jeanmi

Programme Scorpion : la compétition est lancée

Recommended Posts

Le programme Scorpion de l'armée de terre est entré, vendredi 31 juillet, dans une phase décisive. Les industriels désirant concourir pour cette compétition qui débouchera sur une dizaine de milliards d'euros de contrats sur les dix prochaines années ont rendu, à 15 heures, leur réponse à l'appel à candidatures publié le 4 juillet par la DGA (Délégation générale pour l'armement) au Bulletin officiel des annonces des marchés publics . Au maximum, cinq industriels seront retenus et connus d'ici la fin de l'année, qui seront alors autorisés à consulter l'appel d'offres.

Nous évoquions l'an dernier la présence de deux mastodontes parmi les candidats : Thales et EADS Defense & Security. Aucune de ces entreprises n'a communiqué sur ses intentions réelles, même si un changement d'alliance assez brutal s'est produit : le constructeur de blindés Nexter a quitté le consortium monté par EADS pour rejoindre celui de Thalès. Pas vraiment une surprise, quand on se souvient que l'ancien pdg de Nexter, Luc Vigneron, vient de prendre les commandes de Thales. Il n'est pas impossible, notent certains observateurs, que Thales puisse être désormais tenté de constituer un pôle armement terrestre national, avec Nexter, aujourd'hui amaigri et remis en état de marche par le même Vigneron. Dans ce cas, les dix milliards du contrat Scorpion feraient un beau cadeau pour la noce. Mais on n'en est pas là...

Le contrat Scorpion vise à "développer et optimiser les performances technico-opérationnelles globales des Groupements Tactiques Interarmes (GTIA), en d'autres termes à permettre à l'armée de terre française de conduire dans de bonnes conditions le combat "au contact" avec trois familles de véhicules : le char Leclerc, le successeur du véhicule de l'avant blindé, et celui de l'AMX 10-RC. Actuellement, il reste 340 Leclerc en parc. Il n'y en aura bientôt moins de 250, ceux qui ne seront pas modernisés étant vendus à l'exportation , à condition toutefois que le gouvernement trouve un client . Le second véhicule du programme Scorpion sera le successeur du fameux VAB, le Véhicule de l'avant blindé.

Pas de compétiteurs étrangers

L'armée de terre possède toujours 3.900 de ces engins, qui seront remplacés dans le cadre de Scorpion par 2300 VBMR (véhicules blindés multi-rôles), dont la première livraison interviendra en 2015. À la DGA, on dit ne rien savoir de ce véhicule "dès lors que la consultation n'est pas lancée". Le tableau est un peu moins flou que cela, notamment si l'on considère, de bonne source, que la DGA veut acquérir un véhicule "sur étagère", auprès d'un industriel français. Trois candidats sont dans la course : Nexter avec une version allégée de son VBCI, baptisée "VBCI-moins", candidat malheureux au programme FRES britannique . La deuxième candidature est celle de Renault Trucks Defense, avec le blindé AMC . Enfin, Thales propose un engin conçu par sa filiale australienne, le Bushmaster , récemment renommé Broussard. À ce stade, et selon nos informations, la DGA n'entend pas ouvrir ce marché à des compétiteurs non français, comme elle en a le droit s'agissant de matériels de défense. Mais si le marché devait s'ouvrir, de nombreux compétiteurs étrangers pourraient se mettre sur les rangs.

Outre le Leclerc et le VBMR, le programme Scorpion concerne également le EBRC (Engin Blindé de Reconnaissance et de Combat), successeur de l'AMX-10 RC, mais en très petit nombre : seulement 300 exemplaires, à livrer à partir de 2018. À ce stade, la DGA se dit "ouverte à la coopération", sans autre précision. On notera enfin que l'une des composantes principales du programme Scorpion est le SICS (Système d'information et de combat Scorpion) qui aura vocation à intégrer tous les systèmes informatiques de combat, du GTIA au fantassin individuel et aux véhicules.

