Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Ici on cause Pistolet Automatique et revolver


Sard1
 Share

Recommended Posts

En effet, mais en comparaison de certaines autres armes militaires, il ne tient pas la comparaison. J'ai vu des Tokarev TT33 qui ton servi durant WWII être encore redoutables sur les stands en terme de précision (avec quelques nouvelles pièces, le pépé étant plus âgé que moi même il fallait à lui remplacer ce qui était usé jusqu'à la corde, mais par des pièces d'origine dans les métaux d'origine.). Prise en main qui gagnerait en confort avec une crosse plus ergonomique, mais après c'était que du bonheur. A 15m on peut facilement tout coller dans un cercle de 30cm de diamètre. Idem pour le vieux Webley que j'ai pu avoir la chance d'essayer. Je ne sais plus quel modèle c'était, mais il avait facilement 60 à 70 ans. Vraiment agréable comme retour dans le temps. Ce qui m'avait un peu surpris c'était le marquage finition guerre ou quelque chose du genre dessus alors qu'il avait une qualité d'assemblage et de polissage supérieure à certaines armes de guerre que j'ai pu voir. Assez cocasse à bien y réfléchir et typiquement briton.

Link to comment
Share on other sites

Non pour les Wembley c'est une question de finition certains étaient recouvert d'une peinture cuite au four alors si vos le dégraissiez avec un solvant vous immaginez la suite

Pour le TT33 c'est sa munition qui est fabuleuse la copie du 7.63 mauser .

Link to comment
Share on other sites

Parcontre il y'a deux modèles de glock ici : Glock 17 et Glock 19c ! Y'a du beretta 92 Fs, du colt, du walther (p99  =)) mais pas de sig  :'(

Parcontre niveau six coup y'a du choix !  :oops:

salut

six coups, c'est pas assez : deux dans le buffet, une dans la tete (au cas où le buffet soit protegé par un pare balles), à l'issue, il ne reste pas grand chose...dans le barillet

c'est pour ça que je suis un adepte de l'automatique

Link to comment
Share on other sites

Il me semblait pourtant que certain membre des unités spécialisés de la police continuaient d'utiliser le MR-73...

non, pas police, Gendarmerie (je crois que le GIGN en utilise encore)

coté police, le RAID est équipé d'automatiques, meme en back up

les groupes que je connais aussi

Link to comment
Share on other sites

L'interet des revolver c'est la puissance ... indisponible en PA dans un calibre similaire. le 357mag a deux fois plus d'énergie que le 9para par exemple. Ajoutons a cela la longueur utile, la longueur de la munition en plus du fait du méchaninsme d'alimentation... et la "garantie" de ne pas s'enrayer. De plus les arme de précision on pendant longtemps été développé sur des revolvers.

Link to comment
Share on other sites

'Y a toujours le desert eagle en 357, mais c'est un sacré morceau.

Il pèse le double d'un MR73 6" a vide ... et pour seulement 9 cps.

Sinon y a le 357 SIG, ainis que le 40S&W, sensé concurrencé le 357 Mag dans les P226 mais je sais pas ce que ca vaut en pratique.

Link to comment
Share on other sites

bonjour

il n'y a pas que le calibre (le diametre) qui compte, sinon, les fantassins auraient des obusiers et pas des petits calibres comme le 5.56.

Pour en revenir aux armes de poing, Glock a developpé une arme pour le 357 Sig, une pour le 10mm auto qui pousse tellement qu'il a du etre assagi en .40...

donc, des calibres qui dépotent, dans les armes de poing, ça existe.

mais la balistique, ce n'est pas que le calibre, c'est le poids, la vitesse...

j'ai meme vu des 7.65 (celle du PA UNIQUE) en THV (à 900 m/seconde)... je n'aurai pas voulu  me mettre devant, meme avec un pare balles.

aujourd'hui, ce qui compte, outre le prix, c'est l'encombrement, le poids de l'arme (fini les guns qui font le kilo à vide), la capacité...

le revolver avec un canon de 10 pouces, un bipied et une lunette appartient au passé  (dans le cas contraire, qui l'utilise encore dans les forces d'interventions europeennes ?)

Link to comment
Share on other sites

Comme on parle d'arme un petit rappel sur la légitime défense en France

http://moreas.blog.lemonde.fr/2010/08/13/encore-faut-il-prouver-la-legitime-defense%e2%80%a6

L’incompréhension prime à la suite de l’incarcération de ce septuagénaire qui a blessé deux jeunes filles avec son fusil de chasse. Une pétition circule parmi les habitants de Nissan-Lez-Enserune pour soutenir « Papy René », comme l’appellent les internautes.

code-penal_francesoir.jpgLe procureur de la République estime que la légitime défense n’est pas certaine, alors que le citoyen répond : Si des cambrioleurs pénètrent chez moi, j’ai le droit de les tuer.

