Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Programme spatial indien


Mani
 Share

Recommended Posts

India to send spacecraft to Sun by 2020

 

The Indian Space Research Organization (ISRO) has announced that between 2017 and 2020, an Indian research spacecraft would be launched to the Sun. "We are preparing various equipment /for the flight/. We hope that the launch will be carried out between 2017 and 2020," head of the ISRO, K. Radhakrishnan said. Earlier, mass media reported that the Aditya (Sun) spacecraft would weigh about 400 kilograms and cost about $ 20 million.

 

In November, India launched its first Mars probe Mangalan into space. The operation of entering the trajectory of the flight to Mars was completed successfully. The main goal of the mission is testing technologies necessary for the "designing, planning, managing and implementing interplanetary missions." The total cost of the Indian Mars mission is about 70 million dollars. The probe should go into the near Mars orbit in September 2014.

Voice of Russia, RIA.

 

http://timesofindia.indiatimes.com/home/science/Isros-mission-to-probe-Sun-before-2020/articleshow/31184685.cms

Isro's mission to probe Sun before 2020

CHENNAI: Indian Space Research Organization has lined up over a dozen missions, including its first probe on the Sun, Isro chairman K Radhakrishnan said on Friday.

Though, the mission to probe the Sun was already on the cards, the agency now has a clear picture of its plan and had put a timeframe within which it hoped to undertake it, Radhakrishnan said, while addressing students at a private University here.

He said the "Aditya" mission to the Sun had been planned between 2017 and 2020.

"The mission would be around the Earth. A few equipment are being planned for that. We hope for the launch between 2017 and 2020," Isro chairman said.

Edited by Mani
Link to comment
Share on other sites

  • 1 month later...

Deuxième satellite de navigation pour l'Inde

 

http://www.air-cosmos.com/2014/04/04/21520-deuxieme-satellite-de-navigation-pour-l-inde

 

L'agence spatial indienne Isro a mis sur orbite le deuxième satellite de sa constellation IRNSS (Indian Regional Navigation Satellite System) qui doit permettre la mise en place d'un système régional de positionnement par satellites.

Comme prévu, le lanceur PSLV-C24 - dans sa version PSLV-XL avec six propulseurs d'appoint chargés de 12 tonnes de propergol solide - a décollé du centre spatial Satish Dhawan, sur l'île de Sriharikota, à 11h44 TU. Après un vol propulsé d'une vingtaine de minutes, il a largué le satellite de 1432 kg sur une orbite elliptique inclinée à 19,2° et culminant à 20 600 km d'altitude.

Le satellite va désormais devoir effectuer une série de manœuvres afin d'atteindre une orbite géosynchrone inclinée à 31° (ou 29° selon les sources) et centrée sur 55° Est de longitude, ce qui l'amènera à tracer des huit dans le ciel entre la verticale de l'Iran et celle de l'océan indien au sud de la Réunion.

IRNSS-1B rejoindra alors IRNSS-1A, lancé en juillet 2013 et gravitant sur la même orbite, également par 55° Est. Les deux satellites opèreronten opposition de phase.

Equipés d'une horloge atomique au rubidium et d'une charge utile de navigation en bandes L et S, les satellites IRNSS disposent aussi d'un répéteur en bande C et d'un réflecteur laser pour déterminer très précisément leur orbite et affiner la précision du service de positionnement.

Chaque satellite est conçu pour 10 ans de fonctionnement.

Cinq autres satellites IRNSS doivent être lancés jusqu'en 2015 : deux sur des orbites géosynchrones inclinées par 111,75° Est, et trois sur orbite géostationnaire par 32,5° Est, 83° Est et 131,5° Est.

A eux sept, ils créeront un système de navigation qui couvrira le sous-continent indien et une zone large d'environ 1500 km tout autour de lui. La précision attendue du service de base est de l'ordre de 20 m.

 

 

Edited by zx
Link to comment
Share on other sites

  • 5 months later...

La sonde indienne MOM (Mangalyaan )  doit être en approche pour se mettre en capture de Mars pour le 24 septembre, un rendez vous difficile à réaliser, rien que ca, ca vaut le champagne :) si ils arrivent à papoter avec la sonde en orbite martienne.

 

un beau challenge à prix casser , vu qu'il faut au moins 10 ans pour préparer une mission martienne.

 

Mais elle n'est pas toute seule, la sonde américaine MAVEN arrive le 9 octobre, entre autre pour étudier

la  comète C/2013 A1 Siding Spring qui arrive près de Mars le 19 octobre.

 

http://reves-d-espace.com/2014/09/01/des-nouvelles-des-sondes-martiennes-maven-et-mangalyaan/

 

MOM 

http://www.spaceflight101.com/mars-orbiter-mission-updates.html

 

Objectif mission

 

 

les principaux objectifs de la sonde Mangalyaan sont à la fois technologique et scientifique.

