Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

[Marine] Taiwan


g4lly
 Share

Recommended Posts

A noter que la Chine avait essayé, sans succès, de vendre Formose à la France avant l'invasion japonaise.

Taipei renforce ses défenses en mer de Chine méridionale

Mercredi 25 juillet 2012

Le ministère de la Défense et la Direction générale des gardes-côtes ont annoncé hier leur intention de déployer des canons anti-aériens de 40 mm et des mortiers de 120 mm sur les îles contrôlées par Taiwan dans l’archipel des Spratley, une zone qui fait l’objet d’une dispute de souveraineté entre la Chine, le Viêt-nam, la Malaisie, Brunei et les Philippines.

L’initiative est à attribuer au député du Kuomintang, Lin Yu-fang [林郁方], également membre de la commission des Affaires étrangères et de la Défense nationale qui, à l’issue d’une visite sur l’île de Taiping, aux Spratley, a alerté le ministère sur la nécessité d’une présence militaire renforcée. Cette tendance au renforcement de la présence des armées dans la zone devrait se confirmer à l’avenir, a-t-on indiqué hier au ministère de la Défense.

Récemment, de serieuses tensions se sont à nouveau fait ressentir, notamment entre les Philippines et la Chine, poussant ainsi le Parlement à réclamer aux armées une présence renforcée sur place.

La République de Chine contrôle l’île la plus importante de l’archipel des Spratleys, l’archipel des Pratas, le plus important de cette zone.

Taiwan Info

Link to comment
Share on other sites

  • 1 month later...

Les Gardes-côtes en démonstration dans les Diaoyutai

Vendredi 14 septembre 2012

Image IPB

La presse taiwanaise a été conviée à une sortie en mer de Chine orientale hier pour y observer la relève entre deux patrouilleurs des Gardes-côtes au large des Diaoyutai, cet archipel autour duquel on assiste à un regain de tensions depuis plusieurs semaines du fait d’un conflit de souveraineté entre Taiwan, la Chine et le Japon. La direction générale des Gardes-côtes a indiqué hier que les patrouilles se poursuivent actuellement 24 h sur 24 dans la zone, afin de protéger les pêcheurs taiwanais qui y opèrent contre d’éventuels anicroches avec les gardes-côtes japonais qui tentent souvent de les en chasser. Cette démonstration de force intervient après l’annonce du rachat par le gouvernement japonais pour environ 26 millions de dollars américains de trois des îles de l’archipel à une famille japonaise qu’il considérait comme propriétaire. Taipei et Pékin ont vivement protesté contre cette démarche.

Taiwan Info

Link to comment
Share on other sites

  • 1 month later...

Trois officiers des forces armées de Taïwan ont été arrêtés sous l'accusation d'espionnage pour le comte de la Chine, annonce le ministère de la Défense. Pourtant les médias taïwanais font état de l'arrestation de huit personnes, y compris l'ancien chef de la section politique au département de la météorologie et de l'océanographie de la marine taïwanaise.

Les militaires prétentent qu'aucune fuite de documents secrets n'a eu lieu, mais les journalistes trouvent que le département a affaire à des informations très importantes et secrètes, notamment les cartes pour les sous-marins et le schéma de défense du littoral.

http://french.ruvr.ru/2012_10_29/92793713/

Link to comment
Share on other sites

  • 1 month later...
  • 4 weeks later...
  • 5 weeks later...

La Marine mène des manœuvres de lutte anti-sous-marins

Image IPB

La frégate Dyihuah

Mercredi 23 janvier 2013

Dans un effort de communication destiné à convaincre de son niveau de préparation au combat, la Marine nationale a convié la presse à observer des manœuvres, hier, dans le port de Kaohsiung, où était simulée une riposte d’urgence face à une attaque sous-marine.

Au cours de ces manœuvres, la Dyihuah, l’une des six frégates Lafayette acquises auprès de la France en 1991 et entrée en service en 1997, était envoyée dans les eaux du détroit de Taiwan, escortée par deux chasseurs de mines fabriqués aux Etats-Unis mais modernisés à Taiwan, ainsi que deux frégates de classe Chengkung. Les deux chasseurs de mines étaient montrés au public pour la première fois depuis leur acquisition en août 2012.

Un appareil de lutte anti-sous-marine, le S-2T, a également été envoyé dans la zonem suivi par un hélicoptère anti-sous-marin de type S-70C chargé de déployer un système de sonor trempé pour repérer la présence des forces sous-marines ennemies.

La frégate Dyihuah aura la responsabilité de surveiller la zone du détroit de Taiwan durant la période du Nouvel An lunaire, a indiqué la Marine nationale, en précisant que cette opération visait à rassurer le public sur le niveau de réactivité des forces navales taiwanaises durant cette période de fêtes.