Et l’air de rien, on soulève un débat vieux comme le droit pénal.

S’il est assez simple de comprendre la légitime défense des personnes (proportionnée à l’attaque, actuelle, etc.), on a plus de mal à assimiler les subtilités qui s’appliquent à la défense des biens. Il faut dire que souvent les deux se combinent : le cambrioleur surpris en flagrant délit ne va-t-il pas devenir violent pour protéger sa fuite ?

Même le législateur, en 1986, s’est montré perplexe.

Lorsque le gouvernement a voulu fondre la légitime défense des personnes avec celle des biens, les députés s’y sont opposés, de crainte des excès qui auraient pu résulter d’une telle loi. En revanche, les sénateurs y étaient favorables. Résultat : un texte de compromis, avec des critères spécifiques à la légitime défense des biens.

Tout d’abord, il doit s’agir de repousser un crime ou un délit flagrant – ce qui exclut les contraventions. Si un type file un coup de pied dans la portière de votre voiture, vous n’êtes pas autorisé à lui péter le nez.

Ensuite, le but est de mettre fin à l’infraction (le plus souvent un vol). Une fois celle-ci terminée, la défense n’est plus légitime. Autrement dit, on ne tire pas sur un cambrioleur qui s’enfuit, ou qui se rend. Enfin, l’article 122-6 du Code pénal parle d’une riposte « strictement nécessaire ». Pour les juges, cela signifie qu’il doit y avoir des sommations, ou pour le moins une sérieuse mise en garde, avant, par exemple, d’utiliser une arme. Et si malgré tout, le voleur refuse de se rendre ou de s’enfuir, alors l’usage de la violence est « autorisé ». Il faut dire que devant un gaillard qui fait front, on a vite fait de passer de la défense de ses biens à celle de sa peau…

C’est en application de ce « principe d’avertissement » que les pièges à feu ne peuvent se justifier que si des pancartes bien lisibles signalent leur présence. C’est un peu le panonceau « Attention chien méchant » de nos villas de banlieue.

De plus, les moyens utilisés doivent être proportionnés à la gravité des faits. Une notion plutôt subjective. Là où un homme dans la force de l’âge peut se contenter d’un bâton, un vieillard devra prendre un fusil… Mais parmi toutes ces subtilités juridiques, il y a une certitude : un homicide volontaire ne peut jamais être considéré comme un acte de défense d’un bien. Quelle que soit la valeur du bien. « Le gardien du Louvres qui tuerait un individu pour l’empêcher de détruire la Joconde ne pourrait donc pas être déclaré irresponsable sur le fondement de l’article 122-5.»*

Autrement dit, s’il y a mort d’homme, celle-ci ne doit pas être voulue, mais la conséquence inattendue d’une accumulation de circonstances. Cette règle interdit de facto l’usage de pièges qui seraient destinés à tuer et non à blesser.

Enfin, sauf dans l’un des deux cas de présomption (intrusion de nuit dans un lieu habité ; vols ou pillages exécutés avec violences), il appartient à la personne poursuivie de démontrer qu’elle a agi en état de légitime défense…

Mais de toute façon, il y aura une enquête.

Il faut noter combien le rôle du policier ou du gendarme est important dans ce type d’affaire. Les constatations sont capitales. Le procès-verbal doit mentionner chaque détail (description des lieux, éclairage, emplacement des protagonistes, endroit où se trouvait l’arme, etc.). Et, lorsque c’est possible, rien ne vaut une reconstitution dans les heures qui suivent.

La plupart du temps, l’opinion publique a du mal à admettre l’enquête, la garde à vue, la mise en examen… Et dans le cas présent la mise en détention. Comme dit le maire de Nissan-Lez-Enserune, on pourrait se contenter d’un contrôle judiciaire…

Dans un sens, il a raison. Mais, outre la crainte d’un trouble de l’ordre public, en laissant René Galinier rentrer chez lui, ne risquait-on pas de donner l’impression que chacun a le droit de se faire justice ?

C’est le cauchemar du législateur, ce qui explique sa grande prudence. La crainte que certains ne confondent légitime défense et « permis de tuer ».

Link to comment
Share on other sites

bonjour

pour le papet incarcéré, je pense que la légitime défense aurait pu etre retenue

sauf que les propos qu'il a tenu, semble t il, publiquement lui vaillent d'etre en pension à son age.

quand il dit : "j'étais en danger, j'avais peur... j'étais en danger avec cette sale race, je suis devenu raciste... on est obligé de s'armer... si la justice faisait son boulot", c'est difficile de plaider la legitime défense avec ça.

et le trouble à l'ordre public est caractérisé, selon moi (aussi)

Link to comment
Share on other sites

Ah oui, déclarer ce genre de chose c'était une bien mauvaise idée... "Je suis devenu raciste" ça c'est le sommet. Enfin à mon sens et à la base il y a légitime défense. Le pépé il est seul dans sa maison, face à deux intruses je le vois mal les repousser à coups de bâton. Néanmoins un tir de sommation n'aurait pas fait de tord, mais il faut voir si il avait la possibilité de le faire.