Les résultats de l'appel à candidature seront connus à l'automne. Cet après-midi, la DGA n'a pas souhaité faire connaître le nombre de candidatures qu'elle avait reçues à la fin du dépôt, à 15 heures, arguant qu'il s'agit d'une information "secrète".

http://www.lepoint.fr/actualites-monde/2009-07-31/armee-de-terre-programme-scorpion-la-competition-est-lancee/1648/0/366174

Share this post


Link to post
Share on other sites

http://www.boamp.fr/index.php?action=avisFO1&identifiant=09-145491&total=1&_s=0&indice=0

L'essentiel du marché :

Nom et adresse officiels de l'organisme acheteur :

DGA/SCA.  

Correspondant : Ministère de la défense/délégation Générale pour l'armement/ Direction des Systèmes d'armes/ Service centralisé des Achats-M. L'ingénieur Général de l'armement Jean-Paul Houttemane, chef du service centralisé des achats,  7-9 rue des mathurins,   92220  Bagneux,    

Télécopieur : 01-46-19-54-20,

Adresse internet du pouvoir adjudicateur : http://www.ixarm.com.

Objet du marché :

scorpion : Maîtrise et Architecture du Système de Contact.

Lieu d'exécution : lieu d'exécution : dans les locaux du titulaire et sur les sites du ministère de la défense en France métropolitaine/lieu de livraison : sur sites du ministère de la défense en France métropolitaine.

Caractéristiques principales :

le présent projet de marché est soumis à la procédure de marché négocié après mise en concurrence et publication préalable (application de l'article 2.i.a du décret n° 2004-16 du 7 janvier 2004 modifié). Ce marché a pour vocation la conception et la maîtrise du Système de Contact (Sc) pour l'opération SCORPION. Les objectifs majeurs du marché sont de : -Développer et optimiser les performances technico-opérationnelles globales des Groupements Tactiques Interarmes (Gtia) aux horizons des Niveaux Capacitaires SCORPION 1 et 2 (NCS 1 vers 2016 et NCS 2 vers 2019) par la mise en oeuvre d'une démarche d'ingénierie Système de Systèmes appuyée par le développement et la fourniture de méthodes et moyens d'évaluations (aspects technico-opérationnels, de coûts, de soutien) ; -Spécifier les exigences de niveau Système de Systèmes pour l'ensemble des systèmes des GTIA et notamment des opérations techniques de SCORPION : " Véhicules Blindés Multi-Rôles ", " Système d'information et de Combat de scorpion ", " évolution du char Leclerc ", " Engin Blindé de Reconnaissance et de Combat "; -Spécifier les services assurés par les différents réseaux de communication (réseau CONTACT et autres réseaux) pour le besoin SCORPION ; -Maîtriser le Système de Contact et améliorer sa cohérence par l'élaboration, l'entretien et l'analyse de sa configuration technique et en instruisant des projets et études de développement de sa cohérence (définition des équipements communs, vétronique modulaire commune, maîtrise des interfaces) ; -Etudier et spécifier le système de soutien de l'opération SCORPION ; -Définir les processus et moyens d'intégration de l'opération SCORPION ; -Spécifier les contraintes d'interopérabilité interarmées et interalliées des Groupements Tactiques Interarmes ; (Pour la suite de cette rubrique cf. infra rubrique "Quantités : (fournitures et services), nature et étendue (travaux)"

Quantités (fournitures et services), nature et étendue (travaux) :

(suite de la rubrique "caractéristiques principales": -Apporter un soutien au pilotage de la transformation des forces de contact par l'élaboration et l'entretien du schéma directeur SCORPION et par le déploiement, le peuplement et l'entretien du référentiel de l'opération SCORPION : la Bartoc (Base Référentielle Technico-Opérationnelle Commune). Le début des travaux est prévu au second trimestre 2010. Le marché est découpé en une tranche ferme et cinq tranches conditionnelles. Tranche ferme : soutien au pilotage de la transformation, travaux supports, maîtrise du système de contact, conception NCS 1 ; Tranche conditionnelle n°1 : travaux supports, maîtrise du système de contact, Tranche conditionnelle n°2 : soutien au pilotage de la transformation, travaux supports, maîtrise du système de contact ; Tranche conditionnelle n°3 : conception NCS 1 ; Tranche conditionnelle n°4 : soutien au pilotage de la transformation, travaux supports, maîtrise du système de contact ; Tranche conditionnelle n°5 : préparation NCS 2. Ce découpage est donné à titre indicatif et est susceptible d'évoluer en cours de consultation.