 

Tout d'abord, l'orbiteur Mars présente renforcement des engins spatiaux et des opérations sens aigu du pays. 

 

Deuxièmement, la sonde effectue une série de capteurs à explorer les caractéristiques de la surface de la planète rouge, de la morphologie, de la minéralogie et de l'atmosphère de Mars en utilisant des instruments scientifiques autochtones high-tech. 

 

Prévu sur orbite mission la vie de Mangalyaan est entre six et 10 mois. Les configurations de la structure de l'engin spatial et matériel de propulsion sont semblables à Chandrayaan 1, succès de la première sonde lunaire robotique de l'Inde qui a fonctionné de 2008 à 2009, avec des améliorations et des mises à niveau nécessaires pour une spécifiques Mars mission spécifique, selon l'Organisation indienne de recherche spatiale (ISRO). [Comment les Premières Mars Mission Travaux de l'Inde (Infographie) ]

 

L'orbiteur Mars Mission effectuera cinq charges utiles en orbite autour de Mars:

  • Lyman Alpha photomètre (LAP): les mesures de deutérium à la radio hydrogène abondance d'évaluer le processus de perte d'eau de la planète.
  • Thermique infrarouge Imaging Spectrometer (TIS): Fournit une carte de la composition et de la minéralogie de la surface de Mars, jour et nuit exploitation.
  • Mars exosphérique Composition Neutre Analyzer (Menca): études de la composition neutre de la haute atmosphère martienne.
  • Caméra couleur de Mars (MCC): Images de la topographie de la surface de Mars, en gardant un œil sur orbite événements dynamiques et les conditions météorologiques de Mars et sera également utilisé pour prendre des photos des lunes de Mars, Phobos et Deimos.
  • Capteur de méthane sur Mars (HSH): les mesures de l'atmosphère martienne à la recherche de méthane (CH4) à plusieurs parties par milliard niveaux et cartes de ses sources. Les données sont acquises seulement sur une scène éclairée que le capteur mesure le rayonnement solaire réfléchi.

 

 

 

 

MAVEN

http://www.spaceflight101.com/maven-mission-updates.html

 

Objectif mission

 

 

MAVEN a pour mission d'évaluer le rôle des différents processus d'échappement atmosphérique déjà identifiés et, éventuellement d'en découvrir de nouveaux. La sonde spatiale doit mesurer le taux de perte sur une année et l'incidence des variations de l'activité solaire sur ce taux. La mesure du ratio deutérium sur hydrogène doit permettre d'évaluer la quantité d'hydrogène perdu par Mars depuis sa création : le deutérium est un isotope lourd de l'hydrogène qui s'échappe donc plus difficilement de l'atmosphère martienne. Les mécanismes à l'œuvre ont modifié ce ratio par rapport à la proportion d'origine établie à partir de mesures effectuées sur lescomètes et astéroïdes qui sont le reflet de la composition originelle du système solaire

Les mesures effectuées par les instruments scientifiques de la sonde Maven doivent permettre de remplir quatre objectifs11 :

  • mesurer l'incidence de la perte des composés volatils de l'atmosphère martienne (dioxyde de carbone, dioxyde d'azote, eau…) sur l'histoire de Mars, de son climat, de la présence de l'eau ;
  • déterminer les caractéristiques actuelles de la couche atmosphérique supérieure de Mars, de l'ionosphère et les interactions avec le vent solaire ;
  • évaluer la vitesse d'échappement actuelle des gaz non ionisés et des ions dans l'espace et les processus qui en sont responsables ;
  • déterminer la proportion d'isotopes stables dans l'atmosphère martienne.

Par ailleurs MAVEN pourra remplacer MRO et Mars Odyssey dans leur rôle de relais de télécommunications entre les engins spatiaux posés sur le sol de Mars (rovers MSL, MER…) et la Terre. Les objectifs scientifiques auront toutefois la priorité durant la première phase de la mission (mission primaire).

 

 

 

va y avoir de l'embouteillage autour de Mars. :) tut ! tut!

Edited by zx
Link to comment
Share on other sites

Il est logique d'avoir un réseau de satellites relais permettant une liaison en permanence avec les diverses missions concernant la Lune ou Mars, et d'avoir de le redondance en cas de panne. La coopération mondiale en ce domaine doit dépassé les rivalités nationales. Si l'agence indienne travaille en concert avec la nasa et l'esa, c'est tout bon.

Link to comment
Share on other sites

Mission indienne vers Mars : le moteur à carburant liquide réveillé à titre d'essai

NEW DELHI, 22 septembre (Xinhua) -- L'Inde a réussi lundi à réveiller à titre d'essai le moteur principal à carburant liquide de sa première sonde envoyée vers Mars il y a neuf mois, une étape cruciale avant la mise sur orbite martienne de la sonde prévue pour mercredi.

