

Le pire de tout mon ami, c'est que l'on a eu dans nos rangs des engins ancêtres directs des AAV7. =(   On les a même mis en oeuvre dans un débarquement grand style à Suez.

Tu parles des LVT 4 ALLIGATOR ?

Car dans ce cas, on parle d'un matériel livré directement par l'armée US pour les besoins spécifiques de la guerre en Indochine. Pas d'une doctrine amphibie réfléchie menant à l'achat de matériels spécialisés.

Link to comment
Share on other sites

Tu parles des LVT 4 ALLIGATOR ?

Car dans ce cas, on parle d'un matériel livré directement par l'armée US pour les besoins spécifiques de la guerre en Indochine. Pas d'une doctrine amphibie réfléchie menant à l'achat de matériels spécialisés.

Certes, n'empêche qu'en Indo on les a utilisés dans des opés amphibies (opération Camargue par exemple) et en "riverine" et bien sur à Suez ; bref on a l'expérience de ce type de matos. Ceci ne fait que souligner encore plus l'indigence de la "pensée amphibie" pendant des années et ça continue...

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,967
    Total Members
    1,749
    Most Online
    Aquaromaine
    Newest Member
    Aquaromaine
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...