Ou ici sur ce forum dans NEB http://www.air-defense.net/forum/index.php/topic,4683.0.html

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je verrais bien un mix avec le "Broussard" pour la BP et les Alpins et le reste sur VBCI moins.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je verrais bien un mix avec le "Broussard" pour la BP et les Alpins et le reste sur VBCI moins.

Pour le VBMR "20t" et donc pour transporter un GC de ~10 pax ... le Bushmaster est trop piti. Le volume intérieur est le meme que ce lui du VAB meme s'il est plus logeable, de plus les config proposé sont des 2 + 7 pax ... ca va etre serré a 10 avec le Bordel FELIN etc, charge utile 2.6t.

Le VBCI 25 c'est 2 + 9 pax, avec un compartiment arriere de plus de 13m3

Le VBCI/VTT proposé a FRES c'était 13 pax équipés, et une masse totale autour de 24t, et une charge utile de 8 a 10t

L'AMC 8x8 propose 14m3 et 13 pax pour 23t maxi, et une charge utile de 8.5t

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le Bushmaster collerait plus à la catégorie des 10t mais ce serait sans doute au détriment des VBR ou PVPxl, par contre comme il y a déja 2/3 utilisateurs ça permettrait d'asseoir Thales sur le créneau des véhicules terrestre meme si ils seraient fabriqués par PGD et le prix nu semble correct, ce qui nous donnerait la possibilité de nous offir des VBCI moins ou Nexter et RTD réstent dans la boucle.

Du boulot pour tous.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il y a quand même une sacré marge entre d'un coté le VBCI version VTT (mon préféré bien sur car les avantages en terme de maintenance, formation et de sécurité pour les troupes sont considérables et ça ferait une plateforme idéale aussi pour l'EBRC) et le Bushmaster d'un autre coté... ça ressemble à un gros bidonnage pour donner un semblant de compétition et qu'à la fin on nous explique que l'AMC est une bonne solution de compromis.

Déjà, on exclu une vraie concurrence pour aider l'industrie française donc on voit que l'objectif d'avoir le "meilleur matériel" n'est pas prépondérant, ce qui compte est plus l'intérêt industriel et comme RTD est en difficulté avec des produits qui se vendent en quantité microscopique.....

Autre argument, le VBCI et le Bushmaster ont déjà des commandes en cours alors que l'AMC est invendable, le marché mondial est saturé de blindés 6x6 et 8x8 à bas prix et déjà combat proven... On peut en conclure que, comme d'habitude, la DGA va prendre une décision politique en donnant un coup de pouce à RTD pour sauver l'AMC du désastre et du ridicule.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le "Broussard" ? Ca fait penser a un monomoteur a aile haute d'il y a quelques decennies ou a un commissaire de police mediatique a collier de barbe...il auraient pu trouver autre chose....

:lol:

Les services marketing francais on un talent extraordinaire pour marketer leur produit version invendable :lol: Soit des acronyme de l'espace soit des nom qui qui doivent éveiller des souvenir seulement en maison de retraite :lol:

A leur décharge on va dire que c'est une définition de bushmaster ... m'enfin c'est pas tres vendeur. Accessoirement il semble que le nom commercial original provienne d'un serpent http://fr.wikipedia.org/wiki/Lachesis_muta d'ou le logo du vendeur d'arme US.

Share this post


Link to post
Share on other sites

c'est quoi le vbci moins : une version 6 roues du  vbci ??? la  même largeur ou plus compact ??

Share this post


Link to post
Share on other sites

c'est quoi le vbci moins : une version 6 roues du  vbci ??? la  même largeur ou plus compact ??