L'Organisation indienne de la recherche spatiale (ISRO) a confirmé avoir effectué l'essai du moteur autour de 14h50 (heure locale) et avoir également procédé avec succès à la quatrième manœuvre de correction de trajectoire de la mission, quelques heures après l'entrée de la sonde dans le champ gravitationnel de la planète Mars.

 

Après neuf mois de voyage vers la planète rouge, le moteur principal de la mission de l'orbiteur est demeuré en dormance durant cette période prolongée. "Le moteur a été réveillé", a affirmé un responsable de l'ISRO.

 

Lancée le 5 novembre 2013, la mission indienne vers Mars a bravé le mauvais temps dans l'espace. La sonde est dotée d'un moteur de fusée principal et de huit propulseurs supplémentaires.

Link to comment
Share on other sites

Mise en orbite réussit! http://edition.cnn.com/2014/09/23/world/asia/mars-india-orbiter/index.html

C'est un succés historique pour l'Inde qui peuvent fièrs de leur exploit, surtout avec un budget poids plume! Un grand bravo! :happy:

J'avoue que dans les années 80 te 90, j'étais presque certain que les japonais serait les premiers, mais après la déconvenue de Nozomi, tout le monde avait les yeux rivés sur la Chine. Malheureusement pour eux, ils ont joué sur un mauvais cheval...nommé Phobos Grunt.

Edited by Atlantis
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...

 

L'Inde lance avec succès un satellite de navigation

282994-sat-700.jpg

 

L'Inde a lancé avec succès un satellite de navigation depuis la base de Sriharikota (sud), a indiqué un haut responsable du programme spatial indien.

Le satellite de fabrication indienne, IRNSS IC, a été lancé à bord de la fusée PSLV C26 de l'Organisation indienne pour la recherche spatiale (ISRO). Il s'agit du troisième d'une série de sept satellites que l'ISRO envisage de lancer afin de mettre en place ce qu'elle a baptisé Indian Regional Navigational Satellite System ("Système indien de navigation régionale par satellite", ou IRNSS), qui est voué à devenir l'équivalent indien du Global Positioning System (GPS) américain.

 

"L'Inde a lancé avec succès l'IRNSS 1C", a annoncé aux médias le chef de l'agence spatiale, K. Radhakrishnan.

L'ISRO compte lancer les quatre autres satellites de navigation d'ici l'année prochaine.

 

Les deux premiers satellites, IRNSS 1A et IRNSS 1B, ont respectivement été lancés en juillet 2013 et en avril 2014.

 

Un projet intéressant qui pourrait être vendu et équipé les pays en voie de développement ou riches.

Link to comment
Share on other sites

  • 2 months later...

C'est une affaire qui roule dans le domaine spatial entre l'Inde et la France :), ca date de Novembre

 

 

546cbdcd06aab.jpg

La pointe d'une des premières fusées-sondes franco-indiennes est amenée vers le site de lancement à Thumba, près de Trivandrum, au début des années 1960 © Cnes

 

 

A Bangalore on célèbre 50 ans de coopération spatiale franco-indienne

 

http://www.air-cosmos.com/2014/11/19/26921-a-bangalore-on-celebre-50-ans-de-cooperation-spatiale-franco-indienne

 

La France est l'invitée d'honneur de la quatrième Bengaluru Space Expo (BSX2014) qui se déroule actuellement à Bangalore et permet à l'agence spatiale indienne Isro et à l'industrie spatiale indienne d'afficher ses dernières réussites - comme l'orbiteur martien MOM - et d'évoquer ses projets, tels que le vol d'essai en décembre du composite inférieur du nouveau lanceur GSLV Mk3, qui emportera un modèle de structurel de future capsule spatiale habitée.

 

A l'origine de bon nombre des compétences spatiales actuelles on trouve la rencontre, en mai 1962 lors d'un congrès du Cospar (Comité international sur la recherche spatiale), entre le physicien indien Vikram Sarabhai et le Pr. Jacques Blamont, alors directeur scientifique et technique de la toute nouvelle agence spatiale française, le Cnes, créée en mars précédent.

 

De cette rencontre naîtra l'année suivante une coopération sur le tir de fusées sondes depuis le site de Thumba, près de Trivandrum, dans le Kerala, afin de libérer des nuages de baryum dans la haute atmosphère pour étudier la circulation des vents à haute altitude.

 

Ce type d'opération présentait l'avantage de ne pas avoir à embarquer d'équipements électroniques complexes dans les charges utiles, se souvient le Pr. Blamont.

