P4

Members
  • Content Count

    8,128
  • Joined

  • Last visited

Everything posted by P4

  1. Nous ne sommes pas non plus en opposition frontale comme les USA.
  2. R&R serait bien avancé pour présenter un démonstrateur de motorisation du Tempest.  Rolls-Royce développe un démarreur électrique pour le futur chasseur de la Royal Air Force
  3. P4

    Marine allemande

    L'Allemagne choisit le néerlandais Damen pour construire ses frégates
  4. Accepter le RPAS avec son devis actuel comme un pré-requis à l'avancement du SCAF est de mon point de vu une grosse erreur.
  5. Quelqu'un de bien placé pour prévenir carlos qu'il s'est réfugié au mauvais endroit, à moins qu'il ne soit en mission....
  6. Ce n'est pas faux mais sur les CVF et l'absurdité de cette coopération il y avait le F35. En Allemagne toute une partie de la coalition et des deux bords ne serait pas contre un abandon en raze campagne de toute ambition industrielle dans la défense et l'achat du f35 est parfait dans cette perspéctive. En France, les décideurs jugent un allié Britannique avec une force aéronavale plus important au plan géotratégique que les savoir faire que nous leur avons laissé à bon compte, avec l'Allemagne il en est de meme. Nos décideurs aiment à penser qu'ils ont des alliés, que nous avons besoin de x et de y, au final les comptes sont généralement mauvais mais ils continuent.
  7. D'un buveur de Kro sinon btf claque bien.
  8. Les Allemands nous monnaie le non achat de F35 et c'est visiblement le jackpot!!! Reste a voir s'ils chercheront a avoir l'extraballe au risque de tout perdre.
  9. Procédons de manière symétrique: "L'Allemagne et ses projets dans l'espace." ou "la politique spatiale Allemande"
  10. Si c'était le cas comment tu expliques leur présence dans la Minusma
  11. @seb24 Ne serait il pas possible de donner un titre plus générique à ce sujet pour poster toutes les nouvelles relatives à la politique spatiale Germanique et aux activitées de leurs entreprises.
  12. 1)Des Allemands sous commandement Français, vous n'y pensez pas. 2)Une force Européenne dont le commandement n'est pas Allemand, vous n'y pensez pas.
  13. Les enjeux de puissance et les intérêts économiques privés autour de l’accès à l’espace et de son exploitation
  14. P4