TaiwanInfo.tw

Link to comment
Share on other sites

La Marine taiwanaise veut remplacer un de ses sous-marins

Image IPB

Mardi 29 janvier 2013

Recevant hier une délégation parlementaire américaine, le président de la République, Ma Ying-jeou [馬英九], a clairement indiqué la volonté de Taipei de procéder au remplacement du sous-marin Hai Shih, acheté aux Etats-Unis dans les années 70.

« Ce sous-marin a été mis en service il y a plus de 40 ans alors que je servais dans la Marine. Il est absolument nécessaire de le remplacer », a déclaré le chef de l’Etat. La veille, Ed Royce, membre de la Chambre des représentants menant la délégation américaine, avait pu observer l’appareil à l’occasion d’une visite dans le sud de Taiwan.

La relation bilatérale, a ajouté Ma Ying-jeou, est au plus haut depuis trente ans et la coopération taiwano-américaine s’étend bien au-delà des dossiers militaires, notamment dans les domaines de la lutte contre le terrorisme, contre la prolifération nucléaire ou la traite des êtres humains. Dans le domaine économique, a poursuivi le chef de l’Etat, la décision du parlement en juillet dernier de lever l’interdiction d’importation pesant sur la viande de bœuf américaine contenant des traces de ractopamine – grâce à une révision de la législation instaurant un plafond pour cette substance – a permis d’envisager la reprise prochaine des discussions commerciales bilatérales. Après la reprise de ces pourparlers, Taipei espère pouvoir s’inscrire dans le Partenariat trans-Pacifique, zone de libre-échange en cours de constitution et dont les Etats-Unis sont membres.

Enfin, Ma Ying-jeou a réitéré son appel aux protagonistes du conflit de souveraineté portant sur les Diaoyutai, insistant sur la volonté de Taipei de voir les conflits trouver une résolution pacifique.

TaiwanInfo

Link to comment
Share on other sites

Erreur sur la légende de la photo sur le 2ème post précédent. Il s'agit d'un chasseur de mines. Non d'une frégate ;)

Quand a cette histoire de sous marins, elle est dans une impasse depuis plus d'une décennie. En plus des frégates française et des M2000, Taïwan aurait du prendre des sous-marins dans les années 90. Aujourd'hui, qui prendrais le risque de vendre de tels engins et risqué le courroux de Pékin ?

Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...

Publication de Jane's, à consommer avec modération...

Taiwan 'developing long-range cruise missile'

Gavin Phipps

  Taipei

Taiwan's state-owned defence contractor the Chung-Shan Institute of Science and Technology (CSIST) will reportedly begin production of a long range, high-altitude, high-speed cruise missile in 2014.

The project, codenamed Cloud Peak (Yunfeng), remains highly classified, but Taiwan-based defence analysts say the surface-to-surface missile has a range of at least 1,200 km, making it capable of striking targets in central China.

Initial reports of the missile system's existence first surfaced two years ago, after CSIST announced on its website plans to test launch a high-altitude missile. The state-owned defence contractor is required by Taiwan law to make such announcements prior to the test firing of missiles, but not required to release details of the missile's specifications.

The announcement led to reports in Taiwan's Chinese language-media about the development of a ramjet engine-driven missile system capable of speeds of at least M3. The island's Ministry of National Defence (MND) has neither confirmed nor denied these reports.

Meanwhile, Taiwanese President Ma Ying-jeou reiterated calls for the United States to sell the island new diesel-electric submarines on 28 January. Ma made the request during a meeting with visiting US Congressman Ed Royce.

Royce, who chairs the US House of Representatives Committee on Foreign Affairs, visited the Tsoying Naval Base in the southern city of Kaohsiung on 27 January. That visit has led to speculation in Taiwan of a possible renewed Congressional push for the Obama administration to provide the island with eight diesel-electric submarines, as was announced by then-US President George W Bush in April 2001.

According to Eric Shih of the Chinese-language Defense International publication, the Republic of China Navy's two operational Hai Lung-class submarines are "no longer serviceable and at least one of the vessels' fuselages is bent". Shih says he believes such a sale remains unlikely however due to the US no longer manufacturing conventional submarines and a possible political and economic backlash against Washington from Beijing.

The two Dutch-built Zwaardvis-class submarines were purchased by Taiwan in the 1980s. The island's two US-built Guppy-class submarines are no longer operational and used solely for training purposes.

In early March 2012 the MND announced evaluating the possibility of contracting private shipyard China Shipbuilding Corporation to build what would be the island's first indigenous submarines. However, that idea was dismissed within weeks due to concerns about the company's ability to develop submarines and its inability to procure the material and technology needed from overseas for such a project.