Nope, c'est le VBCI version VTT proposé a FRES. Donc sans la tourelle et avec probablement un blindage un peu moins cher, en gros un VPC équipé pour le transport de 13 pax.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le top, c'est quand meme Renault avec sa "Koleos"; cela signifie "couille" en grec....

http://www.webcarnews.com/articles/vu-sur-le-web/articles/koleos-ou-l-art-de-choisir-son-nom-080420094115.php

Je savais pas ça  :lol:. Ceci dit , dans les cours de Com' , on apprend bien que c'est des lettres ouvertes, et donc que le nom est bien trouvé . C'est un son qui va, par contre si on avait écrit "Quauléhausse", là c'était nul .

Ce serait sympa d'ouvrir aux étrangers, avec fabrication sous licence, comme pour les TER Bombardier, ça donnerait des emplois locaux, et on aurait vraiment le meilleur . Selon le pays d'origine y aurait des sacrés compensation à trouver . Ils font pas un blindé intéressant les Brésiliens ? :D

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest

Ce serait sympa d'ouvrir aux étrangers, avec fabrication sous licence, comme pour les TER Bombardier, ça donnerait des emplois locaux, et on aurait vraiment le meilleur . Selon le pays d'origine y aurait des sacrés compensation à trouver . Ils font pas un blindé intéressant les Brésiliens ? :D

Non ils travaillent de concert avec iveco

http://www.air-defense.net/forum/index.php/topic,11095.0.html

Share this post


Link to post
Share on other sites

Nope, c'est le VBCI version VTT proposé a FRES. Donc sans la tourelle et avec probablement un blindage un peu moins cher, en gros un VPC équipé pour le transport de 13 pax.

Est ce que la largeur ne va pas faire la différence avec un AMC de 2,55 m seulement qui à ce tître passe dans les petites rues de villages Afgans là où le VBCI ne passera pas : comme successeur d'un camion blindé comme le VAB cela risque de poser problème...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Dans l'idéal il faudrait avoir plusieurs gammes de véhicules pour répondre à tous les besoins possibles et imaginables, mais c'est pas possible pour une question de coût et la complexité d'une maintenance multiple et  l'apprentissage de la conduite et de l'entretien de véhicules très différents : un seul véhicule sera choisi pour remplacer les VAB.

Moi, je préfèrerais qu'on prenne le meilleur, le plus sécurisé, le VBCI 8x8 en version VTT. Dans la même logique les autres pays choisissent aussi des 6x6 ou 8x8 lourds blindés et en plus on cherche à vendre des VBCI version VTT aux anglais et aux espagnols... ça serait absurde de choisir du bas de gamme pour nous.

Il y aura toujours des petites rues impraticables même si on choisit le Bushmaster 4x4. 

Le but n'est pas de baser son choix sur un risque spécifique en particulier mais sur l'utilisation courante et les besoins futurs estimés. Si le VBCI ne passe pas dans les ruelles minuscules d'un village afghan il est en revanche excellent pour la brousse africaine, les routes du sud liban, le Kosovo.... Le véhicule unique et parfait qui réponds à tous les besoins n'existe pas, il faut faire un choix en sachant que le véhicule choisi à de fortes chances de rester 30 ans en service comme le VAB (et on va pas rester 30 ans à crapahuter en afghanistan j'espère). 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Dans l'idéal il faudrait avoir plusieurs gammes de véhicules pour répondre à tous les besoins possibles et imaginables, mais c'est pas possible pour une question de coût et la complexité d'une maintenance multiple et  l'apprentissage de la conduite et de l'entretien de véhicules très différents : un seul véhicule sera choisi pour remplacer les VAB.

Moi, je préfèrerais qu'on prenne le meilleur, le plus sécurisé, le VBCI 8x8 en version VTT. Dans la même logique les autres pays choisissent aussi des 6x6 ou 8x8 lourds blindés et en plus on cherche à vendre des VBCI version VTT aux anglais et aux espagnols... ça serait absurde de choisir du bas de gamme pour nous.