 

Le Cnes avait pour l'occasion fourni des fusées sondes Centaur dont la licence de fabrication sera ultérieurement cédée à l'Inde, favorisant ainsi l'acquisition des technologies de la propulsion solide qui permettra le développement des petits lanceurs SLV-3 à la fin des années 1970.

 

Ce transfert de technologie marque une sorte de retour au sources, car la technologie des roquettes militaires européennes à poudre, développée notamment par le Britannique Sir William Congreve à partir de 1804 contre les troupes napoléoniennes, se basait sur celle des fusées offensives utilisées quelques années plus tôt par les troupes du sultan Tipû Sâhib - souverain de Mysore et allié des Français - contre les Britanniques ! Des modèles de ces roquettes indiennes sont encore présentées aujourd'hui au Palais d'été de Tipû Sâhib à Bangalore.

 

D'autres transferts de technologies, en propulsion liquide, permettront le développement du moteur indien Vikas, dérivé du Viking des premières Ariane et encore en service aujourd'hui.

 

Dans le domaine des satellites, après l'utilisation des satellites franco-allemands Symphonie pour des expériences de télé-éducation et la fourniture d'optiques françaises pour les premiers satellites d'observation, la coopération n'a jamais cessé.

Depuis Apple (Ariane Passeneger Payload Experiment), satellite expérimental sur la troisième Ariane en 1981. Dix-huit satellites géostationnaires Insat ou GSAT ont été lancés par Ariane.

 

Le dix-neuvième sera GSAT-16, sur la prochaine Ariane 5 (VA221), le 4 décembre. Un GSAT-15 suivra en 2015.

 

Deux satellites ont également été réalisés en coopération entre le Cnes et l'Isro.

 

Lancé en octobre 2011, Megha-Tropiques emportait sur une plateforme indienne une charge utile française pour l'étude des précipitations autour de l'instrument Madras (Microwave Analysis and Detection of Rain and Atmospheric Structures). Hélas, l'instrument Madras a cessé de fonctionner en septembre 2013.

 

Le satellite Saral, lancé en février 2013, comportait pour sa part l'altimètre en bande Ka Altika ainsi qu'une charge utile Argos 3 sur une nouvelle plateforme indienne IMS-2. Placé sur la même orbite qu'Envisat, il assure la continuité des mesures avant l'arrivée des satellites Sentinel du programme Copernicus.

 

Aujourd'hui, aucun nouveau projet commun de ce type n'a été décidé, mais le Cnes et l'Isro continuent d'explorer de nouvelles formes de coopération. L'agence spatiale française a même ouvert un bureau de liaison à Bangalore en 2013.

 

Edited by zx
Link to comment
Share on other sites

  • 1 month later...
  • 1 month later...
  • 5 months later...

 

Mars : l'Inde diffuse des images inédites de la planète rouge

http://www.rtl.fr/actu/sciences-environnement/mars-l-inde-diffuse-des-images-inedites-de-la-planete-rouge-7779413908

 

7779414511_une-des-images-capturees-par-

 

Les images sont tombées à pic, juste avant le 15 août et le jour de l'Indépendance en Inde. Des clichés inédits de Mars capturées par la sonde spatiale indienne, "Mangalyaan", rapporte NBC News. Les plus récentes datant du 19 juillet dernier, ces images montrent notamment un canyon dans la Valles Marineris, une région comportant de nombreux canyons. D'autres aperçus ont été également publiés, dévoilant la planète rouge, un de ses volcans ou encore la Valles Marineris dans son ensemble.

7779414512_le-portrait-en-3d-du-canyon-d

7779414513_l-image-3d-d-arsia-mons-un-vo

7779414514_la-planete-mars-capturee-par-

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

  • 4 months later...
  • 4 months later...

pas comparable, il est resté en sub orbital en dessous des 100km, XIV avait atteint 450km d'altitude après son largage par vega à 320km puis est revenu tester la rentré atmosphérique. XIV est un véhicule démonstrateur équipé de pas mal de système, l'autre ressemble plus à une maquette. mais c'est toujours un début.

 

IMAGES: REUSABLE LAUNCH VEHICLE-TECHNOLOGY DEMONSTRATOR (RLV-TD)

http://www.indiandefensenews.in/2016/05/images-reusable-launch-vehicle.html

Edited by zx
Link to comment
Share on other sites

  • 5 months later...
Link to comment
Share on other sites

Yep 4 Rovers programmés pour 2020. On peut prendre les paris pour savoir quel rover sera sur Mars et opérationnel au 1 janvier 2021 :bloblaugh: (c'est a dire pas écrasé comme le module européen, en bon état de fonctionnement et capable de se déplacer (pas comme Yutu)  .

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,968
    Total Members
    1,749
    Most Online
    Aure-Asia
    Newest Member
    Aure-Asia
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...