Local analysts say that Taiwan's Dutch-built Hai Lung-class diesel-electric submarines are no longer serviceable. (Taiwan Ministry of National Defence)

Copyright © IHS Global Limited, 2013

Henri K.

Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...
  • 3 weeks later...

Taiwan Tuesday confirmed it plans to study the feasibility of building a submarine fleet on its own in a move which suggests it is running out of patience over a long-stalled US offer to supply eight of the warships.

The navy hopes to come up with an in-depth report in four years on items ranging from design and acquisition of equipment, to construction capabilities and product tests and evaluation, according to a defence ministry statement.

...

But Taiwan is still short of critical know-how on development of submarine fighting systems, sonars and torpedo launch tubes, it said.

In April 2001, then US president George W. Bush approved the sale of eight conventional submarines as part of Washington's most comprehensive arms package to the island since 1992.

Since then, however, there has been little progress as the United States has not built conventional submarines for more than 40 years and Germany and Spain have reportedly declined to offer their designs for fear of offending China.

http://www.globalpost.com/dispatch/news/afp/130312/taiwan-study-building-own-submarine-fleet
Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...
  • 4 weeks later...

Henry sur ton post du 24 février c'est la Tuntex Ski Tower en arrière plan !  =)

Les élèves officiers de la marine taïwanaise en « mission d’amitié »

Mardi 16 avril 2013

Image IPB

Après avoir fait escale aux îles Marshall, à Tuvalu, au Guatemala et au Salvador, trois bâtiments de la marine taïwanaise, avec à leur bord quelque 800 élèves officiers, ont accosté la semaine dernière dans le port de Corinto, au Nicaragua, où ils ont été accueillis par Moisés Omar Halleslevens, le vice-président de cet Etat d’Amérique centrale. Ils en sont repartis vendredi, après trois journées consacrées à des exercices militaires et à la promotion de l’amitié entre les deux pays, et à l’issue d’une cérémonie présidée par Ingrid Hsing [邢瀛輝] (à d.), l’ambassadrice de la République de Chine (Taïwan) au Nicaragua, et du contre-amiral Li Shih-chiang [李士強] (à g.). Le détachement, composé de deux frégates d’instruction et d’un bâtiment ravitailleur, poursuit son périple vers le Panama, le Honduras, le Belize et la République dominicaine.

taiwaninfo.com

Link to comment
Share on other sites

@ Kiriyama -

J'ai lu aujourd'hui que 2 navires de guerre de la marine taïwanaise ont eu des soucis lors de l'exercice de tir Han Kuang No 29, un patrouilleur de la classe Jinjiang a eu une panne de son canon 76mm et a dû quitter l'exercice devant le Président MA, et une frégate de classe Olivier Hazard Perry a eu le même souci avec son canon de 76mm.

Il me semble que c'est tous à cause de Otobreda 76 mm.

Tu as eu la même information?

Henri K.

Link to comment
Share on other sites

Oui, il y a eu un problème avec des canons sur le patrouilleur Ching Chiang et la frégate Cheng Kung. Mais les causes exactes ne seraient pas les mêmes sur les deux bateaux. Le Ching Chiang ce serait un problème de capteur (visée) qui aurait fait foirer le tir et pour la frégate l'angle d'élévation du canon ne permettait pas le tir.

Je vais chercher plus de détails et essayer de traduire certaines choses si tu veux plus d'informations.  =)

Link to comment
Share on other sites

  • 2 months later...

Taiwanese marines test landing exercise in "Han Guan No.29" military drill in Pingdon coast line, southern Taiwan, Apr 18th, 2013.

Taiwanese marines test landing exercise in "Han Guan No.29" military drill in Pingdon coast line, southern Taiwan, Apr 18th, 2013.

Image IPB

Image IPB

Image IPB

Image IPB

Image IPB

Image IPB

Image IPB

Image IPB

Image IPB

Link to comment
Share on other sites

  • 1 month later...

ROC Navy unveils "High Efficiency Wave Piercing Catamaran" at TADTE 2013 show
QxE1I5v.jpg

With a length of 60.4 meters this corvette size vessel is designed for littoral operations. A sign on display at the show indicated:
"In order to face the increasing threat across the Taiwan Strait, ROC Navy has developed a new type of Littoral Combat Ship, High Efficiency Wave Piercing Catamaran (WPC). This ship design increases ship mobility, and provides for greater stealth technology, larger capacity, and better adaptability to environmental conditions. This new class of ships is designed by Naval Shipbuilding Development Center (NSDC) and Ship Ocean Industries R&D Center (SOIC). The High Efficiency Wave Piercing Catamaran (WPC) is currently under construction by the Lund-De Shipbuilding Corporation."

http://www.navyrecognition.com/index.php?option=com_content&task=view&id=1200

16x (!!!) missiles anti-navires (potentiellement supersoniques)... de quoi maintenir le calme dans le detroit
Link to comment
Share on other sites