    Le successeur du CdG

    Les USA se retire et abandonne la gestion des pots de pus à leurs compétiteurs, petit ou grand.
  15. Continuité dans les nanosatellites, commande à U-space d'un cubesat 3U pour l'etude du spèctre radiofréquence civil en bande L et S. Le CNES confie le développement du nanosatellite NƐSS à U-Space
  16. Le niveau de confort de nos soldats est deja spartiate, si tu l'abaisse au niveau local 100% du temps sur six mois tu va démoraliser la troupe. Outre cette quéstion financière lié au confort et au standard d'équipement il y a le problème de l'infiltration des forces locales par les GAT, au début des OMLT en Afgha la DGSE avait avertit sur ces quéstions, rien n'était survenu par contre à la fin de notre présence ces événements tant redouté ont eu lieu à l'encontre de nos soldats dans les FOB et nous sommes partis. Quand à la situation du nord Mali et des Touaregs il faut se rendre compte des conséquences que représente une quelconque indépendance de ces populations sur ce continent multi-éthnique, chacun voudra son pays avec les conflits afférents pour le bénéfice des pilleurs de tout poils.
  17. J'ai commenté rapidement les extraits sans cliquer pour lire l'article en pensant qu'il n'était pas consultable en totalité. Merci de m'avoir donné l'occason de le lire mais aurais tu un avis sur son propos? En BSS la France a une stratégie multilatérale et l'ONU est aussi impliqué par le biais de la minusma, faut il en faire une vraie force combattante? Si tu dois élever le niveau de confort du soldat local à celui des notres la facture va grimper de manière insupportable sur le long terme sans atteindre le rendement d'une force 100% Fr. Mali: l’ONU digère mal l'éviction du représentant de la Minusma à Kidal
  18. 16 Décembre 2019 361ème séance du Conseil d’Administration, décisions sur l’exploration martienne, les lanceurs du futur et l’Internet des objets Lundi 16 décembre 2019, s’est tenue au Siège du CNES à Paris Les Halles, la 361ème séance du Conseil d’administration du CNES. L’engagement de la France dans la mission scientifique MMX (Martian Moons eXploration), a été approuvé ainsi que le développement et la réalisation des vols du démonstrateur CALLISTO (Cooperative Action Leading to Launcher Innovation in Stage Toss-back Operations). MMX est un ambitieux projet de retour d’échantillons de Phobos, l’une des deux lunes de Mars, avec Deimos. L’objectif est de rechercher l’origine de ces lunes et de contribuer ainsi à mieux comprendre la formation et l’évolution du système solaire. Le lancement de cette mission, portée par la JAXA (Japon) est prévu en 2024. La contribution française concerne l’instrument scientifique MacrOmega, une expertise en trajectographie et la conception d’un rover très innovant. CALLISTO est un démonstrateur servant à tester la réutilisation d’un premier étage de lanceur. A partir de 2022, en coopération avec le DLR (Allemagne) et la JAXA (Japon), le CNES réalisera plusieurs vols d’essais de ce véhicule haut de 15 mètres et entièrement réutilisable. La décision du Conseil d’Administration porte sur la réalisation des phases qui concernent la réalisation et l’utilisation en vol du démonstrateur. Enfin, le Conseil d’Administration a approuvé, sous réserve des autorisations réglementaires, la cession à la Compagnie Nationale de Portefeuille (CNP) d’une partie des titres détenus par sa holding TELESPACE PARTICIPATION dans CLS (Collecte Localisation Satellites). CLS fournit un grand nombre d’acteurs internationaux des services satellitaires pour une planète durable. Il a ensuite autorisé le réinvestissement d’une partie du produit de cette opération dans la société KINEIS, qui développe et mettra en œuvre un projet de constellation de 25 nanosatellites dédiés à l’Internet des objets. A l’issue de cette 361ème séance, Jean-Yves Le Gall, Président du CNES a déclaré : « Deux semaines après le formidable succès du Conseil ministériel de Séville, qui a vu la France confirmer sa place éminente au sommet de l’Europe spatiale, notre Conseil d’Administration vient d’autoriser le CNES à engager deux nouveaux programmes à la pointe de l’innovation, MMX pour l’exploration de Mars et CALLISTO pour les lanceurs du futur. Notre Conseil a aussi approuvé notre proposition d’évolution du capital de CLS, ce qui va nous permettre d’investir dans KINEIS et de doter ainsi la France de la première constellation dédiée à l’Internet des objets ! ». https://presse.cnes.fr/fr/361eme-seance-du-conseil-dadministration-decisions-sur-lexploration-martienne-les-lanceurs-du-futur
  19. Les doutes Etatsunien sur notre stratégie dans la BSS ne sont pas nouveau. Les arguments quand à la démobilisation des forces locales du fait de notre présence est d'un drole qui n'a rien a envier à l'efficacité des programmes de formation des USA au bénéfices de ces forces ces quinze dernières années. Quand à la légitimité de l'ONU, de qui se moque t'on aux USA? depuis quand s'en souci ils? Le genre d'article que le monde n'ose publier qu'en période de deuil, charogne. Le lecteur comprendra que laisser s'installé le chaos dans la BSS n'est pas une option pour nous, trop proche, trop de conséquences.
  20. Airbus Defence and Space face à une réorganisation inévitable
  21. Si nous partons il ne restera ni Dakar, ni Djibouti ni Abidjan dans dix ans.
  22. Dans la continuité du projet FEEDELIO l'ONERA va se doter à l'horizon 2022 d'une station sol pour proposer un lien opérationel entre le sol et les satellite géostationaire par laser pré-compensé par l'optique adaptative.
  23. P4

    ISS

    En tout cas c'était le souhait du CNES et de la communauté scientifique Française depuis quelques temps, cet engagement financier était vu comme une immobilisation. Je ne sais pas combien l'Allemagne dépense pour l'espace hors du cadre de l'ESA mais pour la France c'est important. Sans avoir de données sur la capacité des Allemands à générer de l'activité économique et des emplois dans le secteur spatial hors de ce cadre je me garderais de conclure à un enfantillage mais ça y ressemble. Je n'ai pas les cartes en mains(ni le savoir) pour conclure de la sorte.