Au fait, on peut reconnaître la légitime défense si on tire pour sauver quelqu'un ?

Link to comment
Share on other sites

Ah oui, déclarer ce genre de chose c'était une bien mauvaise idée... "Je suis devenu raciste" ça c'est le sommet. Enfin à mon sens et à la base il y a légitime défense. Le pépé il est seul dans sa maison, face à deux intruses je le vois mal les repousser à coups de bâton. Néanmoins un tir de sommation n'aurait pas fait de tord, mais il faut voir si il avait la possibilité de le faire.

Au fait, on peut reconnaître la légitime défense si on tire pour sauver quelqu'un ?

oui, il s'agit de legitime défense de soi meme ou d'autrui

le papet a vu 2 gitanes (sic)

ce sont plutot ses propos qui lui valent d'etre à l'ombre que son geste ; grace (à cause) de ses termes repris par la presse, la justice n'a guere d'autre choix...

Link to comment
Share on other sites

Ceci dis pour le pépé si c'est uniquement ses propos qui lui valent la prison c'est illégal : la légitime défense est avérée et le fait qu'il n'aime pas les Roms et trouve que c'est une "sale race" c'est son problème, ça n'a pas à entrer en ligne de compte. Soit on requalifie ça en meurtre raciste avec inculpation à la clé, soit en légitime défense sans inculpation. Mais ici on a une sorte de "légitime défense avec pensées racistes", ce qui me semble un chef d'inculpation qui ne tient pas la route.

Link to comment
Share on other sites

Ceci dis pour le pépé si c'est uniquement ses propos qui lui valent la prison c'est illégal : la légitime défense est avérée et le fait qu'il n'aime pas les Roms et trouve que c'est une "sale race" c'est son problème, ça n'a pas à entrer en ligne de compte. Soit on requalifie ça en meurtre raciste avec inculpation à la clé, soit en légitime défense sans inculpation. Mais ici on a une sorte de "légitime défense avec pensées racistes", ce qui me semble un chef d'inculpation qui ne tient pas la route.

re,

d'une part, personne n'est mort, donc pas d'homicide.

Par contre, les blessures ont été faites de dos.

il semblerait qu'une jurisprudence soit accordée à un habitant qui fait une sommation avant de tirer, qui tire pour se défendre, lorsque ses voleurs vont sur lui, lui font face, pas quand ils se sauvent.

quand, en plus, les gens tirés dans le dos sont des gitanes et que le papet ne les aime pas, on peut aussi penser qu'il a tiré parce qu'il ne les aime pas.... et qu'il aurait pu faire autrement.

donc, le trouble à l'ordre public tient

et s'il était liberé, ce serait un signe en direction de l'auto défense, de la justice individuelle...

ça ne va pas dans le sens du pépé

Link to comment
Share on other sites

Dans ce sens là oui, on peut mettre en doute la menace que représentaient les deux Gitanes de dos si un problème raciste est en cause également. Le fait qu'il ai tiré dans le dos joue beaucoup dans ce cas.

En fait il s'agit de détention provisioire, rien a été jugé. Comme les dit Christophe le contexte est pas tres net, deux tirs dans deux piece différente contre une femme a chaque fois probablement recroquvillée ou accroupie et plutot dans le dos, on est assez loin de la légitime défense. Néammoins la détention provisoire ne s'impose pas, sauf que le papet a commencé a faire des remarques provocatrices et que l'affaire a pris une tournure politique ... donc couic il attendra le proces sous les verrous ou le temps que ca se tasse.

Link to comment
Share on other sites

  • 3 weeks later...

Je parlais dans l'autre topic sur les arts martiaux de la possibilité de se faire prendre, et retourner contre soit, l'arme qu'on porte, visiblement il y a des solution contre cela ...

Un "anti démarrage codé" comme dans ta voiture, avec le transpondeur porté sur soit, ici au poignet, interdit le tir si le transpondeur est pas contre la poignée - ou tout proche -.

Last but not least il existe des caméra qui film ce que tu vises et désactive la détente si la cible ne ressemble pas a la cible prévu ... ou inversement

http://www.thefirearmblog.com/blog/2010/09/10/anschutz-sells-out/

Bien une puce Rfid implanté dans le bras pour activer son arme :)

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

  • Member Statistics

    5,982
    Total Members
    1,749
    Most Online
    Personne
    Newest Member
    Personne
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...