 

ROC Navy unveils "High Efficiency Wave Piercing Catamaran" at TADTE 2013 show

QxE1I5v.jpg

 

http://www.navyrecognition.com/index.php?option=com_content&task=view&id=1200

16x (!!!) missiles anti-navires (potentiellement supersoniques)... de quoi maintenir le calme dans le detroit

 

ROC_Navy_Taiwan_High_Efficience_Wave_Pie

Sauf qu'en face, ils auront une centaine de patrouilleurs/catamaran lance-missiles type Hubei ou C 14 (O22) avec 8 C 803/Ying Ji-3 ou YJ-83 de portée de 250 km, 80 à 100 lancés en essaim soit 100x8=800 missiles antinavires

http://www.youtube.com/watch?v=tnwMfxLWMik

Edited by Philippe Top-Force
Link to comment
Share on other sites

  • 2 months later...

 

Sauf qu'en face, ils auront une centaine de patrouilleurs/catamaran lance-missiles type Hubei ou C 14 (O22) avec 8 C 803/Ying Ji-3 ou YJ-83 de portée de 250 km, 80 à 100 lancés en essaim soit 100x8=800 missiles antinavires

 

Mais à Taiwan, ils arment leur petroliers ravitailleurs jusqu'aux dents ! O0

 

ROC Navy christens Panshih fast combat support ship

 

Republic of China (Taiwan) Navy christened a locally made fast combat support ship in Kaohsiung, with the aim of putting the vessel into service by the end of the year, according to the Ministry of National Defense.

http://www.navyrecognition.com/index.php?option=com_content&task=view&id=1345

 

1P8b58h.jpg

 

The class has a unusual heavy weapons fit for this type of vessel:

1x 76mm OTO Melara main gun

2x 20mm Phalanx CIWS

2x 35mm Rheinmetall Millenium guns

2x 30mm cannons turrets

and several .50 cal machine guns

Link to comment
Share on other sites

  • 3 weeks later...

Mais à Taiwan, ils arment leur petroliers ravitailleurs jusqu'aux dents ! O0

 

ROC Navy christens Panshih fast combat support ship

http://www.navyrecognition.com/index.php?option=com_content&task=view&id=1345

 

1P8b58h.jpg

Que de l'artillerie, mais de quoi provoquer un effet de saturation chez "l'ennemi" ; quand je pense que chez nous on tortille 107 ans du cul pour mettre 2 affûts NARWHAL monotubes sur nos BPC et que les 3 B2M n'en auront même pas un en plage avant ! ???  

Link to comment
Share on other sites

  • 5 weeks later...

 

Un ex-capitaine de marine taïwanais condamné à vie pour avoir espionné pour le compte de la Chine.

Un ancien capitaine de marine a été condamné à perpétuité ce mercredi pour avoir ex-filtré des secrets militaires vers la Chine. C'est le dernier gros scandale d'espionnage en date à Taïwan.

 

1212-03.jpg

 

TAIPEI - Chiang Fu-chung a été reconnu coupable de transfert de documents confidentiels vers la Chine, via son oncle, homme d'affaires installé sur le continent, selon la Haute Cour de Taipei. Il peut cependant faire appel de sa condamnation à la perpétuité.

M.Chiang, qui travaillait aux commandes d'un radar de l'Armée de l'Air, a été mis en détention en 2012 quand il fut arrêté.

Les médias taïwanais ont indiqué que les militaires chinois ont eu accès à de nombreuses informations à propos de ce centre de contrôle radar, qui détient également de nombreux secrets sensibles, dont des détails sur le programme de contrôle radar "Strong Net", et sur le système de missiles Sol-Air américain, Patriot.

Le centre est responsable de la surveillance des côtes chinoises du Fujian, du Zhejiang et du Jiangxi.

Taiwan a été touché par plusieurs affaires d'espionnage ces dernières années.

En Septembre cette année, un vice-amiral à la retraite a été condamné à 14 mois de prison pour avoir collecté certaines informations pour le compte de la Chine.

En Février, un ex-lieutenant colonel de l'Armée de l'Air a reçu 12 condamnations à la perpétuité après avoir passé des informations militaires secrètes à la Chine pendant 12 ans et avoir reçu un paiement pour ses services à hauteur de 269 000 US$.

En 2011 déjà, un général et un chef d'une unité des services secrets avaient été condamnés à la perpétuité pour avoir espionné pour la Chine, dans une affaire d'espionnage qui avait secoué l'île. L'espionnage continue alors que les relations entre Taïwan et la Chine se sont améliorées.

 

Taipei Soir

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,662
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Lapin
    Newest Member
    Lapin
    Joined
  • Forum Statistics

    21.3k
    Total Topics
    1.5m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...