Il y aura toujours des petites rues impraticables même si on choisit le Bushmaster 4x4. 

Le but n'est pas de baser son choix sur un risque spécifique en particulier mais sur l'utilisation courante et les besoins futurs estimés. Si le VBCI ne passe pas dans les ruelles minuscules d'un village afghan il est en revanche excellent pour la brousse africaine, les routes du sud liban, le Kosovo.... Le véhicule unique et parfait qui réponds à tous les besoins n'existe pas, il faut faire un choix en sachant que le véhicule choisi à de fortes chances de rester 30 ans en service comme le VAB (et on va pas rester 30 ans à crapahuter en afghanistan j'espère). 

Pour le moment on s'oriente plutot vers deux gamme de vehicule ... une autour de 10t en charge - quitte a ce quelle ne transporte que 5 pax plus un gros cargo - l'autre autour de 20t.

Ces plateformes doivent etre polyvalentes. Donc pouvoir faire du transport de troupe, mais aussi du combat, du cargo sous blindage, des vehicules sanitaires, des vehicule spécialisés, des porteurs d'artilleries ...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Moi je suis pour que l'on refile les vbci aux motorisés et que l'on adopte un vci chenillé pour les méca

gibbs

les espagnols ont le pizarro en chenillé pour leur méca ,et veulent remplacé leur BMR 600 qui date par un véhicule de type 8x8 type VBCI .

s'est vrai que l'on pourrait faire un échange de bon procédé avec eux ,en gros on leurs vend du VBCI ,et nous on leurs achétent du pizzaro .l'avantage serait aussi d'avoir une interopérabilité entre deux pays d'europe dans le domaine infanterie méca et moto .

Share this post


Link to post
Share on other sites

Est ce que la largeur ne va pas faire la différence avec un AMC de 2,55 m seulement qui à ce tître passe dans les petites rues de villages Afgans là où le VBCI ne passera pas : comme successeur d'un camion blindé comme le VAB cela risque de poser problème...

C'est là que les pseudonymes Rescator/Tapir ou Max peuvent intervenir discrétement sur ce forum  =) pour nous parler des normes autoroutières* et des premières reflexions à ce sujet.

Nous,on ne peut qu'observer humblement la tendance actuelle européenne avec le VBM Freccia italien, avec le AMV Finlandais vendu aux Suédois, Polonais, avec le Artek MRAV Boxer équipant les Néerlandais et Allemands, et les autres pays dotés de la famille Pinraha. On sait aussi que les Anglais/Espagnols optaient pour leurs forces médianes sur un VB 8x8 (FRES UK et remplacement des BMR)

Après-nous, on aura le choix entre un driveline 8x8 de chez RTD, ou un 6x6. Deuxièmement, ne pas perdre de vue que les 3990 VAB français étaient en config 4x4. Donc il faut voir le changement doctrinal, culturel, et mécanique/maintenance/MCO avec un 8x8.

Troisièment, le montage industriel qui se profile en arrière plan et que veut la War Room Elyséenne, Panhard Général Défense mise en vente, Luc Vigneron ex PDG de Nexter, nouvellement PDG Thales, on peut y voir des rapprochements industriels et ceci à l'approche de Eurosatory 2010, mais de là à en déduire, il n'y a qu'un pas, car pour le programme Scorpion, ceux des milliards en jeu. 2316 véhicules en perspectives dont 800 en version TT aiguisent les ardeurs.  ;)

*VAB et AMC = 2m55 de largeur, Aravis et VBR = 2m50 le VBCI c'est plus.

Mon idéal allant vers un véhicule surprotégé et blindé, avec une chambre de combat d'un volume de + 13 m3, config 8x8 comme nos alliés. Tourelleau ou tourelle opérée au choix avec un 12.7/7.62/lg40 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Member Statistics

    5,356
    Total Members
    1,132
    Most Online
    web123_2
    Newest Member
    web123_2
    Joined
  • Forum Statistics

    20,580
    Total Topics
    1,217,824
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries